L'apostilleur L’apostilleur 18 septembre 10:00

@Lynwec
Il faut reconnaître que les efforts ont été faits pour certaines filières. Un établissement très bien adapté proposait des formations de soudeurs avec des spécialités très bien payées. 

Pas d’élèves. 

Regardez autour de vous ,le manque de considération trop répandu pour les métiers issus de formation professionelles, est aussi dommageable. 

Enfin les salaires en Europe sont un frein au rapatriement de certaines productions qui de toute façon ne trouveraient pas de MO.

Qui achètera made in France si ce n’est pas compétitif.

Ce n’est pas Macron ou ces prédécesseurs qui aurait pu relancer la production d’ordinateurs, de produits blancs...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe