Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 novembre 15:27

@christophe nicolas
 
 de mon point de vue, la grosse différence vient du fait qu’une monnaie est basée sur la confiance et en même temps la violence. D’où leur solidité.
 
 La force d’une monnaie nationale vient de ce quelle est le seul moyen de s’acquitter de l’impôt du à l’État. C’est sa composante violence.
 
 Les monnaies basées sur blockchain ne sont appuyées que sur la confiance. D’où leur fragilité.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe