samedi 30 mars - par Laurent Herblay

Appel au Rassemblement Pour le Frexit !

Il y a cinq ans, les élections européennes s’étaient soldées par un nouveau désastre pour les partisans du Frexit, faute d’un rapprochement entre l’UPR et les Patriotes. Malheureusement, malgré de nombreux appels, le rassemblement ne semble toujours pas à l’ordre du jour cette année, poussant la grande majorité des partisans du Frexit à se tourner vers LFI ou le RN. Nous pouvons encore réagir.

 

L’union fera la force de nos idées

Pourtant, à froid, même dans les sondages organisés pour l’UE, nous sommes déjà au minimum 31% à déclarer être partisans de la sortie du monstre bureaucratique oligarchiste européen. Et c’est seulement une toute petite majorité qui s’y déclare opposé. Autant dire que la proportion de Français qui pourrait rapidement soutenir un Frexit est déjà forte. Mais il faut bien constater que les partisans du Frexit ne semblent jamais privilégier les partisans clairs et sans ambiguïtés de cette solution, dans leurs votes ou dans les sondages, préférant se reporter sur des partis clairement UE-sceptiques, mais qui refusent l’option du Frexit, à savoir le RN et LFI en premiers choix. Comment interpréter cette situation ? D’abord, on peut y voir un souci d’efficacité électorale : ces électeurs pourraient préférer voter pour des grands partis, sûrs d’avoir des élus, plutôt que de voter pour des partis qui risquent de faire moins de 5%.

Deuxième facteur : l’extrême division du camp favorable au Frexit. Outre l’UPR de François Asselineau et les Patriotes de Florian Philippot, présents aux électrions de 2019, on peut penser à Génération Frexit, de Charles-Henri Gallois, République Souveraine de Georges Kuzmanovic, Solidarité et Progrès de Jacques Cheminade le Pardem, ou Jacques Nikonoff. En périphérie, il y a Nicolas Dupont-Aignan, désormais partisan du Bruxit. En théorie, avec 31% des Français au moins favorables au Frexit, il devrait y avoir de la place pour tous, mais le vote utile, pour des listes moins hostiles à l’UE, mais plus fortes nationalement, réduit à peau de chargin la proportion de Français qui votent ou déclarent vouloir voter pour de telles listes. Les querelles picrocholines entre certains n’arrangent pas l’attractivité électorale de nos idées, déjà souvent caricaturées par les grands médias, au pouvoir de nuisance limité par leur discrédit.

Dans un tel contexte, la seule solution pour faire gagner nos idées serait la constitution d’un Rassemblement Pour le Frexit temporaire, réunissant bon nombre de ces mouvements. Un sondage récent plaçait à 6,5% le potentiel d’une liste rassemblant DLF, UPR et LP. Ainsi, nos idées auraient droit à la parole sur les plateaux, au même titre que LR, Reconquête, les Verts, le PS ou LFI. Ainsi, l’argument du vote utile pour le RN et LFI pourrait tomber, et je suis persuadé que la force d’une telle proposition pourrait rapidement faire d’une liste favorable au Frexit la 3ème force de l’élection, à la manière du rassemblement de Philippe de Villiers et Charles Pasqua en 1999. Beaucoup de Français n’en peuvent plus de l’UE, qui accumule les casseroles depuis des années, et derrière la propagande de média discrédités, l’expérience du Brexit conduit inexorablement à déconstruire les arguments des opposants au Frexit.

Mais pour qu’un tel Rassemblement fonctionne, il doit être suffisamment large pour être un signal assez fort à l’égard de tous les Français qui sont favorables au Frexit. Ce n’est que si 3 ou 4 de ces partis, au minimum, décident de faire cause commune en juin qu’une telle démarche sera crédible et nous permettra de casser le plafond de verre. Et si certains ont fait cause commune aux législatives de 2022, je suis persuadé qu’il est critique qu’un ou des mouvements plus marqués à gauche s’y joignent pour réussir. Le parrainage de la figure qu’est Jacques Sapir serait également un grand plus étant donné l’autorité intellectuelle qu’il exerce sur le sujet auprès de la plupart des militants de tous ces mouvements. Certes, il ne nous reste pas beaucoup de temps, mais il en reste assez pour changer le cours de cette électrion en remettant les idées sur la table des débats, et notamment celle qui compte à nos yeux : le Frexit.

Après d’autres, c’est un appel que je lance aux responsables de ces partis, un appel au rassemblement pour défendre notre pays et nos idées, oublier nos querelles et nos égos. Vous connaissant pour la plupart, je suis prêt à faciliter le dialogue au besoin ou à vous offrir un terrain neutre d’échange au besoin. Il y a urgence. Jamais notre pays n’a été aussi mal au point depuis près de 80 ans. Le Frexit est la condition du sursaut, mais pour y parvenir, nous devons nous rassembler. La balle est dans votre camp.



28 réactions


  • Brutus Brutus 30 mars 14:30

    «  c’est un appel que je lance aux responsables de ces partis »

    ils ont montré leurs limites

    ne comptez pas trop sur eux

    ce ne sont pas les appareils qui vont s’auto-immoler !

    au contraire : leurs fonds de commerces, même s’ils ont perdu un bonne partie de leur clientèle, restent leurs gagne-pain


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 30 mars 14:37

      @Brutus
      C’est exactement ça. C’est pas des partis politiques, c’est des « business », c’est pour ça qu’ils ne sont pas capables de compromis, les voix ça se multiplie, les recettes ça se divise.


    • Samy Levrai Samy Levrai 30 mars 18:48

      @Opposition contrôlée

      Imbécile, la résistance ( l’UPR ) ne fait que se prendre des coups et se fait trainer dans la boue depuis plus de 15 ans, c’est juste ta mentalité que tu exposes avec de pareille saillie.


  • rogal 30 mars 15:21

    Pas une voix pour des politiciens aussi inefficaces !


    • Samy Levrai Samy Levrai 30 mars 18:50

      @rogal
      Ben vote euro atlantiste, tu sais pour des partis ouvertement au service de la finance internationale comme la FI, le PS, LR, RN , etc...


  • Gégène Gégène 30 mars 16:53

    Philippe murer a tout dit  smiley


  • Samy Levrai Samy Levrai 30 mars 18:53

    Mince ce n’est pas parce que la vraie opposition est interdite de médias depuis 2005, ce serait parce qu’elle ne s’unirait pas avec des partis pour une autre Europe... ben voyons.


  • Samy Levrai Samy Levrai 30 mars 18:58

    DLR n’a jamais voulu sortir de l’UE de l’euro et de l’OTAN ( le FREXIT ) et Philippot veut faire une union des droites avec des euro atlantistes sous le bienveillant parrainage des américains ( des alliances avec Zemmour et DLF qui ne sont pas du tout pour le FREXIT ).

     


  • Rinbeau Rinbeau 30 mars 19:13

    vous cassez pas.. De toute manière les élections sont truquées depuis la révolution Française. Les sympathisants de l’intérêt général n’ont jamais gagné.. Nous avons des urnes sélectives qui adorent les intérêts privés !

     smiley


  • Rinbeau Rinbeau 30 mars 19:32

    Dans les ploutocraties occidentales, le peuple qui se détourne des urnes électives chemine d’un pas indéfectible la grand ’route des urnes funéraires.


  • GoldoBlack 30 mars 20:42

    Vous n’êtes plus très nombreux à croire à une telle connerie.


    • agent ananas agent ananas 2 avril 09:37

      @GoldoBlack
      Vous n’êtes plus très nombreux à croire à une telle connerie.

      Tout à fait.
      Les français sont d’une bêtise abyssale sans fond, un peuple de moutons ... Ils votent une seconde fois pour Macron en connaissance de cause.
      En attendant l’Aïd ...


    • GoldoBlack 2 avril 18:42

      @agent ananas
      Bien sûr. Ceux qui pensent différemment sont forcément des cons...


  • zygzornifle zygzornifle 31 mars 09:16

    Avant de frexiter il faudrait démacroniser la fRance autrement c’est peine perdue ....


    • Samy Levrai Samy Levrai 31 mars 10:20

      @zygzornifle
      Tu crois que Macron est une cause ou un effet ? 


    • Eric F Eric F 31 mars 18:31

      @zygzornifle
      En tout cas, l’Europe de la défense macronienne vise à nous substituer aux américains pour protéger l’ensemble du continent avec notre force de dissuasion. C’est une mise en danger de notre sécurité nationale.
      On relève du reste que les supranationalistes (Glugsmann, Verts, macronistes...) sont les plus ardents partisans d’une escalade militaire, alors que les souverainistes appellent à la modération (on voit poindre une campagne pour les accuser d’être la cinquième colonne du FSB).

      Le slogan ’’l’Europe c’est la paix’’ se met à ressembler furieusement à la devise de Napoléon III avant son coup d’état ’’l’Empire, c’est la paix’’ (avant de faire les guerre d’Italie, guerre de Crimée, guerre du Mexique, guerre contre l’Allemagne).


    • zygzornifle zygzornifle 1er avril 09:58

      @Eric F

       Macron peut encercler ses ennemis a lui tout seul ....


  • Seth 31 mars 18:54

    Levrai est en pleine énervation incontrôlée. C’est sûr qu’on va tous s’énamourer pour un énarque de droite. smiley


    • Samy Levrai Samy Levrai 1er avril 12:19

      @Seth
      Ne te projette pas trop, je sais ce que je dis.
      Tu devrais lire la charte de l’UPR, tu saurais de quoi tu parles, l’UPR n’est pas de droite, elle n’est pas de gauche non plus, elle est un mouvement de libération nationale. Ton approche affective façon Ken Barbie de la politique est juste assez caractéristique du conditionnement euro atlantiste.
      C’est dommage il n’y a que l’UPR ( et les Patriotes mais aucune confiance en son chef , et en plus il est pour une « union des droites.. ». ) qui veuille rendre le pouvoir au peuple.


  • https://twitter.com/JphTanguy/status/1773070102650311131

    La montagne de manipulations sur les ingérences accouche d’une souris ridicule, une loi incapable de lutter contre les ingérences étrangères.

    La Macronie n’est qu’hypocrisie.

    Elle ne peut pas lutter contre les ingérences car la corruption est au cœur de son système !


  • Macron agit comme une arme , il détruit la France


  • cleroterion cleroterion 1er avril 11:52

    Je n’aime pas cette Europe, mais je ne suis pas contre l’idée de l’Europe.

    Partir en claquant la porte n’est pas une solution très constructive et je ne vois pas clairement quel bénéfice on pourrait en tirer.

    L’Europe appartient à ces citoyens, ne faudrait-il pas mieux chercher à la rendre plus démocratique, notamment en organisant des conventions citoyennes. Plutôt que de casser la baraque pour après aller dormir à la rue, je préfère changer d’architecte et faire confiance aux peuples pour bâtir l’Europe qu’ils veulent.

    https://www.consilium.europa.eu/fr/policies/conference-on-the-future-of-europe/


  • Ffgismo 1er avril 13:51

    NOTRE CAUSE COMMUNE c’est aussi de sortir de ce carcan dévastateur qu’est l’UE.

    Election piège à cons, et pourtant je vais utiliser un bulletin pour désigner un maître souverainiste à gauche si possible mais même les plus narcissiques si pas d’autre choix.


  • zygzornifle zygzornifle 1er avril 14:36

    Tout sauf la Macronnie, même les escrolos, les Fauxcialiste de gauche et le RN sont les bien venus (sauf la baronnie LR pisse vinaigre prêts a s’embrocher pour un centime et trop proches de Macron le félon) .... 


  • Enfin un « grand » média en parle, il était temps. Les français vont-ils être obligés d’en parler finalement aussi ?

    Les principaux procureurs européens enquêtent sur des allégations d’actes criminels liés aux négociations sur les vaccins entre la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le PDG de Pfizer, selon un porte-parole du parquet de Liège.

    Les enquêteurs du Parquet européen (EPPO) ont succédé ces derniers mois aux procureurs belges enquêtant sur von der Leyen pour "ingérence dans les fonctions publiques, destruction de SMS, corruption et conflit d’intérêts", selon des documents juridiques consultés par POLITICO et un porte-parole du parquet de Liège.

    https://www.politico.eu/article/pfizergate-covid-vaccine-scandal-european-prosecutors-eu-commission/


  • mcfr 2 avril 10:12

    La sortie ou non de l’UE est un problème mineur comparé à la sortie ou non de la répression Haarp. La France hors UE mais sous Haarp ne règlera aucun de ses problèmes. C’est le retour à la démocratie qui est la solution, et ce retour ne pourra s’effectuer que par la dénonciation de la répression Haarp qui sévit partout.

    https://ladictatureinvisible.wordpress.com/2024/04/02/ils-ne-veulent-pas-que-les-gens-vivent-plus-vieux-queux/


Réagir