lundi 14 janvier - par eau-du-robinet

Gilets Jaunes : gaz lacrymogènes, dangereux pour la santé, mais... silence de l’État et des médias !

Les gaz lacrymogènes sont largement utilisés par le gouvernement français durant ces derniers mois. Leur composition évolue vers plus de toxicité, semble-t-il… ce qui est nocif pour les manifestants l’est aussi pour les policiers. Ces composés chimiques lacrymogènes et leurs effets sur la santé demeurent en France dans une opacité strictement dissimulée. Un tabou complet. Un non-dit officiel. Une zone inaccessible, soigneusement maintenue hors de toute transparence.

Reporterre, un site français d'actualité lancé en 2007, sous-titré « le quotidien de l'écologie » s’est confronté à cet écran de fumée officiel, sans ménager ses efforts, sollicitant ministères et cabinets, service de santé des Armées, fabricants, qui refusent toute réponse, et spécialistes qui ne disposent pas de données précises. « Circulez, y a rien à voir ». Et pourtant…
https://reporterre.net/Les-gaz-lacrymogenes-dangereux-pour-la-sante-mais-silence-d-Etat

L’usage de ces gaz lacrymogènes a été interdit en temps de guerre par la Convention internationale sur les armes chimiques de Genève, en 1993. Quoique bannie des conflits militaires, cette arme reste curieusement autorisée contre les manifestants civils, pour mater des conflits intérieurs, en situation de guerre sociale « domestique ». En France, en avril 2015, le Défenseur des droit relevait dans un rapport que « la police allemande n’utilise pas de gaz lacrymogène, considérant que des personnes non agressives ou non violentes pourraient en subir les effets indûment ».
https://reporterre.net/Les-gaz-lacrymogenes-dangereux-pour-la-sante-mais-silence-d-Etat

 
Les nuages lacrymogènes sont-ils plus puissants, plus incapacitants que par le passé ?
Dans les dernières manifestations des Gilets Jaunes, beaucoup ont eu cette impression. De nombreux témoignages, j’ai pu en récolter personnellement lors les dernières manifestations, attestent de suffocations qui leur paraissent plus fortes, des yeux qu’on ne peut plus ouvrir durant plusieurs minutes, alors qu’auparavant on ne faisait que pleurer, les yeux piquaient mais restaient ouverts, des plaques rouges apparaissent immédiatement sur la peau, le visage, le cou…

Le gouvernement menace les Gilets Jaunes dans leur ensemble tout en prétextant ne cibler que les casseurs pour l’acte IX !
GILETS JAUNES - Le secrétaire d’Etat à l’Intérieur Laurent Nuñez a promis ce jeudi 10 janvier 2019 « plus de mobilité, plus de réactivité, plus d’interpellations » samedi pour l’« acte IX » des Gilets Jaunes, lors d’un déplacement à Bordeaux où leur mobilisation est restée forte.

« On aura un dispositif conséquent », a assuré Laurent Nuñez au maire de Bordeaux Alain Juppé lors d’une rencontre devant des journalistes. Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé la mobilisation de 80.000 policiers et gendarmes à l’échelle nationale, un retour au niveau de mi-décembre.

Citation d’une phrase du Ministre de l’Intérieur datée du 11/01/2019
 
"Demain, ceux qui viennent manifester dans des villes où il y a de la casse qui est annoncée savent qu'ils seront complices de ces manifestations", a-t-il affirmé, avant d'être critiqué par des responsables de l’opposition et l'ONG Amnesty France.

En fait, ce qu’il a dit équivaut à :
« Tous ceux qui iront dans un supermarché où un vol sera commis seront COMPLICES du vol ! » parce que le droit pénal en général, et la notion de complicité en particulier, ce sont des notions dont on se bat les flancs.
David Koubbi (@DavidKoubbi) 11 janvier 2019
https://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/acte-9-castaner-menace-s-il-y-a-de-80077

« On monte encore en volume et surtout en technique opérationnelle pour éviter ces débordements, (de) cette minorité extrêmement violente qui veut déstabiliser nos institutions, et qui prend en otage les commerçants et la population des centre-ville », a-t-il ajouté.
« Les consignes c’est : plus de policiers (...) plus de mobilité, plus de réactivité, plus d’interpellations », a poursuivi le secrétaire d’État. Il a promis, s’agissant de Bordeaux, « un dispositif qui se veut mobile, pour pouvoir poursuivre les petits groupes de casseurs dès qu’ils passent à l’action ». « C’est une façon d’intervenir un peu différente, où il y aura beaucoup d’interpellations s’il devait y avoir des exactions », a-t-il ajouté.
https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/10/pour-lacte-ix-des-gilets-jaunes-nunez-promet-plus-dinterpellations_a_23639669/

 

Acte IX - Bordeaux : Un manifestant grièvement blessé par un flash ball lachement tire par un membre de la "police en civil" avec un casque intégral noir portant un jean ... Un acte de lache qui s'ajoute sur la longue liste des dizaines de dérappages de la part des forces de l'ordre fidéles exécutants au service de M. Christophe Castaner !

Chronologie des événnements

1. Des manifestants se sauvent dans une ruelle du centre ville de Bordeaux ... puis un "policier en civil" équipe d'un lanceur de fash-ball visé un des manifestants qui tente se sauver...

Il s'agit certainement d'un tir "accidentel" n'ayant pas pour objectif de pointer la tête, va-t-on nous dire dans les prochains jours. Eh oui mon oeil, regardez bien les images, en deux vidéos !

Veuillez d'abbord cliquer sur ce lien
https://www.facebook.com/265419674104154/videos/2432732020130304/

2.Quelques instants plus tard .... des sécuristes (gilets jaunes avec croix bleu) arrivent sur le lieu du blessé

A lire également :

Un manifestant portant un gilet jaune et grièvement blessé à Bordeaux, probablement par un tir de flash-ball, est apparu sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux. Plus tard, l’homme a été évacué par les pompiers.


https://fr.sputniknews.com/france/201901121039616454-gilets-jaunes-tir-flashball-blesse-bordeaux/
 

Vous vous souvenez de Christophe Dettinger, le boxer, et comment les médias ont fait des images violentes la une des informations durant plusieurs jours.

Tout commence devant un barrage de CRS sur un pont ... découvrez ce que les medias nous ont caché, les violences des forces de l'ordre qui avait précède l'intervention de Christophe qui s'est fait asperger à plusieurs reprises par du gaz lacrymogène avant de commencer à cogner !

Découvrez pourquoi BFMTV n'est pas le bien venue sur les manifestations !

 

Les effets négatifs à moyen terme du gaz lacrymogène sur la santé

Les équipes volantes de secouristes n’ont aussi qu’une appréciation empirique mais s’accordent sur des effets à moyen terme, notamment de bronchites chroniques durant trois à six mois après exposition aux lacrymos dans les manifestations. Secouristes sur le pavé, les streets medics ont recueilli les témoignages de personnes âgées et d’enfants affectés par ces aspersions de gaz lacrymogène aux franges des cortèges de manifestants. Et selon les morphologies, la gêne immédiate peut être très variable, affectant d’abord les yeux pour certains, la respiration pour d’autres, voire des réactions cutanées immédiates. Mais il ne s’agit là que d’un ressenti, difficilement mesurable.
https://reporterre.net/Les-gaz-lacrymogenes-dangereux-pour-la-sante-mais-silence-d-Etat

Les policiers et gendarmes sont aussi exposés... et maintenus dans l’ignorance
Les citoyens ne sont pas les seuls exposés à ces substances irritantes. Les policiers qui les lancent les subissent aussi. Si on les interroge sur les dosages qui auraient pu monter en puissance ces dernières années, les réponses sont disparates. « Les gazeuses à main en service depuis deux ou trois ans et les dernières grenades sont plus fortes, plus irritantes qu’avant, confie à Reporterre un CRS en région parisienne. Il nous arrive d’en prendre dans les yeux, au visage, et on le ressent nettement. Bien sûr, ça dépend aussi des conditions : température extérieure, taux d’humidité, si ça tombe sur du macadam, sur de l’herbe... » « Les dernières grenades ont un effet plus fort, plus important qu’auparavant, et les derniers lanceurs multicoups [lance-grenades Riot gun Penn Arm’s à barillet, chargé de six projectiles] sont dotés de nouvelles munitions plus fortes, plus concentrées », confirme Alexandre Langlois, du syndicat Vigi, ex-CGT police.
https://reporterre.net/Les-gaz-lacrymogenes-dangereux-pour-la-sante-mais-silence-d-Etat

Quels sont la composition et le dosage des grenades ou bonbonnes de lacrymogène ?
Fournisseur des unités du maintien de l’ordre, la société Nobel Sport ( http://www.nobelsport.fr/ ), basée à Pont-de-Buis (Finistère), lâche un laconique : « Il n’y aura pas de réponse de l’entreprise sur ce sujet.  » Même refus d’informer chez son concurrent Alsetex, implanté à Précigné (Sarthe) : « La société Alsetex ne transmet aucune information sur les produits commercialisés à des tiers autres que nos clients. Nos produits répondent aux spécifications techniques des clients étatiques de l’entreprise. » Les ministères de la Défense et de l’Intérieur ne sont pas plus diserts, même s’ils exigent des questions écrites, transmises par courriel. Sans réponse.

Le gaz CS (2-chlorobenzylidène malonitrile) utilisé aujourd’hui a été développé en 1928 et porte les initiales des noms des deux chimistes états-uniens (Ben Corson et Roger Stoughton) qui ont synthétisé ses composants actifs. Mais il n’a été produit massivement par l’armée états-unienne comme arme antiémeute que bien plus tard, à partir de 1959. Ce composé lacrymogène existe en quatre versions : CS, CS1 (comprenant 5 % d’aérogel de silice), CS2 (traité au silicone) et CSX (dilué dans du phosphite trioctyl). Chaque version possède « des caractéristiques propres quant à sa persistance selon sa composition, sa dissémination et sa vitesse d’hydrolyse [sa décomposition au contact de l’eau ou de l’hygrométrie de l’air] », explique un rapport de l’armée états-unienne de janvier 2005.

 « De fortes concentrations sur des périodes courtes peuvent être plus dangereuses que la même dose dispersée en petites concentrations sur une plus longue durée  », note une étude néo-zélandaise ( http://jramc.bmj.com/content/161/2/94 ) publiée en 2013, soulignant que les effets oculaires connus (yeux rouges et larmes) « incluent douleur, blépharospasme [contractions répétées et involontaires des paupières], photophobie [douleurs, migraines, en regardant une source lumineuse], conjonctivite, œdème périorbital, érythème de paupière. Ces symptômes n’occasionnent pas d’effets irréversibles, mais des blessures oculaires plus sévères ont été documentées, incluant hyphéma [sang à l’avant de l’œil], uvéite [inflammation de l’uvée], keratite [inflammation de la cornée] nécrosante ou coagulative, symblépharon [paupières collées], glaucome secondaire, cataractes et neuropathie optique traumatisante. » Les auteurs du rapport précisent que la difficulté est de « déterminer si les dommages oculaires étaient dus au lacrymogène en soi, au solvant des grenades, ou un résultat de la charge explosive du produit ».
https://reporterre.net/Les-gaz-lacrymogenes-dangereux-pour-la-sante-mais-silence-d-Etat

 

Plusieurs textes de loi précisent l'utilisation des gaz lacrymogènes en France
En premier lieu, l'article L-211-9 du code de la sécurité intérieure, qui reprend l'article 431-3 du code pénal, stipule que « les représentants de la force publique appelés en vue de dissiper un attroupement peuvent faire directement usage de la force si des violences ou voies de fait sont exercées contre eux ou s'ils ne peuvent défendre autrement le terrain qu'ils occupent ». Le préfet de police, « tout officier de police judiciaire responsable de la sécurité publique, ou tout autre officier de police judiciaire », le chef d'unité sur le terrain, le commandant de CRS ou le capitaine d'escadron de gendarmerie mobile sont habilités à prendre la décision de recourir aux gaz lacrymogènes.
Malheureusement, l'actualité récente soulève de nouveau la question de l'usage abusif de ces gaz sur les personnes. En France, de nombreuses manifestations des Gilets Jaunes, y compris locales, et des occupations pacifiques sont réprimées violemment, avec un usage tout à fait disproportionné de gaz lacrymogène, ceci avec une absence totale de discernement des forces policières envers les plus fragiles.
https://www.notre-planete.info/actualites/3702-gaz_lacrymogene_sante
 

INFORMATION EUROPE 1 - Violences à Paris : plus de 12.000 grenades lacrymogènes tirées samedi par les forces de l'ordre
https://www.europe1.fr/faits-divers/information-europe-1-violences-a-paris-plus-de-12000-grenades-lacrymogenes-tirees-samedi-par-les-forces-de-lordre-3812480

Je tiens ici à répéter le commentaire d’Yves1960 :
5 000 forces de l’ordre pour 5000 manifestants à Paris, selon la presse et plus de 13 500 grenades lancées sur la foule !!!!!! Et on voudrait nous faire croire que ce seraient les Gilets Jaunes qui seraient responsables des affrontements !!!

Le gouvernement, même après l’acte IX, reste farouchement obstiné sur sa ligne « Nous gardons le cap  »… Cela équivaut à dire : « Circulez y a rien à voir !  »

Les grands médias veulent qu’on s’organise pour se présenter à la prochaine élection européenne.
Attention à ce piège tendu par l’oligarchie financière !
Le parlement européen n’a aucun pouvoir législatif !!!

OUI, nous devons nous organiser mais pas pour l'élection européenne !

C’est la Commission européenne, instance au fonctionnement anti-démocratique qui est l’institution nodale (le centre des instances où les décisions sont prises et c’est elle qui a toujours le dernier mot pour toutes les décisions). C’est la Commission qui dicte les GOPÉ's et les directives aux Etats européens (un envoyé de la Commission européenne vient avant le Conseil des ministres pour s’assurer que les GOPÉ's seront bien appliquées) qui sont tenus de les transcrire dans notre législation.

Nos représentants politiques ont cédé le pouvoir politique à la Commission européenne, le pouvoir monétaire à la BCE et le pouvoir militaire a été cédé à l’OTAN, une organisation criminelle qui n’a plus lieu d’exister, il n’y a plus le Pacte de Varsovie en face.

On nous à enlevé notre souveraineté !

L’abandon de notre souveraineté est pour moi un viol de l’article 3 de la Constitution de la Vème république dont voici la citation des deux premiers paragraphes :
« La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.  »

« Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice.  »

Face à l’obstination du gouvernement, nous sommes poussés à faire bientôt usage de l’article 35 de la Constitution du 24 juin 1793 :

Constitution du 24 juin 1793
Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen :

Article 35
«  Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

Les policiers, militaires, gendarmes, CRS et douaniers sont invités à rejoindre les Gilets Jaunes.
Les vidéos de policiers, militaires, CRS, douaniers et gendarmes masqués se multiplient sur le net pour soutenir les Gilets Jaunes et s’opposer à Macron :

Un soldat s'adresse à l'armée et demande de rejoindre les Gilets Jaunes, le peuple :

Sylvain Baron invite les Gilets Jaunes à prendre contact avec les régiments, voire les chefs de corps pour le ralliement à notre mouvement (voire passage à partir de 3.48)

Le mot de la fin
Le mouvement des Gilets Jaunes ne s’essouffle pas, comme on l’entend dans les médias, chiens de garde du système, bien au contraire.

RDV pour l’acte X samedi prochain 19 janvier dans les rues de France.

Estimation de la participation à l’acte 9 des Gilets Jaunes à 17h : 360.000 manifestants à travers toute la France selon le syndicat France Police – Policiers en colère.
https://france-police.org/2019/01/12/estimation-de-la-participation-a-lacte-9-des-gilets-jaunes-a-17h-360-000-manifestants-a-travers-toute-la-france-selon-le-syndicat-france-police-policiers-en-colere/

Ps. Merci à Gérard pour ses compléments d’informations ainsi que pour la correction orthographique.
Date de transmission pour publication sur Agoravox : 13/01/2019



34 réactions


  • Le Panda Le Panda 14 janvier 11:18

    eau du robinet

    Bonjour

    Reporterre, un site français d’actualité lancé en 2007, sous-titré « le quotidien de l’écologie » s’est confronté à cet écran de fumée officiel, sans ménager ses efforts, sollicitant ministères et cabinets, service de santé des Armées, fabricants, qui refusent toute réponse, et spécialistes qui ne disposent pas de données précises. « Circulez, y a rien à voir ».

    Un article bien étayé comme d’habitude, mais juste une modeste question avez vous vu quel que soit le gouvernement au pouvoir vous dire la vérité ? En ce qui me concerne jamais ! Je me pose la même question par rapport aux médias tel que BFMTV les principaux c’est à poser la question s’ils ne touchent pas plus de dividendes que les « Indépendants » ? Car ils transforment l’information en désinformations à convenance. 

    Le Panda


    • michalac michalac 14 janvier 15:53

      @Le Panda

      «  avez vous vu quel que soit le gouvernement au pouvoir vous dire la vérité ? »

      ( traduction : Avez-vous vu un gouvernement, quel qu’il soit, vous dire la vérité )

      Oui, Panda ! Moi, j’ai vu ! Pas plus tard qu’il y a deux ans, le gourvernement a annoncé une hausse substancielle du chômage... Et c’était vrai ! 2000 chômeurs en plus sur les trois mois qui avaient précédé l’annonce...

      Il suffit parfois de bien écouter...


  • Julien S 14 janvier 11:54

    La police envoie des gaz qui font pleurer. Exigeons qu’elle envoie à l’avenir du protoxyde d’azote pour faire rire. 


  • Bien sûr que c’est dangereux !

     Encore pas plus tard qu’hier des agents de sécurité du régime Israelien on faillit se faire péter la gueule avec ce genre de connerie


  • zygzornifle zygzornifle 14 janvier 13:14

    ce qui est nocif pour les manifestants l’est aussi pour les policiers

    Oui mais contrairement aux GJ retraités et smicards les flics ont une très bonne mutuelle qui couvre très bien et eux seront en plus en maladie professionnelle au lieu de crever dans leur coin ....


  • zygzornifle zygzornifle 14 janvier 15:22

    On recherche activement l’auteur de la flatulence de hier aprem au Sénat ....


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 janvier 17:04

    Salut l’auteur,


    A part les lacrymos, pour faire face à : ceci, et à cela , et comme sur cette :vidéo, j’attends avec une grande impatience ta solution, et pour les forces de l’ordre, pas sûr que si elles utiliseraient ceci que cela calmerait les plus violents !.

    Au fait, ta 5 éme photo, le tas de douilles de grenades, STP, fais moi un montage avec cette photo ( que j’ai déjà placée plus haut ) ,et celle-ci.

    Merci.

    @+ P@py


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 janvier 18:00

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      J’ai oublié de te dire que je suis entièrement d’accord avec tout ce qui est marqué dans ta présentation.

      Continue le combat, bravo.


      @+ P@py


  • keiser keiser 14 janvier 20:19

    @ L’auteur

    Salut

    Il est évident que l’utilisation du gaz est extrêmement nocif.

    Il me semble d’ailleurs que c’est son but ultime et c’est logique.

    A une autre époque, certains ont essayés les fleurs.

    Force est de constater que cela na pas marché. ( sans jeux de mot )

    Cependant, la bonne-pensée est de dire que l’on ne peut plus employer le terme de gazage.

    Parce que l’analogie historique serait mal venue.

    Mais pendant ce temps ...

    Il s’appelle Olivier Beziade.

    Il est sapeur-pompier volontaire de 47 ans et père de trois enfants.

    Il a été victime d’un tir de lanceur de balles de défense par la police.

    Touché à la tête, il s’est effondré avant de se relever brièvement et d’être pris en charge par les secouristes.

    Opéré en urgence pour une hémorragie cérébrale, il a été placé en coma artificiel.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 janvier 01:13

      Bonjour keiser,
      .
      Merci pour ses informations ....
      En espérant que Olivier Beziade vas bientôt

      retrouver sa santé et je l’espère sans séquelles !


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 janvier 08:15

      Bonjour keiser,
      .
      Une nouvelle vidéo est apparue sur le net concernant le lache tir avec un LBD40 (Lanceur des Balles de Défense) de la part de la police visant Olivier Beziade

      https://www.youtube.com/watch?v=8eGkPqOzNeE
      .
      Ce flic n’utilise pas l’ LBD40 en légitime défense mais comme arme d’attaque !
      .

      Le pompier volontaire de 47 ans est « conscient », indique sa femme

      Olivier Béziade est sorti du coma. Le manifestant de 47 ans, pompier volontaire à Bazas, a été grièvement blessé samedi 12 janvier 2019 lors de la dernière manifestation à Bordeaux.

      Une enquête a été ouverte par la préfecture et le parquet de Bordeaux. La prudence reste donc de mise avant de connaître les conclusions de l’IGPN. Un tir de lanceur de balle de défense de la police serait, selon les proches, à l’origine de son hospitalisation.
      https://www.sudouest.fr/2019/01/17/bordeaux-le-gilet-jaune-de-bazas-blesse-est-sorti-du-coma-selon-sa-famille-5740204-2757.php

      .
      Vous verrez que cette enquête sera classé sans suite comme d’habitude !
      .


  • goc goc 14 janvier 23:13

    @ l’auteur

    Merci pour cet article, qui rajoute la lâcheté et l’ignominie à la honte de ce gouvernement.

    Maintenant ce qui serait « drole », c’est que les syndicats de police refusent d’aller au charbon au prétexte qu’ils peuvent être empoisonné aux gaz. kisséki qu’aurait l’air d’un c... ???

    Et quand on pense que ce même mac’rond n’a pas hésité à envoyer des missiles contre le peuple syrien sur la base d’un prétendu empoisonnement (tiens pour une fois, les réseaux sociaux sont bien utiles pour justifier l’injustifiable), alors que lui-même empoisonne son propre peuple.

    Haassaaaaddd !!!, t’aurais pas un ou deux missiles à me prêter, c’est pour consommer sur place !!!


  • devphil30 devphil30 15 janvier 08:29

    Bloquer les entreprises de fabrication de gaz lacrymogènes seraient une action forte


  • zygzornifle zygzornifle 15 janvier 08:43

    Ou il y a de la lacrymogène il n’y a pas de plaisir .....


  • keiser keiser 15 janvier 09:23

    Salut eau du robinet

    Dans cette mise en scène du maintien de l’ordre, Il y a aussi un point non négligeable :

    Gageons que le gouvernement soigne sa vitrine pour monnayer et exporter son savoir faire.

    Je crois que Benalla est pressenti pour le poste de chargé d’affaires ( secteur Afrique ) .

    En cela, il faut reconnaitre que l’état est expert en recyclage, c’est déjà ça.


  • Jonas 15 janvier 09:37

    Les « gilets jaunes » ont rempli leur fonction , celle de mettre la fusée Marine Le Pen sur orbite .

    Ils peuvent maintenant se reposer avant de recevoir le gilet« brun » pour toute récompense.. 


    • GERMES GERMES 16 janvier 18:42

      @Jonas
      Pas d’accord du tout, la plupart des Gilets Jaunes n’ont rien à foutre de Le Pen. Ils manifestent pour deux raisons essentielles : la misère qui s’étend à cause de l’égoïsme forcené des gens qui s’en mettent plein les poches et qui écrasent les autres avec mépris, aidés en cela par un gouvernement et un système corrompus, et aussi le manque de démocratie : le peuple en a assez d’être muselé par des gens dits de droite ou de gauche qui font exactement la même politique, qui ne cautionnent qu’un système : le système ultra-libéral, la mondialisation pour les 1% de la population, pas pour le peuple.


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 15 janvier 10:14

    Quand les Z-élus chantaient la Marseillaise aux accents révolutionnaires « Aux armes citoyens ....Formez vos bataillons ....etc.. »

    La suite est devenue :

    Macron, Macron !
    Qu’un sang impur
    Abreuve nos sillons

    ....


    Depuis les baveux de l’Assemblée Nationale et du Sénat ont fait preuve d’une incroyable HAINE envers le peuple ...


    Mais gare au couplet 4 :

    Tremblez, tyrans, et vous, perfides,
    L’opprobre de tous les partis,
    Tremblez ! vos projets parricides
    Vont enfin recevoir leurs prix !
    Tout est soldat pour vous combattre,
    S’ils tombent, nos jeunes héros,
    La terre en produit de nouveaux,

    Chaque samedi,
    Contre vous tout prêts à se battre..........................

     smiley



    • Jonas 15 janvier 13:03

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
      Vous voulez faire la révolution ! commencez par renoncer aux prestations sociales et aux 35 heures , je vous prendrez au sérieux après. 

      Vous êtes inconséquent ,comme tous les gauchistes de salon. Regardez le nombre de réfugiés politiques , qui demandent l’asile en France, eux risquent leur vie, pour , pouvoir seulement protester pour vivre , vous vous gargarisez de mots. 

      Chaque samedi , vous vous réchauffez , sur les ronds-points qui ont coûté 35 milliards a défaut de bistrots où vous, vous torchez à la bière et aux mauvais vins. 


    • GERMES GERMES 16 janvier 19:04

      Apparemment, vous êtes un troll...Les gens ont lutté pour avoir des acquis sociaux, pas des assurances pourries qui ne pensent que rentabilité, pas « humain ».. grâce à 36 et au CNR de 1945 où des gens de tous bords ont créé la Sécu entre autres...Visiblement, vous vous êtes trouvé du côté favorisé, tant mieux pour vous, mais ce n’est pas le cas de tout le monde, même en bossant. Quant aux migrants, si nous n’allions pas chez eux foutre le bordel, faire les justiciers pour vendre nos armes, ils préféreraient rester dans leur pays...De même si des multinationales ne favorisaient pas leur arrivée chez nous pour trouver des esclaves à bon compte et faire baisser les salaires....Et le couplet sur les Gilets Jaunes qui se réchauffent sur les ronds-points et qui se « torchent » sent le mépris à plein nez...Sachez que ces gens qui se révoltent ne font pas cela par plaisir, ils n’en peuvent plus de cette vie de merde où beaucoup d’entre eux bossent pour des salaires de misère, ou ce sont des paysans acculés au suicide, ou des gens réduits au chômage à cause de la mondialisation qui délocalise les entreprises pendant que ces gouvernements vendus créent le CICE pour aider les gosses boîtes qui n’ont jamais fait autant de bénéfices et distribué autant de dividendes à leurs actionnaires... Les cadeaux de l’Etat n’ont jamais été réinvestis et ils sont bien plus gros que les « prestations sociales » dont vous vous moquez...


    • jocelyne 16 janvier 19:22

      @GERMES
      Bonsoir, précisez svp que vous parlez bien à Jonas.


    • GERMES GERMES 18 janvier 23:28

      @jocelyne
      Apparemment il y a eu une fausse manoeuvre, je répondais bien à Jonas, ayant appuyé sur le bouton« répondre » sous le commentaire de Jonas...


  • TSS 15 janvier 19:08

    Chaque samedi , vous vous réchauffez , sur les ronds-points qui ont coûté 35 milliards a défaut de bistrots où vous, vous torchez à la bière et aux mauvais vins. 

    Un rond point, un pot de vin ! tout le monde sait ça... !!


  • BA 15 janvier 20:10

    La ministre Emmanuelle Wargon va piloter le Grand débat national. Quand Emmanuelle Wargon était cadre chez Danone, elle gagnait 475 899 euros net par an, soit 39 658 euros net par mois. Aujourd’hui, elle est contre le rétablissement de l’Impôt Sur la Fortune ! Tu m’étonnes !


    https://www.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-d-edouard-philippe/emmanuelle-wargon-defend-sa-remuneration-chez-danone-mon-salaire-etait-conforme-aux-salaires-des-cadres-dans-ce-type-de-fonction_3145693.html



    • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 janvier 20:34

      Bonjour BA,
      .
      Merci pour votre commentaire que je partage.
      .
      Ses débats sont truque pour enfumer les français. En plus les sujets sont dicté par le gouvernement. Par exemple le gouvernement ne reviennent pas sur l’ISF ...
      .
      Et la sortie de l’UE n’est pas à l’ordre du jour non plus, c’est une condition indispensable si on veut mettre en place le RIC. 
      .
      La seul solution c’est de faire virer le gouvernement, c’est une perte de temps de vouloir discuter avec un gouvernement, qui protège les privilèges des ultra-riches...
      .


    • GERMES GERMES 17 janvier 11:23

      @BA
      Stop au pantouflage et au rétro-pantouflage...aux conflits d’intérêts manifestes, aux lobbies qui ne sont que des corrupteurs qui disposent de moyens financiers énormes pour influencer les lois et même quasiment les faire...au détriment des citoyens et de leur santé...A Bruxelles, 20 000 lobbyistes entrent comme ils veulent dans le bâtiment de l’U.E. et dans les bureaux...


  • Emohtaryp Emohtaryp 15 janvier 20:56

    Bonsoir,

    Bien résumé ! merci !

    Grand débat qui va tourner à la grande débâcle...... smiley


  • BA 16 janvier 11:06

    Mardi 15 janvier 2019, l’institut de sondage ELABE publie une étude très intéressante sur les Gilets jaunes.


    Gilets jaunes : 67 % des Français soutiennent le mouvement. Par rapport à la semaine dernière, c’est une hausse de 7 %.


    Total « soutien + sympathie » : 67 %


    Total « opposition + hostilité » : 25 %


    Total « indifférence » : 8%


    https://pbs.twimg.com/media/Dw8U0aDWwAIyQiI.jpg



  • GERMES GERMES 16 janvier 19:34

    Il est évident que ce gouvernement a décidé d’utiliser la force comme seule réponse aux revendications du peuple et les moyens déployés sont les pires depuis longtemps, depuis les événements de Charonne...Manifestement, les forces de l’ordre (de répression...) sont couverts pour faire usage d’armes très dangereuses comme les LBD40 à tirs tendus dans la tête, les grenades DMP qui balancent des matériaux durs en explosant, de même pour les grenades GLIF4, les GM2L, et les gaz toxiques et concentrés...Leur seul argument est que les GJ sont des casseurs qui agressent les forces de l’ordre...C’est faux : les manifs sont toujours pacifiques, bon enfant, même si les gens sont en colère...C’est toujours à la fin que des casseurs ou des provocateurs, c’est connu, se mêlent à la foule pour justifier toutes les brutalités de la police sur les GJ...Et des injustices flagrantes : le boxeur Christophe Dettinger, révolté par des actes violents, qui risque 7 ans de prison pour avoir tapé sur des boucliers et des CRS protégés par leur équipement. Ces CRS n’ont pas eu de blessures comme tous ces gens qui ont perdu un oeil ou ont été mutilés, sans parler des autres... Alors que dans le même temps, un gradé légion d’horreur de Toulon, Andrieux, se permet de frapper violemment plusieurs personnes au visage alors qu’elles n’agressaient personne, et pas de suites ! Si ce gouvernement était démocratique, comme ils le disent, il devrait démissionner et permettre au peuple d’écrire sa Constitution avec un RIC dedans, comme en Islande. Le peuple choisirait les grandes lignes de son avenir à l’écart des financiers et des intérêts des 1%....


  • karibo karibo 20 janvier 16:26

    Bonjour ./

    L’ utilisation de la force est le dernier recours, quand on n’ a plus d’ arguments, l’ utilisation de la force paradoxalement est l’ arme du faible .

    Un aveu édifiant que le crépuscule de cette bande de vendus commence à se faire jour .

    Continuons le combat l’ édifice commence à se fissurer et tanguer .

    On ne peut impunément paupériser et asservir un Peuple sans s’ exposer à ce que les bouddhistes appellent : impermanence , toutes choses ont une fin les bonnes comme les mauvaises .

    Perso , pour rien au monde je voudrais etre à sa place, car les Français, vont être son cauchemar souhaitons lui le pire , avis aux successeurs !


Réagir