lundi 16 avril - par eau-du-robinet

Risque d’escalade du conflit Syrien avec un E. Macron « inexpérimenté » citation de l’ancien chef d’état-major de la Bundeswehr, Harald Kujat

Une guerre implacable, sauvage, meurtrière et destructrice, fait rage en Syrie depuis mars 2011. Devenue universelle grâce au renfort venu de 120 pays que l’Empire Atlantique a pu attirer dans sa galère, elle menace ces jours-ci de dégénérer en un conflit mondial au sens plein et entier du terme.
Michel Raimbaud, ancien ambassadeur de France
source
 

JPEG

Il n’y a rien de plus triste et de plus pathétique qu’un menteur notoire (D. TRUMP) qui crie, qui crache sa salive, qui insulte les gens normaux à gauche et à droite, tout en terrorisant ceux qui disent la vérité.

Il ne cache même plus ses intentions. Elles sont claires : détruire tous ses opposants, qu’ils se trouvent en Russie, en Chine, en Iran ou dans tout autre pays patriote et indépendant d’esprit. Faire taire tous les médias qui disent la vérité ; pas la vérité telle qu’elle est définie à Londres, Washington, Paris ou Berlin, mais la vérité telle qu’elle est perçue à Moscou, Beijing, Caracas ou Téhéran ; la vérité qui sert simplement le peuple, pas la fausse, la pseudo vérité fabriquée pour maintenir la suprématie de l’Empire de l'OTAN.

La Syrie est déjà prête à exploser dans une guerre plus large impliquant la Russie et l’Iran d’un côté, et les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France, Israël et l’Arabie Saoudite de l’autre. Les frappes aériennes, répétées et meurtrières menées par Israël en Syrie — encore cette semaine — sont rarement condamnées, …
source

Après que le Président Trump a menacé de lancer une attaque sur la Syrie, un ancien chef d’état-major de la Bundeswehr, Harald Kujat, avait mis en garde contre les conséquences que l’escalade du conflit aura pour l’Europe. Le général a notamment évoqué le « manque d’expérience » du Président Macron.
source

« Nous avons un Président français inexpérimenté impliqué dans l’escalade, une Première ministre britannique sous forte pression intérieure et un Président américain erratique qui menace la superpuissance stratégique nucléaire qu’est la Russie, mais aussi annonce une attaque », a indiqué Harald Kujat, ancien chef d’état-major de la Bundeswehr .

Selon le général, l’état actuel des relations internationales n’a rien à avoir avec la période de la Guerre froide. Il rappelle plutôt la situation avant la Première guerre mondiale « où les forces ont aussi glissé dans la guerre comme des somnambules ».

« Même aujourd'hui, nos hommes politiques sont clairement incapables d’évaluer correctement les conséquences sécuritaires et stratégiques d’un conflit potentiel et les répercussions qu'il aura pour notre sécurité », a noté M.Kujat.

Un journaliste de la chaîne de télévision allemande Phoenix pose des questions à Harald Kujat :

Le journaliste : « Mr Harald Kujat on entend tous les jours qu'il s'agit d'une nouvelle guerre froide.
Vous étiez un Soldat pendant la guerre froide, occupant une poste de haut gradé, comment évaluez-vous la situation actuelle ? »

Réponse de l'ancien chef d’état-major de la Bundeswehr, Harald Kujat :
« Non, il ne s'agit pas d'une nouvelle guerre froide mais nous sommes au seuil d'une guerre chaude !
C'est ça la situation actuelle.
On se dirige vers une confrontation entre les deux puissances stratégiques nucléaires, les Etats-Unis et la Russie et cette situation peut avoir un impact significatif sur notre propre sécurité.
 »

Le journaliste :
« Vous êtes connu pour vos appels à la raison dans les dialogues politiques durant ces temps chauds, comment cela pourrait-il se traduire ? »


Harald Kujat :
« Il faut dans un premier temps éclaircir les faits. Nous savons que quelque chose est arrivé en Syrie, cela est critiqué par les Etats occidentaux, nous ne savons pas encore exactement s'il s'agit d'une attaque chimique et il n'est pas prouvé que ce soit le régime d'Assad qui serait derrière cette attaque chimique, s'il s'agit vraiment d'une attaque chimique.

C'est la situation actuelle, nous nous dirigeons vers une escalade du conflit, sur la base des soupçons.

Dans cette situation il faut maintenir un dialogue politique et essayer d'éviter une escalade et c'est là où la chancelière (Andrea MERKEL) pourrait jouer un rôle certain.

Les Etats-Unis sont notre allié principal et il n'est pas concevable que les Etats-Unis nous entraînent dans une confrontation militaire avec la Russie et que nous devions espérer que cette dernière réagisse avec modestie et retenue, que la Russie ne riposte pas aux attaques des missiles et ne participe pas à la désescalade.

Aujourd'hui la situation est tout autre (que pendant le guerre froide) . Nous avons différents acteurs dans cette situation compliquée, un président français inexpérimenté participant à cette escalade, une Première ministre britannique sous forte pression intérieure et un Président américain erratique qui non seulement menace .... »

Ne sont-ils pas en train de nous rejouer du Colin Powell qui avait accusé Saddam Hussein de posséder un stock important d’armes chimiques ?


Rappel : L'incroyable histoire du mensonge qui a permis la guerre en Irak

Robert S. Ford, l’ex-embassadeur US de la Syrie confirme que des milliards ont été dépensés pour provoquer un changement de régime en Syrie.


Les États-Unis ont déboursé au moins 12 milliards de $ en dépenses militaires et civiles pour intervenir en Syrie, sur les quatre ans qui vont de 2014 à 2017, selon l’ancien ambassadeur US dans ce pays.


Ford a reconnu, dans son témoignage, que l’aide humanitaire US à la Syrie avait été lourdement politisée, expliquant :
« Les USA ont aussi déployé une petite équipe civile en Syrie, chargée de la reconstruction initiale et de construire une nouvelle gouvernance locale ou d’améliorer la gouvernance existante. Si ceci ressemble à de l’édification d’une nation, ce n’est qu’à une plus petite échelle. L’USAID et d’autres agences civiles ont fourni 875 millions $ d’aide non létale et de stabilisation aux régions de Syrie contrôlées par l’opposition depuis l’année fiscale 2012. Rien que l’année dernière, les USA ont fourni environ 200 millions de $ »
source

Vladimir Poutine avait demandé à Emmanuel Macron de lui communiquer les informations dont il disposait sur l'attaque chimique présumée dans la ville syrienne de Douma, mais il a reçu une fin de non-recevoir de sa part, a fait savoir le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.
source

Des fonds énormes sont alloués aujourd’hui à l’attaque propagandiste mortelle, qui provient principalement de Londres et de Washington. Des millions de livres et de dollars sont affectés et dépensés, officiellement et ouvertement, dans le but de « contrer » les voix des Russes, des Chinois, des Arabes, des Iraniens et des Latino-Américains ; des voix qui atteignent enfin « les Autres » – les habitants désolés du « Sud global », des colonies et des néo colonies ; les esclaves modernes vivant dans les États « clients ».

Les habitants du Moyen-Orient, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine commencent à réaliser qu’ils ont été dupés, trompés, qu’on leur a menti ; que les prétendues « éducation » et « information » venant d’Occident n’étaient rien d’autre que des campagnes éhontées d’endoctrinement.

Des millions de gens peuvent maintenant voir, pour la première fois, que des médias comme la BBC, DW, CNN, Voice of America, Radio Free Europe/Radio Liberty les ont impitoyablement et totalement programmés, pendant des années et des décennies. Reuters, AP, AFP et plusieurs autres agences de presse occidentales ont réussi à produire un récit uniforme pour la planète entière, les journaux locaux, partout dans le monde, publiant des fabrications identiques qui proviennent de Washington, Londres, Paris et d’autres capitales occidentales. Des images totalement fausses sur des sujets aussi importants que l’Union soviétique, le communisme, la Chine, mais également la liberté et la démocratie ont été gravées dans des milliards de cerveaux humains.


Demandant la réunion d’urgence du Conseil de sécurité, Vladimir Poutine a fustigé les frappes portées dans la nuit de vendredi par Washington, Paris et Londres. Ce « geste d’agression » a été fait sans attendre les résultats de l’enquête et sans recueillir de preuves tangibles, a dénoncé le Président russe.

Déclaration du Président russe Vladimir Poutine suite aux frappes occidentales en Syrie :

« Le 14 avril, les États-Unis soutenus par leurs alliés ont frappé des sites militaires ainsi que ceux de l'infrastructure civile de la République arabe syrienne. Sans l'aval du Conseil de sécurité de l'Onu, en violation de la Charte de l'Onu, des normes et des principes du droit international, un acte d'agression a été commis à l'encontre d'un État souverain qui se tient à l'avant-garde de la lutte antiterroriste.

À nouveau, tout comme il y a un an, lorsque les États-Unis ont attaqué la base aérienne de Shayrat, en tant que prétexte a été utilisée une mise en scène d'usage de substances toxiques contre les civils, cette fois à Douma, banlieue de Damas. Après avoir visité le lieu de l'incident fictif, les experts militaires russes n'ont pas découvert de trace d'utilisation de chlore ou de toute autre substance toxique. Pas un seul habitant n'a confirmé le fait de l'attaque chimique.

L'Organisation sur l'interdiction des armes chimiques a dépêché ses spécialistes en Syrie afin d'élucider la situation. Or, un groupe de pays occidentaux l'a méprisé de façon cynique en entreprenant une action militaire sans attendre les résultats de l'enquête.

La Russie condamne avec une extrême fermeté l'attaque contre la Syrie où des militaires russes aident le gouvernement légitime à combattre le terrorisme.

Par leurs actions, les États-Unis aggravent davantage la catastrophe humanitaire en Syrie, apportent des souffrances aux civils, laissent faire les terroristes qui déchirent depuis sept ans le peuple syrien, provoquent une nouvelle vague de réfugiés en provenance de ce pays et de la région en général.
source

L'escalade en cours autour de la Syrie produit des effets destructeurs sur l'ensemble du système des relations internationales. L'histoire remettra tout à sa place et elle a déjà attribué à Washington une lourde responsabilité pour avoir mis en œuvre sa justice sanglante en Yougoslavie, en Irak et en Libye.

La Russie convoque une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'Onu afin de discuter des actions agressives des États-Unis et de leurs alliés. »
source

 

Sources :
https://www.investigaction.net/fr/allons-enfantshalte-a-la-guerre-infame/

https://www.investigaction.net/fr/degenerescence-et-fondamentalisme-du-controle-des-medias-occidentaux/

https://www.investigaction.net/fr/les-etats-unis-et-leurs-allies-tiennent-le-monde-en-etat-de-terreur-avec-leurs-menaces-de-guerre/

https://arretsurinfo.ch/un-ambassadeur-us-confirme-que-des-milliards-ont-ete-depenses-pour-provoquer-un-changement-de-regime-en-syrie/

https://www.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20130308.OBS1260/l-incroyable-histoire-du-mensonge-qui-a-permis-la-guerre-en-irak.html

http://stopmensonges.com/macron-refuse-de-fournir-a-poutine-les-details-de-lattaque-chimique-presumee-a-douma/

https://fr.sputniknews.com/international/201804141035945175-poutine-declaration-frappes-occidentales-syrie/



35 réactions


  • Hecetuye howahkan 16 avril 10:04

    Salut, merci de toutes ces info.....

    pour comprendre un peu de loin tout ce foutoir il conviendrait de connaître A FOND la surface des choses donc  à fond la période bolchevik trotskiste en Russie, période qui se reproduit pour l’instant en moins pire en France et qui a mon avis fut précédé par la révolution coloré française en 1789, oui bien sur une fausse révolution....et bien sur remonter au siecle des lumieres mais aussi à la création des illiminati de Bavière par Adam Weishaupt et dejà un certain Mayer Rothschild , on y rencontre pèle mêle la franc maçonnerie, les jésuites etc..

    tout se trouve sur internet sur ces sujets...

    pour la profondeur des choses il faudra attendre, car elle nous échappe totalement bien sur et de plus il y a une chronologie dans la compréhension des choses ..

    etc..


  • filo... 16 avril 11:00

    Votre président mène une politique de diversion. Et pour se faire il ratisse large ; de Londres à Damas.
    Pour faire fort, « monter la mayonnaise » il n’hésite pas d’accuser directement la Russie.
    A Londres pour Novitchok mais qui s’est avéré être un autre poison que les USA et GB fabriquent mais pas la Russie. Donc, mensonge.
    En Syrie c’est encore un gaz qui selon Macron a été utilisé par B. el-Assad contre sa population civile. Encore une fois Il a accusé la Russie d’être « complice » du président syrien. Et encore une fois c’est un mensonge.

    De sa part c’est tout simplement de la malhonnêteté intellectuelle. Il ne manque pas de toupet de proférer des énormités pareils, des accusations sans preuves ni fondement.

    Par dessus de tout, comble de ridicule il a annoncé maintenir sa visite en Russie en mai prochain.

    Tout ça pour la « consommation intérieure » ou tout est bon pour cacher des problèmes sociaux grandissants qui sont en train de se transformer en torrent dévastateur.

    Votre président a échoué sur le plan intérieur avec sa politique ultra libérale et pour cacher cet échec il cherche désespérément un fautif de service.
    La Russie serait elle ce coupable idéal ?


    • samy Levrai samy Levrai 16 avril 12:56

      @filo...
      Notre président ? 


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 avril 16:17

      Bonjour filo...,
      .
      « A Londres pour Novitchok mais qui s’est avéré être un autre poison que les USA et GB fabriquent mais pas la Russie. »
      .
      C’est exact.
      .
      Selon l’Institut suisse pour la protection des armes nucléaires, biologiques et chimiques (Schweizerisches Institut für ABC-Schutz), le poison prélevé à Salisbury par les enquêteurs de l’OIAC, dans l’« affaire Skripal », est du « BZ ».
      .
      L’appellation « Novichok » désigne un programme de recherche soviétique et non pas une substance issue de ce programme.
      .
      Le « BZ » est un innervant de l’Otan, agissant dans les 30 à 60 minutes et pour une durée de 2 à 4 jours. L’URSS, puis la Russie, n’ont jamais travaillé sur ce type de substance.
      .
      L’Institut suisse pour la protection des armes nucléaires, biologiques et chimiques est une référence mondiale en la matière. Il a procédé à cette analyse à la demande de l’OIAC.
      http://www.voltairenet.org/article200678.html
      .
      En attendant les excuses des grands merdias pour ses FAKE-NEWS et pour avoir prématurément, et sans attendre les résultats des enquêtes sérieuses, injustement accusé la Russie !
      .
      Affaire à suivre ....


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 avril 19:49

      Voici un autre lien au sujet de l’affaire SCRIPAL avec bien plus de détails.
      https://www.les-crises.fr/affaire-skripal-fake-news-a-la-une/
      .


  • amiaplacidus amiaplacidus 16 avril 11:48

    Je pense que l’ancien chef d’EM de la Budeswehr aurait été plus précis en parlant de Macron comme inexpérimenté et immature.


  • bob14 bob14 16 avril 12:31

    Bombardements en Syrie...sur des batiments vide...Grand déploiement de force sur RIEN ?..Les chefs de guerres ont montré devant la planète leur incompétence... !


    • sirocco sirocco 16 avril 13:24

      @bob14

      C’est probablement moins de l’incompétence qu’une simple démonstration théâtrale organisée à l’avance entre belligérants (Russes et Américains) permettant à tout le monde de sauver la face après les menaces et propos proférés de part et d’autre les jours précédents.


    • V_Parlier V_Parlier 16 avril 13:56

      @sirocco
      Très probable, mais symboliquement lourd : La bande des trois USA-GB-FR s’est arrogée le droit d’intervenir militairement comme bon lui semble, en se proclamant à elle-seule « la communauté internationale ».


  • berry 16 avril 13:04

    Manipulation en direct sur la télé britannique :

    Un ancien général des forces armées britanniques émet des doutes sur la réalité du gazage de la Ghouta.
    La présentatrice de Sky News lui coupe la parole et arrête l’interview immédiatement !
    https://www.youtube.com/watch?v=etJO7EEOmk8
     
     


    • doctorix doctorix 16 avril 14:50

      @berry
      En UK comme en France, il semble que les présentateurs aient pour consigne de couper court à toute intervention qui ne s’extasie pas devant les actes illégaux et criminels de la France dans cette affaire.

      Il n’y a plus de journalistes, il n’y a plus que des propagandistes prêts à tout pour garder leur petit boulot.

  • Dom66 Dom66 16 avril 14:13

    Comme sur d’autres discussions

    Croyez vous qu’une équipe de foot qui gagnerait par 10 à 0 en final d’une coupe, et qui à 2 minutes de la fin du match irait casser la gueule à tous les adversaires pour faire annuler le match et se faire disqualifier.


  • njama njama 16 avril 14:17

    Cette coalition tripartite a visé le centre de recherche et de production de médicaments et traitements contre le cancer de Damas  !

    Video Center hit in US attack produced cancer drugs

    The Institution for the Development of Pharmaceutical and Chemical Industries, located in the Barzeh neighborhood northeast of the Syrian capital, specialized in producing specific drugs which are direly in short supply amid Western sanctions.

    Saeed Saeed, head of the Institution for the Development of Pharmaceutical and Chemical Industries, said the center was previously used by the Organization for the Prohibition of Chemical Weapons (OPCW) but now works on pharmaceutical products.

    "Since the Syria crisis broke out, the country has been short of all kinds of medicines due to the sanctions from Western countries. Foreign companies stopped exporting high-quality medicines to Syria, especially anti-cancer medicines. So we have been conducting researches on anti-cancer medicines here, and three cancer drugs have been developed," he said.

    Saeed noted that he could not have stayed at the research center after the strikes if it had contained chemical weapons, as claimed by the US and its allies.

    "If there were chemical weapons in the building, we would not be here. My colleagues and I came here at 05:00 this morning. If there were chemical weapons, we would need to wear masks and take other protective measures to be staying here," he said.

    http://www.presstv.com/Detail/2018/04/15/558546/Syria-attack-Damascus



  • zygzornifle zygzornifle 16 avril 14:29

    Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais je sais qu’il n’y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième.


    Albert Einstein.

    • zygzornifle zygzornifle 16 avril 14:30

      @zygzornifle
       

      Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique : ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement.


  • Il y a une forte présence atlantiste dans l’état major français, pro-Otan .....
    Comme Macron est un novice, un ignare dans le domaine militaire donc le risque est énorme...
    Il fallait réfléchir avant de voter au premier tour des élections....Maintenant que le mal est fait, il faut lui mettre une pression sociale énorme car il n’aime pas les français.
       
    Il faut absolument décrédibiliser son entourage ..

    https://www.youtube.com/watch?v=dJMLeel4VKM


  • kader kader 16 avril 19:07

    paradoxalement c’est Israël qui risque de demander à calmer le jeu dans ce coin du monde, car ils sont au premières loges si ca dégénère...

    on a tous remarqué l’armée la plus morale du monde qui n’ose plus survoler la syrie (je pense que c’est la vraie raison des attaques pour neutraliser les défenses anti aériennes syriennes)

    l’armée la plus morale du monde qui se contente de tirer sur les palestiniens désarmés, et qui évite toute confrontation avec le Hezbollah et ces 100 000 missiles qui peuvent cette fois atteindre tout le territoire israélien....

    une pluie de missiles sur Tel aviv viderai le pays en quelques semaines et annulerait 100 ans de colonisation pour assez longtemps.

    la Chine et d’autres pays sont silencieux ils observent l’impuissance des usa France GB... et ils vont rapidement augmenter leurs prétentions perso aux quatre coins du monde...

    c’est surtout cela qui fait peur....

    Et l’Iran ? avec ou sans bombe personne n’ose toujours s’approcher. (l’iran aurait elle sa bombe ? oui je le crois).


  • Garibaldi2 16 avril 19:12

    C’est dingue combien la ’’menace’’ nord coréenne paraît lointaine ! !


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 avril 21:10

    Bonjour,
    .
    Ce soir je croyais halluciner quand j’ai attendu Emmanuel Macron dire à la télévision qu’il appel à la paix avec la Syrie !!!
    .
    A t-il réalise soudainement qu’on est pas assez con pour croire les FAKE-NEWS des grands médias, et qu’on à compris ce que se joue d’arrière les coulisses ?
    .
    Il faut oser le faire, envoyer des missiles dans la nuit de vendredi au samedi et le lundi suivant demander la paix, ce type est schizophrène !
    .
    Je rejoins l’appel de François Asselineau ....
    Syrie : Asselineau appelle à la destitution de Macron par l’article 68 de la constitution (version intégrale)
    https://www.upr.fr/actualite/syrie-asselineau-appelle-a-la-destitution-de-macron-par-larticle-68-de-la-constitution-version-integrale
    .
    Non seulement il doit être destitué mais il doit être traduit en justice, sans parler de ses complices la grande presse et les grands médias....
    .
    A lire aussi les FAKE NEWS de la grande presse et des médias au sujet de l’affaire du SCRIPAL
    https://www.upr.fr/actualite/syrie-asselineau-appelle-a-la-destitution-de-macron-par-larticle-68-de-la-constitution-version-integrale
    .


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 16 avril 21:19

      Correction :
      Voici de nouveau le lien qui dénonce les FAKE NEWS de la Grande Presse au sujet de l’affaire SCRIPAL
      https://www.les-crises.fr/affaire-skripal-fake-news-a-la-une/


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 avril 21:52

      @eau-du-robinet
      Les choses importantes concernant la Syrie se passent désormais ailleurs... et sans eux !

      "(...) La première réunion trilatérale Russie-Iran-Turquie sur la Syrie s’est tenue à Sotchi le 22 novembre dernier. Sotchi a conduit à la mise en place du Congrès du dialogue national syrien et d’un comité de 150 personnes chargé de rédiger une nouvelle constitution pour la Syrie. Toutes ces procédures suivent essentiellement les lignes directrices établies par le processus de paix de Genève en 2012. Même l’ONU a salué Sotchi comme « une contribution importante à un processus de négociations intra-syrien relancé ».

      Avant la réunion d’Ankara, les ministres des Affaires étrangères de la Russie (Sergueï Lavrov) de l’Iran (Mohammad Javad Zarif) et de la Turquie (Mevlut Cavusoglu) se sont rencontrés début avril à Astana pour préparer le terrain.

      La déclaration commune finale ne trompe pas en soulignant leur engagement commun pour la souveraineté, l’unité, l’indépendance et l’intégrité territoriale de la Syrie.(..)


    • Hijack Hijack 17 avril 00:56

      @eau-du-robinet

      Oui, tout à fait exact. Le président, si on doit appeler ça président devrait être destitué, condamné.
      Il serait intéressant de le voir juste quelques secondes après une petite entrevue avec Poutine ... comme cela s’était passé avec Sarko.


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 17 avril 06:40

    Bonjour,
    .
    Et ça continue ...
    Ce matin la chaine allemande NTV diffuse une « information » sur une cyberattaque de grande envergure .... et devinez qui les laques des néocon accusent ?
    .
    Évidement la Russie !!!
    .
    A peine qu’une bulle de FAKE NEWS propagandiste des pays de l’OTAN explose une nouvelle bulle est crée et gonfle par les grands merdias occidentaux !
    .
    Encore un coup des néocon de Londres ?
    Jugez vous même :
    https://fr.sputniknews.com/international/201804161035965214-cyberattaques-russie-uk-riposte-renseignement/
    .
    .


  • covadonga*722 covadonga*722 17 avril 06:55

    Cette démonstration de force c’est de la politique par d’autre moyen , la victoire d’Assad a été actée.

    Il n’est meme pas certain que cette démonstration n’est pas eue l’aval discret de Poutine , histoire de rappeler a Bachar qu’il existait toujours un gourdin au dessus de sa tete .Après les lois internationales c’est de la foutaises les états sont des monstres froids et n’ont que des intérêts .Que certains ici pensent que Macron se trompe d’intérêts « encore que » est audible .Mais entendre Asselineau le pen et Mélenchon aboyer destitution !! rend chez eux rédhibitoire toute prétention a gouverner. 
    Le partage stratégique de la Syrie a eu lieu , maintenant reste a faire avaler a Israel la constitution du
    corridor iranien et c’est la que le conflit vas se déplacer ....

    • eau-du-robinet eau-du-robinet 17 avril 07:29

      Bonjour covadonga*722,
      .
      « Il n’est meme pas certain que cette démonstration n’est pas eue l’aval discret de Poutine  »
      .
      Cette pensée à traversé également mon esprit ...
      .
      Les américains ont épargné les bases russes en Syrie durant la dernière attaque ... et pourtant via la presse occidentale la Russie subit un mitraillage d’accusations , affaire Tripal, Cyberattaque, ...
      .


    • Massada Massada 17 avril 07:32

      @eau-du-robinet
       

      C’est un nouveau concept, après les frappes préventives, les frappes humanitaires voici les frappes négociées.


    • covadonga*722 covadonga*722 17 avril 09:06

      @Massada
      hé hé comme s’il n’y avait pas un accord tacite ainsi qu’une ligne « deconfliction » entre tsahal et l’officier supérieur russe en poste sur la principale base syrienne .Je me suis meme laissé dire que la langue « officielle » employée était le russe , les frappes depuis l’espace libanais évite toute interférences et pertes de face pour les deux parties .


  • Blé 17 avril 06:55

    C’est vieux comme le monde cette stratégie d’occuper l’opinion publique sur des évènements extérieurs au pays afin de pouvoir mettre la main sur le pays sans trop de soucis. En ce moment, les média dominants parlent beaucoup de Daech. Où sont-ils passés tous ces terroristes ?

     Macron n’a vraiment pas inventer l’eau chaude. Tout seul en tant que chef des armées il se rallie avec deux pays où la politique intérieur appauvrit massivement les gens. Cela n’inaugure rien de bon pour l’avenir des travailleurs français.


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 17 avril 07:16

    Bonjour,
    .
    On parle à la télévision encore d’une nouvelle attaque aérienne sur Homs (cette nuit) ... On soupçonne Israël ...
    https://www.ouest-france.fr/monde/la-defense-aerienne-syrienne-abat-des-missiles-au-dessus-de-homs-5702040
    .
    http://www.rtl.fr/actu/international/syrie-l-armee-abat-des-missiles-au-dessus-de-homs-7793042617
    .
    http://www.presstv.com/DetailFr/2018/04/17/558757/Isral-frappe-la-Syrie
    .
    https://fr.sputniknews.com/international/201804171035976846-syrie-dca-missile-homs-avions/
    .
    Autre nouvelle :
    Macron doit dans ses jours rencontrer D. TRUMP et il veut lui suggérer de ne pas retirer ses troupes de la Syrie !
    .


  • Massada Massada 17 avril 07:30

    La Russie, qui affirme que la défense anti-aérienne syrienne a intercepté samedi 71 des 103 missiles occidentaux, a été démentie par la France et par de très nombreux experts.

     
    « Tous les missiles tirés par la France et sans doute par nos alliés ont atteint leur cible », a réagi lors d’un point presse le chef d’état-major des armées, le général François Lecointre, soulignant que « l’efficacité de la défense sol-air syrienne a été très faible, voire moins que cela », sans pour autant apporter des images pour appuyer son propos. 
     
    « L’armée de l’air syrienne n’est pas du tout intervenue et est restée sur les bases notamment où les Russes sont présents, ce qui leur assurait une sorte de protection de facto », a-t-il ajouté. Pour enfoncer le clou, le général Lecointre, a également précisé « qu’il n’y a pas eu d’interception » par les Russes « des missiles envoyés à l’occasion de ce raid par les différents moyens alliés ».
     
     « L’attitude des moyens russes qui étaient en protection du territoire syrien a été une attitude ni active ni pro-active, de simple observation de ce qui se passait et de protection de leurs moyens », a-t-il poursuivi.


    • Ar zen Ar zen 17 avril 08:25

      @Massada

      Quand un militaire arrive à dire des choses comme ça : «  Tous les missiles tirés par la France et sans doute par nos alliés ont atteint leur cible »,

      Et bien, c’est qu’il y a un sérieux doute, et qu’en réalité ces militaires n’ont aucune idée de ce qui s’est passé. 

      Ces imbéciles ont même réussi à bombarder des installations qui venaient d’être contrôlées par l’OIAC ! C’était, selon les médias dominants aux ordres, « l’arsenal chimique de la Syrie » qui avait déjà fait l’objet de la part de l’OIAC d’un précédent contrôle négatif au printemps 2017. 



  • zygzornifle zygzornifle 17 avril 08:48

    La punition finale Macron va lui retirer sa légion d’honneur , j’espère qu’il ira lui retirer en personne sur place et en plus il va le ficher S....


  • karim 17 avril 09:16

    L’Occident est à sa fin. Telle une bête blessée, son comportement est imprévisible et dangereux, pouvant emmener tout le monde à sa perte, pour le grand bonheur des charognards faiseurs de guerres qui de leur QG de Tel Aviv manipulent ces pantins qui sont une malédiction pour les peuples d’Occident et le monde.


  • bernard29 bernard29 17 avril 14:21

    Il vaut toujours mieux avoir affaire à un politique, expérimenté ou pas, plutôt qu’à un militaire qui plus est, « haut gradé ». Chez les militaires, l’incompétence augmente en fonction du grade et de l’expérience. « C’est dommage mais je crois que ça a été prouvé maintes et maintes fois » a déclaré le Général Mac Enzie après une bataille piteuse et perdue.


Réagir