vendredi 14 février - par Michel DROUET

Le flouze, le pèse, le pognon, la fraîche…

Avant pour être très riche, on pouvait braquer une banque, un train postal ou un camion blindé rempli de lingots.

Les truands prenaient leur risque, quitte à se taper 20 ou 30 ans de placard ou à se faire raccourcir lorsque le braquage avait mal tourné, et quand les comptes étaient à sec, ils remontaient au charbon ou se diversifiaient dans le jeu ou la prostitution.

Aujourd’hui, pour faire fortune, mieux vaut miser sur l’économie et le néolibéralisme, avoir fait Harvard ou HEC, savoir se jouer des règles fiscales internationales et faire de l’entrisme dans les sphères du pouvoir pour se constituer un matelas pour ses vieux jours.

Une autre forme de truanderie, mais bien légale celle-là, puisque ce sont eux qui dictent les règles…

L’économie pour seul horizon

Le moindre frémissement d’un indice, la publication d’une statistique, le coronavirus qui risque de peser sur les échanges et par conséquent plomber la croissance ou le chiffre d’affaires d’un milliardaire grand pourvoyeur de consommateurs chinois en France, sans parler du risque terroriste ou la menace d’une crise entre un président à perruque et un dictateur à la coiffure improbable, tout est décortiqué, analysé au l’aune de l’impact sur le commerce mondial, de la pérennité des « chaînes de valeur » et du rendement des investissements.

Peu importe ceux qui triment six jours sur sept, les conditions de travail qui tuent ou rendent malade, les salaires de misère de ceux qui nous fournissent en objets en plastique inutiles, le sous-développement ou bien encore la pollution et la destruction de la planète, il faut de la fraîche, du cash pour faire vivre la bête et montrer à la face du monde qu’on est celui qui pisse le plus loin et qui a la plus grosse.

Vous, vous n’êtes rien, juste une variable d’ajustement, une merde de mouche sur votre toile cirée made in china. On vous demande seulement de consommer ce qu’on vous propose, c’est tout. Bientôt la Saint Valentin : courez vite acheter un bouquet de roses cultivées au Kenya sur des parcelles détruites pour les cultures vivrières.

Vous faites partie de la même communauté, celle qui représente 95 % de la population mondiale et qui nourrit les 5 % qui dirigent réellement le monde avec la complicité des politiques corrompus, intéressés ou complices et pourtant vous avez tendance à montrer du doigt celui qui s’en sort mieux que vous et à le déclarer responsable de vos malheurs, en vrac, le salaud de gréviste et gilet jaune qui plombent l’économie (puisqu’on vous le répète), le privilégié avec son statut de la Fonction publique ou de la SNCF.

Vous vous plantez en montrant du doigt les lampistes puisque de toutes façons, une fois que ces « privilégiés » auront été mis au même niveau que vous, c’est vous qui deviendrez les privilégiés parce que le système de réformes qui s’attaque aux rémunérations, aux retraites, à la couverture sociale et aux allocations est un mouvement perpétuel, parce que là-haut, ceux qui se tirent la bourre pour être dans le top 10 du classement des plus grosses fortunes, en veulent toujours davantage pour écraser la concurrence.

Votre horizon, si vous vous laissez faire, sera de devenir les Chinois ou les Ethiopiens de l’Europe.

Nous sommes passés du capitalisme ou néolibéralisme, et ça change tout

Les capitaux et les moyens de production et d’échanges ne vous appartiennent pas et ne vous appartiendront jamais. Vous êtes juste là pour les faire fructifier et permettre à quelques-uns de s’enrichir sur votre dos.

Le libéralisme protège ce système, mais il y a des pays, comme le nôtre, où il existe des marges de progression considérables, des pays où l’Etat Providence organise et gère la protection sociale et des services publics financés par les impôts et des prélèvements sociaux. Quelle horreur pour les néolibéraux !

Il faut donc casser, déréguler, privatiser pour ne plus payer d’impôts sur la production ou le bénéfice et s’accaparer les biens communs comme l’eau les transports, les autoroutes, la santé… en laissant le soin à l’Etat de « réguler les tensions sociales » avec sa police. Il faut que vous compreniez que le mètre étalon, c’est désormais la Chine, en attendant que ce soit le Vietnam, etc…  Circulez ! Il n’y a rien à voir !

Et tant pis, si le paracétamol ou la pénicilline, médicaments fabriqués à 90 et 50 % en Chine viennent à manquer chez nous à cause du coronavirus, vous pourrez certainement continuer à vous en procurer, à 10 ou 20 fois le prix actuel, mais avec la même base de remboursement de la Sécu…

Cela ouvre des perspectives intéressantes concernant le raccourcissement de la vie et donc sur la durée de versement des pensions de retraites. Avec un petit effort on devrait arriver au système prôné par Bismarck où le meilleur système de retraite faisait coïncider l’âge de la fin du travail avec la mort.

C’est cela le néolibéralisme : des tableaux de bords débouchant sur des calculs de rentabilité indécents.

Bon, en même temps, vous avez voté pour… 

Rien de mieux qu’une bonne vieille démocratie pour faire passer la pilule. Vous avez l’impression d’avoir fait votre « devoir » de citoyen en allant voter, par défaut, pour faire barrage à la menace brune, et hop, pas de bol, vous ne vous êtes même pas rendu compte que vous avez mis en place une gouvernance d’extrême centre autoritaire acquise aux thèses du néolibéralisme.

C’est clair, le vrai pouvoir, celui qui décide de payer ou pas des impôts n’est pas élu et il se cache derrière des larbins qui font le sale boulot et mettent en œuvre un programme dont vous avez oublié de lire les clauses restrictives en petits caractères au verso de la profession de foi.

« Y’a pas à dire, c’est du brutal ! » et ça commence à se voir, si bien que ça regimbe un peu dans la rue et qu’il faut lâcher du lest pour mieux repartir : exactement le scénario des 17 Milliards lâchés aux gilets jaunes suivi de la réforme des retraites.

« Ils osent tout et c’est à ça qu’on les reconnait », alors de temps à autres, la boîte à connerie s’ouvre, comme pour le rejet de l’allongement du congé suite à la mort d’un enfant, tellement bien cadré par les petits hommes gris des cabinets ministériels, que les « marcheurs » se sont autorisés, sans vergogne, à voter.

Comme disait Einstein « Pour marcher au pas, pas besoin de cerveau, la moelle épinière suffit », citation qui convient très bien à cette équipe de parlementaires recrutée sur CV, mâtinée d’opportunistes en mal de repères de gauche ou de droite.

Un Président, une majorité, et des médias…

 A côté de la police tout court, de plus en plus violente depuis la création des Uhlans du Préfet Lallement, il faut en plus une police de la pensée, celle qui officie dans les médias quasiment tous aux mains du pouvoir économique et fortement dépendants des recettes de la publicité.

Dans ces médias, sous couvert de pédagogie, on tape très fort sur les opposants, les grévistes, les régimes spéciaux… La conclusion des éditorialistes et commentateurs est toujours la même : il n’y a pas d’alternative (comme disait la bonne Mme Tatcher). Les bons jours, ils s’autorisent parfois (suprême transgression) à critiquer les bévues présidentielles (le T-shirt LBD par exemple).

Et pour éviter les choses qui fâchent (l’hôpital, l’état de la justice et des prisons, l’aide sociale à l’enfance ou bien encore les APL qui baisseront après les municipales,…) rien de mieux que des « reportages » ou des « magazines d’information » sur des peoples accablés de misères, comme Tapie, Goshn, Fillon, et le pauvre Balkany, injustement traqués et vilipendés parce que « les Français n’aiment pas ceux qui réussissent ».

Comme disait le plus naturellement du monde Séguéla « Quand tu n’as pas de Rolex à 50 ans, c’est que tu as raté ta vie ». La question ne se pose même pas de savoir avec quel argent elle a été achetée, pourquoi on t’a offert des costumes sur mesure ou pourquoi on t’a prêté un yacht pour tes vacances : un prêté pour un rendu, c’est tout.

C’est tout cela le néolibéralisme

Un monde de connivences, un pouvoir occulte qui envoie en première ligne ses chevaux légers qui vous disent « ayez confiance, votez pour moi », en pensant à leur parachute doré qui les attend dans une banque, un grand groupe ou une institution internationale.

Ce sont des représentants du peuple qui ont cru un instant qu’ils pouvaient faire bouger les lignes et qui se retrouvent à voter avec le petit doigt sur la couture du pantalon des conneries inhumaines.

Ce sont les médias qui concourent désormais dans la même catégorie que la défunte Pravda et la Télé chinoise.

C’est une petite caste qui vous considère comme des sous merdes, des variables d’ajustement du casino mondial.

Ce sont enfin des hommes, des puissances financières considérables, supérieures aux Etats qui distribuent les rôles, les cartons rouges et dictent leur loi, pas la vôtre.

C’est la nouvelle truanderie mondiale et ses porte flingues. 



132 réactions


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 11:10

      @Captain Marlo. Qui conserve le rôle tribunicien ? Les islamistes et le Front National (même rebaptisé).
      De quoi s’inquiéter.


    • assouline assouline 16 février 11:35

      @Toutes et tous
      .
      L’UPR nous dit :
      .

      c’est celle de Christophe GUILLUY  sur les effets de la mondialisation orchestrée par les Traités européens.


      .
      Ce lien renvoie vers le site fascisant « Comité de Valmy », bien connu déjà pour la « finesse » de ses analyses...
      .
      Or, on ne trouve dans l’article en question aucun exposé sur « les traités européens » qui auraient « orchestré la mondialisation »...
      Et pour cause... Ils n’y sont pour rien...
      On trouve plutôt, comme dans l’extrait cité à cette occasion, une analyse des effets de la mondialisation sur la classe politique française et sur les changements dans l’électorat...
      .
      Pour trouver d’éventuelles spéculations sur les Traités européens et le phénomène de mondialisation, il faudra chercher ailleurs...
      .
      Notons qu’à l’UPR, on croit encore pouvoir échapper à la mondialisation en s’enfermant dans ses frontières... Seule Cuba y est parvenue quelques décennies durant... et c’était bien malgré elle...

    • Legestr glaz Legestr glaz 16 février 11:55

      @assouline
      Et la Grande Bretagne depuis le 01 février 2020 qui va s’enfermer dans ses frontières....


    • assouline assouline 16 février 12:19

      @Legestr glaz
      .
      Ben non...
      Parce que la Grande-Bretagne n’a jamais eu l’ambition d’échapper à la mondialisation...
      Bien au contraire...


    • Spartacus Spartacus 16 février 15:23

      @Steph87
      La « solidarité » c’est volontaire... 
      Celle de ta caste est une farce....

      Y’a que les gauchistes qui osent se prétendre « solidaires » par la force...
      Mais qu’est ce que c’est que ces gens collectivistes et totalitaristes qui se prennent pour des anges, qui ne créent rien, n’investissement dans rien et sont aussi condescendant....

      Et c’est quoi ce procès d’intention ad personnam totalement con
      Frustré de n’avoir aucun argument sur ceux développés contradictoires ces adeptes des privilèges en droits ?

      Je ne suis pas comme toi. Mes arguments sont développés et vérifiés. Pas des invectives d’un incapable de développer un article par lui même ou n’avoir que des commentaires de diabolisation débiles.

      Le CICE, moi j’ai écrit contre.....https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/cice-du-caviar-aux-cochons-l-134617
      Le sauvetage des banques par l’état, j’ai encore écrit contre...

      Ce serait si simple pour les esprits simplistes de la caste des privilégiés que ceux qui les critiquent soient des caricatures...
      Ca évite de se poser des question ce que que vous êtes, des petits profiteurs à la petite semaine de l’argent des autres...


    • Steph87 16 février 16:22

      @Spartacus
      c’est bien ce que je dis, la solidarité c’est volontaire et c’est bien ta caste de privilégiés qui force la solidarité des classes populaires.
      Y’a que les gauchistes qui s’ignorent comme toi, abrités dans l’oseille mal acquise et qui pensent qu’ils ont bossés pour l’avoir qui osent prétendre s’être fait tout seul, qui prennent les gens pour de la merde, qui pensent créer alors qu’ils ne font qu’exploiter ceux qui ne sont pas nés avec une cuillère en argent dans la bouche comme toi.
      C’est toi le frustré de n’avoir aucun argument, tu écris inepties sur inepties, tu es le clown du site.
      C’est sur je ne suis pas comme toi (ouf !). Tes arguments ne sont pas développés, ils suivent juste une trame chargée de faire le triomphe de tes idées individualistes toutes aussi idiotes les unes que les autres.
      "Pas des invectives

      «  ? C’est une blague ? Tu ne rends même pas compte que tu n’écris que ça ? Tu t’enterres tout seul encore une fois.
      Tu écris à l’inverse de la réalité.
       »avoir que des commentaires de diabolisation débiles.

      «  ? encore une farce de clown, tous tes commentaires sont gorgés de tes expressions haineuses et redondantes.
      Et alors la cerise sur le gâteau, le clou du spectacle du clown :
       »ce que que vous êtes, des petits profiteurs à la petite semaine de l’argent des autres". Ça confirme tu inverses les choses...car tu vois les profiteurs ne sont pas petits, ils sont gros et ils profitent du travail de ceux qu’ils ne cessent d’exploiter. Ta phrase révèle tout : tu hurles sur les petits parce qu’ils sont fonctionnaires ou pauvres, syndiqués, écolos, humanistes pour défendre les vrais profiteurs du système, les parasites de ta classe qui ne foutent rien à part du blabla.
      Quant la remarque très adolescente concernant tes articles (que tu prétends écrire), ils ressemblent plus à des copiés-collés de propagande libérale qu’à des études de fonds désolé... il faut connaître le sujet avant de les écrire, ça t’éviterai d’être verbeux.


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 20:26

      @Captain Marlo. Oui, mais la fonction tribunicienne, qui l’assumera ?
      Le populo se déterminera sur des propositions de politique intérieure qui le touchent directement, or Asselineau s’y refuse, de peur que « ce soit clivant ».
      Depuis quelques années, j’ai déjà tenté une proposition sur l’accès du plus grand nombre à la justice, d’où sont actuellement évincés deux tiers des français  c’est bien trop cher, inabordable.
      C’est bloqué ici.

      Pour un permis à points, en chambre d’Injustice aux Affaires Matriarcales et Antifamiliales.

      ...


    • Spartacus Spartacus 17 février 09:46

      @Steph87
      A personnae d’un incapable d’écrire un article...
      Incapable de développer une idée sans faire 90% d’agression ad homminem...

      Triste personnage...

      Expliquer que c’est défendre les « petits » en faisant l’apologie de l’impôt qui casse le pouvoir d’achat des gens et vole le fruit de leur travail et les rend de plus en plus pauvre..
      Grade farce...
      Fonctionnaires ? expose nous au contraire ce concept de privilège que sont les « régimes spéciaux » que les "petits financent pour les fonctionaires se gavent et que tu refuses de comenter.
      Dur a part faire de l’ad personnae, t’as mal au cul. Indéfendable.

      Explique donc écologiquement aux pauvres pourquoi le carburant coûte 2 fois plus cher que la normale en France, et qu’a cause de cela ils sont encore plus pauvres à cause des taxes, et que l’électricité c’est 50% de taxes pour de l’écolo débilisme, et qu les nantis de EDF ont des droits spéciaux...

      Appeler humanistes les castes corporatistes des nomenklatura de l’état qui sont haineuses, intolérantes, sectaires et qui ne pensent qu’a avoir des privilèges sur le dos des autres et a vivre en passager clandestins de l’impôt...
      Quelle farce...


    • Steph87 17 février 11:36

      @Spartacus
      Venant du clown du site, ça me fais bien rire.
      Toi es-tu capable d’écrire un article ? Tu nommes ça « articles » ? Tes copiés-mal collés ?
      As-tu seulement lus les commentaires qu’ils donnent ? Es-tu voudrais t’en vanter ? Quel clown !
      Abstiens-toi d’écrire, car pour t’élever c’est trop tard visiblement. Es-tu atteint du syndrome de Clérambault ?

      "Incapable de développer une idée sans faire 90% d’agression ad homminem...

      "
      L’hôpital qui se fout de la charité, toi qui à longueur de tes commentaires ne peut s’empêcher de haïr bêtement et de qualifier tout ce qui ne va pas dans ton sens de bolcheviks, de communistes etc...tu ne le vois pas ça ???
      C’est toi qui est un bien triste personnage dans ta paranoïa évidente.
      Saches que ce n’est pas l’impôt qui casse le pouvoir d’achat (tes très cher us avaient des impôts très fortes dans les années 60 et pourtant le pouvoir d’achat était fort : tu vois tu écris sans cesse n’importe quoi). Le vol du fruit du travail est le fait de ta classe de cupides.
      Les fonctionnaires, tu me fais rire de par ton ignorance, poses-toi la question : qui est fonctionnaire ? Tes banquiers chéris qui se disent du privés et qui sont renfloués grassement lorsqu’ils ont cassés leurs jouets ? Les médecins qui se disent privés qui sont payés indirectement par la sécurité sociale ? Et j’en passe...
      Dur à part faire du réactionnaire de bas étage, t’as mal au cul mais pas à la tête ça c’est sûr...
      Et ta farce sur l’écologie, comme si tu ne pouvais pas réfléchir plus loin et voir que c’est ton système de merde de capitalisme qui trouve encore une astuce pour berner et voler les gens.
      Quant aux humanistes, dépasses le fait de les voir corporatistes des nomenklatura de l’état, il y en a d’autres mais pour le savoir il faut découvrir ce qui te manque cruellement : des livres...mais pas sur Amazon...


  • Armelle Armelle 14 février 14:40

    L’auteur,

    Vous n’en avez pas marre de vos âneries ? Toujours la même rengaine imbécile !

    Je vous plains, vous quitterez un jour cette terre (le plus tard possible bien sûr) dans une frustration terrible !!! Avec ce sentiment cruel de n’avoir rien fait de votre pauvre vie, sinon passer votre temps à envier ou critiquer les autres. On a ce qu’on mérite, il n’y a pas de hasard Mossieur Drouet, mais bon, il est vrai que ce terme « mérite » est sans doute absent de votre vocabulaire !!! Vous pensiez peut être que la vie était un truc formidable, bien doux, où tout tombe comme ça tout cru ? Mais faut redescendre, on sait que la fonction publique enseigne ça et endort son homme mais quand même, il y a des limites !!! Vous avez quel âge ? j’ai l’impression de lire un ado boutonneux qui commence à comprendre ce qui l’entoure...

    ...Pathétique

    Et puis, ayez svp un minimum d’honnêteté intellectuelle et de reconnaissance à l’égard des gens qui vous ont entretenu toute votre vie de rentier !!!

    Aucun respect, malotru et mal élevé en plus


    • pemile pemile 14 février 14:42

      @Armelle « On a ce qu’on mérite, il n’y a pas de hasard Mossieur Drouet »

      C’est pour le concours de la meilleur blague 2020 ??!!


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 15:08

      @Armelle
      J’aime bien les gens qui brodent sur la vie des autres, sans savoir, parce qu’il n’ont aucun argument à opposer à la démonstration et parce que l’article heurte leur petit confort bourgeois.


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 14 février 15:12

      @Armelle

      Toujours les mêmes ressorts : jalousie, envie , ressentiment ....

      Le papy chouine, lui qui, fonctionnaire territorial, n’en a pas foutu une rame pendant quarante ans... Les vieilles gôchiasses d’Agoravox applaudissent ..La caravane passe ...


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 15:18

      @Sharpshooter - Snoopy86
      C’est pratique de consulter les profils renseignés, hein ? Cela permet des commentaires affutés, à défaut d’être intelligents et de projeter ses fantasmes entre deux remontées de bile.


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 14 février 15:31

      @Michel DROUET

      C’est l’hopital qui se fout de la charité :
      Votre bile à vous remonte inutilement à longueur d’articles ...
      A l’évidence vous n’êtes qu’aigreur
      Moi, ce monde, tel qu’il est me convient assez


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 15:40

      @Sharpshooter - Snoopy86
      C’est çui qui l’dit qui y est...  smiley Sortez un peu de votre cour d’école...


    • foufouille foufouille 14 février 16:42

      @Sharpshooter - Snoopy86

      donc tu aimes les ordures, escrocs, etc ?


    • foufouille foufouille 14 février 18:19

      @Michel DROUET

      surtout que armelle est une fraudeuse fiscal ..............


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 19:03

      @foufouille
      Ah, bon ?


    • foufouille foufouille 14 février 19:30

      @Michel DROUET

      elle s’est vanté dans un commentaire de 2017 d’avoir une société offshore au belize même si elle est en france et travaille en france.

      donc elle ne cotise pas et ne paye pas d’IS.


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 février 20:46

      @foufouille
      Le profil idéal pour faire la leçon aux autres donc... Un peu comme Spartacus qui se vante d’avoir corrompu des fonctionnaires.


    • foufouille foufouille 14 février 20:56

      @Michel DROUET

      oui car spartacus a zéro entreprise et juste le rsa.


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 08:09

      @Sharpshooter - Snoopy86
      Les vieilles gôchiasses d’Agoravox applaudissent .


      .
      Votre père aussi était fonctionnaire, vous avez utilisé toute votre vie le modèle social français, et maintenant, vous crachez dans la soupe !? Vous préférez sans doute la riche famille le Pen, dont Papy le Pen millionnaire, qui trichait aux impôts ?!
      .
      C’est bien, les riches qui trichent aux impôts, pas vrai ? Ils profitent de tout le modèle social français, sans payer leur part. En voilà une idée qu’elle est bonne !
      Ils arrivent même à négocier leurs impôts avec Bercy, et à obtenir que Bercy efface l’ardoise...
      .
      Il y a mieux, aller vivre de l’autre côté de la frontière belge ! Plein de riches quittent l’enfer fiscal de Neuilly, Auteuil et Passy, pour demander l’asile fiscal en Belgique... Les pauvres migrants, je les plains, être obligés de se déraciner, quel drame !
      .
      Et puis il y a encore mieux : « Optimisation fiscale, dividendes, délocalisations, comment devenir milliardaire et le rester ! »

      Recette numéro 1 : régner en famille Recette numéro 2 : encaisser un maximum de dividendes Recette numéro 3 : être créatif... dans les montages juridiques Recette numéro 4 : entretenir l’opacité Recette numéro 5 : contourner le fiscRecette numéro 6 : mettre les salariés sous pression Recette numéro 7 : délocaliser et abuser de la sous-traitance

    • Captain Marlo Captain Marlo 15 février 21:50

      @dimitrius
      enfin je crois et chacun est libre d’aller où bon lui semble .


      .
      Lisez le programme de l’UPR, c’est un copié/coller du programme du Conseil National de la Résistance !

      L’UPR est un Mouvement de Libération Nationale.

      Il y a toute une partie du programme qui concerne les PME/PMI.
      .
      Mais bon, si vous préférez rester dans l’UE, construite sur mesure pour les gros capitalistes qui ont fait crever les artisans et les petites entreprises, surtout ne vous gênez pas  !


  • Eric F Eric F 14 février 19:10

    « les 5 % qui dirigent réellement le monde »

    je pense qu’il y a bien moins de 5% qui dirigent réellement le monde, à peine 1%.


  • Kapimo Kapimo 15 février 00:23

    Et dans cette grande truanderie financière ou l’argent n’est plus qu’un signe vide déconnecté de la réalité, la prochaine réalité virtuelle sera celle du changement climatique.

    https://lesakerfrancophone.fr/dou-vient-reellement-largent-derriere-le-nouvel-agenda-vert

    Nous sommes un empire, maintenant, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez cette réalité, judicieusement, comme vous le souhaitez, nous agissons à nouveau et nous créons d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez étudier également, et c’est ainsi que les choses se passent


  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 février 19:43

    Le ton des commentaires monte. Ceux qui gèrent ce pays ne semblent pas comprendre que l’affaire des retraites ne passe pas. Quand ça commencera a tirer, on se demandera pourquoi ... Et ce sera bien triste si, comme aux USA , ceux qui perdent espoir ne tirent pas sur les coupables mais sur n’importe qui.

    PJCA


    • Xenozoid Xenozoid 15 février 19:51

      @Pierre JC Allard

      c’est avoir l’initiative sur le « narative ».on offre un stand de tire,avec ses regles,et on improvise sur la done


Réagir