mercredi 28 août - par Stratediplo

Rappel sur feu le G7

Une fois de plus il n'est pas inutile de rappeler quelques faits.
 
La CSCE, ou Conférence pour la Sécurité et la Coopération en Europe, a cessé d'exister début 1995 quand elle a été transformée en Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe. Ses anciens membres ne peuvent pas usurper soudain le souvenir de la CSCE pour se réunir sans la totalité des membres de l'OSCE. Le secrétariat permanent des cycles de négociation de l'Accord Général sur les Tarifs Douaniers et le Commerce (connu en anglais comme GATT) a cessé d'exister début 1995 quand l'Organisation Mondiale du Commerce a été créée par les signataires de l'accord. Ses anciens membres ne peuvent pas usurper soudain le souvenir du GATT pour se réunir sans la totalité des membres de l'OMC. Et le G7, ou Groupe des Sept, a cessé d'exister en 1994 quand il a été transformé en G7+1, devenu à son tour G8 en 1997. Ses anciens membres ne peuvent pas usurper soudain le souvenir du G7 pour se réunir sans la totalité des membres du G8.
 
Les règles de fonctionnement du G8 ne prévoient pas la possibilité d'en expulser un membre. C'est d'ailleurs pour cela que les six membres du G8 qui ont déclaré la guerre à la Russie début mars 2014, ainsi que le Japon sous leur influence, ont alors quitté le G8 (deux semaines avant le referendum d'autodétermination criméen) faute de pouvoir en exclure la Russie. Le sommet des 4 et 5 juin 2014 à Sotchi, convoqué lors du sommet des 17 et 18 juin 2013 à Lough Erne, a été marqué par l'absence de ces sept membres qui n'ont pas honoré l'invitation de la présidence de l'année. Ce sommet de 2014 à Sotchi a aussi été marqué par l'impossibilité de transmettre la présidence au pays qui devait succéder à la Russie, à savoir l'Allemagne, qui aurait alors fixé une date et un lieu pour le sommet de 2015. Aujourd'hui le seul moyen de relancer le G8 en sommeil depuis début 2014 serait de demander à la présidence, à savoir la Russie, de convoquer un nouveau sommet en remplacement de celui boycotté par ses ennemis déclarés. On peut relire les détails du complot ourdi par les Etats-Unis contre la présidence du G8 en mars 2014 sur http://stratediplo.blogspot.com/2015/08/fronde-au-sein-du-g8_28.html, ou dans la Dixème Arme.
 
Il est remarquable que la presse qui se prétend non alignée, anti-impéraliste ou pro-multilatéraliste ait globalement repris et diffusé la propagande des trois agences de presse monopolistiques de l'Alliance Atlantique assurant que le G8 avait expulsé la Russie et était redevenu le G7, sans avoir cherché depuis cinq ans à vérifier les règles de fonctionnement de ce forum qui ne dispose certes pas de statuts comme une organisation internationale, mais a toujours affiché clairement son règlement coutumier, respecté jusqu'en 2013. Mais il est surtout inquiétant qu'une telle propagande mensongère ait réussi à faire croire et admettre qu'un pays majeur, la Russie, avait pu être exclu d'une conférence internationale qui n'en prévoyait pas la possibilité. Aujourd'hui encore, en ce mois d'août 2019 l'axe atlantico-uniopéen rappelle au monde entier, et à ses propres populations, qu'il s'est déclaré en guerre contre la Russie, et qu'il pense pouvoir écarter un membre majeur de la communauté internationale. L'acceptation générale de tels agissements, alors qu'il serait si facile de les priver d'effets en dénonçant l'usurpation, facilite une manipulation monstre contre la paix internationale.
 
Car il y a bien plus grave. Il y a eu en 2014 l'affaire du Conseil de l'Europe, où l'on a effectivement privé la délégation russe de son vote à l'assemblée parlementaire, ce qui était certes statutairement possible. Et il y a eu surtout l'année dernière l'affaire du siège new-yorkais de l'ONU, où les Etats-Unis d'Amérique ont montré leur capacité à en prendre illégalement le contrôle, en violant une fois de plus l'Accord de Siège pour interdire à un pays, en expulsant illégalement sa délégation, de participer aux travaux de l'ONU. Ces faits, ainsi que d'autres violations de la charte de l'ONU et agressions caractérisées, certaines accompagnées de déclaration de guerre à la Russie, sont solidement exposés dans le Onzième Coup de Minuit de l'Avant-Guerre (www.lulu.com/content/livre-à-couverture-souple/le-onzième-coup/24888474).
 
On peut ajouter que c'est d'ailleurs ce type de manoeuvres, et leurs conséquences possibles, qui a fait réaliser à certains lecteurs du Septième Scénario (www.lulu.com/fr/shop/stratediplo/le-septième-scénario/paperback/product-22330739.html), titulaires de hautes responsabilités de défense, que la France, qui n'est pas plus puissante ou plus intouchable que la Russie, n'est pas à l'abri d'agissements similaires lorsque certaines puissances auront décidé d'intervenir militairement sur son territoire par le biais d'une coalition multinationale d'imposition d'une autre paix...


8 réactions


  • kimonovert 28 août 11:38

    Rappel ???? On est pas tous Alzheimer...pour oublier que votre logorrhée sort toujours du même tonneau !


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 août 13:59

    oh vous savez, les accords, c’est comme les trités, ça va ça vient, et c’est comme les sanctions on les applique aux uns, pas aux autres et jamais à soi-même

    pourquoi se donnent-ils tant de mal à imaginer des usines à gaz compliquées alors qu’ils feront ce qu’ils voudront à coups de winchesters et tweets ?


  • leypanou 28 août 15:26

    où les Etats-Unis d’Amérique ont montré leur capacité à en prendre illégalement le contrôle, en violant une fois de plus l’Accord de Siège pour interdire à un pays, en expulsant illégalement sa délégation, de participer aux travaux de l’ONU 

     : cela fait très longtemps que cette affaire du siège de l’ONU dans un état non neutre aurait dû être réglée.

    Il se trouve que les États-Unis, étant le plus grand contributeur du budget, ont plusieurs fois abusé de cette situation.

    Il y a 2 véritables états voyous sur la surface de la terre : je vous laisse deviner qui ils sont.


  • Spartacus Spartacus 29 août 08:49

    Les copiés-colés sortis de la propagande Russe sont caricaturaux.   smiley

    Bien motivé par le mot d’ordre.

    Tous contre le G7, et vendez la propagande Russe...  smiley

    Le nombre d’articles anti-G7 ou le mot « Russie » ou « Russe » revient en matraquage montre l’ampleur du pouvoir de manipulation des esprits sans sens critique par la propagande.

    Sur Agoravox, pas la peine d’en faire autant....

    Y’a déja tellement d’articles redondants qui sortent le même baratin sans saveur sur ce sujet que ça frise l’overdose....

    Même les plus fanatiques vont se douter d’être manipulés...  smiley


    • Stratediplo 29 août 13:32

      @Spartacus
      Merci pour votre opinion. Néanmoins si une affirmation spécifique vous paraît fausse dans mon article, je vous remercie de la corriger ou réfuter.


  • troletbuse troletbuse 29 août 10:16

    La rondelle à Micron devient aussi grosse qu’un ancien dollar américain. Il ne sent plus rien passer, même pas un galet de la plage de Nice  smiley)

    https://fr.yahoo.com/news/incendies-amazonie-etats-unis-refusent-204058604.html


Réagir