jeudi 17 octobre 2019 - par Michel DROUET

La face cachée du voile

Jetons un voile pudique sur les questions sociales, celles de l’emploi, du partage ou de la confiscation des richesses, des fins de mois difficiles, de la réforme des retraites ou de la radicalisation au sein des forces de l’ordre et agitons un autre voile, celui qui couvre certaines têtes et dont la présence au sein d’une assemblée régionale détourne fort à propos les regards de notre quotidien.

M. Odoul, conseiller régional FN aura bien mérité le titre de polémiste de la semaine en s’insurgeant contre la présence d’une femme voilée dans les bancs du public de l’assemblée régionale de Bourgogne. Il aura d’un seul coup médiatique provoqué un faux débat, fait oublier toutes les questions sociales et politiques, mis le feu aux médias qui deviennent coutumiers du fait (comme la semaine dernière avec le faux de Ligonnès) et radicalisé encore un peu plus les postures entre les membres de son parti et les islamistes et leurs idiots utiles qui se réjouissent de la tribune qui leur est offerte.

Autrement dit, M. Odoul a remis une pièce dans le bastringue polémique, qui n’en demandait pas tant, la présence de cette femme voilée musulmane dans les bancs du public n’étant pas interdite par la loi, et pas plus interdite par le règlement intérieur de l’assemblée régionale dont la Présidence a mis beaucoup de temps à réagir.

Cela fait bientôt vingt ans que le débat politique est confisqué dans notre pays par ce genre de débats et qu’à chaque élection nous sommes confrontés au discours du genre « moi ou le chaos ». A chaque fois (jusqu’à quand ?), le RN (et avant lui le FN) se voit débouté de sa prétention à gouverner et légitime de fait des partis qui prétendent diriger le pays avec seulement un quart du corps électoral qui leur est favorable.

Et à chaque fois que les choses vont mal sur le plan intérieur et que les « réformes » régressives passent mal dans l’opinion, un bon petit débat bien clivant sur la place de l’Islam en France mélangé dans un foulard à une bonne dose de laïcité, le tout assaisonné de déclarations contradictoires des membres du gouvernement, et hop, voilà une séquence propice à l’oubli du reste.

Bien pratique, cette polarisation qui met en lumière le champ de ruines de notre vie politique et démocratique. Les choses sont désormais vues à l’aune d’une femme voilée ou en burkini ce qui facilite considérablement le débat pour les partisans de la réflexion binaire. Aucune nuance, aucune réflexion, on doit seulement être pour ou contre avec la certitude de se faire insulter sur les réseaux sociaux, quel que soit son choix, surtout s’il s’aventure sur des options plus complexes qui demandent réflexion.

Alors voilà, le champ de ruines dont je parle, c’est avant tout celui de la perte de nos valeurs républicaines, et de la laïcité, qui a été mise à toute les sauces (inclusive, sectaire, dépassée,…), alors qui si on se donne la peine d’en relire l’histoire, elle visait avant tout à l’émancipation et à la fin de l’emprise du religieux sur les consciences et la vie publique. Toujours d’actualité, par conséquent.

Pourquoi ces règles énoncées par les législateurs seraient-elles aujourd’hui obsolètes ? Pourquoi la réaffirmation d’un Etat laïque respectant les croyances plutôt que de leur faire allégeance devrait faire polémique ? Pourquoi l’article 10 de la Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 (Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi) ne pourrait-il pas servir de rempart aux volontés prosélytes, quelle que soit la religion qui les porte ? Au nom d’intérêts électoraux, peut-être ?

La réponse de la situation actuelle est sans doute à chercher dans l’affaiblissement de la parole publique, et dans les compromis trouvés, à coup de subventions, entre certains élus locaux, et des associations cultuelles déguisées en associations culturelles. Cette réflexion vaut également pour tous les petits arrangements trouvés pour subventionner, au fil du temps, l’enseignement catholique. C’est aussi l’affaiblissement de l’Etat dans les « quartiers » dans lesquels se retrouvent « parquées » les familles issues de l’immigration, prises en mains par des radicaux imposant leur loi et étouffant toute velléité d’émancipation, surtout féminin, au nom de la pudeur, bien sûr. C’est aussi et enfin les relations commerciales troubles (ventes d’armes) avec certains pays du golfe dans lesquels beaucoup de musulmans français n’envisageraient pas du tout de vivre.

La responsabilité de la puissance publique est évidente et ses faiblesses apparaissent au grand jour au sein même de ses forces de maintien de l’ordre noyautées par une idéologie extrémiste. Pour autant, il se trouve bon nombre d’idiots utiles qui sous prétexte de ne « pas stigmatiser la communauté musulmane », ce qui n’est pas le sujet, acceptent de mettre leur drapeau sous leur mouchoir ou pour d’autres parlent, exemples choisis à l’appui, de France coloniale, raciste ou sexiste et sont dans l’amalgame et l’instrumentalisation permanents.

L’arsenal juridique existe, il est suffisant. N’écoutons pas les belles âmes qui nous proposent de nouvelles lois, de nouveaux interdits en sachant que cela ne fera qu’augmenter les problèmes et d’offrir une marche supplémentaire à de nouvelles revendications communautaristes.

Repartons du bon pied, c’est-à-dire en affirmant les valeurs de notre pays, et demandons fermement au Président de la République, bien silencieux, trop silencieux au nom sans doute de nos intérêts commerciaux, plutôt que de flatter les bas instincts de la population française avec sa « société de la vigilance » de s’engager fermement sur le terrain des valeurs républicaines, de la laïcité, ainsi que sur celui du combat contre la radicalité religieuse, d’où qu’elle vienne.  

 



173 réactions


  • Raymond75 17 octobre 2019 11:47

    Je partage tout à fait votre opinion sur " l’affaiblissement de la parole publique, et dans les compromis trouvés, à coup de subventions, entre certains élus locaux, et des associations cultuelles déguisées en associations culturelles

    « à quoi on peut ajouter la lâcheté, car, et je vous cite toujours, »L’arsenal juridique existe, il est suffisant

    " !

    La perte de nos valeurs, en tout,est abyssale ...


    • Marc Filterman Marc Filterman 17 octobre 2019 23:46

      @Raymond75
      Les hommes politiques n’ont plus aucune valeur, ah si celle de l’argent, ou plutôt de l’argent qu’ils nous piquent


  • Maître Yoda Columbo 17 octobre 2019 11:53

    La complicité RN/LREM fonctionne comme une symbiose lichénique associant un champignon à une algue : l’algue fait les sale boulot et joue le rôle du méchant qui va attirer toutes les bonnes consciences qui crient haro sur le baudet quand elles arrêtent de braire et les mauvaises conscience prêtes à défendre la veuve l’orphelin que cette algue pollue en ne voyant pas que le champignon est en train de dégrader les conditions de vie de leurs enfants et leurs épouses. LREM y gagne par la manœuvre de diversion que ce manège lui permet et le RN y gagne en récoltant les voix des ânes qui lui permettront de conserver des ressources juteuses au parlement européen.


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 12:04

      @Columbo
      Belle métaphore. J’approuve !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 octobre 2019 12:54

      @Michel DROUET
      Merci, c’est le meilleur billet sur le sujet que j’ai lu !
      Il remet les pendules à l’heure.
      Un bémol toutefois sur les subventions : "dans les compromis trouvés, à coup de subventions, entre certains élus locaux, et des associations cultuelles déguisées en associations culturelles. « 

      C’est bien pire que cela ! Il y a une collusion entre nos divers gouvernements et les Islamistes représentés par les Frères Musulmans, la vitrine politique de l’Islam archaïque.
       »l’Etat français complice de terroristes« 

       » La DGSE et les Frères Musulmans"


    • Maître Yoda Columbo 17 octobre 2019 13:09

      @Fifi Brind_acier

      les harkis n’ont pas disparu en 1962


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 15:10

      @Fifi Brind_acier
      Merci
      Sans parler de collusion avec les frères musulmans, je pense qu’il y a au moins parfois une communauté d’intérêts pour des raisons électoralistes.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 octobre 2019 21:10

      @Michel DROUET
      Non, je ne crois pas, les banlieues ne votent pas.


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 21:17

      @Fifi Brind_acier
      D’après ce que j’ai lu, des consignes de vote ont pu être données par le passé pour des maires accommodants.


    • Marc Filterman Marc Filterman 17 octobre 2019 23:53

      @Fifi Brind_acier
      <Il y a une collusion entre nos divers gouvernements et les Islamistes

      Dans quelle ville les islamistes sont les plus nombreux ?
      Dans les villes de gauche
      Qui gagnera les élections municipales dans les villes de gauche si des listes islamiques se présentent ?
      Les listes islamiques.
      cela sera bien fait pour eux.


    • Marc Filterman Marc Filterman 18 octobre 2019 02:35

      @Michel DROUET
      <’il y a au moins parfois une communauté d’intérêts pour des raisons électoralistes.


      Surtout dans les villes de gauche, mais on verra s’ils sont toujours d’accord si des listes islamistes se présentent contre eux lors des élections municipales/ smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 octobre 2019 08:33

      @Columbo
      les harkis n’ont pas disparu en 1962


      J’habite en Provence où il y a des harkis, ils n’ont jamais emmerdé personne. La fin de la guerre d’Algérie est une honte pour la France, mais c’est un autre sujet.

      Les USA ont utilisé les Frères Musulmans bien avant 1962. 

      "Dès 1945, les services étasuniens ont utilisé les Frères musulmans contre les pays socialistes. Puis, à la fin des années quatre-vingt, les Anglais et les Français ont collaboré avec la CIA, les services pakistanais et saoudiens pour renverser la jeune République laïque afghane. En 1982, le président François Mitterrand a fait sélectionner et exfiltrer d’Afghanistan des chefs de groupes criminels par la DGSE afin que ceux-ci soient entraînés en France dans les camps militaires de Cercottes, Caylus et de la Braconne. Depuis, les amitiés franco-terroristes n’ont cessé de se développer et de se matérialiser dans plusieurs conflits régionaux (Yougoslavie, Liban, Algérie, Tunisie, Palestine). En 2011, le président Sarkozy a armé et apporté, avec l’Otan, un soutien militaire à des groupes criminels pour renverser le gouvernement libyen. A sa suite, le président Hollande a armé et soutenu politiquement des groupes criminels contre la République syrienne

      ... etc


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 octobre 2019 08:38

      @Marc Filterman
      La Gauche française ( et bon nombre de médias), sont branchés en direct sur les Démocrates américains, un ramassis d’escrocs de haut vol !

      Trump est en train de faire du nettoyage dans le marigot...
      « Charles Gave : Match Trump contre Etat profond »


    • Michel DROUET Michel DROUET 18 octobre 2019 08:51

      @Marc Filterman
      Surtout dans les villes de gauche, c’est vrai, parce que la droite s’est rarement aventurée sur les territoires concernés en privilégiant les communes comme Levallois Perret, par exemple. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire....
      Alors évitons d’imputer à la gauche ce qui se passe aujourd’hui, elle a déjà beaucoup à faire en œuvrant à sa « reconstruction ».


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 octobre 2019 13:21

      @Marc Filterman
      Parce que vous croyez que les Islamistes ne fricotent qu’avec la Gauche ?
      Sarkozy et Juppé, la Libye et la Syrie, ce n’était pas la Gauche.

      C’est Sarkozy et Juppé qui ont inventé l’ Armée Syrienne Libre, avec des coupeurs de tête modérément modérés. Dont Fabius dira plus tard, « qu’ils font du bon boulot en Syrie ».
       


    • Un des P'tite Goutte un des P’tite Goutte 21 octobre 2019 23:42

      @Columbo Mettons-nous à la place des saigneurs : lors du débat maqueron-marineLP, si l’issue n’avait pas été connue d’avance, voire assurée par tel ou tel chantage (simple hypothèse ; la dame RN a, comme les autres des casseroles et a très bien pu faire le boxeur aplati sous chantage ou désendettement)... Et ne prenons pas cela pour du complotisme, nous avons affaire à des manipulateurs très intelligents (uniquement intellectuellement hélas). Il se peut très bien que, sachant Macron inéligible, ils misent sur mLePen aux prochaines élections. La machine médiatique en fera un agneau et attisera les instincts adéquats


    • Un des P'tite Goutte un des P’tite Goutte 22 octobre 2019 00:03

      @un des P’tite Goutte J’en profite pour remercier Michel DROUET pour cet article : j’y adhère, le trouve de qualité, pertinent. Bien, il faut que je critique quand même : le « il faut demander fermement au président » dépareille. Il a depuis longtemps abandonné le rôle de répondre aux Français. Charlatan, imposteur, il suit une autre ligne, qu’il croit sans doute transcendante, à tort, dictée par des pouvoirs supérieurs, celle des saigneurs.


    • Michel DROUET Michel DROUET 22 octobre 2019 08:06

      @un des P’tite Goutte
      Merci pour le compliment.
      Quant à la demande ferme que j’adresse au Président, c’est juste mon côté rêveur...


  • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 11:59

    Bonjour Raymond75

    J’ajoute pour ma part que légiférer davantage ne sert à rien si l’exécutif n’a pas les moyens d’appliquer les textes au quotidien sur le terrain.

    Les envolées lyriques auxquelles nous assistons ne sont donc que des effets de manches des parlementaires qui se donnent bonne conscience en réclamant de nouvelles lois.

    On peut par ailleurs parler de lâcheté, mais également de calculs politiques visant à conserver un mandat local, pas seulement du fait d’un élu local, mais aussi de la part d’appareils politiques.

    Nous avons donc d’un côté des élus qui « gèrent » à leur manière, et avec beaucoup de « souplesse » les réalités du terrain et d’autres, les parlementaires (ce sont parfois les mêmes) qui jouent les méchants au Parlement pour faire croire au bon peuple qu’ils maîtrisent la situation. C’est ce que j’appelle le bal des hypocrites.

    Vous avez raison de parler d’une perte de valeurs abyssale...


    • Fergus Fergus 17 octobre 2019 13:19

      Bonjour, Michel DROUET

      Très bon article. Je ne crois pas non plus qu’il faille aller plus loin en matière législative.

      Pour autant, une accompagnatrice de sortie scolaire devient de facto une auxiliaire bénévole de l’enseignant, tout particulièrement lorsqu’elle est amenée  et cela arrive très souvent en sortie scolaire  à répondre à des questions des enfants, tout particulière lorsque, du fait de sa profession ou de son parcours de vie, elle maîtrise mieux le sujet du jour que l’enseignant.

      Dès lors, il n’est pas illégitime que certains puissent demander que les règles applicables dans le cadre de l’école soient également valables pour tous les encadrants lors d’une sortie scolaire.

      Pas illégitime, mais problématique car en de nombreux lieux  et pas uniquement en Seine-Saint-Denis , interdire le port du voile reviendrait de fait à supprimer les sorties scolaires, et cela au détriment des enfants, ce qui serait un non-sens.

      Ce n’est évidemment pas souhaitable, et cela ne ferait qu’alimenter le ressentiment d’une partie des musulmans, voire renforcer la radicalisation des minorités en usant de la victimisation.

      Je ne sais pas comment on sortira de ce débat et de la situation de crispation qu’elle a engendrée tant du côté des partisans du voile que de celui des adversaires.

      A cet égard, je ne suis pas très optimiste. Peut-être que la solution, s’il s’avère que la loi doit être étendue  ce que je ne souhaite pas —, pourrait être de nature médiane ; interdire les voiles de nature clairement religieux, tel le hijab, et autoriser le foulard simple, guère différent de celui que portaient naguère les catholiques...

      Quoi qu’il en soit, d’accord avec vous : il y des sujets beaucoup plus importants à traiter, y compris dans la gestion par les pouvoirs des replis et a fortiori des dérives communautaristes.


    • pemile pemile 17 octobre 2019 14:05

      @Fergus « interdire le port du voile reviendrait de fait à supprimer les sorties scolaires »

      Ce qui démontre que le port du voile est bien une obligation permanente pour ces mères ?

      Quelle explication donner au fait que ces mères refuseraient de temporairement enlever leurs voiles pour accompagner les sorties d’enfants  ?

      Ces mères enlèvent elles de temps en temps leurs voiles dans les lieux publics ?


    • Fergus Fergus 17 octobre 2019 15:11

      Bonjour, pemile

      « Ce qui démontre que le port du voile est bien une obligation permanente pour ces mères ? »

      Sans doute une obligation pour certaines, voire la plupart, et un choix pour les autres. Il n’existe pas de statistiques sur cette question.

      « Ces mères enlèvent elles de temps en temps leurs voiles dans les lieux publics ? »

      Je l’ignore.


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 15:15

      @Fergus
      Bonjour Fergus
      Vous avez raison de faire remarquer que dans certaines zones, interdire le voile reviendrait à supprimer les sorties scolaires. Dans ce cas de figure, c’est bien l’intérêt de l’enfant et son émancipation à terme qui doivent servir de guide.
      Sur la distinction entre sortes de foulards, je crains que l’on en arrive à des choses inapplicables, ce qui met de fait des limites à une solution législatives.
      Commençons d’abord à faire appliquer les règlements qui existent, sans concession, ce qui suppose un retour de l’Etat dans certaines zones « perdues ».


    • leypanou 17 octobre 2019 15:18

      @exol
      La République est laïque et rien d’autre 

       : une république qui rémunère les curés, les pasteurs, les rabbins et les imams dans l’Est de la France est laïque ?
      Tu es un rigolo toi.

      Commence par demander l’arrêt de cet anachronisme et on te prendra au sérieux.


    • pemile pemile 17 octobre 2019 15:21

      @Fergus « Sans doute une obligation pour certaines, voire la plupart »

      On est donc bien loin d’une « liberté » d’habillement, non ?

      @Michel DROUET « interdire le voile reviendrait à supprimer les sorties scolaires »

      C’est donc reconnaitre que ces femmes ont l’obligation de porter le voile dans les lieux publics, non ?


    • Fergus Fergus 17 octobre 2019 15:26

      Bonjour, exol

      En l’occurrence, le débat ne porte pas sur l’ouverture d’une « brèche » nouvelle mais sur la fermeture ou pas d’une « brèche » existante.

      Tout le reste du discours repose sur la question d’ établir si les sorties scolaires sont ou ne sont pas des extensions pédagogiques de l’école.

      Si oui, sans doute faudrait-il essayer, avant de légiférer, de trouver un compromis avec des autorités musulmanes. Mais lesquelles ? Dans il est faits il n’en existe pas d’habilitées. 


    • leypanou 17 octobre 2019 15:30

      @Fergus
      certains puissent demander que les règles applicables dans le cadre de l’école soient également valables pour tous les encadrants lors d’une sortie scolaire 

       : pourquoi des femmes habituées à mettre leur voile dans la rue ne pourront pas le mettre quand elles accompagneront des enfants dans le cadre de l’école ?

      Il y a des règles de laïcité sur lesquelles -à l’hôpital, au travail par exemple- il ne faut pas transiger et on se focalise sur une broutille.

      Ce n’est pas avec ce genre de c.nnerie que l’on combat l’idéologie de l’islam radical.


    • Fergus Fergus 17 octobre 2019 15:35

      @ pemile

      Le problème est beaucoup plus complexe qu’il n’y parait, tant les disparités territoriales sont grandes et les sensibilités exacerbées.
      De ce fait, la bonne solution en un lieu peut se révéler très mauvaise en termes d’application ailleurs.
      D’où la difficulté à dire quelle est cette bonne solution qui pourrait faire consensus sur le territoire. 


    • pemile pemile 17 octobre 2019 15:39

      @leypanou « pourquoi des femmes habituées à mettre leur voile dans la rue »

      Obligées, non ?

      Une habitude ne peut être une interdiction de l’enlever, non ?


    • pemile pemile 17 octobre 2019 15:42

      @Fergus

      Ce n’est pas le port du voile qui me pose problème, c’est d’accepter qu’en France, certaines femmes auraient l’interdiction de sortir sur la voie publique sans voile !


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 15:43

      @leypanou
      Le concordat est effectivement un scandale.


    • pemile pemile 17 octobre 2019 15:44

      @Fergus

      PS : et donc l’interdiction (?) d’accompagner des sorties d’enfants sans leur voile !


    • foufouille foufouille 17 octobre 2019 15:44

      @Fergus

      « interdire le port du voile reviendrait de fait à supprimer les sorties scolaires »

      je doute que toutes les mères soient musulmanes intégristes et qu’elle ne mettent jamais les pieds dans une école avec voile islamique.


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 15:45

      @pemile
      Non, c’est un simple constat compte tenu de l’état actuel du droit.


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 15:48

      @Fergus
      Vous avez raison de poser la question des « autorités »musulmanes qui en fait n’existent pas, chaque mosquée faisant sa petite tambouille. Si on commence à faire des compromis locaux, nous sommes mal partis.


    • pemile pemile 17 octobre 2019 15:49

      @Michel DROUET « Non, c’est un simple constat compte tenu de l’état actuel du droit. »

      Par ce « non », vous affirmez qu’il n’existe pas en France de femmes obligées de se voiler ??

      L’état actuel du droit permet à un mari d’interdire à sa femme de sortir non voilée ?


    • Cyrus de cylonie Cyrus (TRoll de DRame) 17 octobre 2019 15:50

      @Michel DROUET
      Bonjours, 
      Les subventions accordée aux école privé religieuse sont également un scandale . 
      L’ education religieuse ne doit pas etre melanger a l’ ecole republicaine .


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 15:50

      @leypanou
      Je suis d’accord pour dire que le problème du voile en sortie scolaire ne doit pas masquer la globalité de la question et ce n’est pas en règlementant le port du voile en sortie scolaire qu’on va faire avancer le schmilblick.


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 15:53

      @Fergus
      Le consensus porte en lui le germe du compromis voire de la compromission. Essayons d’abord d’appliquer les règles existantes avant d’envisager d’autres solutions bancales.


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 15:55

      @pemile
      Lorsqu’on raisonne en termes d’égalité hommes/femmes, on est forcément choqué.


    • pemile pemile 17 octobre 2019 16:00

      @Michel DROUET « Lorsqu’on raisonne en termes d’égalité hommes/femmes, on est forcément choqué. »

      Oui, si cette égalité ne devait plus exister en France !!

      Vous reconnaissez une situation « choquante » mais quand vous dites « Essayons d’abord d’appliquer les règles existantes avant d’envisager d’autres solutions bancales. » où se trouve la solution de cette situation choquante d’inégalité hommes/femmes ?


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 16:04

      @pemile
      Non, je pense que les trois quart sont obligées de se voiler.
      Pour votre dernière remarque, le droit n’intervient pas dans le cadre des relations de couples, sauf ci celles-ci causent un trouble manifeste à l’ordre public. Il existe une loi codifiant le port du voile dans l’espace public... Des règles d’hygiènes sont opposées aux femmes souhaitant se baigner dans des piscines municipales en burkini, pas sur les plages. A part ça...


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 16:08

      @Cyrus (TRoll de DRame)
      Non, effectivement. L’éducation religieuse est dispensée uniquement à ceux qui le désirent, en dehors des programmes scolaires obligatoires. En fait, les écoles privées « servent » à échapper aux obligations de la sectorisation scolaire (pour éviter le brassage social) ou alors pour les plus riches à rester dans l’entre soi des bonnes institutions (ce qui est souvent le cas pour les politiques de tous bords).


    • leypanou 17 octobre 2019 16:09

      @pemile
      vous êtes aussi rigolo qu’exol : une femme est habituée à sortir avec son voile tous les jours -j’en vois tous les jours- et sous prétexte qu’elle va accompagner des enfants dans le cadre scolaire, elle doit l’enlever ce jour-là ?

      Demandez aussi l’interdiction du port du voile dans la rue pendant que vous y êtes.


    • pemile pemile 17 octobre 2019 16:10

      @Michel DROUET "le droit n’intervient pas dans le cadre des relations de couples, sauf ci celles-ci causent un trouble manifeste à l’ordre public."

      Non, il est heureux qu’en 2019 le droit intervienne contre toutes violences physiques ou psychologiques envers les femmes !


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 16:11

      @pemile
      Je reconnais ne pas la connaître, mais il me semble que si on mettait le nez dans le financement de l’Islam en France, et l’influence des pays étranger, il y aurait du grain à moudre. Encore faudrait-il que le courage politique existe. Ce qui est loin d’être le cas.


    • pemile pemile 17 octobre 2019 16:13

      @leypanou « vous êtes aussi rigolo qu’exol : une femme est habituée à sortir avec son voile tous les jours »

      Vous bottez en touche, habituée ou obligée ?

      Cette « une femme » est elle déjà sortie au moins une fois sans son voile ?


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 16:14

      @pemile
      Comment caractérisez-vous et prouvez-vous ce type de violences ? La femme concernée répondra au juge qu’elle porte le voile de son plein gré...


    • foufouille foufouille 17 octobre 2019 16:15

      @pemile

      Il s’agit juste d’une religion qui fait cette obligation. J’en croise un paquet dans le métro et le bus tous les jours, la plupart ne sont pas du tout soumise, une partie est même très agressive.


    • Xenozoid Xenozoid 17 octobre 2019 16:18

      @foufouille

      tu leur fonce dessus avec ton fauteuil ?


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 16:18

      @foufouille
      Non, ce n’est pas une religion, juste son interprétation.


    • foufouille foufouille 17 octobre 2019 16:20

      @pemile

      évidement que non, elle ne sort pas sans son voile ni sa robe longue qui certaine fois lui colle tellement le cul que tu vois le slip ou pas à travers.


    • pemile pemile 17 octobre 2019 16:21

      @Michel DROUET « Comment caractérisez-vous et prouvez-vous ce type de violences ? »

      C’est peut être là qu’il faudrait chercher, non ?

      Ma femme bosse pour la PJJ et il est aussi très difficile de faire parler des enfants maltraités (ou même violés) par leurs parents.


    • JL JL 17 octobre 2019 16:22

      @Cyrus (TRoll de DRame)
       
       ’’Les subventions accordée aux école privé religieuse sont également un scandale’’
       
       A ma connaissance, il n’y a pas de subventions aux écoles religieuses excepté le salaire des profs. Comment pourrait-on ne pas être d’accord avec ça ?


    • foufouille foufouille 17 octobre 2019 16:24

      @Xenozoid

      oui si elle se pousse pas comme les autres et j’ai des godasses de sécurité avec grosses coquilles en métal.

      J’écrase aussi les pieds des cons qui sont sur la place handicapé mais je prévient avant.


    • foufouille foufouille 17 octobre 2019 16:25

      @Michel DROUET

      si c’est une des versions de cette religion.


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 16:26

      @pemile
      Ben oui, encore faudrait-il compléter le code pénal sur ce point. Je souhaite bon courage à ceux qui voudraient le faire.


    • leypanou 17 octobre 2019 16:28

      @pemile
      Vous bottez en touche, habituée ou obligée ? 

       : si elle est assez c. pour accepter qu’on l’oblige à porte un voile, en quoi cela me regarde ?

      Et si c’est voulu par tradition ou non, vous en faites quoi ? En fait, vous voulez libérer les femmes opprimées contre leur gré c’est çà ?


    • pemile pemile 17 octobre 2019 16:29

      @Michel DROUET « Je souhaite bon courage à ceux qui voudraient le faire. »

      Oui ! smiley

      Comme nous pouvons souhaiter gros courage à toutes les femmes qui se battent contre le port obligatoire du voile dans leurs pays.


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 16:29

      @JL
      Non, les collectivités locales financent également le fonctionnement au nom de la « parité » et certains conseils départementaux font aussi quelques pas de côté vers l’investissement au nom de la « sécurité des élèves ». Au bal des faux culs, ils sont nombreux et tout cela pour faire plaisir à une communauté pour pouvoir se faire réélire. Même chose pour les compromis avec les associations « culturelles » musulmanes...


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 16:30

      @foufouille
      Que fait la police : attentat à la pudeur !


    • pemile pemile 17 octobre 2019 16:33

      @leypanou « si elle est assez c. pour accepter qu’on l’oblige à porte un voile, en quoi cela me regarde ? »

      Whaoouuu, je suppose que la fausse pudeur de votre « c. » signifie conne ?


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 16:34

      @pemile
      Oui, c’est bien le paradoxe : le voile serait synonyme de libération de la femme en France alors que d’autres femmes en Iran ou en Arabie Saoudite cherchent à s’en affranchir. Il faudrait peut être organiser des échanges culturels entre femmes musulmanes de plusieurs pays...


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 16:37

      @foufouille
      Non, je persiste : une interprétation.


    • foufouille foufouille 17 octobre 2019 16:43

      @Michel DROUET

      j’en ai vu quelques unes dont une avec un mec habillé comme un cheikh et une robe très translucide sans sous vêtements.

      La semaine dernière dans le métro bondé, deux se sont franchement enfoncé mon coude dans le cul durant 10 minutes : l’accoudoir du fauteuil est juste à cette hauteur.


    • Cadoudal Cadoudal 17 octobre 2019 17:14

      @alexis42
      Étape suivante :

      Rémi Gration, ministre de l’intérieur.

      Certains commencent à comprendre..lol...

      Seychelles Paname &#127480;&#127464; @klashieur

      En réponse à @13Soumayya @ccif

      Je le sais akhy... Pour moi ça va, je suis passepartout et j’ai mon affaire ici, je resterais le temps de tout vendre si ça tourne mal mais mon épouse qui porte le hijab et mes enfants, je tiens à les préserver. Je les éduque pour qu’ils quittent la France.

      https://twitter.com/klashieur/status/1184176919480356864


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 17:46

      @alexis42
      Merci pour ce témoignage.


    • oncle archibald 17 octobre 2019 18:42

      @Michel DROUET : "dans certaines zones, interdire le voile reviendrait à supprimer les sorties scolaires. Dans ce cas de figure, c’est bien l’intérêt de l’enfant et son émancipation à terme qui doivent servir de guide."

      Mais absolument rien n’empêche une femme musulmane d’enlever son voile pendant le temps d’une sortie scolaire ! Il y a de nombreuses musulmanes qui ne se voilent pas. Il était même plutôt mal vu de se voiler en Tunisie du temps de Bourghiba, en Egypte du temps de Nasser en Turquie du temps d’Atatürk ! Le fait de ne pas porter de signe religieux distinctif n’empêchait pas ces femmes de pratiquer leur religion !

      Pourquoi refuser de se plier aux règles ordinaires de la République Française sinon pour affirmer haut et fort son communautarisme ?

      Si ces femmes veulent vraiment servir l’intérêt de leurs enfants elles feraient bien d’essayer de s’intégrer à la société Française au lieu de cultiver leur singularités incompatibles avec notre mode de vie et avec les principes fondateurs de notre République !


    • Cadoudal Cadoudal 17 octobre 2019 18:48

      @oncle archibald
      La chambre de l’instruction est saisie d’une demande de mise en liberté de la part de ce père de cinq enfants. Durant la garde à vue, il a déclaré devant les enquêteurs qu’il n’y avait pas viols car « la religion prime sur la loi française », poursuit le juge de la cour d’appel en reprenant les propos du mis en cause. Pour lui son épouse doit être soumise, « d’ailleurs elle ne sortait pas de chez elle ».

      http://www.objectifgard.com/2019/10/16/nimes-viols-et-violences-sur-son-epouse-pour-le-mari-la-religion-prime-sur-la-loi-francaise/


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 19:01

      @oncle archibald
      Je suis bien d’accord, ce qui se passe en France est singulier et à rapprocher de la laïcité qui est absolument rejetée par les prosélytes musulmans. Nous sommes en quelque sorte un laboratoire alors même que la question du voile se pose de moins en moins ailleurs.


    • CRICRI59 CRICRI59 17 octobre 2019 19:13

      @JL
      Bonjour les salaires des profs a mon sens, dans les écoles religieuses, ne doivent pas être a la charge de l’état dans le respect de la laïcité.


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 19:16

      @CRICRI59
      Cela fait partie des « accommodements » faits au fil du temps pour remettre en selle un ordre d’enseignement introduisant la concurrence avec l’enseignement public.


    • paulau 17 octobre 2019 20:49

      @Cyrus (TRoll de DRame)

      l ’ argent public doit être affectée aux écoles qui donnent satisfaction, privées ou publiques


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 octobre 2019 21:22

      @Fergus
      Il suffit d’appliquer les textes. Le hijab est interdit depuis 2010, si je me souviens bien. Les accompagnatrices ne sont pas en délégation de service public.
      Le Conseil d’ Etat a donné aux Chefs d’établissements la possibilité de refuser leur présence en cas de prosélytisme.

      Mais le FN considère que le foulard, c’est du prosélytisme islamique.
      Mais pas les symboles des autres religions.
      Les vêtements des religieuses, copié/ coller des femmes musulmanes, c’est pas du prosélytisme, ni la kippa, ni les soutanes, ni les vêtements des moines etc

      Et ensuite, ils vont prier dans les églises, où tous les portraits de la Vierge Marie ont un voile sur la tête...


    • Cadoudal Cadoudal 17 octobre 2019 21:30

      @Fifi Brind_acier
      Certains, chez Marine appellent l’invasion musulmane par son nom et ne s’emmerdent pas avec ces débats stériles sur la laïcité et les pseudos valeurs de tolérance de la république maçonne...

      Je ne suis pas Charlie ! Je suis Charles Martel !

      Immigration : Stéphane Ravier (RN) dénonce « l’immigration de peuplement pour assistés sociaux

      https://www.youtube.com/watch?v=dzhddSJoHIU

      5 minutes 37 de bonheur au sénat, l’antre des collabos...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 octobre 2019 21:37

      @alexis42
      il faut commencer par interdire niqab et burqa en pénalisant fortement ceux qui paient les amendes à leur place, voire en les emprisonnant.

      Avoir le visage couvert a été interdit en France en 2010, mais la France a été condamnée par des experts des Nations Unies.


    • germon germon 17 octobre 2019 21:37

      @Fergus
      Plus simplement poser une question :
      Aux femmes voilées : Pourquoi ACCEPTEZ VOUS ce voile
      Aux hommes de ces femmes : Pourquoi OBLIGEZ VOUS ce voile
      Aux religieux : Pourquoi EXIGEZ VOUS ce voile

      Après les réponses posées dans l’ordre on conclura certainement par :
       OBSCURANTISME


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 octobre 2019 21:40

      @Cadoudal
      Le FN ferait mieux de s’attaquer aux causes qu’aux effets.
      C’est en principe ce que font les gens intelligents quand ils veulent résoudre un problème. Mais le FN ne veut rien résoudre, il veut juste couiner.


    • Cadoudal Cadoudal 17 octobre 2019 21:53

      @Fifi Brind_acier
      Apologies du terrorisme, menaces de mort, menaces de violences, insultes... #ZinebElRhazoui est à nouveau ciblée par les islamistes et leurs collaborateurs Bientôt 5 ans après l’attentat de Charlie Hebdo, rien n’a changé.

      Cc @CCastaner extraits :

      https://twitter.com/AlexLeroy90/status/1184909314458378241?ref_src=twsrc%5Etfw

      Pas besoin de supprimer, on a déjà vos adresses IP

      Ben tu vois, tous ces salopards de colons qui appellent au meurtre d’une femme arabe, Castaner à leur adresse IP, leur adresse, leur CV, leur casier, etc, etc....

      Y va faire quoi Castaner...rien...
      Y va dire quoi Asselineau...Beu neu neu ouin ouin oui non peut être bien que si....

      Tu nommes demain Stéphane Ravier ministre de l’intérieur et Rémi Gration secrétaire d’état au transport...

      Tous ces salopards de colons, ils prennent l’avion après demain direction musulmanie...

      Crois moi que va calmer les ardeurs et que les femmes arabes pourront de nouveau se promener librement dans notre beau pays...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 octobre 2019 08:51

      @Cadoudal
      Ne rêvez pas, le FN n’a pas vocation à arriver au pouvoir, c’est l’épouvantail indispensable pour faire élire le prochain candidat de la finance, comme à chaque élection depuis Mitterrand.

      Si le FN montait trop dans les sondages, de missiles judiciaires de toutes les couleurs lui tomberaient sur la tête !

      Mais vous aidez beaucoup à la fabrication de l’épouvantail !
      La finance vous remercie bien, surtout ne changez rien.

      PS : Vous savez que le FN a obtenu 8 millions d’euros de prêt qui ont transité par les Émirats Arabes Unis ?


    • Michel DROUET Michel DROUET 18 octobre 2019 08:58

      @Fifi Brind_acier
      Le FN financé avec l’aide d’un émirat arabe : tout fout le camp...


    • germon germon 18 octobre 2019 11:54

      @germon
      Puisque considéré comme « pas inintéressant » je vais m’affubler d’une liquette blanche avec une « GRANDE CROIX ROUGE » et déambuler dans Paris et me présenter pour accéder à l’Assemblée Nationale.


    • Abou Antoun Abou Antoun 18 octobre 2019 11:57

      @Fergus
      Bonjour !
      supprimer les sorties scolaires
      L’école c’est fait pour étudier, pour apprendre, pas pour aller se balader.


    • Xenozoid Xenozoid 18 octobre 2019 16:56

      @foufouille
      bof tu as un interrupteur derriere ou un levier qui te fait roue libre(obligatoire),et tu est là avec tes bottes de securité ....j’ai eu un patient comme ça,il m’appellait « le légionnaire » a la fin et on rigolait bien il ne visait que les femmes...lol

      puis un jour il s’est prit une claque et la j’ai rigolé très fort


    • foufouille foufouille 18 octobre 2019 17:23

      @Xenozoid

      Non c’est sur chaque roue un disque à tourner.

      C’est ça ou attendre une heure que les cons se poussent.

      Le dimanche si le wagon est plein c’est souvent 30 minutes.


    • foufouille foufouille 18 octobre 2019 19:14

      @Xenozoid
      les godasses c’est aussi pour éviter de me faire écraser les pieds avec des gros bleus vu que je sent rien.


    • Xenozoid Xenozoid 18 octobre 2019 19:23

      @foufouille

      je comprend


  • Taverne Taverne 17 octobre 2019 12:03

    « et demandons fermement au Président de la République, bien silencieux... »

    Non surtout pas ! Surtout qu’il se taise car si c’est pour proposer encore du prêt-à-porter (le fameux « en même temps » assaisonné d’eau tiède) ou pour lâcher un grand seau d’huile sur le feu (« société de vigilance »), alors il vaut mieux qu’il parle d’autre chose.


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 12:08

      @Taverne
      Je partage votre analyse, mais « en même temps », j’attends avec impatience sa réaction, qui à mon avis ne viendra pas tout de suite.
      Peut-être un « grand débat », exercice qu’il affectionne particulièrement....


    • Fergus Fergus 17 octobre 2019 13:27

      @ Michel DROUET

      La réponse tardera d’autant plus, à mon avis, que Macron est enfermé dans une contradiction.
      Il est en effet foncièrement un libéral au plan sociétal.
      Or, une très large majorité des Français se déclare favorable à une interdiction législative du port du voile lors des sorties scolaires. Ses propres électeurs de LREM sont favorables à cette extension de la loi à... 72 %  !
      Dans l’optique des futurs rendez-vous électoraux, c’est une sacrée épine dans le pied pour Macron.
      Mon avis est qu’il attend de voir si le climat s’apaise pour... ne rien décider.
      Un pari pas forcément gagnant !


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 15:19

      @exol
      Ce n’est pas la question de l’Islam qui est posée, mais celle de l’islamisme qui en est le projet politique porté comme chacun le sait notamment par l’Arabie Saoudite, par ailleurs très bon client de la France pour l’armement. L’électoralisme vaut pour toutes les composantes de la vie politique française, y compris la droite et l’extrême droite.


    • Ouam Ouam 18 octobre 2019 01:53

      Taverne 17 octobre 12:03

      « et demandons fermement au Président de la République, bien silencieux... »

      Non surtout pas ! Surtout qu’il se taise car si c’est pour proposer encore du prêt-à-porter (le fameux « en même temps » assaisonné d’eau tiède) ou pour lâcher un grand seau d’huile sur le feu (« société de vigilance »), alors il vaut mieux qu’il parle d’autre chose.

      @Taverne
      Je partage votre analyse,...

      etc...


      Ouais ouais ouais....

      Et vous pensez les lecteurs qui parcourent vos propos « si cons » et le peuple en général aussi ?

      Quelle haute opinion de vous-meme (je suis scotché !)

      Vous pourriez à minima etre plus « fins », surtout de surcroit en ayant poussé votre buulletin de vote pour lui.

      C’est sur qu’apres avoir pendant des années propagé/soutenu/approuvé (etc...) une idéologie mortifère et que les résultats s’en ressentent et particulièrement sur l’ensemble du territoire.

       

      C’est vrai que parfois il faut faire la carpe...

       

      Sauf que c’est peut etre AVANT qu’il faut faire la carpe pour réfléchir auxs conséquences des actes et le résultat que cela engendrera.

       

      Le silence de la carpe ne calmera pas le remous du fleuve, c’est comme le battement d’ailes d’un papillon a l’autre bout du monde qui sera le facteur déclenchant d’un cyclone bien plus loin..

       

      L’homme sage de son erreur en tire bénéfice....et surtout ne la réitère (ou essaye de ne pas) pas tant qu’il n’a pas compris la « cause profonde » de celle-ci.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 octobre 2019 08:44

      @Fergus
      Or, une très large majorité des Français se déclare favorable à une interdiction législative du port du voile lors des sorties scolaires. Ses propres électeurs de LREM sont favorables à cette extension de la loi à... 72 %  ! 

       
      Il n’est pas possible de faire une loi concernant une seule religion, c’est discriminant et ce sera retoqué par le Conseil Constitutionnel.


    • JL JL 19 octobre 2019 09:02

      @Fifi Brind_acier
       
       ’’Il n’est pas possible de faire une loi concernant une seule religion,’’
       
      Non en effet. En revanche, on peut très bien faire une loi interdisant toutes les sectes et religions qui mettent leurs valeurs, principes, lois ou charia au dessus de celles de la République. 
       
      Michel Onfray : « Ce n’est pas l’amalgame qui pose problème, c’est l’islamisme quand 25% des musulmans estiment que la charia devrait prendre le pas sur les lois de la République »


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 octobre 2019 13:37

      @JL
      En revanche, on peut très bien faire une loi interdisant toutes les sectes et religions qui mettent leurs valeurs, principes, lois ou charia au dessus de celles de la République. 

      Certainement, mais il faudrait prouver que le foulard désigne des terroristes.
      On voit bien à l’usage que ce sont majoritairement des hommes qui font le djihad. En quoi supprimer le foulard de femmes va supprimer le djihad des hommes ?

      Les plus dangereux sont ceux qui ne se font remarquer en aucune façon.
      Lors de l’attentat de Nice, le conducteur du camion ne pratiquait pas, n’allait pas à la mosquée, il buvait de l’alcool, faisait la fête et aimaient les femmes.

      PS : Onfray n’est pas juriste, ce n’est même pas certain qu’il soit philosophe.


    • Michel DROUET Michel DROUET 20 octobre 2019 13:57

      @Fifi Brind_acier
      Vous n’êtes jamais meilleure que lorsque vous sortez de votre obsession européenne.


  • Attila Attila 17 octobre 2019 12:26

    "demandons fermement au Président de la République . . . de s’engager fermement sur le terrain des valeurs républicaines "

    Je suis sûr que vous n’avez pas la naïveté de croire que le président actuel pourrait aller vers cela. La décision appartient aux électeurs, c’est leur responsabilité de tout faire pour ne pas laisser élire de tels dirigeants.

    .


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 octobre 2019 12:35

      @Attila
      Je ne suis pas naïf, mais on fait avec ce qu’on a compte tenu du contexte de l’élection : moi ou le chaos...


    • Attila Attila 17 octobre 2019 13:10

      @exol
      « quand on sait que 50% des électeurs ne vont plus aux urnes »
      C’est de leur entière responsabilité de ne pas se déplacer et de laisser élire n’importe qui.

      .


Réagir