Tolzan Tolzan 8 juin 10:15

Les déclarations belliqueuses d’Emmanuel Macron ne pourraient conduire qu’à une défaite militaire française et au sacrifice dramatique et inutile de milliers de nos soldats. Macron délire. Deux réalités lui échappent :

A) Le conflit en Ukraine n’est pas notre guerre. Il est le dernier épisode de la guerre mondiale que le capitalisme financier anglo-saxon mène pour maintenir sa domination. Les Américains ne défendent pas la démocratie. Cette guerre fait suite à la destruction par les USA de la Libye, la Serbie, l’Iraq, l’Afghanistan … bref de tout pays qui ose se dresser. Ils ont porté au pouvoir la marionnette Zelenski et les Ukrainiens servent seulement de chair à canon.

 B) Notre pays n’a ni les capacités industrielles, ni l’armement, ni les forces militaires ni même morales pour changer le cours des armes en Ukraine [1]. Et si Macron décidait malgré tout d’envoyer des troupes au sol (à supposer qu’il obtienne l’accord du parlement), elles seraient décimées parce que :

1) L’armée russe est entraînée à la guerre de haute intensité. Les villes fortifiées par le régime de Kiev sont tombées les unes après les autres : Marioupol, Soledar, Sievierodonetsk, Lyssytchansk, Bakhmout, et même Advdiivka, réputée imprenable, fortifiée continûment depuis le Maïdan et qui permettait de semer la terreur en tuant aveuglément les civils de la ville de Donetsk. Nos troupes ne pèseront pas lourd.

2) Sans la maîtrise du ciel, nos troupes seront écrasées en rase campagne par les bombes planantes russes. Donc pour être crédible, Macron doit assurer la supériorité aérienne. Alors, de quel pays décolleront nos avions ? Comment pourrons-nous entretenir ces appareils ?

3) Les soldats russes monteront au front en sachant pourquoi ils risqueront leur vie : pour leur patrie, leur culture millénaire, la Sainte Russie, leurs familles, tandis que nos soldats iront au combat en se demandant pourquoi ils devraient se faire trouer la peau et ce qu’ils défendent : la société multiculturelle ? La mondialisation ? l’Etat profond américain ? La libanisation de notre pays ? La paupérisation qui se généralise ? La violence au quotidien dans les rues ? Le wokisme ? Le transgenrisme ? Le mariage pour tous ?

Le résultat de l’affrontement ne fera aucun doute. Heureusement, l’on n’arrivera pas à cette extrémité. Il reste des officiers généraux lucides à l’Etat major et des responsables politiques, qui le laissent actuellement délirer, mais qui sauront prendre leur responsabilité le moment venu.

Référence :

[1] Général Jean-Bernard Pinatel, "Nous avons une bonne armée, mais elle n’est pas prête à faire la guerre en Ukraine". Source : armees.com – 3 avril 2024

https://strategika.fr/2024/04/09/general-pinatel-nous-avons-une-bonne-armee-mais-elle-nest-pas-prete-a-faire-la-guerre-en-ukraine/


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe