vendredi 10 janvier 2014 - par NICOPOL

Interdiction du spectacle de Dieudonné à Nantes : une défaite pour la liberté d’expression, la démocratie et l’humour

A l’heure où j’écris ces lignes, l’interdiction du spectacle de Dieudonné, prise par préfecture de Loire-Atlantique sur instruction du Ministère de l’Intérieur, dans un premier temps suspendue par le Tribunal administratif, vient d’être confirmée par le Conseil d’Etat. A l’heure où j’écris ces lignes, conscient du danger d’une provocation débouchant sur une violence qui lui serait imputée, Dieudonné appelle ses fans à rentrer chez eux paisiblement, en chantant la Marseillaise…

La première réaction qui me vient est le dégoût, et la honte pour mon pauvre pays. En France, en 2014, l’Etat peut donc faire interdire le spectacle d’un humoriste. En France, en 2014, l’Etat peut donner raison à tous les inquisiteurs de la bien-pensance qui veulent limiter la liberté d’expression parce qu’elle peut parfois leur déplaire. En France, en 2014, l’Etat peut faire taire un homme par la force administrative, contre la volonté de la grande majorité des français (je ne veux pas dire par là que la majorité des français trouve Dieudonné drôle, ou adhère à sa démarche ; je veux dire par là que la majorité des français sont contre l’interdiction de ses spectacles, tous les sondages, enquêtes, commentaires d’internautes le montrent).

En 2014, l’Etat français peut commanditer une justice d’exception (car il s’agit bien d’une justice d’exception : une décision du Conseil d’Etat, rendue dans l’heure qui a suivi l’arrêté du Tribunal administratif - !! - par un seul homme, Bernard Stirn, juge des référés - !!! -,) pour priver un citoyen français de ses droits, parce que celui-ci dérange une minorité de gens qui s’estiment offensés.

En 2014, en France, un Etat aux abois sur le plan de l’économie (chômage, désindustrialisation...), réduit à appliquer servilement les décisions de Bruxelles, à signer des traités transatlantiques catastrophiques pour ses citoyens, à s’humilier devant des Etats aussi démocratiques qu’Israël et l’Arabie Saoudite, soumis au dictat de lobbys communautaires de plus en plus extrémistes (hier les LGBT, aujourd’hui les juifs sionistes), souffrant d’une impopularité jamais vue et objet de tous les quolibets de la populace indocile, vient d’interdire l’expression d’une pensée humoristique insoumise et dissidente, certes provocante, certes parfois de mauvais goût, certes tombant parfois sous le coup de la loi, mais que l’on croyait protégée par le principe de liberté d’expression et d’opinion.

Dans le même temps, pourtant, sur LCP, l’avocat de SOS Racisme, Patrick Klugman, ancien Président de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) et conseil de l'ancien PDG d’Elf Loïk Le Floch-Prigent, déclare défendre les FEMEN lorsque celles-ci se livrent à des actes de profanation sur des lieux de cultes chrétiens, déclarant à un Louis Aliot outré : « elles ne s’en prennent pas aux chrétiens, ça n’a rien à voir, c’est de la confusion ». Ainsi pour les chantres juifs de l’antiracisme et leurs soutiens omniprésents au sein de la classe politique, médiatique et intellectuelle, pisser dans une église, ce n’est pas attenter à la dignité des chrétiens ; mais pisser devant une synagogue ou un mémorial à la Shoah (ou faire un bras d’honneur quenellique, ce qui est encore moins vulgaire), c’est attenter à la dignité des juifs et appeler à la haine ? Et après on veut nous faire croire qu’il n’y a pas deux poids, deux mesures ?

Dans le même temps, il y a peu, la même gauche libérale-libertaire brandissait le drapeau de la Liberté d’expression pour justifier les caricatures de Mahomet publiées notamment dans Charlie Hebdo. J’avais moi-même soutenu la publication de ces caricatures, bien que les trouvant parfois de mauvais goût et inutilement provocantes, au nom de la liberté d’expression. Et après on veut nous faire croire qu’il n’y a pas deux poids, deux mesures ?

Aujourd’hui, je refuse de faire une discrimination entre les juifs, les musulmans et les chrétiens, d’avoir des valeurs à géométrie variable, de défendre des principes soumis à condition. Si Dieudonné doit être interdit, qu’il en soit de même des FEMEN et de Charlie Hebdo, qu’on assume le fait de vivre en dictature et tout ira bien : comme l’écrit Camus dans l’Homme révolté, « l’injustice généralisée est aussi satisfaisante pour l’homme que la justice totale ». Ce qui est insupportable, c’est la justice à deux vitesses, la justice qui donne droit à certains mais pas à d’autres, qui tolère une offense quand elle vise ou émane de certains, mais la réprime quand elle émane ou vise d’autres.

Dans le même temps, en Suisse et en Belgique, la Justice autorise les spectacles de Dieudonné. La Suisse a estimé qu’on ne pouvait juger par anticipation des propos qui n’avaient pas encore été tenus. La justice belge a affirmé quant à elle qu’ils n’étaient ni antisémites, pas plus qu’ils n’incitaient à la haine raciale. Sont-ce des pays nazis, antisémites, haineux, ou simplement de meilleures démocraties, de meilleurs états de droits, que la France de 2014 ?

Rappelons que l’argument invoqué par le Ministre de l’Intérieur est celui de l’ « atteinte à la dignité humaine ». Un obscur article de loi utilisé une seule fois à propos du fameux spectacle de lancer de nain (Conseil d’Etat en assemblée 27 octobre 1995 arrêt commune de Morsang-sur-Orge). Alors même que personne ne s’était plaint de ce spectacle et que le nain en question, Manuel Wackenheim, ne demandait, lui, qu’à continuer ces acrobaties qui lui permettaient d’éviter la misère d’une minable « allocation handicapé » ! Lorsque l’Etat décide de protéger le citoyen contre lui-même, de corriger une conduite librement consentie au nom de normes morales qu’il a lui-même édictées, forçant la population à s’y plier « pour leur propre bien » quand bien même le peuple ne les partageraient pas (mais le peuple est ignorant, on le sait depuis les Philosophes des Lumières comme Rousseau et Voltaire), c’est le monde totalitaire d’Orwell qui se profile…

Je m’interroge bien entendu sur le bien-fondé juridique de la décision du Conseil d’Etat. Attendons que des analystes compétents en la matière décortiquent cette décision – je pense notamment à Maître Eolas, qui, s’il s’est laissé aller à quelques divagations convenues sur la quenelle, supposée inspirée du salut nazi péniblement réfréné du Docteur Folamour de Kubrick (sans doute la thèse la plus grotesque sur la genèse de ce geste initialement potache), reste néanmoins rigoureux sur le plan du droit et s’était sportivement opposé à l’interdiction des spectacles de Dieudonné. Je me bornerai pour l’instant à relever que les droits de la défense n’ont a priori pas été respectés (le temps matériel n’étant pas laissé à l’avocat de Dieudonné, présent à Nantes, de se rendre à Paris pour l’audience du Conseil d’Etat ; la défense étant représentée par un commis d’office qui n’a donc eu qu’un temps ridicule pour préparer sa plaidoirie), et qu’il est pour le moins étonnant que, dans une affaire aussi complexe, médiatisée et attisant les passions, une décision aussi lourde de conséquences, supposée rendue eu nom du Peuple français, ait été laissée à la seule discrétion d’un unique fonctionnaire, employé de l’Etat nommé par le Président de la République (en l’occurrence Chirac en 2006) : c’est-à-dire tout, sauf un juge ou un magistrat indépendant garant de la séparation des pouvoirs si chère à Montesquieu. Je ne reprendrai par contre pas à mon compte les accusations des fans de Dieudonné selon lesquels la décision du juge des référés, Bernard Stirn, « Arrière-petit-neveu d'Alfred Dreyfus, de confession juive » selon sa fiche Wikipedia, aurait pu prendre une décision influencée par ses propres attachements communautaires, car cela serait trop grave pour la confiance qu’il me reste encore dans l’impartialité et la neutralité de notre gouvernement et de notre justice.

Je terminerai en citant cette dépêche du Président de la Ligue des Droits de l’Homme (officine de la haine réputée pour son attachement au IIIe Reich), Pierre Tartakowsky : « Le juge n'a pas fait prévaloir la liberté d'expression sur l'interdit et c'est une décision qui est lourde de périls ».

Certes, le fascisme de droite ne passera pas ; mais le fascisme de gauche non plus.

Source de la photo : https://www.facebook.com/dieudonneofficiel



176 réactions


  • Robert GIL ROBERT GIL 10 janvier 2014 08:49

    Notre pouvoir d’achat continue de se casser la gueule, la précarité progresse à grands pas, la TVA augmente, les actionnaires boivent du champagne pour se féliciter de leurs supers bonus et le clampin de base proteste énergiquement et massivement pour soutenir Dieudonné…entreprise médiatique magnifiquement orchestrée par Manuel Valls. En période de crise tout est bon afin de détourner la colère des individus vers des objectifs, moins dangereux pour le système ? D’ailleurs, la fameuse « Quenelle » est une marque déposée à l’INPI (Institut national de la Propriété Intellectuelle) par Noémie Montagne, la femme de Dieudonné : vous avez dit « antisystème »...........

    voir : DIEUDONNE NE ME FAIT PLUS RIRE


    • bourrico6 10 janvier 2014 09:11

      Et ?
      Ca justifie la chasse à la homme selon vous ?

      Vous êtes à ce point aux abois pour allez chercher des trucs comme la « marque déposée » ?


    • Buddha Marcel. 10 janvier 2014 09:14

      moi c’est robert gil qui ne me fait plus rire,sous ses aspects bon pour le peuple, il n’est qu’un garant du systeme......


    • Robert GIL ROBERT GIL 10 janvier 2014 10:48

      vous etes tres selectif dabs l’indignation , on ne vous entends pas lorsque l’ on parle de tous les syndicalistes licencié pour s’etre opposé au patronat, on parle de ceux que l’on poursuit pour tractage sur la voie public ou vente de journaux militants, on parle de ceux qui se retrouve en garde a vue pour avoir participer a des manifestation...vous ne voyez pas que la quenelle c’est de l’enfumage et que vous vous la faite mettre bien profond........


    • frugeky 10 janvier 2014 11:33

       c’est la même chose Bob...


    • asterix asterix 10 janvier 2014 13:21

      Curieux Robert !
      Tu nous ponds des articles parfois bons, parfois mauvais mais toujours d’une orthographe irréprochable. Et pour une fois que tu réponds à un commentaire de commentaire, celui-ci est truffé de fautes d’orthographe.
      Serais-tu devenu plusieurs ?
      Ou es-tu plusieurs depuis longtemps ?

      Pour Dieudonné, je trouve indigent de la part du système de l’interdire de cette façon.
      Ou alors, il faudrait aussi faire taire tous ces « talentueux » chanteurs de rap qui appellent à la violence, au racisme dont eux seuls sont victimes, à la haine du flic et j’en passe.
      Rien ne m’obligeait à aller voir un spectacle de Dieudonné, c’est cela la liberté.
      Maintenant on m’interdit d’aller en voir un, c’est cela l’oppression.
      Prochain cap : interdire les tournées du sieur Halliday parce qu’il chante comme un gorret.
      La connerie fait aussi parie de la iberté d’expression. Je suggère à Hollande de créer un nouveau métier : celui de délateur de bistro. Le premier qui osera une blague en dérapage sera puni sévèrement. Tous les autres qui suivront également.
      Nous aurons enfin une république propre.
      Propre et incolore, la négation même du pluralisme.
       


    • kalon 10 janvier 2014 13:33

      Pour Johnny Halliday, c’est encore pire, lui, il parle carrément de « mettre le feu ! »

      C’est faire l’apologie du terrorisme, cà !

      Ah ben non, j’ai oublié, les mecs d’al Quaida sont des potes à BHL, intouchables alors !


    • trobador 10 janvier 2014 16:58

      Donc, la « quenelle » est une marque déposée dites-vous. Soit. Maintenant dites nous quel est le montant des droits d’auteur à payer pur en faire une ?
      Y’en a pas ? Alors Dieudonné est anti-systême CQFD.
      Et vous vous êtes dans le camp de ceux qui veulent nous priver de liberté d’expression. Vous avez dit « de gauche » - Eh, bien il semble que le peuple français (au QI d’une quenelle) demande le divorce.

      Quenellement votre.

      PS : Dénoncez-moi à Dieudonné, je saurais enfin le montant de droits d’auteur dont je dois m’acquiter...


    • 1984 10 janvier 2014 20:28

      C’est bien Robert Gil vous êtes maintenant un fasciste de merde !
      Un grand bravo pour le guignol !
      Les masques tombes.
      Dieudonné est un révélateur, il faut le cruxifier que diable !!!


  • gegemalaga 10 janvier 2014 08:51

    pour la liberté d’expression ...surement ;


    pour l’humour ...surement pas ; ( sauf si vs aimez l’humour de poubelles ) ;

    pour la Republique ( et la democratie ) un bienfait !

    • bourrico6 10 janvier 2014 09:09

      Vous avez raison, et je loue la pertinence de votre analyse.

      Quelqu’un qu’on lynche en meute en lui refusant tout droit de réponse, c’est effectivement bon pour la république et la démocratie..


  • Gabriel Gabriel 10 janvier 2014 09:06

    Triste république, triste justice. Alors que des représentants de la nation protègent des juges  Papy Dassault en refusant de lever son immunité de parlementaire, l’état au service des lobbies juifs tape sans retenu sur un clown parce qu’il émet des vérités qui dérangent. Pendant ce temps, les Dassault, Balkany, Tibéri, Guérini etc… Bafouent les lois qu’ils nous imposent. Attention, La justice c’est comme la sainte vierge, il faut la voir de temps en temps sinon, on finit par ne plus y croire. Ci-dessous la liste des politicards mis en examen, c’est très instructif.

    http://www.wikistrike.com/article-liste-des-condamnations-et-mises-en-examen-du-ps-du-parti-de-gauche-des-verts-de-l-ump-et-du-fn-116776009.html


  • Buddha Marcel. 10 janvier 2014 09:12

    ceci est très grave, il s’agit d’un coup d’etat tout simplement...........


    • Croa Croa 10 janvier 2014 22:11

      Le coup d’état a eu lieu bien avant....

      ...et ce n’est pas si grave que ça : Il est bon que les masques tombent ! smiley


  • Dany romantique 10 janvier 2014 09:35

    Jeu, set et match : Emmanuel Valls

    Je ne savais pas à quoi ressemblait le pétainisme.
    Comme vous, j’en avais entendu parler. Bien sûr, ce n’est pas le même contexte.
    Le pétainisme ça ne fait pas mal, non.
    C’est juste un manque de grandeur...

    Lorsque qu’Etat se couche devant un occupant culturel -si puissant- que celui ci dicte le droit ( et la pensée ) que même les tribunaux sont bafoués,
    avec des « lois d’exception » comme le Conseil d’Etat, 

    Ce jeudi 9 Janvier 2014, à 19h, cette République a perdu sa dignité.

    • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 13:58

      ...ou révélé son vrai visage ?

      Après tout, lorsqu’on étudie sérieusement la question, on découvre avec stupeur que le projet de « république » n’a jamais été la démocratie, mais bien le « gouvernement (prétendument) représentatif », c’est-à-dire son stricte opposé. En d’autres termes, le projet républicain est, depuis le début, un projet d’oligarchie qui, au XIXe siècle, s’est travestit en démocratie par une manœuvre de novlangue.

      Et si nous en profitions pour revendiquer la volonté du peuple de produire lui-même sa propre constitution démocratique ? Si nous utilisions, à notre tour, la « stratégie du choc » pour retourner cette crise fabriquée afin de fonder, enfin, le Premier Régime Démocratique français ?

      Après 225 ans, enfin récupérer la révolution du peuple où elle a été spoliée, et renvoyer les voleurs de pouvoir et de ressources aux oubliettes de l’histoire et dans les files de l’ANPE !


    • hunter hunter 10 janvier 2014 16:04

      Salut à tous,

      Et ça va permettre au petit Manuel, d’étendre le domaine de la lutte, puisque désormais c’est la sphère internet qui est visée :

      http://www.numerama.com/magazine/28023-censurer-dieudonne-sur-internet-valls-veut-discuter-avec-les-operateurs.html

      Allez vas-y Manuel, des listings d’adresses IP, des camps, des camions et hop !!!

      Eh Avox, quand est-ce que vous bougez les serveurs hors de ce pays dictatorial, et hors aussi de la dictature UE ?

      Merde, va falloir systématiquement passer par des proxy, des vpn, putain avec ma p’tite connection provinciale à 2 Mégas, je vais ramer sérieux !

      C’est que nous les ploucs, on a pas l’droit à la fibre optique !
      Ca c’est bon pour la Kapitale !!!!

      Bon remarquez, le jour où tout ça se produit, je résilie l’internet, je ferai des économies !

      Allez, portez-vous bien, nos jours sont comptés !

      Adishatz

      H /


    • Arnaud69 Arnaud69 10 janvier 2014 16:10

      @ hunter

      Ne pas utiliser Tor et surtout Vidalia c’est quasiment pendable depuis LOPPSI 1 et 2   smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 janvier 2014 19:33

      Dany ;

      Le problème est que Vals n’a pas respecté la séparation des pouvoirs.
      Un ministre n’a pas à juger à la place de la justice.
      Encore moins de façon préventive.
      «  lecontrarien.com »


  • Smapala 10 janvier 2014 09:41

    Vous parlez des spectacles de Dieudonné en Belgique, mais je rapelle que celui-ci a d’abord été interdit. Puis improvisé in extremis dans une autre salle et là encore, la police a réussi à le stopper...

    Alors oui, 1 an et demi après, la justice donne raison à l’humoriste. Je ne pense pas pour autant que la démocratie soit meilleure chez nous vu que personne n’a pu voir complètement et sereinement sont spectacle.

    D’autre part, et ce n’est pas la première fois que cela arrive cette semaine, il est impossible de commenter certains articles concernant Dieudonné dans la presse belge.

    http://www.lesoir.be/398493/article/actualite/france/2014-01-10/francais-ont-une-mauvaise-opinion-dieudonne

    Mais on tente de nous faire croire que les français sont des légions à soutenir Mr Valls et que tous se félicitent de la décision de votre Conseil d’Etat..

    Chose dont je doute fortement après avoir écumé pas mal de journaux/forums/blogs...

    Terminé la liberté d’expression, la démocratie, le libre arbitre... Allez voir ce qu’on vous dit. Et surtout, évitez de penser par vous-même.


    • asterix asterix 10 janvier 2014 13:24

      Mai 68 : il est interdit d’interdire.
      Janvier 2014 : il est permis d’interdire.
      Jugez du chemin parcouru...


    • Croa Croa 10 janvier 2014 23:20

      Pareil en ce qui concerne la presse régionale en France (En France la presse de masse c’est surtout la presse régionale, chaque région ayant ’’son’’ journal.) En ce qui concerne les articles sur Dieudonné dans Sud-Ouest les commentaires sont fermés sauf en ce qui concerne un titre sur Valls.


  • schuss 10 janvier 2014 09:42

    eh oui, la descente aux enfers se poursuit.
    Ce gouvernement socialiste est à vomir. j’argumente.
    - les socialistes voulaientt nous refiler DSK comme président , lui qui est aujourd’hui sous le coup d’une inculpation de proxénétisme aggravé ! toute la sphère médiatique savait ...
    - les socialistes ont promu puis protégé l’un des pires malhonnêtes, j’ai nommé Cahusac !! l’affaire d’un seul homme qui a trahit son camp ?! lui, n’a certainement pas organisé sa fraude tout seul dans son petit coin . Les politiques socialistes nous prennent pour des cons. c’est tout un système rodé qui est derrière Cahusac. Le banquier suisse qui les a dénoncés s’est vu incarcéré à son retour en Suisse pour trahison du secret bancaire !! A droite comme à gauche ainsi qu’au FN nos hommes politiques ont tous les() même(s) conseiller(s) en évasion fiscale...
    - les socialistes ont marqué leur allégeance à la finance !!! refus de couper les banques en deux et abandon des plaintes contre les banques dans l’affaire des prêts toxiques....
    - dérives mafieuses avérées au conseil général du 13 etc...
    Cette sphère médiatico-politique est unie pour un grand dessein : l’avènement du sionisme comme doctrine planétaire. Dieudonné dénonce à sa manière cette réalité.


    • Buddha Marcel. 10 janvier 2014 10:12

      je trouve cela exact.....et ça marche encore parce que il y a deux ou trois trucs que nous ne voyons pas, c’est du à une réflexion seulement superficielle....

      Mr Gandhi devrait nous inspirer, une vie simple , le contact avec le réel en faisant ses vetements, à la fois symbolique mais réel, un refus incassable ettc etc l’empire du moment a fini par plier...

      -Les dirigeants eux ,au contraire du bon peuple, coopèrent....ils se détestent aussi bien sur, mais l’appat du gain les réunis, quand cela divise le peuple, le si bon peuple

      -globalement nous jouons au même jeu que eux, compétition pour le fric , valeur à un metier genre 1 avocat = 10 maçons = 8 paysans= 1/2 politicien= 1/1000 de banquier etc etc...une société composé seulement d’avocat ne permet pas la survie du groupe = la race humaine a disparue,ce qui au regard de la souffrance à regarder la télévision ce que je ne fais plus depuis 20 ans et mes enfants non plus, serait peut être le mieux en fait...

      je veux dire par là que sans un changement radical dans la perception de vivre ensemble, ou plutôt nous concernant de ne pas vivre ensemble en fait , on va subir le sort des 72 millions d’amérindiens décimé par le progrès......car le progrès c’est bien sur la meilleure utilisation des techniques dans des meurtres de masse....1 meurtre c’est interdit mais des milliers voir des millions c’est bien.....

      on est au pied du mur depuis 4000 ans, et pour le moment on y reste,parce que on joue encore au meme jeu que ceux qui gagnent.....et qui est : moi je vaux plus que toi..

      ceci est faux car seul je n’existe pas.....

      Quand aux racines en chacun du problèmes ça nous est aussi etrangé que ce qui se passe avant que la matière ne soit...


    • lionel 10 janvier 2014 13:08

      Merci marcel Bouddha... je préciserais tout de même que peut être que cela ne nous est pas « étranger » mais plutôt très intime et que nous ne comprenons pas l’inconscient... Il reste la tradition pour nous livrer des indices.


    • Denzo75018 10 janvier 2014 15:10

      Tu omets que Valls lors d’un reportage filmé, a proféré des propos raciste sur le marché d’Evry, en déclarant qu’il y avait pas assez de « Blancos » ......Mais ses propos puisque socialiste ne pourraient être interprétés comme raciste ! En fait Dieudonné a le seul tort de ne pas être un humoriste « blancos » !


    • Henri Diacono 10 janvier 2014 15:37

      Il est malséant d’accuser une fois encore le seul parti qui se dit socialiste, et qui ne l’est plus depuis plus d’un demi siècle, comme responsable de la dérive inexorable de la République Française. Mais celle ci est en chute libre depuis plusieurs décennies, ayant eu comme fossoyeurs tous ceux qui se sont succédé au pouvoir depuis et qui n’étaient pas, je pense socialos. Tous,je dis bien tous, ont eu leur lot d’infamies et d’écarts ayant porté préjudice au pays et à ses valeurs, de l’une desquelles, à mon avis, l’humoriste dont il est beaucoup trop question, ne peut en aucune façon s’enorgueillir . Il sème la haine gratuite de l’autre, souvent vulgaire,comme tant d’autres,sur grand ou petit écran ou bien sur les planches,dispersent de nos jours la bêtise et l’avilissement. Et tous ceux qui,ici comme ailleurs,rouspètent,s’insurgent,menacent et crient vengeance me rappellent étrangement ceux que j’ai côtoyé de très près en 1968, dans les rues de la révolte et dont la plupart sont devenus quelques années plus tard de bons bourgeois anesthésies par le système.


    • Croa Croa 10 janvier 2014 23:37

      « l’avènement du sionisme comme doctrine planétaire. » C’est vrai dans la forme mais il est exagéré de dire ça, le dessein principal reste la croissance et le service aux banques, le soutien à l’idéal sioniste passe par la marge grâce aux lobbies qui soutiennent Israël. Ces lobbies ont de forts appuis aux USA où ils perdent un peu de terrain ces derniers temps contrairement à la France, le PS étant largement infiltré.


  • mario mario 10 janvier 2014 09:53

    le spectacle de Dieudonné a bien eu lieu ! salle comble ( 65 millions de Français ) .

    il est sain de commenter les décisions des juges mais en aucun cas les contester. cela dit, je pense sincèrement que Valls a fait plus de mal a la communautée juive que Dieudonné !


  • jaja jaja 10 janvier 2014 10:30

    La décision du Conseil d’État désavouant le Tribunal administratif est terriblement dangereuse pour la liberté d’expression de nous tous. Ce n’est pas défendre « l’anti-système » Dieudonné qui a appelé hier ses partisans à entonner le vieux chant bourgeois, la Marseillaise, que de le dire...

    Comme le disait ce matin Oliver Besancenot :

    « Olivier Besancenot (Nouveau Parti Anticapitaliste) a jugé vendredi « lamentable » l’interdiction du spectacle de Dieudonné, estimant que le gouvernement ferait mieux de s’en prendre aux licenciements.

    Sur France 2, celui qui fut deux fois candidat à l’Elysée a assuré que la décision du Conseil d’Etat était « lamentable » d’abord parce qu’elle est "fausse sur le fond. Visiblement, il y a des problèmes de droit".

    Ensuite, pour celui qui se dit militant « contre tous les racismes », elle est « lourde de conséquences pour la liberté d’expression ». Elle est « inefficace » car "consciemment ou inconsciemment, Valls est devenu le plus grand publicitaire" du comédien et polémiste accusé d’antisémitisme.

    "Ca devient un peu gonflant : on a un gouvernement qui nous tient en haleine du matin et soir sur sa grande campagne de rentrée : faut-il interdire ou non chaque spectacle de Dieudonné ?

    "S’il veut interdire quelque chose, qu’il interdise le licenciement des salariés de la Redoute ou Goodyear", a lancé M. Besancenot, dénonçant « une forme de diversion » »


    • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 13:50

      Jaja, que penses-tu du fait que le NPA ait partie liée avec la LDJ, notamment pour assurer son « service d’ordre » et ses affichage ?

      Trouves-tu la LDJ fréquentable et leurs méthodes défendables ?


    • jaja jaja 10 janvier 2014 15:24

      Morpheus, c’est une calomnie.... Le NPA a un SO mixte dont ma propre fille fait partie... Ce SO a fait face plusieurs fois à la LDJ notamment lors de la grève des retraites où ces sionistes sont venus distribuer des petits tracts : « le NPA nouveau Parti antisémite »...
      Et ils se sont plaints que « Besancenot leur ait envoyé lâchement son SO »
      http://mediadroite.over-blog.com/article-la-ldj-face-au-npa-59593494.html

      Cette diffamation vient des poubelles de l’extrême droite sachant que le NPA fait partie de la campagne de boycott d’Israël et de la campagne pour la libération de Georgres Ibrahim Abdallah et qu’il est reçu par toutes les organisations palestiniennes et que le FPLP est présent à tous ses congrès....

      Pour les affichages saches mon cher que ce sont les militants qui se les tapent et moi-même à 64 ans je colle régulièrement avec les camarades de mon Comité !
      Qu’est-ce qu’il peut se raconter comme conneries sur le NPA de la part de gens qui n’en connaissent rien ! La LDJ collant nos affiches smiley

      « Trouves-tu la LDJ fréquentable et leurs méthodes défendables ? » Le NPA fait partie de toutes les actions pour faire interdire la LDJ... Et comme je suis au NPA et depuis des décennies pro-palestinien je suis à fond sur cette ligne... Et j’ai eu affaire à eux avec mes camarades plus d’une fois en plus de 45 ans de militantisme !
      http://www.europalestine.com/spip.php?article4253

      Espérons Morphéus que tes calomnies qui ne peuvent avoir de fondementne se reproduiront plus... Que l’on ait au moins un débat honnête !


    • NICOPOL NICOPOL 10 janvier 2014 15:32

      Jaja,

      Je sais que vos opinions politiques et idéologiques sont à peu près à l’opposé des miennes, mais j’apprécie votre réaction et vous en remercie.

      Finalement, peut-être que le vrai « front républicain », ce n’est pas celui vendu par Valls et Copé, qui veut interdire Dieudonné au nom de la lutte contre l’antisémitisme, mais c’est celui qui veut l’autoriser à se produire au nom de la liberté d’expression, par-delà les clivages, de Marine Le Pen à Olivier Besancenot...

      Bien à vous,


    • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 16:55

      @ Jaja

      S’il s’avère que le NPA n’est pas en cheville avec la LDJ et condamne ce mouvement, alors vous m’en voyez (très) rassuré, et je vous remercie de tout élément d’information susceptible de me permettre, en d’autres circonstances, de saper la calomnie si je la vois (car même si je ne soutiens pas le NPA, je ne tolère pas la calomnie).

      Au temps pour moi.

      Morpheus


  • sirocco sirocco 10 janvier 2014 10:44

    La censure que ce gouvernement au service des intérêts sionistes est en train d’instituer en France prend des proportions dantesques et même grotesques.

    J’en veux pour preuve le traitement par nos médias d’une image : celle de Dieudonné quittant la salle de spectacles de Nantes jeudi soir. Avant de monter en voiture, on le voit saluer brièvement les milliers de spectateurs frustrés qui étaient venus l’écouter, et pour cela, il fait comme tout le monde : il lève la main, comme n’importe qui voulant dire au revoir à quelqu’un qui s’en va (ou à quelqu’un qui reste, c’est pareil).

    Eh bien France 2 (mais je suppose qu’il en va de même des autres médias) y a tout de suite vu « un salut nazi » ! Les « journalistes » ont même précisé que ce nouveau geste allait faire parler de lui ! Eh oui, c’est pourtant évident : vous levez la main, vous êtes forcément nazi = antisémite.

    Dieudonné n’a donc plus le droit de baisser sa main vers le sol car c’est un geste antisémite... Il n’a plus le droit non plus de lever la main, c’est aussi un geste antisémite... Il doit donc garder ses mains dans ses poches sous peine d’être accusé de haine raciale... (Notre ministre de l’Intérieur va bien finir par demander que l’humoriste soit amputé.)

    Et nous tous aussi, par la même occasion car les sbires de Valls ne vont pas tarder à traquer dans la rue la moindre main avec les doigts ouverts, qu’elle soit soit dirigée vers le bas ou vers le haut, comme étant une preuve intolérable d’antisémitisme. Elle est pas belle, notre « liberté » à la française ?


    • abelard 10 janvier 2014 13:15

      @ Sirocco,

      Vous avez tort !
      Mettre la main dans sa poche est clairement un geste antisémite, car qui dans ce pays pourrait ignorer le sens de « mettre la main à la poche » ?
      Oui, cela signifie payer !
      C’est une allusion directe à tous les stéréotypes sur les juifs qui rappelle les heures les plus sombres de notre histoire !

      Valls va désormais nous pondre une circulaire interdisant de mettre les mains dans ses poches, pour le plus grand bonheur de la République et de la Démocratie.


    • Croa Croa 10 janvier 2014 23:44

      « Et nous tous aussi »

      Qu’il fasse ça et nous sortirons nos bites !  smiley


    • Rensk Rensk 11 janvier 2014 19:01

      Oup’s cette photo est ont ne peu plus clair = http://imageshack.com/a/img703/685/nfoh.jpg


  • Zeb_66 10 janvier 2014 11:41

    « les fascistes de demain se feront appeler antifasciste » Winston Churchill

    Isra Heil


  • Scual 10 janvier 2014 12:10

    Avec son action fasciste, l’état français vient de semer les graines d’un mouvement nazi en France.

    En effet cet acte de censure et d’abus de pouvoir fasciste communautariste antirépublicain vient tout simplement de donner une cause et une raison politique à l’antisémitisme.

    Bref préparez-vous a revivre ces fameuses années 30 parce que ce gouvernement a dépassé les limites de très très loin pour espérer éviter le pire. Ce qui vient de se passer ne peut pas avoir d’autre conséquence que d’être un acte fondateur à un antisémitisme politique. Le nazisme fera son retour dans les semaines qui viennent c’est désormais certain.

    Merci Valls, merci Ayrault et merci Hollande.

    Étant donné ce qu’ils ont fait contre un simple comique, nul doute qu’ils mettront en place un véritable État fasciste « pour lutter contre le retour du nazisme ».


    • Zeb_66 10 janvier 2014 13:57

      L’histoire se répète constamment, c’est comme dans les films, on inverse le thème,

      on change les acteurs et ça fait un nouveau film.

      Demain la nuit des longs couteaux et la nuit de cristal et cette fois, les victimes

      seront toutes celles qui se seront fait remarquer par leurs propos anti-sionnistes.


      Isra Heil


    • Scual 10 janvier 2014 15:06

      Ou peut-être un parti nazi finira t-il par gagner la partie et refaire pareil que l’Allemagne Hitlérienne.

      En tout cas quel que soit le vainqueur de cet affrontement entre extrême-droites, c’est le fascisme qui l’emporte puisqu’ aucune voix démocratique n’est proposée.

      Il semble que l’UMP, le PS et le FN sont d’accord sur le fait que le peuple est leur ennemi mais se différencient sur la forme que doit prendre leur dictature. Apartheid social pour les uns, politique pour les autres et culturel pour les derniers.

      Notre État ne semble plus être qu’un instrument pour que les gens au pouvoir assoient la domination de leur communauté d’intérêts sur les autres.

      Le seul parti républicain à plus de 10% qui reste est le FdG. C’est même pas un parti mais une coalition qui va probablement exploser à cause du ralliement des dirigeants communistes au PS, et en plus en tant que projet uniquement de gauche, il n’aurait de toute façon jamais pu fédérer tout les républicains et autres démocrates de ce pays pour lutter contre les 3 grandes factions d’extrême-droite... en supposant qu’il y ait la moindre chance que les Français aient pu se rendre compte de leur nature avec des médias leur appartenant à 99%.

      La vérité c’est qu’il n’y a plus d’espoir.


  • unandeja 10 janvier 2014 12:11

    très bon résumé...j’ajouterai également que la convocation (je me refuse à parler de saisine dans ce cas précis) du conseil d’étatv a été faite de telle sorte que l’avocat de dieudonné ne puisse meme pas défendre son client....


  • kalon 10 janvier 2014 12:40

    Perso, je me pose réellement la question de savoir si je vais encore retourner chez mon « p’tit tailleur »

    C’est dommage, il me faisait de beaux costumes.


  • Hijack Hijack 10 janvier 2014 12:53

     smiley

    Ils sont contents, mais ne crions pas défaite déjà ! Dieudonné ne le fait pas, alors ne le faisons pas pour lui.
    .
    Il avait été piégé ... car après sa victoire judiciaire, il s’est amené à Nantes, tranquille ... et ce n’est qu’après son arrivée que le Conseil d’état avait statué, empêchant ainsi Dieudo de toute initiative ... organisation d’un spectacle hors salle etc ... Aussi, empêchant son avocat qui l’avait défendu à Nantes, d’être présent au Conseil d’Etat. Coup d’enfoirés.
    .
    Dieudo encaissé, mais va réagir ... mais surtout, les français ont compris qui dirige la France.
    Les sionistes eux, sans gêne, sont venus leur dire, voilà, c’est nous qui faisons la loi.
    Pourquoi, je ne suis pas d’accord avec le fait de s’avouer vaincu, c’est que je pense qu’il va vraiment se passer quelque chose. .

    Pour le coup, le PS et l’Ump sont sur le même bateau ... le FN a pris une barque à part, mais j’espère qu’ils réussiront à aborder l’un des 2 navires UMPS en perdition, sinon seront emportés également dans le sillon UMPS.
    .
    C’est Valls qui a voulu sauver la face, pas la France ...qui elle pour l’instant doit être la risée ... j’ai vraiment honte ! La France peut se reprendre dès que le voudra vraiment, voilà pourquoi Dieudo est un révélateur ... de ce qui vient. Le chant des partisans, n’est pas utilisé comme ça, par hasard, pour l’occasion. Voilà, sur le coup de la colère,mais il ne faut jamais s’avouer vaincu ni les écouter ...
    .
    Dieudonné a vraiment gagné sur le fond, on ne le constatera pas sur l’instant mais par la suite. En effet, il a montré à toute la France qui dirige vraiment la France.
    .
    Du conseil d’état où figure, paraît-il Klarsfeld ... aux journalistes invités sur les plateaux tv qui conseillent à la France ce qu’elle doit penser, faire, qui aimer ou pas.
    .
    Ce qui vient d’arriver, n’arriverait pas dans la dernière république bananière.
    Ils ont par contre hissé Dieudo ... très très haut ! Au-dessus ... c’l’s.
    .
    Certains hurlent que Valls a gagné ... comme si Dieudo était en lutte avec la France et qu’enfin, la France a réussi à battre l’ogre Dieudonné ! Imaginez, la France toute entière mobilisée, contre un simple humoriste ... c’est l’hystérie !
    .
    Ça me dépasse de penser qu’un siège du Conseil d’Etat puisse à ce point se ridiculiser aux yeux de tous les français et du monde entier, s’abaisser à ce point. C’est ridiculement historique ! C’est comme s’ils s’étaient fait caca dessus et s’assoient en plus.
    .
    A vue de nez, je pense qu’au moins 25 Millions de français, vont voir Dieudo entrer dans leur cœur ... (sûrement pour des raisons qui échappent à quelques uns dont Valls et ses suiveurs et surtout donneurs d’ordres) ... et parmi ces 25M, une bonne partie vont être des adhérents sûrs... Je l’ai dit plusieurs fois, l’opération contre Dieudo est la plus gigantesque et la plus chère opération publicitaire jamais réalisée au bénéfice d’un artiste ... depuis Moïse ; ce n’est donc pas pour rien.
    .
    Exemple de mensonge, manipulations :
    .

     ... Dieudo en partant en voiture, montre le ciel avec le doigt (genre au-dessus c’l.s) et porte la main à son cœur en disant au-revoir à la foule qui hurle l’artiste ... intréprétation de Habib Meyer, du dernier geste de Dieudo : main sur le coeur, signe nazi évident ! ... après que la journaliste avait parlé de geste ... ambigu, c’est à dire salut avec la main sur le cœur (donc, salut chaleureux, sincère, employé par les méditerranéens, généralement Maghreb, mais aussi d’autres peuples ...d’après ce que j’en sais), les footballeurs et rugbymens aussi le font.

    .

    L’interdiction du spectacle de Dieudonné vu par Russia Today
    .
    J’apprends, horrifié à vomir, que les 2 gosses ayant fait la Quenelle ont été exclus de leur lycée !
    .
    Pire ... paraît que l’un d’eux a même ... -j’espère que vous êtes assis- fait une photo près d’une saloperie d’Ananas, je dis bien ananas !!!

    .

    Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. Levons-nous !
    .
    Etienne de la Boétie
    Discours de la servitude volontaire
    .
    .

    SOUTIEN A DIEUDONNE CONTRE NOTRE ASSERVISSEMENT


    • Hijack Hijack 10 janvier 2014 13:15

      Sampiero,
      .
      Si ... ce n’est qu’un début ... et ma longue diatribe, n’est qu’un aperçu !
      Mais toi, ??? ... qu’as-tu à dire ???


    • kalon 10 janvier 2014 13:24

      Et alors, Sampiero, tu as fêté cà dignement au moins ! smiley 


    • frugeky 10 janvier 2014 13:47

       ce brave sampiero ne veut pas renier sa carte du PS, il l’a payée...oups...payé, juif...ça y est je vais me faire interdire de clavier par le conseil d’Etat


    • Hijack Hijack 10 janvier 2014 14:37

      J’ai entendu ... hier, parmi la foule des spectateurs floués à Nantes, tous les adhérents du PS ont dit clairement, déchirer leur carte et vont tout faire pour encourager les autres à en faire autant, de ne plus jamais au grand jamais, voter pour quelqu’un du PS ... et j’ajoute, que l’UMP ou PS, c’est le même sous-combat et qu’ils devraient s’appeler l’UMPSioniste, en quelque sorte, du BHLisme ... 


  • claude-michel claude-michel 10 janvier 2014 12:57

    Dieudonné est un prétexte pour la politique pro-sioniste du gouvernement (voir avec qu’elle insistance Fabius voulait bombarder la Syrie ou faire capoter la conférence USA-Iran)...A crier au loup..Valls vient d’ouvrir la boite de Pandore anti-juif...faudra qu’il assume ses conneries un jour prochain.. !


    • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 13:45

      Et si c’était ça l’objectif recherché ? Créer lui-même, par effet boomerang, un antisémitisme qui n’existe pas en jouant sur la légitime colère et l’indignation face à l’incroyable manipulation et injustice évidente dont les fans de Dieudo sont victimes à travers ces manoeuvres politiques, dont on voit bien qu’elles sont pilotée en sous mais par l’idéologie sioniste.

      La procédure n’est pas vraiment nouvelle : créez le problème, puis venez ensuite proposer des mesures spéciales pour le résoudre, en justifiant après coup la légitimité de vos accusations mensongères. C’est retors, mais toutes les idéologies totalitaires ont recours à ces méthodes, et depuis un bail.

      Serons-nous assez intelligent pour ne plus tomber dans le panneau ?


    • claude-michel claude-michel 10 janvier 2014 13:48

      Par Morpheus....En politique tout est possible en effet....mais je ne suis pas dans le secret des gueux.. !


    • Zeb_66 10 janvier 2014 14:13

      Stratagème aussi vieux que l’humanité.

      Les Allemands y sont bien tombés, ce sera la même chose avec les Français.


      Isra Heil

      Ben oui, prenez tout de suite de bonnes habitudes...


  • njama njama 10 janvier 2014 12:58

    par un seul homme, Bernard Stirn, juge des référés - !!!

    Le 9 janvier 2014,[ Bernard Stirn né le 27 août 1952 est un magistrat et haut fonctionnaire français. Arrière-petit-neveu d’Alfred Dreyfus * ... smiley ] en tant que juge des référés du Conseil d’État, il annule une ordonnance du Tribunal Administratif de Nantes du même jour qui avait suspendu les effets d’un arrêté d’interdiction du spectacle de Dieudonné Le Mur, ce qui a eu pour effet de valider l’arrêté préfectoral d’interdiction de ce spectacle.

    L’ancien magistrat Philippe Bilger s’est demandé publiquement sur les ondes de RMC « si on a choisi Bernard Stirn parce qu’on savait qu’il allait prendre la bonne décision sur le plan politique »

    http://www.youtube.com/watch?v=JXxZ3PEx540

    la précision n’est pas de moi c’est wikipédia qui le dit


    • kalon 10 janvier 2014 13:02

      Un référé jugé sans convocation de la partie concerné !

      Ils auraient commis un avocat d’office pour servir de « pot de fleurs » pendant « l’audience » !

      Il y aurait comme un problème de procédure là !


    • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 13:40

      Non, mais le déroulé des événements est la preuve qu’il s’agissait d’une cabale et que l’affaire était pliée d’avance : le CE était dans l’impossibilité physique de statuer une décision et de la motiver par écrit en moins de deux heures, c’est impossible. Même les magistrats favorables à l’interdiction des spectacles de Dieudonné sont gênés par cette mascarade et ne peuvent s’empêcher de dire que ce n’est pas normal.


    • Francis, agnotologue JL 10 janvier 2014 16:29

      Je me permets de transcrire ici les propos tenus par Philippe Bilger en réponse aux question s de Jean-Jacques Bourdin :

      Jean-Jacques Bourdin : Est-ce que la République est sauvée ?

      Philippe Bilger : non seulement la République n’est pas sauvée, Mais elle continue à être formidablement dégradée. Lorsque Manuel Valls a décidé d’enclencher ce processus infernal à la mi-décembre, la gauche et la République ont violé quelque chose de fondamental pour les libertés publiques. Est-ce qu’on peut considérer qu’une république est sauvée lorsqu’elle obtient dans des conditions de précipitation absolue, gain de cause pour des interdictions administratives qui sont le contraire de ce que les libertés publiques exigent.

      JJB  : Le Conseil d’Etat est intervenu extrêmement rapidement, ce qui surprend tout le monde, on l’a déjà dit, c’est une institution gardien du Temple, en quelque sorte ?

      PB : Oui, en général incontestable.

      JJB : Est-ce qu’on peut dire qu’il existe des liens entre le Conseil d’Etat et le gouvernement, des liens politiques, de connivence ?

      PB : Oui. Non, ce ne sont pas les politiques qui désignent les membres du Conseil d’Etat, même si c’est D. De Villepin qui a nommé Bernard Stirn. De toutes manières, on est obligé de considérer les péripéties d’hier comme des signes infiniment troublants. Lorsqu’une décision est rendue sans que l’avocat du mis en cause ait le droit de venir plaider à Paris, on est amené à se demander ce qui s’est passé. … Cette (façon d‘attenter à la liberté d‘expression) va faire de la France une démocratie amputée.


    • Francis, agnotologue JL 10 janvier 2014 16:34

      J’ajoute que, selon moi, cette sanction avant délit présumé est du même ordre que toutes ces guerres préventives auxquelles on a assisté : ce sont des décisions essentiellement politiques dans lesquelles le Droit n’a rien à voir. C’est pourquoi, toutes les justifications visant à soutenir ces forfaits ne peuvent que relever de sophismes au service de projets inavoués.


    • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 18:31

      La révélation (involontaire) de la CABALE par A. Klarsfeld !
       
       smiley
       
      http://www.youtube.com/watch?v=wCUc...
       
      « On tourne la Shoah en dérision ? Bon… les consignes d’Is… les… les, euh… les éléments sont requis pour que les autorités préfectorales prennent une décision » (à 0:12 min.)
       
      Les consignes de qui, Arno ? Les consignes d’Istanboul ? D’Islamabad ? Y’a quoi, comme autre pays qui commencent par « Is… » déjà ?

       smiley

      Arno, Arno, Arno, ... Faut se reposer, de temps en temps, sinon on fait des bourdes.
       
      Donc, je confirme ce que j’ai écris hier déjà : C’EST DÉSORMAIS CONFIRME, LA CAPITALE DE LA FRANCE N’EST PLUS PARIS, MAIS TEL AVIV.
       
      Pauvre France.


  • kalon 10 janvier 2014 12:58

    Prochain projet de loi en préparation :

     Obligation d’acheter exclusivement les produits importés d’Israël avec obligation de conserver la preuve de l’achat !

    La LDJ sera habilitée à procéder à des vérifications dans les lieux publiques et privés sans mandat !

    Le contrôle se fera au faciès sauf à démontrer que c’est en vacance en Israël qu’on a obtenu le bronzage


  • Aristoto Aristoto 10 janvier 2014 13:12

    Le che ne pouvais pas redoute pire ! Apr_s avoir été récupérer par la pop-culture c maintenant au tour des antisémite sans idée sans talent ( oui les gars au moins hitler avait une idéologie politique logique et était un minimum honete avec sa reflexion : il est allé jusqu’au bout de ses idées)


  • Ruut Ruut 10 janvier 2014 13:14

    Il sert a quoi le tribunal administratif si son jugement ne vaut rien ?


  • bernard29 bernard29 10 janvier 2014 13:33

    Oui la liberté d’expression est morte en France cette semaine.

    Savez vous que la France dans le palmarès des condamnations de la Cour Européenne des droits de l’Homme , pour les atteintes à la liberté d’expression etait déjà à la troisième place. Elle a été condamnée 29 fois .

    voir l’étude exhaustive « Pour rétablir la liberté d’expression en France » http://www.generationlibre.eu/etudes/pour-retablir-la-liberte-dexpression/ .

    la démocratie française est le « deuxième cadavre à la renverse » de l’ex Premier Secrétaire du parti socialiste, actuel Président dit « normal » de notre république en pleine déconfiture.


    • bernard29 bernard29 10 janvier 2014 13:37

      mais ce n’est pas la « Vraie Gauche » de Mélenchon qui sauvera l’honneur, puisque celui-ci a envoyé un tweet de soutien à Valls, disant sa déception face à la décision du premier tribunal administratif de Nantes.

      l’allégeance de Mélenchon au système médiatico-politique mafieux n’a pas été longue à se révéler.


  • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 13:35

    En complet accord avec vos propos.

    En attendant une analyse juridique de l’ordonnance du Conseil d’État (qui n’est qu’une ordonnance de référé sanctionnée par la décision d’un seul juge, non de l’assemblée), voici déjà une analyse juridique de la circulaire ministérielle adressée aux préfets et maires par Manuel Valls.

    Cordialement,
    Morpheus

    PS : Même si la procureur du Roi a abandonné les poursuites contre Dieudonné, je reste peu fier (et même scandalisé) par l’abus de pouvoir de Freddy Thielemans, cet apparatchik du PS bruxellois qui vient juste de prendre sa retraite. J’en ai marre des oligarques, j’en ai marre des factions politiques, de quelque bord qu’elles soient (ou prétendent être).


  • soi même 10 janvier 2014 13:36

    L’humour est le droit que l’on s’accorde de rire de soi même.
    Dieudonné ne fait pas de l’Humour, il fait des sarcasme plus où moins douteux, c’est un funambule du sarcasme, rire gras n’est pas un signe de d’humour, rire jaune oui !

    Maintenant que cela soit une défaite de la démocratie, cela fait aucun doute, car il faut bien nommer, un chat est un chat.

    Je pose la question à la communauté Juive de France, qu’elle est votre camps, La France où Israël ?

     Car j’ai bien le sentiment, que vous jouez pas franc jeux et j’attends que ceux qui se réclame du Dreyfusard démonce l’imposture d’un lobby politique qui est contraire à la déclaration de l’Homme de 1798 reprit par la 5e Républiques

    .

    Déclaration des droits de l’homme
    et du citoyen (26 Août 1789)

     Les représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme, afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.
    En conséquence, l’Assemblée nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Etre suprême, les droits suivants de l’homme et du citoyen.

    Article 1er

    Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

    Article 2

    Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

    Article 3

    Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.

    Article 4

    La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui. Ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi.

    Article 5

    La loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n’est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne pas.

    Article 6

    La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

    Article 7

    Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la loi, et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la loi doit obéir à l’instant : il se rend coupable par la résistance.

    Article 8

    La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

     

    Article 9

    Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

    Article 10

    Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.

    Article 11

    La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

    Article 12

    La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

    Article 13

    Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

    Article 14

    Tous les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

    Article 15

    La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.

    Article 16

    Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de constitution.

    Article 17

    La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.


    Je le précipice ce n’est le fait d’être juif qui doit être combattue, c’est la 5 colonnes qui utilise le Judaïsme à des fins Politiques, je suis dans la même logique de penser vis à vis de l’Islam politique.

    Vous êtes un hôte sur terre qui doit respecter les valeurs de la Nation que le destin vous a fait choisir, Une est indivisible est le soc de notre éthique patriotique.

    Liberté, Égalité , Fraternité, et si vous n’est pas d’accord, et bien je vous retiens pas, vous êtes libre d’émigré vers votre patrie hypothétique.


    • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 14:31

      soi même, il n’y a pas de « communauté juive de France » ! Il y a sans doute une communauté sioniste en France (mais pas seulement en France), qui, étant idéologique, est organisée et politiquement très active, mais pour le reste, il y a des français liés au judaïsme par leur filiation (je désigne ici les « juifs » non religieux) et des français de religion juive, ancrés dans leurs traditions millénaire.

      Si vous voulez lutter contre tous les racismes, vous devez absolument vous défier des communautarismes, car ils sont l’expression même du racisme et de la discrimination. Or, c’est très exactement ce que les organisation sionistes veulent - en France à travers le mal nommé CRIF (qui n’est PAS représentatif des "juifs de France) et ses bras armés que sont la LICRA (qui ne compte ni noirs, ni arabes, que des blancs... et qui s’appelait avant LICA), l’UEJF et les terroristes de la LDJ.

      COMMUNAUTARISME = RACISME

      Cordialement,
      Morpheus


    • Arnaud69 Arnaud69 10 janvier 2014 14:40

      @ Morphéus

      Il y a plusieurs communautés juives mais les sionistes ne peuvent en aucun cas se revendiquer Juifs, puisque le sionisme Israélien est un blasphème selon le Talmud ! VIDÉO

      Deux communautés sionistes distinctes toutes deux unies pour détruire l’Europe de l’intérieur par des méthodes connues  :

      Comme c’est revendiqué clairement imposé par Barbara Lerner Spectre dans cette vidéo .

      Les pro-sionistes de droite s’en défendront et diront qu’ils sont pour les Goys un rempart contre l’immigration, Sarkozy invalide leur argument puisqu’il a autant régularisé que Hollande tout en intégrant Mayotte comme département Français.

      La gauche sioniste s’en vantera, arguant de « l’international au genre humain »
      en pleine crise économique où la Turquie a un taux de croissance trois fois plus grand et un taux de chômage trois foins moindre que la France. La France dont le taux de chômage des jeunes a dépassé celui du Maghreb depuis début 2013.

      A part leur baratin d’activistes, face à la réalité des faits, les sionistes de droite comme de gauche n’ont aucun argument qui tienne la route.

      A part chialer et accuser tout le monde d’antisémitisme ou de racisme pour faire taire leurs détracteurs, ils sont à poil !

       smiley


  • kalon 10 janvier 2014 13:46

    Une chose me semble certaine, les Palestiniens ne sont plus les seuls à subir la politique répressive d’Israël, ils viennent d’être rejoint par 65.000.000 de Français !

    Et cà, c’est pas rien smiley


  • MdeP MdeP 10 janvier 2014 13:47

    MdeP @ Nicopol

    Puisque votre seule règle est le « principe de réalité », pourquoi ne pas l’appliquer à vous-même et compléter votre fiche par « antisémite notoire » ?
    Ingénieur de formation et avec, normalement, les capacités intellectuelles requises pour comprendre toute situation, vous savez parfaitement que les propos de Dieudonné se situent dans le domaine du crime contre l’Humanité.
    Non ? Alors c’est que vous comprenez trop bien.

    • kalon 10 janvier 2014 14:43

      « Crime contre l’humanité » !!!!! eh ben là, cà devient de la compétence du tribunal international de La Haye.

      Mais Valls n’a aucun copain là !


    • NICOPOL NICOPOL 10 janvier 2014 15:39

      vous savez parfaitement que les propos de Dieudonné se situent dans le domaine du crime contre l’Humanité.Non ? Alors c’est que vous comprenez trop bien

      En fait non, je ne comprends rien à vos propos. Je sais que, mais si je ne sais pas, c’est que je comprends ?

      Votre confusion syntaxique n’est que le reflet de votre confusion mentale.

      « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement
      Et les mots pour le dire arrivent aisément » (Boileau)


    • MdeP MdeP 10 janvier 2014 16:01

      MdeP @ Nicopol

      Si vous ne me comprenez pas, malgré votre ingéniosité déclarée, contentez-vous de renseigner clairement votre fiche en ajoutant sous votre nom indigne : ANTISEMITE NOTOIRE.
      Si vous ne me comprenez pas, les autres, alors après, vous comprendront mieux.
      Mais peut-être avez-vous peur de l’écrire ? 
      Oui ? Alors là, je vous comprends très bien : « Nicopol, antisémite notoire ». Même vos gosses vous renieront.

    • MdeP MdeP 10 janvier 2014 16:04

      MdeP @ kalon

      Alors kalon, on s’en paye une tranche ? 
      Ne changez rien surtout : la Justice vous attend un jour ou l’autre au tournant.

    • njama njama 10 janvier 2014 16:06

      @ MdeP

      donnez-nous donc une définition de l’ANTISÉMITE pour que l’on puisse s’accorder avec votre pensée


    • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 16:45

      @ NICOPOL

      C’est pourtant simple à comprendre, on appelle ça l’effet magique, c’est-à-dire la pensée religieuse : si JE DIS que Dieudonné est un antisémite, IL EST antisémite. Non parce qu’il l’est effectivement (il peut même e^tre strictement l’opposé d’un antisémite, cela n’a pas d’importance), mais parce que JE LE DIS. C’est cela la parole magique, la force du Verbe Créateur (de vérités « révélées »).

      Il s’agit aussi d’un genre que l’on appelle « performatif  ». Pour le dire dans les termes d’Augustin : est performatif un énoncé qui crée une vérité. Le genre performatif se fiche comme d’une guigne du vrai, du vraisemblable ou du véritable.

      Évidemment, si vous êtes rationnel, si vous faites preuve d’intelligence et de discernement, il est certain que vous aurez du mal à comprendre la pensée magique.

       smiley


    • NICOPOL NICOPOL 10 janvier 2014 17:12

      A Morpheus,

      Oui, c’est exactement cela.

      Le CRIF DIT que la quenelle est un salut nazi, et la quenelle DEVIENT un salut nazi...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 janvier 2014 19:53

      NICOPOL,
      Ce qui est clair c’est que Vals ne respecte pas la séparation des pouvoirs.

      Un ministre n’a pas à juger, il peut porter plainte, saisir, mais il n’a pas à juger.
      C’est le rôle du pouvoir judiciaire, et à postériori, pas à priori.

      Vous confondez le cas Dieudonné avec les bases de la démocratie que sont la séparation des pouvoirs, entre législatif, exécutif et judiciaire.

      La liberté d’expression doit être assurée à Dieudonné, et s’il commet des abus à la liberté d’expression, il doit en rendre compte devant un tribunal.


    • NICOPOL NICOPOL 10 janvier 2014 20:01

      @ Fifi Brind_acier,

      "Vous confondez le cas Dieudonné avec les bases de la démocratie que sont la séparation des pouvoirs, entre législatif, exécutif et judiciaire.« 

      Si c’est à moi que s’adresse cette phrase, soit vous m’avez mal lu (car je fais explicitement référence à la séparation des pouvoirs dans mon article), soit je comprends de travers l’emploi que vous faites du verbe »confondre".


    • kalon 10 janvier 2014 20:53

      Cà ne marche pas à tout les coups, ton truc, Morpheus, essaye de répéter que Massada est intélligent ! , tu verras, cà ne marchera pas ! smiley


    • MdeP MdeP 10 janvier 2014 21:08

      MdeP @ njama

      Alors, la liberté d’expression dans ce sens-là, elle te plaît aussi ?


    • njama njama 10 janvier 2014 23:58

      @ MdeP

      le propre du Juif est de ne pas savoir définir ce qui est un Juif, pas plus d’ailleurs qu’il ne sait précisément définir ce qui est antisémite, sauf à dire qu’il saurait définir ce qui est contre ce qu’il ne sait pas définir lui-même
      bref, c’est une situation sans queue ni tête ou celle du chien qui cherche à se manger la queue


    • tf1Groupie 11 janvier 2014 19:40

      Caca boudin, ce serait encore mieux MouleduPoitou !

      ça y est t’es revenue dans ta cour d’école.


  • Massada Massada 10 janvier 2014 13:49
    Alain Soral ne soit pas jaloux, toi aussi tes quenelles t’attendent smiley

    La réunion publique d’Alain Soral doit être interdite

    Alors que l’antisémitisme régulier de Monsieur Dieudonné M’bala M’bala est au cœur des débats politiques, Monsieur Alain Soral, essayiste, programme une réunion à Nice et à Marseille. Christian Estrosi, Député - Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, demande à Monsieur le Préfet des Alpes-Maritimes d’interdire cette réunion publique :

    « Selon le site internet personnel de Monsieur Alain Soral, Egalité et Réconciliation (egaliteetreconciliation.fr), une réunion publique de cette personne est prévue les 11 et 12 janvier à Nice et à Marseille.

    Alain Soral, maître à penser de Monsieur M’bala M’bala dont il fut le colistier en 2009 lors des élections européennes, de part ses nombreux ouvrages, est connu pour ses positions révisionnistes et négationnistes depuis de longues années.

    Suite à la circulaire du 6 Janvier 2014 du Ministre de l’Intérieur Manuel Valls, je demande officiellement à Monsieur le Préfet des Alpes-Maritimes d’interdire la réunion publique de Monsieur Soral qui devrait se tenir le 11 ou 12 Janvier 2014 à Nice.

    La lutte contre l’antisémitisme et le racisme a toujours été une priorité dans ma vie politique et je ne peux laisser une personne proférer librement des propos antisémites ou incitant à l’antisémitisme dans la ville de Nice.

    Sans intervention de l’Etat à travers Monsieur le Préfet, j’utiliserai tous les moyens juridiques en ma possession pour interdire cette réunion politique de propagande antisémite et révisionniste. »


    • soi même 10 janvier 2014 14:05

      Massada , votre prisse de position ne fait que justifier un antisémite le plus virulent en avez vous conscience ?

      Vous pensez être un piège à rat, n’oubliez pas que vos diatribes faisander va bien un jour se retourner contres vous.


    • kalon 10 janvier 2014 14:20

      Ton pseudo m’interpelle, en effet suivant Wikipédia :

      "Les Sicaires, réfugiés dans la forteresse de Massada étaient une faction de dissidents juifs extrémistes qui tenta d’expulser les Romains et leurs partisans de la Judée, au moyen de l’assassinat. Cette pratique, qui est sans doute l’une des premières formes de terrorisme politique , se poursuivit pendant soixante ans, jusqu’à la destruction de Jérusalem en l’an 70 »



    • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 14:21

      @ soi même

      C’est exactement ça qu’il espère. Le sioniste est pervers, il cherche les coups pour ensuite justifier son agression. C’est classique, c’est le syndrome de la petite sœur.

      Syndrome de la petite sœur :
      Jalouse de son grand frère et désireuse d’attirer l’attention de ses parents, la petite sœur profite que les parents ont porté leur attention ailleurs pour donner un méchant coup de pied dans le tibia de son grand frère ; le grand frère lui retourne une baffe et la petite sœur se met à hurler et à chialer en courant dans les jupes de sa maman qui, n’ayant pas vu le coup de pied, prend la défense de sa fille et gronde son gamin, en le sermonnant.

      Et voilà : sionistes 1 - goïm 0

       smiley


    • tf1Groupie 10 janvier 2014 14:51

      Est-ce que tu as d’autres choses à interdire chez nous Massada ?

      Est-ce que tous les Israeliens sont aussi fouteurs de merde que toi ?


    • Massada Massada 10 janvier 2014 15:14

      Oui, rendre impossible l’accès aux vidéos polémiques de Dieudonné sur des plateformes comme Dailymotion ou même YouTube.



    • tf1Groupie 10 janvier 2014 16:50

      Parce que tu crois vraiment que ça ferait diminuer l’antisémitisme ?

      T’es vraiment un prix Nobel toi.


    • kalon 10 janvier 2014 16:51

      Dailymotion & youtube n’appartiennent pas encore à la finance sioniste ?

      Ben là, cela doit étre une distraction alors !


    • diogene 10 janvier 2014 17:38

      Don’t feed the troll !!
      Massada comme MdePsont en mission de provoc.
      A chacune de leurs interventions, il génère un peu plus de nausée.
      So, please, don’t feed the troll !!


    • frugeky 10 janvier 2014 17:40

       @massada
      je n’aimais pas Soral, tout le monde le disait d’extrême droite et je suis moi aussi issu de cet anti racisme benêt dans lequel nous avons baigné dans les années 80.
      A force de dégueuler sur Dieudonné et trouvant Soral qui le défendait, j’ai été l’écouter. Malgré un côté un peu agaçant je commence à apprécier ses propos.
      Je passe donc selon certains critères à l’extrême droite.
      On sait que le but de l’entité sioniste et de faire venir des juifs du reste du monde en Palestine occupée pour contrer le déclin démographique des juifs et les départs des déçus, de plus en plus nombreux, de ce pays. La communauté juive de France est une des plus nombreuse.
      L’entité sioniste monte donc des complots et des cabales pour faire fuir les juifs de France vers la Palestine occupée.

      J’ajoute que je n’utiliserai plus jamais le nom qu’ont donné les sionistes à ce pays qu’est la Palestine. Tant que ce pays ne sera pas rentré dans la légalité je l’appellerai donc la Palestine occupée.


    • kalon 10 janvier 2014 20:47

      D’ont worry , It’s a good training ! smiley


  • zygzornifle zygzornifle 10 janvier 2014 13:55

    Dieudonné VS Diabledonné : pour l’instant Diabledonné remporte le match  smiley


  • lala 10 janvier 2014 14:02

    Un seul juge ?

    Le juge unique s’appelle Bernard Stirn. Selon sa fiche wikipedia, il est l’arrière-petit-neveu d’Alfred Dreyfus !!! 

    Aujourd’ hui la démocratie francaise est morte au nom de la moralité. Et pourtant qu’elle moralité Hollande nous en donne des leçons avec les journalistes à sa botte Voir les stat annoncés 70 % des francais n’aiment pas Dieudonné 13% ne le connaissent pas et 17% l’approuvent. Comment peut on nous dire que 70% des francais le connaissent ou l’ont vu. Ils ont simplement entendu la presse. Combien de Francais accuse Hollande pour son « humour » anti algérien ? Alors Vals ici la république n’a t elle pas été en danger. Pour ma part je n’ai ni vu ni ne connait Dieudonné mais je m’insurge contre une troupette qui nous gouverne nous donne des lecons et font le contraire lorsqu’il s’agit d’eux. La france est malade, en difficulté et ces gens par ces problèmes sociétaux font divertion.



  • kalon 10 janvier 2014 14:05

    Et cela ne date pas de hier, en effet le jour ou la France a perdu son indépendance date du jour ou Pompidou ( un sioniste parmi d’autres) a décrété que l’état français ne pouvait plus avoir recours aux prêts de la banque de France a taux 0 % mais devait passer par le marché bancaire.

    Avant Pompidou, la France n’avait pas de dettes publique, voyez ce qu’il en est aujourd’hui

    PS/ Pompidou travaillait pour les Rothchill’s Brothers avant de devenir 1er ministre !


Réagir