lundi 16 octobre 2017 - par venezuelainfos

Élections régionales au Venezuela : large victoire du chavisme et... nouvelle défaite de la droite et des médias

Ce dimanche 15 octobre, plus de 18 millions de vénézuéliens étaient invités à élire les 23 gouverneurs de 23 états parmi 226 candidats de droite ou bolivariens (= chavistes) – sauf à Caracas qui n’est pas un État. À cet effet le Centre National Électoral avait installé dans tout le pays 13.559 centres de vote et 30.274 tables électorales. Le taux de participation a été de 61,4 %, un taux très élevé pour un scrutin régional.

Les bolivariens remportent une large victoire avec 17 états contre 5 pour l’opposition. Celle-ci gagne notamment dans les états stratégiques de Mérida, Táchira, Zulia, proches de la Colombie, foyers de violence paramilitaire. Les bolivariens récupèrent trois états historiquement gouvernés par la droite : les états d’Amazonas, de Lara et – victoire hautement symbolique – celle du jeune candidat chaviste Hector Rodriguez dans l’État de Miranda, longtemps gouverné par le milliardaire et ex-candidat à la présidentielle Henrique Capriles Radonsky.

votes

DMNwwEhWAAAQf1M

Pour mieux comprendre le ressort vivant du chavisme, il suffit de comparer deux images. En haut : une droite machiste, blanche, liée à l’entreprise privée, adoubée par Donald Trump, l’Union Européenne, Emmanuel Macron, Mariano Rajoy, Angela Merkel et les grands médias internationaux, pour « rétablir la démocratie ». En bas, les secteurs populaires – une population métissée, majoritaire, mais invisibilisée par les médias – font la fête à Petare, un des plus grands « barrios » d’Amérique Latine, après la victoire du candidat bolivarien Hector Rodriguez. (1)

DMN8nZ4X0AAJ1ZUDMOhjXpUMAEiWmQ

DL-fa4MW0AAvWe6

Le candidat bolivarien Hector Rodriguez a gagné son pari de reprendre l’état de Miranda à la droite.

C’est le 22ème scrutin depuis que le chavisme est arrivé au gouvernement, et le deuxième de l’année (on peut y ajouter plusieurs consultations – organisées en interne et sans cadre légal – par les partis de droite en 2017). Cette élection des gouverneurs sera suivie par celle des maires puis, en 2018, par les élections présidentielles.

Ces résultats qui donnent au chavisme 54 % des votes nationaux contre 45 % à la droite sont d’autant plus intéressants que ces élections ont lieu dans un contexte difficile. Il y a deux mois et demi encore, une insurrection armée dirigée par l’extrême droite cherchait à renverser le gouvernement élu, avec un bilan de près de 200 morts (2). Cette déstabilisation prit fin le 30 juillet, lorsque la population jusque-là restée en marge de ces violences s’est mobilisée pour élire une Assemblée Constituante. Désavouée, la droite s’est alors déchirée entre un secteur radical maintenant l’objectif de revenir au pouvoir sans passer par les urnes et un secteur acceptant de revenir à la voie électorale. Pour tenter d’infléchir le scrutin en sa faveur, la droite, le secteur privé (80 % de l’économie) et les Etats-Unis ont remis toute la pression dans la guerre économique, avec l’envol astronomique des prix de certains de produits de base afin d’augmenter le mécontentement populaire. Comme d’habitude, soucieuse d’alimenter le storytelling international, la droite a contesté les résultats, évoquant une « fraude ». Le président Maduro a répondu en demandant un recomptage de 100 % des votes.

3586-b

Les experts du Collège d’Experts Electoraux d’Amérique Latine (CEELA) ont suivi l’ensemble du processus électoral.

Parmi les observateurs internationaux dont 50 experts électoraux, le colombien Guillermo Reyes, porte-parole du respecté Collège d’Experts Electoraux d’Amérique Latine (formé d’ex-présidents de centres nationaux électoraux de nombreux pays) a rappelé que le système électronique du Venezuela est le plus moderne du continent et que plusieurs jours avant l’élection, l’ensemble des partis de droite et de gauche ont participé aux essais techniques du vote, signant le rapport concluant à sa fiabilité. En 2012 déjà, le système électoral automatisé du Venezuela a été qualifié par le Centre Carter de « meilleur du monde ». (3)

Avec 22 scrutins en 18 ans de processus bolivarien, le Venezuela continue donc à battre tous les records en nombre d’élections et même si les secteurs radicaux de la droite crient à la fraude quand les résultats ne les favorisent pas, celle-ci en a remporté plusieurs, comme les législatives de 2015.

DMMSYJxWkAEo1Dd

Scènes de la campagne et de l’élection régionale du 15 octobre 2017.

Contrairement à ce que les médias veulent faire croire au monde entier, la droite vénézuélienne dispose de tous les moyens pour s’exprimer. La majorité des médias, privés, et des réseaux sociaux (bots y compris…) lui est largement favorable sur les plans local, régional, national et international (4). On comprend le silence des médias internationaux sur ce scrutin qui contredit, une fois de plus, le plus grand fake news de l’histoire contemporaine : « la dictature au Venezuela ». Les urnes rappellent aux « journalistes » qu’il ne faut pas sous-estimer l’existence et la conscience du peuple vénézuélien.

Thierry Deronne, Caracas, le 15 octobre 2017

Notes

  1. Lire « On n’a encore rien dit du Venezuela »,https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/09/25/on-na-encore-rien-dit-du-venezuela-le-journal-de-linsoumission/
  2. Pour un graphique et un tableau précis et complet des victimes, des secteurs sociaux, des responsables et des personnes condamnées, voir https://venezuelanalysis.com/analysis/13081 ; Sur les assassinats racistes de la droite : Sous les Tropiques, les apprentis de l’Etat Islamique – 27 juillet 2017 ; Le Venezuela est attaqué parce que pour lui aussi « la vie des Noirs compte » (Truth Out) – 24 juillet 2017
  3. « Former US President Carter : Venezuelan Electoral System “Best in the World” », https://venezuelanalysis.com/news/7272
  4. Au Venezuela la majorité des médias, comme l’économie en général, sont privés et s’opposent aux politiques sociales du gouvernement bolivarien. Voir Mensonges médiatiques contre France insoumise, partie I : « Maduro a fermé 49 médias ». – 4 septembre 2017. On peut lire aussi, sur ce thème :Thomas Cluzel ou l’interdiction d’informer sur France Culture,http://wp.me/p2ahp2-1M7

URL de cet article : http://wp.me/p2ahp2-3Ek



90 réactions


  • Lugsama Lugsama 16 octobre 2017 11:20

    Le meilleur système de votation du monde c’est celui qui a déclaré que la constituante fut la plus grande fraude electoral de l’histoire de toute l’Amérique latine, oublie involontaire sûrement de nos amis collabo.

    Quand au résultats faut vraiment nous prendre pour des idiots, les dictatures ne perdent jamais dit-on.. Les « medias » comme vous dites n’ont pas eu le droit de filmer les centres de votes comme par hasard, depuis la grande fraude on sait pourquoi, les électeurs se sont fait raquetter par les milices politiques toutes la journée, on n’en parle pas non plus bien sûr, ni des centres de votes fermer la veille des élections.. Bref, un farse qui donnent raison à ceux qui souhaitaient boycotter les élections.


    • Sparker Sparker 16 octobre 2017 11:24

      @Lugsama
      Change de disque, t’es pas crédible.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 octobre 2017 11:31

      @Sparker

      Jean-Luc Mélenchon, qui mise tout sur une 6e République (il n’a pas compris qu’on y était déjà depuis 2000, le pôvre), il est crédible ?


    • Lugsama Lugsama 16 octobre 2017 11:39

      @Sparker

      Qu’est-ce qui n’est pas crédible concrètement ? Ce que je rapporte sont des faits documentés et encore je ne parle pas de la propagande officiel le jour même de l’élection, des bulletins de vote pré-remplies..

      Désigner l’opposition à la dictature qui va de la gauche à la droite de « droite » c’est crédible ? De méchants patron blanc contre le joyeux peuple métissée c’est crédible ?

      Une élection dans un pays où le salaire moyen est tombé à 10$, ou on ne mange pas à sa faim, ou la corruption et la délinquance est la pire au monde qui fait gagner le parti au pouvoir c’est crédible ? Le boycott imaginaire des USA est crédible ?

      Et vous me parlez de crédibilité alors que vous avez l’emblème d’un parti dont le leader est un collabo assumé des dictatures castristes et bolivarienne et dont la porte parole fait la moral au monde entier alors qu’elle squatte un HLM et ne paie pas ses cotisations sociales depuis 6 ans ?


    • wesson wesson 16 octobre 2017 11:59

      @Lugsama
      Vous savez parfaitement que l’opposition vénézuélienne n’as jamais reconnu ses nombreuses défaites, même lorsqu’elles étaient archi claires. C’est une opposition qui n’as jamais été démocratique, et qui donc n’en accepte pas la règle. 


      C’est en se travestissant que cette opposition avait réussi à gagner l’assemblée (un peu comme ce que Macron a fait), mais plusieurs mois de blocage et de violences dont ils sont la cause on permis au gens de bien se rappeler de qui ils’agit. 

      Bref ils ont perdu à la régulière, et personne ne s’attendait d’ailleurs à ce qu’ils reconnaissent leur défaite. 

    • Lugsama Lugsama 16 octobre 2017 12:13

      @wesson

      Travestissant ? En français ? Rapport avec Macron ?

      C’est l’opposition et le peuple qui subit la violence et l’arbitraire jusqu’à preuve du contraire et personnes ne croient à ces résultats, en premier lieux les venezueliens. On attend toujours que l’assemblé nationale puisse gouverner, « à la régulière »


    • Sparker Sparker 16 octobre 2017 17:23

      @Olivier Perriet

      Aie aie aie mon petit Lucky, a l’heure actuelle trouvez moi plus cohérent même si on est pas d’accord sur tout, et encore faut chercher, je ne vous parle pas de Mélenchon, rien à foutre dans l’absolu mais je l’aime bien quand même Et c’est quoi votre truc de sixieme république depuis 2000, encore une de vos pirouettes ?
      Mais lulug qui en fait des tonnes dans son sens ne peut être crédible même si sa femme est vénézuelllienne...


    • Le421 Le421 16 octobre 2017 18:35

      @Olivier Perriet
      Alcool, pétard, poudre ??
      En tout cas, c’est de la « dure » !!


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 octobre 2017 19:24

      @Sparker

      Depuis le référendum de 2000 ayant instauré le quinquennat, la 5e République n’a plus grand chose à voir avec ce qu’elle a été depuis 1962 (je dis bien 1962, pas 1958 !).

      Alors oui, c’est là une des incohérence de JLM :

      se couler à fond dans le moule de la 5e en utilisant la légitimité charismatique du tribun qui dialogue directement avec les citoyens au-dessus des partis et des corps intermédiaires (une pratique toute gaullienne) tout en faisant une fixette sur une espèce de démocratie directe, la Constituante chargée de créer des institutions parfaites, un vieux dada gauchiste, comme si on n’avait que ça à penser.

      ce n’est que mon avis, peut-être pourrez-vous mettre ces splendides idées en application dans 5 ans, au train où ça va.


    • taketheeffinbus 17 octobre 2017 03:27

      @Lugsama

      Preuve(s) ?

      @Olivier Perriet

      Toute est bon pour taper sur Mélenchon et nous le rappeler à tous les instants même comme on ne parle pas de lui, à tous les instants, étant devenu la principale opposition, c’est l’homme à abattre hein ?
      Il y a une véritable omerta d’un certain nombre de gens qui ne cessent de faire de la provoc’ sur son comptes dans les commentaires de plusieurs sites de news sans même qu’il n’ait été évoqué (flagrant sur le figaro et le monde aussi), nous prendrait on pour des imbéciles en pensant que nous n’y voyons que du feu ? Vous n’avez pas à orienter notre opinion en faisant du rabâchage et en sortant une « alliance bolivarienne » sortie de son contexte, chacun est assez grand pour penser par lui même.


    • hellpast hellpast 17 octobre 2017 09:29

      @Lugsama
      Retournes jouer dans ta chambre. L’analyse géopolitique n’est décidément pas ton point fort.

      Tu sais, call of duty n’est pas la réalité ou d’ailleurs tout autre jeu de simulation guerrière.
      Si tu ne sais pas encore que les états unis œuvrent depuis le « Plan Condor » à renverser et assassiner tout gouvernement en Amérique latine qui s’opposerait à sa gouvernance économique depuis les années 50 : alors retournes lire, informes toi. Mais arrêtes de venir polluer le débat avec tes propos débilitants. 

    • Lugsama Lugsama 17 octobre 2017 11:24

      @hellpast

      Dit l’idiot complotiste avec ses analyses pipi/caca. La guerre froide est fini, sort du PMU un peu. De plus on parle d’élection truqués par une dictature, l’avis des USA on s’en moque un peu.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 octobre 2017 18:53

      @Olivier Perriet
      Vous êtes comme Mélenchon, vous croyez encore que les décisions sont prises à Paris ?? Vous devriez faire un petit stage à l’ UPR...


      Vous sauriez qu’en 1997, la France a signé le Pacte de stabilité et de croissance. Ce Traité impose la coordination des politiques économiques des 19 pays de la zone euro.

      ** D’où les Grandes Orientations de Politiques économiques de la Commission européenne.

      ** D’où le fait que le Gouvernement n’a plus la main en matière économique, et que s’il n’applique pas les mesures, de lourdes sanctions financières sont prévues.

      ** D’où le fait qu’en restant dans l’ UE & dans l’euro, les politiques ne peuvent que faire que des promesses qu’ils ne pourront pas tenir.

      Alors, 5e, 6e ou 8e République, ça ne change rien du tout.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 octobre 2017 18:56

      @taketheeffinbus
      Mélenchon est comme les autres, son programme est séduisant, mais inapplicable.
      « Mélenchon - La France et l’ Europe qu’on veut ! »


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 octobre 2017 11:33

    En haut : une droite machiste, blanche, liée à l’entreprise privée, adoubée par Donald Trump, l’Union Européenne, Emmanuel Macron, Mariano Rajoy, Angela Merkel et les grands médias internationaux, pour « rétablir la démocratie ». En bas, les secteurs populaires – une population métissée, majoritaire, mais invisibilisée par les médias – font la fête à Petare, un des plus grands « barrios » d’Amérique Latine, après la victoire du candidat bolivarien Hector Rodriguez.

    Mort de rire.

    Moi j’aime bien Trump, il en faudrait plus des comme lui smiley

    et j’aime bien comment Rajoy il a ridiculisé les sécessionnistes catalans.

     smiley


  • CN46400 CN46400 16 octobre 2017 12:17

    Moi je milite pour l’importation en France du système de votation Vénézuélien. Nous avons largement assez de DAB (billets) et de DAC (carburant) capables de pondre un bulletin de vote que l’électeur glisse, lui-même dans une urne, pour servir de contrôle en cas de contestation des résultats livrés par la machine, et d’expérience, pour adopter ce système. Ce qui nous ferait, enfin, entrer dans l’ère du numérique...


    • Lugsama Lugsama 16 octobre 2017 12:36

      @CN46400

      Les élections truqués sans façons..


    • CN46400 CN46400 16 octobre 2017 12:45

      @CN46400

      Et puis Lugsama pourrait aider les durs du « comprenoir »...


    • Lugsama Lugsama 16 octobre 2017 13:14

      @CN46400

      Vous vous répondez à vous même dans des termes que seul vous pouvez comprendre ? Bizarre..

    • Alren Alren 16 octobre 2017 13:15

      @CN46400

      Bonjour CN,

      Le vote tout-papier permet la fraude, le vote tout-informatique permet la fraude.

      La solution à mon sens est de séparer l’identification de l’électeur à l’entrée du bureau de vote et le vote dans l’isoloir.

      Pour son identification, l’électeur possède une carte électorale permanente avec une puce et un code secret comme un carte bancaire. À son arrivée il la glisse devant témoins dans un lecteur (non connecté au réseau) qui possède en mémoire les codes des électeurs rattachés au bureau de vote. L’identification est donc informatique.

      La machine conserve la carte durant le vote mais fournit en échange une carte type clé USB pour déverrouiller dans l’isoloir le dispositif de vote. Il y a plusieurs clés et l’électeur choisit celle qu’il veut : cela garantit l’anonymat de son vote.

      le matériel de vote n’est pas constitué de bulletins volants mais de bandes de papier (autant de bandes que de candidats ou d’options dans le cadre d’un référendum à choix multiple). Ces bandes sont inaccessibles avant l’heure prévue du dépouillement (le boîtier qui les contient peut être fermé en sus par les cadenas de chaque candidat).

      L’électeur a devant lui des molettes qu’il peut tourner pour attribuer des points comme bon lui semble aux candidats ou aux options, dans une fourchette de 1 à 4 (Il peut ne pas tourner une ou plusieurs ou la totalité des molettes. Dans ce dernier cas, il vote blanc.)

      Le dépouillement public -très important moralement- est très rapide : si par exemple un point c’est un demi-centimètre de papier, il suffit de mesurer la longueur imprimée sur une bande ( « centimétrée ») pour constater sans contestation le nombre de points qu’elle a reçu.

      Ces bandes peuvent être conservées en cas de litige.

      Le système du vote par point est le plus démocratique car le plus nuancé.

      Ceci est un résumé très succinct du dispositif que je préconise. On peut ajouter des mesures de sécurité supplémentaires.


    • CN46400 CN46400 16 octobre 2017 13:40

      @Alren
      Le système parfait n’existe pas, mais le système utilisé au Vénézuéla me parait un net progrés par rapport à celui existant actuellement en France. Mais on peut toujours faire mieux....


    • Spartacus Spartacus 16 octobre 2017 14:32

      @CN46400
      Quand Chavez prend le pouvoir, le nombre de votant des listes électorales augmentent de 40%.....


      Depuis plus aucune élection au Venezuela ne fut démocratique...

    • Lugtata Lugtata 16 octobre 2017 16:55

      @CN46400

      La fraude massive, l’interdiction de voir ce qu’il se passe, les machines électronique traffiqués, un progrès ??

      Le vote papier permet à tous les candidats de vérifier.

    • CN46400 CN46400 16 octobre 2017 17:55

      @Lugtata

      Il y a aussi du papier dans les machines vénézuéliennes....


    • Le421 Le421 16 octobre 2017 18:38

      @Spartacus
      Des sources ??
      Ou de la simple diffamation « spartaquienne » ?


    • Spartacus Spartacus 17 octobre 2017 00:25

      @Le421


      Source : Livre de Alain couturier « an 1 de la révolution » 

      Et dire qu’il y’a des comiques qui font la poule qui découvre une paire de ciseaux et font les vierges effarouchées quand on leur dit que les élections sont truquées et que c’est devenu une dictature...

      Alain Couturier était président de l’Alliance Française au Venezuela qui décrit jour après jour le quotidien et la mise en place de la dictature....
      Responsable de la CCI Française à Caracas au Venezuela, il visite les entreprises et voit comment le pays est plongé dans l’ignominie et la terreur la plus abjecte.

    • Durand Durand 17 octobre 2017 01:32

      @Lugsama
      Non non..., moi j’ai compris..., c’est d’la bonne !


    • Spartacus Spartacus 17 octobre 2017 11:18

      @Durand


      Son livre date de 2007-2008. 
      A l’époque il ne travaillait pas pour cette boite. 
      Il travaillait pour les CCI Françaises à Caracas et relatait dans un journal jour après jour les transformations que faisait le pouvoir communiste pour instaurer la dictature...

      1-La mise en place judiciaire par des juges rouges..Les op^posant furent internés légalement.
      2-Le remplacement de la police par les milices de la révolution.
      3-Le remplacement des communes et mairies par des comités de quartier gardiens de la révolution.
      4-L’appropriation des entreprises qui a détruit tout le tissus entrepreneurial.
      5-La mise en dépendance et les obligations de passer les discours absurdes de Chavez en boucle.
      6-Le début des pénuries..... Le livre date de 2007. Pour tous les cons qui croient que les pénuries dates de la crise pétrolière...Devrait lire que déjà en 2007 les prix bloqués ont commencé à la produire..
      Etc etc...

    • Durand Durand 17 octobre 2017 14:26

      @Spartacus


      C’est exact, à l’époque, il travaillait pour TASA International...

       As of 1998, TASA International AG was acquired by Monster Worldwide, Inc. Tasa International is an executive search and placement firm. The company is based in Zurich, Switzerland and has offices in United Kingdom and United States.

      https://www.bloomberg.com/research/stocks/private/snapshot.asp?privcapId=2202320


      https://books.google.fr/books?id=RPuvCwAAQBAJ&pg=PA238&lpg=PA238&dq=TASA+Internatiok-Ú+Caracas&source=bl&ots=hokPM-yuUy&sig=MUY9y7HP4vDztqUCYHp40UajsKE&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwirjo7MzPfWAhUIuRoKHWeeC9MQ6AEIKjAB#v=onepage&q=TASA%20International-%20Caracas&f=false


      Vous comprendrez, j’espère que l’on puisse avoir quelques doutes sur le topo que dresse Alain Couturier à propos d’un Venezuela dans lequel il était du camp des charognards que combattait Chavez...



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 2017 05:57

      @Spartacus
      En France, bien sûr, tout va bien ! Macron a bénéficié pendant 1 an de :
      100% des journaux + 100% des radios + 100% des télés + 100% des hebdomadaires.
      Nous sommes en démocratie, pas vrai ?


      Au Venezuela, la presse d’opposition est libre de raconter n’importe quoi, de détourner des photos de pèlerinages religieux, soudain devenus des manifestations de la Droite. Ou des photos de personnes torturées dans d’autres pays, à d’autres époques...

      « Coup de projecteur sur les zones d’ombre médiatiques »


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 2017 06:31

      @Spartacus
      Déclaration de la Banque mondiale, sans doute infiltrée par les chavistes, non ?
      « Le Venezuela et l’ Uruguay ont le le plus haut pouvoir d’achat d’Amérique latine. »


      Quant aux pénuries, elles ont été organisées volontairement, pour créer le chaos, et si possible justifier une intervention étrangère.

      " (...) La méthode est simple : faire passer les effets pour les causes. Les images de files d’attente interminables, de rayons vides dans les supermarchés, de manque de médicaments, d’inflation galopante, de marché noir endémique… qui servent à la droite locale et internationale de justification à une intervention extérieure ne sont pas, en effet, la «  faillite d’un modèle socialiste » mais la conséquence d’une guerre ouverte du secteur privé – 80 % de l’économie – contre la révolution bolivarienne.

      Une déstabilisation sociale, économique et politique savamment orchestrée que le Chili de Salvador Allende a subie en 1973, et face à laquelle le Président Nicolas Maduro a décrété l’état d’urgence économique en mai 2016, comme le prévoit la Constitution.(...)


  • Spartacus Spartacus 16 octobre 2017 14:08

    Y’a bien longtemps qu’il n’y a plus de partis de droite au Venezuela dans cette dictature militaire gauchiste...


    Tous les leaders ont étés physiquement éliminés, enfermés, torturés ou contraint à l’exil.

    L’opposition est un assemblage de partis de gauche appelé le MUD (unité démocratique)....

    Sur les 6 partis coalisés de l’opposition, 4 sont membres de l’international socialiste, et un seul est social-démocrate..

    C’est dire si cet article est une fumisterie.0..
    Comme à l’habitude

    • CN46400 CN46400 16 octobre 2017 14:51

      @Spartacus

      OK,Vous êtes contre le vote électronique. Le système vénézuélien permet le recomptage et Maduro a préconisé un recomptage de tous les bureaux de vote (100%), çà devrait vous convenir ?


    • Le421 Le421 16 octobre 2017 18:39

      @CN46400
      On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif...


    • Lugsama Lugsama 16 octobre 2017 21:42

      @CN46400

      On recompte comment le vote électronique ?


    • Spartacus Spartacus 17 octobre 2017 00:27

      @CN46400
      Je suis pas « pour ou contre » le vote électronique..

      Je suis pour qu’on enlève les gens qui votent 4 ou 5 fois que le gouvernement totalitariste à inscrit sur plusieurs listes...
      Tout simplement

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 2017 06:32

      @Spartacus
      Comme si les Socialistes étaient de Gauche ... !?


  • leypanou 16 octobre 2017 14:12

    Quand un laquais local de l’empire perd les élections, c’est que ces élections ne se sont pas déroulées normalement ; quand il gagne, le déroulement a été correct.

    Et lugsadeb et antiintelligence vont répéter cela autant de fois que c’est nécessaire.


    • Lugtata Lugtata 16 octobre 2017 17:09

      @leypanou

      Dit l’idiot utile des dictatures militaires d’amérique latine.

    • taketheeffinbus 17 octobre 2017 03:32

      @Lugtata

      Attaque gratuite renforçant votre crédibilité, donc quand on n’a plus rien à dire on en vient aux insultes ? Ouf, je suis rassurée sur le futur réservé à l’humanité. Un peu plus et ce serait les coups, sans la barrière du virtuel.


    • Lugsama Lugsama 17 octobre 2017 11:27

      @taketheeffinbus

      C’est l’hopital qui se moque de la charité, ai-je répondu à un commentaire argumenté ou une insulte idiote ? 

  • passemurs 16 octobre 2017 14:23

    Je cite ...

    « Parmi les observateurs internationaux dont 50 experts électoraux, le colombien Guillermo Reyes, porte-parole du respecté Collège d’Experts Electoraux d’Amérique Latine. »

    Quelqu’un aurait des précisions sur ça. J’ai bien fait des recherches sur Google , mais j’ai rien trouvé, et je parle pas espagnol pour aller voir les médias Vénézuéliens.

    Je demande ça, parce que toute « la bonne presse française » relais le même fil...

    « ..Aucun observateur international n’avait été accepté par les autorités pour le vote de dimanche... »


    • Lugtata Lugtata 16 octobre 2017 17:07

      @passemurs

      Pour la constituante ils avaient déjà invité des marxistes poussiereux de tous les pays pour les présenter comme des « observateurs internationaux » C’est tellement grotesque que même la presse latino-américaine n’en parlait pas. Evidement on ne peux pas frauder avec de véritable observateurs. De toute façon les résultats sont tellement farfelu..

    • taketheeffinbus 17 octobre 2017 03:32

      @Lugtata

      Preuve ? Sources ?


    • Garibaldi2 17 octobre 2017 05:07

      @passemurs

      ’’ En una rueda de prensa, Los acompañantes internacionales acreditados por el Consejo Nacional Electoral (CNE), dieron detalles de lo que fue la jornada de las elecciones regionales llevadas a cabo este domingo 15 de octubre.

      La información la dio a conocer Nicanor Moscoso, acompañante internacional, quién indicó que la jornada « fue exitosa y se ha respetado la voluntad de los electores ».

      « Las elecciones regionales reflejaron auténticamente la voluntad de los ciudadanos », agregó.

      Asimismo, indicó que la « seguridad del voto estuvo garantizada », igualmente sostuvo que se verificó « la ausencia de proselitismo político » en centros electorales.

      "Tras varias auditorías se cumplió a cabalidad el procedimiento del CNE. El proceso electoral se efectuó de manera exitosa y extraordinaria", reseñó.

      En el informe presentado, destacaron que hubo en cada centro un técnico que permitiera atender cualquier irregularidad, por lo cual reseñó que el proceso se llevó de manera pacífica.

      (Lea también : Hasta dos días tienen las juntas regionales para entregar credenciales y proclamar nuevos gobernadores)

      Por su parte, Guillermo Reyes, acompañante electoral, felicitó al CNE "por preparar a corto plazo las elecciones", de igual forma subrayó que para cuestionar al ente rector « se deben tener pruebas ». 

      "Proceso de votación se realizó con total normalidad, los centros de votación se abrieron a la hora establecida, se garantizó el carácter secreto del voto", reveló el informe.
      Si quieres recibir esta y otras noticias en tu celular descarga la aplicación Telegram, ingresa a este link https://t.me/globovision_oficial y dale clic a +Unirme. Desde ese momento estarás informado de todo lo que pasa en Venezuela y el mundo.’’

      source : http://globovision.com/article/ceela-las-elecciones-regionales-reflejaron-autenticamente-la-voluntad-de-los-ciudadanos

      Globovision a soutenu le coup d’état de 2002 contre Chavez.

      Si vous ne parlez pas l’espagnol, utilisez un traducteur automatique : https://translate.google.fr/


    • ColtraneL 17 octobre 2017 11:26

      @passemurs


      Je me suis intéressé à l’exacte même question, entre les infos avancées par le blog Venezuelainfos et un article du Monde. Il est forcément très délicat de s’informer sur la sujet depuis l’extérieur parce qu’on se trouve clairement ici face à une virulente guerre d’information, où les groupes d’oppositions parlent de fraudes multiples et le gouvernement se félicite du bon déroulement des élections.


      Pour tenter une petite traduction du 3e paragraphe, qui contient les accusations de la MUD, opposition anti-chaviste (mon niveau d’espagnol n’est pas exceptionnel mais suffisant) : « Des centres qui n’ont pas ouvert ou l’ont fait avec des retards injustifiés, des vénézueliens qui ont migré de centres de vote, une population électorale de au moins 150 mille citoyens qui ont été soumis à la violence, plus de 90 mille votes nuls qui auraient dû être attribués à l’opposition par moyen de (?), contrainte et chantage aux fonctionnaires publiques, de multiples votes facilité par l’absence d’encre indélébile... »

      Pour le second il suffit de regarder les sites gouvernementaux.

      Malgré tout cela, on trouve beaucoup de mentions du CEELA et de son verdict sur les élections (le collège d’experts cité dans votre message) dans toute la presse venezuelienne d’après ce que j’ai regardé, je mets ici quelques liens (la plupart en espagnol) :


      Le site d’info en continu vénézuelien le plus consulté apparemment. ils confirment ici que le CEELA donne un avis de confiance et de fiabilité dans le dispositif de vote.




      Un site d’info appartenant au gouvernement, qui parle encore une fois de forte confiance du CEELA dans le dispositif électoral (par exemple dans le titre du second paragraphe, « Robustesse et fiabilité »). On trouve dans la vidéo qui provient de la chaine nationale TeleSur l’intervention orale de Guillermo Reyes, l’expert en question, qui réitère les propos rapportés par le blog venezuelainfos.



      Le site Tal Cual, journal indépendant d’opposition (d’après cet article https://venezuelainfos.wordpress.com/2015/03/12/thomas-cluzel-ou-linterdiction-dinformer-sur-france-culture/) qui annonce dans un premier lien que le CEELA surveillera bien l’élection avec en effet des experts de plusieurs pays et des anciens présidents présents. Dans le second lien, Tal Cual rapporte le verdict du CEELA qui dit que l’élection n’a pas connu d’incidents, que les centres étaient ouverts pour la plupart dans les temps et félicitent le déroulement de l’élection.


      Encore un journal d’opposition, d’après le précédent lien du blog venezuelainfos, qui rapporte plus ou moins les mêmes infos confirmant le verdict du CEELA.

      Voilà c’est tout ce que j’ai pu trouver sur internet en quelques heures de recherche, mais il semble bien que nos médias fassent une totale omission de la présence de ce conseil effectivement constitué d’experts internationaux pour la surveillance de l’élection, et de leur verdict. Un autre lien confirme d’ailleurs leur verdict de 2015 sur le système électoral vénézuelien qui serait le meilleure du monde.

    • Lugsama Lugsama 17 octobre 2017 11:41

      @ColtraneL

      Le « meilleur système de vote » faisait référence à une société qui fournit des machines à de nombreux pays, pas seulement le vénézuéla, et qui à dénoncé l’invention d’au moins 1.5 millions de vote imaginaire à la constituante.

      Le CEELA n’est pas un institut d’observateur internationaux, c’est un alibi créez par le régime chaviste, un organisme de la dictature ou seul sont invité des colabo de la dictatures militaire marxistes. Les observateurs internationaux et les journalistes ont été interdit d’accès. Et quand on interdit aux journalistes d’accèder aux centres de votes, pas besoin de développer..

  • sarcastelle 16 octobre 2017 14:57

    Les élections laissent voir un % encore important à la droite, ce qui est mauvais pour le peuple. Une fois que dans un pays la gauche est majoritaire, l’Histoire est comme terminée : que gagne-t-on à continuer plus longtemps dans le système électoral périodique, sinon de voir la bête (la droite) continuer ses convulsions d’agonie ? Il y a longtemps que même en France on aurait dû comprendre ça : la patrie des droits de la femme ne peut pas être celle des revanchards réactionnaires. Qu’on arrête avec ces élections ! 


  • QAmonBra QAmonBra 16 octobre 2017 16:38

    Merci @ l’auteur pour le partage.


    Que voila une bonne nouvelle même si, en ce qui me concerne, elle n’a rien d’étonnant, en effet, tant qu’on se préoccupe d’améliorer, quels que soient les obstacles, la vie du plus grand nombre, c’est à dire les modestes gens, on peut être réélu indéfiniment !

    Où est le problème !? 

    La démocratie c’est bien la volonté du plus grand nombre non ? 

    A moins d’avoir loupé un épisode et que de nos jours, pour certains, ce soit plutôt « l’alternance » qui est le signe d’une « véritable démocratie », au profit de qui étant, toujours pour les mêmes, une question secondaire, voire sans importance. . .


     

    • Lugtata Lugtata 16 octobre 2017 16:48

      @QAmonBra

      « en effet, tant qu’on se préoccupe d’améliorer, quels que soient les obstacles, la vie du plus grand nombre » Parle t-on du régime qui connait les pire résultats économique et sécuritaire du monde ?


    • pemile pemile 16 octobre 2017 16:53

      @Lugtata « Parle t-on du régime qui connait les pire résultats économique et sécuritaire du monde ? »

      Sûr que l’économie et la sécurité est bien meilleure en Arabie Saoudite  !


    • Lugtata Lugtata 16 octobre 2017 17:08

      @pemile

      L’Arabie Saoudite et à peu près tous les pays du monde..

    • pemile pemile 16 octobre 2017 17:16

      @Lugtata

      Vous préférez donc le modèle de société de l’Arabie Saoudite que celui de Venezuela ?


    • QAmonBra QAmonBra 16 octobre 2017 18:25

      @Lugtata


      Vous faites allusion à notre douce France je suppose, ou, du moins, ce qui en reste, avec son président élu avec 16% des inscrits, heureusement que nous n’avons pas de gigantesque réserves de pétrole sous le cul, ni plus rien d’ailleurs, sinon nous serions à la place de la Grèce !


    • taketheeffinbus 17 octobre 2017 03:34

      @QAmonBra

      Il nous reste encore de l’uranium, attendez que les filons en Afrique soient épuisés...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 2017 06:46

      @taketheeffinbus
      Il y en a en Russie !! « La Russie est assise sur un stock d’uranium » .
      L’ennui, c’est que la Russie de Poutine est d’accord pour vendre ses ressources, mais pas gratuitement... Or, ce qu’aiment les pays occidentaux, c’est piller les ressources naturelles des pays pour les avoir gratos !


      Pour ça, ils sont prêts à tout : à mentir, à déstabiliser les gouvernements par des révolutions colorées, à qualifier les Chefs d’Etats de « dictateurs », à payer des mercenaires, à endetter les pays, à faire de l’ingérence militaire - pseudo humanitaire, à faire de la propagande médiatique, au nom « de la liberté & de la démocratie », qu’ils se gardent bien d’appliquer chez eux !

      Macron a été élu grâce à 100% des journaux + 100% des radios + 100% des télés + 100% des hebdomadaires ( 170 000 couvertures). Comme dans n’importe quelle dictature.


      La Russie de Poutine est une pierre dans leur jardin, les Russes veulent bien vendre, mais pas se faire piller ! « Pour comprendre la psychologie des Russes. »

  • CN46400 CN46400 16 octobre 2017 18:04

    Lugsama disparait, Lugtata apparait, à un troll succède un nouveau troll, désolé mais les bourges ont, encore, perdu...


    • Lugsama Lugsama 16 octobre 2017 21:05

      @CN46400

      Les bourges rient probablement de vos propos sur leur iPhone, sortez un peu du PMU vous pourrez peut-être réussir votre vie et arrêter de ronger votre jalousie.

      Sinon j’ai créé plusieurs compte suite à la nouvelle politique de censure, vous devez être le seul assez bête pour ne pas l’avoir compris..


    • CN46400 CN46400 17 octobre 2017 07:51

      @Lugsama

      Jalousie ? parenté avec Macron peut-être ?
      Et puis, dans la foulée, dites nous où vous avez trouvé les chiffres de 10-15% pour l’influence bolivarienne réelle !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 2017 06:47

      @CN46400
      C’est plutôt du côté de l’ambassade des USA qu’il doit crécher, non ?
      Ou à Bruxelles, mais c’est du pareil au même...


  • pipiou 16 octobre 2017 18:34

    C’est ça la réussite bolivarienne : les blancs sont riches, les noirs sont pauvres ?

    J’ai du louper quelque chose.

    En tous cas Agoravox ça devient de plus en plus intéressant : pluralisme, objectivité, finesse d’analyse.
    ça nous change de la propagande .

    -Allô Fortin, j’ai un souci, Cuba c’est mort, plus de révolutionnaires, on fait quoi ?
    -Ben on se rabat sur le Venezuela : et c’est reparti pour un tour hasta la victoria sempre.
    Georgette il est où mon Thsirt du Ché ? Comment ça tu l’as jeté il était tout mité !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 octobre 2017 19:27

      @pipiou
      C’est ça la réussite bolivarienne : les blancs sont riches, les noirs sont pauvres ?

      C’est vrai qu’à trop vouloir se justifier on finit par se tirer une balle dans le pied.


    • Lugsama Lugsama 16 octobre 2017 21:48

      @Olivier Perriet

      L’autre fois on nous a même soit que c’était le pays le plus égalitaire du continent, à croire qu’ils sont payés par des ultras libéraux pour décredibiliser leurs théories. Avec 82% de personnes sous le seuil de pauvreté il restera plus que le cimetière pour faire mieux.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 octobre 2017 19:08

      @Olivier Perriet
      C’est le Venezuela qui est riche !! Les plus grosses réserves de pétrole de la planète ! Derrière la Droite vénézuélienne, il y a les 7 soeurs pétrolières qui ne digèrent pas la nationalisation du pétrole par Chavez.


      En 1953, le Président iranien Mossadegh est démis de ses fonctions par les Britanniques (comprenons, la British Petroleum), pour le remplacer par le Shah d’Iran.

      Mossadegh avait eu la mauvaise idée de nationaliser le pétrole iranien, pour qu’il profite au peuple iranien..., en voilà de mauvaises idées !


      Mais au Venezuela : nada, wallou, rien du tout !

    • Lugsama Lugsama 17 octobre 2017 19:44

      @Fifi Brind_acier

      Ce que vous appelez « la droite vénézuélienne », soit l’opposition composé principalement de parti membre de l’international socialiste (sic) à bloqué la privatisation de l’entreprise pétrolière téxanne citgo, c’est d’ailleurs la raison principal pour laquel la dictature à retiré le pouvoir à l’assemblé nationale..

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 2017 06:48

      @Lugsama
      Les Socialistes sont de Gauche comme je suis moine tibétain.


  • alinea alinea 16 octobre 2017 21:42

    On se réjouit... on lit quelques commentaires... on a envie de vomir !
    la dictature du peuple, du populo plutôt pour tous ces rances qui ne le supporte pas !
    ceci dit, j’aime bien « populo » comme mot.
    Si cette con de droite n’était pas soutenue par tous les pourris du monde, croyez-vous qu’elle tiendrait cinq minutes ? Ces cinq minutes pendant lesquelles il faudrait qu’on leur foute un peu la paix pour qu’ils repartent du bon pied


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 2017 06:59

      @alinea
      Les pays qui ont du pétrole ne seront en paix que lorsque les USA seront redevenus ce qu’ils n’auraient jamais dû cesser d’être : une puissance mondiale moyenne. Avec 350 millions d’habitants, ils ne survivent qu’en pillant le reste de la planète, pour renflouer en permanence la pyramide de Ponzi de leur dette pharamineuse.


      Depuis leur création, après le génocide des Indiens, les USA ont considéré qu’ils étaient la Nation indispensable, et qu’ils devaient répandre la « Liberté » et « la Démocratie dans le monde ».
      Alors que le monde serait bien plus en paix sans eux !
      « La Destinée manifeste et l’exceptionnalisme américain » site les Crises


      Leur déclassement est en cours, leur effondrement économique aussi.
      « L’effondrement US en mode turbo »

  • Wildbill 16 octobre 2017 22:45

    Ce qui est bien avec l’Amérique du sud parce simple à comprendre c’est que selon dans quel camp tu te trouves,les résultats d’élections sont toujours frauduleux.C’est comme en Afrique.
    Je me souviens d’avoir entendu à la fin de la décennie 2000-2010 à la TV dans un débat un spécialiste des services secrets dire que depuis 2001,les USA (c’est à dire les services secrets) avaient laissés un peu tomber l’Amérique du sud pour se concentrer sur l’Islam pour rattraper leur ignorance totale.Et il continuait en disant qu’ils ont décidé de « reprendre la main » là bas et qu’il fallait donc s’attendre à des « troubles genre révolutions,ect » dans ces pays là dans les années avenir.
     


  • GAZAOUI 17 octobre 2017 11:37

    Je constate que la vaseline n’a plus d’effet sur les personnes comme Lugsama et olivier perret ils préfèrent que ce soit a sec maintenant


    • Lugsama Lugsama 17 octobre 2017 11:43

      @GAZAOUI


      Un commentaire intelligent et argumenté.

      Tout le monde ne peux pas être expert en lubrifiant anal comme vous.

  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 octobre 2017 19:19

    Et puis ce qui contrarie fort l’état profond américain, c’est que Maduro ne veut plus vendre son pétrole en dollars !! Comme l’ Iran, comme la Russie avec la Chine : boooou, les vilains !


    Tout fout’l camp, ma pov’ dame ! La dédolararisation du monde est en marche, ce qui mérite bien que tous les euro-atlantistes d’Agoravox montent au créneau ...

    En tous cas, la Gauche française est d’une discrétion de violette pour soutenir le Venezuela.. Pourtant ce qui se passe au Venezuela est de 1ere importance.

    • Lugsama Lugsama 17 octobre 2017 19:49

      @Fifi Brind_acier

      Sauf que les USA sont les seuls à donner des devises contre le pétrole de la dictature, de toutes façons c’est pas comme si le dollar était menacé par Maduro.. au contraire, le dollar est tous les jours plus important dans la vie des vénézuéliens tant la politique économique et monétaire du régime est pathétique, c’est tellement grotesque comme résultat..

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 octobre 2017 07:06

      @Lugsama
      Pas du tout. Déjà la Chine achète du pétrole russe en Yuans.
      L’Iran veut vendre son pétrole en monnaies nationales etc .

      Pourquoi croyez-vous que la Chine et la Russie achètent massivement de l’or ??
      Les contrats pétroliers convertibles en or se profilent.
      La dé-dollarisation du monde est en route !
      Vos employeurs sont parfaitement au courant, sinon, nous ne seriez pas là, en train de défendre les pétro dollars... .


    • Lugtata Lugtata 22 octobre 2017 12:11

      @Fifi Brind_acier

      Mes employeurs ? smiley pas étonnant que vous vous êtes fait engourdir le cerveau par l’UPR. Vous êtes bien mignon avec vos theories mais le jour ou le rouble et le yan menacerons le dollar..

  • Garibaldi2 18 octobre 2017 16:24
    ’’L’Alliance Démocratique, force de l’opposition au gouvernement, a déclaré le 16 octobre "qu’il serait irresponsable de parler de fraude« , et que »les résultats [officiels] coïncident avec leurs propres chiffres." Explication invoquée : l’abstention massive de leurs électeurs. Source : ow.ly/TUFy30fVjya . ’’

    Commentaire piqué sur lemonde.fr

    http://www.lemonde.fr/ameriques/reactions/2017/10/16/elections-regionales-venezueliennes-nicolas-maduro-revendique-une-nette-victoire_5201346_3222.html


  • Paul Leleu 18 octobre 2017 16:25

    jolie claque pour les cynique de droite... le peuple venezuelien, malgré la propagande mondiale, a remercié Maduro pour sa fermeté face aux factieux de droite et aux éléments captialistes. La démocratie a triomphé... 


Réagir