mardi 8 décembre 2020 - par olivier cabanel

La matraque sensible

On trouve de tout sur « France Inter », du pertinent, de l’impertinent, mais aussi, parfois, un certain manque d’objectivité, proche d’une allégeance gouvernementale.

JPEG

Ainsi, on pouvait s’étonner d’entendre un certain Dominique Seux, censé s'occuper d’économie, donner son avis sur la vaccination, et la réaction écrite que j’ai envoyé à la direction n’a eu à ce jour aucune réponse. lien

Mais c’est la chronique du 7 décembre dernier de Thomas Legrand qui mérite le détour...

Extraits : « Une extrême gauche groupusculaire, à l’agilité démultipliée par les messageries cryptées qui théorisent l’insurrection et la provoc en tablant sur la faiblesse des services d’ordre ».

Quand on voit ces « services d’ordre » caparaçonnés, bien à l’abri de leurs boucliers, de leurs casques, de leurs gilets pare-balle, équipés de fusils, de grenades, on se demande où est cette faiblesse ?

JPEG

Mais continuons.

Il évoque : « une police mal équipée, mal adaptée (...) à la doctrine obsolète, un pouvoir qui se laisse enfermer dans la logique brutale des syndicats de police contribue à faire de la manifestation un champ de bataille, plus qu’un lieu d’expression populaire... »...

Bon, on l’a compris, le coupable, ce n’est pas le préfet qui donne des ordres, ni le président de la république qui l’a nommé, mais « les syndicats de police », qui ne manqueront pas d’apprécier...

 « Parfois la violence et la bêtise des casseurs est trop manifeste et brise le mouvement en cours... »

Pour le chroniqueur, la vérité éclate : ce sont les casseurs qui empêchent le « mouvement en cours » de s’exprimer, mais, dans l’esprit de Thomas Legrand, le gouvernement n’a manifestement rien à voir avec tout ça... en résumé, c’est de la faute aux casseurs...

On pourrait à ce moment s’interroger, avec lui, sur l’origine de ces casseurs, et surtout sur le fait que la police, qui les connait bien pour les filmer en continu par drones interposés, ne fait pas grand-chose pour l’empêcher...

Puis le chroniqueur ajoute : « trop de violences policières boostent la manifestation, et parfois la violence paye, elle fait débourser le gouvernement, renoncer à la taxe sur le carburant, aux 80 km/h...ou renoncer aussi à Notre Dame des Landes »...

Legrand n’est-il pas en train d’encourager la violence, qui, au début de son papier, lui provoquait des crises d’urticaire ?

Il continue...

« Des casseurs stratèges, une police dépassée, il faut ajouter un troisième rouage à la mécanique de la violence »...

C’est alors que Legrand montre du doigt les fameux « réseaux sociaux »...

« Dans le cas d’une manif, ils changent la nature de l’évènement par l’usage qu’en font les autorités...à l’Elysée, dans les ministères, dans les bureaux, ont en permanence les chaînes d’info allumées, sans le son (qu’est-ce qu’il en sait ? ndlr), mais les images sont là...c’est leurs fenêtres sur la France, ou plutôt sur ce qu’ils pensent que la France et les français voient de leur pays...euh...quand une poubelle brûle, quand une vitrine est éventée, même si le reporter en place explique bien que c’est marginal...quand ça l’est...quand ça l’est encore... »

A ce stade de la réflexion du chroniqueur on comprend bien que ça ne l’est plus...

...eh bien, les images sont là, démultiplicatrices, et l’Elysée, effrayé par leur effet potentiel sur l’opinion, appelle Matignon pour que ça cesse... Matignon, appelle le préfet pour que ça cesse...celui-ci intime l’ordre aux policiers sur place que ça cesse... autrefois, (je vous parle d’un temps, où les moins de vingt ans...ndlr)...le commandant de crs sur le terrain évaluait par lui-même, et en fonction des consignes qui lui avaient été données, la nécessité d’une intervention, plus ou moins musclée, au contact ou non, risquait-elle par elle-même...euh...un trouble à l’ordre public plus important que celui qui se déroulait devant ses yeux (les éborgnés, amputés, voire morts, apprécieront... ndlr)...il y avait même une sorte de tolérance relative au foutoir, à la casse, dans un premier temps, une répression à contretemps, parfois précipitée, pour changer une image, peut-être contreproductive ( ?), à tout point de vue. L’intelligence opérationnelle laissée au « chef de terrain », est anéantie par l’effet des images sur les chefs politiques, les casseurs ne sont relativement suivis ou tolérés par autres manifestants ( !) que dans la mesure ou la police, mal commandée, est aussi, et sans discernement violent et expéditive ...cette mécanique globale de la violence ne peut être brisée, comme chez nos voisins européens, que par une impulsion de désescalade et celle-ci ne peut venir que d’en haut ».

JPEG

On appréciera, comme il se doit, le « en même temps », cher à la macronerie, puisque finalement, tout en épargnant le chef de l’état toute responsabilité de ces violences, il finit par conclure quasi le contraire... lien

Mais allons un peu plus loin...

France Info avait donné une piste intéressante, il y a un peu plus d’un an, en diffusant une capture d’écran dans laquelle on voit 3 civils vêtus de noir, Place d’Italie, courir se mettre à l’abri derrière un cordon des forces de l’ordre, dont elles faisaient clairement partie, et comme le dit le journaliste « il est très vraisemblable qu’il s’agisse de policiers infiltrés dans le cortège  », situation qui a fait réagir de nombreux manifestants : « policiers casseurs pour décrédibiliser les gilets jaunes  », écrit l’un d’eux. lien

Une vidéo en témoignage.

Publicité

Plus récemment, Olivier Bonnet, journaliste, évoquait « une police complice des casseurs », assurant que la police macroniste aurait un double objectif : dissuader par la peur les citoyens d’aller manifester, et faire accréditer par l’opinion le « moi ou le chaos », qui justifierait toutes les répressions.

C’est aussi manifestement l’avis de l’avocat Yassine Bouzrou : « ça arrange beaucoup de monde que cela se passe comme ça. Dont le préfet de Paris. Il est hostile à ces rassemblements et il n’est pas possible de ne pas prévoir ces débordements ».

Le journaliste continue : « la police laisserait donc sciemment faire les casseurs ? L’accusation est tout sauf invraisemblable ».

Un CRS, présent lors d’une manif aux champs Elysées, en mars 2019, s’en était ému : « C’est pas croyable, on dirait qu’on les laisse faire ! C’est quoi l’objectif ?! ».

C’est du moins ce qu’a entendu le Journaliste Wladimir Garcin-Berson qui se trouvait à proximité. lien

Plus récemment, on apprenait de la bouche d’Alexandre Langlois, ce policier qui vient de démissionner bruyamment, qu’il s’agissait de la stratégie du « laisser faire ».

Il a rapporté sur twitter les témoignages de collèges CRS, lesquels auraient reçu la consigne : « en cas de casse, on laisse casser  », info relayée par Marianne. lien

C’est le moment d’écouter l’avocat Ariè Alimi qui évoque la nouvelle tendance policière : la technique de la nasse.

Lallement avait décidé, au moment où les gens essaient de partir, de « nasser » tout le monde et de balancer des lacrymogènes afin de créer de un conflit. lien

J’ai vécu, en 2012 une situation analogue.

Avec les opposants au Lyon Turin, j’avais demandé l’autorisation de manifester à Lyon, afin d’informer statiquement les lyonnais des problèmes provoqués par ce néfaste projet, et aussi de rencontrer Hollande qui s’était déplacé à l’occasion.

Autorisation accordée, et en accord avec la préfecture, nous choisissions un lieu pour ce rassemblement, la gare des Brotteaux.

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’une fois tous les militants arrivés, que des barrières de blocs en béton, surmontées de grilles d’acier avaient été positionnées tout autour de la place... rendant impossible toute communication avec les lyonnais, et créant les tensions que l’on peut imaginer. lien

On le voit, la technique de la nasse n’est pas une nouveauté...

Au-delà de ces péripéties, c’est de la formation de la police dont il faut s’étonner, quand on sait qu’il suffit de 3 mois de formation, en France, alors qu’ailleurs il faut plusieurs années. lien

Le témoignage de ce journaliste infiltré est capital sur ce sujet. vidéo

Comme dit mon vieil ami africain : « quand tu lances la flèche de la vérité, trempe la pointe dans le miel ».

Le dessin illustrant l’article est d’Oli

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Bienvenue en Absurdistan

Tous piqués

On achève bien nos p’tits vieux

Mon beau vaccin, roi des banquiers

Vaccin glin glin

Quoiqu’il en coûte

Publicité

Mâtin quel réveil !

Ces banques qui mènent la danse

le virus ne tue que la nuit

Quand Véran sinistre la santé

La planète Taire

Pas sur les yeux

Bonjour la parano !

Castex et casse toi sont dans un bateau

Bas les masques

Et maintenant

Plus ça change, moins ça change

Macron tend un piège

Ras le masque

Le revers de la médaille

Une coronavirus fiction

Je vais lui montrer qui c’est Raoul(t).

Le pouvoir change de main

Pandémie, retour à l’anormal

Non, je n’ai pas changé

Pandémie, un échec français

Macron, la grande mascarade

Poison d’avril

Bas les masques

Pan...démi...démission

La république des amateurs



115 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 8 décembre 2020 10:23

    Une matraque sensible qui n’est pas sans cible.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 10:25

      @Séraphin Lampion
       smiley
      exact...
      et une matraque qui traque...


    • tonimarus45 8 décembre 2020 13:13

      @olivier cabanel---Et encore—«  »«  »«  »

      «  »«  »«  »L’IGPN a été saisie pour un trafic de véhicules en Île-de-France. Il avait été rendu possible grâce à la complicité d’un ou plusieurs policiers qui les effaçaient du fichier des voitures volées, relate ce 8 décembre une longue enquête du Parisien en parlant « d’une ampleur rare ».

      Un ou plusieurs policiers ont été complices d’un trafic de voitures volées qui se serait étalé sur plusieurs années, relate ce 8 décembre Le Parisien.

      « En termes de préjudice, on est au-delà de trois millions d’euros. Et c’est sans compter sur l’image que cela donne encore de la police », a estimé l’un des acteurs du dossier au journal.

      Le principal suspect a été en poste dans deux commissariats parisiens, dont dans le XXe arrondissement.

      Les faits ont été rendus possibles grâce à l’effacement des véhicules volés du fichier de la police. Depuis début 2020, plus de vingt voitures dont certaines valaient plus 20.000 euros ont été dérobées, selon une source proche de l’enquête.«  »«  »«  »« Esperont que cela ne finira pas comme de groupement parisien de policiers ou sevissaient de nombreux ripoux , qui devait etre dissout et qui ne l’a pas ete ou comme l’affaire de ce site »web" ou certains policiers debitaient des propos racistes.De ces deux faits on entend plus parler ??,Sous le tapis ????????


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 16:58

      @tonimarus45
      merci de cette info.
      quel scandale !
       smiley


    • Francis, agnotologue Francis 8 décembre 2020 17:12

      @olivier cabanel
       
       l’exemple vient de haut. Tout le système libéral est pourri.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 21:35

      @roby
      oui, aussi... smiley


    • Garibaldi2 9 décembre 2020 01:39

      @Séraphin Lampion

      A propos de MattRach ... 5’ de détente ...

      https://youtu.be/owAj5LiXG5w


    • Abou Antoun Abou Antoun 10 décembre 2020 17:57

      @olivier cabanel
      et une matraque qui traque...
      et qui mate !
      En vertu de quoi je propose de la rebaptiser traquemate.


    • velosolex velosolex 13 décembre 2020 16:52

      @olivier cabanel
      Ian B, militant de longue date contre les violences policières et animateur du collectif Désarmons-les, a été condamné à huit mois de prison ferme pour violences à la suite d’une manifestation de Gilets jaunes, à Montpellier. «  Après avoir réprimé les manifestations, on veut aujourd’hui réprimer ceux qui veulent les documenter  », assure un spécialiste de la répression d’État.

      Pour faire taire Ian B, expert des violences policières, la justice le condamne à huit mois de prison (reporterre.net)


    • velosolex velosolex 13 décembre 2020 17:12

      @olivier cabanel

      Avertissement vicieux des mères de famille, à leur garnement qui ne bosse pas à l’école. 
      « Si t’as pas ton bac, t’entreras à la bac ! »


  • Vers Saint-Gétorix France Républicaine et Souverainiste 8 décembre 2020 10:45

    Bof, il est préférable d’avoir des policiers formés recrutés sur concours plutôt que des milices privées de maitres-chiens pour assurer la sécurité en France. Perso je préfère la Macronie à la dictature des antifas et autres brutes d’ultra-gauche. La sécurité n’est pas une affaire de poètes...


    • osis 8 décembre 2020 16:26

      @France Républicaine et Souverainiste

      "Bof, il est préférable d’avoir des policiers formés recrutés sur concours plutôt que des milices privées de maitres-chiens pour assurer la sécurité en France. Perso je préfère la Macronie à la dictature des antifas et autres brutes d’ultra-gauche. La sécurité n’est pas une affaire de poètes...« 

      Inutile de le préciser, je pense que beaucoup avaient compris votre »philosophie" de petit blanc facho et catho.


    • sylvain sylvain 8 décembre 2020 17:29

      @France Républicaine et Souverainiste
      c’est des brutes ou des poetes du coup ??
      et la dictaure antifa c’était ou précisemment ??
      sinon chez les antifas je conaissais les punk a chiens mais de la a les qualifier de maitres chiens...


    • Le421 Le421 8 décembre 2020 17:35

      @France Républicaine et Souverainiste
      Il va de soi que tous les gens qui foutent le bordel dans les manifestations sont de gauche... Et puis, ça profite à qui ce phénomène ?
      D’ailleurs, à droite, à part les cathos qui veulent la messe, personne ne manifeste.
      Vu que tous les gouvernements qui se succèdent sont de droite...


    • Le421 Le421 8 décembre 2020 17:37

      @France Républicaine et Souverainiste
      Dites-donc, vous qui êtes d républicain, vous trouvez normal que depuis le 2 Décembre on puisse ficher les gens (de gauche of course !!) sur leur opinion politique ?
      Comment ça s’appelle un pays où on va museler l’opposition ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 21:37

      @osis
      oui, bien compris aussi ! smiley


    • Copain 9 décembre 2020 00:02

      @Le421
      Vous pensez que je peux manifester avec vous en gueulant « tout le monde tout le monde déteste Soros » . Qui a traité de fasciste le mouvement gilet jaune a ses débuts. Pourquoi je ne vois pas masse de drapeau tricolore dans vos manifestations. Mais vous êtes des putes, vous ! la gauche bourgeoise ; des putes


    • Le421 Le421 9 décembre 2020 10:56

      @Copain
      Ouh là là !! Faut pas t’énerver mon poulet.
      Moi, si tu veux (je te tutoie pour me mettre à ton niveau), je ne prête que peu d’attention aux insultes car elles prouvent une absence d’argument valable.
      Je te dirais que les putes dans mon genre, elles étaient dès le premier jour sur les rond-points.
      Les putes dans mon genre, elles défilaient avec la sono sur le camion à Sarlat, Périgueux ou Bergerac.
      Les putes dans mon genre, elles ont fini en GAV, avec enquête me née par la Brigade de Recherche, avec prise d’ADN et tout et tout.
      Les putes dans mon genre ont été inquiétées sur des affaires à la quelle elles étaient totalement étrangères.
      Les putes dans mon genre, elles ont subi toutes les formes de déstabilisation de la part de FDO bien orientées politiquement.
      Les putes dans mon genre ont vu de visu que les sympathisants d’extrême droite disposaient de bienveillance bizarre de la part des flics.
      Les putes dans mon genre demandaient le retour de l’ISF avec les militants RN qui eux, je suis désolé, question faux-culs, y’a pas mieux !!
      Parce que la blonde, le retour de l’ISF, faut même pas en rêver !!
      Alors, mon petit gars, si tu veux donner des leçons, va falloir se lever un peu plus tôt le matin !!
      Sans rancune toutefois, nous sommes là pour échanger...


    • Le421 Le421 9 décembre 2020 11:04

      @Le421
      Petite précision...
      A 15 ans, on m’a foutu une Mat49 avec des 9mm parabellum dans les mains.
      Alors, pour me déstabiliser, il faudrait des types un peu plus carrés, surtout dans leur tête...


    • Vers Saint-Gétorix France Républicaine et Souverainiste 10 décembre 2020 08:46

      @Le421
      Vous rigolez ? Cette pratique existe depuis toujours, et j’en sais quelque chose personnellement. Les lois c’est juste pour donner une justification à ce qui ce fait dans les pratiques.


    • marmor 10 décembre 2020 16:21

      @Le421
      A 15 ans ???? Ton père était mafieux ??


    • JulietFox 11 décembre 2020 10:03

      @France Républicaine et Souverainiste
      Ou le SAC (et de corde)
      La famille Boulin s’en souvient.


    • Kapimo Kapimo 14 décembre 2020 01:45

      @France Républicaine et Souverainiste

      Perso je préfère la Macronie à la dictature des antifas et autres brutes d’ultra-gauche.

      Oui, pourquoi pas, mais c’est quoi cette comparaison ?
      Personnellement, je préfère la merde de Chameau à la merde de Rinhocéros.
      Voilà voilà.


  • oncle archibald 8 décembre 2020 10:52

    Et oui, c’est la mode, même notre vénéré Maître à penser Olivier Cabanel se vautre avec délices dans le royaume du « en même temps » ...

    Exemple : « la police, qui les connait bien (les = les blacks-blocks) pour les filmer en continu par drones interposés, ne fait pas grand-chose pour l’empêcher... »

    Et « en même temps » il se félicite des manifestations où l’on manifeste pour que les drones soient interdits ....


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 11:19

      @oncle archibald
      ben oui, c’est justement pour le dénoncer ! vous n’avez pas compris ça ? smiley


    • oncle archibald 8 décembre 2020 12:42

      @olivier cabanel : ben non, vous le savez bien, je comprends tout de travers ...

      Ne sachant que lire, j’avais compris que vous déploriez que les flics, qui connaissent tout des blacks-blocks pour les avoir surveillés grâce à des drones, ne fassent rien pour les arrêter ....

      En gros que c’est bien utile les drones pour pouvoir identifier des malfaisants mais que « en même temps », il faut en interdire l’usage ....

      Que fallait-il comprendre ?


    • bobbygre bobbygre 8 décembre 2020 17:03

      Bah que justement ce genre de dispositifs comme le dénoncent leurs détracteurs ne sert pas à réprimer la criminalité (contrairement à ce qui est toujours affiché) mais à opérer de la surveillance de la population et, par voie de conséquence, un contrôle sur cette même population.

      La preuve est donnée par Olivier puisque les drones étaient utilisés dans cette manif et pour autant, ils ne s’en sont pas servis pour arreter les casseurs. Donc pour quels desseins ont-ils utilisés ces drones ? C’est la question que vous devriez vous poser


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 21:38

      @oncle archibald
      bon, ça va être compliqué.
      un petit décrassage de neurones peut-être ?
      ou alors vous faites l’âne pour avoir du foin ?
       smiley


  • Adèle Coupechoux 8 décembre 2020 11:01

    Samedi dernier, une manif était prévue devant la Maison de la Radio à Paris.

    Nous étions à peine plus de 30...En revanche, il y avait pas moins de 10 véhicules de CRS, soit plus d’un CRS pour 1 manifestant...

    Les enseignants sont carrément moins bien lotis, c’est vrai que l’éducation c’est vraiment pas porteur. Dominique Seux, c’est pas celui qui avait repris les propos d’un ministre   : " si les salariés de la grande distribution avaient été aussi courageux que les enseignants, nous n’aurions pas eu grand chose à manger pendant le confinement". 


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 11:26

      @Adèle Coupechoux
      ça me rappelle une anecdote croustillante... j’étais chargé de faire la com d’un candidat écolo aux présidentielles, il y a pas mal de temps...entre autre, j’avais invité les journalistes à un évènement surprise...et prévenu le préfet que nous allions faire une « manifestation symbolique » devant la centrale de Malville...il m’avait demandé : « vous serez combien » ?....bah, ais-je répondu une quinzaine, tout au plus...c’est là ou ça devient amusant...
      le préfet ne m’a pas cru.
      bref, en arrivant devant la centrale nucléaire, avec la quinzaine de journaliste, et mon candidat présidentiel, nous avons déployé un ruban bleu, blanc, rouge en travers de la route, et une banderole : « inauguration du premier musée des inventions françaises inutiles »...et mon candidat a coupé le ruban...
      et en fond, on voyait une vingtaine de véhicules policiers, lesquels policiers étaient armés jusqu’au dents...et qui s’étaient déplacés pour rien...ça à fait une superbe photo dans la presse, et à la tv...
       smiley


    • vraidrapo 8 décembre 2020 12:31

      @Adèle Coupechoux

      Ne te plains pas... pour le dernier rassemblement devant l’Hôtel Particulier où se réunissaient les Komploteurs du Siècle, UN car de police pour UN manifestant.
      Facile de compter, il n’y avait que 12 manifestants !


    • Jelena Jelena 8 décembre 2020 12:55

      @Adèle Coupechoux : Le Dominique Seux n’avait pas tord en disant cela, car dans la catégorie « Je souhaite rester chez moi car le covid c’est dangereux », les profs sont indétrônables.


    • Adèle Coupechoux 8 décembre 2020 14:26

      @olivier cabanel

      Cocasse en effet...Du coup, cela me fait penser au drone Superman piloté par une ONG, qui a fini écrasé sur le bâtiment piscine de la centrale du Bugey... smiley




    • Adèle Coupechoux 8 décembre 2020 14:30

      @Jelena

      C’est pas faux non plus... smiley Enfin, il faut avouer qu’ils ont des syndicats tout aussi frileux face à la gestion de la crise...Ils commencent quand même à trouver le temps un peu longuet et viennent de se rendre compte qu’ils allaient eux aussi en pâtir de cette situation d’assignation à domicile.


    • roby roby 8 décembre 2020 15:00

      @vraidrapo
      Et quand le poudré se déplace en province , je peux vous dire pour avoir l’avoir croisé cet été sur une départementale les cars de crs sont à foison !


    • osis 8 décembre 2020 16:28

      @Adèle Coupechoux

      "si les salariés de la grande distribution avaient été aussi courageux que les enseignants, nous n’aurions pas eu grand chose à manger pendant le confinement".

      Ce qui n’est faux pour beaucoup...


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 21:42

      @Super bobo
      oui, il parait...
      à votre place, sans jouer les prophètes de mauvaise augure, attendons de voir...
      la création d’un soleil artificiel pourrait bien déboucher sur quelques problèmes.
      remember malville...
       smiley
      pour le reste, je préfère ranger ça au niveau du fantasme d’un humain qui a beaucoup de chemin a faire...avant de trouver la sagesse.
       smiley


    • JulietFox 11 décembre 2020 10:12

      @olivier cabanel
      Un mien ami, juste entré dans la gendarmerie mobile, (années 70) eût a « encadrer une manif’ aux temps anciens, où les laminoirs de l’Est de la France fermaient les uns après les autres.
      Son escadron attendait, et voici qu’arrivent,des gugusses armés de manches de pioches et autres instruments pour casser, qui passent à l’ouvrage : casser..vitrines, bagnoles etc...
      Devant cet état de fait, des voix se sont élevées pour demander aux gradés, pourquoi, ils restaient »l’arme aux pieds« ...Ces gradés répondirent » On attend les ordres." 
      Comme quoi, tous les pouvoirs ont besoin des casseurs.


    • velosolex velosolex 13 décembre 2020 17:02

      @Adèle Coupechoux
      La stratégie est limpide. Appliquée depuis les gilets jaunes. D’abord interceptez le plus de manifestants possibles, parfois en amont, et les envoyer au dépôts en employant toutes les méthodes.
      La seule chose qu’ils ne peuvent plus faire, c’est d’amalgamer maintenant les masques de protection à une intention malveillante. 
      Le risque qui a du être évidemment évoqué, et assumé, c’est que certains désespérés, faute de démocratie, risquent de partir en vrille dans des actions révolutionnaires, comme cela c’est vu en Italie dans les années 70
      Médiatiquement, il ne serait alors pas difficile de durcir encore les lois, et au moins de justifier celle ci. 


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 11:27

      @Gégène
      honteux !
      et c’est nous qui payons !!! smiley


    • Gégène Gégène 8 décembre 2020 11:32

      @olivier cabanel

      Nonon... c’est l’état qui paye, donc c’est gratuit smiley smiley smiley


    • titi 8 décembre 2020 12:52

      @Gégène

      Faut vous reveillez les mecs...
      La protection fonctionnelle elle vaut pour tous les fonctionnaires et élus.

      C’est ce qui fait que dans certaines collectivités territoriales le moindre conflit se règle devant les tribunaux : les avocats sont gratuits mais très bien payés et ça engraisse bien la magistrature qui fait durer les affaires en longueur.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 13:25

      @Gégène
      moi qui croyait que l’état c’était nous !
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 13:26

      @titi
      les avocats très bien payés ?
      pas sur...


    • Le421 Le421 8 décembre 2020 17:43

      @Gégène
      Par contre, si on fait une cagnotte pour aider Zecler, ça va fumer vite fait !!


    • titi 8 décembre 2020 18:22

      @olivier cabanel

      « les avocats très bien payés ? »
      Bien sûr.
      Et c’est pour cela qui préfèrent une judiciarisation à outrance de la partie de la société qui a des crédits illimités à la judiciarisation de la délinquance des insolvables.

      Les histoires de signature contestée sur une délibération dont tout le monde se fout, durent 10 ans avec moultes expertises.
      Alors que les délinquants au casier long comme le bras sont jugés en comparution immédiate et sortent en 24h avec un rappel à la loi.


    • Garibaldi2 9 décembre 2020 01:55

      @titi

      Fake :

      ’’Une circulaire de 2008 du ministère du Budget consacrée à la protection fonctionnelle résume la différence entre une faute de service, « commise par un agent dans l’exercice de ses fonctions, c’est-à-dire pendant le service, avec les moyens du service, et en dehors de tout intérêt personnel », et une faute personnelle, « commise par l’agent en dehors du service, ou pendant le service si elle est tellement incompatible avec le service public ou les "pratiques administratives normales" qu’elle revêt une particulière gravité ou révèle la personnalité de son auteur et les préoccupations d’ordre privé qui l’animent ».

      Est-ce que l’administration paye la protection fonctionnelle de policiers accusés de « violences illégitimes », pour reprendre les termes de votre question, ou de violences policières ? « Il n’y a rien d’automatique dans le fait d’accorder la protection fonctionnelle aux agents, répond Estelle Camus, avocate habituée de ces contentieux. La préfecture regarde le dossier et estime s’il y a eu, ou non, une faute personnelle. » Si oui, elle ne paye pas la protection fonctionnelle.

      « Il est rare que l’administration refuse la protection fonctionnelle à des policiers, mais c’est un peu plus courant chez les gendarmes, complète Laurent-Franck Lienard, également connaisseur de ces dossiers. Quand il y a refus, c’est parce qu’il s’agit de fautes inadmissibles, ou que l’agent a voulu servir son intérêt personnel. »

      Si l’administration accorde la protection fonctionnelle parce que la faute personnelle ne lui semble pas caractérisée, mais que des éléments apparaissent au fil de la procédure judiciaire et montrent qu’il ne s’agit en fait pas d’une faute de service, elle peut théoriquement se retourner contre l’agent. Et lui demander de rembourser la protection fonctionnelle.’’

      Article complet sur : https://www.liberation.fr/checknews/2020/01/26/violences-policieres-les-avocats-des-forces-de-l-ordre-sont-ils-choisis-et-payes-par-le-ministere-de_1773415

      Pour ma part, j’estime qu’il est normal que l’état fasse l’avance des frais d’avocat en application de la présomption d’innocence. Mais si le fonctionnaire est condamné, il doit rembourser les frais d’avocat. Va falloir écrire à Ruffin pour qu’il fasse une proposition de loi en ce sens.


    • JulietFox 11 décembre 2020 10:15

      @Gégène
      Comme pour les funérailles des députés, de leur famille, ne pas oublier aussi les sénateurs.
      https://www.marianne.net/politique/obseques-des-deputes-et-de-leurs-familles-payees-par-le-contribuable-l-assemblee-met-fin


  • vraidrapo 8 décembre 2020 12:28

    Quand on aura touché le fond, on rebondira mieux... laissez couler, pour l’heur’ !


  • ETTORE ETTORE 8 décembre 2020 12:57

    Mais soyons sérieux sans êtres devins pour autant :

    Regardons en arrière, allez, juste sur les trois ans passés avec le chapon de l’Elysée....

    Qu’y voyons nous ?

    En positif., ...J’ai beau chercher......Si de votre côté vous trouvez un ligne...rapportez là.

    En négatif ( à ce niveau là, on ne peut même plus parler de positif ou négatif, tant la ligne de conduite est stabilisée sur une modélisation « que pour ma gueule, des pains dans la votre » )

    La continuité de démolition de ce qui avait déjà été entrepris+le passage à plus haute fréquence de destruction, de pans entiers de l’économie, éducation, sécurité, libertés, économie, santé....Pas un domaine n’échappe à cette arme de destruction massive qu’est notre commandité Monar-chié.
    Vous allez me dire, ouiiii, mais bon, la crise sanitaire, le virus..QUI aurait fait mieux ?
    Ce virus n’est pas une arme, c’est un outil, un outil qui a été performé pour ce que de droit. J’en veux pour preuve, toutes les exactions de cette élite, pour conformer cette pandémie à leurs vues .
    C’était déjà dans la consanguinité trouble des affaires Benalla, et autres du même acabit, où nous aurions du comprendre, que la naissance de ce « coucou » dans le berceau de la démocratie, allait représenter un danger infiniment grand pour le peuple, toutes opinions confondues, car la sienne est exclusivement mortifère, et aidée par des chefaillons sans scrupules, des kapos issus des éprouvettes
    du mix « tous ensemble, tout même temps »..
    A nous traiter comme des veaux, qu’on dirige par des barrières amovibles.
    De temps en temps, on en laisse échapper un, histoire d’amuser la galerie des afficionados des corridas sanglantes....Et hop, retour au parc !
    Alors ne voilà t-il pas qu’il donne dans des phrases sibyllines, semblant s’auto pardonner, pour ses exactions futures, qu’il serait amené à commettre !
    « Ca ne vous plairas pas, c’est pour votre bien, malgré que je risque de perdre ma place »
    Diantre, quand ce machiavélique comprendras que le seul souhait de la grande majorité de Français, est qu’il dégage, qu’il nous oublie, qu’il n’écrive pas de bouquin, qu’on n’entendent plus parler de lui et de ses frasques. Son absence seras constructive !
    Après lui, il faudra « reconstruire » notre civilisation, et franchement si on pouvait l’effacer des tablettes de l’histoire, ou l’ériger en principe de l’horreur absolue....
    Je ferais tout pour qu’au fond de mon jardin, son panthéon, ressemble à une canisite


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 décembre 2020 13:03

    La Libre, les covidés qui sortent de chez eux (quarante jours minimum) risquent trois mois de prison. Non, nous ne sommes pas le 1er avril...


  • hocagi@1shivom.com 8 décembre 2020 14:41

    a qd la manif contre les manifs ?


  • I.A. 8 décembre 2020 15:11

    Hé, hé, hé, trois mois... ? Nan mhêê !! (Voir la tête de Valentin Gendrot, quand il dit ça, pff-pff !)

    Ca ressemble à de la petite reconversion professionnelle, ce métier-là...

    Plus court, et sans doute bien mieux pour eux : 24 heures de formation pour le « permis d’exploitation d’un café » + 7 heures pour le « permis de vente de boissons alcooliques la nuit » ...

    Santé !


  • Traroth Traroth 8 décembre 2020 15:17

    « Bon, on l’a compris, le coupable, ce n’est pas le préfet qui donne des ordres, ni le président de la république qui l’a nommé, mais « les syndicats de police », qui ne manqueront pas d’apprécier »


    Ce distingo entre le pouvoir et sa police n’a aucun sens. La police n’est RIEN D’AUTRE que ce que le pouvoir en a fait. Ce sont les gouvernements successifs qui ont décidé et décident de TOUT : recrutement, formation, effectifs, équipements, encadrement, organisation, rémunération, règlements, missions, doctrines d’engagement, rôle des syndicats, avancement et récompenses, protections, sanctions, lois encadrant l’action de la police... Tout !


    La police fait partie du pouvoir, elle en est un organe. Elle n’est pas quelque chose d’extérieur.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 16:14

      @Traroth
      c’est évident...


    • oncle archibald 8 décembre 2020 16:40

      @olivier cabanel

      La police fait partie du pouvoir, elle en est un organe, elle n’est pas quelque chose d’extérieur .... c’est évident, oui, et c’est fort heureux ! Vous préféreriez des milices privées ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 16:56

      @oncle archibald
      pour tout dire, je préfèrerais une police mieux formée, qui ne soit pas un ramassis de braillards excités et vulgaires...
      il fut un temps ou les bobbys anglais étaient quasi en bras de chemise, et ne portaient pas d’armes...
      mais on a maintenant des « services d’ordre » agressifs, super armés, face à une très grande majorité de personnes calmes, désarmées, venus simplement dire NON.


    • Le421 Le421 8 décembre 2020 17:48

      @olivier cabanel
      Oui mais dire NON, en dictature, c’est inacceptable...


    • oncle archibald 8 décembre 2020 17:55

      @olivier cabanel :

      Il fut aussi un temps ou les « services d’ordre » des manifestants savaient écarter de leurs cortèges les mecs agressifs et étrangers aux manifs qui venaient avec l’intention délibérée non pas de revendiquer mais de foutre le bordel.

      Au stade de violence où on en est à ce jour on ne sait plus qui fait la poule et qui fait l’œuf. Et je me souviens d’avoir entendu quelques Gilets Jaunes auxquels on posait la question du phagocytage de leurs manifs par des casseurs qui affirmaient sans sourciller que si on ne casse pas tout le monde s’en fout et que la manif n’a servi à rien ...

      L’évolution des réactions de la police sont peut être concomitantes à l’évolution des manifestations, dont beaucoup sont illégales parce que non déclarées, dont par conséquence le parcours n’est pas préalablement fixé, qui n’ont aucun service d’ordre interne, qui aux dires mêmes de leurs participants ne serviraient à rien s’il n’y a pas violence ....

      Je vous laisse la paternité de votre avis sur la qualité des membres des forces de l’ordre, selon vous un ramassis de braillards excités et vulgaires ...

      Si vous souhaitez que les cops soient recrutés parmi les fils de « bonne famille », parfaitement éduqués, utilisant un langage châtié et ayant tous bac plus cinq, le tout pour un salaire pas très reluisant par rapport à la disponibilité exigée à toute heure du jour et de la nuit, etc etc ... les candidats ne seront pas légion.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 18:42

      @oncle archibald
      je souhaiterais surtout qu’ils aient une formation « normale », (3 ans minimum) et non pas accelérée en 3 mois, comme l’explique le journaliste dont j’ai proposé la vidéo à la fin de mon article


    • Traroth Traroth 8 décembre 2020 18:45

      @oncle archibald
      Faux dilemme. En principe, le rôle de la police est simplement de faire respecter la loi, ce qui veut surtout dire lutter contre le crime. Arrêter les criminels et les déférer à la justice. En principe, ça devrait s’arrêter là. Cette proximité avec le gouvernement signifie que la police prend un rôle politique qui est nuisible, et qui est bien la source des problèmes actuels, les violences policières ayant comme par hasard toujours un contexte politique, de Zineb Redouane à Michel Zecler. Il ne faut pas s’habituer à cette idée. Ça n’a rien de normal.


    • oncle archibald 8 décembre 2020 19:52

      @Traroth

      Oui, ils doivent faire respecter la loi, par exemple en s’opposant à une manifestation interdite, en interpellant les individus qui commetent des délits ... et s’ils ne reçoivent pas d’ordres du gouvernement ils les reçoivent de qui ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 décembre 2020 09:53

      @oncle archibald
      il semble qu’une fois de plus, vous n’avez pas bien lu l’article : les flics avaient ordre de « laisser faire »... c’est pas assez clair pour vous ? smiley


    • Le421 Le421 9 décembre 2020 11:00

      @oncle archibald

      Au stade de violence où on en est à ce jour on ne sait plus qui fait la poule et qui fait l’œuf.

      Vous nous prenez pour des lapins de six semaines ma parole !!
      Quand on sait toute la surveillance dont fait l’objet la population dans ce pays...
      Je me demande si il n’y a pas une caméra dans les chiottes chez moi tellement...


    • Eric F Eric F 9 décembre 2020 12:04

      @olivier cabanel
      « il fut un temps ou les bobbys anglais étaient quasi en bras de chemise, et ne portaient pas d’armes... »
      c’était un temps ou la société dans son ensemble était plus « policée », où il était rare de recevoir des boulons et des frigos sur le képi.


  • alinea alinea 8 décembre 2020 15:57

    J’ai souvenir d’un flic, sur une vidéo sauvage sûrement, à Nantes, il y a longtemps, qui disait : les casseurs sont là, on peut les arrêter, mais les ordres ne viennent pas, malgré nos appels.

    Sinon, à propos des syndicats, il y a « le » syndicat de police qui disait au gouvernement au printemps 19 : si vous touchez à un cheveu de la tête d’un de nos flics, on ne vous soutient plus ! Personnellement j’ai compris que c’était Alliance qui gouvernait la France quand elle est en colère.


    • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 16:13

      @alinea
      eh oui, et macron a bien besoin de cette « alliance », vu qu’il avait lancé la phrase « qu’ils viennent me chercher »... et que s’il n’y a plus personne pour le protéger, il risque de gros soucis... on ne peut que se réjouir d’avance du « beauvau » prévu sous peu, oui il va tenter, une fois de plus « le grand écart », en affirmant donner toute sa confiance aux « forces de l’ordre »...et « en même temps », se dire du coté des manifestants... smiley


    • tonimarus45 8 décembre 2020 18:25

      @alinea---Alliance fut le seul syndicat de police a appeler a voter « macron » ?????????


    • Garibaldi2 9 décembre 2020 03:20

      @alinea

      Aliance, un syndicat visionnaire qui déclarait :

      ’’Le 4 avril, lors d’une audience auprès du directeur de la DOPC, nous avons exigé l’arrêt immédiat de la mission “ Charlie Hebdo ! ”. Depuis plus de 7 mois les compagnies d’intervention fournissent jusqu’à 9 collègues par jour pour la protection des locaux privés d’un journal. INADMISSIBLE ! ! ! ’’

      Lisez l’article édifiant : https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-police-justice/20150121.RUE7545/quand-le-syndicat-de-police-alliance-exigeait-que-charlie-hebdo-ne-soit-plus-protege.html

      Notez que dans le genre gag horrible, le refus d’autoriser les soldats de Sentinelle à intervenir au Bataclan vaut son pesant de sang coagulé ! La commission parlementaire chargée d’enquêter sur le Bataclan en est restée sur le cul et Georges Fenech ’’sidéré’’ !

      Moi, ce qui me sidère c’est que les téléfacho style Praud, qui demandent aux manifestants d’intervenir pour empêcher les Black Block de casser, comme si c’était à eux de louer le rôle des FDO, ne se soient jamais scandalisé vraiment que des soldats, au prétexte d’un ordre qui frise la complicité de meurtre, n’aient pas refusé de suivre cet ordre illégitime ! Vous pensez qu’ils auraient été sanctionnés s’ils étaient intervenus ?

      Ce sont 2 flics de la Bac (1 commissaire divisionnaire et brigadier) qui rentrent les premiers dans la salle et abattent 1 terroriste. Chapeau bas Messieurs !!

      https://www.ouest-france.fr/attentats-paris/attentats-du-bataclan-les-militaires-ont-recu-l-ordre-de-ne-pas-intervenir-les-victimes-portent-5811407

      ’’Le ministre de la Défense (Le Drain) a en effet rappelé que les membres de l’opération sentinelles « ne sont pas formés aux interventions en présence d’otages ».’’. Donc, au Mali, ils passent un coup de téléphone à la Bac pour qu’elle intervienne en cas de prise d’otage(s) !!! A non, c’est vrai qu’ils peuvent intervenir à l’étranger, mais pas en France !

      <<Le tribunal administratif a rejeté ce mercredi 18 juillet un recours déposé par une trentaine de victimes des attentats du 13 novembre 2015 concernant les « défaillances » de l’Etat... L’avocate, qui a aussi reproché la non-intervention des soldats de l’opération Sentinelle qui avaient reçu "instruction de ne pas pénétrer dans une salle où une scène de guerre se déroulait", avait déjà obtenu pour réponse du ministère de l’Intérieur : "Il y a des lois. Le militaire ne peut pas intervenir sur le sol français pour des actes de maintien de l’ordre, il n’est autorisé qu’à faire des opérations de surveillance. Comment pourrait-il y avoir une faute d’avoir respecté la loi ?">>

      https://www.huffingtonpost.fr/2018/07/18/13-novembre-la-justice-rejette-le-recours-de-victimes-des-attentats-qui-denoncaient-les-defaillances-de-letat_a_23484672/

      Et que dire des BI qu’on fait attendre pendant 3/4 d’heure avant de leur donner le feu vert pour intervenir !


    • eau-pression eau-pression 9 décembre 2020 08:26

      Bonjour @alinea

      En regardant la scène de tabassage de M.Zecler, t’as pas l’impression de voir un père de famille qui tabasse sa femme ou ses enfants parce qu’au boulot il se sent humilié ?

      Autrement dit, les coups que prend le producteur, ce sont ceux qu’ils ne peuvent donner à Macron ?

      Je n’ai pas le goût du rap, que je range au rayon des détournements de rébellion, mais il se peut que du studio de M.Z. soient sorties des paroles qui font toucher du doigt que flics ou citoyens nous ne sommes rien.

      Je rêve peut-être, mais il se peut même qu’un chef ait lu le message d’adieu d’un suicidé, et qu’il ait eu honte de son carriérisme, prenant conscience qu’il était un peu la cause de ce désespoir.


    • Eric F Eric F 9 décembre 2020 09:57

      @Garibaldi2
      Les militaires ont effectivement la consigne stricte de ne par intervenir dans le cadre du maintien de l’ordre, mais attention que dans les pays où l’armée fait la police, c’est à balles réelles que les manifestations sont « contrôlées ». On a eu ça en France, et ça ne donne pas envie d’y revenir.

      Je suis d’accord que la prise d’otage au Bataclan était une situation spécifique non encore rencontrée, espérons que la chaine de commandement a désormais intégré ce genre de situation. Mais rappelons-nous que l’intervention militaire à Boslan avait fait davantage de morts que du fait des terroristes


    • alinea alinea 9 décembre 2020 21:32

      @eau-pression
      Je comprends ce que tu dis. Nous sommes tous voués à nos strates psychiques et aucun cerveau rationnel pour venir y mettre bon ordre !?
      C’est évident que ce sadisme si souvent montré et qu’il est maintenant interdit de parler, cache des misères noires qu’il serait bon de mettre en lumière !


    • eau-pression eau-pression 10 décembre 2020 10:17

      Bonjour @alinea

      Sincèrement, de mon côté je n’ai pas compris ta deuxième phrase (remaniée ?)

      Mais elle a déclenché un rêve facile à interpréter pour un homme de cheval comme toi. Il y avait deux chevaux familiers, l’un à l’attache, l’autre dans son écurie. Je passais caresser le premier. Il me rendait mon amitié et se mettait en attente de la suite : la sortie au pré. Avant de défaire le mousqueton, histoire qu’il ne divague pas sur la route, je partais ouvrir la barrière du pré. Lui, n’y tenant pas, cassait de lui même la corde et partait gambader. A peine le temps d’en sourire qu’un fracas me signalait que l’autre avait cassé sa porte.

      Tu aimes bien moquer l’envie de contrat manifestée à l’UPR, qui existe caricaturalement sous la forme de l’obéissance au chef. S’ensuit l’affrontement des programmes. Mais quel programme peut diriger finement une société ? Laissons les programmes aux machines. Les quelques personnes que j’ai croisées à l’UPR, comme Noam Anouar de la FI, sont d’abord animées de l’envie que chacun retrouve un rôle social. A ne pas confondre avec le « chacun sa place » des terroristes d’état.

      Les vidéos du tabassage ont pris de court nos manipulateurs d’opinion. Il faudrait que, ridiculisant l’ordre brutal, elles mettent en évidence le besoin de cohésion.


  • joletaxi 8 décembre 2020 16:34

    mais enfin... la police est admirable

    la boite à images diffuse en boucle des reportages haletant sur les prouesses, le zele, l’abnégation des policiers

    les casseurs, des jeunes qui se défoulent, normal non ?

    bon, ils ont été bien utiles par moment

    NDDL, et sa vitrine de la chienlit permanente, pour ne pas se priver des voix de la gauche et des zécolos, a été le mode d’emploi

    ainsi que toutes les manifs citoyennes, fauchages et autres abandons de l’état de loi

    et enfin, les GJ, où ils ont été un outil indispensable pour décrédibiliser ce peuple de sans dents

    là,maintenant ,ils deviennent gênants, on va sortir le gros baton

    les LBD ? les grenades ?

    ben non, ça c’est bon pour la piétaille,j’ai pas connaissance d’un blackblok éborgné, mutilé ?

    surtout que le bon peuple commence a se poser de bonnes questions, quand une mémère de 75 ans , azheimer, se fait coller une prune de 160 roros pour une date mal remplie sur l’ausweis

    où quand le quidam ne peut plus rentrer chez lui, s’étant absenté 8 jours , et constatant que des ... sont dans la place

    du coup, la police n’est plus Charlie, ce qui est préoccupant quand la grogne atteint des sommets

    dans un incendie , ce sont les premières minutes qui comptent, maintenant, même avec tous les canadairs possibles, cela va devenir difficile et très couteux d’éteindre l’incendie se répand

    tiens un petit article , question d’apaiser un peu la mauvaise ambiance

    https://www.lalibre.be/planete/sante/des-restaurants-ouverts-menent-a-moins-de-contaminations-selon-une-surprenante-etude-neerlandaise-5fcf8c13d8ad5844d16fa6a1

    et pourtant, ils mangent de la m... puisqu’ils ne mangent pas des produits français, bio, durables, citoyens ?


  • zygzornifle zygzornifle 8 décembre 2020 16:41
    La matraque sensible

    En tous cas ce n’est pas la matraque sans cible ....


  • zygzornifle zygzornifle 8 décembre 2020 16:47

    On n’arrête pas les black bloc a se demander si on a pas peur de démasquer des flics payés pour semer le bordel et ainsi donner au gouvernement l’occasion de faire passer des lois répressives pour museler les mécontents .

    En 1979 pendant les 3 mois de grèves en 1979c’est ce qui s’est passé, des flics d’autres département se sont fait démasqués, ils ont même tentés d’infiltrer les piquets de grèves de l’usine mais comme tout le monde se connaissait c’est la qu’ils se sont fait choper, cela n’a rien donné bien sur, leurs potes les ont libérés .... 


    • zygzornifle zygzornifle 8 décembre 2020 16:48

      @zygzornifle

       Grève de l’Alstom a Belfort ....


    • alinea alinea 8 décembre 2020 17:44

      @zygzornifle
      museler les mécontents, mais surtout que madame michu et son époux sachent bien que les gilets jaunes sont des voyous ! et quand je dis gilets jaunes, c’était aussi avant !


  • olivier cabanel olivier cabanel 8 décembre 2020 17:48

    @ tous

    info intéressante, sans rapport avec l’article : ici


  • Old Dan Old Dan 9 décembre 2020 08:31

    Depuis des années, j’écoute plusieurs radios nationales en 3 langues.

    Croyez-moi, Fr. Inter n’est pas la pire ; elle serait même la meilleure (hormis une radio canadienne anglophone, style ancienne BBC...)

    .

    [... mais il faut rester lucide et vigilant avec le futur tel qu’il s’annonce !]


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 décembre 2020 09:50

      @Old Dan
      perso, je quitte rarement fr inter, fr cult, fr musique...mais ils sont deux ou trois qui me tapent particulièrement sur les nerfs, dont dominique seux pour qui Macron semble être encore mieux que Jupiter...je vous conseille aussi Alex Dhutil, le chroniqueur d’open jazz...quand il commence une phrase on sait jamais comment il va la finir...mais bon, faut faire avec si on aime le jazz... smiley


  • ETTORE ETTORE 9 décembre 2020 09:25

    Garibaldi2@

     : "Il y a des lois. Le militaire ne peut pas intervenir sur le sol français pour des actes de maintien de l’ordre, il n’est autorisé qu’à faire des opérations de surveillance

    ___________________________________________________________________

    Oui,, il y a aussi, des lois transgressives, une spécialité mutagène de notre chapon Elyséen.

    Quand les bleus seront remplacés par des kakis, nous serons mûrs pour les fosses communes .


    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 9 décembre 2020 10:14

      @ETTORE

      Mais le chapon Elyséen aime que les autres se salissent les mains à sa place .

      Macron-Bern c’est la cage aux folles permanente ....

      Manu ZAZA, Présidente de la Gay-té parisienne .....


  • Eric F Eric F 9 décembre 2020 09:46

    Il y a évidemment parfois des policiers infiltrés dans les groupes violents, comme il y en a chez les trafiquants pour démasquer les réseaux. Mais la croyance que de manière générale les casseurs -comme les terroristes- sont accoquinés aux forces de l’ordre relève du grand fantasme -un de plus ! La relative faiblesse des forces de l’ordre relève de la doctrine générale d’éviter d’attaquer frontalement les plus violents pour ne pas finir avec un mort sur le carreau, et ceux-ci le savent. : la casse et le brulage de voitures leur sont laissés en exutoire.

    Dans les manifs (il m’est arrivé de défiler lors de problèmes sociaux), une majorité de ceux qui défilent considèrent que les casseurs nuisent à leur cause, mais une minorité radicale considère qu’au contraire les casseurs donnent de l’ampleur au mouvement protestataire, et certains leur donnent à l’occasion un coup de main.

    L’insuffisance d’encadrement de terrain pour les forces de l’ordre, qui agissent parfois par brigades non coordonnées, peut expliquer en partie leur inefficacité et l’usage inapproprié de violence (par exemple LDB contre des manifestants dans la rue plutôt que les casseurs sur le trottoir).


Réagir