Gérard Faure-Kapper Gérard Faure-Kapper 17 juillet 13:52

Je ne peux que confirmer vos dire. En tant qu’ex directeur d’agence, je peux vous confirmer qu’un prêt peut être garanti par une sureté réelle (PPD ou hypothèque) ou personnelle (caution de crédit logement).


Crédit logement est moins cher. Les PPD moins cher que l’hypothèque. Les frais de levée de garanties sont de l’ordre de 50% de ceux de l’inscription.

La caution de crédit logement est quelquefois refusée. Alors, nous prenons la garantie réelle (l’hypothèque).

Les frais inhérent au coût de la garantie (crédit logement ou hypothèque) sont certains et connus. Ils alourdissent le coût du crédit et doivent être inclus dans le TEG. Je vous renvoie à la réglementation (notamment 1966 et 2002)
.
Pour le pourcentage, je dirais, d’expérience et de mémoire, que 40% passent par crédit logement, les 60% par une sûreté réelle.

Vous apportez effectivement des précisions techniques et chiffrées. Pour un tribunal, le TEG est exact ou non. De combien (omission des frais de crédit logement ou d’hypothèque) le juge n’en tient pas compte. 

Autre chose.... ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe