Claude Simon Tzecoatl 22 juin 2009 21:51

Je crois surtout que les taux d’intérêt (instrument de rareté de la monnaie) de la zone euro sont là pour le forcage au travail. Hélas, ce forcage a essentiellement détruit l’emploi industriel au profit de l’emploi bancaire et financier, même si la crise a sérieusement limité l’offre d’emploi, quelle quel soit.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe