PiXels PiXels 20 avril 19:42

@arthes
..

.

« Justement, il faut laisser ses prejuges de cote pour l approche emphatique .puisqu en outre il ne s agit pas de s identifier a..Ou de se mettre a la place de untel ou untel... »

« emphatique » ou empathique«  ?
Lapsus (révélateur ?), ou ... ?
.
.
 »L’empathie (du grec ancien ἐν, dans, à l’intérieur et πάθoς, souffrance, ce qui est éprouvé) est une notion désignant la compréhension des sentiments et des émotions d’un autre individu, voire, dans un sens plus général, de ses états non-émotionnels, comme ses croyances. Dans ce dernier cas il est alors plus spécifiquement question d’empathie cognitive1. En langage courant, ce phénomène est souvent rendu par l’expression «  se mettre à la place de l’autre  »...« 

Mais bon, acceptons !

Vous m’avez mal lu (ou je me suis mal exprimé)

Il ne s’agit aucunement de »préjugés".



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe