mardi 8 janvier - par Alain Dussort

Fouette Cochet

L'écologiste rennais Yves Cochet lance sa diatribe qui accompagne la thèse "du grand remplacement".

Changement de braquet : du "pic pétrolier" à "l'effondrement de la civilisation".

 

Le mathématicien et député européen écologiste Yves Cochet n'est pas un rigolo.

Cet adepte du parachutage électorale, soutenant la candidature Brice Lalonde en 1981 et ayant fait campagne pour le OUI en 2005 ; vient donc de déclarer à L'Obs :

"Les pays riches sont les premiers à devoir décroître démographiquement. Ce sont eux qui ont le mode de vie le plus polluant. Par ailleurs, limiter nos naissances nous permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes ... je propose de renverser notre politique d'incitation à la natalité, en inversant la logique des allocations familiales. Plus vous avez d'enfants, plus vos allocations diminuent jusqu'à disparaître à partir de la troisième naissance !"...

C'est du lourd.

Revenons en 2005, dans la foulée de la campagne pour le OUI, il publie un livre Pétrole apocalypse (Fayard). 

A partir de 2008 et pendant plusieurs années, il sillonne la France et la Navarre pour faire des conférences sur les pics pétroliers et en devient le référant (Président du groupe d’étude sur les pics pétroliers et gaziers à l’Assemblée nationale), une référence à la fin de l'article.

Hors, en 2008, les compagnies pétrolières commencent à découvrir des nouveaux gisements très prometteurs ... de guerres ...

https://www.lemonde.fr/.../2008/.../decouverte-d-un-immense-gisement-de-petrole-au-la...

http://vahineblog.over-blog.com/article-decouverte-de-gisements-de-gaz-en-mediterranee-et-guerre-en-syrie-107890252.html

Rien de tel que de propagander la rareté pour faire accepter des prix hauts.

12 juillet 2008

Avec une dizaine de personnes rassemblées autour d’Agnès Sinaï, Yves Cochet est l'un des fondateurs de l'Institut Momentum, dont il est président depuis 14Momentum est un groupe de réflexion au sujet de l'imminence de l'effondrement de la civilisation industrielle et des moyens à mettre en œuvre pour tenter de réduire son ampleur15,16.

Citation d'une conférence Momentum :

"Nous partirons de la définition de l’effondrement de Joseph Tainter, un des pionniers de l’approche scientifique de cette notion. Elle tient en 3 points : 1/ Plus une société est complexe, plus elle requiert de l’énergie ; 2/ Après avoir épuisé l’énergie bon marché et la dette abordable, elle perd sa capacité à résoudre ses problèmes ; 3/ L’effondrement est la simplification rapide d’une société."

http://www.institutmomentum.org/information-versus-effondrement-comment-tout-ne-va-pas-seffondrer/

Yves Cochet a-t-il été pressé par la situation jaune actuelle ? Veut-il remplir l'agenda de Momentum qui est vide ?

Les deux à mon humble avis. 

En 1981, je soutenais la candidature Coluche avec le journal Gueule (la suite du journal écologiste La gueule ouverte). Un journal animé par l'autonomie organisée http://cnt.ait.caen.free.fr/forum/viewtopic.php?t=4135

https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/rediffusion-la-gueule-ouverte-1972-1980-le-journal-qui-annoncait

Le mouvement des gilets jaunes ressemble sur bien des points au mouvement autonome.

La résistance s'organise sur une plus grande échelle ....

 



16 réactions


  • Séraphin Lampion François Pignon 8 janvier 16:54

    Cochet devrait savoir que Malthus est dépassé depuis longtemps.

    Pour mettre en oeuvre ses projets, il devrait se tourner vers l’eugénisme, positif ou négatif...

    Y’en a qu’ont essayé, y zont eu des problèmes !

    Cela dit, il va très très vite, Cochet !


  • Christian Labrune Christian Labrune 8 janvier 21:50

    Par ailleurs, limiter nos naissances nous permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes ...

    ......................................

    Dès qu’un migrant frappe à la porte, et puisque les Français, qui sont d’un naturel assez masochiste, paraissent favorables à l’euthanasie on pourrait aussi refroidir immédiatement un quadragénaire tiré au sort. Ce serait encore plus rationnel et plus sûr que le recours à la contraception.

    Dans sa Modeste proposition, Jonathan Swift proposait de résoudre la question de la pauvreté en Irlande en y élevant pour la boucherie les nouveaux-nés des familles pauvres. Il y aurait eu immédiatement moins de bouches à nourrir, et la viande de nouveau-né, vendue à un bon prix, aurait permis de mettre un peu de beurre dans les épinards. Dans le cas qui nous occupe, elle pourrait être expédiée dans les pays où les famines sévissent encore.

    Evidemment, mon point de vue, comme celui de Swift, est ironique. Il ne semble pas, malheureusement, que ce soit le cas en ce qui concerne le bonhomme qui fait l’objet de cet article, et c’est bien dommage : on ne connaît pas encore de remède contre la connerie.


  • Alain Dussort Alain Dussort 9 janvier 06:08

    Oups ! La référence oubliée d’une des multiples conférences d’Yves Cochet http://www.democratie-directe.com/yves-cochet-pic-de-petrole-et-decroissance-conference-du-22-mai-2008/

    Pour ceux qui n’ont pas saisi mon propos : Yves Cochet est donc le grand spécialiste français, reconnu, estampillé, assembléenationalisé de la fin du pétrole alors que de nouveaux gisements ont été trouvé du Brésil, à la Russie en passant par l’Algérie et le moyen-orient.

    Le complot c’est fini : on vit dans des mondes parallèles.


    • Shaw-Shaw Shaw-Shaw 9 janvier 06:19

      @Alain Dussort

      Welcome en ... #U-Panda0 ou 1 pour vous ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 9 janvier 10:58

      @Alain Dussort

      Il y a d’autres d’autres imbéciles qui vont connaître à peu près le même sort quand on va tomber brutalement, et d’ici moins de cinq mille ans, dans la 17e période glaciaire du quaternaire. La durée des périodes chaudes ne dépasse jamais 20 mille ans, et on est à la fin de celle où on aura eu la chance de naître, mais ça ne va pas durer. Un refroidissement du climat paraît inévitable.
      Un effet positif de ce refroidissement c’est quand même que l’extension de la banquise nous permettra, comme il y a cinquante mille ans, d’aller à pied à New-york et d’économiser ainsi du kérosène.
      Mais non, où avais-je la tête ! c’est seulement à ce moment-là qu’on pourra apprécier tout ce qui pourrait être de nature à augmenter si peu que ce soit l’effet de serre et à rendre le thermomètre un peu moins cruel !


  • popov 9 janvier 08:06

    Que Cochet montre l’exemple : qu’il se suicide pour faire place à un migrant.


  • Montdragon Montdragon 9 janvier 14:58

    Quiconque se regarde dans le miroir honnêtement admettra que l’on ne parle pas des mêmes échelles de valeurs, et que la naissance d’un petit français est moins catastrophique que celle d’un petit africain.

    Sans le goutte à goutte du fric au développement et la médecine occidentale annulant le matelas de la mortalité infantile...que dire de ce continent ?


  • Claudec Claudec 9 janvier 17:27

    Deux erreurs de Yves Cochet (qu’il n’est pas seul à commettre) :

    « Le pays développés polluent plus que les autres ». C’est bien le cas, mais Ils polluent « plus » parce qu’ils polluent « pour » les autres, au moins pour la partie de leurs activités qui leur est consacrée et sans laquelle les pays les plus pauvres seraient encore plus démunis qu’ils le sont.

    « La réduction de la population doit commencer dans les pays riches ».

    Ce serait réduire les moyens des pays riches et priver du même coup les pays pauvres des secours qu’ils leurs dispensent sous de multiples formes, et ceci au moment où ils sont confrontées aux pires difficultés par la prolifération de leurs populations. Lire à ce sujet https://docs.google.com/document/d/15_EzEoNdMGZm2_8r9G4Tc5EQWI0MCIlIS41PDDse Ck4/edit


    • baldis30 9 janvier 22:55

      @Claudec

      bonsoir !
       votre raisonnement est excellent car il prend en compte certaines exportations ... dont beaucoup ne veulent pas tenir compte : la seule querelle qui vaudrait serait de savoir si on transfère suffisamment et utilement ...
      Par exemple dans le cas de « transférer des sectes  »


    • Claudec Claudec 10 janvier 15:20

      @baldis30

      Bonsoir à vous.
      Là, nous entrons dans le domaine de la spiritualité, bien obscur en dépit de la lumière qu’elle promet à ceux qui s’en remettent à elle pour régler leurs problèmes.
      Coïncidence ? J’ai en préparation quelques lignes à ce sujet. À savoir si AGVX les publiera.


  • Franchounet 9 janvier 21:47

    Qu’il donne l’exemple en se donnant la mort ! 


  • ZenZoe ZenZoe 10 janvier 10:16

    Et après, on ira noux expliquer que le Grand Remplacement est un fantasme !


Réagir