vendredi 8 février - par Alex

Gilets jaunes vs foulards rouges

 

Gilets jaunes vs foulards rouges

 

Ce présent article est illustré de photos de jouets playmobil représentatifs. Pour l’anecdote, sachez que certains ont l’esprit commercial chevillé au corps et se sont mis à vendre des petits personnages collectors en les affublant de détails évoquant l’actualité des gilets jaunes, et ce pour des sommes parfois considérables.

Le mouvement des gilets jaunes ne fait pas l'unanimité. Il se trouve des citoyens qui se déclarent tout à fait satisfaits de la République et estiment que ses dirigeants sont en bonne marche.

Un mouvement destiné à s’opposer aux gilets jaunes a éclos moins de dix jours après la première mobilisation des gilets jaunes.

Les « foulards rouges », que certains ont rebaptisé les « Tampax de l'Elysée », voient le jour le 26 novembre 2018 et a été officialisé en tant qu’association le 8 décembre en préfecture par son président Fabien Homenor. Ils dépassent aujourd'hui les 39.000 membres sur Facebook.

                                            Gilets jaunes vs foulards rouges

Cette organisation se définit à la base comme étant apolitique tout en soutenant la République, et leur communication est ponctionnée de logorrhées réactionnaires.

Les foulards rouges semblent nettement plus organisés que les gilets jaunes : ils ont créé leur site internet et proposent la lecture de témoignages publiés quotidiennement.

Ils disposent également de plusieurs porte-paroles, certains affichant une fidélité aveugle au gouvernement actuellement en place plus que d’autres.

L'un des porte-paroles de cette initiative, le jeune Théo Poulard n'hésite pas à donner des interviews à divers médias français. Il précise que le mouvement n'est pas "anti-Gilets jaunes". Il déclare les intentions à l'origine des gilets jaunes louables, mais dénonce les nombreux heurts ainsi que les diverses récupérations par les extrêmes de l'échiquier politique. Une reprise que veulent éviter les foulards rouges qui insistent sur le caractère apolitique de leur initiative.

Les principales idées défendues par les foulards rouges sont le rétablissement de l’Etat de droit, la défense de la République et des libertés de circuler et de commercer. Ce ne seront pas les premiers à imputer aux seuls gilets jaunes le ralentissement de l’économie française

Sous un nom d’emprunt - Alex Brun (dans la lignée du code des couleurs, hommage humoristique aux chemises brunes ?) déclare que la lutte des "foulards rouges" de France est motivée par l'arrêt des violences – comprenons celles supposées des Gilets Jaunes, pas celles, éventuelles, des forces de l’ordre.

                                              Gilets jaunes vs foulards rouges

Il dénonce également les blocages causés par les gilets jaunes. A ce sujet, Alex fait mouche : l’exaspération va crescendo. Les blocages handicapent surtout les petits, tels des artisans, des travailleurs dont le métier nécessite des déplacements. La nécessité de devoir mettre un gilet jaune sur le tableau de bord pour pouvoir franchir les barrages filtrant est perçue par certains comme une forme de racket. D’autres, qui ont un compte en banque suffisamment fourni, ne voient aucune raison de se montrer solidaire et ne tolèrent pas de voir leur liberté de circuler ainsi entravée.

Il demande aussi la diminution des fake news sans expliciter de quel côté proviennent ces fausses informations, mais on saisit l’implicite. Il dénonce aussi la surreprésentation des “gilets jaunes”. Il voudrait que leur temps de parole diminue, arguant qu’ils devraient devoir bénéficier du même temps de parole qu’un parti politique puisque ces derniers ont manifesté leur volonté de se politiser. Cette dernière sortie fait écho à celle – définitivement spécialiste du genre – du chef de l’Etat : « Jojo avec un gilet jaune a le même statut qu’un ministre ou un député ».

Une autre tête du mouvement, Laurent Soulié, ne cache pas qu’il est un partisan du président Français et exhorte la population à montrer son soutien à Emmanuel Macron. Cette représentativité tend à rendre moins évidente la supposée couleur apolitique du mouvement.

Les gilets Jaunes se font depuis des mois asséner de multiples noms d’oiseaux : fainéants d’usine, paresseux, xénophobes, alcooliques, analphabètes, pauvres cons…Lorsqu’on ne les taxe pas de « criminels de novembre » même qualificatif que les Nazis donnaient aux communistes. Les foulards rouges n’hésitent pas à sortir envers leurs opposés gilets jaunes de nombreux qualificatifs semblables.

En gros, ils souhaitent surtout que le gouvernement mette en place un état d’exception contre les gilets jaunes.

Les manifestations gilets jaunes et foulards rouges seraient-elles la manifestation visuelle et symbolique d’une lutte des classes ?

En réponse aux diverses vagues jaunes, la déferlante rouge

 

Gilets jaunes vs foulards rouges

Dimanche 27 janvier des "foulards rouges" ont défilé depuis la place de la Nation jusqu'à la Bastille à Paris, pour "défendre la démocratie et les institutions" face aux violences qui ont assombri le mouvement des "gilets jaunes"… aux mêmes heures et lieu que la marche pour le climat !

Dans un premier temps, il s’agissait d’une marche de soutien au président de la République, organisée par trois associations  : Stop  ! Maintenant ça suffit, les Gilets bleus et les Foulards rouges. Ce sont ces derniers qui ont pris la tête de la manifestation.

                                               Gilets jaunes vs foulards rouges

Selon les médias mainstream et les voix officielles, ils étaient près de 10.500, selon d’autres sources, on peut enlever un zéro au comptage. Au vu des vidéos d’ensemble prises par la presse, on peut pencher plutôt pour la seconde version et penser que la loi anti fake news n’est finalement pas une si mauvaise chose.

Parfaitement encadrée par des forces de l’ordre caparaçonnées et en civil, lesquelles observaient scrupuleusement ce qui se passait à l’extérieur et non les manifestants, comme c’est le cas d’habitude, la manifestation a donné naissance à une série de petites vidéos-souvenir parfaitement représentatives de la bassesse et égoïsme humains.

 « La démocratie, ce n’est pas dans la rue, c’est dans les urnes », s’écrie un foulard rouge…qui est filmé en train de battre les pavés de Paris.

RMC interroge un gilet jaune très calme en lui demandant s’il comprend les revendications des foulards rouges. Il répond « Oui, tout à fait, oui. On peut être gilet jaune et foulard rouge, parce que je suis pour l’ordre mais quand le désordre est organisé par le Président de la République, il faut réagir... » Des foulards rouges interviennent de façon virulente, l’un ordonnant : « Arrêtez de filmer ». Un autre critique le fait qu’un seul gilet jaune est présent et on l’interviewe. Ce à quoi la journaliste réplique que de nombreux foulards rouges ont été interrogés auparavant.

Un autre foulard rouge accuse en direct un journaliste de RT France de travailler pour « une puissance étrangère, une puissance hostile », et plus précisément, pour Poutine.

Un foulard rouge d’un certain âge – les foulards rouges sont visiblement représentés par une importante majorité d’hommes flirtant avec l’âge de la pension et faisant plutôt partie de la France d’en haut, lorsque ce n’est pas des femmes très très Neuilly-Passy jusqu’à l’accent, déclare fièrement  : « Moi j’aime les riches, et je les soutiens, je les aime, voilà ».

                                                Gilets jaunes vs foulards rouges

En fait, les perles des foulards rouges sont savoureuses. On interroge par exemple de gentilles dames qui portent leur sac en bandoulière (très pratique et courant lors de manifestations) :

« Journaliste : Si vous êtes contre la violence, vous êtes contre la violence de tous les côtés, normalement ? 

Dame foulard rouge : Moi je pense que les forces de l’ordre font un boulot monumental …

Journaliste : Mais est-ce que ça justifie que des gens perdent des yeux… 

Dame foulard rouge  : Ecoutez chacun…quand on joue, on gagne ou on perd.

Journaliste : Vous n’êtes pas tant contre la violence, donc

Dame foulard rouge : Dans ce cas-là, non !  »

Des gens infiltrent la manifestation avec des banderoles de soutien du style « I love Castaner et Benalla » pour dénoncer le soutien accordé par les manifestants aux actions du gouvernement et au roi de la castagne. Ca crève les yeux…les Foulards rouges, pourtant contre la violence, ont forcé ces petits plaisantins à abandonner leur banderole.

Quant à la qualité apolitique du mouvement, on s’interroge lorsqu’on entend scander le slogan « Mélenchon, démission ». Le « respectons la démocratie » peut se traduire par : « J’ai voté démocratiquement Macron (et donc adopté une position politique) et je veux que mon vote – et mon opinion politique - soient respecté ». Attribuons en revanche la présence de drapeaux européens au sein du défilé a un souci d’opposition aux gilets jaunes qui sont majoritairement anti-européens par souci de défendre leur identité française et non pas à un soutien aux oligarques internationaux.

A Bastille, se trouvent quelques gilets jaunes, les rouges scandent « gilets jaunes, au boulot ! ».

Lorsqu’on se donne la peine deux minutes de se pencher sur la question, on constate que l’immense majorité des gilets jaunes travaillent. Ce qui hélas ne leur permet pas à tous de boucler leurs fins de mois et payer leur loyer. C’est justement ça, le nœud du problème, mais cela semble totalement échapper aux foulards rouges qui ne doivent pas connaître ce genre de problème et ignorent manifestement ce que signifie le mot « empathie ».

En fait, immobiles face aux gilets jaunes postés sur les marches, les rouges ne savent pas trop quoi crier. En mal de slogan, un propose « Ça roule bien à 80 », un autre lance : « Les extrémistes au gnouf ! » tout en rigolant.

En revanche, certaines prises de positions défient toute explication. A l’exemple de cet homme qui brandit une pancarte « Nous sommes tous des juifs allemands ».

En conclusion

Il y a toujours une réaction qui naît d’un mouvement, et bien entendu, elle est contraire. On retrouve à travers ce mouvement des gilets rouges un puissant besoin d’appartenance « Nous aussi faisons partie du peuple », « On donne trop de temps de parole aux gilets jaunes ».

La figure des nantis qui jalousent le peuple est trop comique pour pouvoir être sociologiquement validée, mais une chose est certaine : le mouvement des foulards rouges est clairement bourgeois, politisé et en faveur du pouvoir en place. On peut aussi être surpris de la haine gratuite qui se dégage de la part de divers foulards rouges par opposition aux gilets jaunes qui eux défendent un concept.

                                               Gilets jaunes vs foulards rouges

Pourquoi ces gens, dont la plupart n’ont jamais manifesté, ont-ils tenu à descendre dans la rue, certaines vêtues de leur manteau de fourrure, d’autre munis de leur attaché-case et mocassins à floche ou encore de leur chien cavalier king charles ? L’ensemble faisait tellement cliché – aussi bien au son qu’à l’image - qu’on aurait dit le tournage d’un film de Dany Boon ou des Inconnus. Une crise d’ego, par souci de valorisation que leur classe sociale devrait pourtant (r)assurer ?

L’un des manifestants a clairement avoué qu’il venait pour soutenir la République en marche, mais que les consignes étaient très claires : il est présent en tant que simple citoyen. 

Ou alors, une certaine classe se considère-t-elle comme menacée par des revendications sociales et les quelques neuf millions de pauvres ? Il y a une France qui fait peur à l'autre. Une opposition flagrante et colorée entre les 16% qui ont voté pour le pouvoir en place et les autres.

Les foulards rouges semblent en tout cas être le dernier rempart – bien dérisoire - d’un président désavoué et critiqué par une majorité de Français, et même d’étrangers à la république. Pour mémoire, la cote d'Emmanuel Macron se situait à 62% après son élection en mai 2017 pour être ramenée à 23% en novembre 2018, talonnant ainsi le score de François Hollande, au bout de 20 mois d'exercice, qui était de 22%. Mais, revirement de situation, grâce à la droite conservatrice dont on a pu voir quelques représentants défiler au nom des foulards rouges, la hausse de popularité d’Emmanuel Macron serait tout récemment remontée à 27 %, en l’espace de seulement un mois.

                                               Gilets jaunes vs foulards rouges

A Zeletzki v.P - 07 02 2019

Pour aller plus loin…

 

Surfer :

-Le site officiel des foulards rouges : https://www.foulards-rouges-officiel.org/

-La page Facebook des folards rouges : https://www.facebook.com/groups/foulardsrouges/

- Les "Foulards Rouges" Reconnaissent Avoir "Reçu DES ORDRES TRÈS CLAIRS" : on n’est pas là pour soutenir la république en marche, on vient en tant que citoyens https://www.youtube.com/watch?v=-IHhll5dxf8

 

Visionner :

-Vidéo de Christophe Cros Houplon qui commente le phénomène foulards rouges 

-La manifestation des foulards rouges en réaction aux violences des jaunes…pas tout à fait pacifique non plus… 

-France Inter Foulards rouge et violences policières - Le Moment Meurice 

-En anglais dans le texte, Gilets jaunes, foulards rouges, and pussy-hats, How we use clothing to show what we believe in de Mary Jane Baxter says we've been doing it for thousands of years. Ou le code couleur français décripté par la Perfide Albion. 

 

Lire :

-L’Humanité : LES FOULARDS ROUGES  : OU COMMENT LA HAINE DE CLASSE PLOMBE «  LE GRAND DÉBAT  » du Samedi, 2 Février, 2019 de Benjamin Konig 

-Le papier de Serge Uleski 



62 réactions


  • samy Levrai samy Levrai 8 février 10:39

    Bof, gilets jaunes = 80% de soutiens populaire et le Micron et ses fans moins de 20%... il n’y avait qu’approx 2000 manifestants « rouge » contre des centaines de milliers de « jaunes » chaque samedi...

    Il est facile de comprendre qui représente la nation... d’ailleurs les revendications « jaunes » sont pour que le peuple soit celui qui décide et qui a peur de la democratie ? ... les « rouges ».

    Alors Jojo le démocrate ou manu la marionnette dictatoriale  ? le jaune ou le rouge ?


  • gaijin gaijin 8 février 11:19

    foulards rouges : 10 000 selon le ministère de l’intérieur

    3500 selon la police ....2000 selon les médias étrangers

    gilets jaunes : 60 000 selon le ministère de l’intérieur

    300 000 selon la police ....

    cherchez l’erreur ......


    • Alex Alex 8 février 15:16

      @gaijin A visionner les vidéos du défilé rouge, c’était plutôt portion congrue et composé d’une certaine classe..https://www.youtube.com/watch?v=L1N3WXZ_1LM. J’en conclus que le ministre de l’intérieur doit être Marseillais ...


    • alinea alinea 8 février 15:59

      @Alex
      sketch des Inconnus : bonjour, tu vas bien ?

       smiley

    • Lugsama Lugsama 8 février 21:19

      @gaijin

      10.000 selon Occurence il me semble. Les chiffres de la police nationales sont donné par le ministère, vous confondez avec un obscur syndicat qui ne représente rien et dont le site internet suffit a lui faire perdre toute crédibilité...


    • gaijin gaijin 9 février 07:31

      @Lugsama
      « un obscur syndicat qui ne représente rien »
      tiens ...un macroniste .....


    • Benflo Benflo 11 février 00:29

      Bien que la chanson soit soft et marrante... Je ne sais pas comment, elle serait accueillie, si elle sortirait aujourd’hui.... Par les médias...


  • Sébastien A. 8 février 11:48

    C’est surtout peuple contre « bras d’honneur ». Je trouve d’ailleurs qu’on n’a pas beaucoup commenté dans la presse cet étrange symbole choisi par les « foulards rouges » pour exprimer leurs « revendications » et qui dit en gros : allez voir s’il fait beau chez les grecs (autre symbole inconscient).


  • zygzornifle zygzornifle 8 février 15:24

    Les foulards rouges puent LaREM et le Macron a des km a la ronde ....

    Vivement que les défenseurs des animaux défilent avec une plume dans le cul ....


    • Fergus Fergus 8 février 19:40

      Bonsoir, zygzornifle

      C’est tellement vrai que l’exécutif a tout fait pour dissuader les élus LREM d’y participer et pour se tenir en dehors de cette manifestation de groupies si manifestement en soutien du pouvoir macroniste.


    • damocles damocles 9 février 07:55

      @Fergus
      Bjr
      l’executif a tout fait pour dissuader les elus LRM de participer à cette manif car ils auraient été plus nombreux que les manifestants .....le bide absolu ...


    • Fergus Fergus 9 février 11:43

      Bonjour, damocles

      « le bide absolu »

      Excellent résumé !


  • zygzornifle zygzornifle 8 février 15:26

    Comme la dame aux camélias le foulard rouge ça veut dire pas disponible j’ai mes règles, sauf bien entendu pour la sodomisation .....


    • Dom66 Dom66 8 février 19:47

      @zygzornifle

      Après les foulards rouges ;Un jour viendra ou ils auront des slips jaune devant et marron derrière


  • alinea alinea 8 février 16:01

    Mince, je m’étais payé une écharpe rouge, d’un rouge magnifique, elle était le signe distinctif des « PG » ( parti de gauche !! ou Front de Gauche) Ma chienne l’a toute boulottée !

     smiley

    Quelle idée ils ont eu ces ploucs de la prendre comme sens à leur obéissance ?


    • cevennevive cevennevive 8 février 16:20

      @alinea, salut !

      Ouais, ils auraient pu prendre l’écharpe kaki, ça aurait été plus approprié...
      Peut-être ont-ils voulu plagier Barbier ?

      Qu’est-ce que c’est tarte de mettre des couleurs sur des mouvements politiques !!!
      « la révolution orange », « la révolution verte, blanche, jaune », les rouges, les bleuets, les lis, etc. Pauvre nature qu’ils tentent de copier !

      En d’autres temps, le rouge était la couleur des pantalons des soldats teints à la garance. Une bonne façon de les voir de loin pour les tirer comme des lapins.

      Ta chienne aime le rouge, ma tortue aussi, elle mord tout ce qui est rouge, elle croit que c’est des tomates ou des fraises.


    • alinea alinea 8 février 16:25

      @cevennevive
      elle était jolie celle-là, de révolution :
      https://www.youtube.com/watch?v=ci76cKwFLDs&t=28s

      et ton chien ?


    • Attilax Attilax 8 février 19:23

      @alinea

      Achètes-en une noire, t’es sûre de pas te planter.


    • Fergus Fergus 8 février 19:42

      Bonsoir, alinea

      Ne regrette pas ton écharpe rouge, elle est également l’attribut emblématique de Christophe Barbier !


    • alinea alinea 8 février 20:54

      @Fergus
       smiley

       !!!


    • oncle archibald 9 février 17:29

      @cevennevive : les grenouilles aussi adorent le rouge au point que dans les etangs ou elles pullulent on les pêche avec un simple hameçon sur lequel on noue un petit bout de laine rouge ! Pour un peu elles se battent pour le prendre !


  • cevennevive cevennevive 8 février 16:41

    Il va bien. Je lui avait mis un bandana rouge, je l’ai changé pour un jaune !!! Depuis il est en chaleur et va courir après les copines...

    J’aime bien les photos des playmobils dont Alex a truffé son article. Ils représentent bien tous ces bourges ventrus, joufflus et sûrs d’eux, des mecs en plastique pour amuser les enfants...


    • cevennevive cevennevive 9 février 11:07

      @pinott, bonjour galopin,

      Il faut toujours que tu viennes t’immiscer dans les jeux sérieux des adultes !
      A la réflexion, je t’aime quand même. Je te connais bien, tu as gardé ton regard d’enfant rétif.
       


    • cevennevive cevennevive 9 février 11:10

      Pinott, je ne peux pas aller en Sicile cette année. je viens de dépenser toutes mes économies pour faire réparer mon toit... L’année prochaine peut-être.


    • oncle archibald 9 février 17:32

      @cevennevive : votre chien est en chaleur ? hum-hum ... Drôle de chien ... à moins qu’il ne soit plutôt en rut !


  • cevennevive cevennevive 8 février 17:08

    Alinea c’est autrement plus judicieux (et plus beau) de donner un nom de fleur à une révolution (Jasmin, Œillets).

    Ce truc représentant la soumission que l’on nous oblige à acheter pour montrer que l’on est obéissant. C’est de leur faute aussi ! Tout le monde a un gilet jaune par obligation. Eh bien au moins il sert à quelque chose ! Bien fait !

    Le rouge était censé représenter la colère... Ces foulards rouges, c’est n’importe quoi. J’ai vu un abruti qui avait mis un foulard rouge à son pare brise. Inutile de te dire qu’il s’est fait klaxonner copieusement. Je crois qu’il a dû l’enlever.


  • pipiou 8 février 17:31

    Faisons simple : les FR sont des bourgeois qui ne cassent rien, les GJ sont des racistes, homophobes et antisemites qui cassent tout ... mais qui ont un concept !

    On voit bien que la haine est du côté des FR, n’est-ce pas ?


    • pemile pemile 8 février 18:10

      @pipiou « On voit bien que la haine est du côté des FR, n’est-ce pas ? »

      On voit bien que la peur est du côté des FR !


    • pipiou 8 février 18:15

      @pemile

      Alors vous êtes en désaccord avec l’auteur qui y voit de la haine. Et donc pour vous quelqu’un qui ne brûle pas des voitures, ne casse pas de mobilier urbain et n’agresse personne c’est quelqu’un qui a peur ? C’est vraiment un festival ici !!


    • pemile pemile 8 février 18:20

      @pipiou "c’est quelqu’un qui a peur ? C’est vraiment un festival ici !!"

      Vous niez que le mouvement des gilets jaunes fait peur aux nantis ? smiley


    • pipiou 8 février 18:24

      @pemile

      Je n’en sais rien et vous non plus et quel rapport avec les FR ? Encore de l’enfumage. Mais je serais pas surpris que la violence des GJ fasse peur à beaucoup de citoyens, nantis ou pas


    • Aristide Aristide 8 février 18:58

      @pipiou

      A chaque intervention qui pose la moindre réserve sur la nature du mouvement, populisme ou poujadisme ou vraie représentation du peuple, cohérence ou incohérence des revendications, ... Pemile vous sert le seul argument de la peur.

      Comme si la peur de ce mouvement déjà à l’agonie avait la moindre incidence sur sa nature profonde, incohérence, manipulation, revendications de partis enmanque de notoriété, ...


    • pipiou 8 février 19:11

      @Aristide
      Pour l’instant ceux qui ont peur ce sont les GJs comme madame Levavasseur qui reçoit des menaces de mort d’autres GJ parce qu’elle présente sa liste aux Européennes.

      Les GJs sont tellement haineux qu’ils se foutent sur la gueule entre eux.
      Ils n’acceptent aucun avis dissident ; et après Pemile nous parle de peur et de haine chez les FR. Comment être aveugle à ce point ?


    • pemile pemile 8 février 19:20

      @Aristide « Comme si la peur de ce mouvement déjà à l’agonie »

      Un sondage effectué hier donne 77% (+3) de personnes qui jugent la mobilisation des GJ justifiée.


    • Marc Filterman Marc Filterman 8 février 20:03

      @pemile
      Les gilets jaunes sont plus puissants que la bombe atomique.

      Il a tellement eu la trouille jupiter qu’il est parti se planquer dans son bunker anti-atomique le 17 décembre. En plus le 16 il voulait déployer l’armée, il s’est fait expédier aux paquerette.
      Demain grande manif régionale sur Lorient, mais avec la tempête et la pluie, je ne sais pas si demain il y aura du monde. La mairie a fait récupérer tout ce qui peut êre balancé. Aevc MACRON, c’est le CHAOS !!! Les oulards rouges, c’est un grande BIDE, mais les journaleur ne savent pas compter


    • Marc Filterman Marc Filterman 8 février 20:19

      @pipiou
      Venant d’un gouvernement vichyste qui tire sur dès le départ sur une foule pacifique, ce n’est pas étonnant que la situation dégénère, mieux vaut être GJ que FR. L’histoire se rappellera de Macron pour avoir handicapé quoi, environ 1000 personnes sur 2000 bléssés, comme Clémenceau qui avait fait tirer sur les ouvriers. On coprend pourquoi Macron avait fait référence à Clémenceau.


    • Marc Filterman Marc Filterman 9 février 12:49

      @Sophie

      Oui sans oublier la liquidation des bijoux de famille de la France au profit des amis de Macron, ou aux profit des américains comme avec avec Alstom


    • oncle archibald 9 février 17:44

      @pipiou : quelqu’un qui ne brûle pas des voitures, ne casse pas de mobilier urbain et n’agresse personne c’est quelqu’un qui n’a pas nécessairement peur mais qui comprend bien que ceux qui le détestent masqués derrière une cagoule sont potentiellement dangereux.

      C’est quelqu’un qui se félicite de l’efficacité et du professionnalisme des forces publiques qui maintiennent debout la République et font en sorte que l’on puisse continuer à vivre à peu près normalement malgré le big bazar en folie tous les samedis !


    • Alex Alex 9 février 21:11

      @pipiou
      « Pour l’instant ceux qui ont peur ce sont les GJs comme madame Levavasseur qui reçoit des menaces de mort d’autres GJ parce qu’elle présente sa liste aux Européennes » après avoir affirmé que non,non, elle n’est pas attirée par la politique (Bon, comme quoi, il ne faut pas dire en politique et lorsqu’il est question de pognon :« fontaine je ne boirai pas de ton eau ») Il est en effet possible que le fait que cette personne prétende représenter les GJ et oeuvre pour son compte personnel en œuvrant à contrario en se présentant aux Européennes suscite quelque peu la colère des GJ qui pour mémoire, n’ont toujours pas désigné de leader officiel, au grand dam du pouvoir en place. Vous vous voyiez, vous, aller vendre les petits pois de la production personnelle toute droite issue de votre potager en vous revendiquant de Bonduelle ? Après avoir répondu aux douces sirènes de BFMTV, média quelque peu parti-pris, sa façon de faire la fait passer pour une fameuse opportuniste, voire pour une personne qui s’est fait gentiment acheter. Certains pensent que la création d’une liste de candidats pour les élections ferait la part belle à la République en Marche. D’ailleurs, Levavasseur a dit avoir voté pour Macron pour « contrer Lepen ». C’est vrai que le deuxième tour, Emmanuel demeuré tout seul face à la vilaine méchante pas belle raciste fille de son père Lepen a un peu pipé les dés. Ceci-dit, malgré la supposée violence des GJ,elle a encore ses deux yeux contrairement à Jerôme Rodriguès  mais pour lui, c’est faute à pas de bol sans doute  une autre figure qui a eu le malheur d’être un peu moins politisée et le Playmobil du pouvoir en marche. Très drôle aussi le nom de cette liste Levevasseur : le RIC (Ralliement d’Initiative Citoyenne). Et alors, lorsque Bernard Tapie (Patron de La Provence) sort du chapeau, cela devient surréaliste. ...https://www.youtube.com/watch?v=-L_4dXUGYHg&feature=youtu.be


    • Alex Alex 9 février 21:21

      @pipiou
      « Mais je serais pas surpris que la violence des GJ fasse peur à beaucoup de citoyens, nantis ou pas » A part lorsqu"on suit fidèlement les délires anxiogènes et dirigés de médias de type BFMTV qui feraient parfois envie à tonton Goebbels, les risques de se faire bastonner, crever un œil, mettre à terre, gazer par des gilets jaunes est quand même extrêmement réduit pour le citoyen lambda... Si on se donne la peine de regarder les diverses vidéos, les figures du fameux défilé des foulards rouges ne semblaient pas sorties de l’usine ou émarger au RSA en tout cas et les individus interrogés ne semblaient pas trembler de peur  si ce n’est l’idée de perdre leurs petits privilèges.


    • pipiou 9 février 21:57

      @Alex
      Et ça justifie des menaces de morts ?

      Ne nous parlez pas de la « non-violence » des GJs ...


    • pipiou 9 février 22:01

      @Alex
      Quand vous voyez un Gilet Jaune ça vous donne une idée du compte en banque de la personne ?
      C’est assez ridicule et ostracisant comme discours. Bref pas loin du racisme.

      La probabilité de se recevoir un pavé ou de se faire bruler sa bagnole en région parisienne est relativement élevée quand la caravane GJ passe dans les environs.

      Je connais une prof qui n’a pas pu aller bosser à cause de de ça.
      Sans doute une prof habitant dans le 16eme arrondissement Mme le procureure.


    • pipiou 9 février 22:04

      @Marc Filterman
      Rien que le mensonge de vos chiffres farfelus montre votre malhonnêteté ; un mini-goebbels pour reprendre votre registre.

      C’est Bien Moche...


    • Alex Alex 9 février 22:05

      @oncle archibald « Masqué derrière une cagoule » : c’est bien ça qui me chiffonne...lorsque Il y a un flou, il y a un loup, et je ne peux m’empêcher de me demander qui se dissimule derrière cette cagoule...En vertu du fait que l’habit ne fait pas le moine, je me demande aussi pourquoi des forces de l’ordre en civil sortent d’une camionnette estampillée « police », revêtent un gilet jaune et se mêlent à la foule équipée d’instruments contondants, comme en témoignent diverses vidéos prises sur le vif et difficilement bidouillables et l’un de mes amis qui l’a vu faire. Précisons que cet ami est loin d’être du profil « GJ ». On est simplement en droit de se poser des questions, non ? Il y a aussi des mystères historiques qui persistent concernant le « mobilier urbain » comme qui a vraiment incendié le Reichstag en 1933, événement imputé aux Communistes et qui a été très favorable en tout cas à l’avènement des Nazis et leur arrivée au pouvoir  qui fut pour rappel « démocratique ». Concernant encore le mobilier urbain, je suis infiniment moins touchée par le moulage moche d’une victoire (et non Marianne) éborgnée que par la vingtaine d’être humains sans passé judiciaire qui ont été éborgnés eux aussi. C’est grave, docteur ? Encore une chose : les forces dites « de l’ordre » doivent-elle être au service du peuple qui les rémunère ou au pouvoir en place. Dans la première hypothèse, il convient de faire un petit sondage pour savoir à quelle proportion ce dit peuple est en faveur des actions des GJ et à quelle proportion il est en faveur des méthodes répressives actuellement mises en place, lesquelles pour rappel suscitent l’interrogation de nombreux pays européens démocratiques. On peut enfin se demander  il s’agit toujours de simples questions  dans quelle mesure il est judicieux de la part d’un gouvernement en place dans un pays démocratique et donneur de leçons en ce domaine de faire fi à des revendications qui ne semblent pas toutes fantaisistes et qui émanent d’une partie du peuple, d’adopter une politique de communication méprisante, de laisser pourrir la situation, d’utiliser des armes sublétales qui sont interdites dans beaucoup de pays européens, de signer des pactes et des conventions d’importance au nom de la République (et donc des Français) sans consultation ou même information claire au préalable  ?


    • Alex Alex 9 février 22:23

      @pipiou A choisir, je préfère infiniment que vous me menaciez de mort ou m’insultiez copieusement plutôt que vous me tabassiez à plusieurs avec vos copains, me jetiez en prison ou m’éborgniez à vie parce que mes revendications ne vous plaisent pas ou/et sont contraires à vos intérêts...Le délit d’intention n’est pas encore totalement rentré dans la Constitution, si je ne m’abuse, quoi que cela ne saurait tarder, et pour moi, la vraie violence est dans les faits...En outre, j’aurai toujours tendance à m’interroger, lorsque des gens ont des revendications, sur la pertinence de celles-ci, surtout si celles-ci persistent samedi après samedi depuis des mois, et ce malgré les fausses promesses et des actions musclées visiblement destinées à causer la terreur et dissiper le mouvement, et ce nonobstant toute orientation politique. Je me pose beaucoup de questions, lorsque des événements graves surviennent. Parfois, elles peuvent paraître bêtes, mais des réponses seraient néanmoins intéressantes. Je me suis par exemple toujours demandé pourquoi à l’occasion de certaines manifestations, des groupes de casseurs parviennent librement à s’infiltrer lorsqu’un filtrage est effectué à l’entrée, de la même façon que des fichier S, dont les forces de l’ordre savent même quand ils vont uriner, parviennent soudainement à causer des exactions, comment on peut voir un magasin se faire piller pendant la manifestation par des gens qui sont visiblement autre chose que des GJ et que les forces de l’ordre qui sont devant, le voient, n’interviennent pas. Aussi, j’aurai toujours tendance à prendre position pour le faible en faveur du fort, même si je ne suis pas personnellement touchée. Cela relève juste de l’humain, vu que nous sommes des êtres humains vivant au sain d’une société humaine et au nom d’une certaine idée que l’on peut se faire de la démocratie, même si celle-ci est devenue totalement tronquée et illusoire...
       


    • oncle archibald 9 février 23:47

      @Alex

      Les GJ qui ne se sont pas choisis de leader « au grand dam du pouvoir en place » .... et au leur puisqu’il est plutôt gentillet de crier chacun son tour ce qu’il souhaite mais qu’il est impossible d’aboutir à quoi que ce soit sans un minimum de coordination et d’assentiment commun à un programme de gouvernement alternatif ....

      L’escroquerie majeure du mouvement des GJ c’est de prétendre représenter « le peuple » en refusant plus que tout de le vérifier par un vote. On manipule les chiffres des sondages divers et variés qui prétendent donner aux GJ un soutien à 65/70 % de l’opinion alors que ce pourcentage représente ceux qui sont d’accord pour reconnaître le bien fondé de certaines revendications des GJ mais qui n’approuvent pas du tout les manifestations de rues violentes et hors des clous puisqu dans la plupart des cas elles ne sont pas déclarées.

      Ces mecs la jouent avec le feu et ça peut très mal tourner. Alors oui je souhaite que chacun ait les couilles de manifester à visage découvert, dans les règles que prévoit la loi, et que par le nombre les GJ rassemblés en une gigantesque manifestation pacifique prouvent à tout « le peuple » qu’ils souhaitent démocratiquement prendre le pouvoir et diriger la politique du pays.


    • Marc Filterman Marc Filterman 10 février 13:37

      @pipiou
      Mes chiffres farfelus comme vous le dites si bien viennent d’un syndicat de police. Quand à ceux de la préfecture de police, eux ils sont carrément farfelus.
      D’ailleurs les médias se croient obligés de préciser que ce sont ceux de la PF, et pas les leurs, preuve que dès le départ ils se dédouanent.
      Mieux vaut être Gilet Jaune que Vychiste.
      Tout le monde se rappellera de Macron comme celui qui faisait tirer sur le peuple et qui liquide nos bijoux de famille pour enrichir ses amis nantis.


  • Lugsama Lugsama 8 février 21:21

    Ces mouvements politique qui se déclarent apolitique sont assez pathétique.


    • Fergus Fergus 9 février 09:05

      Bonjour, Lugsama

      Vous avez parfaitement raison : tout est politique, à commencer par les différentes formes du mouvement des Gilets jaunes.


    • Alex Alex 9 février 21:13

      @Lugsama La meilleure façon de maîtriser un mouvement est de le politiser. C’est aujourd’hui chose faite avec ce serpent sans tête qui jusque là a donné quand même du fil à retordre à l’Elysée.


  • Eric F Eric F 9 février 09:36

    Pour l’instant on n’entend plus guère parler des « foulards rouges », mais de l’autre côté la grève générale illimité de la « convergence des luttes » entre GJ net CGT ne semble pas non plus avoir un effet retentissant. Les épisodes des samedis successifs sont entrés dans la routine médiatique, mais bénéficient toujours d’un soutien de 2/3 des Français et d’une compréhension des 3/4.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 février 11:45

    Je ne peux pas reprendre votre article, il est trop long.

    Mais rien que pour cette phrase : «  »« La démocratie, ce n’est pas dans la rue, c’est dans les urnes », s’écrie un foulard rouge…qui est filmé en train de battre les pavés de Paris.«  » 

    Je vous réponds et réponds à ce « foulard rouge qui s’égosille » : La démocratie, telle que je l’ai redéfinie, «  »LA DÉMOCRATIE EST D’ABORD DANS LES ESPRITS AVANT QU’ELLE NE SOIT CELLE DU TERRAIN, C’EST-A-DIRE CELLE DES BIDONS DES URNES, OU DE LA RUE...«  »


    Aussi, comprenez-bien que les « foulards rouges », qui s’opposent aux « Gilets jaunes », cela veut dire  une démocratie  encore fissurée ... Elle devient affaiblie et incapable de faire changer de cap à un gouvernement qui ne sait même pas qu’il a des responsabilités face à un peuple abandonné ! 

    La solution serait que « l’uniforme dans toute sa sobriété, soit le même pour tous », le « Gilet jaune » est déjà entré dans l’histoire de France...



    • CRICRI59 CRICRI59 10 février 16:58

      @Mohammed MADJOUR
      Sur les urnes et le mode de scrutin

      Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


  • Daniel0 9 février 12:43

    Bonjour, c’est un article qui a du être écrit dans une cour d’école, J’aime et j’aime pas, les gentils gilets jaunes et les méchants foulards rouges, si t’es pas d’accord avec moi alors tu es contre moi....Un proverbe crétois dis que les problèmes diminuent en prenant de la distance...Sinon, rendez les Play Mobil aux enfants...


    • Alex Alex 9 février 22:37

      @Daniel0 « si t’es pas d’accord avec moi alors tu es contre moi...  » précepte qui apparemment vaut votre gentille critique pleine de détachement...article lu dans une cour d’école vu le manque de discernement ou du moins l’émotion partiale provoquée par sa lecture. Beau proverbe en tout cas, que résume la philosophie du Bouddhisme, mais à trop mettre de la distance et/ou montrer de l’indifférence face à un problème, on risque qu’il s’aggrave. C’est d’autant plus gravissime lorsqu’on s’est fait élire à un haut poste de responsabilité, notamment grâce à de belles promesses. Quant aux Play Mobil, parfaits représentants de pions humains, vous seriez surpris du nombre d’adultes qui les ont sortis de la cour d’école afin de les collectionner, en y consacrant parfois un budget conséquent smiley Mes salutations distinguées.


  • Alex Alex 9 février 23:52

    Là il ne s’agit pas de concept, mais de communication...au même titre que le verlan ou le langage symbolique. Ceci-dit, ce type de langage ponctué de sémantique peut-être compréhensible pour celui qui se donne un peu la peine de s’y pencher et les néologismes ne sont pas dénués de sens et d’un historique parfois assez lourd...

      »Sachants anti-peuple« ,pour stigmatiser ceux en mesure de faire une phrase intelligible de plus de cinq mots...

    C’est vrai que le cerveau  lequel a battu Mr Macron en popularité qui a parlé des « sans-dents » a toujours brillé en la matière. C’est sans doute en réaction ? Ceci dit, cette phrase, je ne l’avais jamais entendue. Le seul que j’ai ouï occupé à se gargariser avec le mot « sachant » est un pitoyable bonhomme communiste, anti-maçonnique et qui joue les gourous anti-vax sur youtube...c’est qui qui a sorti cette bien bonne ? Ceci étant dit, ces analphabètes de GJ ne seront jamais en mesure de comprendre la pertinence et l’intelligence de l’analyse de Mr Macron qui lui a pu bénéficier d’une éducation ad-hoc, qui nous apprend que Dettinger un boxeur GJ issu des gens du voyage n’a pas « les mots d’un boxeur gitan »...Waouw le stéréotype, dis ! Ceci, en attendant la sortie d’un dico « gitan-jupiterien, jupiterien-gitan), étant dit pour valider sa théorie que l’homme a été »briffé par un avocat d’extrême gauche« . Mais comment un homme plus éduqué que des jaunistes incapables d’aligner un phrase peut-il ignorer que les gitans sont des bohémiens originaires d’Espagne ? Dettinger, ça sonne furieusement allemand, non ? Tiens, je croyais que les GJ tait des racistes fachos d’extrême droite...un chat n’y retrouverait plus ses jeunes...Ceci-dit, je vous l’accorde :  »sachant anti-peuple«  c’est nettement moins joli et travaillé que  »Gaulois réfractaires aux réformes«  Les mots d’oiseau politisés ne datent pas d’hier : abject animal écrivit Charles Maurras à propos de Léon Blum qui répliquera  »brute véreuse« . L’insulte suprême en politique étant d’ignorer son opposant...n’est-ce pas l’attitude macroniste façe aux »jaunes«  ? A ce propos, bouquiner le petit dictionnaire des injures politiques de Bruno Fuligny...

      »Castaner-nazi« et autre »collabo de vichy« pour des flics pas toujours plus malins que les Gilets jaunes qu’ils affrontent...

    Les CRS = SS, je pense que ça ne date pas d’hier...et donc les GJ ne peuvent en revendiquer la paternité. Derrière le qualificatif de »nazi« , se trouve curieusement le nom d’un type qui se fourvoie systématiquement sur les chiffres, trouve des argumentaires totalement foireux pour tenter d’expliquer que des projectiles qui sont censés attirer sur les seuls bras, torses et jambes du troupeau jaune se retrouvent malencontreusement dans la figure (mais ce n’est pas grave que les sans-dent en perdent encore quelques unes, n’est-ce pas haha) à des distances qui ne semblent pas réglementaires, manque cruellement d’empathie face à des blessures irréversibles d’hommes, femmes et adolescents enquiquinants. On se demande vraiment bien pourquoi..  »Collabo de Vichy«  pour les flics, sans doute parce que l’excuse des flics de vichy qui ont déclaré avoir juste »obéi aux ordres« n’est pas passée...L’histoire du Vel d’Hiv et autres petites conséquence d’une obéissance »aux ordres" du régime en place a suscité quelques émois, semble t’il...Je me demande cependant combien de ces flics, d’hier et d’aujourd’hui, et ce quel que soit leur degré de QI, sont susceptible de sauter du 10ème étage si le pouvoir en place le leur ordonne ?



    • pipiou 10 février 00:47

      @Alex
      Ce qu’essaie de vous faire comprendre Assouline c’est qu’on pourrait tout aussi bien vous traiter de « petit goebbels », si on se permet d’aller dans de tels excès de langage.
      Ce serait bien que les GJ se rendent compte à quel point on est loin, très loin de vichy, des nazis, de Mussolini ou de l’époque Stalinienne, ou Maoïste.
      Qu’ils arretent d’insulter, voire de mépriser.
      On viens de voir qu’aujourd’hui à Lyon ils sont capables de se foutre sur la gueule entre eux, en pleine rue.


    • waceri 10 février 03:27

      Bonjour,

      « Je me demande cependant combien de ces flics, d’hier et d’aujourd’hui, et ce quel que soit leur degré de QI, sont susceptible de sauter du 10ème étage si le pouvoir en place le leur ordonne ? » A la louche ?

      99.99% chez les CRS, 99.98% pour la PM.
      99.97% pour la gendarmerie et le gros de la PN.
      99.96% pour les PN fiscaux et cybers.

      Ces débiles profond sont capable d’obéir a un ordre de bloquer une rue, ce qui par cloisonnement donne un encerclement total, de gazer dans le tas, entraînant un arrêt cardiaque mortel et deux cent cinquante blessures plus ou moins grave en une minute de furie insensée de foule prise au piégé et paniqué.

      Une véritable expérience sur les êtres humains que la préfecture a menée ce jour, avec la coopération abrutie des imbéciles heureux sensé nous protéger.

      Ils ont été sélectionné au recrutement pour être les plus bœuf, idiot, obéissant possible, toute trace de réflexion, d’intelligence, a été écartée vers des services ayant besoin de discernement.

      CRS Tu leur ordonne de tuer demain matin, il tuent. Et s’endormirons le soir sans même voir une différence avec la veille. Ce n’est qu’au bout de mois et de mois d’exaction, que dans le regards de leur conjoints & enfants....

      Il verrons l’horreur et se suiciderons. L’enfer en est pleins, de gars comme ca.

      ++


  • zygzornifle zygzornifle 10 février 12:50

    Foulards devenus rouge a force d’éponger le sang versé par les gilets jaunes .....


  • Pierre 10 février 14:00

    Si j’ai bien compris, les foulards rouges ne sont que des sales cons haineux tandis que les jaunes sont d’aimables manifestants à la grandeur d’âme infinie et sur lesquels nous pouvons compter pour assurer les prospérité et bonheur universels ! Un peu comme les trouducs de gôche qui se gargarisent avec l’Isf, remède répandu dans le monde entier et qui a assuré à notre pays une croissance resplendissante. Précisons pour ceux qui ont la jaunisse et prennent tout au premier degré, notre pays a entamé son déclin depuis l’apparition de cette idée que tous les autres ont rejeté, tiens, tiens...


  • Djam Djam 10 février 22:28

    Allez, rappelons l’essentiel :

    1/ le mouvement des GJ n’est pas une manifestation à répétition mais une insurrection légitime contre un micro pouvoir illégitime.

    2/ les foulards rouges sont les « happy fews » de la mondialisation heureuse, dont pas mal de vioques retraités qui palpent une bonne retraite et qui s’inquiètent de ne pouvoir aller à leur exposition du samedi.

    3/ comme depuis des siècles, la méthode du pouvoir consiste à diviser. On envoie des extrêmistes gauchistes pour discréditer le tsunami jaune. Hueureusement, les gens d’aujourd’hui sont au parfum des sales besognes étatiques.

    4/ une guerre ne se fait pas dans la dentelle. Quand on en est arrivé à un tel degré d’exploitation du pecus vulgum et que l’on perd son temps à « travailler » pour payer des factures de « services » qu’on nous impose, il est sain de se lever et de se battre.

    Et pour finir, quoi que la macronie parvienne à faire dans sa guerre contre ce peuple qui produit la véritable richesse du pays, cette masse « jaune » ne retournera pas chez elle. Le temps finira par être leur allié. Et c’est tant mieux !


Réagir