mardi 2 avril - par Sylvain Rakotoarison

Amélie de Montchalin, enfin nommée au gouvernement !

 

« Réinscrire la France dans son temps et au cœur de l’Europe sont deux grandes missions auxquelles je dédierai toutes mes compétences et mon énergie. » (Amélie de Montchalin, juin 2017).



Après la démission, le 27 mars 2019, de trois membres du gouvernement, Nathalie Loiseau (Affaires européennes), parce qu’elle est la tête de la liste Renaissance aux élections européennes de mai 2019, Mounir Mahjoubi (Numérique) et Benjamin Griveaux (porte-parole du gouvernement) pour préparer les élections municipales de mars 2020 à Paris, le Président Emmanuel Macron les a remplacés rapidement, ce dimanche 31 mars 2019, juste après la cérémonie au Plateau des Glières (à laquelle il avait invité Nicolas Sarkozy), au cours d’un remaniement ministériel "technique" du 2e gouvernement d’Édouard Philippe.

Et la nomination la plus importante, c’est évidemment celle de la députée de la 6e circonscription de l’Essonne (Massy-Palaiseau) Amélie de Montchalin comme Secrétaire d’État auprès de Jean-Yves Le Drian, chargée des Affaires européennes. Je me réjouis de son entrée au gouvernement qui était d’ailleurs attendue depuis plus d’un an et demi par de nombreux observateurs.

Malgré ses seulement 33 ans (elle a été élue députée à la veille de son 32e anniversaire), Amélie de Montchalin a largement montré son énergie, ses compétences, son talent, en près de deux ans d’exercice du mandat parlementaire. C’est même assez simple : alors que cette Assemblée Nationale a été "envahie" par une foule de députés nouveaux, parfois novices de la politique, elle est nettement sortie "du lot" grâce à son activité très intense dans l’hémicycle et en commission (elle a été classée 7e députée la plus active, sur 577, par un magazine d’information, et elle fut désignée comme la députée de l’année par le Trombinoscope en février 2018).

_yartiDeMontchalinAmelie02

Née le 19 juin 1985 à Lyon, ayant passé son enfance en France, au Brésil (elle était vice-présidente du groupe parlementaire France-Brésil) et en République tchèque (en fonction du travail de son père, cadre supérieur dans de grandes entreprises), Amélie de Montchalin a suivi une très solide formation initiale, mais pas "traditionnelle" pour la politique : lycée Hoche et prépa à Ginette, puis HEC Paris, tout en suivant des études d’histoire (à la Sorbonne) et d’économie appliquée (à Dauphine), elle a obtenu également un MBA à Harvard après avoir travaillé au Chili puis à la Commission Européenne.

Elle a travaillé principalement pour un grand assureur (AXA) comme économiste : « Mon métier m’a permis de suivre depuis 2009 les politiques publiques liées à la transition climatique, la révolution numérique et la réforme du système financier. Sur ces sujets, mon rôle a été de créer des ponts entre le monde de l’entreprise et les décideurs publics afin de définir des stratégies d’entreprise en phase avec les attentes sociales et faire émerger des politiques publiques innovantes et efficaces. » (présentation sur son blog).

Amélie de Montchalin vient du monde réel, celui des entreprises, celui de l’économie, et a pour ambition d’apporter ses compétences dans le monde politique. En résumé, elle est l’une des actrices très écoutée et consultée de la Macronie, séduite par le côté start up de la démarche d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle.

À l’origine, elle a conseillé Valérie Pécresse qu’elle a rencontrée avant l’élection présidentielle de 2007 et qu’elle a suivie au Ministère de la Recherche. Elle a ensuite soutenu la candidature à la primaire LR de novembre 2016 de l’ancien Premier Ministre Alain Juppé, dont elle a participé à l’élaboration du programme économique (sur la réforme budgétaire notamment). L’échec d’Alain Juppé l’a conduite à soutenir Emmanuel Macron en janvier 2017 pour son engagement européen, et la victoire présidentielle lui a permis de remporter l’ancienne circonscription de François Lamy (proche de Martine Aubry) au second tour du 18 juin 2017 avec 61,3% (face à une candidate UDI-LR), après avoir éliminé au premier tour le candidat socialiste, Jérôme Guedj, ancien président du conseil général de l’Essonne et ancien député en tant que suppléant de François Lamy lorsqu’il était ministre.



_yartiDeMontchalinAmelie03

Amélie de Montchalin est l’une des parlementaires qui travaillent le plus. Numéro deux de la commission des finances, elle connaît sur le bout des doigts les enjeux financiers et budgétaires de la nation, ainsi que les conséquences sur l’économie. Elle était chargée de rappeler les députés de la majorité absents de l’hémicycle au moment des votes. Après l’élection au perchoir, le 12 septembre 2018, de Richard Ferrand (qu’elle a soutenu le 10 septembre 2018 aux journées parlementaires de LREM à Tours), elle a tenté sa chance pour diriger le groupe LREM à l’Assemblée Nationale, mais s’est retrouvée seulement en troisième position (sur sept candidats), si bien qu’au second tour, elle a soutenu Gilles Le Gendre qui fut élu. Elle était depuis le 9 octobre 2018 la première vice-présidente du groupe LREM. Par ailleurs, elle était coprésidente de la mission d’évaluation et de contrôle (issue de la commission des finances) et membre du groupe d’études Startup, PME et ETI.

Dans les débats budgétaires (ce sont les moments les plus concrets et les plus importants dans une démocratie), Amélie de Montchalin a montré ses compétences. Elle a d’ailleurs été rapporteure d’une partie des projets de loi de finance, tant pour 2018 que pour 2019, ainsi que rapporteure d’une mission d’évaluation et de contrôle sur l’évaluation du financement public de la recherche dans les universités.

Ce thème du financement de la recherche lui est cher puisqu’elle a été l’auteure d’une proposition de résolution pour le renforcement des outils et des moyens de pilotage de la recherche publique, déposée le 8 juin 2018, qui fut adoptée le 20 juin 2018 par 49 voix contre 3 (sur 57 votants). Elle rappelait que « la France occupe la cinquième place mondiale pour la dépense de recherche publique en 2015 », soit 0,86% du PIB, en dessous de l’objectif de 1% du PIB et en dessous de l’effort consacré par l’Allemagne (0,91% du PIB).

Elle se réjouissait de l’augmentation des crédits pour la recherche dans la loi de finance 2018 : « Cette prise de conscience que la recherche et l’innovation sont les clefs pour développer le savoir humain et pour renforcer l’attractivité de la France sur la scène internationale est de bon augure et doit être amplifiée. ». Mais elle pointait un handicap : « Les retombées économiques de l’effort de recherche ne sont pas à la hauteur des performances scientifiques de la France. ». Pour y remédier, évoquant par exemple l’arrivée de nouveaux concurrents privés dans des domaines pourtant réservés jusqu’à maintenant aux États (comme SpaceX dans le domaine des lanceurs spatiaux), elle proposait de renforcer le pilotage des projets de recherche (notamment par le développement d’une stratégie à moyen terme).

Intervenant à la séance du 24 janvier 2018 à l’Assemblée Nationale, Amélie de Montchalin a aussi insisté sur l’importance des financements privés de la recherche : « Nous le disons clairement, nous l’assumons : la fiscalité de notre capital était l’une des plus élevées d’Europe ; elle constituait un vrai repoussoir pour les épargnants français et les investisseurs étrangers ; elle organisait la fuite des projets de nos entrepreneurs, développés sur nos territoires, et vidait la France de ses emplois. (…) Le monde de la finance n’est ni sans nom ni sans visage ; il n’est pas notre ennemi. Ceux qui financent notre économie, ceux qui investissent en France doivent avoir avec nous des relations exigeantes, fermes, matures mais constructives. ».

_yartiDeMontchalinAmelie04

Amélie de Montchalin s’est donc beaucoup occupée de sujets nationaux (surtout économiques et financiers), mais également, locaux. Elle a par exemple posé une question au gouvernement le 16 janvier 2018 pour s’assurer que la ligne 18 du métro allant d’Orly à Versailles via Évry, Massy, Saclay et Saint-Quentin-en-Yvelines, serait effectivement achevée en 2024 comme c’était prévu lors de la visite d’Emmanuel Macron sur le Plateau de Saclay le 25 octobre 2017, tout en proposant ce que demandent les élus locaux depuis longtemps : « Le Plateau de Saclay a en effet, au-delà de son activité de recherche de pointe, une vocation agricole et environnementale importante. Dans ce cadre, l’enfouissement du tronçon ouest pourrait être réétudié sérieusement afin d’assurer son acceptabilité et sa pérennité. Des options concrètes de financement ont été proposées. » (la question n’a pas eu de réponse car elle a été retirée par son auteure le 23 janvier 2018).

La voici désormais membre du gouvernement, avec un poste stratégique et très délicat dans ce climat eurosceptique généralisé, les Affaires européennes. Amélie de Montchalin connaît bien la complexité des institutions européennes ainsi que les nécessités économiques qui prévalent dans un monde ouvert et libre, où la France, mieux que d’autres, a la capacité de résister aux flux de la mondialisation grâce à ses nombreux atouts (en particulier scientifiques et technologiques). Gageons que cette révélation de la Macronie n’en restera pas là et qu’à moyen terme, malgré son jeune âge, elle saura servir le pays dans des responsabilités nationales bien plus élevées…



Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (31 mars 2019)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Remaniement ministériel du 31 mars 2019 du 2e gouvernement d’Édouard Philippe.
Amélie de Montchalin.
Emmanuel Macron à la conquête des peuples européens.
Les risques d’un référendum couplé aux européennes.
Enfin le retour aux listes nationales aux élections européennes (2 décembre 2017).

_yartiDeMontchalinAmelie05
 



42 réactions


  • Jean De Songy 2 avril 08:41

    Oui, excellent, c’est l’ultra-ultra-libérale de LREM (les APL diminuées etc.)

     

    Que tout soit privatisé, dépecé, ne laissons rien en héritage aux hidjabs, burkinis, djellabas et 20% de bébés à prénoms musulmans de « L’archipel français » Guillaume Fourquet, prix 2019 essai politique, rien de commun à avoir dans la société multiculturelle des « chances »... chances pour la gouvernance mondialiste oligarchique.

     

    Mais avec le ridicule des Caraïbes, Crasse-stagiaire, « yes la meuf est dead » c’est le top de la nullité en marche. A l’image du minable troupeau qu’ils gouvernantent.


  • BA 2 avril 09:40

    Les Etats-Unis ont placé leurs caniches à tous les postes clés :


    - Si on lit la liste des Young Leaders de l’année 1981, on trouve un jeune politicien de droite Alain Juppé, et deux futurs ministres de la Défense : François Léotard, qui était de droite, et Alain Richard, qui était au Parti Socialiste.

    - Si on lit la liste des Young Leaders de l’année 1994, on trouve le sociologue Eric Fassin et le journaliste Laurent Joffrin, directeur de la rédaction du journal Libération.

    - Si on lit la liste des Young Leaders de l’année 1995, on trouve François Villeroy de Galhau, qui est aujourd’hui gouverneur de la Banque de France !

    - Si on lit la liste des Young Leaders de l’année 1996, on trouve Pierre Moscovici et François Hollande. Ils étaient au Parti Socialiste.

    - Si on lit la liste des Young Leaders de l’année 2002, on trouve Valérie Pécresse.

    - Si on lit la liste des Young Leaders de l’année 2005, on trouve Nathalie Kosciusko-Morizet et l’affairiste Matthieu Pigasse.

    - Si on lit la liste des Young Leaders de l’année 2006, on trouve Najat Vallaud-Belkacem et Laurent Wauquiez.

    - Si on lit la liste des Young Leaders de l’année 2011, on trouve Edouard Philippe, le Premier ministre.

    - Si on lit la liste des Young Leaders de l’année 2012, on trouve le président de la République Emmanuel Macron et le député LREM Cédric Villani.

    - Si on lit la liste des Young Leaders de l’année 2018, on trouve Amélie de Montchalin, qui vient d’être nommée secrétaire d’état aux Affaires européennes.


    Conclusion :


    Depuis 40 ans, de gauche comme de droite, les dirigeants politiques français sont les caniches des Etats-Unis.


    La liste des caniches :


    http://french-american.org/index.php/front-page-2/young-leaders/promotions-precedentes/


    A propos de la nouvelle secrétaire d’état, chargée des Affaires Européennes, Amélie de Montchalin :


    Amélie de Montchalin est une Young Leader, de la promotion 2018 :


    http://french-american.org/index.php/front-page-2/young-leaders/promotion-2018/


    • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 2 avril 17:11

      @BA
       
      Toi, tu n’as pas révisé correctement...
       
      Le gouvernement étasunien n’a aucun rapport avec la F-A-F...
       
      Tu ne sais pas encore qui finance la F-A-F ?
       
      Tu vas A-D-O-R-E-R
      Toi et tes petits camarades.
       
      Le principal financier de la F-A-F est.........
       
      Tâdâ !
       
      La banque lazare...
       
      Bon après, si vous voulez en rester aux stupidités d’il y a 70 ans concernant les ’ intérêts ’ en jeu, libre à vous, mais ne vous étonnez pas si vous finissez par ne plus paraître pour ce que vous êtes...
       
      Qu’il leur est facile de vous opposer par l’intermédiaire de vos drapeaux tout en vous spoliant tous sans exception... 
       


  • JulietFox 2 avril 09:56

    Comme tous les parvenus, elle a acheté son « titre »

    Le Nom de Famille

    DE MONCHALIN
    est introuvable dans notre fichier
    des porteurs nés entre 1891 - 1990


    • Et hop ! Et hop ! 2 avril 16:50

      @JulietFox

      Ils s’appellent « de Lombard », c’est la branche cadette d’une famille d’origine noble de l’Ancien régime, ils ont rajouté « de Monchalin » au milieu du XIXe siècle.


  • lala rhetorique lala rhetorique 2 avril 10:17

    Elle travaille beaucoup ? pour aucun résultat probant ? alors c’est qu’elle a des difficultés à faire son job dans les temps, c’est donc une incapable ou une tortue ! Moi j’ai honte des femmes au pouvoir, en réalité elles obéissent aux hommes, en l’occurrence celle-ci obéit au macrounet à sa mèmère. Personne de valable ne veut plus bosser pour macrounet, car cela tuerait l’avenir politique de ces jeunes ministres ! Avoir été la collaboratrice ou collaborateur du tueur de la france, du génocideur social, ça fait pas très bien sur un curriculum-vitae


  • jymb 2 avril 13:28

    Il faut reconnaître à cette dame un certain courage

    Associer son nom à une clique qui a plongé le pays dans le feu et le sang en quelques mois et qui fonce délibérément et volontairement tous les jours vers les poubelles de l’histoire (sans majuscule), il faut pour celà soit avoir l’âme désintéressée d’une Mère Thérésa, ou celle d’une arriviste forcenée 

    Qui a une opinion entre ces deux motivations ? 


    • Et hop ! Et hop ! 2 avril 16:54

      @jymb

      HEC + Dauphine + MBA à Harvard + Young Leaders 2018, marié à un HEC directeur du Boston Consulting Group, c’est une fanatique de l’ultra-libéralisme et de la mondialisation.


    • Dom66 Dom66 2 avril 19:06

      @Et hop !

      C’est ce genre du personne, qui importe du sable après un an de gestion du Sahara.

      La France a été gouverné par des gugus bourrés de diplômes depuis plus de 40 ans...et bien ont voit le résulta...Chapeau


  • Drugar Drugar 2 avril 13:40

    Amélie de Montchalin, qui est Young Leader (promotion 2018) de la French-American Foundation, comme le sont Macron (promotion 2012), Edouard Philippe (promotion 2011) ou François Hollande (promotion 1996), pour n’en citer que quelque-autres...

    Young Leader 2018 et 2017

    Young Leader promotions précédentes

    Que des gens qui veulent le bien de la France et des français... Je comprends que Sylvain est eu un orgasme (eu égard au titre de l’article) en apprenant cette nomination.


  • sylvain 2 avril 13:57

    C’est marrant mais cet article aurait pu être écrit sur macron avant son élection.

    Mis a part que là c’est une fille c’aurait pu être un copier coller d’un article du nouvel obs .


  • Emohtaryp Emohtaryp 2 avril 14:09

    enfin nommée au gouvernement !

     smiley Pas pour très longtemps...... Rakoto, vous êtes vraiment un clown ! smiley


  • In Bruges In Bruges 2 avril 14:15

    Je crois qu’on peut le dire à présent, sans craindre un poisson d’avril : Rakoto est amoureux.

    Mais vu que Rakoto ,c’est un collectif, cette histoire va rapidement tourner à la partouze.


    • Dom66 Dom66 2 avril 19:08

      @In Bruges
      Oui c’est mon commentaire plus haut
      "c’est bien mon avis, mais pour faire un voir, deux n’articles par jour à la gloire de certaines merde, ils sont plusieurs, rakoto...donc... 


  • Cyril22 2 avril 15:31

    Dans cette apologie, il manque la caractéristique le plus marquante : une langue de bois poussée au paroxysme, un fayotisme laborieux qui en devient presque gênant.


  • zygzornifle zygzornifle 2 avril 16:58

    LaREM a une sacré salle de shoot et de la marchandise de première qualité ....


  • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 2 avril 17:22

    sylvain... tu devrais refréner un peu tes ardeurs... tu sembles oublier qu’à force, non seulement ça se voit, mais en plus, les pécores s’en souviennent. nommer une saleté pareille, issu de axa ( bébar, ’ hébergeur ’ du parti présidentiel à sa création... ), qui a été à l’origine de l’abrogation de l’ isf... vous savez que vous devriez réellement faire gaffe désormais. parce que à force de ne même plus écouter les conseillers qui vous HURLENT de calmer le jeu, vous allez réussir à vous la prendre dans la tronche... alors, tout le monde sait que vous êtes en ’ marche ’ forcée, avec un calendrier devant tout défoncer avant 2022, mais vous devriez vous demander si vous n’allez pas entraîner le contraire de ce vous vouliez faire à l’origine. 

    et ça ne prendra pas 74 ans avant que ça ’ craque ’, cette fois-ci....


  • Esprit Critique 2 avril 19:06

    Ou en est cette demande en mariage ! ?


  • Dom66 Dom66 2 avril 19:14

    Amélie de mont chat machin, enfin nommée...putain j’en crois pas mes yeux... !!

    ça m’en touche même pas une....si tu savais messieurs rakoto et compagnie, ce que j’en ai rien à glander... mais je vais en parlez samedi prochain au rondpoint, ça ferra plaisir..


  • jeanpiètre jeanpiètre 2 avril 19:21

    ils ont kidnappé la loi, mais insultent la justice, les dents longues de lrem finiront comme les radars qui balisent le bord des routes


    • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 2 avril 19:59

      @jeanpiètre
       
      T’as intérêt à sortir le tracteur...
      Les nouveaux sont perchés à 4m de haut, et je les soupçonne d’enregistrer TOUT ce qui bouge dans le champ, le premier couvrant le second et vice-versa, va falloir faire très fort.
       
      Ils n’ont pas kidnappé la loi, ils ont juste kidnappé l’intellect moyen des électeurs, après avoir dégoûté les plus démunis en la matière, les incitant à s’abstenir.
      Et ça ne date pas d’eux, ça...
       
      Est-ce qu’ils insultent la justice ?
      Bah nan...
      Ils se contentent d’en utiliser les rouages que leurs prédécesseurs ont mis en place, pour une fois...
      Bon après, ils ont encore 3 ans pour s’arroger d’autres passe-droits, mais vu que rien ne peut les en empêcher...
       
      Ah ben ça, veauter comme des pieds ou s’abstenir... forcément... ça leur facilite les choses...
      On a les élus qu’on a élut ou qu’on s’est abstenu d’empêcher d’élire...


    • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 3 avril 14:02

      @Seudoo
       
      Hihihi, oui, mais alors faut l’emprunter avant.
      Parce que l’acheter, c’est un bras...
      L’identité fournie pour la licence, heu... bref...
      Et alors quant aux bornes gsm utilisée, le IMEI etc...
      Nan, j’éviterai...
       
      Bon après, il y a toujours moyen de rigoler...
      Arriver à pied, en tenue black-bloc, pistolet à billes de peinture, et entraînement...
      C’est qu’après, au delà de 3m de haut, ils sont censé intervenir en nacelle, en extérieur, plus le droit à l’échelle, ou alors à 2, mais là... trop cher...
       
      Lance-pierre avec des boules de cire pleines de caca ?
       
      J’arrête, sinon ils vont finir par affirmer que je fais de l’incitation...
       


    • jeanpiètre jeanpiètre 3 avril 20:50

      @seul le contenu compte...
      Les nouveaux sont perchés à 4m de haut
      c’est ça , le problème viendra du ravitaillement de ces éctoplasmes en apesanteur


  • Agoravox devient un vrai éhpad ....

    Dame Montchanin était présente lors du premier débat médiatique avec les GJ.

    Elle a tenu des propos plus incohérent que les GJ présents sur le plateau

    C’était pas croyable, une gourde en talon aiguille .

    Cette gamine qui a été pouponnée lors de sa naissance par les services de l’état mis à la disposition des français .

    Elle souhaite les voir disparaître, elle est nul à c..... et je suis politiquement poli ....

    Message particulier :

    N’est ce pas monsieur le faux Jean Moulin qui se permet de menacer tout le monde alors qu’il y a des fonctionnaires qui bâtissent des maisonnettes sans déclaration de travaux. Balaie devant ta porte avant de l’ouvrir !

     smiley



  • Dominic Gummings, Lucas Morisi doivent se pisser dessus, si ils lisent les réactions des bouffons gu-gus,ratcontar et j’en passe ....

     smiley


    • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 2 avril 22:32

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
       
      Les spins-doctors des deux fachonazeleux ont très certainement autre chose à foutre que de lire les commentaires d’un « article » du sylvain, mais je te remercie de nous avoir déclamé tes références.
       
      Pour le reste de tes élucubrations, soit tu es trop haut perché ( et y est tout seul ), et il faut que tu nous fasses une série d’article pour que nous puissions comprendre ta culture ; soit t’es juste complètement chtarbé...
       
      La balle vient de passer le filet dans ta direction...
       


    • @seul le contenu compte...

      Les ingénieurs du chaos ont compris avant les autres que la rage était une source d’énergie colossale, qu’il était possible de l’exploiter pour réaliser n’importe quel objectif …...


      A partir de là, la politique et la violence qu’elle engendre naturellement s’étend de l’élection d’un maire à la guerre du Yémen.


      Culture ou pas quand on parle ou l’on écrit à des fins politiques, quelque soit le support, tout est possible même le pire.


      Le 17 novembre 300 000 GJ sont mobilisés sur tout le territoire français ce qui a causé 1 mort et 585 blessés...


      Montchanin est une coquille vide, bête à bouffer du foin....


      Obama a montré l’exemple, les stratégies ont changé....Le champ d’action est total, les réactions sont diverses, chaotiques, ultimes.

      Utiliser la force et la dictature(court terme) n’est certainement pas la meilleure des stratégies.


    • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 3 avril 12:02

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
       
      Ah ben voili...
      T’es juste complètement louf.
       


    • @seul le contenu compte...

      Maintenant c’est trop tard, quelle que soit la demande ’ There’s an app for that ’ .

      Il ne fallait pas vouloir profiter de tout, faire du fric sur le dos de tout le monde.

      Le peuple a changé dans ses rapports aux élites. Le peuple multipolaire et connecté exige sa part.


      Le R I C ( Référendum d’Initiative Citoyenne), c’est aussi Reprendre l’Initiative le Contrôle.


      Fin du bal.

       smiley

  • Fanny 2 avril 23:10

    Pour un ancien d’une entreprise du CAC 40, ma pomme par exemple, cette jeune femme est le prototype du jeune cadre à fort potentiel. Avec un léger plus dans le contexte actuel : son genre. Bien, très bien même (pour un emploi au CAC 40). Mais pour le gouvernement ?

    Le poste qu’elle va occuper est hautement politique : les affaires européennes. Son profil de « jeune cadre dynamique » convient-il à cet emploi ? On n’en sait rien aujourd’hui, donc le doute est permis. Dans le contexte du Brexit, des débats sur l’euro avec le risque d’une nouvelle crise financière, des relations franco-allemandes difficiles, de la montée des anti « progressistes », un poids lourd, un politique expérimenté et cultivé ayant déjà crapahuté sur la relation franco-allemande, ayant pris des coups, m’aurait semblé un meilleur choix que cette jeune cadre dynamique à l’expérience limitée. Elle s’inscrit assez bien dans ce gouvernement sans grand relief, trop « techno » et insuffisamment « politique ». Mais c’est toujours mieux qu’Harlem Désir. A suivre.


  • INsoMnia INsoMnia 3 avril 00:30

    J’ai lu en diagonale l’article, rien que du Rakotoarison. Corbeille et un de plus.


  • EL Yagoubi 3 avril 00:48

    J’ai survolé son parcours ascendant dans les circuits du pouvoir et des institutions facilité par son appartenance sociale de référence, mais j’ai identifié une référence manquante dans sa propulsion : Le sens. A-t-elle conscience de sa privation de cette qualité fondatrice du durable ? Et pourtant, elle prétend apporter des compétences dans le monde politique. J’espère qu’apprendre sera plus correcteur pour ses compétences pour mieux apporter. 


  • zygzornifle zygzornifle 3 avril 09:49

    Elle a couché c’est sur mais avec qui ??????


  • molloy molloy 4 avril 03:08

    Publipostage ? Tract militant ? J’ignorais que Macron avait des agents sur Agoravox


  • troletbuse troletbuse 7 avril 21:06

    Son nom ne serait pas plutôt : InMaChatte


Réagir