lundi 22 juillet - par C’est Nabum

Des fuites …

 

JPEG

EDF doit songer aux couches.

Une nouvelle affaire de radioactivité dans la Loire et ses affluents. On s’interroge, on s’inquiète, on finit hélas par ne pas s’en étonner. Pourtant, il y a cette fois quelque chose qui à défaut de nous rassurer, nous ouvre de nouvelles perspectives : nous n’avons pas attendu des années pour découvrir le phénomène. Il y a désormais des organismes qui surveillent, qui pistent et qui se refusent à laisser à la seule entreprise EDF, le soin de la transparence.

Rien en effet n’est plus opaque que cette société qui joue avec la mort future avec une telle légèreté. Non contente de laisser aux générations à venir un cadeau empoisonné dont personne ne saura jamais que faire, les mafieux de l’énergie laissent planer sur nos têtes, la perspective d’une catastrophe qui ne manquera pas d’arriver.

Mais qu’importe puisqu’ils distribuent des pastilles de sel aux populations sacrifiées sur l’autel de la fée électricité nucléaire, cette illusion vendue par le gouvernement pour nous assurer des lendemains radieux. Il faut au passage admirer leur sens de la formule tandis qu’ils laissent proliférer les moyens de locomotions les plus extravagants pourvu qu’ils soient électriques.

Qui donc va enfin mettre un terme à cette folie française qui s’entête à penser le Nucléaire comme une solution durable ? Vaste farce orchestrée par une propagande tout azimut tandis que les cancers de la thyroïde fleurissent en bord de Loire avant que ne survienne le véritable accident, de plus en plus probable avec l’état de délabrement de nos vieux monstres, crachant la fumée.

D’ailleurs ces monstres, on ne sait même pas comment les mettre à mort le moment venu. Il n’est pour l’heure envisagé ni les procédures, ni les financements de leur mise en sommeil sous des sarcophages de béton qui restent à inventer. Les apprentis sorciers n’ont pas même la décence de nous avouer leur ignorance tandis qu’ils s’apprêtent à lancer des EPR, comme d’autres jetteraient un dé sur un tapis de jeu.

Avec la complicité des pouvoirs successifs, EDF fait le pari du pire pour notre Loire, pourtant Patrimoine de L’humanité. Nous vivons avec quatre épées de Damoclès au-dessus de nos têtes, bien assez pour rayer de la carte tous les ligériens, sacrifiés souvent consentants, tant la désinformation a rempli sa mission.

Le Nucléaire est une calamité. Il convient de le dire et de le répéter sans cesse. Pire encore, c’est un leurre qui nous éloigne des solutions alternatives, tant la confiance en cette mascarade morbide habite nos gouvernants. Je m’interroge d’ailleurs : « Comment ces gens peuvent-ils regarder leurs petits enfants dans les yeux quand ils encouragent ces monstres à générer un poison mortel ? »

Nous vivons depuis des lustres auprès de ces tours épouvantables. Il n’y a pas lieu d’être fiers, alors que nous célébrons le cinq centième anniversaire de la Renaissance, de la terrible comparaison entre Amboise et Chinon, Blois et Saint Laurent, Sully et Dampierre, Gien et Belleville. Quel héritage nous allons laisser ! Nous sommes des misérables aux yeux de l’Histoire.

En attendant, notre Loire n’a jamais été aussi transparente. Les gentils écobobologistes s’en félicitent alors qu’ils la parcourent sur des vélos électriques. Les algues se multiplient, les analyses décèlent des doses anormales de produits tous plus toxiques les uns que les autres tandis que nos poissons se gavent de micro particules de plastique. Quelques fuites radioactives en sus, rien de bien gênant, il faut l’avouer, dans ce décor calamiteux de notre mépris sidérant pour la nature. « Tout va bien pour l’instant », déclare naïvement celui qui se jette dans le vide …

Contaminationnement vôtre

JPEG



117 réactions


  • ZXSpect ZXSpect 22 juillet 10:29

    « tandis que les cancers de la thyroïde fleurissent en bord de Loire »

    .

    « les analyses décèlent des doses anormales de produits tous plus toxiques les uns que les autres »

    .

    « Quelques fuites radioactives en sus »

    .

    C’est Nabum a tout fait raison de s’alarmer et de nous en informer.

    .

    Pourrait-il nous donner ses sources (cancers, analyses, fuites) ce qui renforcerait l’impact de son article.

    .

    Le nucléaire est bien une facilité à court terme et un problème avec inconnues pour l’avenir.


    • gaijin gaijin 22 juillet 10:55

      @ZXSpect
      « Le nucléaire est bien une facilité à court terme et un problème avec inconnues pour l’avenir. »
      ça c’est ce qu’on disait dans les années 60 .....quand on imaginait un avenir sur la base d’un progrès exponentiel qui permettrait de résoudre les inconnues ...( genre la conquète de l’espace en l’an 2000 )
      aujourd’hui pas d’inconnues : juste la certitude d’un gros merdier ingérable .....


    • guylain chevrier guylain chevrier 22 juillet 17:15

      @gaijin

      Le vrai « merdier ingérable », c’est cette propension à la propagation de cet état d’esprit contre la science et la connaissance, uniquement sur le fondement de la peur. Car on le sait, il est bien plus facile de créer la peur voire la panique par une fausse nouvelle, que pour la contrer, puisqu’ensuite, il faut démontrer contre de l’irrationnel le vrai, en faisant preuve de pédagogie avec force d’arguments.

      La modernité, c’est de pouvoir faire vivre des dizaines de millions d’individus à un niveau correct dans tous les domaines et pour cela l’énergie est essentielle et le nucléaire sa principale source au XXI e siècle et qui n’a rien à voir avec une réalité franco-française mais qui, en dehors de quelques pays comme l’Allemagne qui ont réactivé le charbon pour nous empoisonner l’air par pure manipulation politicienne, utilisent le nucléaire. Aucun développement du potentiel de la création de richesse de la France ne peut se passer de cette énergie, mais aussi rappelons-le, notre peuple qui paie une facture d’électricité parmi les plus basses au monde. En Allemagne c’est le double ! Je rappelle au passage que Gérard Mourou, professeur émérite de l’École polytechnique, qui a été récompensé par le prix Nobel de physique 2018, illustre merveilleusement pourquoi il faut briser cette idéologie mortifère noyée dans l’ignorance. Il a mis au point un procédé relatif à l’utilisation du laser susceptible de réduire la radioactivité d’un million d’années à 30 minutes, qui pourrait être appliqué aux déchets nucléaires. Un projet lancé en collaboration avec le Comité à l’Energie Atomique (CEA) dans une perspective à 10 ans. On est en passe de mettre au point la fusion nucléaire qui serait une ressource sans limite et sans déchets, l’outil dont nous avons besoin pour des voyage aux confins de notre galaxie demain et ouvrir de nouveaux possibles à l’Homme. Le voilà notre avenir ! Mais ces antinucléaires qui ne voient que le bout de leur nez lorsqu’ils regardent le ciel sont prêts à tout pour empêcher la science de leur donner tort, c’est de l’idéologie et rien d’autre, si, de la bêtise et de l’arriérisme. Ce sont les mêmes qui ont peur des lignes à haute-tension et autres relais d’ondes diverses dont il n’y a rien à craindre, mais bien plus des portables que l’on met toute la journée à l’oreille dont ne pourraient se passer ces écolos de pacotille. Donc, le retour dans les grottes, mais pas sans le portable et toutes les commodités modernes quand même. Quelle hypocrisie et quels cerveaux plats ! Ce sont les nouveaux obscurantistes et faux-prophètes de notre temps

      Pour info, à lire sur Agoravox :

      Délire furieux sur le climat : Ne nous laissons pas devenir fous !

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/delire-furieux-sur-le-climat-ne-209198


    • Trelawney Trelawney 22 juillet 18:20

      @guylain chevrier
      le nucléaire sa principale source au XXI e siècle et qui n’a rien à voir avec une réalité franco-française mais qui, en dehors de quelques pays comme l’Allemagne qui ont réactivé le charbon pour nous empoisonner l’air par pure manipulation politicienne, utilisent le nucléaire. 
      L’électricité produite par le nucléaire représente 10% du total de l’électricité produite dans le monde.
      Aucun développement du potentiel de la création de richesse de la France ne peut se passer de cette énergie, mais aussi rappelons-le, notre peuple qui paie une facture d’électricité parmi les plus basses au monde.
      Quelle est la part d’impôt que paie en pure perte le contribuable pour financer cette énergie pas cher.
      Il a mis au point un procédé relatif à l’utilisation du laser susceptible de réduire la radioactivité d’un million d’années à 30 minutes, qui pourrait être appliqué aux déchets nucléaires.
      Ca me rappelle l’histoire des avions renifleurs. J’ai aussi entendu ici qu’il y avait de l’énergie dans la pomme de terre. On en est pas loin. Question : quelle puissance aura ce laser ?
      On est en passe de mettre au point la fusion nucléaire qui serait une ressource sans limite 
      Pour le projet Iter on en est déjà à 20 milliards d’euro et aucune perspective chiffrable sur la faisabilité du truc. Il est question que l’UE arrête de le financer. Iter + EPR ça commence à faire cher l’électricité pas cher

      Cerise sur le gâteau : Ce sont les mêmes qui ont peur des lignes à haute-tension et autres relais d’ondes diverses dont il n’y a rien à craindre. Pour les lignes à haute tension, vous pouvez développer ? Parce que pour L’ANSES, c’est plus dangereux que le glyphosate


    • San Jose 22 juillet 19:36

      @ZXSpect
      .
      [Nabum] pourrait-il nous donner ses sources (cancer, analyses, fuites) ce qui renforcerait l’impact de son article
      .
       smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 juillet 09:21

      @ZXSpect

      La source n’y est pour rien


    • baldis30 23 juillet 16:54

      @Trelawney

      même chose que pour ma remarque précédente sur le tritium ... ça vient d’être effacé... mais ..... on est à la limite ... alors je recommence ....


      bonsoir
       " Il a mis au point un procédé relatif à l’utilisation du laser susceptible de réduire la radioactivité d’un million d’années à 30 minutes, qui pourrait être appliqué aux déchets nucléaires.
      Ca me rappelle l’histoire des avions renifleurs. J’ai aussi entendu ici qu’il y avait de l’énergie dans la pomme de terre. On en est pas loin. Question : quelle puissance aura ce laser ?"

       il y avait encore plus simple ... la filière à neutrons rapides que l’on veuille ou non surgénérer .. donc par sur-irradiation ... Mais voilà ... Jospin , dont on ne devait plus entendre parler est passé par là avec ses connaissances scientifiques ... connaissances en chair et en os bien sûr mais qu’on n’a jamais rencontré dans aucune enceinte scientifique ...




  • juluch juluch 22 juillet 11:05

    Malheureusement c’est la source d’énergie qui a le plus d’avenir devant elle avec les nouveaux réacteurs fin prêt ou presque sur les future centrale.


    • Trelawney Trelawney 22 juillet 19:20

      @juluch
      Ce n’est pas vraiment cela. Un pays en voix de développement aura besoin de produire énormément d’énergie à trés court terme dans une petite région pour développer économiquement cette région. Pour cela il utilisera des mode de production comme l’hydraulique (les barrages), le nucléaire ou même de trés grosses centrales thermiques (gaz pétrole charbon). S’il ne veut pas être dépendant des matières premières, il adoptera la solution barrage s’il en a la possibilité ou sinon nucléaire. Actuellement les Russes développent de petit réacteur sur barge pour pouvoir déplacer ce producteur d’énergie (pratique)

      Une fois le développement économique en bonne voie, ce pays se penchera sur des solutions renouvelables comme l’éolien, le biogaz, le solaire etc.

      C’est ce que font tous les pays du monde.

      La France adopte l’énergie nucléaire pour 2 raisons :
      1 parce que c’est une spécialité française
      2 parce que le monopole de distribution d’énergie fait qu’il est plus pratique pour EDF d’avoir de gros points de production et de diffuser cette énergie par des lignes à haute tension (et tant pis pour la Cote d’Azur et la Bretagne qui sont en bout de ligne)


    • juluch juluch 23 juillet 12:46

      @Trelawney

      Les éoliennes produisent pratiquement rien, sont bruyantes et horribles dans le paysage.

      Le peut de centrales solaires ont une production bien moindre que leurs copines en nuc.

      Et les barrages ne peuvent etre placé qu’à peut d’endroit 

      qu’on le veuille ou non se sont les nuc actuellemntqui produisent le plus et vu que la demande est croissante….


    • baldis30 23 juillet 17:00

      @Trelawney
      re
      « Actuellement les Russes développent de petit réacteur sur barge pour pouvoir déplacer ce producteur d’énergie (pratique) »
       Et cette disposition, qui en fait est un prolongement civil de la marine nucléaire est la solution intelligente ... elle permettrait dans bien des cas ( mais pas tous) de catastrophes naturelles d’assumer des besoins locaux prioritaires...
       Que fait l’UNESCO ? puisque cela dépendrait d’elle .... et l’ONU pour le financement ?


    • Trelawney Trelawney 23 juillet 17:32

      @juluch
      L’éolien produit beaucoup en off shore et dans certaines régions de grands vent comme la somme, la région des Corbières. Planer trois quatre éoliennes pour faire « écologique » n’est pas rationnel. Au Danemark, la part du charbon a reculé de 82,8 % en 1994 (33,29 TWh) à 34,4 % en 2012 (10,56 TWh) remplacé par l’éolien. L’économie sur l’importation de charbon est de 300 Millions d’euros. Le champs éolien de Samso a été réalisé en coopérative de particulier (ce sont les habitants de l’ile qui l’ont financé) et assure l’autosuffisance de l’ile en énergie.
      Pour ce qui est de l’énergie solaire, il faut se tourner vers le Maroc, l’Afrique du sud et la Chine qui ont réalisé de beau projet trés performant. La Chine développe un système très avancé de solaire thermodyanique. Le Maroc est en train de créer 5 champs solaires pour une puissance supérieur à un EPR. Il utilise cette énergie pour pomper l’eau au fond des déserts.

      Il ne faut pas dire que l’énergie renouvelable ne marche pas

      La part nucléaire décroisse année après année (trop cher, trop compliqué, trop long à mettre en place)


    • San Jose 23 juillet 19:38

      @Trelawney
      .
      L’évocation du cas danois est vaine (pas généralisable) à moins que la Norvège ne se mette à fabriquer et exporter des montagnes. 


    • Trelawney Trelawney 24 juillet 07:35

      @San Jose
      Allez faire un tour du coté de l’Ecosse qui va bientôt dépasser le Danemark.
      Pour info la Danemark exporte plus de courant vers la Norvege que l’inverse. Et comme la Norvege a mis un plafond maximum (qui est le même que pour le Danemark), le Danemark exporte vers l’Allemagne gros demandeur. faut pas toujours croire les conneries EDF qui dit que la Norvege a des barrages et fournit le courant danois car l’éolien ne peut pas marcher.
      Il est vrai aussi que le Danemark comme l’Ecosse, sont des pays de courant d’air et qu’ils profitent à fond des avantages climatiques.
      J’avais une société spécialisée dans l’éolien que j’ai vendu aux danois (plus russes) il y a plus de 10 ans. Je peut vous dire qu’ils ont fait des progrès incroyables dans tous les domaines (aérodynamique, mécanique, électronique). J’étais spécialisé dans les boites de vitesses automatiques. Dix ans après mes boites c’est de la préhistoire. 
      L’éolien et le solaire thermique (pas photovoltaique) sont des domaines où techniquement ils avancent trés vite


    • San Jose 24 juillet 08:58

      @Trelawney
      .
      Vous répondez à côté. Je répète : un pays très éolien doit avoir un stockage et le Danemark a le sien en Norvège. Ceci est vrai que le Danemark soit globalement exportateur net ou non vers le pays qui stocke. 
      .
      Ou alors un pays très éolien peut se passer de stockage s’il se débarrasse à bas prix de son énergie éolienne vers ses voisins, mais il doit conserver quand même en production non intermittente la puissance qu’il aurait sans éolien : cela améliore son bilan carbone si son énergie non intermittente est carbonée, mais l’améliore au double surcoût des éoliennes et de la baisse de l’amortissement des centrales non intermittentes. 
      .
      Ou alors il compte les jours sans vent ni soleil sur le secours de ses voisins restés mieux équipés que lui en non intermittent. 
      Tout ceci n’est pas génial. 


    • Trelawney Trelawney 24 juillet 16:50

      @San Jose
      Il est certain qu’aujourd’hui par période de canicule, aucun barrage ne fonctionnent. De plus certains réacteurs nucléaires sont à l’arrêt (Glofech, Chinon), car rien pour les refroidir.
      C’est ce que l’on nomme entre autre un facteur de charge.
      Croire que EDF peut fournir du courant 24/24 et 365 jours par an sans l’aide d’autres pays pour assurer le complément, c’est croire que l’éolien ne peut fournir de courant toute l’année. On est dans le même registre.

      La formule « ne pas mettre ses oeufs dans le même panier » trouve un sens.

      Le Danemark est en train de développer des énergies dans le marémotrice et l’hydrolien. Il n’empeche qu’avec 3 fois moins d’investissements par habitants que la France, ils arrivent à être autonome en énergie


    • San Jose 24 juillet 16:54

      @Trelawney
      .
      Bien sûr, je plaisantais en disant que l’éolien ne fournit pas toute l’année. 
      Autant en rester là. 


  • Spartacus Spartacus 22 juillet 11:38

    La psychose des bobos.

    Voici exactement la victoire de l’anxiogène sur la raison et les idiots utiles qui colportent les idioties catastro-débiles de la presse gauchiste....

    Attention l’auteur ne mange plus de bananes.....

    C’est plus radioactif que les mesures débiles des tritium dans l’eau qui fait la base de ton article...  smiley

    https://www.contrepoints.org/2019/07/20/349423-tritium-dans-leau-potable-la-polemique-a-la-noix-de-lete


    • ZXSpect ZXSpect 22 juillet 12:24

      @Spartacus
      .

      Vous nous avez donné vos sources…

      .

      Attendez donc que C’est Nabum nous donne les siennes sur « les cancers de la thyroïde », les « doses anormales de produits plus toxiques les uns que les autres » et « les fuites radioactives ».

      .

      Vous imaginez bien qu’il a des sources sérieuses et scientifiquement incontestables étayant ses propos .


    • papat 22 juillet 15:54

      @Spartacus
      puisque vous êtes si intelligent ,pourquoi n’allez vous pas faire un selfie a tchernobil ou fukushima histoire de nous montrer la non dangerosité de l’énergie nucleaire , tout le monde y gagnerait, nous serions débarrassés assez rapidement d’un drôle de client


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 juillet 09:22

      @Spartacus

      Les bobos ne seront pas les seuls à en pâtir
      ça me rassure


  • ZXSpect ZXSpect 22 juillet 14:24

    C’est Nabum s’est donc inspiré de cet article https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/eau-du-robinet-orleans-tours-blois-regulierement-contaminee-residu-radioactif-1702094.html mais se garde de préciser que même ACRO assure que l’eau n’est absolument pas dangereuse pour la santé. Il faut dire que « quelques messages circulent sur les réseaux faisant état d’une interdiction de consommer de l’eau dans les hôpitaux parisiens ». Quelle responsabilité que de relayer et amplifier des rumeurs anxiogènes !

    .

    Alors… « les cancers de la thyroïde », les « doses anormales de produits plus toxiques les uns que les autres » et « les fuites radioactives ». ???


    • Spartacus Spartacus 22 juillet 15:57

      @ZXSpect

      Le mieux est un graphique pour aider Nabum à comprendre  smiley

      https://pbs.twimg.com/media/EADYGdIX4AA1MEy.jpg


    • ZXSpect ZXSpect 22 juillet 16:04

      @Spartacus
      .

      Auriez vous aussi un graphique sur « les cancers de la thyroïde (qui) fleurissent en bord de Loire » et sur « les analyses (qui) décèlent des doses anormales de produits tous plus toxiques les uns que les autres » sans oublier « quelques fuites radioactives en sus » ?


    • guylain chevrier guylain chevrier 22 juillet 17:00

      @ZXSpect
      Mais stop à ce délire ! Si c’était vrai, on s’en apercevrait, mais là rien de tout cela, que de la peur, du complotisme. Il faut arrêter de faire des liens entre des maladies et des causes pour lesquelles la seule preuve est l’affirmation, sans aucun arguments scientifique, de quelques illuminés. Tout n’a jamais été autant surveillé, dans tous les domaines. Il faut prendre du recul, nous n’avons jamais disposé d’une espérance de vie aussi longue parce que précisément, grâce à la science et à l’évolution de notre société, les conditions de vie ne cessent de s’améliorer, y compris en matière sanitaire. Il faut lâcher certaines obsessions, dont celle de devenir immortel qui parait poindre derrière ces peurs, celles de la mort prématurée, irraisonnées, étroitement liées au climat instauré par le principe de précaution. Défendre la protection sociale menacée ça, c’est un vrai défit. Mais avec ce climat de peur créé par les écologistes patentés, on en perd de vue les attaques permanentes contre nos conditions de vie. Ca arrange bien le système, c’est clair.


    • ZXSpect ZXSpect 22 juillet 17:24

      @guylain chevrier

      mais entièrement d’accord avec vous… je demandais seulement à l’auteur d’étayer ses déclarations/affirmations anxiogènes. Contrer une affirmation par une négation n’est pas suffisant pour dégonfler les rumeurs... mais demander des preuves, puis souligner leur absence peut être une méthode. Quoique je doute que l’on puisse convaincre du contraire les amateurs de rumeurs alarmistes sinon les adeptes du complotisme 


    • machin 23 juillet 06:01

      @Spartacus

      Sans Tchernobil sans Fukushima

      sans tous ces petits incidents sans gravité réelle,
      personne n’aurait songé à surveiller sa thyroïde alors qu’elle emmerde 80 voir 90 % des populations...

      Sans Tchernobil sans Fukushima

      personne n’aurait découvert les bienfaits de la petites pilule matinale de Lévothyrox...
      .
      Contrairement à une légende tenace, l’atome ne crée pas seulement des emplois dans l’industrie funéraire...

      Les labos et la cancérologie en profite aussi très largement...

      .


    • Spartacus Spartacus 23 juillet 08:18

      @machin
      Tremblez vous allez mourir demain.
      La vie des bobos est fonctionnaire, pas assez fournie alors ils aiment avoir à se faire peur.
      Ils se créent de l’anxiogène pour n’importe quoi.
      Tremblez, les pierres de votre logement sont radioactives... Le cancer et la mort dans d’affreuses souffrances guette la semaine prochaine.


    • ZXSpect ZXSpect 23 juillet 08:33

      @Spartacus

      L’auteur n’a toujours pas justifié les affirmations suivantes :


      « tandis que les cancers de la thyroïde fleurissent en bord de Loire »


      « les analyses décèlent des doses anormales de produits tous plus toxiques les uns que les autres »


      « Quelques fuites radioactives en sus »


      C’est Nabum ne peut pas diffuser de telles informations sans avoir des sources sérieuses et scientifiquement incontestables.


    • San Jose 23 juillet 09:06

      @ZXSpect
      .
      Comme je le dis plus loin, je ne suis pas mécontent de voir saint Nabum le prêcheur se mettre dans un mauvais cas avec un discours intégralement émotionnel et vide d’arguments.


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 juillet 09:23

      @ZXSpect

      Il y a eu une multitude d’articles dans la région sur une alerte radioactive dans la Loire


  • zygzornifle zygzornifle 22 juillet 15:49

    A cause de la pollution et de la chaleur des homards mutants se sont attaqués aux refroidisseurs de cette centrale , ils vont finir pas suivre les câbles et venir nous pincer a travers le compteur Linky ....


  • Raymond75 22 juillet 16:01

    La situation est totalement sous contrôle ; les spécialistes nous disent les seuils sont très inférieurs aux limites tolérées, et des études récentes ont montré qu’une eau légèrement radio active est excellente pour la santé, car elle tue les bactéries et stimule le cerveau.

    C’est le premier ministre, ancien salarié de Areva qui nous le dit.

    Merci EDF, Areva et Atomic Anne.


  • Ruut Ruut 22 juillet 16:13

    Indirectement le dernier bilant de l’ASN date de 2009.

    source : https://www.asn.fr/recherche/(searchText)/eaux+du+robinet

    Concernent le rapport de 2013 sur la radioactivité des eaux en bouteille, c’est assez surprenant, je pensais que c’était mieux contrôlé.
    Pas de rapport pour 2018...

    source : https://www.asn.fr/Media/Files/00-Publications/LA-QUALITE-RADIOLOGIQUE-DES-EAUX-CONDITIONNEES-PRODUITES-EN-FRANCE ?


    • sls0 sls0 22 juillet 22:14

      @Ruut
      Les contrôles de suivi sont fait par l’Agence Régionale de Santé, c’est affiché en mairie.
      L’ASN a fait faire un point zéro par l’IRSN, ça ne varie très peu au niveau radioactivité, en général c’est du radium. Une radioactivité suite au contact de roches radioactives.
      Ils ont demandé plus de détails coté éléments.
      Pour rentrer dans le détail ça demande des appareils plus spécifiques et couteux.
      Le jour où l’on trouve de l’anthropique style césium ou tritium ils n’auront plus à se poser des questions ou faire des théories sans éléments factuels.
      Il y a1347 personnes qui sont ou qui étaient alimentés par des sources hors normes coté radioactif, là c’est le rôle de l’ASN de mettre le doigt dessus.

      En Hongrie il y a des centres de thalasso qui emploient de l’eau radioactive, c’était très à la mode.
      L’OMS dit que l’on peut boire de l’eau tritiée à 10000 Bq, la norme qualitative est de 100 Bq en Europe.
      Le tritium c’est de l’alpha très mou qui ne reste que 10 jours max dans le corps ce qui explique les 10000Bq, radioactif mais peu violent.
      Les 100Bq, permettent de voir les autres éléments dangereux, 10000Bq aveuglerait.
      La radioactivité de l’uranium permet de le déceler, il est chimiquement plus dangereux que radioactivement.
      Il y a une directive européenne qui reprend tout les éléments, il y a au moins 40 tableaux, si on ne travaille pas dans un labo et que l’on ne pratique pas tout les jours, c’est imbitable.
      Les ARS c’est 9 labos dont 5 qui peuvent faire toute les mesures. L’IRSN a aussi des labos ainsi que les centrales nucléaires. Ça fait peu de monde qui maitrisent le sujet.
      Pour le particulier c’est direction mairie, les analyses sont affichées avec les critères d’acceptation.
      Pour les centrales nucléaires, les DRIRE qui ont la déléguation de l’ASN ont accès aux alarmes de la centrale, ils sont prévenus en temps réel ou différé de 24h si c’est séparé informatiquement pour des raisons de sécurité informatique. Légalement c’est le fax ou le courrier.


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 juillet 09:24

      @Ruut

      Pour les eaux en bouteille, il y a certainement fausse nouvelle
      Pour la Loire la chose est avérée à maintes sources


  • sls0 sls0 22 juillet 16:15

    Par mois je consomme 80-84kWh d’électricité d’origine hydraulique, 3 litres d’essence.

    Je suppose que l’auteur ce doit être inférieur sinon il aurait peu de droits de l’ouvrir.

    Il est facile de se plaindre de l’électricité nucléaire alors que l’on en consomme pour écrire l’article.

    Il est facile de se plaindre de micros particules de plastique alors qu’on achète sous plastique.

    Bon Mabum a un coté poète, c’est plus basé sur l’onirique et l’émotionnel que sur du factuel.

    Pour le démantèlement il faut aller voir coté cours de compte, il ont fini leur bras de fer avec EDF, les chiffres tiennent la route maintenant.

    La Meuse est loin de la Loire, à un station de contrôle belge ainsi qu’à la centrale de Chooz, une grosse alerte de radioactivité. Vu les éléments incriminés, peu de chance que ça vienne de la centrale. 

    Des équipes sont envoyé du coté amont du fleuve.

    Ils ont retrouvé le coupable, un type qui avait passé une scintillographie et qui avait pissé le long de la Meuse, un riverain.

    Pour l’eau tritiée, on se pose des questions au dessus de 100Bq car les concentrations ne sont jamais uniformes, un problème de concentration aléatoire. Du coup on contrôle en différents endroits lorsque ça dépasse 100Bq. Pour l’OMS il ne faut pas dépasser 10000Bq.

    On a donc un critère d’alerte 100 fois en dessous du critère de potabilité.

    On parle de facteur de dose en fonction de l’élément. Je vais prendre le potassium 40 et l’eau tritiée. Du potassium 40 il y en a dans les bananes, si on mange une banane en tenant compte du facteur de dose, pour avoir la même dose ingérée il faut boire 40 litres d’eau à 500Bq/l.

    Il est assez normal qu’un poète ne le sache pas.

    Pour les poètes qui veulent se former un peu :

    https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.futura-sciences.com/alternative/amp/actualite/76547/&ved=2ahUKEwivmaKl18jjAhUu1lkKHej3BDMQFjADegQIAhAB&usg=AOvVaw0YcRXzuMxS-ERePKJMnus1&cf=1


    • papat 22 juillet 16:33

      @sls0
      puisque vous êtes si intelligent ,pourquoi n’allez vous pas faire un selfie a tchernobil ou fukushima histoire de nous démontrer la non dangerosité de l’énergie nucleaire , tout le monde y gagnerait, nous serions débarrassés assez rapidement d’un drôle de client


    • ZXSpect ZXSpect 22 juillet 16:49

      @sls0
      .

      Lorsque le poète bonimente, et avec le talent qu’il faut lui reconnaître, il mérite les applaudissements… mais lorsque le bonimenteur poète nous relaye une information tronquée qu’il agrémente d’assertions anxiogènes non sourcées (« les cancers de la thyroïde », les « doses anormales de produits plus toxiques les uns que les autres » et « les fuites radioactives ») que ne reste-t-il dans son domaine d’excellence : le conte !

      .

      le « coté poète, plus basé sur l’onirique et l’émotionnel que sur du factuel » n’excuse rien, et s « il est assez normal qu’un poète ne le sache pas. » qu’il n’écrive pas sur ces sujets


    • sls0 sls0 22 juillet 17:00

      @papat
      Pour démontrer la validité des normes incendie, vous allez dans une maison en feu ou dans une maison qui respecte ces normes ?
      Apprenez la différence entre le BWR et le PWR, ensuite on en recause.
      Avant de profiter de l’électricité hydraulique, je suis resté 24 ans à proximité d’une centrale PWR.
      Au fait votre consommation d’électricité mensuelle c’est combien de kWh ? Par français en moyenne c’est 480kWh, ça explique un peut le nucléaire, non ?
      Vous consommeriez comme moi, plus besoin de nucléaire.


    • San Jose 22 juillet 19:30

      @papat
      .
      Papat, je vous prends au mot. Financez mon voyage à Foucouchima (je n’ai pas besoin de beaucoup d’étoiles à mes hôtels), rien que deux ou trois jours sur place, et je vous rapporterai le selfie demandé. Je le prendrai aussi près de la centrale qu’on m’en laissera approcher. 
      Nous trouverons à nous joindre via l’inscription sur un forum quelconque. 


    • foufouille foufouille 22 juillet 19:42

      @papat
      moi aussi je veux m’inscrire pour ton voyage !!


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 juillet 09:25

      @ZXSpect

      Ce qui est tronqué c’est pour l’eau en bouteille, je vous l’accorde

      Mais pour la Loire c’est avéré


    • ZXSpect ZXSpect 23 juillet 09:35

      @C’est Nabum

      « tandis que les cancers de la thyroïde fleurissent en bord de Loire »…. vous ne pouvez pas affirmer cela sans le justifier.




      « les analyses décèlent des doses anormales de produits tous plus toxiques les uns que les autres » quelles analyses… quels produits… quels dosages ?




      « Quelques fuites radioactives en sus »  C’est trop sérieux pour se contenter d’affirmer qu’ »Il y a eu une multitude d’articles dans la région sur une alerte radioactive dans la Loire  »


    • papat 23 juillet 15:13

      @San Jose
      Au total, plus de 470.000 personnes (l’équivalent de deux fois la population de Bordeaux) ont été évacuées de la région et déplacées dans tout le pays, au lendemain de la catastrophe nucléaire, et n’ont toujours pas pu regagner leur lieu de vie à cause de la radioactivité. Elles habitent parfois à plusieurs centaines de kilomètres de là. 100.000 d’entre eux ont été provisoirement abrités dans des préfabriqués où ils vivent toujours, dans un confort plus que limité. Selon Greenpeace Japon120.000 « réfugiés nucléaires » ne peuvent toujours pas rentrer chez eux. Le gouvernement japonais a promis 30.000 logements sociaux : il en a réalisé seulement 3 %. Quant aux villes et villages abandonnés et figés depuis la catastrophe, ils se dégradent.


    • San Jose 23 juillet 15:57

      @papat
      .
      L’utilité des évacuations est exposée ici : 
      .
      https://www.bing.com/videos/search?q=le+reveilleur+videos&qs=PF&cvid=6bd43477f22e4ef180289cae2fe97b03&cc=FR&setlang=fr-FR&PC=ACTS&ru=%2fsearch%3fq%3dle%2breveilleur%2bvideos%26form%3dEDGEAR%26qs%3dPF%26cvid%3d6bd43477f22e4ef180289cae2fe97b03%26cc%3dFR%26setlang%3dfr-FR%26PC%3dACTS&view=detail&mmscn=vwrc&mid=A3AC3D55C5803CB93B92A3AC3D55C5803CB93B92&FORM=WRVORC
      .
      Je sais, ce n’est pas le langage écolo usuel. 
      .
      Je sais que personnellement je refuserais d’évacuer pour quelques dizaines de millisieverts par an. Pour mémoire je rappelle que chez l’adulte, 1 sievert tout entier, mille millisieverts, c’est 4% de plus de risque de cancer. C’est différent pour le jeune enfant et le foetus. 
      .
      Sans approfondissement personnel des bases de la radioprotection, on ne sera que la dupe de l’écologie politique cynique. 


    • San Jose 23 juillet 16:01

      @papat, suite

      .

      Cela devrait aller mieux avec ce lien-ci :

      .

      https://www.lereveilleur.com/hiroshima-tchernobyl-fukushima-les-morts-du-nucleaire/


  • guylain chevrier guylain chevrier 22 juillet 16:32

    C’est vous qui êtes une calamité à diffuser des fausses nouvelles sur on ne sait quelles conséquences de fuites nucléaires qui n’existent pas, en dehors d’un lobby antinucléaire qui fantasme de peur devant la science et voudrait nous ramener dans les grottes. Ce genre de fausse nouvelle créant un vent de panique pourrait vous amener à des poursuites pour trouble à l’ordre public de façon légitime. On ne peut en matière sanitaire raconter des cracks sans conséquences. Des personnes en pleine canicule pourraient ne pas s’alimenter en eau à croire vos balivernes ! Vous êtes irresponsable ! Lorsque l’on parle de traces dans l’eau de bien des produits, il y a des seuils et ces traces y sont bien inférieures malgré le fait que l’on ne cesse de les rabaisser sous la pression du lobby écologiste. Des traces que l’on retrouve d’ailleurs à l’état naturel pour un bon nombre, en tous cas rien qui ne constitue un risque dans un pays où l’eau est bonne à boire partout, comme le gouvernement et les autorités de surveillance viennent contre ces délires de le rappeler.


    • alinea alinea 22 juillet 23:08

      @guylain chevrier
      Écoutez, si vous en savez plus que Monsieur Boiteux ancien directeur d’EDF, faites-nous part de votre savoir !
      https://www.youtube.com/watch?v=hC-lRZRwtl4


    • San Jose 22 juillet 23:53

      @alinea
      .
      Citation  : guylain chevrier..............faites-nous part de votre savoir !
      .
      Je le fais souvent... sls0 le fait ici très bien avec le rapport de l’IRSN.... mais pourquoi sollicitez-vous ce dont vous n’avez de toute façon absolument rien à cirer ? 


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 juillet 09:26

      @guylain chevrier

      Allez donc voir les analyses faites en Loire
      La seule fausse nouvelle dont je suis victime porte sur l’eau en bouteille

      Fermez les yeux, tout va bien


    • San Jose 23 juillet 10:10

      @C’est Nabum
      .
      Citation  : Allez donc voir les analyses faites en Loire
      .
      Le citoyen Nabum semble particulièrement buté. 
      On lui donne le rapport de l’IRSN sur le plutonium : les chiffres absolus sont dérisoires.
      Il peut trouver sans mal non seulement des articles sur le tritium dans la Loire, mais n’en trouvera pas qui puissent transformer les teneurs relevées en plus que des microsieverts pour qui vivrait dans l’eau. 
      En revanche nous attendons d’en savoir plus sur ces « cancers de la thyroïde qui fleurissent sur les bords de la Loire ». Jusqu’à plus ample informé cela ressemble à une extrapolation citoyenne et onirique de ses lectures incomprises. 


  • San Jose 22 juillet 19:21

    On croit rêver : il n’y a pas le moindre élément technique dans cet article. Pas un élément quantitatif. Rien que des incantations. 

    .

    Cela signe-t-il le passage de la surmultipliée par l’écologie fanatisée ou l’abêtissement accéléré de ses tenants ? 

    .A moins qu’il ne s’agisse simplement d’un discours calculé pour ne pouvoir être contredit ?

    .

    Les hautes valeurs morales dont Nabum se rengorge à longueur d’année sont sans doute garantes de son sérieux ? 

    .

    Conscience sans science n’est qu’objet de dérision ! 


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 juillet 09:26

      @San Jose

      Mais pourquoi voulez vous qu’un billet d’humeur soit un article jurnalistique


    • ZXSpect ZXSpect 23 juillet 10:28

      @C’est Nabum

      « Mais pourquoi voulez vous qu’un billet d’humeur soit un article jurnalistique »



      … à condition qu’il ne comporte pas des informations et assertions non vérifiées ou sans sources sérieuses citées (« tandis que les cancers de la thyroïde fleurissent en bord de Loire ») et ne soit pas le relais de rumeurs anxiogènes



      la responsabilité de l’auteur en pourrait être invoquée


  • Old Dan Old Dan 23 juillet 00:58

    ... pas la peine d’aller chercher du plutonium, etc... !

    Y’a plus immédiat et vous êtes en plein d’dans :

    Le réchauffement et l’étiage de la Loire = Rejet d’eau chaude + Arrêt de refroidissement...

    ... et que Dieu ait pitié des nucléophiles, et du voisinage pour 250 générations !

    .

    [ Sans compter qu’à ma connaissance, on a jamais réussi à démonter une centrale nucléaire jusqu’au bout ! ]


    • C'est Nabum C’est Nabum 23 juillet 09:27

      @Old Dan

      Là aussi je suis inquiet


    • machin 23 juillet 14:38

      @Old Dan

      Pourquoi donc perdre son temps à discuter avec des traine savates visiblement stipendiés par le lobby nucléaire (qui n’existe pas) ???

      Circulez, Tchernobil et Fukushima

      sont la preuve que c’est bon pour la planète.

      Ce ne sont même pas des scientifiques, juste les tocards de veille d’une vulgaire agence de réclame qui hier nous vendait de la viande politicienne avariée, aujourd’hui des centrales nucléaires fissurées, et demain une nouvelle guerre avec un nouveau pays terroriste qui regorgera, lui, forcément, de richesses dans son sous sol...
      .
      C’est sans doute vrai que le nucléaire pourrait être un progrès mais certainement pas avec des guignols de cet acabit...


    • sls0 sls0 23 juillet 16:08

      @C’est Nabum
      Chooz A sera fini de démanteler dans un an ou deux. Ça aura pris 16 ans, c’est une première.
      C’est du PWR comme parc français.
      Avec le savoir faire acquis, les italiens et les espagnols sont demandeurs.
      Maintenant on peut estimer un cout avec lequel la cour des comptes est d’accord.
      L’ensemble du parc coutera 64 milliards et EDF a déjà provisionné 24 milliards.
      Environ un milliard par tranche, à titre de comparaison la mise à niveau post Fukushima et la prolongation de vie d’une tranche c’est 1,7 milliard. Une tranche produit 5 000 000 Mw par mois ça fait environ 3 milliards d’euros par an. Le cout du démantèlement : 4 mois de production.
      Il a fallu créer les méthodes et les machines ce qui explique les 16 ans.
      Le démantèlement c’est un marché mondial de 200 milliards.


  • San Jose 23 juillet 07:41

    C’est en définitive un bon article en ce sens qu’il fait voir comment peuvent fonctionner les grandes consciences. 


  • Si Nabum cite ses sources il cessera d’être un "bonimenteur. De l’incapacité de se positionner. Au moins, Cabanel met des lienS. 


  • Destouches_ 23 juillet 10:03

    Le tritium se dégrade en deutérium stable en émettant un électron à 15MeV avec une durée de demi-vie de 12ans.

    Pour 20Bq, en rapport du nombre d’atomes, ça représente un atome contaminé sur 1E16 (1 mauvaise pour 10 000 000 000 000 000 saines), soit en masse (grosso modo) 0.1 femtogramme par litre d’eau.

    Mais ça, en s’en fout, ça veut rien et c’est juste pour faire peur.

    20Bq à 15Mev, c’est 4.8E-11W/l d’eau.

    Si 100% du corps humain est contaminé, soient 50 litres d’eau, ça fait 2.4E-9W, soient 75mJ/an.

    Facteur de pondération des électrons : 1 (particule la MOINS NOCIVE, toutes énergies confondues) http://www.laradioactivite.com/site/pages/doseequivalente.htm

    Dose équivalente : 1*75E-3/50=1.5E-3J/Kg=1.5mSv par an.

    A titre de comparaison :

    RA naturelle : 5mSv/an (2 ou 3 fois plus en Bretagne)

    Exposition autorisée du public : 5mSv/an supplémentaires

    Exposition autorisée travailleur du nucléaire français : 20mSv/an

    Exposition autorisée travailleur du nucléaire américain : 50mSv/an

    Exposition astronautes d’Apollo 14 : 11.4mSv/9jours (estimation basse)

    C’est du coin de table entre deux calculs au boulot, n’hésitez pas à me corriger.

    Libre à vous d’en Tirer vos conclusions.


    • San Jose 23 juillet 10:19

      @Destouches_
      .
      Citation  :  Le trttium se dégrade en deutérium stable en émettant un électron à 15 MeV
      .
      Pas vraiment, non. Il y a un neutron en trop dans votre équation. Le tritium se transmute en hélium-3 en émettant un électron de 5,6 keV (2700 fois moins que votre chiffre, soit en première approximation 2700 fois moins radiotoxique). 
      .
      Merci pour l’intention ! 


    • San Jose 23 juillet 10:35

      @Destouches_
      .
      Si un homme a dans le corps 50 litres d’eau à 20 Bq de T par litre, cela fait 1000 Bq ou 1000 x 5600 eV/s soit (5,6 x 10^6) x 1,6.10^-19 joule par seconde. 
      Cet homme pèse 70 kg ; en fin de compte il reçoit 0,4 microsievert par an pour un facteur de pondération de 1. 
      .
      Le facteur de pondération du rayonnement du T est débattu. Le T organiquement lié pouvant s’incorporer à l’ADN et y émettre son rayonnement au coeur même de l’élément le plus sensible, un facteur de pondération propre au T pourrait être de 2, certains allant jusqu’à 6. On attend d’en savoir davantage. Ce qui est certain est que s’il y a encore aujourd’hui une incertitude sur le facteur de pondération, c’est bien que les effets biologiques sont dans l’absolu fort minces. 


    • Destouches_ 23 juillet 11:02

      @San Jose
      Merci beaucoup pour ces précisions, c’est gentil d’avoir repris les calculs.
      Microsievert, ça fait pas bien lourd...

      La radiopro est une science jeune, la connaissance rigoureuse de l’impact sur l’organisme est essentielle, normale qu’il faille le discuter. La CIPR fournit déjà une bonne base pour les études.

      Bizarrement le principe de précaution ne s’applique pas pour certains types de rayonnement dans des domaines très lucratifs et exposant nettement plus de personnes... Un manque de subventions probablement.


  • Autre possibilité. Il attaque les écolos de manières détournée. Vous voyez, toutes les fausses alarmes se vérifient : le dossier en fait est vide,...


    • San Jose 23 juillet 10:21

      @Mélusine ou la Robe de Saphir..
      .
      C’est une hypothèse blessante. Un citoyen modèle n’emploie pas de moyens détournés, ou pas contre les écologistes. 


    • @San Jose

      Le vérité blesse. Nabum le dit pourtant : je n’ai aucune conscience. Juste celle de ma bite. En l’occurrence : LA Loire qu’il ressasse dans tous ses articles. Reconnaissons au moins que ses articles sont bien écrit. De là à le croire sur parole,...


  • keiser keiser 23 juillet 11:23

    Salut Nabum

    Je vois que tes contradicteurs se jouent de toi et cela avec moult arguments.

    Mais il y a une chose que tu n’as et qu’ils n’ont pas pris en compte :

    Le déficit de pluviométrie cumulée depuis septembre 2018 sur l’amont du bassin de la Loire et de l’Allier cumulé aux épisodes récents de forte chaleur.

    Conduit à une forte baisse des débits naturels de la Loire et de l’Allier.

    Indique la préfecture de Saône-et-Loire.

    Une centrale sans eau, c’est big boum badaboum.

    Mais ils vont quand même te répondre que c’est ça où la bougie. smiley


    • San Jose 23 juillet 11:55

      @keiser
      .
      big boum badaboum
      .
      Golfech arrêté ce jour à titre préventif pour cause d’eaux basses.
      Zut, les nucléocrates ne sont pas encore assez cons !


    • keiser keiser 23 juillet 12:23

      @San Jose
      Salut

      Les deux réacteurs de la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne) ont dû être coupés car l’eau utilisée pour leur refroidissement n’était plus à une température suffisamment basse.

      Et ils font aussi l’impasse sur le débit de l’eau.

      https://www.sudouest.fr/2019/07/22/canicule-edf-contraint-d-arreter-deux-reacteurs-nucleaires-a-cause-de-la-chaleur-6367172-10407.php

      Il est vrai que la Garonne et de part son débit, peut être assimilée à la Loire.

      Alors quand tous ces technocrates qui n’ont rein anticipés depuis les années 2000 et avant.
      Vont s’apercevoir qu’ils n’ont même pas prévus un stock suffisant de bougies.
      Que va t’il se passer ? ...


    • San Jose 23 juillet 12:48

      @keiser
      .
      Que va-t-il se passer ?...
      .
      On construira les prochaines centrales au bord de la mer puisque là, le niveau ne baisse pas mais monte. 


    • keiser keiser 23 juillet 12:56

       On construira les prochaines centrales au bord de la mer

      = Fukuschima


    • San Jose 23 juillet 13:12

      @keiser
      .
      Je vous laisse à vos gamineries


    • keiser keiser 23 juillet 13:33

      @San Jose

      « A mes gamineries »  !? ...

      J’avoue ne pas bien comprendre.
      Alors j’attends vos explications.
      Les explication de votre analyse intrinsèque.
      S’il vous plait.
      Mais peut être faites vous aussi partie des tueurs de topics. ?
      Je prends cela comme une insulte.
      J’attends ...


    • keiser keiser 23 juillet 13:44

      @San Jose

      « C’est une hypothèse blessante. Un citoyen modèle n’emploie pas de moyens détournés, ou pas contre les écologistes. »

      Ah mais j’ai compris !
      Vous faites partie de ces écolo-punitifs.
      Et qui de surcroit, se prennent très au sérieux.
      Sans toutefois n’avoir aucun appuis scientifiques.
      Alors je note votre pseudo et à l’avenir ...
      Je vous éviterais.
      Bien le bonjour chez vous.
      Keep cool man.
      Mais je ne pense pas que dans votre communauté vous sachiez ce que cela veut dire.
      Et c’est bien dommage.


    • keiser keiser 23 juillet 13:50

      @keiser

      Je me réponds à moi même ;

      « Vous faites partie de ces écolo-punitifs !? »

      Et peut être même Vegan  !? ...

      Je n’en serais pas étonné.


    • keiser keiser 23 juillet 13:54

      @keiser
      Encore un qui n’a jamais produit un article mais qui vient foutre la merde.
      C’est la mode sur AV.


    • keiser keiser 23 juillet 14:13

      @San Jose

      J’attends vos explications ...


    • sls0 sls0 23 juillet 18:40

      @keiser
      Mais vous arrivez après la bataille, tout est dit.
      Vous venez avec vos croyances, on attend des sources fiables, il est donc inutile de continuer avec vous.
      Avec Fukushima on s’est aperçu que la peur du nucléaire tuait elle au moins, les propagateurs d’une peur infondée sont limite des meurtriers.
      Mabum ne se voyait pas trop en meurtrier, comme il contribue à une peur infondée et meurtrière, il assume notre poète de la Loire.
      Il y a l’homicide par imprudence, par connerie en fait partie.


    • San Jose 23 juillet 19:43

      @keiser
      .
      Encore un qui n’a jamais produit un article
      .
      Si, encore qu’il soit effacé. Je peux le remettre en commentaire pour vous faire plaisir.
      On m’en a refusé trois autres. Je peux les mettre en commentaires, etc. 
      Trois dont un pas si mal torché sur la radioactivité. A défaut, il reste sur le sujet celui de nono le simplet. Bonne lecture... !


    • nono le simplet nono le simplet 24 juillet 02:44

      @San Jose
      Si, encore qu’il soit effacé.

      laisse donc sarcastelle tranquille smiley


    • keiser keiser 25 juillet 20:28

      @San Jose

      Résultat et après ... au vu de ta prose : article refusé.


    • keiser keiser 26 juillet 14:00

      @sls0

      Pure interprétation de votre part.
      Je ne suis pas votre exutoire.
      C’est trop facile.
      A l’avenir ...
      Trouvez en un autre, avec moi, cela ne marche pas.


  • Make Orleans et la Loire GREAT AGAIN. Le reste, on s’en bat la coloquinte.


  • keiser keiser 23 juillet 14:25

    Pardon Nabum

    Je suis encore une fois tombé dans le piège de ces ...

    Bonne Loire à toi. smiley


  • Geogeo 23 juillet 14:42

    Un amoureux de la Loire qui illustre son article avec une photo du Rhône...

    Des tours aéroréfrigérantes qui ne sont pas associées à des réacteurs (ni EDF) mais à une usine qui plus est arrêtée définitivement depuis 2012.

    Belle poésie pour illustrer les peurs de ce que l’on ne comprend pas.


    • ZXSpect ZXSpect 23 juillet 15:10

      @Geogeo

      C’est Nabum n’est quand même pas à ce détail près, d’ailleurs il voit les tours aéroréfrigérantes « crachant la fumée » car parler de vapeur d’eau ne serait pas assez anxiogène.


    • keiser keiser 23 juillet 15:10

      @Geogeo

      Et un de plus.
      Un ...
      A quand le prochain à l’inscription subite sur AV  !? ...


    • keiser keiser 23 juillet 15:18

      @keiser
      J’avais oublié.
      Georgeo :
      inscription le 23 juillet 14:42.
      Sans déconner, tu crois qu’on t’as pas vu !? ...
      Mort de rire.
      Cela doit être l’effet des pseudos multiples.
      Je sais pas les mecs mais faites un effort. smiley 


    • keiser keiser 23 juillet 15:22

      @ZXSpect
      Voila la Présentation du coq :

      Un sport national, pratiqué au café du commerce et dans les média (dont Agoravox) consiste à nous dévaloriser systématiquement…

      Cette pratique de la flagellation est aussi exagérée que négative et contre-productive.

      Un de plus ...


    • keiser keiser 23 juillet 15:25

      @keiser

      Nous sommes donc en attente du prochain défenseur de : SUPERDUPONT !

      Super, super ! ...
      Pas mort de rire. smiley


Réagir