mardi 2 décembre 2008 - par L’équipe AgoraVox

Opération antidrogue du Gers, mobilisation des parents

Dans le Gers, après la fouille musclée de gendarmes que nous relations ce matin sur agoravox, l’opinion publique se mobilise. Est-il en effet admissible que gendarmes qui sont là pour faire respecter la loi républicaine usent de manières déplacées, comme cela aurait été le cas le 19 novmebre dernier dans un collège du Gers ?

Les parents de Zoé, la jeune fille de 14 ans qui a décrit dans une lettre la manière dont en plein cours elle avait été suspectée de détenir de la drogue, puis fouillée au corps par des gendarmes, ont décidé d’appeler à une manifestation.

Personne ne met évidemment la légalité de ces contrôles en doute. Dans le Gers depuis le début de l’année on en dénombre 25. Mais ce qui a choqué les jeunes, leurs parents et enseignants, c’est bien la manière dont s’est déroulé cette « descente de police ».

« L’inspecteur d’académie a promis que tout contrôle serait désormais "précédé d’une rencontre pédagogique avec les élèves" » rapporte Le Figaro.

Frédéric David, le père de Zoé, appelle quant à lui à un rassemblement à l’occasion du conseil d’administration de l’établissement. La fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) du Gers le soutient dans cette action : "…sous couvert de contrôle ma fille a subi sa première agression et je veux bien qu’on dénonce cette violence policière", a expliqué Frédéric David au Figaro.

 M. David, responsable d’ateliers de création et d’expression dans un centre psychiatrique pour adolescents à Aire-sur-Adour (Landes).






Réagir