mardi 26 février - par PRCF

100 jours d’action des #giletsjaunes

 

Trois mois de soulèvement contre le Parti de l’Ordre

Trois mois se sont écoulés depuis ce qui allait devenir « l’acte I » d’un vaste mouvement populaire dont les revendications, fondamentalement tournées vers la justice fiscale et sociale, n’ont cessé de bousculer la macronie arrogante, désemparée face au peuple – au sens fort du terme –, à ces travailleuses et travailleurs de France se soulevant comme le firent par le passé les Sans-culottes pendant la Révolution, les ouvriers en 1848, les Communards en 1871 ou encore la classe ouvrière en 1936 – et bientôt rejointe par des paysans et une partie des classes moyennes. Et pendant que les directions syndicales appelaient honteusement au calme ou se montraient réticentes à l’idée d’une convergence (près de trois mois après, Philippe Martinez a enfin « accepté » cette nécessité majeure !), que les tentatives de discrédit médiatique sont allées en se multipliant – « casseurs », « voyous », « pillards », « poujadistes », « misogynes », « racistes » et pour finir « antisémites » – au point d’évoquer un mouvement menaçant la « République » et la « démocratie », que le gouvernement lance un pseudo « grand débat » afin de reprendre la situation en main et de faire campagne pour se relancer aux élections européennes – autant de tentatives d’enfumage contre lesquelles nous devons mener l’ABSTENTION CITOYENNE ! –, que Macron continue d’insulter allègrement les manifestants, et enfin qu’une partie de la « gauche » passe son temps à disserter pour savoir s’il faut soutenir ou non ce mouvement, le PRCF et les JRCF continuent d’appuyer et de s’impliquer massivement dans ce grand mouvement de colère et de révolte.

Du premier tract édité avant le 17 novembre (dont on verra le contenu ci-dessous) à la manifestation des camarades rouges en gilets jaunes à Paris le 17 février, de l’implication au sein des assemblées générales aux discussions avec les différents gilets jaunes, les camarades du PRCF et des JRCF se sont pleinement investis à la hauteur de leurs moyens, toujours avec leurs mots d’ordres et dans la discussion, ne craignant pas la contradiction ni la violente répression policière ordonnée par une macronie dont les accents fascistes s’accroissent un peu plus chaque jour.

Une Réaction effrayée et désemparée

Ne soyons d’ailleurs pas surpris d’une telle Réaction : au sein des gilets jaunes, de plus en plus d’appels au Frexit, à la nationalisation des banques, au combat contre le capital (voire le capitalisme), etc., se multiplient, pour défendre nos droits et nos conquêtes démocratiques et sociales, chaque jour davantage détruits par un gouvernement dont l’idéologie capitaliste, impérialiste et atlantiste se manifeste avec toujours autant de mépris et de violence de classe envers les manifestants. La fascisation est en marche, comme le proclament depuis plusieurs années le PRCF et les JRCF. Mais face à cette grande colère et ce vent de révolte qui a suscité une Grande Peur chez la bourgeoisie (et notamment début décembre dernier) – comme la Grande Peur qui secoua les campagnes françaises à l’été 1789, contraignant l’aristocratie et la bourgeoisie à « accepter » l’abolition des privilèges (de fait, jamais abolis), voici que la tête de liste PCF aux élections européennes, Ian Brossat, considère que face aux « violences » des manifestants (et quid des violences policières, des mutilé(e)s et gilets jaunes emprisonné(e)s de manière dictatoriale ?!), il faut « augmenter le nombre de policiers sur le terrain » : on imagine Lénine appeler à renforcer le maintien de l’ordre à partir de mars 1917 ! …

Pas d’enfumage pseudo-démocratique : INSURRECTION ET ABSTENTION !

Gilets jaunes ET franchement communistes, le PRCF et les JRCF appellent à poursuivre la lutte, à la coupler au maximum avec les combats syndicaux – et pour cela, à dépasser des directions franchement jaunes et si peu rouges – et à ne pas tomber dans les pièges tendus par un gouvernement aux abois, détruisant chaque jour la République et basculant désormais dans le grand enfumage avec son pseudo « débat national » et sa volonté de rabattre avec les illégitimes « élections européennes », véritable blanc-seing aux anticommunistes et capitalistes euro-atlantiques pour accélérer la fascisation du continent. ABSTENTION CITOYENNE ET LUTTE DES CLASSES, voilà la voie franchement communiste portée par les JRCF et le PRCF ; mouvement des gilets jaunes et Tour de France du Frexit progressiste, voici les solutions !

Travailleurs, quelle que soit la couleurs du gilet :


Tous Ensemble
En même temps !

https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/17-novembre-2018-17-fevrier-2019-le-prcf-et-les-jrcf-toujours-presents-au-sein-des-gilets-jaunes/



12 réactions


  • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 26 février 17:38

    Les derniers communistes de France s’accrochent à la bouée jaune pour ne pas disparaître complètement du paysage politique.

     smiley


    • ASTERIX 26 février 19:00

      @Sergeant Pepper

      IL FAUT QU’ AL CAPONE quitte l ’ELYSEE avec sa mafia GRIVEAUX LE CASTAGNEUR PHILIPPE SANS OUBLIER BEN ALLAH ET LA CHEVRE DE L ELYSEE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ( tous spécialistes du trafic d’armes ) vers LA SYRIE ET LE YEMEN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      avec MARCHARRIERE ON N’ EST PAS DANS LA M....E !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Armelle Armelle 26 février 19:41

      @Sergeant Pepper
      La bouée jaune est plutôt d’un jaune pâle, et les bernassiers du pavé ont maintenant le rire jaune. Pensez donc ma bonne dame ! avec un mouvement foutoir qui s’essouffle comme un obèse en footing et les 55% de Français (derniers sondages) indiquant leur désaccord sur la poursuite des « festivités du samedi », il est grand temps de passer à autre chose, à des choses sérieuses.
      Les âneries du samedi commencent à faire chier tout le monde, ce qui d’ailleurs était prévisible vu la tournure bordelique qu’a pris ce bazar dès le début et avec ces multiples « pseudos chefs » n’ayant que les même âneries à éructer devant les caméras.
      Moi aussi je les emmerde les GJ, ces j’enfoutre qui ne pense au partage que parce qu’ils ont moins que d’autres, et atteints de la pire des pathologies ; la jalousie chronique.
      Depuis le début ils ne cherchent qu’une chose ; le chaos, et bien tant pis pour leur gueule, ils ne l’auront pas, Macron est toujours là, avec une popularité en hausse, et ayant repris la main avec cette belle entourloupe qu’est le débat !!!
      Pfff quelle niaiserie !!!


  • Le421 Le421 26 février 17:54

    Les trolls d’extrême droite, n’ayant rien concernant les défavorisés à proposer, se rabattent comme d’habitude sur la critique gamine et stérile de leur opposition.

    C’est bien !! On avance...


    • Armelle Armelle 26 février 19:54

      @Le421
      Un peu puéril tout ça...
      L’empathie c’est tous les jours qu’elle se révèle et non pas en glissant ton bulletin rose/rouge dans la boîtakon tous les cinq ans !!!
      Tu vas faire croire ça qui ? Tous les gauchistes auraient un minimum d’honnêteté intellectuelle, ils s’obligeraient à avouer que c’est D’ABORD POUR LEUR GUEULE !


    • Le421 Le421 27 février 09:30

      @Armelle
      Oui... C’est vrai. Les gens de droite, y compris l’extrême, sont de grands altruistes quand les gens de gauche ne pensent qu’à leur gueule.
      Même répétée cent fois, une connerie reste une connerie. Bien sûr, dans l’esprit des gens « simples », l’effet peut être différent...

      D’ailleurs, je pense que même si c’était Wauquiez le Président, vous accuseriez encore et toujours les gauchistes au pouvoir.
      Maintenant, je pense que votre « heure de gloire » va arriver prochainement. Prenez soin de vous barrer avant que le vent tourne, ce qui viendra assez vite vu que vous n’avez rien à proposer, parce que ça risque de finir comme d’hab !! Y’en a peu qui resteront pour toucher des pensions, si vous voyez ce que je veux dire...


    • Armelle Armelle 27 février 17:08

      @Le421
      Espérer toucher des pensions m’inspire deux choses ; la première celle qui est d’attendre de votre beau et majestueux système de répartition, moi pas, j’ai préparé « autrement », et puis la deuxième est que si effectivement des gens pensent que tout ça va encore durer longtemps est d’une niaiserie sans fond.
      Ha parce que à contrario les gens de gauche seraient en revanche eux de grands altruistes ?
      L’altruisme vient du coeur et non des idées politiques, on voit bien là votre pertinence d’esprit, mais sur ce point j’ai déjà eu l’occasion de me faire une idée...
      Bonne soirée quand même


    • foufouille foufouille 27 février 17:20

      @Armelle
      planquer son fric au belize est vachement altruiste en bonne fraudeuse fiscale.


    • Armelle Armelle 28 février 12:00

      @foufouille
      Foufouille !!!! Toujours égal à vous même !!
      Mon argent n’est pas « planqué », je suis lasse de vous répéter que je suis conforme à la loi en vigueur. Vous n’y connaissez rien à rien dans ce domaine et réagissez tel le gauchiste moyen. l’ignorance fait tjrs dire des âneries. Le jour où la loi changera je m’y adapterai, et ce n’est pas de ma faute si les autorités mondiales ne parviennent pas à s’entendre sur ce point. Le "dématérialisé n’a pas de frontière pour le moment, c’est comme ça mon gars !!! D’ailleurs, certains pays ont choisi les taxations minimales parce qu’ils n’ont aucune richesse sur leur territoire, donc ils attirent les entreprises par ce biais. Vous voudriez les laisser creuver ? Pour le coup c’est en effet très altruiste de votre part !


    • foufouille foufouille 28 février 19:00

      @Armelle
      je connais très bien la loi, tu as une activité en france en vivant en france plus de 6 mois, tu es taxé en france. point.


  • ChristianLabeur 26 février 20:00

    Je vois que comme d’habitude les foulards rouges ou assimilés n’ont que le mépris et l’insulte à la bouche "Moi aussi je les emmerde les GJ, ces j’enfoutre qui ne pense au partage que parce qu’ils ont moins que d’autres, et atteints de la pire des pathologies ; la jalousie chronique." Et j’en passe... Ben ou rien ne peut justifier le monde capitaliste où nous vivons le sur enrichissement d’une minorité au détriment d’une majorité, que ceux qui produisent ne soient pas correctement rémunérés (travailleurs pauvres) que les impôts sur le revenu frappent injustement, que le climat de la planète entière soit sacrifié au nom du profit immédiat d’une minorité. Réchauffement climatique qui impacte même ces assimilés foulards rouges mais ont-ils assez accès à l’intelligence pour s’en rendre compte ?


    • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 26 février 22:13

      @ChristianLabeur
      "que le climat de la planète entière soit sacrifié au nom du profit immédiat d’une minorité. Réchauffement climatique qui impacte même ces assimilés foulards rouges mais ont-ils assez accès à l’intelligence pour s’en rendre compte ?"

      N’essayez pas de faire passer des socialistes pour des éco-anarchistes car ils n’en sont pas. Ils en sont même l’opposé, en ce sens que le socialisme (même révolutionnaire) n’a jamais remis en cause la société techno-industrielle qui vaut à la planète et à ses habitants d’être aujourd’hui dans la merde, mais seulement certains de ses aspects (les pays qui ont tenté l’expérience socialiste ont eux aussi développé des sociétés techno-industrielles, l’URSS et la Chine étant les deux fleurons du genre). Le socialisme, ce n’est finalement que le Prozac du système qui gouverne le monde depuis la Révolution industrielle, un simple anti-dépresseur : il ne s’attaque pas à la cause de tous les maux mais uniquement aux symptômes.
      Si vous voulez vraiment tout changer, commencez par fermer Le Capital de Marx et ouvrez plutôt Industrial Society and Its Future de Kaczynski.


Réagir