mardi 14 avril - par Croa

« Retournez l’Alliance contre eux » (Dixit Juan Branco)

Emmanuel Macron a déclaré une guerre et appelé les français à une « Union Sacrée Nationale »...

Les français sont gentils et disciplinés. Monsieur Macron leur a dit de rester chez eux et, depuis, ils restent chez eux. Pour cette guerre les français se sont fait bons soldats. Pour autant ce ne sont pas des idiots, enfin pas tous car d' « Union Sacrée » point. Le bon soldat ne cherche pas à comprendre car chercher à comprendre c'est commencer à désobéir mais le français n'est pas comme ça, enfin pas tout à fait ! Cette guerre là est bien trop étrange pour être honnête. C'est tout de même extraordinaire, jamais le pays ne s'est arrêté comme cela. Cette guerre nous est tombée dessus alors que l'incertitude règne en tous domaines et surtout l'incertitude de l'avenir. Cela fait des mois que les gens râlent contre le désordre et les déconstructions. Chaque samedi ça râle en gilets jaunes et en semaine ça râle derrière les banderoles syndicales. Cette pauvre France, dirigée par un gouvernement aussi corrompu que médiocre, ne sait plus où elle va sinon qu'elle va dans un mur. Maintenant que les voilà confinés les français se sont évidemment demandé ce que c'était encore que ces conneries (?) !

La chose est vraiment étrange. Il y a déjà plusieurs semaines que ça dure et encore aujourd'hui il n'y pas grand monde qui comprend vraiment ce qui se passe à part cette vague impression, cette intuition immédiate toujours pas démentie, que ce type qui nous a été bombardé comme Président de la République se fout de nous car, d'évidence, ce n'est pas au virus que Monsieur Macron fait la guerre, mais bien à nous !

Il y a au sein du peuple français quelques bons portes-paroles. Ceux du gouvernement sont des imposteurs qui ne représentent qu'eux-mêmes. Moi j'aime bien écouter Juan Branco et plein d'autres aussi mais restons-en à Juan (prononcer Rôûann) puisque c'est lui qui nous invite à « retourner l'Alliance contre eux ». Il nous dit ça parce qu'il fait partie de ces quelques français qui ont presque tout compris de ce qui nous arrive. Grâce à lui et à quelques autres nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus être dupes.

[ Juan Branco, d'origine portugaise mais ayant grandi à Paris et naturalisé Français en 2010 est surtout connu médiatiquement comme un des Avocats des Gilets Jaunes. Docteur en droit mais aussi militant politique maintenant sans attache, la dernière auprès de la France Insoumise. Il a écrit « Crépuscule » Éd. Points (ISBN 979-1030702606), ouvrage démontrant que l'élection du Président Macron a été usurpée, un autre livre « Assange - L'anti souverain » Éd. Cerf (ISBN 2204133078) et diverses contributions dans la presse libre.]

 

Mon objet n'est cependant pas Juan, même si je l'aime bien, mais ce qui nous arrive. Le coronavirus existe et remettre en cause la crise sanitaire n'a aucun sens. À l'inverse prétendre à une attaque biologique n'est pas absurde mais grandement improbable, le mieux étant de s'en tenir aux faits avérés. Car entres certitudes, celles de l'éternel complot et celles des plus naïfs il y a toujours une vérité pas souvent simple à appréhender. Des essayistes nous aident comme Lucien Cerise « Gouverner par le chaos » Éd. MAX MILO [ISBN 235341074X] et Naomi Klein « la stratégie du choc » Èd. Acte Sud [ISBN 2330026609]. Nous croyons vivre en démocratie mais il n'en est rien, la France et aussi les autres pays occidentaux vivent sous la coupe d'une oligarchie qui, certes, navigue à vue mais dispose d'atouts maîtres comme les médias, la finance, un réseau d'influence politique et donc une majorité d'élus à leur botte. Des événements ont lieu mais c’est la narration explicative qui est fausse, pas les événements en eux-mêmes. L’analyse de la crise actuelle révèle aussi l’application des techniques du pompier pyromane et du triangle de Karpman (suivant théorie des essayistes précités), c’est-à-dire le jeu de rôle bourreau/victime/sauveur. Le pouvoir laisse la situation de crise s’installer, voire l’aide à s’installer, volontairement ou involontairement. Dans le réel, le pouvoir occupe donc la place du pyromane, donc du bourreau. Puis, une fois que la crise est installée et en cours, le pouvoir se présente comme le sauveur, qui va donc nous sauver de la crise qu’il a lui-même installée furtivement, tel un pompier qui éteindrait l’incendie après l’avoir lui-même allumé discrètement. Ce faisant ce même pouvoir change rarement ses objectifs, n'oubliez jamais cela !

 

Ce qui sonne faux dans cette affaire de coronavirus, c'est la manière dont elle semble avoir été préméditée ce qui ne veut pas dire déclenchée mais plutôt attendue et les décisions politiques prises en opposition ouverte à l'objectif officiel d'enrayement de l'épidémie. Ces décisions allant parfois jusqu'au crime peuvent difficilement passer pour des erreurs ou de l'incompétence sauf pour une opposition pusillanime peu avare d'euphémismes. Ça commence par la classification début 2020 d’un médicament, la chloroquine, en vente libre depuis des décennies en substance vénéneuse, puis par un méchant réquisitoire contre un professeur en médecine le prescrivant tout de même... Ça continue par le refus d’octroyer des autorisations administratives à des laboratoires proposant des tests pour détecter l’infection au coronavirus, par le refus de l’aide proposée par des industriels pour la fabrication de respirateurs, etc... La préférence octroyée aux solutions de renfort les plus médiatiques par déménagement des malades en TGV en lieu et place d'autres solutions de renfort moins coûteuses mais peu spectaculaires, etc. Notons que la déconstruction méthodique des services de santé publique menée depuis des années sert bien la dramatisation de la crise sans que ça n'émeuve grand monde dans les médias autorisés. ( D'autant que cette déconstruction va probablement continuer.) Car la maladie du coronavirus n'a rien d'extraordinaire en terme de chiffres et si des hôpitaux ont été débordés c'est uniquement dû aux faibles réserves qui obligent les personnels à travailler à flux tendu même en temps normal, résultat de plusieurs années de démolitions des services publics. Bien sûr qu'un chiffre fait toujours peur, peu importe qu'on manque de référence puisque de toute façons ces morts existent vraiment même s'il n'y en a pas beaucoup plus que d'habitude. Et même pour ceux qui les comprendraient, l'imaginaire fait le reste puisque étant très contagieuse, la maladie risque de nous atteindre tous, forcément !

 

En tant que citoyen c'est là que nous devons nous interroger. Monsieur Macron ne nous veut pas du bien. Si l'exécutif voulait du bien aux gens il ne laisserait pas crever les malades, quand il ne les achève pas, encore ! Et s'il ne veut pas le bien des malades pourquoi voudrait-il du bien aux autres ?

 

Ce confinement a-t-il été vraiment décidé pour notre bien ? Personnellement j'en doute.

Le confinement a au moins un avantage (en fait il en a d'autres aussi), c'est qu'être bloqué à la maison nous oblige à réfléchir. Surtout avec en plus une télé et une radio plus angoissante que jamais, ces idiots en faisant beaucoup trop, c'est par eux-mêmes que les français se mettent à penser ! Vu l'ambiance créée c'est encore sur ce qui tourne autour de ce fichu coronavirus que portent les discussions des uns et des autres sauf qu'entre gens normaux c'est bien plus plaisant. Internet est plus actif que jamais et on y décode ce qu'on n'a même pas vu à la télévision vu que, de toute façon on l'évite ! Les images de véhicules militaires pleins de cadavres en Lombardie sont terribles sauf que sur internet elles sont expliquées. Parmi les médias il y a quelques exceptions comme RT et son émission « Interdit d’interdire ». Sur le satellite RT ne fonctionne plus (écran noir) mais sur Youtube c'est encore mieux puisqu'on regarde les émissions quand on veut ! Monsieur Lepage, connu pour ses initiations à la conférence gesticulée et son décodage de la langue de bois, y est passé donner son avis. Lui aussi pense que le confinement est suspect. Il n'apprécie pas la manière dont les promeneurs sont traités en mauvais sujets par les médias et la manière des gendarmes qui surveillent les plages en hélicoptère.

 

 

Ensuite, c'est encore une essayiste, madame Valérie Burgault, que je vais citer car nos conclusions concordent, (source)

« On se rend bien compte ici de deux choses :

• Que la volonté affichée de protéger les populations cache une volonté sournoise de les mettre en état de choc et de les surveiller massivement ;

• Que l’anarchie sociale en cours de développement, est consciencieusement organisée par les pouvoirs publics eux-mêmes, sous le faux prétexte d’enrayer une épidémie. »

Au delà je citerai encore cette dame :

« de multiples informations montrent que l’existence d’une pandémie était prévue, pour ne pas dire attendue, par un certain nombre d’institutions et de personnages, au premier rang desquels on peut citer, pèle mêle, la fondation Bill et Melinda Gates, le centre John Hopkins pour la sécurité sanitaire, le Forum économique mondial, l’OMS, la Banque mondiale,

Jacques Attali, le magazine « The Economist » (année 2019 et 2020) ... Avec le britannique Gordon Brown qui appelle ouvertement à la constitution d’un gouvernement mondial pour faire face à cette pandémie de coronavirus.

Nous faisons donc globalement, ou mondialement, si vous préférez, face à une situation inédite dans l’histoire, dans laquelle un petit groupe de gens, cachés derrière l’anonymat des capitaux et des institutions internationales et menés par quelques banquiers privés, organisent des chocs ou tirent parti de chocs afin de faire avancer leur agenda global de prise de contrôle politique du monde en instituant un « gouvernement mondial ».

Pour réaliser ce gouvernement mondial, il faut avoir préalablement développé, chez les individus en général et chez les dirigeants politiques en particulier, le sentiment de la nécessité d’une régulation des événements à l’échelle globale. Une pandémie est en effet le phénomène qui répond le mieux à ce type de besoin. Dès le départ, on peut et on doit suspecter une manipulation. »

 

Reste à ajouter ce qui est spécifiquement français, c'est à dire cette crise vue ici comme une guerre, « guerre » dont Monsieur Macron n'a pas dit qu'elle était menée contre les Français et non pas contre un virus. Sauf que les français savent que Monsieur Macron est un agent des banques et qu'en n'adhérant pas à l' « Union Sacrée Nationale » de ses vœux, le peuple français a empêché Monsieur Macron d'atteindre ses objectifs d'asservissement total des français.

 

Macron n'a pas encore gagné sa « guerre », qu'on se le dise et répète partout ! Quand au virus, sa principale arme (et non pas son ennemi !) ses jours sont désormais comptés.

 



34 réactions


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 avril 17:36

    Le classement de la chloroquine au tableau B le 20 janvier n’a rien à voir avec le covid

    à trop vouloir croire à un complot des banques et d’une caste secrète, vous décrédibilisez toute critique du système

    L’affaire est beaucoup plus complexe. Elle dépend d’une analyse systémique. 60% des Français acceptent de restreindre leurs libertés contre la priorité sanitaire

    ils sont aussi enfumés que les Allemand de 1933. Et ils sont en partie responsables

    L’analyse que j’ai faite du H1N1 vaut également pour le Covid-19

    Il n’y a pas de complot, juste une machine avec ses process

    Luhmann et non plus Marx

    Mais rien ne fera changer les Français de leurs obsessions, virus pour les un complot pour les autres

    Le philosophe regarde Rome s’effondrer


    • Fergus Fergus 14 avril 19:46

      Bonsoir, Bernard Dugué

      Merci pour ce commentaire pertinent et lucide !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 avril 19:52

      @Fergus

      C’est surtout la haute administration qu’on voit s’effondrer.


    • rugueux 14 avril 21:58

      @Nanard

      T’as beau produire des dizaines de posts mégalomaniaques sur le covid, au demeurant tous plus indigents les uns que les autres tu restes un parfait baltringue et encore une fois tu racontes n’importe quoi.

      La CHQ et l’H-CHQ ont été inscrites par décret du 13 janvier en liste II, pas au tableau B ? des substances vénéneuses comme la nifédipine ou la digoxine et des milliers d’autres molécules dont les antibiotiques, il faut donc une prescription pour s’en procurer.

      Le tableau B qui n’existe plus depuis au moins 20 ans c’était les stupéfiants comme la morphine ou le PALFIUM....Bien évidemment la CHQ et l’H-CHQ ne sont pas des stupéfiants...
      Quand je te dis que tu targues d’analyses profondes sur la covid alors que tu n’as plus foutu les pieds dans un labo depuis au moins 25 ans et que déjà à l’époque tu faisais chier tout le monde avec ta mégalomanie galopante...

      Que vient foutre l’Allemagne de 1933 dans ce fatras délirant ? Et Luhmann, et Marx ? C’est pour nous démontrer à quel point tu es intelligent ? Moi je n’y vois que confusion mentale.

      Quant à ta formulation présomptueuse : « l’analyse que j’ai faite de H1N1.... » c’est à mourir de rire t’as juste pompé sur internet des trucs que mal digérés et que tu as vomis sur AV.


    • Croa Croa 15 avril 10:47

      Merci Bernard Dugué de m’avoir lu.
      Faire peur au gens ça marche. C’est en fait plus de 60% des gens qui acceptent, non pas de restreindre leur libertés, mais plutôt de se plier aux consignes. Le problème c’est que nous sommes bien obligés de faire comme les autres, ne serait-ce que pour ne pas se fâcher vu la tension émotionnelle ambiante, même lorsqu’on fait partie de ces gens ayant tout de suite soupçonné une manipulation.


    • Fergus Fergus 15 avril 11:49

      @ Croa

      Une « manipulation » partagée par l’écrasante majorité des dirigeants de la planète, quelle que soit leur système économique et leur couleur politique ! Dès lors, peut-on parler de « manipulation » ou de prise de décision dictée de facto par les avis majoritaires des experts sanitaires ?


    • HELIOS HELIOS 15 avril 11:55

      @Croa

      ... le confinement et sa rigidité n’est que la répetition d’un moyen de soumission, déja experimenté avec les 80 km/h et soutenu par les idiots utiles.

      Il y en a bien parmi vous qui diront que c’est une question de sécurité... A ceux là, il faudrait les tuer le jour de leur anniversaire des 70 ans pour leur eviter de mourir ensuite !


    • basanite 15 avril 12:03

      @Bernard Dugué
      pour votre information les procès pour corruption contre l’état et l’élite politique sont en cours, vous allez devoir revoir vos fondamentaux. Ils sont génétiquement pourri par le fric


    • Croa Croa 15 avril 13:42

      À Fergus
       smiley smiley smiley « des experts » smiley smiley smiley


  • BA 14 avril 17:36

    Mardi 14 avril 2020 :


    La réouverture progressive des crèches, écoles, collèges et lycées à partir du 11 mai ferait courir « un risque inutile », a estimé sur Franceinfo le président de la Fédération des médecins de France Jean-Paul Hamon. Saluant la prolongation du confinement jusqu’au 11 mai annoncée dimanche soir par Emmanuel Macron, le Dr Hamon s’est inquiété de la décision prise pour les crèches et établissements scolaires.


    « La seule chose qui me tracasse un petit peu, c’est la réouverture progressive des crèches, des écoles et des lycées parce que là, je pense que ça fait courir un risque inutile », a-t-il déclaré dans un entretien publié sur le site de Franceinfo. « Les enfants n’obéissent pas forcément aux consignes, ils vont naturellement jouer ensemble et ils risquent de ramener le virus à la maison », a-t-il ajouté.


    http://www.leparisien.fr/societe/rouvrir-les-ecoles-le-11-mai-un-risque-inutile-pour-le-president-des-medecins-14-04-2020-8299278.php


    • berry 14 avril 18:09

      @BA
      Oui, le but est surtout de renvoyer les parents au boulot, mais Macron ne pouvait pas l’annoncer ainsi, alors il a mis en avant l’égalité des chances des enfants défavorisés. Quelle belle âme !
      N’oublions pas qu’il a fait du théâtre dans sa jeunesse.


  • leypanou 14 avril 18:19

    Je viens de regarder la vidéo intégralement : çà vaut vraiment la peine de passer 15mn pour tout visionner.

    Le confinement prolongé sera utilisé pour justifier une vaccination obligatoire pour tout le monde ; les journalistes perroquets lancent déjà l’idée sournoisement.

    Un laisser-passer digital aussi est dans les tuyaux, même si çà soulève beaucoup d’opposition (même la Mairie de Paris a commencé à y penser).


    • Odin Odin 15 avril 12:44

      @leypanou

      Bonjour,

      « Ce concept de « certificat numérique » pour stocker des informations médicales (y compris les vaccins reçus) et pour donner accès à des droits ou des services n’était pas une simple suggestion. Il s’inscrit dans le cadre d’un projet de grande envergure, propulsé par un groupe puissant appelé ID2020, qui est soutenu par les Nations unies, la fondation Rockefeller et… Microsoft de Bill Gates. »

      https://www.egaliteetreconciliation.fr/Vaccination-et-flicage-comment-Bill-Gates-tente-d-imposer-les-certificats-numeriques-58956.html


    • Drugar Drugar 16 avril 15:08

      @leypanou
      « Un laisser-passer digital... »
      Un laisser-passer numérique voulez-vous dire ? Si les français devaient avoir accès à un laisser-passer digital, ce serait celui-ci qui serait très majoritairement retenu, selon moi smiley

      Pour le reste, je suis plutôt d’accord sur le fait que toutes les dérives potentielles ou avérées découlant de la période actuelle sont fort inquiétantes...
      Je pense que, plus que jamais, il est important de passer du temps à s’informer correctement et consciencieusement. Lâcher les MSM serait déjà un grand pas dans cette voie.


  • Fergus Fergus 14 avril 19:50

    Bonsoir, Croa

    Le problème d’une « alliance », c’est qu’elle a beaucoup plus de chance, dans le cadre d’une « union sacrée » de se faire entre LREM et LR. Avec, à la clé, la perspective renforcée d’une réélection de Macron en 2022.

    D’où la nécessité de mettre sur pied, au plus vite, une Union des forces de progrès social et écologique !


    • Croa Croa 15 avril 10:58

      À Fergus,
      Cette « alliance » est une réponse à Macron et son « Union Sacrée ». Juan aurait certainement voulu le reprendre mots pour mots sauf que oralement c’est difficile. C’est donc au public que ça s’adresse, pas aux partis.
      *
      Macron fait la guerre à TOUS les français. Ce sont les petites entreprises qui seront les premières à se retrouver bientôt en cessation de paiement.


    • Fergus Fergus 15 avril 15:43

      @ Croa

      « Macron fait la guerre à TOUS les français »

      Une affirmation incompatible avec ces autres affirmations, omniprésente sur le web, et notamment sur ce site : « Macron est le président des riches » ou « Macron est le valet des premiers de cordée », ou bien encore « Macron est au service des ploutocrates ».

      Il est vrai que l’on n’est pas à quelques contradictions près sur la toile, aussi énormes soient-elles !  smiley

      En fait, une minorité significative des Français ne pense pas comme vous : les 20 à 25 % qui gardent leur confiance à Macron.  smiley


    • Croa Croa 15 avril 16:28

      À Fergus,
      Non ce n’est pas contradictoire. D’un coté les riches, c’est à dire même pas 1% de la population et le peuple, c’est à dire les plus de 99% autres. On ne va pas chipoter là, oui Macron fait bien la guerre à TOUS les français !
      Les 20 à 25% qui « gardent leur confiance à Macron » sont juste des naïfs, les français les plus crédules à qui il fait la guerre aussi.


    • Fergus Fergus 15 avril 17:53

      @ Croa

      « Les 20 à 25% qui « gardent leur confiance à Macron » sont juste des naïfs, les français les plus crédules à qui il fait la guerre aussi »

      C’est sans doute vrai pour une partie d’entre eux, mais certainement pas pour la majorité de ces gens.

      Je suis persuadé qu’ils continuent de soutenir Macron parce que plupart d’entre eux y trouvent un avantage pour eux-mêmes, et par idéologie libérale pour les autres.


  • François Vesin François Vesin 15 avril 00:14

    « Ses jours sont comptés »

    D’ici au 11 mai, il n’en sera que plus nuisible

    sachant qu’il n’a plus assez de temps pour maquiller sa forfaiture

    il va tenter de nous jeter ses seconds couteaux en pâture,

    ses ministres, son préfet de police, ses journalistes, ses experts...

    alors qu’avec un minimum de dignité et, par respect pour un peuple abusé

    il lui serait si simple de se mettre à la disposition de la Justice républicaine !


    • Croa Croa 15 avril 13:22

      À François Vesin
      Macron est protégé par son immunité, et aussi par les seuls qui pourraient le destituer. Ce n’est pas qu’il va nous jeter « ses seconds couteaux » en pâture mais que ce sont les seuls exposés à la colère du peuple car viendra un jour, que j’espère proche, où tous ces veaux auront fini par se rendre compte qu’on se fout de leurs gueules. smiley smiley smiley smiley smiley


    • freed freed 18 avril 15:16

      @Croa
      C’est pas demain la veille ..malheureusement.
      Le seul moyen de faire basculer ce système est assez chaud au sens des conséquences ,c’est de ne pas retourner bosser mais en masse ...Tout en sachant ce que cela comporte pour ce qui est de premières nécessités de chacun et la crainte que beaucoup ont de se rebeller.Les systèmes sont conçus pour gérer la crainte du gendarmes ,de la garde à vue,de la prison,de l’huissier,etc...On se demande bien pour quoi aussi 10 000 détenus ont étés libérés, peut êtres pour avoir les capacités d’en remettre en cas de manifs ou autres rebellions.surtout avec des rassemblements de plus de 100 personnes interdits .Pour le moment tout est verrouillé !et c’est pas avec ces sans burnes et amis de pouvoirs comme Dupont,mélenchon,le pen et autres que ça changera ! macron tape à gauche a droite au milieu et amène à lui toutes les pseudos opposants et leur promets de garder leurs avantages ,postes,fonctions ,salaires,avantages ....pourquoi voudrions nous que ceux-ci abandonne tout ça, pour un peuple dont il se foutent.


  • rita rita 15 avril 10:04

    La crise sanitaire est imposée par les gouvernants pour incompétence à la gérer ?

    Il leur faut bien un prétexte pour cacher leurs erreurs ?

    De toute façon, notre système de santé n’est plus à la hauteur pour cause de destruction organisée par les dirigeants pour faire des « économies » ?

    Trainons ce gouvernement en justice ça URGE !


  • on a de la chance.... On va, en période de confinement, pouvoir assister à la finale en super Bol : France-ricains et en direct. A qui doit-on dire merci ?

    Rien de tel que de pouvoir admirer des courbes. De toute façon on n’a plus que cela d’autorisé : être voyeur. Alors maton (disait-on au mitard) tant que l’on peut ces courbes. Vous préférez celle de qui, Brigitte ou la chia-pas ?

    Si vous jouez le savoir, je connais votre choix sinon si vous projetez une cure de Jouvence (et pas seulement de la béée-souris), je sais aussi votre choix. mais avant de conclure soyez attentifs... quand même.

    Alors con-vaincus ? Quel est votre choix pour ce super bol (qui ne se joue pas sur des pouliches) ?

    15/04/2020 - https://wp.me/p4Im0Q-3BX

    • Oui la guerre de récession aura bien lieu. Ce sera la nouvelle version de super bol avec en vedette américaine les ricains eux-mêmes partant avec un sérieux handicap et donné par les books à 342 contre 1. Voir les graphiques pour s’en convaincre….

    • Croa Croa 15 avril 13:29

      À OrganigrammeNationInternational,
      Ce sera à qui sera le plus endetté mais bon, ce sera aussi pour être dans le même troupeau des bons sujets vaccinés corvéables à merci. Réjouissons-nous, les américains seront bientôt nos égaux dans la servitude. smiley smiley smiley smiley


  • julius 1ER 15 avril 11:01

    la situation est bien plus complexe que vous semblez le croire ... de plus le déconfinement sera aussi bien plus complexe que ce que vous en dîtes :

    https://www.letemps.ch/monde/rapports-predisaient-pandemie

    et je pense que nous nous dirigerons vers çà :

    https://www.letemps.ch/monde/mesures-sanitaires-drastiques-legislatives-sudcoreennes

    en attendant nous allons devoir vivre entre déconfinement et reconfinement pour ne pas saturer le système sanitaire ... et ce jusqu’à atteindre l’hypothétique « immunisation collective » qui est elle aussi un objectif difficile à atteindre ???

    il est clair que notre mode de vie sera transformé quel que soit le gouvernement mis en place ...... de ce point de vue prendre conscience dès maintenant de ce que sera la vie sociale et économique en France et dans le monde est un atout , vouloir ignorer cela est une faiblesse !!!


  • HELIOS HELIOS 15 avril 12:09

    Ce qui est catastrophique, ce sont les mesures a venir, toutes non-democratiques, helas.

    Mais celle qui me fait le plus peur,... mais je reconnais que l’orientation n’y est pas encore, c’est d’utiliser cette pandemie pour tenter une fois de plus de resserrer le filet qui integre les pays d’Europe dans une UE contre nature.

    J’en ai déjà parlé plusieurs fois... là dernièrement, j’espère avoir 100% tort !!!


  • pipiou2 15 avril 12:34

    "il fait partie de ces quelques français qui ont presque tout compris de ce qui nous arrive

    "

    Oui, oui.  smiley

    Vous donnerez mes amitiés à votre gourou.


  • Rémi Mondine 15 avril 12:47

    Désolé, je ne partage pas l’idée de complot. Nous avons en France une administration bien organisée. Elle travaille comme vous l’avez dit pour l’oligarchie, par idéologie, carriérisme puisqu’ainsi on peu finir un carriére du public dans le privé en étant bien rémunérée et aussi parce qu l’oligarchie selectionnant les politiques via les médias elle dirige de fait le pays. On a montré que quelques soit les politiques voulu par les electeurs les politiques finissait par faire la politique des plus riches avec lesquels ils dinent. Donc notre bien organisée administration a dans ses cartons des milliers de projets que vous n’aimeriez pas voir. Dés qu’un crise, situation particulière apparait, on reprend méthodiquement les cartons, on met au goût du jour et on fait passer. Ca donne l’impression d’un complot car les dossiers sont près depuis longtemps, les études ont été faites. Mais cela ne prends pas longtemps de modifier un power point si vous ne changez que l’exposé des motifs.


    • Croa Croa 15 avril 13:39

      @Rémi Mondine
      T’as raison ce n’est pas un complot smiley ! Un complot c’est fait pour renverser un pouvoir mais dans ce cas il s’agit de l’asseoir. Pour ce faire rien de tel qu’une bonne manipulation du troupeau. 


  • Copain 15 avril 14:11

    Zemmour dit tout haut ce que les gens censurés sont tout bas. Ils te laissent pas le choix , à droite Zemmour le sioniste nationaliste et à gauche le pseudo révolutionnaire communiste de la franche can can Mélenchon, le sbire de service des grands frères maçonniques. Tout ceci n’est qu’un concourt de coincidences, retourne voir tes series sur nexflic et arrête de penser mal pour faire le bien. Le racisme est une peur et la peur est une sensation naturelle, qui alerte un danger imminent. Dire au peuple que tout est compliqué c’est du complotisme, pas assez intelligent pour comprendre, je pourrai vous tenir informé ; mais non, vous dire la vérité mais non. Baigne dans l’indifférence 


  • ETTORE ETTORE 19 avril 20:34

    Ce soir j’entend un commentateur télévisé dire la chose suivante, concernant le déconfinement des écoliers :

    « On pourras déconfiner les élèves qui ont le plus de mal avec les

    cours par internet »

    Voyez vous, avec cet état meurtrier, chaque parole compte, surtout que chaque parole transmise par les portes flingues de journalistes sont autant de piqure de test dont les politiques usent et abusent.

    Alors, j’en déduis la chose suivante  :

    Après avoir éliminé les vieux et impotents inutiles, et qui coutent cher à la Start Up France....il serait de bon ton, de se débarrasser de ceux qui ne sont aucun

    « espoir » pour la prochaine Start Up Macronide.

    Enfin, tout cela montre dans qu’elle mélasse nous sommes, par la faute de ces crapules.

    Et le fait, que qu’on ne prenne en compte télévisuellement, que les pays qui déconfinent, comme si nous avions peur d’être bon derniers, dans une compétition où nous sommes arrivés, bien en retard, mal entrainés, mal équipés, et dont le manager, un peu débile, à quand même tenu à faire passer le témoin des votes, comme sponsor à sa couardise .....

    Il y va, le gouverneMENT, il y va, mais nul (pas même lui)ne sait où !

    Avec ce jeu de fléchettes aux yeux bandés, il n’est pas dit que nous n’ayons quelques surprises, dans les prochains temps. Ce temps, qui comme un élastique de slip à micron, devient tellement tendu, qu’il va être le premier à se le prendre dans sa tronche.


Réagir