vendredi 10 février - par C’est Nabum

De l’usage de la matraque

Soyons circonspects

Un récent fait-divers, aussi déplorable que regrettable, atteste du désarroi d’une police de plus en plus déboussolée par l’usage qu’elle doit faire des instruments mis à sa disposition. Il faut bien admettre que l’évolution des techniques, toujours plus sophistiquées doit laisser pantois un corps qui, comme beaucoup d’autres fonctionnaires, est en mal de formation professionnelle.

La bonne vieille matraque en a donc pris un sérieux coup sur la tête et risque fort de se retrouver rangée au rayon des objets oubliés. C’est d’ailleurs ce qui arriverait de mieux à cet instrument souvent utilisé avec un zèle excessif par des CRS qui en usent et en abusent avec délectation. Ce n’est pas parce qu’on n'a rien dans la tête qu’il faut spécialement viser ses adversaires à cet endroit.

La matraque blanche avait pourtant un usage fort commode pour l’agent de faction à un carrefour. Tel l’aveugle guidé par sa canne blanche, l'automobiliste suivait à la lettre les instructions du fonctionnaire sur son charmant petit podium. Parfois le chauffeur qui s’arrêtait trop brusquement risquait de se retrouver le cul enfoncé par celui d'un chauffard pressé le suivant de trop près, mais cela n’était nullement prémonitoire.

À la tombée de la nuit, des gardiens, mieux équipés que les autres, disposaient de bâtons lumineux, matraques translucides, éclairant la chorégraphie savante du fonctionnaire affecté à un carrefour. La lumière vient d’où elle peut dans ce corps de métier. On peut d’ailleurs s’interroger sur ce qu’auraient fait les quatre tortionnaires du pauvre Théo avec un tel engin. À coup sûr, le plus odieux des quatre aurait prétendu, pour sa défense, s'être livré à une fouille au corps détaillée, un sondage d’opinion ou à un examen digne d’un proctologue. L’état d’urgence frise parfois l’état d’indécence. Mais pour notre sécurité, il convient de savoir ce que les terroristes potentiels ont dans le ventre.

Mais oublions ce détestable usage pour revenir à la panoplie du parfait gardien de la peur civile. Ils sont équipés, nos braves policiers, d’instruments qui portent des noms barbares, en anglais le plus souvent tel le Flash-Ball : une arme considérée comme sublétale, conçue pour ne pas pouvoir tuer. Il s'agit toutefois d'une arme à feu qui reste potentiellement dangereuse et peut causer des blessures graves.

Habitués à jouer les gardiens, les policiers ont trouvé qu’une arme de défense leur permettait d’assurer leurs arrières. Depuis, nous avons pu constater que cette arme en mettait plein les yeux aux manifestants, de sorte que la police finit, une nouvelle fois, par se faire mal voir. Il n’est pas simple d’assurer l’ordre quand on le fait avec un bras armé. La vertu de l’exemple semble ne plus être la règle à quelque niveau de l’état que ce soit !

Le bon vieux pistolet de fonction reste, quant à lui, indémodable. Il n’a jamais fait long feu. Il a même pris du galon puisque désormais l’agent peut emporter son instrument de travail à la maison et l’utiliser dans le civil. C’est, semble-t-il, considéré comme un progrès pour une corporation qui a le sens du devoir et est prête à faire le coup de feu, même hors service. Les agents ont toujours aimé le canon ; c’est donc désormais aux délinquants de trinquer.

La tenue du brave policier a, quant à elle, suivi la mode de plus en plus belliqueuse des rapports si peu urbains. La chaussure cloutée, le vêtement martial, le gilet pare-balles font de nos agents de la paix, des gardiens de « l’intranquillité » permanente. Ils ressemblent bien plus à des forces d’occupation qu’à des fonctionnaires au service de la population. Tout cela contribue sans aucun doute à l'extrême tension qui règne dans nos villes et ne place pas ceux qui sont déguisés de la sorte dans les meilleures dispositions d’esprit pour s’adresser au quidam de la rue.

Les tâches qui leur sont confiées ne font qu’amplifier la distance qui s’établit entre l’usager et le policier. L’agent apparaît de plus en plus souvent comme un personnage qui fait peur, dont il faut craindre l’intervention. Le sourire relève désormais de la faute professionnelle, le ton aimable est prohibé et la confiance tout comme la mansuétude sont rayées des règles déontologiques de la profession.

Tout cela crée un climat malsain. Il serait grand temps de repenser notre police, de lui redonner une image de service et de disponibilité. Le carnet à souche ne devrait pas être son obsession et la peur son lot quotidien. Tout est à revoir dans notre bon pays ; la douce France n’est plus dans l’air du temps. Il convient de matraquer cette évidence avant qu’il ne soit trop tard.

Matraquement leur.

Circulation P.jpg

 



86 réactions


  • foufouille foufouille 10 février 12:41

    il a pas bien l’air traumatisé quand il parle wesh au président, en tout cas.


    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 14:49

      @foufouille

      Évitons les jugement hâtifs tout comme les visites déplacées


    • foufouille foufouille 10 février 15:01

      @C’est Nabum
      franchement pour un gars tabassé à mort et avec des trucs graves, il a l’air en bonne santé.


    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 16:26

      @foufouille

      Je ne me mêle pas de cette histoire

      je prends du recul


    • Alren Alren 10 février 18:42

      @foufouille

      Vous avez essayé d’avoir l’anus éclaté ?

      Personne ne parle des séquelles consécutives à ce crime, physiologiques mais aussi psychologiques, mais elles poursuivront toute sa vie ce jeune homme présumé innocent, lui, alors que les policiers ont reconnu leur culpabilité, quand on ne parlera plus de lui, c’est-à-dire dans quelques jours.

      Décidément l’extrême-droite, qu’il s’agisse d’Action française, des nazis, des franquistes etc. ou de l’actuel FN, c’est toujours la haine et le mépris d’autres humains qui les cimentent !


    • Ouallonsnous ? 10 février 19:31

      @foufouille

      On va te mettre dans les pattes de la gestapo du régime, tu pourras ensuite en parler savamment, mais il y fort à parier que tu deviendra adepte du caleçon blindé et ton épouse de la ceinture de chasteté aussi blindée !


    • Emmanuel38 11 février 10:26

      @foufouille
      Vous êtes tout simplement ignoble.


    • oncle archibald 11 février 11:20

      @Ouallonsnous ? : Gestapo, nazis, tortionnaires .... Allons y gaiement ! Il ne vous viendrait pas à l’idée qu’il puisse juste y avoir un flic qui a pété un plomb au cours d’une arrestation mouvementée ?


    • Ouallonsnous ? 11 février 20:14

      @oncle archibald

      Ce sont des pétages de plomb qui se répétent tonton, à un point tel qu’on est en droit de se demander s’ils ne sont pas voulus et méthodiques !

      Si Gestapo vous effraie, parlons donc des méthodes de la « Carlingue » où gestapo française !

      Bonny et Lafond, ça vous dit quelque chose ?


    • GetREDy 11 février 22:06

      @Ouallonsnous ?


      « Dans leur cul j’ai rut le rouston ». Dans leur QG rue Lauriston. smiley

    • Ouallonsnous ? 12 février 12:28

      @GetREDy

      Et actuellement dans le régime siono-fasho-hollandiste ;

      "Les quatre policiers responsables de l’interpellation sont placés en garde-à-vue le lendemain et une enquête est ouverte pour « viol en réunion par personne dépositaire de l’autorité publique. »

      Pour leur défense, les policiers expliquent qu’un coup de matraque aurait été porté aux fesses, après que le pantalon du jeune homme soit tombé tout seul… Ce qui expliquerait, selon eux, la perforation de l’anus. On ne rigole pas, s’il vous plait, ce sont des fonctionnaires assermentés.

      Dimanche 5 février, coup de théâtre, le parquet requalifie les faits, non plus en « viol en réunion » mais en « violences en réunion ».

      On pourrait croire qu’il s’agit là d’une bavure, d’un cas isolé, qui ne concerne en aucun cas la police en général. Ah bon ?

      « Je vais te violer et on va voir si tu filmeras la police »

      Septembre 2016, un enseignant chercheur de 28 ans filme avec son téléphone portable l’interpellation mouvementée d’une femme par des policiers à la gare de Saint-Denis.

      Deux policiers s’approchent de lui et le menacent : « On va te violer, ça te plaît, ça ? Je vais te violer et on va voir si après tu filmeras la police. » (1)

      Selon l’enseignant, les policiers lui font ensuite des clés de bras et touchent à plusieurs reprises ses fesses. Quand ils trouvent sa carte de professeur, ils lui disent : « T’es prof ? Quand l’état islamique viendra à la Sorbonne, tu vas les regarder en te branlant ? »

      Une plainte est déposée. Les policiers, eux, continuent tranquillement à faire régner la terreur, pardon la loi, dans notre belle démocratie.

      Octobre 2015, Drancy, un homme de 28 ans vient d’être arrêté par la police municipale pour tapage nocturne. Alors que les policiers le forcent à monter dans un voiture pour le transférer à Bobigny, il ressent une violente douleur dans les fesses et hurle, puis se met à pleurer. Un policier lui dit : plus jamais tu parleras comme ça de la police municipale, tu te rappelleras de nous” (2)

      A 4 heures du matin, il est amené en consultation chez un médecin qui constate une perforation de l’anus et lui prescrit 10 jours d’ITT. Son ADN est même retrouvé à l’extrémité de la matraque télescopique du policier. Pour sa défense, le policier explique que sa matraque a… « dérapé ».

      Ici encore, la « justice » veille. Le policier vient d’être jugé… pour violences volontaires, mais pas pour viol. Le procureur requiert 6 mois avec sursis. Le jugement sera rendu le 20 février.

      La police ne viole pas. Elle violente. Nuance

      C’est le second scandale de cette affaire. Non contents d’avoir violé un homme, ce qui est prouvé par l’examen médical réalisé immédiatement après les faits, les policiers mentent comme des arracheurs de dents afin d’aboutir à une requalification des faits. Et ils y arrivent.

      Le viol est réprimé par l’article 222-23 du code pénal. Il est défini comme « Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise. ».


    • GetREDy 12 février 16:42

      @Ouallonsnous ?


      Ce genre de dérives sont de plus en plus fréquentes et l’on peut se demander toutefois si certains individus bas du front au sein des forces de l’ordre ne prennent pas les directives les concernant suite á l’état d’urgence comme une incitation á retrouver certains comportements déviants ayant cours á une certaine époque, et qui aura malheureusement pour les autres, pour effet de discréditer la profession toute entiere.


  • Pseudonyme Pseudonyme 10 février 13:28

    ’Tout cela crée un climat malsain’

    Il suffirait de désarmer les flics pour que les banlieues respirent enfin la joie de vivre. Un climat assaini si j’en crois l’auteur ....


    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 14:51

      @Pseudonyme

      L’auteur bafouille parfois
      La réalité toujours


    • mmbbb 11 février 11:12

      @Pseudonyme et la conclusion est édifiante comme si l auteur venait de decouvrir le fil a couper le beurre Donc prenons nous par la main et chantons " aimons nous les uns les autres , n’ayons plus peur , vivons dans la concorde et prônons le vouloir vivre ensemble , Cette chanson inculquée par notre élite qui pourtant ne subit pas cette mixité sociale Cela fait des décennies qu il règne dans les banlieues une ambiance délétère. La douce France, je rigole, dans les années 60 80 mes aieux pouvaient laisser leur maison ouverte a la campagne. Désormais les chantiers ainsi que les récoltes doivent être surveillés . Quant a la faune urbaine, c’est vraiment un autre monde Dans certains quartiers de cette douce France, il faut désormais se deplacer en VAB ( vehicule blinde ) Meme les pompiers qui pourtant n ont pas de matraque se font aussi caillassées Une montee graduelle de la délinquance et une insecurite permanente . Même les profs exigent desormais des flics ( sans matraque ? ) dans les établissements scolaires . ha l ’angélisme de ces grands penseurs ne cessera pas de me surprendre . Mais de temps en temps un professeur se prend une bonne beigne, cela a au moins le mérite de lui remettre les idées en place et de ne pas vouloir ne pas voir cette réalité.


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 février 11:41

      @mmbbb

      L’auteur est un faux mage
      le fil à couper le beurre lui va très bien


    • mmbbb 11 février 12:55

      @C’est Nabum et moi un faux sage ! 


  • juluch juluch 10 février 13:29

    Il y a pas mal de zone d’ombre dans cette histoire et l’IGPN n’a pas retenu le « viol » présumé avec la dite matraque.


    Se qui me sidere c’est que dans ces quartiers à la noix TOUS les contrôles se passent mal....bizarre non ?

    moi les rares fois ou j’ai été contrôlé se fut : bonjour, vos papiers ’il vous plait....
                                            bien sur tenez...
                                            Merci à vous..
                                            je vous en prie bonne journée .
        

    • Pseudonyme Pseudonyme 10 février 13:39

      @juluc

      Pareil.... même quand on me met en garde à vue ou en cellule de dégrisement .

      _Tenez monsieur je vous rends votre bouteille de pastis !

      _Ma qué vous êtes trop gentil, fallait pas ... laï laï laï laï *

      _Mais si peuchère, ca nous fait tellement plaisir !

      Comment résister dans ces conditions, on en redemande !


    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 14:52

      @juluch

      La matraque était enduite d’huile d’amende douce

      Est-ce un indice ?


    • sweach 10 février 16:38

      @juluch
      Dans ces quartier à la noix, un agent de police il se prend des pierres et des machines à lavé qui tombent du 15 em étages, donc toutes discutions avec lui se fera obligatoirement avec violence et autorité, car il est prit pour cible et il est sous pression.


      Face à un policier votre réaction est d’obtempéré, même si le flic veut vous arrêter ou vous faire un PV, ce qui est normal car vous ne voulez pas que cela soit plus grave.

      Mais maintenant qu’elle doit être la réaction du Flic, si vous l’insultez et que vous refusez toute injonction de sa part ?
      Et qu’elle sera votre réaction si vous êtes parfaitement conscient que ce même Flic ne fera pas preuve de violence envers vous et que vous échapperez ainsi au PV ?

    • Pere Plexe Pere Plexe 10 février 19:06

      @juluch

      s’il y a bien un point incontestable c’est bien le viol.
      Même l’ancien Flic Beschizzia ne dit pas autre chose.
      ça tombe bien la loi aussi :

      Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol.

      Le viol est puni de quinze ans de réclusion criminelle.



    • kane85 kane85 10 février 21:05

      @juluch
      Un cousin à ma mère ayant un faciès plutôt « sémite » étant à l’arrêt sur le trottoir d’une grande artère parisienne, il y a quelques années :

      Le policier qui l’aborde : Toi ! Tes papiers !

      Il les donne tout de suite : voilà monsieur le policier

      Le policier se rends compte que non seulement il est Français mais que son nom n’a rien à voir avec des personnes originaires de certains pays...

      Le policier lui rendant ses papiers : Merci monsieur. tenez !

      Il en rigole encore ! C’était pas la première fois qu’il était pris pour un non Français de souche... Comme on dit ici en Vendée : Tu te rappelle de Poitier ??? ça laisse des traces génétiques ! Ha ha ! ça n’empêche pas d’être vraiment Français avec un nom vraiment Français !!!

      On ne peut pas savoir ce qu’est le délit de faciès quand on en a pas un qui prête à ce genre de contrôle !

      Perso, plus que blanche (presque transparente tellement livide !!!), j’ai toujours été très bien abordée et traitée par la maréchaussée...


    • Pere Plexe Pere Plexe 12 février 16:12

      @Pere Plexe
      ...je crains que « moinser » ne change pas le code pénal.


  • cétacose2 10 février 14:03

    Voilà ce que l’on risque en montrant son derrière a de braves policiers ,on s’expose à une colotélescopie exploratrice .Ce petit Théo aurait du porter une culotte en zinc et non pas une cagoule


  • cathy cathy 10 février 14:18

    Nabum va finir par nous vendre des barrettes de shit.


  • foufouille foufouille 10 février 14:19

    “Théo est arrivé au mauvais endroit au mauvais moment”, résume Khalil*, 21 ans, ami d’enfance du jeune homme, présent au moment des faits. Pour calmer le jeu, il s’est mis entre un jeune et un policier qui venait de lui coller une grosse baffe. Théo s’en est pris une direct. On n’a pas compris, on a voulu s’interposer. Les policiers ont balancé une grenade lacrymogène pour nous disperser”, détaille le jeune salarié en CDI au Burger King d’O’Parinor, à Aulnay-Sous-Bois. Pour les policiers, tous les jeunes ici sont des délinquants”. Il a perdu tout espoir de voir un jour des policiers en faute être condamnés. “Ils doivent être bien là, à la maison avec leur famille. Ils ne s’inquiètent pas. Au pire, que risquent-ils ? Ils vont être mutés, ils vont refaire une dinguerie ailleurs…”, se désespère-t-il. “Les insultes et les coups, c’est devenu quelque chose de banal dans le quartier. Mais ce qu’ils ont fait à Théo, c’est inhumain. Ils lui ont pris sa dignité. Il pourrait être handicapé à vie”, s’emporte un jeune qui souhaite garder l’anonymat. “Ouais ça passe !” hurle un autre jeune lorsqu’une voiture banalisée, avec à l’intérieur quatre hommes, passe devant le groupe d’amis. “Ils patrouillent, lâche l’un d’entre eux. Parfois, ils nous voient posés ici et ils sortent leur extinct’ sans raison. Ils t’insultent pour voir si tu réagis”. Un papy vient interrompre la conversation pour mettre en garde les jeunes : “Pas de conneries les gars, un policier blessé et tout tombe à l’eau”. Le groupe acquiesce.

    source bondyblog et pour france info les policiers les policiers avaient repéré un guetteur de dealer.

    les jeunes étaient dix, ensuite il est arrivé et a jouer au caïd ou justicier.

    sur la vidéo, il n’est pas tabassé : celle filmé par un téléphone.

    vu le nom de son avocat, ça sent la propagande électorale.




    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 14:54

      @foufouille

      Il n’a vraiment pas eu de cul sur ce coup-là


    • foufouille foufouille 10 février 15:05

      @C’est Nabum
      suivant, une autre version, il était sur place avec les autres.
      je doute qu’il ne sache pas que les autres vendaient ou achetaient de la drogue vu le quartier.
      quatre flics avec peu d’expérience contre dix jeunes, ça fait pas trop le poids.


    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 16:31

      @foufouille

      L’abandon des quartiers à la pègre ce n’est pas d’hier et ce n’est certes pas en supprimant des fonctionnaires qu’on va rétablir la loi


    • foufouille foufouille 11 février 09:22

      @C’est Nabum
      certainemen mais le problème est également que les beaux quartiers de paris ont quatre fois plus de policiers. la police n’habites pas non plus ce genre d’endroit.


    • mmbbb 11 février 14:47

      @C’est Nabum vaste probleme j’ai une collegue ayant vécu a Bron Terraillon pres de Lyon Ces populations la font tout pour pourrir la vie des autres. Je vous épargnerais la longue liste des faits et paroles qui invitent ces braves sauvageons a être détestes sinon hais Ces quartiers se désertifient d année en année. Vous êtes attachés au savoir a la connaissance, outre que les voitures soient flambées au cognac, il n’est pas rare de voir des bibliothèques et écoles brulées ou saccagées. Ces quartiers se replient sur eux memes et ces braves gens de raison de crier « la republique nous abandonne » Et vous avez des personnes a linstar de Chalot de ce média qui viennent nous constiper les boyaux de la tête contre l exclusion , la pauvrete le racisme l ostracisme la stigmatisation enfin beaucoup de gros mots De surcroît ils crient à gorge déployéee « des sous des sous . » Exemple j’ai vecu dans un immeuble de rehabiltaion dans le 1 er arrdt de Lyon les lieux commun saccages .. Pres d Auchan à Caluire , des HLM bien penses par bloc et espace , les parkings sont des depotoirs  etc etc Par ailleurs les Suedois qui se sont ouvert a une certaine immigration ont les mêmes maux dans leurs banlieues Etonnant .Le seul point positif est lorsqu un professeur s en prend une beigne et une bonne cela lui remet les idees en place et lui fait apprécier la diversité culturelle .Vive les riches ils vivent a l ecart de cette fange


    • mmbbb 11 février 15:14

      @Shawford fais moi pas chier et vas vivre dans les banlieues connard . Donnes moi ton adresse je viendrai bruler ta bagnole et chier sur le pas de ta porte et cracher a la gueule de ta femme Tu pourras ainsi apprécier l ordinaire de beaucoup de francais « Encule de ta mere » formule chere a tes potes des banlieues Capito


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 février 16:18

      @foufouille

      Pas de quartier dans les beaux quartiers de lune !


  • sweach 10 février 16:18

    En Amérique quand un policier t’interpelle, tu ne bronche pas d’une oreille, parce que tu sais qu’il peut te tuer.


    En France un policier ne doit faire preuve de force qu’en dernier recours, du coup on crée un climat délétère de rapport entre les policiers et les personnes qui les défis cherchant systématiquement qu’elle est la limite d’un agent avant qu’il ne face usage de la force.

    Dans cette histoire tout le monde remet en question l’interpellation musclé, mais quand est-il de la réaction initial de Théo qui à conduit à cela ?

    Si on Part du principe que Théo a insulté ces agents, qu’il a refusé d’obtempéré ou bien qu’il a fait preuve de violence, ce qui à induit cette réaction peut être disproportionné des agents de police.
    Maintenant ces agents se voient dans l’obligation de se justifier à tord ou à raison.

    A votre avis qu’elle sera les futurs réaction des policiers en cas d’insulte, de refus d’obtempéré ou de violence, sachant pertinemment que si ils font usage de violence ils risquent de subir ce qui arrivent actuellement aux policiers qui se sont attaqués à Théo ?

    Je ne dit pas que les agents de police doivent avoir le droit d’être violent, je dis juste que quand on n’obtempère pas il faut être conscient que cela peut arriver et que notre réaction ne doit pas être contre l’acte, mais contre la cause de cet acte et du parallèle entre les deux.


    Personnellement mon sang bouillonne quand je vois des jeunes qui insultent des policiers et qu’ils ne bronchent pas, alors qu’on les voit nous mettre des PV à la sorti des super marché.

    Mais quand on y réfléchi c’est NORMAL !!! S’ils s’attaquent aux petits jeunes, ça ne servirait à rien et il risque de se faire emmerder et il sera félicité s’il ramène plein de PV.

    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 16:30

      @sweach

      Il y a des excès dans les deux camps

      ne cherchons pas un modèle absurde
      repensons notre société de manière plus apaisée

      je reconnais l’extrême difficulté du métier de policier, je sais aussi l’influence désastreuse du FN dans ses rangs et pour finir je sais la haine que des jeunes de banlieue vouent aux représentants de l’ordre

      Rien n’est simple


    • sweach 10 février 16:44

      @C’est Nabum
      *ne cherchons pas un modèle absurde*

      Vous savez moi c’est plus un constat que je fais, les banlieues deviennent des zones de non-droit et ça ne peut que s’empirer si notre société envoie ce genre de signent aux forces de l’ordre.

      Si le FN séduit plus de 30% de la population, il faudrait se pauser des questions.

    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 16:57

      @sweach

      Je me pose des questions et je suis tenant d’une plus grande fermeté
      J’ai travaillé en banlieue, je ne suis pas un de ces beaux parleurs socialistes qui n’a jamais mis les mains dans le cambouis

      Mais vraiment le fascisme ne me tente pas


    • sirocco sirocco 10 février 23:36

      @sweach

      « En Amérique quand un policier t’interpelle, tu ne bronche pas d’une oreille, parce que tu sais qu’il peut te tuer. »

      Tout-à-fait. Et peut-être ne le savez vous pas encore (parce que nos merdias ont été plus que discrets sur cette info) mais ça va être le cas en France très bientôt.

       
      En effet la loi sur la reconnaissance de la « présomption de légitime défense » aux policiers a été adoptée en catimini par quelques députés il y a deux jours.

       
      Cela signifie que quelles que soient les circonstances dans lesquelles un policier fera usage d’une arme à feu, et quels que soient les résultats de cet usage (manifestants ou « jeunes des banlieues » flingués comme des chiens, personnes tuées dans le dos sans sommation, passants atteints par une balle perdue...), le policier n’aura à répondre de rien, il sera présumé avoir agi en état de légitime défense sans que les preuves de cette légitime défense aient besoin d’être rapportées.

       
      Pour tout le monde, les flics vont devenir les individus les plus dangereux qui soient en France, surtout qu’ils ont déjà acquis le droit de rester armés 24 H / 24 même lorsqu’ils sont en civil. Voilà qui devrait vous ravir.


    • sirocco sirocco 10 février 23:47

      @sweach

      « ...ce qui à induit cette réaction peut être disproportionné des agents de police. »

       
      Une simple déchirure du rectum sur 10 cm et une personne psychologiquement détruite à vie, vous êtes vraiment sûr qu’il faille parler de réaction « disproportionnée » ? Ah vous êtes dur pour ces pauvres policiers qui, après tout, n’étaient que quatre.


    • sirocco sirocco 10 février 23:54

      @sweach

      « Maintenant ces agents se voient dans l’obligation de se justifier à tord ou à raison. »

       
      J’ai même l’impression que l’un d’eux devrait comparaître en cour d’assises où il risquera 30 ans de réclusion criminelle pour viol aggravé par personne détentrice de l’autorité avec actes de tortures et de barbarie.


    • oncle archibald 11 février 11:35

      @sirocco : oui quatre flics pour une intervention dans certains endroits c’est carrément tres insuffisant et c’est la bavure assurée. Elle est là la faute. C’est une compagnie de légionnaires entraînés au combat de rue qu’il faudrait envoyer dans certains cas. Quand les flics eux même ne sont pas en sécurité quoi d’étonnant à ce qu’ils deconnent. Ils ont la trouille, tout simplement. Ça n’est pas une excuse, c’est une explication.


    • mmbbb 11 février 14:56

      @sweach bemol certains policier ou CRS sont quand meme tres cons et ne méritent pas le respect. Ils ont l art d emmerder le citoyen ordinaire et même des citoyens d origine arabe pourtant en regle et poli J ’ai un collègue musulman dont son frere s ’est fait pourrir la vie  Leur cerveau ne sert pas a grand chose je n apprécie guere la gratuite de certains comportements Quant au USA c’est un grande nation scientifique mais n’est en aucun cas un modele Autant faire les contrôles aux missiles ce serait plus rapide et expeditif comme les amerloques savent si bien le faire dans le monde entier non


    • sweach 15 février 17:54

      @C’est Nabum
      *Mais vraiment le fascisme ne me tente pas*
      Aille ...

      Je vous annonce que vous êtes sous influence médiatique, je ne peux que vous inviter à lire le programme du FN, même si vous n’adhérez pas, histoire de voir de quoi ils parlent et les mensonge qu’on vous fait gober.
       
      Le Nationalisme et le Fascisme ce n’est pas la même chose, mais les médias s’emplois depuis très longtemps à faire l’amalgame, comme celui du terrorisme et des musulmans. Le FN est a peu près autant fasciste que l’était DeGaule à son époque.

      *Une simple déchirure du rectum sur 10 cm et une personne psychologiquement détruite à vie*
      Sur la vidéo il marche à la fin de interpellation, donc quand on parle de « déchirure du rectum » ou encore « d’anus artificiel », je suis très suspicieux sur la véracité de ce qui nous est présenté dans cette histoire.

      *certains policier ou CRS sont quand meme tres cons et ne méritent pas le respect*
      Des Flics cons, c’est même ce qu’il y a de plus fréquent, moi j’en vois qui mettent des PV sans faire fonctionner leur cerveau. 
      MAIS NON ! le respect est OBLIGATOIRE, vous devez respecter l’uniforme, même si la personne qui le porte est exécrable.

    • C'est Nabum C’est Nabum 15 février 18:47

      @sweach

      Je suis très influençable !

      C’est ce qui fait mon charme


  • jaja jaja 10 février 16:41
    Le sociologue Didier Fassin revient sur le caractère sexuel souvent prononcé des interventions des forces de l’ordre dans les quartiers populaires.

    « Insultes homophobes, testicules écrasés, fouilles appuyées des parties intimes, jusqu’au pire avec le viol dont aurait été victime Théo à Aulnay-sous-Bois. Le sociologue Didier Fassin, professeur de sciences sociales à l’Institut d’étude avancée de Princeton, a écrit en 2011 la Force de l’ordre. Une anthropologie de la police des quartiers, résultat d’une immersion de quinze mois dans une brigade anticriminalité. Interrogé par mail, il revient sur cet aspect du problème. »...

    http://www.liberation.fr/france/2017/02/09/la-volonte-de-blesser-la-masculinite-de-leur-public-est-frequente-chez-les-policiers_1547341


  • zygzornifle zygzornifle 10 février 17:37

    32 ans de cité de non droit avant d’avoir pu me tirer a la campagne, rien n’a changé sauf qu’elles se sont bien développées au point d’être une ville dans la ville , dans les années 70 c’était déjà le même bordel , la racaille angélique d’un coté et les vilains poulets ou la vilaine racaille et les flics angéliques de l’autre, ça dealait déjà a mort et les flingues se vendaient sous le manteau, il y avait un matelas dans certaines caves ou des gamines se livraient a leur commerce ,les bagnoles étaient déjà brûlées ou saccagées mais a cette époque cela ne faisait pas la une des médias, tout était filtré et censuré par la presse et le gouvernement alors que maintenant ça éclate grâce aux réseaux sociaux et aux smartphones qui filment, avant les flics te cassaient ton appareil photo et tu repartais avec ta gueule en miette et si tu étais assez stupide pour aller au commissariat pour tenter de porter plainte ceux qui t’avaient dérouillés te passaient gracieusement la seconde couche, je suis sur qu’il s’est passé des outrages bien pires mais qui sont resté cachés par peur de représailles ..... 

    Un flic est avant tout un être humain (enfin on l’espère) et dans leurs rangs on trouve des bons et de la racaille comme on trouve en cités des bons et de la racaille parmi les politiques aussi d’ailleurs sauf qu’eux sont intouchables .....

    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 18:42

      @zygzornifle

      Les flics sont en première ligne
      Ne l’oublions pas

      Maintenant il n’est pas question de tout leur permettre mais il faut aussi les soutenir en moyens humains et matériels


    • hervepasgrave hervepasgrave 11 février 11:33

      @zygzornifle
      Bonjour, tu as en partie grandement raison ,je confirme pour y avoir vécu,Il n’y avait pas que du mauvais ,mais qu’une envie ,Se Barre de là !.
       Rien ne change,alors ,a part la médiatisation du sujet qui s’éteint pour aller ailleurs et revient le temps de faire dispersion.et cela repart de plus belle.Et tout ce beau monde qui se plaint et gémis ????


    • mmbbb 11 février 15:27

      @hervepasgrave j ai une seule envie « vivre dans un ghetto de riche » La France est devenu un pays de merde alors que nous avions tous les atouts et tout ceci nous coute ; consultez le chiffre sur le cout de la délinquance La ou l élite commence a perdre pied , c’est devant la montée du populisme dont elle est responsable Mais évidemment elle tient le discours inverse mais desormais la realite ne peut plus être cachée comme ce reportage sur France 2 , lieux ou les femmes ne sont pas tres bien venues devant la caméra et foutues dehors hors camera Le conseil d ’etat a deboute l arret des maires Les barbus doivent rirent sous leurs barbes tellement nous sommes devenus veuls La demagogie est l ennemie de la democratie Melenchon est tres discret sur ce probleme et il en perd une partie de sa respectabilité .


    • hervepasgrave hervepasgrave 12 février 10:59

      @mmbbb
      Bonjour, oui ! vivre mieux et confortablement est le but normal pour tous.Le fait de dire que le pays se barre en C.... est d’autant plus vrai que malheureusement personnes ne veux surtout pas comprendre les rouages évidents de la chose !
      C’est pourtant simple d’un côté nous avons quelques bonnes raisons de croire être relativement tranquille ,surtout en aillant fait des efforts pour obtenir de petites choses somme toute § Mais le nœud du problème est maintenant double à résoudre.Premièrement nous avons laissé tant bien que mal les banlieues et démerdez comme nous si vous le pouvez et des pouvoirs qui s’en servent comme d’un étau ,vous acceptez les conditions que l’on vous impose ,alors nous sommes entre deux feux. Car il n’y a pas un trou du cul pour dire la vérité sur ce qu’est la banlieue déjà dans un premier temps et deuxièmement et se laisse attraper sur ce qu’elle est devenue aujourd’hui et sans regard comment c’est arrivée,alors vivons heureux et caché ?! La respectabilité des autres est bien plus facile a discréditer que de faire la notre ! De toutes les manières la France est mon pays et beau pays je n’en changerais pas pour tout l’or du monde ,il y a de quoi trouver son paradis. Alors pour le protéger, il faudrait s’unir intelligemment plutôt que de créer de la zizanie ,de mauvaises guerres et de trouver de faux coupables , mais le dialogue risque encore d’être longtemps impossible ! La merde c’est tellement mieux et facile à faire. cestpasgrave !


  • wawa wawa 10 février 17:42

    un peu de notre patrimoine, avant m^me la matraque :
    .

    https://www.youtube.com/watch?v=KWoI2ifgGGk
    .

    mais non je ne suis pas si vieux smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 18:43

      @wawa

      Boris ! Merci


    • C'est Nabum C’est Nabum 10 février 20:13

      @Humphrey Binchié

      Il tapait plus fort sous son pseudo


    • hervepasgrave hervepasgrave 11 février 14:25

      @wawa
      Bonjour, un jour je serais bien capable de croire aux chasseurs de fantômes et aux conspirationnistes. Ils voient un partout des personnages qui ne serait que des personnes d’un autre temps et qui reviennent nous hanter en permanence . Je trouve que ton Boris Vian à sa copie aujourd’hui, devinez qui ? voila un jeu pour ce week-end .« Le jeu des ressemblances » je vais finir par avoir la trouille moi ! alors toi ,tu n’est-tu qu’un jeune vieux et mortel ,mais peut-être pas tout le monde ? mystère et boule de gomme.Je suis désolé,cenestpasgrave !


  • Sergio Sergio 10 février 19:41

    Ce drame s’ajoute aux chiffres des accidents mortels de la circulation de ce mois de janvier 2017, soit 8,5 % d’augmentation ’d’actes sidérants de la croupe’

  • Sergio Sergio 10 février 19:51


    En cas de police au cul, la graisse de phoque est la réponse la plus adaptée à la gomme à effacer le sourire.

          J’EN PRÉVOIS 10 kg POUR LES ANNÉES QUI VIENNENT 

  • Ciriaco Ciriaco 11 février 00:03

     smiley

    Prenons garde aux gardes, s’il en reste !

  • hervepasgrave hervepasgrave 11 février 08:31

    Bonjour,
    Voila ! un article plus posé sur le sujet,car à lire tous les écrits sur le sujet cela ne peux que partir en vrilles. Le problème de la police et de l’armée d’ailleurs est bien un sujet qui est contournée car pour quelques gouvernants qui soit ,c’est toujours très utile de s’en servir comme bon lui semble .En appeler aux élus à tous nos élus pour régler le problème, hum ! la belle arnaque !
    Il n’y a que deux choses simples simples a faire ,la première étant de rappeler sans cesse aux intéressés police/Armée qu’ils sont là pour protéger et servir la population et que les règles qui les régissent ne sont pas carré « un ordre est un ordre » non ! car dispatcher les troupes en fonction des humeurs de nos dirigeants en fonction de critères opportunistes ne donnera jamais de bons résultats et sera toujours la mauvaise solution. J’aurai du m’engager au lieu de mettre cassé de partout pour un maigre résultat ,j’aurai eu une retraite bien plus jeune et certainement que je serais encore en pleine forme.Ce n’est pas le risque de perdre ma petite vie qui me l’a empêché ,non !le risque de mourir pour un militaire est le principal risque professionnelle. Si je ne l’ai pas fait c’est simplement que je suis incapable d’obéir à un mauvais ordre .J’aurai refusé d’aller faire massacrer mes compagnons pour rien !
    L’héroïsme n’a rien a voir dans l’affaire. Car tous les commandements eux sont là pour faire exécuter tout et n’importe quoi ,les conséquences ils s’en tape . Mais j’ai aussi appris que cela ne sert à rien de se montrer en spectacle ,car à tord ou a raison .Tu finiras obligatoirement dans la catégorie « tord ,lourdement tord » ,il faut toujours prendre ces hauts commandants de troupes a part ,s’en éclat et là nous voyons qu’ils ne sont rien .Sans armure protectrice de l’effet de groupe.Alors le reproche que nous devrions faire a nos policiers/militaires ne peux être autres qu’ils manquent de courage et de professionnalisme.Ils devraient déjà internement remédier à cela.Il n’y pas besoin de faire des éclats
    et d’alarmer tout le monde.Et s’il le fallait cela serait en dernier recours.Il n’est pas par conséquent incompréhensible que des écoles de police ont poussé partout sur le territoire et d’avoir instaurer une armée professionnelle. C’est simple ,a comprendre,je l’espère ?
    et puis il y a une autre solution ,et je ne sais pas ,mais je serais fortement étonné que ceux qui parlent de démocratie participative ,ou direct y aient un instant songé que de séparer la police et l’armée des pouvoirs exécutifs et que cela soit la population qui décrète d’elle même ,les directives.Il y aurait certainement un avancée majeur dans la sécurité interne du pays et certainement et surement moins de terrain de guerres pour nos militaires. Est-ce plus risqué ? est-ce que la population pourrait décréter des exactions innommables ? Dans tous les cas de figure cela fait partie d’un ensemble de choses primordiales à régler.cestpasgrave !
    bon week-end


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 février 09:44

      @hervepasgrave

      Une matraque en vrille ? Vous faites erreur mon ami, c’est le tire-bouchon que tout bon fonctionnaire a dans sa poche

      Pour le reste je prends de la distance ce qui permet d’éviter les mauvais gout et je ne tourne pas le dos à la réalité, c’est plus prudent


    • hervepasgrave hervepasgrave 11 février 11:50

      @C’est Nabum
      Tiens tu t’adonnes toi aussi aux réponses foireuses ? Mais ,il faut bien que cela change ,non ? Mais le sujet est vraiment grave et qui sait s’il n’est pas dangereux d’en parler trop librement,des critiques ou autres petites piques ,tu tilillages,mais surtout pas plus ! Alors mauvais gout de ma part ?hum !
      Ne pas tourner le dos a la réalité .Il faut bien savoir ou cela commence et ou se termine cette réalité ! Comme dans beaucoup de sujets qui sont traités ,beaucoup de bruit , beaucoup de pleure , beaucoup de reproche ,le monde devrait changer en faisant du sur place,bravo l’artiste ! Je ne m’attendais pas a ce genre de réponse ,mais elle est très éloquente.Tout compte fait ,est-ce moi qui suis aussi loin de la réalité ? Je ne sais qui navigue en eau trouble.J’assume toujours ce que je dis et même si je fais des erreurs de jugement et d’appréciations.Je ne vends pas de faux rêves et je suis bien plus moderne et somme toute ,bien plus sage que ceux qui vendent rien de nouveau .En fait qui c’est qui fout la merde ,pour parler Français ? Alors la sagesse fait du bruit pour rien ! Il faudra bien un jour que tout le monde s’en rende compte !cestpasgrave !


  • Simple citoyenne Simple citoyenne 11 février 08:56

    Bonjour C’est Nabum ; Infantiliser les gens à coups de matraque ; c’est la France dans toute sa splendeur ; notre pays passe beaucoup de temps à infantiliser les gens et à régir leur vie  ! c’est vraiment une coutume bien de chez nous !


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 février 09:45

      @Simple citoyenne

      C’est d’ailleurs pour ça que nous élisons de grands enfants qui mettent toujours la main dans le pot de confiture


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 11 février 09:53

      Je précise que je ne commente pas au sujet de l’actualité dramatique ; mais en fonction de l’article ; qui, lorsque j’ai vu les deux gendarmes ou policiers sur leurs vélos, dont l’article fait une courte biographie de l’évolution de la police, ceci m’a tout de suite fait penser à une infantilisation de la population, elle, bien réelle.


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 février 11:07

      @Simple citoyenne

      Ma dérision n’est que feinte j’essaie simplement de ne pas faire des textes assommants sur le sujet


    • hervepasgrave hervepasgrave 11 février 14:10

      @C’est Nabum
      Hum !Hum ! il y a des jours c’est terrifiant de te lire.Sur un autre commentaire tu qualifiais un lascar de collabo ! oui ,mais encore ?
      alors tu écris sur tout et n’aurais d’opinions sur rien ? Ma foi je ne comprends pas ? serait tu le genre de personnes qui dilue des choses et qui joue l’innocent pour lever les lièvres ? Nous pourrions a la longue penser cela ! tu es un drôle d’oiseau . Mais a force de chanter beau merle.... ,tu connais la suite monsieur le conteur.Il n’y pas de danger que tu deviennes assommant, alors méfies toi de ne pas devenir chiant !
      et surtout ne t’inquiète pas cette information n’est qu’un aléa éducatif pour la bonne cause.Dans tous les cas cenestpasgrev !


  • ricoxy ricoxy 11 février 10:52

     
    « Ils sont équipés, nos braves policiers, d’instruments qui portent des noms barbares, en anglais le plus souvent tel le Flash-Ball »
     
    Quant à la matraque, son nom vient de l’arabe mitraq ou mattraq هراوة, bâton de chamelier. Passé au français par l’intermédiaire de l’espagnol matraca.
     


  • Sergio Sergio 11 février 16:07

    ’ Ma traque dans les anales ’


    Moi aussi j’ai fait une recherche étymologique du mot matraque !

  • zygzornifle zygzornifle 12 février 10:40

    il parait que Voldemort le méchant sorcier avait jeté un sort de pénétration sur la matraque du policier et Harry Potter alors en cure de désintoxication n’avait pu intervenir car on avait piqué le GPS du side-car d’Hagrid ....


Réagir