oncle archibald 17 juillet 11:39

"il faut quitter pour reconquérir nos droits et imposer — comme c’était le cas dans les anciens pays socialistes — la gratuité des soins.« 

Sauf que dans un pays »socialiste« quand il n’y a ni industrie pharmaceutique convenable ni pognon pour importer les médocs, on est soigné gratis oui, avec un stéthoscope du XIX eme siècle et de l’aspirine, pardon, des salicylés, ça fait plus »pro" !

Si vous pensez que la qualité des soins et leur quasi gratuité en France c’est mal ou insuffisant, dites nous donc dans quel pays idéal on arrive à faire mieux ..... Ras le bol des pleureuses !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe