vendredi 23 février - par JPCiron

GAZA est un ’’confetti’’ sur la carte du monde, mais il reste une pièce centrale d’un château de cartes médiatique géant

Les Médias Grand Public sont de grosses machines à trier-filtrer-interpréter l'information. Et leur ''efficacité'' peut être boostée en amont et en aval, par l'input (des journalistes) et l'output (des politiques).

Je propose de faire un bref tour dans ce monde trop souvent consternant.

 

Les attaques terroristes coordonnées du sept octobre 2023, menées par plusieurs groupes dont le Hamas, sont clairement condamnables. Et il convient de s'associer aux hommages rendus aux victimes de ces attaques, originaires de diverses contrées. L' hommage du Président de la République pour les victimes françaises (1) est donc une réaction adéquate pour ce point particulier lié à l'histoire de la Palestine.

 

Source : CounterCurrents.org

https://www.chroniquepalestine.com/la-cle-du-retour/

La clé, symbole du Droir au retour pour tous les réfugiés palestiniens et leurs descendants 

Dr Salim Nazzal / Nakba in the Holy Land of Palestine

https://www.countercurrents.org/nazzal140515.htm

 

 

Voici le plan de l'Article :

> Les journalistes sont parmi les premières victimes

> Quelques informations journalistiques peu connues

> Fin d'agonie du Journalisme d'Investigation ?

> « C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie »

 

 

LES JOURNALISTES SONT PARMI LES PREMIERES VICTIMES

 

Notre bon peuple connaît-il tous les points importants de l'histoire récente de la Palestine, ou seulement certains aspects sélectionnés à son intention ? En effet, depuis le 7 octobre «  Israël éradique le journalisme à Gaza. » (2) Et l'effet est massif : « Plus des trois quarts des 99 journalistes tués dans le monde en 2023 sont morts dans la guerre entre Israël et Gaza. » (3)

Le phénomène n'est pas nouveau : il est aussi étendu et documenté en Cisjordanie. Par exemple, parmi les victimes de 2022, à Jénine, citons la journaliste-vedette d'investigation Palestinienne Chrétienne Shireen Abu Akleh, qui a été tuée d'une balle perdue dans la tête (la balle est passée entre son gilet pare-balles et son casque). Après avoir accusé les Palestiniens comme auteurs du tir mortel, l'armée israélienne reconnaissait une "forte possibilité" d'avoir touché accidentellement la journaliste. (4) Pas de chance...

 

 

QUELQUES INFORMATIONS JOURNALISTIQUES MAL CONNUES

 

Nous avons donc beaucoup d'informations sur les otages et les décès côté Israélien (1400) pour l'attaque du 07 octobre. C'est bien.

A - Qu'en est-il pour les décès qui ont précédé cette date ?

B - Et pour les 30.000 décès (pour l'instant) qui ont suivi, côté Palestinien ? :

A1 > Nettoyage ethnique post-1947 : 750.000 habitants non-Juifs sont chassés de leurs terres (qui seront plus tard confisquées-volées). Au moins 33 massacres ont été effectués et plus de 400 villages détruits. Les survivants déplacés se réfugieront à Gaza, en Cisjordanie, etc. Ils y sont encore... et réclament le droit au retour !

Pour remplacer ces populations souvent paysannes, des 'interventions' spéciales ont été effectuées par Israël en Irak et au Maroc pour 'importer' des populations Juives Arabes de remplacement. Plus d'informations & détails en (5).

A2 > L'oppression sur les Palestiniens a, depuis 1948, été constante, comme leur résistance.

« Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés. La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première. La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres. Il n’y a pas de pire hypocrisie que de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. » (12)

(Helder Camara (1909-1999), évêque brésilien, dans La spirale de la violence, 1967.)

 

Le graphique ci-dessous montre que la répression sur les Palestiniens a toujours été féroce

PNG

Nombre de décès imputables à l'action directe de l'autre camp :

Rouge = morts Palestiniens / Bleu = morts Israéliens

Source : https://ifamericansknew.org/

 

B > L' opération spéciale israélienne sur Gaza ressemble plus à une guerre contre les enfants de Gaza, qui représentent environ la moitié des actuels 30.000 décès !

 

 

FIN D'AGONIE DU JOURNALISME D'INVESTIGATION ?

 

Depuis un demi-siècle, en occident, le journalisme d'investigation a perdu du terrain, et le journalisme d'opinion a progressivement pris le dessus. En même temps, la variété des opinions exprimées s'est peu à peu réduite du fait principalement de la concentration de la presse. Et, en même temps, les programmes de divertissement occupent le temps d'attention du bon peuple..

«  Le journalisme d’investigation implique d’exposer au public des affaires dissimulées de manière délibérée (…) ou cachées accidentellement (...). Il nécessite d’utiliser des sources et des documents confidentiels ou publics. » (6) « Le journalisme d’investigation est aujourd’hui en danger en France car il subit des attaques et notamment la menace de procédures judiciaires. » (7) En outre, « une stratégie d’intimidation des médias semble à l’oeuvre dans les services de la sécurité intérieure. » (8)

Notre civilisation n'est-elle pas partie à la dérive ? Elle protège d'abord le Business (secret des affaires) et le Politique (secret défense) au détriment des Droits de l'Homme. Et non l'inverse. Des activités répréhensibles peuvent ainsi être 'protégées' sous couvert de Business ou de Politique. (9) Pourtant, journalistes et lanceurs d'alerte protègent les droits de l'homme, luttent pour la transparence et contre la corruption. Ce qui renforcerait une démocratie fragilisée. (10)

En tout cas, si un quidam Australien, par ses activités de lanceur d'alerte en Europe, peut aujourd'hui être condamné aux USA, avec la collaboration de tous les États 'démocratiques', cela témoignerait d'un changement de système.

Soit dit en passant que la France, via son Président, pourrait offrir (pouvoir régalien) un titre de séjour à Edward Snowden. (11)

 

 

C'EST UNE GUERRE ENTRE LA CIVILISATION ET LA BARBARIE

 

Lors de ses diverses intervention à l'Assemblée Nationale, le député franco-israélien Habib Meyer marque son passage. https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/deputes/PA695100

Quand on l'écoute, on se rend vite compte qu'il en fait trop, comme le fait justement remarquer Le Monde. (14) Croit-il sincèrement que l'on peut gober tout ce qu'il raconte ? (13) Ce qui m'attriste, c'est que ses collègues semblent tombés sous le charme...

Quand Habib Meyer affirme que « Cette guerre est une guerre contre notre civilisation, une guerre entre la civilisation et la barbarie. » sans doute serait-il plus juste de parler de guerre entre deux sortes de barbarie ! En outre, pourquoi se plaindre d'une créature que l'on a fait croître et prospérer ? Raymond Aron le disait déjà : « Israël facilitera la montée du Hamas, dans le but d'affaiblir l'OLP.  » Il éclairait plus loin son propos en précisant que, « Dans le poker de la diplomatie mondiale, comment le nier ? Israël, bon gré mal gré, est une carte américaine ». (18)

 

Dans une autre de ses diverses tirades favorites, Habib Meyer demandait : « Pouvez-vous m’assurer que la France (…) fera confiance à Tsahal, l’armée la plus morale du monde (…). » J'ai cru m'étouffer ! Car, sur le terrain, tant en Cisjordanie qu'à Gaza, le vécu est tout autre. Ainsi, le journal Israélien Haaretz rapporte les exploits racontés par les snipers de Tsahal installés côté israélien, à la limite de Gaza, à l'abri d'une rangée de barbelés, qui surveillaient une foule de protestation à Gaza. En effet, l'équipe de snipers avait battu son record ce jour-là de 2020 : 42 genoux détruits. (à Gaza, cela veut dire 42 amputations). (15)

Très récemment, à Gaza, les soldats israéliens mettent en scène leurs crimes en vidéo. « Ce qui est troublant, (…) c’est qu’ils se filment en train de célébrer le bombardement des universités et des maisons à Gaza. C’est fou le degré de joie et de fierté que ces soldats éprouvent à raser un pays et sa population. Cette déshumanisation est si gangrenée qu’ils ne pensent pas faire quelque chose de mal. » Encore ne voit-on que l’écume, car « l’armée censure et monitore les images qui filtrent du front ». (16)

Et, depuis 1948, les exécutions extra-judiciaires effectuées par les colons protégés par l'armée, ou directement par soldats, font partie du paysage, et ne font plus même l'objet d'enquêtes sérieuses.... (18) Ces exécutions sont un des éléments du graphique présenté plus haut.

 

En d'autres occasions, « on est en droit de se demander si Habib Meyer représente la France auprès d'Israël, ou Israël auprès de la France. » (14) Ainsi, il s'en prend à Gérard Araud (ancien ambassadeur de France en Israël) quand ce dernier expliquait que, profitant de la tragédie à Gaza, les colons Israéliens se livrent à ''un nettoyage ethnique au détail'' en Cisjordanie. Et Habib Meyer de marteler : « Un Juif ne sera jamais un colon en Judée. » Et il explique par ailleurs que « Cela fait 2000 ans que les Juifs sont chez eux  » (17)

Analyse  : On sait que, côté Français, selon le Droit International, les colons Juifs en Cisjordanie & Jérusalem-Est sont au nombre de 700.000 environ. Cependant, pour les fondamentalistes Israéliens, les Juifs sont chez eux en Judée (dixit la Bible) et que par conséquent, la colonisation n'existe pas en Judée (la Judée couvre partie de Israël et de la Cisjordanie). Pour les fondamentalistes, le problème n'est pas (l'inexistante) colonisation ; le problème, c'est la présence des Palestiniens en Palestine. D'où les plans & négociations pour s'en débarrasser, les faire émigrer 'volontairement' vers d'autres contrées... (19) Les USA disent s'opposer à des déplacements ''forcés'' de Palestiniens. A moins que les USA n'autorisent une dérogation ? Pour ''motif humanitaire'', bien sûr. Pour Israël, sans doute conviendrait-il donc que les gazaouis soient amenés à ne plus avoir d'autre solution que de choisir librement d'abandonner leur terre.

La bi-nationalité a toujours apporté ce genre d'incompréhensions et de problèmes. Dans ses Mémoires, Raymond Aron affirmait son opposition à une double allégeance : « Les Juifs d’aujourd’hui ne sauraient éluder leur problème : se définir eux-mêmes Israéliens ou Français  ; Juifs et Français, oui. Français et Israéliens, non – ce qui ne leur interdit pas, pour Israël, une dilection particulière. » (18)

 

 

 

Au final, j'ai le sentiment que l'occident élargit toujours plus le grand écart entre les Valeurs & Principes prônés et ceux pratiqués. Il semble que nous n'en ayons pas encore pris conscience. Mais le reste du monde nous voit déjà depuis longtemps comme des faux-culs.

 

 

JPCiron

°°°°°°°°°°° NOTES °°°°°°°°°°°

….. (1) - https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2024/02/07/ceremonie-dhommage-national-aux-victimes-francaises-des-attaques-terroristes-du-7-octobre-en-israel# : :text=Car%20nous%20sommes%2068%20millions,jamais%20meurtries%20par%20leur%20captivit%C3%A9.

 

….. (2) – RSF New York 15 février 2024. - https://rsf.org/fr/isra%C3%ABl-%C3%A9radique-le-journalisme-%C3%A0-gaza-dix-journalistes-tu%C3%A9s-en-trois-jours-48-depuis-le-d%C3%A9but-de-la

 

….. (3) - https://cpj.org/fr/reports/2024/02/la-guerre-entre-israel-et-gaza-porte-le-nombre-de-journalistes-tues-en-2023-a-un-niveau-devastateur/

 

….. (4) - https://www.radiofrance.fr/franceinter/l-armee-israelienne-reconnait-une-forte-possibilite-d-avoir-tue-la-journaliste-shireen-abu-akleh-3507487

 

….. (5) - https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-sionisme-la-declassification-209989

 

….. (6) - https://gijn.org/fr/a-propos-de-gijn/journalisme-dinvestigation-definir-le-metier/

 

….. (7) - https://rsf.org/fr/convocations-de-journalistes-en-s%C3%A9rie-%C3%A0-quel-jeu-dangereux-joue-la-dgsi

 

….. (8) - https://rsf.org/fr/convocations-de-journalistes-en-s&eacute ;rie-&agrave ;-quel-jeu-dangereux-joue-la-dgsi

 

….. (9) - https://www.slate.fr/story/265721/lanceurs-alerte-protection-france-insuffisante-loi-justice-secret-affaires-defense-sources-interet-general-journalisme

 

….. (10) - https://www.unesco.org/fr/articles/journalistes-et-lanceurs-dalerte-une-relation-dynamique-contre-la-corruption

 

….. (11) - https://theconversation.com/edward-snowden-et-la-france-les-ressorts-dune-demande-dasile-123833

 

….. (12) - https://blogs.mediapart.fr/lajasse/blog/220516/les-trois-violences

 

….. (13) - https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/16/comptes-rendus/seance/session-ordinaire-de-2023-2024/premiere-seance-du-mardi-10-octobre-2023

 

….. (14) - https://www.lemonde.fr/politique/article/2023/02/14/meyer-habib-le-depute-qui-en-faisait-trop_6161726_823448.html

 

….. (15) - https://www.haaretz.com/israel-news/2020-03-06/ty-article-magazine/.highlight/42-knees-in-one-day-israeli-snipers-open-up-about-shooting-gaza-protesters/0000017f-f2da-d497-a1ff-f2dab2520000

 

….. (16) - https://orientxxi.info/magazine/a-gaza-les-soldats-israeliens-mettent-en-scene-leurs-crimes-en-video,7062

 

….. (17) - https://youtu.be/6Cbwh1zqMlM

 

….. (18) - https://www.haaretz.com/israel-news/2018-07-07/ty-article-magazine/.premium/israel-still-covering-up-murders-committed-by-jewish-militia-in-48/0000017f-e021-d3ff-a7ff-f1a1fe280000

https://www.haaretz.com/opinion/2023-08-24/ty-article-opinion/.premium/israeli-heroes-execute-arabs-with-impunity/0000018a-23f7-df73-a5eb-7bff26b40000

https://www.haaretz.com/israel-news/2018-02-22/ty-article/.premium/citing-extrajudicial-executions-amnesty-raps-israel-for-abuses/0000017f-f4f6-d318-afff-f7f7a7ef0000

https://www.haaretz.com/2014-08-24/ty-article/.premium/hamas-executions-reflect-panic/0000017f-e743-df5f-a17f-ffdffdfe0000

 

..... (19) - https://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/2023-10-21/israel-et-le-hamas-en-guerre/les-intentions-d-israel-inquietent-l-egypte-et-la-jordanie.php

https://www.trtfrancais.com/actualites/un-document-israelien-suggere-lexpulsion-des-palestiniens-de-gaza-vers-le-sinai-egyptien-15625412

https://eg.usembassy.gov/secretary-blinkens-meeting-with-egyptian-president-el-sisi-6/

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 



73 réactions


  • tinga1 23 février 15:00

    Israël est la dernière conquête occidentale, avec la même morgue, le même esprit de supériorité, la même cruauté, la même avidité, le génocide de la 2ème guerre mondiale servant de rempart à toute critique.

    Bibi, c’est ainsi que les journaliste appelaient affectueusement le nouvel élu (du peuple élu) il y a quelques années, aucune raison de s’étonner de la place démesurée accordée aux derniers otages israéliens par rapport au massacre des palestiniens dans la crise actuelle.

    Le passage du chamanisme aux religions a un peu foutu la merde, j’ai pas la culture pour ce genre d’affirmation, juste une impression... 


    • JPCiron JPCiron 23 février 16:35

      @tinga1
      Bonjour,
      Merci pour votre contribution.
      Le passage du chamanisme aux religions ... >
      Au Moyen Orient, de grandes Cultures ont donné naissance à de belles religions. Ceci après des millénaires de maturation interne. Je pense aux Perses et aux Egyptiens anciens. 
      Pour ce qui est des Israélites et des Chrétiens, ils se sont inspirés de textes de nombre d’antétieures cultures non-sémitiques (Sumériens, Perses, Egyptiens, etc) qu’ils se sont appropriés. D’où la prétendue ancienneté de leurs religions, dont le pilier (né de la Septante) a été essentiellement ’’fabriqué’’ durant l’exil à Babylone.
      https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/4-4-le-mythe-de-la-loi-de-dieu-la-246220
      https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/le-nazareen-ses-lointaines-racines-238062


    • JPCiron JPCiron 27 février 22:26

      @tinga1

      < ...  s’étonner de la place démesurée accordée aux derniers otages israéliens par rapport au massacre des palestiniens dans la crise actuelle.>

      C’est vrai. Et c’est désolant. 
      Aussi j’aimerais mentionner le geste de l’aviateur Américain Aaron Bushnell qui s’est immolé devant l’Ambassade d’Israël à Washington en criant « Free Palestine ».
      Il avait expliqué le sens de son geste dans un message sur ’X’, qui est cité dans cet Article de Arrêt Sur Info (en Français) :
      https://arretsurinfo.ch/aaron-bushnell-sest-immole-pour-attirer-lattention-sur-gaza/

      L’attaque terroriste du 07 octobre (240 otages et 1400 morts côté Israël) a été largement couverte par la Presse, la Télé, par les Médias, les Lobbies, les Politiques de tout poil, etc.. etc... et c’est très bien en soi.

      Ce qui l’est moins, c’est que l’on prenne le 07 octobre comme le début de l’histoire. Or (et même s’il serait juste de démarrer plus tôt encore), je place le début de l’histoire juste post 1948, avec le méga-nettoyage ethnique des Palestiniens : 750.000 palestiniens chassés de leurs terres. Pour ce faire, il a fallu bien 33 massacres et de raser environ 400 villages palestiniens.

      Depuis, l’oppression sur les palestiniens a été constante jusqu’au 06 octobre. Rien que sur les vingt dernières années, il y eu plus de 10.000 morts palestiniens

      Et puis, après le 07 octobre, il y a déjà environ 30.000 morts Palestiniens additionnels.

      .

      Il faut être vraiment gonflés par une effroyable arrogance suprémaciste pour ’’effacer’’ de l’histoire les dizaines de milliers de morts palestiniens, la moitié étant des enfants humains, pas des ’’petits serpents’’, comme les considéraient l’ ex-Ministre de la Justice israélienne, « qui qualifiait les enfants palestiniens de ’’petits serpents’’ et qui soutenait qu’il était justifié de bombarder des civils quand ils donnent refuge au ’’mal’’. »

      https://fr.timesofisrael.com/qui-est-ayelet-shaked-la-nouvelle-ministre-de-la-justice/




    • JPCiron JPCiron 4 mars 08:43

      @JPCiron

      ... et quelles SANCTIONS CONTRE ISRAEL ET LES USA ?
      Enfin, finalement, un de nos Etats européens ne reste pas couché devant les lobbies transnationaux et soumis aux idéologies d’un autre âge : 

      Le Sénat irlandais a voté à l’unanimité pour imposer des sanctions contre Israël. Ils ont voté pour :
      - Imposer des sanctions contre Israël
      - Empêcher activement le passage des armes américaines à travers l’espace aérien irlandais vers Israël.
      - Plaider pour un embargo international sur les armes contre Israël.

      https://twitter.com/les_spectateurs/status/1762076659795083468


  • leypanou 23 février 17:53

    Les attaques terroristes coordonnées du sept octobre 2023  : pouvez-vous définir ce qu’est une attaque terroriste ?


    • JPCiron JPCiron 23 février 19:48

      @leypanou
      Bonjour,
      Ma définition sera la définition standard du dictionnaire...
      On peut inscrire le terrorisme dans un vision globale, que l’on retrouve à chacun des trois niveaux de l’analyse de l’évêque brésilien que je cite.

      On peut donner des exemples pour illustrer ce que c’est concrêtement que le terrorisme. Et je les évoque dans mon paragraphe sur le nettoyage ethnique post-1947. Avec aussi massacres et destruction de villages.
      Le graphique aussi montre le résultat du terrorisme de niveaux 1 et 3 qui n’a eu de cesse depuis les débuts. Le concours de destruction de genoux que j’évoque, tout comme la deshumanisation du Palestinien font partie du terrorisme de ces deux niveaux-là.

      Et je pense que vous aurez noté que, si j’approuve l’hommage aux victimes du niveau 2 de l’évêque, c’est que je réclame en creux la même chose pour les actions de niveaux 1 et 3.
      Et , pour que ce soit bien clair, je dis quelque part dans cet article que cette guerre est une guerre entre deux sortes de barbarie.
      Voilà


    • Samy Levrai Samy Levrai 23 février 20:14

      @JPCiron
      La résistance face aux envahisseurs / occupants devient donc terrorisme et barbarie ? 


    • JPCiron JPCiron 23 février 20:50

      @Samy Levrai

      De Gaulle, parlant des Palestiniens, les voyait comme résistants qui, bientôt seraient qualitiés-traités de terroristes par l’occupant dominateur.

      La même action est résistance pour l’un et terrorisme pour l’autre.

      Et, si on rend hommage à ceux tombés en phase 2, il convient de faire de même à ceux tombés en phase 1 et 3. Et cela manque, car nos politiques ont pris parti.


    • JPCiron JPCiron 23 février 20:59

      @JPCiron
       pour l’occupant. 


  • Brutus S. Lampion 23 février 19:27

    Israël, outil colonial des Etats-Unis ou 51ème état de la fédération est un miroir grossissant qui renvoie à son commanditaire sa propre image sous la forme d’une caricature. Les deux sociétés reposent sur la même doctrine communautariste et suprémaciste, mais le miroir efface le maquillage. 


    • JPCiron JPCiron 23 février 19:52

      @S. Lampion

      Bonjour,
      Merci pour cette manière élégante et savante de décrire un binôme monstrueux.


  • njama njama 23 février 21:22

    Julia Boutros https://www.dailymotion.com/video/xnn33h

    Le poème du Libyen Al-Kilani est un chant d’espoir et de désespoir à la fois. La chanson fait référence à une légende mentionnée dans le Coran, une attaque d’un souverain étranger contre la Mecque avec des éléphants, « repoussée grâce aux oiseaux ’ababile’ – désignant les martinets ou les hirondelles – qui leur ont lancé des pierres brûlantes... ». Pas uniquement un chant antisioniste donc, comme cela a été souvent dit, mais un appel à l’action pour se débarrasser de tous les régimes corrompus et obscurantistes qui se repaissent sur le dos des « millions » de gens qui souffrent dans le monde.

    Les paroles ont été écrites pendant la Guerre Civile Libanaise, qui a commencé le 13 avril 1975 par le mitraillage d’un autocar transportant des Palestiniens qui revenaient à Sabra, un camp de réfugié...

    Version longue chantée par la libanaise Julia Boutros, la tunisienne Sawsan Al Hamami et la syrienne Amal Arafa lors d’un célèbre concert à Tripoli en 1990

    https://www.orientale.fr/page_1128_fr_12006_Win-Al-Malayin-la-chanson-du-Peuple-arabe.htm


    • njama njama 23 février 21:23

      Sourate al-Fîl (105) (2)
      L’Eléphant—

      « N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l’éléphant ?
      N’a-t-Il pas rendu leur ruse dans un égarement ?
      Et Il a envoyé sur/contre eux des oiseaux par volées
      qui les assaillirent avec des pierres d’argile
      Il les a ainsi rendus comme une paille mâchée ? »


    • JPCiron JPCiron 23 février 22:00

      @njama

      ... et elle mérite plus de respect que tous ces dictateurs Arabes soumis aux sionistes...
      Belle chanson d’espoir au milieu de la barbarie infligée.
      Et, c’est vrai : où sont les frères ?


    • njama njama 23 février 22:05

      @JPCiron

      Mawtini est un poème écrit par le poète palestinien Ibrahim Touqan (1905-1941), avec une musique composée par Mohamed Fleyfel qui parle de la résistance palestinienne face au mandat britannique. Il est considéré comme le chant de l’unité arabe et le chant de soutien à la cause palestinienne en Syrie.

      très belle voix de Talia Lahoud

      (My Homeland) an arabic song to all the countries around the world

      https://www.youtube.com/watch?v=7coB8DU0xgo

      Mon pays, mon pays, mon pays,
      La terre de mes ancêtres.
      Mon pays, mon pays, mon pays,
      Ma nation, nation pour l’éternité.

      Avec ma détermination, ma flamme et le volcan de ma revanche,
      La nostalgie de mon sang pour ma terre et mon foyer,
      J’ai gravi les montagnes et combattu dans les guerres,
      J’ai conquis l’impossible et passé les frontières.

      Mon pays, mon pays, nation d’éternité.

      Avec la ténacité du vent et le feu des fusils,
      Et la détermination de ma nation sur la terre des combats,

      La Palestine est mon foyer, la Palestine est mon feu,
      La Palestine est ma revanche et terre d’éternité.

      Mon pays, mon pays, nation d’éternité.

      A l’ombre du drapeau, je jure
      A ma terre et à ma nation, dans le feu de la douleur,

      Je vivrai comme un combattant, j’irai comme un combattant,
      Je mourrai comme un combattant jusqu’à ce que je sois de retour.

      Mon pays, mon pays, nation d’éternité


    • njama njama 23 février 22:33

      @JPCiron
      La première version courte de Win Al Malayin, la chanson du Peuple arabe par Julia Boutros (qui n’est pas musulmane mais chrétienne, de mère arménienne) date d’il y a 12 ans, c’est clairement un appel à la résistance et à la solidarité du monde arabe
      La seconde version longue date de 1990...
      Ces chants, comme les premières images de la violence sioniste dans la vidéo (Dailymotion censure moins que YT) sont toujours d’actualités, la « résistance » est toujours d’actualités, seraient-ils considérés depuis le 7 octobre

      comme apologie du terrorisme sous nos latitudes ... ?

      Mawtini est devenu un chant patriotique palestinien... souvent il clôture les manifestations en soutien à Gaza auxquelles je participe presque chaque semaine, il y a quelque chose de profondément religieux dans ce chant, je veux dire qui touche l’âme, et l’âme collective.


    • JPCiron JPCiron 23 février 23:14

      @njama

      Oui, un chant autochtone, qui vient du coeur, authentique, touchant.


    • JPCiron JPCiron 23 février 23:20

      @JPCiron

      La première chanson est aussi très bien.
      https://www.dailymotion.com/video/xnn33h
      Elle montre ce que l’on ne dit pas assez : c’est bien une ’’guerre’’ contre les victimes les plus nomreuses : les enfants.


  • zygzornifle zygzornifle 24 février 09:07

    La fRance est bien chiure de moucheron a l’échelle de la planète ....


  • L'apostilleur L’apostilleur 24 février 09:10

    Gilles Kepel disait que pour savoir ce qu’il se passe à Gaza, il regardait Al wJazeera.


    • JPCiron JPCiron 24 février 11:11

      @L’apostilleur
      Pour ceux qui ne connaissent pas Gilles Kepel :
      Gilles Kepel, né le 30 juin 1955 à Paris, est un politologue français. Spécialiste du monde arabe contemporain et de l’islamisme radical, il est professeur des universités à l’université Paris Sciences et Lettres. (Wiki)
      https://youtu.be/vDIuSflvUTw


  • L'apostilleur L’apostilleur 24 février 09:23

    @ JPCiron

    « ..L’oppression sur les Palestiniens depuis 1948 a été constante »

    Vous avez raison de le rappeler.

     

    Cette oppression rend impossible avant longtemps une réconciliation israelo-palestinienne. Les juifs oublieront leurs méfaits, leurs victimes jamais.


    « ...Ben Gourion s’est trompé et trompait ses coreligionnaires ; » Nous devons tout faire pour nous assurer que les Palestiniens ne reviendront jamais, les vieux mourront et les jeunes oublieront ". 


    https://onenpensequoi.over-blog.com/2023/10/palestine.terre-de-terrorismes-israeliens-et-palestiniens.html


  • L'apostilleur L’apostilleur 24 février 09:55

    @ JPCiron

    « .. Habib Meyer demandait : « .Tsahal, l’armée la plus morale du monde.. » 

    Ce Meyer est un provocateur d’antisémitisme par ses propos outrageux. C’est un franco-israélien homme d’affaires député des français à l’étranger parce que 100000 franco-israéliens vivent en Israël. 

    C’est un pourvoyeur de français juifs pour Israël que son compère Netanyahu lui demande (*).

    Parmi les victimes françaises du Hamas, combien les ont écoutés en quittant la France ?

     

    (*) https://onenpensequoi.over-blog.com/2023/11/conflit-a-gaza.victimes-et-otages-franco-israeliens-qui-est-responsables-d-eux.html 


  • L'apostilleur L’apostilleur 24 février 10:03

    @ JPCiron

    « ..Les Juifs d’aujourd’hui ne sauraient éluder leur problème.. »

    Raymond Aron avait raison. 

    A la décharge des juifs, leur histoire est théorique, ils n’ont jamais eu de pays.

    Alors choisir, c’est aller vers un mur, suivre une idée sans racines réelles.


    • JPCiron JPCiron 24 février 10:47

      @L’apostilleur

      « ..Les Juifs d’aujourd’hui ne sauraient éluder leur problème.. »

      Raymond Aron avait raison. A la décharge des juifs, leur histoire est théorique, ils n’ont jamais eu de pays. >

      La Septante est effectivement en grande partie une ’’construction oseudo-théologique’ : un bras religieux d’un coup politique en Jehud-Judée, préparé durant l’exil à Babylone des élites judéennes, et mis en oeuvre vers la fin de l’empire Perse Achéménide.

      https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/4-4-le-mythe-de-la-loi-de-dieu-la-246220



  • njama njama 24 février 10:53

    Pour comprendre la mentalité des israéliens, de la majorité d’entre eux, de leur esprit de groupe, je conseille de lire les articles de Avigail Abarbanel elle-même née en Israël elle est sortie de la secte il y a vingt-cinq ans. Psychothérapeute dans la vie elle cerne très bien l’enfermement dans lequel se trouve les israéliens.

    en commençant peut-être par celui-là « Pourquoi j’ai quitté Israël » *

    https://arretsurinfo.ch/pourquoi-jai-quitte-israel/

    Ses autres articles https://arretsurinfo.ch/authors/avigail-abarbanel/

    Si on ne cherche pas à les comprendre ce qu’ils craignent le plus c’est l’anéantissement on reste dans l’impasse...

    * citation : "Donc, comme dans toute secte ayant déjà existé et ceux qui, sans aucun doute, continueront d’être créés, vous vivez dans un aveuglement auto-imposé. Vous créez et recréez une image de la réalité remplie de trous, mais vous vous sentez très bien comme cela. La possibilité de remplir ces trous vous met face à vos terreurs mortelles, votre peur morbide de l’anéantissement. Et vous ne pouvez pas le supporter. Je sais ce que l’anéantissement veut dire pour vous. Cela ne veut pas dire seulement être tué. L’anéantissement veut dire que le peuple juif, la judaïté elle-même, n’existerait plus. Pour vous, « assimilation » veut dire aussi anéantissement. Ils nous ont appris cela à l’école. On nous a enseigné que l’assimilation était à rejeter, de la lâcheté, de la trahison de notre peuple. Si des juifs se marient avec des non-juifs dans leurs pays et quand toute trace de judaïté, quelle qu’elle soit, se dilue, vous vous inquiétez. Vous pensez que c’est la fin. Parce qu’il n’y a pas d’individus, seulement le groupe, et quand le groupe va bien alors les individus vont bien. Vous prenez alors toute menace contre le groupe comme une menace personnelle. C’est pourquoi vous criez à l’antisémitisme si rapidement et par réflexe, dès que vous percevez la moindre menace envers votre secte nationaliste."



    • JPCiron JPCiron 24 février 11:21

      @njama

      Effectivement, il est difficile de lutter contre un esprit sectaire diffus ? 
      Votre lien l’explicite  :
      https://arretsurinfo.ch/pourquoi-jai-quitte-israel/

      <Ceux qui ont un regard critiques doivent affronter, ce qu’Avigail Abarbanel et d’autres apprennent à l’école : “Nous étions spéciaux, nous étions meilleurs  : plus moraux et éthiques, plus civilisés.” Pour beaucoup, cela crée simplement un bouclier imperméable, fermé à la raison et à l’expérience vécue, la réalité d’un culte. >
      .
      Yuval Noah Harari écrit exactement la même chose...
      C’est hallucinant !


  • njama njama 24 février 11:00

    Dans cet article « On récolte ce que l’on sème en Israël » la mentalité coloniale en partie inconsciente je pense chez les colons, est plus explicite, et le soutien de nombreux pays à Israël d’autant plus complice de cette effraction

    Qu’est-ce que le colonialisme de peuplement ?

    Le colonialisme de peuplement peut être comparé, d’un point de vue juridique, à une invasion de domicile. Pénétrer de force dans le domicile d’une personne et s’en emparer est un crime grave que personne ne tolérerait dans une société démocratique. Quel que soit le sentiment de légitimité ou de désespoir de l’envahisseur, il serait considéré comme un criminel. Il n’y aurait aucune confusion sur l’identité de l’auteur et de la victime de ce crime.

    Imaginez maintenant que le propriétaire initial n’ait bénéficié d’aucun soutien de la part de qui que ce soit. Non seulement les autorités se sont rangées du côté de l’envahisseur, mais elles lui ont donné de plus en plus d’argent, d’équipement et de soutien pratique pour meubler, équiper et protéger sa maison volée. Imaginez que les autorités les aient même acceptés comme des membres respectés de la communauté locale. Imaginez que l’envahisseur ait dit à toute personne ayant le pouvoir d’intervenir que, eh bien, faites votre choix :

    -Le propriétaire de la maison n’a jamais existé – “La maison était vide et n’avait pas de propriétaire lorsque j’y suis entré”.
    -Dieu m’avait déjà promis cette maison et le terrain qui l’entoure.
    -Le propriétaire initial de la maison avait une maison ailleurs et n’était là que temporairement ; il n’a donc aucun droit réel sur cette maison.
    -Le propriétaire initial ne méritait pas d’avoir cette maison parce qu’il était négligent et primitif et qu’il n’a pas pris soin de la propriété.
    -Le propriétaire initial est une personne foncièrement mauvaise, un meurtrier potentiel qui ne mérite le soutien de personne.
    -J’ai souffert toute ma vie. J’ai toujours été maltraité et sans abri, et tout le monde me détestait. Je mérite cette maison pour moi-même. J’ai le droit de faire tout ce qui est nécessaire pour l’obtenir, même si cela doit se faire aux dépens du propriétaire. Tout le monde doit l’accepter, sinon ils sont comme ceux qui m’ont toujours maltraitée. Je suis la seule victime.

    Au fil des ans, l’envahisseur s’est senti de plus en plus à l’aise et de mieux en mieux installé dans sa maison volée. Il a enseigné à ses enfants et petits-enfants l’histoire de la famille telle qu’il voulait qu’ils la voient. Après tout, ils auraient besoin d’eux pour défendre la maison au cas où les enfants ou les petits-enfants du propriétaire initial essaieraient de la reprendre.

    Bien que le système de justice pénale de nos démocraties imparfaites soit loin d’être parfait, nous avons progressé dans l’application de l’égalité devant la loi. Lorsqu’un crime est commis, l’accent est mis sur le crime, et non sur l’identité des victimes ou des auteurs. Toutefois, dans le domaine des relations internationales, il existe des victimes dignes et indignes. Dans le cas d’Israël-Palestine, il est tout à fait acceptable que des Juifs israéliens commettent une violation de domicile, oppriment les Palestiniens en toute impunité et les désignent comme les méchants.
    La majeure partie du monde a toujours été de connivence avec Israël

    Depuis la déclaration Balfour en 1917, la majeure partie du monde n’a pas seulement soutenu Israël, elle a activement aidé et encouragé le colonialisme israélien. L’holocauste n’est pas une excuse pour le colonialisme juif sioniste. Le mouvement sioniste a commencé à considérer la Palestine peuplée comme un futur “foyer national” pour le peuple juif à la fin du XIXe siècle. À l’époque, cela n’était pas considéré comme un crime par la communauté internationale. Il n’y avait rien d’anormal à ce qu’un autre groupe de Blancs convoite le territoire et les ressources d’autres personnes non blanches. Tout le monde le faisait. Les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Espagne, l’Allemagne, la France, l’Italie, les Pays-Bas, l’Empire ottoman, tous avaient des colonies dans des pays riches en ressources, souvent loin de leurs propres frontières.

    Pendant des siècles, les colonisateurs ont commis des génocides, asservi et opprimé les peuples indigènes et volé leurs terres et leurs ressources. Ils ont utilisé le produit de ces ventes pour enrichir les classes dirigeantes de leurs propres sociétés. L’Occident se considérait comme moralement, racialement et religieusement supérieur aux peuples indigènes. Le sionisme n’est que la dernière manifestation de la même chose.

    Historiquement, les colonisateurs ont essayé de tuer le plus grand nombre possible d’indigènes pour limiter la résistance et faciliter le développement économique colonial. À l’époque où le nouveau projet sioniste de colonisation a vu le jour, le monde devenait un peu moins tolérant à l’égard des génocides. Les fondateurs de l’État d’Israël et leur force militaire, l’ancêtre de l’armée israélienne, n’ont pas pu tuer suffisamment de Palestiniens en 1947-1948 au vu et au su du monde entier. Ils ont cependant commis des massacres et des viols collectifs, et ont procédé à un nettoyage ethnique de 750 000 Palestiniens, les chassant de leurs maisons et de leurs terres et les dispersant dans tout le Moyen-Orient.

    ...


  • placide21 24 février 12:26

    Pierre Conesa résume parfaitement la situation : https://youtu.be/pj5B4wvFDlI?t=212


    • JPCiron JPCiron 24 février 17:36

      @placide21
      Bonjour,
      Merci pour cette interview.
      J’ai eu le plaisir de voir que la voix de Dominique de Villepin est mentionnée en fin d’interview.

      On rappelle que Gaza est devenu un ghetto... et que les Européens sont en-dessous de tout.
      En Israël, des ministres dansent en évoquant la possibilité de recoloniser Gaza, tandis que l’on massacre les gazaouis et qu’on détruit leurs maisons... un truc qui évoque un passé européen noir pas si lointain !


  • njama njama 24 février 12:42

    @JPCiron

    Quelques rares références à Jérusalem / Yërouch’lim dans la Révélation d’Arès que je cite parfois ici et ailleurs... dont l’importance est bien relative ni singulière...
    ÉVANGILE donné à Arès (Christophanies 1974)
    (03/04-08) “Je ne Me suis pas donné de masque, Je n’ai pas établi un rang de princes devant Moi pour Me cacher la Face, qu’ils siègent au levant ou au couchant, les princes du culte couronnés et leurs docteurs serviles, qui méditent avec art Ma Parole pour Y trouver des lois qui assurent leurs trônes et leurs chaires à Jérusalem, à Rome, à Athènes, au-delà des mers,
    partout où les princes ont établi leurs conquêtes, où ils convoquent leurs bans, où leurs rebelles ont essaimé, ayant délaissé leurs couronnes et leurs trônes, mais ayant gardé leurs docteurs pour faire de Ma Parole d’autres lois qui ne valent pas mieux que celles des princes ;
    tous, princes ou rebelles, proclamant Mon Nom, tous élevant ma croix comme un bâton de commandement qui retient le regard des nations comme sous un charme.
    Ma Parole, ils La proclament à Mon Peuple, mais ils ne La lui abandonnent pas. Leur main gauche L’offre-t-elle ? Leur main droite aussitôt arrête le lecteur dans son zèle pour Moi, comme le magicien met en garde l’insensé qui boit ses philtres sans savoir ; car ils excellent à faire un secret, un lieu sombre, d’eux seuls connu, de Ce Que J’ai livré au monde dans la Lumière.
    L’un d’eux La proclame-t-il ? Un autre aussitôt enseigne au peuple ce qu’il doit comprendre, non pas Ce Qu’il a entendu, car ils excellent à faire un murmure étrange, un langage inconnu, de Ce Que J’ai livré au monde dans l’éclat des Cors Célestes, dans les accents harmonieux de Mes Messagers.”

    (27/08-09) “Tant que Jérusalem n’aura pas regagné l’Aire Céleste, ne te lasse pas de dire aux riches, aux puissants, aux impudiques et aux prêtres et aux autres qu’ils tirent maintenant abondance de la terre, de l’or, du fer et du feu, du salaire de l’ouvrier, de l’humilité des petits, des faiblesses des pécheurs, et qu’ils ont mis en lois leurs rapines, leur injustice et toutes leurs abominations en alliances qu’ils font habilement sceller par ceux qu’ils dominent pour les corrompre, les tromper, les voler, mais qu’ils connaîtront le châtiment de ceux qui scandalisent, parce qu’ils ont inspiré aux faibles qu’ils dominent, et dont ils tirent profit, de devenir comme leurs dominateurs et leurs spoliateurs ; ils ont engendré une vengeance sans fin.”


    • njama njama 24 février 12:49

      (ibid) dans LE LIVRE (Théophanies 1977)
      (XVI/19-20) Ta lanterne droit(e est) la tour (du renouveau), Yërouch’lim debout.
      Ton frère chante sous la lanterne.

      (XXV/03-04) Sarbal (et) Moussa (*) ferrent Yërouch’lim, (dont) les murs pleurent.
      (Ils) appellent : « Al ! » ; l’œil voit l’œil, (chacun se croit) dans Mon Eau (et crie) : « Mauvais (pour) mauvais ! »

      (XLVII/01-02) Je parle (depuis) mille (et) mille ans ; l’oreille (se) ferme.
      Yërouch’lim ne tient pas dans Ma Main ; le bruit (M’a remplacé) dans Yërouch’lim.

      note (*) Jabal Musa (Arabic : جَبَل مُوسَىٰ, translation : Mountain of Moses) une montagne dans la Péninsule du Sinaï, là où selon la Torah, la Bible et le Coran, Moise aurait reçu les Dix Commandements.

      Jérusalem est symbolique, c’est une métaphore, l’image d’une « cité » qui aurait pu en être une autre…, ou de celle “polis” au sens grec. Une cité dans laquelle règnerait la paix, l’harmonie, le Bien … qui devrait être la conséquence des actes justes, de la charité, du respect de la Loi, etc. … bref du comportement des croyants …
      sauf qu’ils sont dissipés et que cela ne marche pas encore, malgré tous les Rappels du Verbe dans la succession des prophètes...

      Tout comme la Géhenne est symbolique, de la mis au ban (au sens médiéval d’éloignement ) de la cité. Jérusalem est une place forte entourée de murailles. La Géhenne, Guei Hinnom, Vallée de Hinnom, est la vallée étroite qui la contourne juste à ses pieds, là où ils jetaient leurs ordures
      Le tourment c’est l’éloignement, pas un barbecue. L’éloignement est parfois très douloureux … surtout quand il est “Essentiel”


    • njama njama 24 février 12:51

      Si les trois religions abrahamiques ont pris résidence à Jérusalem comme des berniques sur un rocher ce n’est pas sans raison, mais bien l’expression d’une continuité prophétique… n’en déplaise à ceux qui ne veulent pas la voir, ou ne peuvent la comprendre (?)

      Carte de Jérusalem 1883 :

      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a0/Jerusalem1883.jpg


    • JPCiron JPCiron 24 février 17:43

      @njama

      La GéhenneGuei Hinnom, Vallée de Hinnom >

      La vallée de Hinnom n’est-elle pas l’endroit où les anciens Israélites faisaient passer leurs enfants ’’par le feu’’ en l’honneur du dieu Moloc ? (selon la Bible)


    • njama njama 24 février 18:22

      @JPCiron
      Je ne suis pas compétent sur cette question

      Par contre l’ancienne Porte des Immondices « située à proximité de l’angle sud-est de la vieille ville (quartier juif), au sud-ouest du Mont du Temple et c’est aussi la plus proche du Mur des Lamentations », a été rénovée et s’appelle depuis Porte des Magrébins !
      Sa première mention se trouve dans le Livre de Néhémie (Ne III,13-14), et son nom viendrait du fait que dès le IIe siècle, on sortait les détritus de la ville par celle-ci pour les emmener dans la Vallée de Hinnom (Géhenne) prévus à cette effet et qui était toute proche.
      voir photo dans cette page Wiki de 2012
      mettre le lien http://fr.wikipedia.org/wiki/Porte_des_Immondices

      dans Web Archives
      http://web.archive.org/
      et sélectionnez 2012
      ou http://web.archive.org/web/20121111145728/http ://fr.wikipedia.org/wiki/Porte_des_Immondices

      Page actuelle  :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Porte_des_Maghr%C3%A9bins_(remparts_de_J%C3%A9rusalem)


    • njama njama 24 février 21:14

      Porte des Immondices

      https://fr-academic.com/pictures/frwiki/74/Jerusalem_Dung_Gate.jpg

      Une autre façon de réécrire l’histoire...

       smiley


    • njama njama 25 février 11:22

      @JPCiron
      La plupart des gens qui exaltent Jérusalem, les mêmes qui s’excitent sur Satan, les démons, l’enfer, oublient la Géhenne qui entoure cette place forte...

      Si on veut une Jérusalem symbolique on ne peut pas faire l’impasse sur cette Vallée de Hinnom sous ses murailles, la métaphore est un tout indissociable ! ou elle ne vaut rien...

      Les « clériques » (nom générique de l’anglais « clerics » que j’ai adopté pour désigner la caste cléricale des prêtres, rabbins, imams, pasteurs, gourous,...) excellent dans l’art de ne prendre que ce qui les arrangent dans les Textes


    • JPCiron JPCiron 25 février 11:34

      @njama

      < ... la caste cléricale des prêtres, rabbins, imams, pasteurs, gourous,... excellent dans l’art de ne prendre que ce qui les arrangent dans les Textes. >
      Mais peut-on le leur reprocher ? Puisque leur raison d’être est celui d’intermédiaires entre le Ciel et la terre : ils sont là pour cela.
      Comme les textes souvent se contredisent, il faut bien des gens pour imaginer des ’’ponts’’ entre eux pour ’éclairer’ le bon peuple.
      Il est vrai qu’avec le variété époustouflante de courants, d’églises, et de sectes on est sûrs qu’il y a une grande variété d’interprétations ... et donc une grande variété de vérités, à l’intérieur de chaque catégorie de prêtres, rabbins, pasteurs, imams, gourous...


  • JPCiron JPCiron 24 février 21:32

    ’’Porte du Fumier’’...

    C’est par de petits ajustements successifs que se fabrique la Vérité de demain...


    • njama njama 25 février 11:09

      @JPCiron
      Tout à fait, l’oubli ça peut s’organiser, du moins certains le pensent...

      « Nous devons tout faire pour nous assurer que les Palestiniens ne reviendront jamais. Les vieux mourront et les jeunes oublieront » (Mémoires de Ben Gourion, 18 juillet 1948.)


  • njama njama 25 février 18:27

    Le gros grain de folie des rabbinous n’aide pas à la paix !

    L’emplacement du Temple de Salomon... hypothèse archéologique non résolue, ce qui n’empêchent pas les juifs orthodoxes un peu allumés de la cafetière sous la kippa de l’imaginer qu’il se trouvait sur l’esplanade des Mosquées qu’ils voudraient raser évidemment pour reconstruire un Troisième Temple, grandiose puisqu’ils lui préfèrent les dimensions de la « vision de Ézéchiel » quelques 4 siècles après Salomon, plutôt que (1 Rois 6-2) La maison que le roi Salomon bâtit à l’Éternel avait soixante coudées de longueur, vingt de largeur, et trente de hauteur.

    Une coudée, du latin cubitus, approximativement 45 cm, donc 60 coudées environ 27 mètres, une hauteur de 30, donc 13,50 mètres, et une largeur de 9 mètres…

    A côté de la Porte des Immondices (photo 1952) directement reliée au Mur des Lamentations se trouve la « Porte des tanneurs », grosso-modo de même gabarit avant que ne fut relookée la première, rebaptisée en Porte de Magrébins, juste à une quinzaine de mètre d’une de l’autre, elle n’est qu’ ancien passage dans les fortifications de la vieille ville datant du XIII° siècle.

    Pourquoi donc le Temple de Salomon si richement conçu et décoré d’après la Bible, et contenant la si précieuse et légendaire Arche d’Alliance, aurait-il été placé hors des fortifications de l’époque* ?

     « Le nom de cette porte provient des tanneries qui se trouvaient aux alentours, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des murailles. Cette porte était d’ailleurs probablement destinée à l’usage exclusif des tanneurs, qui vivaient plus ou moins en marge de la société, car dans le judaïsme, ils étaient considérés comme impurs par le fait qu’ils touchaient des animaux morts (Lv 11,39). Les fouilles réalisées aux alentours ont mis au jour des bassins (pour le trempage des peaux) et de nombreux ossements d’animaux. » Wikipedia

    * https://fr.wikipedia.org/wiki/Remparts_de_J%C3%A9rusalem#/media/Fichier:CJerusalem-Map2-WallsAndContours.svg

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Remparts_de_J%C3%A9rusalem

    Salomon fit bâtir 2 temples ! pas un seul ! ce qui lui vaudra le courroux de l’Éternel ! (1 Rois 11- 5 à 13)
    Salomon alla après Astarté, divinité des Sidoniens, et après Milcom, l’abomination des Ammonites. Et Salomon fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, et il ne suivit point pleinement l’Éternel, comme David, son père.
    Alors Salomon bâtit sur la montagne qui est en face de Jérusalem un haut lieu pour Kemosch, l’abomination de Moab, et pour Moloc, l’abomination des fils d’Ammon. Et il fit ainsi pour toutes ses femmes étrangères, qui offraient des parfums et des sacrifices à leurs dieux.
    L’Éternel fut irrité contre Salomon, parce qu’il avait détourné son coeur de l’Éternel, le Dieu d’Israël, qui lui était apparu deux fois.
    Il lui avait à cet égard défendu d’aller après d’autres dieux ; mais Salomon n’observa point les ordres de l’Éternel.
    Et l’Éternel dit à Salomon : Puisque tu as agi de la sorte, et que tu n’as point observé mon alliance et mes lois que je t’avais prescrites, je déchirerai le royaume de dessus toi et je le donnerai à ton serviteur.
    Seulement, je ne le ferai point pendant ta vie, à cause de David, ton père. C’est de la main de ton fils que je l’arracherai.
    Je n’arracherai cependant pas tout le royaume ; je laisserai une tribu à ton fils, à cause de David, mon serviteur, et à cause de Jérusalem, que j’ai choisie.

    Ne serait-ce pas plutôt ce temple dédié à Kemosch qui se serait situé à l’emplacement de l’esplanade des Mosquée ?

    Symboliquement l’esplanade des Mosquées aurait recouvert ce lieu païen, et le temple de Hérode qui n’eut qu’une vie très éphémère, moins de un siècle !

    • JPCiron JPCiron 25 février 19:33

      @njama

      Ledit ’’Premier Temple’’ était un temple Cananéen : le Temple de Baal et de Ashéra.

      Au temple de Baal & Ashéra y était aussi vénéré une divinité solaire. Plus tard, durant l’Exil à Babylone, a été imaginée l’histoire du premier temple de Yahvé. Mais on lui a fait prendre la place de Baal... et Yahvé a au passage récupéré Ashéra, la compagne de Baal... puis plus tard, Ashéra a été sortie du Temple … et a été symboliquement éliminée quand on a brûlé le poteau qui la représentait.


      Au mieux, Salomon (?) aurait restauré le Temple de Baal :

      https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/extraits-d-ouvrages/article/une-bible-peut-en-cacher-une-autre-241795


      L’arcitecture est les dates ne collent pas :

      https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/extraits-d-ouvrages/article/l-antique-premier-temple-de-240138


      En outre, à Elephantine, Yahvé (nommé yahô) avait une autre femme et un fils

      https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/en-egypte-l-histoire-des-239941



    • JPCiron JPCiron 25 février 20:48

      @njama

      Ne serait-ce pas plutôt ce temple dédié à Kemosch qui se serait situé à l’emplacement de l’esplanade des Mosquée ? >

      Pourquoi pas ?
      On lit la Bible comme si c’était un récit raconté d’un trait par une personne. Mais il y a beaucoup d’intervenants qui ont participé à ces écrits (attribués à tel ou tel), et ces contributions sont étalées sur une longue période (siècles).
      Aussi, les rajouts aident à transmettre certains aspects que l’on veut insérer pour une raison ou une autre. En particulier pour ’’éclairer’’ un point obscur, ou pour modifier le sens d’un verset précédent. 
      En outre, comme je l’ai écrit par ailleurs, la Septante n’est pas le livre de théologie que l’on croit. C’est un ouvrage pseudo-théologique qui est le bras religieux d’un coup politique en Yehud/Jufée.


    • njama njama 25 février 20:49

      @JPCiron
      Tout cela n’est pas très monothéiste !!!!!


    • JPCiron JPCiron 25 février 21:03

      @njama

      Tout cela n’est pas très monothéiste !!!!! >
      Oui, la Bible contient des affirmations clairement polythéistes, si on la lit, en plus d’affirmations monothéistes. C(est un aggrégat detextes écrits à différentes époques. Certains ont été gommés-écartés, d’autres ont été corrigés-retouchés, et certains ont été oubliés et sont encore dans le tas.

      Certaines religions sont devenues monothéistes après une longue maturation (millénaires pour l’Ancienne Egypte) ou par une réforme radicale d’une religion polythéiste (Le Zoroastrisme originel des Gathas).

      Pour la Septante, l’aspect ’’maturation’’ a été remplacé par toute une série d’emprunts faits à d’anciennes cultures essentiellement d’expression non-sémitiques (Sumer, Perse, Egypte). Et cela s’est fait pour l’essentiel durant l’exil des élites judéennes à Babylone (c’est-à-dite que ce n’est pastrès vieux...)
      .
      J’en parle ici :
      https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/4-4-le-mythe-de-la-loi-de-dieu-la-246220
      ou là :
      https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/le-nazareen-ses-lointaines-racines-238062
      et aussi en d’autres endroits ; par exemple :
      https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/le-long-processus-d-enfantement-du-251843


    • njama njama 25 février 21:51

      (1 Rois 11- 5 à 13) laisse clairement entendre que le deuxième temple qu’il fit construire dédié à kémosh se situe « sur la montagne qui est en face de Jérusalem »

      Quand on regarde la carte que l’on peut agrandir on voit les courbes de niveau

      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a0/Jerusalem1883.jpg

      Le Mont Sion est une des collines de Jérusalem, où se trouve l’actuel quartier arménien et une partie du quartier juif (altitude 765 m).

      L’Ophel lui fait face altitude 700 m

      , avec le Mont Moriah (ou Mont du Temple) (altitude 740 m) là où se trouvent les Mosquées.

      J’apprécie particulièrement l’analyse de Émile Mourey , le point de vue d’un militaire saint-cyrien sur l’emplacement du Temple

      Le Temple de Salomon (...........) Conclusion :  

        colline haute = mont Sion + emplacement du temple de Salomon (1 er temple) et du 2 ème temple.

        colline basse = Jérusalem + emplacement du temple d’Hérode (3 ème temple) + mosquées.

      Bien sûr, on aimerait bien que le modeste rocher que vénère le croyant à l’intérieur du Dôme de la Roche soit la Moriyya où Dieu aurait parlé successivement à Abraham, puis à David, puis à Salomon, et sur l’emplacement duquel les Juifs auraient construit leur premier, deuxième et troisième temple.

      La réponse de l’historien est malheureusement négative. 

      Il s’ensuit que toutes les espérances plus ou moins messianiques ou miraculeuses qui s’attachent à ce lieu saint doivent être revues à la lumière de la raison. 

      http://web.archive.org/web/20090323060057/http ://www.bibracte.com/ma_lecture_de_la_bible/le_temple_de_salomon.html

      Il l’avait résumée en 2007 et 2014 ici sur AV

      https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/le-temple-de-salomon-22316

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/ai-je-retrouve-le-temple-de-148423


    • JPCiron JPCiron 25 février 22:14

      @njama
      Bonjour,
      A priori, j’aurais tendance à faire confiance à la qualité des analyses de Emile Mourey. 
      Mais, quelle est la part de mythe et a part de réalité dans les récits bibliques ? C’est la première question à se poser, je crois.
      En effet, « Aucune preuve archéologique de l’existence de Salomon ou de son grand royaume n’a jamaisété trouvée »

      S’ils ont existé, sans doute étaient-ils de simples chefs de tribu.

      https://youtu.be/YkWdvgFXg30

      https://youtu.be/UsEtvDipUj0


    • njama njama 26 février 09:49

      @JPCiron
      part de mythe et part de réalité dans les récits bibliques ?


      Qu’ils soient exacts ou non, quand des personnes prennent à la lettre les versets qui les arrangent..., prennent leurs croyances pour un acte notarié de source divine, que l’on soit croyant ou non peu importe, il faut tenir compte de la mentalité de l’adversaire pour manifester les contradictions dans leurs interprétations, celles des sionistes qu’ils soient juifs ou chrétiens anglo-saxons surtout, et autres millénaristes.
      Le deuxième Temple, sur le Mont Moriah sous l’Esplanade ? là où aucune trace archéologique n’a été trouvée depuis des années, et ce n’est pas que les israéliens n’ont pas cherché... !
      OU était-il plus logiquement, en conformité avec les Écritures (citations de E Mourey, l’existence de 2 Temples >1 Rois 11- 5 à 13), ET la logique militaire une place forte est toujours construite sur un point haut* -, sur le Mont Sion dans l’enceinte de la ville actuelle de Jérusalem ? dans la cité de David...
      L’enjeu est de taille puisque les sionistes israéliens ultranationalistes dans leur aveuglement mystique rêvent de raser les Mosquées pour y reconstruire le Troisième Temple, vœux aussi pieux que matérialistes !... ce qui déclencherait une furie dans la Oumma !
      Idée idiote des pharisiens sionistes, puisque de nos jours un seul missile guidé ou une salve, suffirait pour faire avorter dans l’œuf le chantier, le réduire à néant.

      * exemple la forteresse de Massada https://fr.wikipedia.org/wiki/Massada


    • njama njama 26 février 09:53

      Le Troisième Temple ! le pharisaïsme aurait-il encore de beaux jours devant lui ?


    • JPCiron JPCiron 26 février 11:15

      @njama
      De nos jours, j’ai le sentiment que la spiritualité est quasi-complètement morte dans les religions du Livre. Elle vit encore, par exemple,chez les Zoroastriens, chez quelques Chrétiens (d’Orient), chez les Soufis, chez quelques Juifs réformés, ... mais le Politique a pris la main, et se sert du religieux comme d’un outil.
      Les textes de la Septante étaient initialement un outil politique pseudo-religieux nourrrissant des idées suprémacistes et servant de justification pseudo-religieuse à des sentiments de domination. Et cette septante est de nos jours recyclée pour le même motif.
      Aussi, ce troisième temple serait comme un étendard exposant aux yeux de tous une position de domination établie.
      Ce serait un excellent instrument pour exacerber les haines et les sentiments de revanche. Le désordre est précisément ce dont a besoin l’Etat d’Israël pour, en prétendant se défendre, étendre encore sa domination.


    • njama njama 26 février 12:46

      @JPCiron
      le sentiment que la spiritualité est quasi-complètement morte dans les religions du Livre.

      Oui et non, elle n’est pas complétement éteinte, elle reste une braise dans un corps mourant, feu humide certes. Je perçois plutôt que la spiritualité qu’il faut distinguer de la religiosité est confinée, étouffée depuis logntemps, " ce qu’expriment ces Versets : (LIVRE XXXVI/01-04)
      Ma Main , J(e L’)entre dans la faille ; (la faille) ne (se re)ferme pas, ton épaule va.
      Le roi blanc, lace(-lui) la te(s)te ! Les bouvillons, l(eur) glotte (est) sèc(he).
      Le jars fort (et) beau (est) dans la cage. Qui voit la cage ? L’œil du roi blanc (en)lace le jars ; le roi blanc sait (que) le jars n’a pas l’œuf.
      J’entre le fouet dans ton poing.

      Notes en marge p 139 > le roi blanc l’autorité religieuse (qu’elle soit juive, chrétienne, musulmane...) par opposition au roi noir la face politique -, les bouvillons pour le clergé, le jars saint-François d’Assise
      https://michelpotay.info/RevelationdAres2009-theophanie.p139.html

      La Révélation d’Arès ouvre une fenêtre du renouveau sur ce fatras abrahamique, celui d’une foi libre de religiosité, elle est assez passionnante, y circule un Souffle très perceptible ... Elle deviendra ce que les hommes en feront, une chose est certaine, elle est libératrice de tout ce que les religiosités ont momifié.
      Elle est publiée en bilingue, français anglais, et français allemand, elle suit son chemin comme l’eau suit la pente. Il existe quelques missions locales en France, en Suisse, en Allemagne,... dans les grandes villes principalement,


    • njama njama 26 février 13:13

      @JPCiron
      Concernant cette Sourate, je ne l’interprète pas comme dans le chant Win al Malayin qui est un appel à l’Intifada, la « guerre des pierres » au sens propre, je pense qu’il faut combattre des idéologies (l’éléphant) ou les pouvoirs politiques, religieux par des arguments, des idées par des idées, mettre l’adversaire face à ses contradictions, à ses incohérences, comme par exemple rebâtir un troisième Temple et croire que ça ferait mieux marcher le monde, transformerait cette ville en Jérusalem Céleste...
      Soyons des oiseaux « ababiles » jetons des petits cailloux par volées sur l’éléphant pour le libérer de ses illusions smiley

      Sourate al-Fîl (105) (2) L’Eléphant—

      « N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l’éléphant ?
      N’a-t-Il pas rendu leur ruse dans un égarement ?
      Et Il a envoyé sur/contre eux des oiseaux par volées
      qui les assaillirent avec des pierres d’argile
      Il les a ainsi rendus comme une paille mâchée ? »


    • JPCiron JPCiron 26 février 13:27

      @njama

       je pense qu’il faut combattre des idéologies (l’éléphant) ou les pouvoirs politiques, religieux par des arguments, des idées par des idées, mettre l’adversaire face à ses contradictions, à ses incohérences, comme par exemple rebâtir un troisième Temple et croire que ça ferait mieux marcher le monde. >

      Mon sentiment est qu’en face, les contradictions et les incohérences, ils n’en ont rien à cirer ... et l’objectif de faire mieux marcher le monde n’est pas du tout leur objectif, qui est uniquement relatif à eux-mêmes.


    • njama njama 26 février 21:06

      @JPCiron
      L’éléphant (pouvoir religieux ou politique les deux dans la théocratie israélienne) n’est fort que tant que la foule, une égrégore collective, le soutient sous son bâton de commandement... ce qui a l’effet d’un plafond de verre...

      Évangile Arès /36/10-11 « Ne sois pas comme les princes du culte et les prêtres, qui, devant leurs assemblées, veulent Me conduire comme l’éléphant puissant, disant : « Plie les genoux, incline-Toi vers ceux-ci pour les bénir ! », ou bien : « Frappe de ta trompe ceux-là, maudits-les ! »
      N’appelle pas Ma Bénédiction ! Elle n’a pas attendu ta prière pour venir sur Mes Bénis ; la Bénédiction, la Malédiction Que Je ne veux pas ne viennent pas. »

      Le sionisme chrétien et juif ne tient que par le messianisme eschatologique, un attachement idolâtre à « une terre promise » et pour les Juifs en plus une peur de l’anéantissement du « peuple élu », bien qu’il fut la souche abrahamique qui aura engendré le christianisme par Jésus, puis l’islam par Mouhamad que certains tiennent pour un nazaréen

      secte hérétique chrétienne... ce qu’il ne veut pas voir ! de même que les chrétiens récusent la révélation coranique. Chacun reste campé dans son champ, dans ses dogmes, ses rites...

      Une peur historiquement fondée en partie, par les pogroms épars au fil des siècles, l’ostracisation séculaire des Juifs,... mais aussi manipulée je pense ces derniers temps, ce que me laisse penser ces publications...qui coïncident avec l’idée coloniale UK

      Ce chiffre insolite était déjà publié au XIX° et au plus loin une source fait remonter la première occurrence à 1850 ! Étrange non !

      Le mythe des 6 millions avant 1900
      Le mythe des 6 millions depuis 1900 !

      DON HEDDESHEIMER,THE FIRST HOLOCAUST The Surprising Origin of the Six-Million Figure
      (pages 15-16) « Let me lead you all the way back in time when the six-million figure was apparently mentioned for the very first time, and then lead you forward to the point where we can hand over the mic to Don, so to say.
      As far as I was able to determine, the magical number was mentioned for the first time in the year 1850. The six-million figure published in it merely referred to the number of “Israelites” living on the planet at that time.[26]
      The next occurrence I have located stems from the year 1866 in yet another Christian publication which repeats the number from 1850. [27]
      Probably for lack of any reliable demographic data, that numberkeeps popping up elsewhere, for instance in
      The New York Times of September 12, 1869, where we read under the headline “Sunday Notes,” with reference to a new Jewish weekly, that “there are now living about 6,000,000 Israelites, nearly one half of whom live in Europe.”
      This number is repeated again it the same newspaper on October 31 of the same year under the headline “Religious Intelligence.”
      Twenty years later, in an article in
      The New York Times of February 10, 1889, which asked the question “How many Jews are there ?,” that number still hadn’t changed. This makes me suspect that nobody was actually counting the Jews ; they were just copying that figure from whoever wrote it first, since it was a round, sexy number. »
      -------
      26 British Society for the Propagation of the Gospel among the Jews (ed.), The Jewish Herald and Record of Christian Effort for the Spiritual Good of God’s Ancient People, Vol. V, London : Aylott & Jones, August 1850, p. 216 ; reprinted in the Christian Spectator of 1850, p. 496.


      27 Brigham Young, The Latter-Day Saints’ Millennial Star, Vol. 28, London 1866, p. 677.28 For details see John D. Klier, Russia

      (lien mort) http://holocausthandbooks.com/dl/06-tfh-intro.pdf

      autre édition p 16-17

      https://www.islam-radio.net/islam/english/revision/The-First-Holocaust-Heddesheimer.pdf


  • placide21 27 février 08:03

    Témoignage de médecins et d’une infirmière à Gaza : https://twitter.com/i/status/1759368908941787274


    • JPCiron JPCiron 27 février 09:03

      @placide21
      Bonjour Placide21,
      Merci pour cette contribution-témoignage.
      Le GROS problème, c’est qu’il y a une ENORME différence de mentalité entre nous et eux : tandis que les uns sont émus et écoeurés du traitement infligé à des enfants et à des petits enfants, d’autres pensent comme l’ex-Ministre de la Justice Israélienne Ayelet Shaked « 

      qui qualifiait les enfants palestiniens de ’’petits serpents’’ et qui soutenait qu’il était justifié de bombarder des civils quand ils donnent refuge au ’’mal’’ ».
      https://fr.timesofisrael.com/qui-est-ayelet-shaked-la-nouvelle-ministre-de-la-justice/
      Et, « en même temps », par notre silence, nous approuvons ce que font ces gens. Et trop de nos Politiques soutiennent inconditionnellement les actions d’un Etat qui appartient à un autre monde, pour ne pas le dire comme je le pense.


    • njama njama 27 février 09:41

      @JPCiron
      Les sionistes israéliens (pléonasme pour la majeure partie d’entre eux) pensent que tous ceux qui les agressent sont indistinctement comme des « animaux » (sic), parce qu’ils sont endoctrinés jusque la moelle, et qu’ils croient comme dans les sectes que le monde extérieur entier voudrait les anéantir, syndrome shoahtique ou manipulations dès le XIX° que je citais six millions...(?)... ce qui anéantit chez eux l’empathie qu’ils devraient « normalement » garder pour leurs congénères humains, à minima pour les civils, femmes, enfants vieillards, non combattants... en cas de guerre.
      Aujourd’hui à Gaza leur hubris se déchaine à l’image de Josué qui extermina les Philistins et trucida de nombreux rois...

      Ils ne savent plus vivre, sans un imaginaire de menaces permanentes autour d’eux venant de leurs voisins arabes qui ne sont pas inféodés à Israël et qu’ils agressent régulièrement en toute impunité avec l’assentiment tacite et complice de cet occident politique qui les soutient...

      Revoir les explications de Avigail Abarbanel...


  • JPCiron JPCiron 27 février 13:27

    @placide21

    @njama

    Sur le thème du massacre des enfants à Gaza

    (ref. link de @placide21 ) (vidéo à visionner) :

    https://twitter.com/CaronAymericoff/status/1759368908941787274


    Je répondais que c’est une question d’idéologie fondamentaliste meurtrière qui a pris racine en Israël :

    https://www.agoravox.fr/commentaire6700442

    Et je précise que cette ’’mentalité’’ s’installe de plus en plus confortablement dans nos Médias et chez nos Politiques. Et on n’entend guère nos Religieux de tous bords...

    C’est ce que j’appelle la décadence de l’Occident.

    .

    Sur le thème de dame Avigail Abarbanel :

    (ref. link de @njama) ( texte intéressant à lire) :

    https://arretsurinfo.ch/pourquoi-jai-quitte-israel/

    J’avais fait un commentaire :

    https://www.agoravox.fr/commentaire6699544

    Commentaire dans lequel je mentionnait l’historien Y. N. Harari sans le citer.


    C’est un auteur que j’ai déjà mentionné dans de nombreux articles. Voici ce qu’il dit :

     Yuval Noah Harari nous explique que « les Juifs -mon peuple- croient aussi être la chose la plus importante du monde. Nommez n’importe quelle réalisation ou invention humaine, ils s’empresseront d’en revendiquer le mérite. Pour les connaître intimement, je sais aussi qu’ils en sont sincèrement convaincus.  »

    Y. N. Harari relève que nombre de Juifs « croient que le peuple juif est le héros central de l’histoire et la source ultime de la morale, de la spiritualité et du savoir.  » et souligne que « l’orthodoxie juive, aujourd’hui encore, persiste à croire que les Juifs sont intrinsèquement supérieurs à tous les autres êtres humains.  »

    https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/le-mythe-du-peuple-elu-231678



    • njama njama 27 février 15:35

      @JPCiron
      « L’Éternel parla à Moïse (…) Il dit (…) lorsque vous aurez passé le Jourdain et que vous serez entrés dans le pays de Canaan, vous chasserez devant vous tous les habitants du pays (...) Vous prendrez possession du pays, et vous vous y établirez ; car je vous ai donné le pays, pour qu’il soit votre propriété. Vous partagerez le pays par le sort, selon vos familles. (…) Mais si vous ne chassez pas devant vous les habitants du pays, ceux d’entre eux que vous laisserez seront comme des épines dans vos yeux et des aiguillons dans vos côtés, ils seront vos ennemis dans le pays où vous allez vous établir. Et il arrivera que je vous traiterai comme j’avais résolu de les traiter. » (Nombres 33 : 50-56 )

      Le Livre des Nombres est un recueil qu’il est difficile de prendre à la lettre, pareil pour d’autres textes de la Bible, dont l’Évangile de Jean qui aurait deux rédacteurs. Mais les rabbinous talmudiques et leurs ouailles sionistes le prennent pour argent comptant ce qui leur permet de revendiquer la possession de la Palestine par octroi divin

      « La tradition attribue son écriture à Moïse, mais les tensions et contradictions internes du livre, ainsi que le vocabulaire employé et les allusions à des événements historiques, incitent la recherche moderne à situer plutôt son écriture entre le VIIIe siècle av. J.-C. et le VIe siècle av. J.-C. »
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_des_Nombres
      C’est à dire bien après Moïse (époque d’Akhenaton XIV° siècle av. J.-C. vers 1360), bien après l’Exode ! une rédaction pour légitimer la conquête de Canaan ?


    • JPCiron JPCiron 27 février 16:00

      @njama

      Oui, la plupart des livres ont été rédigés ou modifiés entre le VII et le III siècle avant JC. L’histoire de Moïse avec le sortie d’Egypte est un mythe. Tout comme l’esclavage en Egypte, tout comme la sortie d’Egypte, tout comme la ’’conquête’’ de Canaan ! Tout celà, c’est de la pseudo-théologie. Rien d’historique là-dedans. J’en ai parlé mille fois dans mes articles.
      .
      <« L’Éternel parla à Moïse (…) Il dit (…) lorsque vous aurez passé le Jourdain et que vous serez entrés dans le pays de Canaan, vous chasserez devant vous tous les habitants du pays (...) Vous prendrez possession du pays, et vous vous y établirez ; car je vous ai donné le pays, pour qu’il soit votre propriété. Vous partagerez le pays par le sort, selon vos familles. (…) Mais si vous ne chassez pas devant vous les habitants du pays, ceux d’entre eux que vous laisserez seront comme des épines dans vos yeux et des aiguillons dans vos côtés, ils seront vos ennemis dans le pays où vous allez vous établir. Et il arrivera que je vous traiterai comme j’avais résolu de les traiter.  » (Nombres 33 : 50-56 )

      La dernière partie est importante, car, comme ils n’ont pas chassé devant eux les habitants... l’Eternel (qui n’a qu’une parole !) a rendu la possession du pays aux ’’Arabes’’. Ils en sont donc occupants légitimes, selon la Bible. C’est ce que j’explique dans cet article :
      https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/selon-la-bible-l-eternel-a-donne-233088


    • njama njama 27 février 17:28

      @JPCiron
      La probable écriture du Livre des Nombres entre le VIIIe siècle av. J.-C. et le VIe siècle av. J.-C. se recoupe avec (1Rois 11/9-13) SEFARIM (Bible hébraïque) le royaume démembré par l’Éternel... David, Salomon c’est au X° siècle avant J. -C.
      Les rabbinous sionistes ne lisent que ce qui les arrange pour revendiquer tout la Palestine et même bcp plus sans tenir compte des anachronismes entre les récits !

      « 9 L’Éternel se courrouça contre Salomon, parce que son cœur était devenu infidèle au Seigneur, Dieu d’Israël, qui lui était apparu par deux fois, 10 et lui avait donné ses ordres sur ce point pour l’empêcher de suivre les dieux étrangers ; mais il n’avait pas obéi aux ordres de l’Éternel. 11 Et l’Éternel dit à Salomon : Puisque tu as agi de la sorte, que tu n’as pas respecté mon pacte et les défenses que je t’avais faites, je t’arracherai la royauté et je la donnerai à ton serviteur. 12 Toutefois, pour l’amour de ton père David, je n’accomplirai pas cette menace de ton vivant : c’est de la main de ton fils que je l’arracherai.* 13 Je ne lui arracherai cependant pas le royaume entier, je lui laisserai une tribu, en faveur de mon serviteur David et de Jérusalem, ma ville d’élection. »

      * Roboam, roi du royaume d’Israël vers -932, à la mort de son père Salomon, puis roi de Juda seul jusqu’en -915 (après le schisme). C’est lui qui fut, selon la volonté divine, à l’origine du schisme qui divisa le royaume d’Israël [Note 1] en 2 royaumes rivaux.


    • njama njama 27 février 17:33

      VIe siècle av. J.-C. déportation à Babylone !

      "Les Perses avaient une conception politique différente de celle des Babyloniens ou des Assyriens dans l’administration des territoires conquis, laissant une large autonomie au niveau du gouvernement local5. Auparavant en 722 av. J.-C., les tribus du royaume d’Israël (le nord du pays, aussi appelé Samarie), avaient été déportées par les Assyriens ; les survivants de l’exil à Babylone, suivant le Deuxième Livre des Rois, qui indique que toute la population de Samarie avait été déportée, étaient à leurs propres yeux, les seuls et vrais « enfants d’Israël ».
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Exil_%C3%A0_Babylone

      Le Livre des Nombres ré-écriture de leur histoire ?


    • JPCiron JPCiron 27 février 17:45

      @njama

      Israël Finkelstein et Asher Silberman ont étudié la période et les monarques David et Salomon.... Et ils font la part entre le mythe et la réalité.
      La Bible a prouvé que, plus on s’éloigne dans le passé avant le IV siècle av. JC, plus le texte tient davantage par l’encre que par l’archéologie...


    • JPCiron JPCiron 27 février 17:53

      @njama

      «  Les Perses avaient une conception politique différente de celle des Babyloniens ou des Assyriens dans l’administration des territoires conquis, laissant une large autonomie au niveau du gouvernement local. »

      C’est ce qui est souvent appelé l’Autorisation Impériale, par laquelle les peuples conquis pouvaient maintenir leurs dieux locaux (et les lois qui vont avec), à condition que ces lois soient compatibles avec la Loi du Roi Perse. 
      La bible confirme la chose, pour ce qui concerne la petite province de Yehud.
      Ce disant, cela signifie que le ’’Moi de Dieu" qui émane de la Septante est un sous-ensemble du système juridique de l’Empire Perse.


    • njama njama 27 février 19:11

      @JPCiron
      Parmi les chercheurs, j’entends parmi ceux qui cherchent à y voir clair dans toutes ces sources, il y a des athées une posture intellectuelle , et d’autres qui n’en sont pas. Pour les premiers (comme Harari par ex et bien d’autres...), les dieux ou Dieu ne sont que des constructions de l’esprit qui ont évolué au fil des siècles, pour les seconds non, leur esprit s’accommodent du Mystère, de Son Immanence..., et au milieu de ces textes antiques qui sont comme un cabinet de curiosités, des portulans, vieilles cartes de navigation imprécises, -mieux que rien on peut y détecter ici ou là le Verbe, le Souffle de l’Esprit, que l’on peut retrouver ailleurs du reste, comme dans les Mythes, la poésie des Aèdes, dans la musique, les chants, la danse... car il peut s’offrir à l’œil, à l’oreille, aux sens, à l’esprit.
      Il me semble préférable de fonctionner sur les deux hypothèses, en gardant un pied sur terre, une ligne de cohérences, car, incrédules ou non, nous ne sommes pas sortis de nulle part... la théorie de l’évolution, celle du bing-bang, sont (pour moi) comme contes pour enfants car il faut bien mettre quelque chose, des mots, sur cet infini qui nous dépasse, qui nous côtoie en permanence depuis au moins l’âge où l’on en prit conscience.


    • JPCiron JPCiron 27 février 21:18

      @njama

      la théorie de l’évolution >
      Au lieu de Théorie de l’évolution, il conviendrait plutôt de dire ’’processus’’ de l"évolution. Car lintelligence nous a permis, par tâtonnements successifs, d’avoir une assez bonne idée de l’apparition de la vie et des mécanismes de diversification qui n’ont eu de cesse de fonctionner depuis. Et les observations confirment les hypthèses.

      Pour la Création divine, par contre, il s’agit bien là d’une théorie farfelue de la Création par le Verbe. Cette théorie n’est pas propre à telle ou telle religion révélée. Cette théorie a été inventée indépendamment par beaucoup de peuples premiers (avec ou sans Verbe). Je me souviens, il y a quasi 70 ans, au fin fond de l’Afrique Equatoriale, les tribus animistes considéraient que le Dieu Créateur avait créé le monde matériel et le monde vivant, en dotant les uns et les autres d’ un Esprit. Puis, le Dieu était allé se retirer dans un lieu lointain.
      Le respect était dû à toute la Création. Ces tribus considéraient donc que l’humain devait vivre à côté de l’herbe, de la pintade et du marigot. (approche horizontale) Le respect du vivant dont on se nourrit et de l’environnement était une approche ’’primitive’’ bien plus écologique ET intelligente que l’approche verticale arrogante de nos religions ’modernes’ où l’homme est placé juste en-dessous de Dieu et tant les animaux que le non-vivant sont mis là par le Dieu, à disposition de l’homme. D’où les désastres écologiques en cours.
      .
      L’humain n’est pas sorti de nulle part. Ma foi, on a observé que l’ontogénèse reproduit la phylogénèse. Par exemple, aux tout premiers stades de l’embryon, humain on voit se fomer des ouies, qui sont ensuite colmatées. Nos lointains ancêtres ont une origine marine. Et, en remontant, on trouvera la forme de vie la plus simple de notre branche : le ver. Nous avons gardé le même shéma : une entrée de nourriture > une zone d’absorption de nutriments > un orifice d’excrétion. Rien n’a changé sur l’arcitecture de base !


    • njama njama 28 février 10:36

      @JPCiron
      La théorie de l’évolution est pauvre, elle n’explique rien de « la vie » en dehors d’équilibres biochimiques, et encore moins l’inouïe et infinie diversité de ses formes, dont vous prenez certaines en photos..., comme de son harmonie générale...
      Un ordinateur à côté, des robots, Deep Blue, l’IA... ne sont que de la matière pilotée par des programmations informatiques, l’exploitation de lois de la physique... des objets sans Vie
      Sur le bing bang, j’avais questionné un astrophysicien à ce sujet à la fin de sa conférence lui demandant, oui mais avant le bing bang, quoi ?
      Il me répondit, on ne peut rien en dire, hormis qu’avec le bing bang commence le temps.
      Il ne faut pas confondre commencement et origine...

      ce qui est biblique aussi, de Adam à Noé, puis les fils de Noé, Abraham, et autres prophètes, une succession de (re)commencements...
      Le récit de la Genèse ,de la création sur une seule semaine est à l’évidence métaphorique, chaque Jour de Dieu un temps très très long... ce qui n’aurait eu aucun sens pour nos ancêtres, il n’est donc pas vraiment contradictoire avec la théorie de l’évolution qui est simpliste également...

      Concernant la spécificité ontologique de l’homme dans la création Le LIVRE d’Arès propose ce raccourci, (comme le chainon manquant du singe à l’homme ,), un ajout qualitatif La Parole... sachant comme l’avait formulé un mystique dont j’ai oubliè le nom (peut-être le rédacteur anonyme de « Le nuage de l’inconnaissance »), que seul Dieu peut changer l’ordre du monde, de l’univers, sans en modifier l’harmonie générale.
      LE LIVRE VII/01-05 pages 106 107
      « Avant (Adam est) l’homme (, terreau) d’Adame (. L’homme) est long(temps avant Adame).
      L’homme couche sur l’ombre ;
      les mondes tournent dans Ma Main ;
      la Voix n’est pas le bruit ; l’oreille est un jardin sans le bruit.
      Ma Voix entre dans l’homme ; Ma Parole est dans la parole d’homme ; il tète la force dans Ma Force. »

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Nuage_de_l%27inconnaissance


    • njama njama 1er mars 18:32

      @JPCiron

      Merci pour tous les échanges


  • yakafokon 3 mars 11:13

    Voila le fascisme qui s’exprime dans toute sa beauté !

    Que dire de plus, puisque tout-le-monde est d’accord ?

    Les français veulent crever de froid cet hiver ? Mais ils sont tous d’accord pour que notre principal partenaire, à savoir la Russie, soit désigné comme l’Empire du Mal, selon la définition qu’en donnent les anglo-saxons ( ceux qui ne mentent jamais ).

    Alors, pourquoi se plaindre ?

    Les centenaires des EPHAD, les crétins de tous bords qui pullulent en France, vont tout faire pour réélire l’escroc qui dirige les Etats-Un...pardon , la France depuis 2017 !

    On pourrait peut-être redresser notre économie en exportant des milliers de crétins, on en a tellement à revendre !


  • yakafokon 3 mars 14:11

    Le problème est relativement facile à régler, si tout-le-monde ( c’est-à-dire la Communauté Internationale ) y met du sien !

    Il suffit de pratiquer un embargo total sur les importations vers Israël, et les exportations en provenance d’Israël, avec de lourdes amendes sur les entreprises qui enfreindraient l’embargo !

    Pour la France, nous avons la liste complète de ces entreprises, car ça ne date pas d’hier !

    Il faut arriver à ce que seuls les Etats-Unis soutiennent l’économie israélienne !

    On verra pour combien de temps la plaisanterie durera.

    L’Afrique du Sud a fini par plier sous l’effet de l’embargo, et le régime d’apartheid s’est effondré...et l’Afrique du Sud, ce n’était pas une crotte de mouche comme Israël !

    On a toujours tenu les juifs par le fric, et ça ne date pas d’hier !

    Ceux qui occupent la terre de Palestine ne sont même pas Juifs, puisque leurs parents étaient des ashkénazes à 95 %, donc de faux juifs européens qui s’étaient proclamés juifs par convenance personnelle.

    En fait, c’étaient de vulgaires squatters qui ont envahis la Palestine en 1948.

    Seuls les juifs séfarades, ( qui sont des sémites comme tous les palestiniens ) ont le droit de se balancer devant le mur des lamentations du Temple de Salomon.

    Les autres ( surtout les ultra-orthodoxes russes arrivés récemment ) qui sont le soutien de l’escroc Netanhyaou, n’ont qu’une chose à faire : retourner en Russie !


Réagir