vendredi 27 janvier 2023 - par olivier cabanel

Une guerre d’avance

Notre petit khalife élyséen n’est pas avare de formules, et face à l’invasion ukrainienne, il vient de frapper une fois de plus... un peu en porte-à-faux… une fois de plus.

C’était fin janvier 2023, et en balade au milieu des forces armées, il a dévoilé son plan devant des militaires inquiets, déclarant « nous devons avoir une guerre d’avance ». lien

Son plan va coûter au pays 100 milliards supplémentaires, lesquels s’ajoutent aux milliards déjà prévus... décision qui résonne étrangement au moment où il faut trouver quelques malheureux milliards pour éviter de repousser l’âge de la retraite.

En effet, il porte l’effort budgétaire destiné aux armées à 295 milliards d’euros, affirmant qu’il faut « prévoir et anticiper, nous préparer au monde qui vient ». lien

Mais revenons à « sa guerre d’avance »... et à son esprit d’anticipation…

On ne peut pas dire qu’il ait été très efficace en la matière depuis qu’il a été élu.

Il n’a pas vu venir la révolte des gilets jaunes, ni la crise sanitaire qui a suivi, en fermant nombre de lits, alors qu’il fallait plutôt en ouvrir... pas vu venir non plus l’inflation qui vient, la récession qui va suivre assez fatalement.

Pas vu venir non plus la crise énergétique, mettant en évidence notre dépendance aux pays fournisseurs d’énergie, le délabrement du parc nucléaire français, lequel est frappé par un nouveau mal : la corrosion du réseau de refroidissement des réacteurs, alors que ces tuyaux sont quand même en acier inoxydable... des fissures apparaissent un peu partout, et pour réparer, il faut faire appel à une main d’œuvre qualifiée et étrangère. Lien

Bref, en matière d’anticiper l’avenir, on peut affirmer sans hésiter que le chef de l’état n’est pas très performant en terme de « spécialiste en boule de cristal ».

Il est tellement peu doué en terme de voyance qu’il semble frappé du « syndrome de rantanplan  », qui consiste à tourner le dos à ce qu’il est censé retrouver…une sorte de boussole qui indiquerait toujours le sud.

Ceci posé, une guerre est-elle prévisible, et doit-on remplacer la formule « la dernière guerre » par une autre plus pessimiste « la prochaine guerre » ?

En effet, si l’on prend l’exemple de « 14/18... suivi par 39/45 », il était assez prévisible que, devant la punition financière infligée à l’Allemagne lors de son échec de 14/18, celle ci portait les germes du conflit qui a suivi, puisque le pays, réduit à la misère suite aux accords permettant l’armistice, ne pouvant se relever, cela conduirait inévitablement à un nouveau conflit.

Comme l’écrit très justement un internaute dans le site « Caen-Normandie-mémorial » : « le traité de Versailles porte en lui les germes d’une nouvelle guerre ». lien

Alors, quels sont les symptômes qui laissaient apparaître les conditions de l’envahissement de l’Ukraine par la Russie ?...telle aurait dû être la question qu’aurait pu se poser, entre autres, le chef de l’état, lequel bien au contraire ne croyait pas une seconde à cette possibilité.

Et pourtant, d’autres avaient prévu dès avril 2021 la possible invasion.

Ainsi on pouvait découvrir dans « Géo » une analyse qui permettait d’envisager le pire.

Sophie Coeuré, professeure à l’université de Paris, spécialiste de la Russie, avait pressenti la chose en se basant sur un texte de Poutine publié le 12 juillet 2021, sous le titre « sur l’unité historique des relations entre la Russie et l’Ukraine »...texte qui suivait un autre du même Poutine, datant de 2013, dans lequel il affirmait que l’Ukraine devait être « la ressource de la puissance et l’avenir de la Russie ». lien

Citons aussi le blog « à gauche » lequel écrivait en avril 2021 : « ce qui se passe à la frontière de l’Ukraine et de la Russie change la donne (…) la bataille pour le repartage du monde devient la grand tendance... ». lien

Mais manifestement, Macron n’aime pas trop lire, ou se documenter…

En tout cas, ç’est toujours amusant de rappeler que, quelques jours avant l’invasion de l’Ukraine, Macron était sur des charbons ardents, car la possible agression russe faisait de l’ombre à sa décision d’officialiser sa candidature à la présidentielle, et il faisait tout pour laisser croire que « la guerre était finie avant même d’avoir pu commencer  ». lien

Comme on peut se tromper !

Comme dit mon vieil ami africain : « quiconque taquine un nid de guêpe doit savoir courir ».

le dessin illustrant l’article est de Duf

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

ces bras cassés qui nous gouvernent

pas de panique

et voici venu le foutur

la voiture électrique, une arnaque ?

pile poil

une farce énergétique

emporté par le fioul

Bayrou, le cocu perpétuel

la victoire en perdant

Macron dépouillé

ils narguent le monarc

la meute ou le troupeau ?

la panique En Marche

on a marché dans la REM2

En marche, premiers dérapages

Passée la Borne, y a plus de limite

qui sera le prochain 1er sinistre ?

restauration ou second en pire ?

la guerre des clans

bonjour les robots, adieu les humains

la victoire en perdant

la grande illusion

cette France qu’ils ont bradée

des sondages sans profondeur

lui président ?



55 réactions


  • Clocel Clocel 27 janvier 2023 16:54

    Pas de problème, il a 18 738 769 connards derrière lui, ça va le faire, forcément, Poutine doit chier dans ses braies...


    • JPCiron JPCiron 28 janvier 2023 16:27

      @Clocel

       il a 18 738 769 connards derrière lui >
      On ne sait pas combien le suivent : la plupart butinent et vont avec le vent.
      Les prochaines élections en France seront intéressantes.
      Macron semble être le fruit d’un système qui l’a créé et qui le tient.

      Olivier Cabanel dit que « Macron n’aime pas trop lire, ou se documenter… »
      En réalité, il est (plus que ses prédécesseurs) entouré de ’’conseillers’’ externes et de leurs clones dans la Haute Administration. Tous le guident.

      Le Système semble plus fort que le système formellement démocratique.


    • Clocel Clocel 28 janvier 2023 17:20

      @JPCiron

      « Les prochaines élections en France seront intéressantes. »

      Qu’est-ce qui a changé qui vous permet de penser ça ?


    • JPCiron JPCiron 28 janvier 2023 18:09

      @Clocel

      Les développements à venir suite à la situation internationale dans laquelle nos dirigeants nous ont mis, suite à amicales injonctions étrangères, qui poursuivent, elles, de tout autres objectifs.


    • Clocel Clocel 28 janvier 2023 19:18

      @JPCiron

      Désolé... Mais je ne vois pas de césure dans les manifestations du troupeau, chacun défendra son pré-carré, comme d’hab, et nous repartirons avec la même dream team et le status quo qui va avec...

      Tant qu’on ne distribuera pas les cartes...


    • JPCiron JPCiron 28 janvier 2023 21:14

      @Clocel

      chacun défendra son pré-carré, comme d’hab, >

      Oui, le bon peuple ne changera pas subitement.
      Et sans doute les lobbies qui nous gouvernent tiennent-ils fermement les rênes.

      Mais dans un monde devenu plus violent et plus complexe, l’inattendu devrait pouvoir surgir. Ailleurs, en Europe, et chez nous.
      Je brûlerai un cierge


    • Sirius paparazzo 29 janvier 2023 10:57

      @JPCiron

      « En réalité, il est .../... entouré de ’’conseillers’’ externes et de leurs clones dans la Haute Administration. »

      Conseillers externes = McKinsey, Le Cercle, et « instituts » européens (Jacques Delors, Montaigne, IPP, etc.)
      Clones = INSP (ex ENA), HEC, ESSEC, Sup de Co, Harvard et Young Leaders 

      Lui, il sait lire un prompteur !


  • zygzornifle zygzornifle 27 janvier 2023 17:07

    « nous devons avoir une guerre d’avance »

    Pour l’instant on a une taxe d’avance .....


  • Sirius paparazzo 27 janvier 2023 17:11

    Tout le monde sait que la Ligne Maginot n’a servi à rien, car après avoir engouffré les deniers des contribuables, elle a été contournée par les Allemands qui sont passés par la Belgique. En fait ce n’était pas une surprise pour le commandement français puisque c’est ce qu’il attendait d’eux, en « tirant les leçons » de 14-18.

    Sauf que la surprise n’était pas stratégique, mais tactique et technique : la « blitzkrieg » utilisait des moyens modernes :la collaboration entre les chars (légers et rapides), l’aviation et surtout les transmissions. Une guerre moderne, quoi ! La France qui avait « une guerre de retard » a subi une défaite presque sans précédant dans son histoire.

    Depuis, plus personne, et surtout les militaires, ne supporte l’expression « une guerre de retard ». Malin, Macron a sans doute voulu montrer à l’état-major que les choses avaient changé, mais "une guerre d’avance", c’est aussi une décalée !

    Le mieux, c’est encore d’être à l’heure.


    • amiaplacidus amiaplacidus 27 janvier 2023 17:55

      @paparazzo

      L’un de mes cousins*, était mobilisé sur la ligne Maginot. Il s’est retrouvé prisonnier de guerre en Allemagne sans avoir jamais tiré ni au canon ni au fusil.
      Les Allemands sont arrivés par derrière et comme les pièces d’artillerie ne pouvait pas pivoter à plus de 160°, il ne restait que la solution de se rendre.
      .
      .
      *
      En fait, c’était un peu comme un oncle, il avait 25 ans de plus que moi, fils de l’aînée de mes tantes, alors que je suis fils de la benjamine d’une famille de quatre sœurs.


    • charlyposte charlyposte 27 janvier 2023 17:58

      @paparazzo
      Pour remplacer la ligne Maginot on a LE PUY DU FOU ! smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 janvier 2023 19:25

      @paparazzo
      belle et lucide réflexion


    • titi titi 30 janvier 2023 01:16

      @amiaplacidus

      Hummmm...

      Le principe de la ligne Maginot c’est que les ouvrages « se soutiennent » mutuellement comme les bastions dans les fortifications de Vauban, et couvrent les intervales entre eux.

      C’est à dire que les canons ne sont pas « dirigés » vers l’Allemagne, mais en direction des ouvrages voisins.

      D’ailleurs les allemands ont utilisé le Hackenberg pour stopper les alliés lorsqu’ils allaient de la France vers l’Allemagne.


  • Clocel Clocel 27 janvier 2023 17:23
    L’explosion des dogmes scientifiques - Rupert Sheldrake


    Ce lien eût été mieux placé sous l’article de Dugué, mais il a les stigmates sensibles en ce moment. smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 janvier 2023 19:26

      @Clocel
       smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 janvier 2023 23:41

      @Clocel

      ’’Ce lien eût été mieux placé sous l’article de Dugué, mais il a les stigmates sensibles en ce moment.’’
      >
       En effet : l’auteur

      de l’article cité, L’explosion des dogmes scientifiques, confond dogmes et postulats, et Dugué cherche dieu dans la science, mélangeant physique métaphysique et alchimie, comme le dit si bien Laconique dans ce commentaire.
       
       « Dogme scientifique » est un oxymore provocateur :
       
      Un postulat est une assertion indiscutable, càd sans possibilité de preuve ni d’invalidation, à la base d’une religion.
      Un postulat est une assertion admise sans preuve mais discutable, nécessaire à la construction d’une physique..

       


    • troletbuse troletbuse 28 janvier 2023 00:08

      @CYRUS
      Tu coupes le son de la vidéo et tu regardes le chef d’orchestre  smiley


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 janvier 2023 09:20

      @Clocel Dugué est asperger. Très pointu sur le plan scientifique, mais malotru sur le plan humain. Actuellement je lis : la prophétie des Andes de James Redfield. Il écrit EXACTEMENT la même chose. Mais au moins y ajoutant une dimension humaine, la lecture est digeste...


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2023 09:21

      @CYRUS
      merci pour cette vidéo


    • Tzecoatl Tzecoatl 30 janvier 2023 07:15

      Hélas pour Dugué, j’ai bien peur qu’il nous fourvoie.
      Il n’y a pas à proprement parler de gravitation quantique (ou alors, cela existe déjà, mais sous d’autres termes), puisque la gravité est le phénomène induit par la pression négative du vide en présence de matière :
       G = − P Λ

      * 8π/ (https://fr.wikipedia.org/wiki/Constante_cosmologique, dernière équation de l’encart à droite, où G a été isolé).

      On peut interpréter l’équation précédente par :

      la constante de gravité est égale à la pression négative du vide (en un point, divisée par son énergie sur des échelles cosmologiques, multipliée par 4 cercles -admettons 4 leptons, ceux de l’hydrogène divisé par 4 photons toujours ceux de l’hydrogène, y compris les gluons-).

      Si l’on peut voir les limites d’une telle équation (la constante de gravité n’est pas une constante, la constante cosmologique non plus, un atome peut être ionisé aka perdre ou gagner un photon, la matière n’est pas fait que d’hydrogène, les leptons sont ici assimilés à des cercles et non à des ondes, etc),

      Voilà pourquoi elle est la « force » la plus faible, car l’énergie du vide est la plus basse, de même pour sa pression. Mais de fait, il ne s’agit que d’une réaction en présence de vide.

      Désolé d’être hors-sujet, mais je n’ai pas d’opinion éclairée ni de preuve nouvelle concernant l’origine de la vie.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 janvier 2023 08:44

      @Tzecoatl
       
      ’’Hélas pour Dugué, j’ai bien peur qu’il nous fourvoie.
      Il n’y a pas à proprement parler de gravitation quantique (ou alors, cela existe déjà, mais sous d’autres termes)
      ’’

      >

      Il y a quelque temps j’avais demandé à Dugué pourquoi il parlait de gravitation quantique étant donné qu’il ne peut y avoir qu’une seule gravitation. Cela m’avait valu d’être traité de troll et d’être exclu de chez lui. Aujourd’hui il déclare sans ambage que par gravitation quantique on fait référence à une autre définition de la gravité que celle qui est définie par la relativité générale, à savoir, une déformation de l’espace temps : 
      «  La gravité quantique, c’est la gravité classique formulée dans un cadre compatible avec la mécanique quantique. Elle a donc les propriétés de la gravité qui agit à toutes les échelles. La gravité quantique est étudiée bien en deçà de l’échelle de Planck et elle concerne elle aussi le monde macroscopique. » Dugué, là
       
       
      ps. Plutôt que d’évoquer une pression négative (pourquoi négative ?) du vide ne serait-il pas plus simple de parler de pression locale due à la présence de matière ? Par exemple, le vecteur gravité (dépression) en un point P de notre planète est égal à la somme des vecteurs gravités dus à la terre, la lune, le soleil et les autres astres. Chose qu’il n’est pas aisé de concevoir (ni de calculer) avec le concept de pression négative du vide.

    • Tzecoatl Tzecoatl 30 janvier 2023 11:21

      @Francis, agnotologue

       Laissons Dugué de côté, ce qui est abscons ne s’ argumente pas.

      Si l’on considère la dépression, on devrait être d’accord pour dire que c’est équivalent à une baisse de pression.
      Dans la définition de G, on considère le vide comme un autre milieu, qui, par réaction, agit telle une pression négative sur la matière, à la constante cosmologique près par effet de champ (déformation de l’espace-temps), afin de préserver je suppose son homogénéité.

      Considérer un vecteur gravité nous ramènerait aux limites de l’approche newtonienne, à savoir l’échelle classique. Mais à cette échelle, c’est valide (https://fr.wikipedia.org/wiki/Champ_gravitationnel).

      Il resterait à trouver ou retrouver qu’une telle propriété du vide (pression négative) est propre, ou alors bijectif, réciproque voire involutif (et dans quelle mesure) vis à vis de ce qu’il contient.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 janvier 2023 13:40

      @Tzecoatl
       
       ’’Si l’on considère la dépression, on devrait être d’accord pour dire que c’est équivalent à une baisse de pression.’’
        >
      Pas faux.
       
      On a coutume de dessiner un champ gravitationnel dans l’espace déformé par une masse, comme un entonnoir dont les bords suivraient une parabole, cf. l’image dans votre lien donné, comme si la masse posée sur une toile élastique tendue à l’infini était attirée vers un point situé (en dessous) de la toile.
       
      Je propose de remplacer la toile par un matelas (infini) rempli d’eau posé sur un sol plan. Une masse posée ne fera pas que creuser le coutil, elle créera en tombant forcément une surépaisseur autour d’elle, quelque part, à la manière d’une onde.
       
      De mon point de vue, c’est une onde gravitationnelle, stationnaire à notre échelle de temps, voire davantage.
       
      Je rapprocherais ça des monopôles magnétiques, exclus par l’électromagnétisme classique et par la théorie de la relativité, mais pas par Paul Dirac qui en a démontré l’existence théorique dans le cadre de la physique quantique.

       


    • Tzecoatl Tzecoatl 31 janvier 2023 07:55

      @Francis, agnotologue

      Votre onde gravitationnelle semble être le corollaire du tenseur électromagnétique de la terre (https://fr.wikipedia.org/wiki/Tenseur_%C3%A9lectromagn%C3%A9tique). C’est à dire qu’il s’agit d’une onde gravitationnelle se déplaçant à la vitesse de la lumière, mais devançant le champ magnétique (https://fr.wikipedia.org/wiki/Champ_magn%C3%A9tique_terrestre).

      Au temps la relativité générale concerne toute la matière, au temps votre modèle ne semble concerner que l’électromagnétisme.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 31 janvier 2023 08:51

      @Tzecoatl
       
      ’’C’est à dire qu’il s’agit d’une onde gravitationnelle se déplaçant à la vitesse de la lumière’’
      >
      Je dirai qu’il s’agit d’une onde gravitationnelle s’établissant à la vitesse de la lumière. Nuance.

       Je fais la différence entre la vitesse de déplacement et la vitesse d’établissement. En matière de gravitation, je dirai que le champ et l’onde ne font qu’une seule et même chose. En conséquence, la vitesse de déplacement est celle de l’objet qui crée le champ mais la vitesse d’établissement est celle de la lumière. Comme un faisceau (= le champ) lumineux issu d’un projecteur, tout simplement.
       
      La comparaison avec un monopole magnétique n’est pertinente que dans la mesure où les deux champs créés sont stationnaires. La différence étant que le monopole magnétique repousse ses autres alter ego, ce qui n’est évidemment pas le cas pour l’attraction massique (la gravitation, mot qui évoque surtout les objets célestes).
       
      ps. Ne prenez pas trop au sérieux mes considérations, je ne suis qu’un amateur très curieux mais sans aucune prétention révolutionnaire.
       
       
       ps. Sur le même sujet, des commentaires intéressants mais prudents sur cet article : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/des-ondes-gravitationnelles-non-un-177567


  • sirocco sirocco 27 janvier 2023 18:55

    "Il n’a pas vu venir ... la crise sanitaire qui a suivi ... pas vu venir non plus l’inflation qui vient, la récession qui va suivre assez fatalement. Pas vu venir non plus la crise énergétique ... le délabrement du parc nucléaire français..." 

    Mince alors ! Selon notre grand analyte politique olivier cabanel, les Français sont des victimes collatérales de la cécité et de l’imprévoyance de leur dictateur. C’est pas de bol quand même !

    Parce que le squatteur de l’Élysée n’a jamais eu la moindre intention de détruire la France, son industrie, son système de santé, son système de retraites, son réseau énergétique... au profit des USA et de l’oligarchie financière. Surtout pas ! Il ne veut que le bien des Français, vous le savez bien ! Chacun a pu s’en apercevoir depuis plusieurs années !

    Si vous pensez le contraire, si vous êtes convaincu que la destruction minutieuse de la France dans tous les domaines, entreprise par la tarlouze élyséenne sur ordre de ses maîtres, n’est pas une vue de l’esprit mais une réalité, c’est pas bien ! Vous n’êtes qu’un sale complotiste et olivier cabanel va se mettre en colère tout rouge contre vous !


    • charlyposte charlyposte 27 janvier 2023 19:06

      @sirocco
      Sans oublier celui d’être un pyromane au service du patrimoine, N.D en garde un si mauvais souvenir. smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 janvier 2023 19:28

      @sirocco
      je ne demande qu’à vous croire, mais j’ai bien peur que toute cette gestion soit plus à mettre au compte de l’incompétence...ceci dit, l’un n’empêche pas l’autre...et qu’il soit la marionnette des puissants me parait évident.


    • yakafokon 28 janvier 2023 07:48

      @sirocco
      Si ce n’était que de l’imprévoyance stratégique, cela pourrait lui être pardonné sans problème ( après-tout, nous avons été dirigés par de plus cons que lui, et ça ne date pas d’hier ).
      Mais le « nain de jardin » qui est à la tête de notre pays, n’est rien de moins qu’un traitre qui travaille pour défendre les intérêts des Etats-Unis, et qui sait pertinemment vers quelle catastrophe économique il entraine l’Union Européenne en général ( c’est lui le président provisoire de ce ramassis de crétins ), et la France en particulier !
      Cela porte un nom : haute trahison, et intelligence avec l’ennemi.
      Nous avons la Haute Cour de Justice pour statuer sur le sort de ce guignol !
      Avant, c’était le poteau d’exécution ( on était moins cons qu’aujourd’hui ) !
      Notre intervention en Ukraine est illégale, aux yeux du Droit français :
      1°) L’Ukraine n’appartient ni à l’Union Européenne, ni à l’ O.T.A.N.
      2°) Pour intervenir dans un conflit, il faut recueillir la majorité des 2/3 à l’Assemblée Nationale et au Sénat, pour autoriser notre armée à le faire.
      Or aucune autorisation de notre Congrès n’a été sollicitée, car cet escroc ( car c’est un escroc, selon le Canard Enchaîné de 2016, documents à l’appui ) s’assied comme ses maitres américains sur toutes les lois, quand elles le gênent !
      Et vous ne pourrez pas organiser un référendum d’initiative populaire, ce privilège étant réservé...au président de la République, donc à « Al Capone, il Capo dei Capi de la Cosa Nostra française » !
      Il ne nous reste plus que la rue pour déboulonner ce gouvernement de merde, qui veut nous précipiter vers le ravin comme les moutons de Panurge, pour défendre les intérêts de nos pires ennemis depuis 1945 : la Grande-Bretagne, les pays du Commonwealth, et les Etats-Unis !


    • yakafokon 28 janvier 2023 08:00

      @sirocco
      Mais si, il a vu tout ça arriver...puisque c’est lui qui a organisé ce foutoir, pour le compte de son Maître de Washington !
      Macron est un américain qui parle un excellent français, pratiquement sans accent !
      Etudes supérieures à la prestigieuse Université de Yale, puis emploi de trader dans deux banques d’affaire américaines !
      De la France, il n’en a strictement rien à cirer...et ça commence à se voir, même pour le plus crétin des français, quand on touche à sa bagnole et à sa bouffe !


  • https://www.youtube.com/watch?v=vgqWR_qUvYw

    L’UE autorise l’utilisation des insectes comme denrées alimentaires-« On marche sur la tête » V. Joron

    Le W E F  :

    War
    Exterminer
    Fuck

    Dame bullshit Ursula de la Hyène a signé une autorisation de commercialisée la farine d’insecte ...


    • charlyposte charlyposte 27 janvier 2023 19:19

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      LOL smiley j’ai une préférence pour les moustiques... c’est bourré de sang contaminé ! hum smiley


  • Les Anglais ayant de gros problèmes de place libre dans les prisons .

    Le gouvernement a autorisé l’incarcération de détenus hommes dans les prisons pour femme ...... ??????


  • Octave Lebel Octave Lebel 27 janvier 2023 20:40

    Le langage de la guerre.

    Il y a tous les jours dans nos médias (encore ce matin sur France Inter avec un historien qui n’avait que son bellicisme comme argument) des gens qui parlent le langage de la guerre visiblement assez fort pour nous inciter à nous taire. Avec la complicité passive et le plus souvent active de ce qui nous tient lieu de journalistes.

    Je me méfie. Du langage de la guerre à la guerre mondiale il n’y a que quelques pas que des imbéciles irresponsables et arrogants nous incitent à faire pas à pas sans nous dire où cela nous mène. Je suis assez sidéré à la fois de ce jeu manifeste et du grand silence sur les intérêts des différentes parties prenantes, les responsabilités des uns et des autres, les risques que nous encourons, les portes de sortie possibles. Comme si cela ne nous regardait surtout pas.

    Je suis assez sidéré de l’état de suspension démocratique auquel nous nous habituons (résignons ?).

    Est-ce parce que les médias parviennent à nous convaincre à défaut d’arriver encore à crédibiliser le pouvoir en place que nous sommes incapables de nous prendre en mains parce qu’ils sont les premiers à alimenter la confusion et la division et que nous nous prêtons peut-être un peu trop vite à leurs invitations sans bien voir les risques encourus ? 


  • Mon non négligeable passage dans l’armée de terre m’a permit de rencontrer des gens étonnant qui travaillaient notamment sur et avec les systèmes d’écoute .

    Un parmi tant d’autres m’a dit : -Toute activité dans l’eau , sur terre, dans les airs et plus haut provoque une signature sonore , plus généralement .
    Tout déplacement , frottement , changement d’état physique provoque une signature sonore .

    Il suffit de disposer d’un système complexe d’écoute, de discrimination , de localisation pour détecter , identifier , localiser l’activité ou le bruit . 

    Je répète , tous les intervenants de la chaîne TV « Public Sénat » sont des petits ouvriers de la connerie élyséenne au mieux de l’UkrOtan . 

    Ukraine : Pénicilline et K-52 russes contre les Abrams américains, les Leopard allemands, et les challenger britanniques ? (Valentin Vasilescu)


    Dans cette situation, les Russes chasseront les chars de l’OTAN tout comme ils l’ont fait avec les HIMARS, le problème le plus difficile étant de les détecter, en raison de leur grande mobilité. L’armée russe dispose déjà d’un moyen unique au monde et très efficace pour détecter les chars Challenger, Leopard et Abrams. Il s’agit du système 1B75 Pénicilline. Contrairement aux systèmes de contre-batterie occidentaux, basés sur le radar, le Pénicilline est un système passif. Il dispose de 12 canaux de réception télévisuelle et d’images thermiques haute résolution et d’un ensemble de capteurs acoustiques.

    Pénicilline peut établir automatiquement, dans un délai maximum de 5 secondes, les coordonnées du char qui a tiré, jusqu’à une distance maximale de 25 km. Une carte numérique avec les coordonnées GPS de la cible est transmise via des canaux cryptés aux systèmes de commande et de contrôle.

    En raison de leur vitesse de réaction élevée, les hélicoptères d’attaque Ka-52, armés de missiles antichars Vikhr-M, sont les plus efficaces contre ces chars de l’OTAN. Le copilote de l’hélicoptère utilise l’équipement I-251 Shkval-M pour détecter et cadrer la cible, à une distance de 10 à 12 km. Le copilote superpose le faisceau laser de visée sur le char ennemi et le missile Vikhr-M est automatiquement guidé par celui-ci.

    https://qactus.fr/2023/01/27/ukraine-penicilline-et-k-52-russes-contre-les-abrams-americains-les-leopard-allemands-et-les-challenger-britanniques-valentin-vasilescu/




  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 janvier 2023 09:14

    A force de faire joujou avec des chars. Cela se terminera avec la bombe H.... Malin....


  • par Xavier Moreau

    • Legrand quitte la Russie
    • Wagner = Washington
    • Mobilisation forcée en Ukraine
    • Corruption généralisée en Ukraine
    • Nouvelles armes et rideau de fer
    • SOS déroute ukrainienne
    • Armée russe vs OTAN
    • Des armes magiques pour Zelenski
    • Cartes des opérations militaires

    https://reseauinternational.net/offensive-russe-tank-pour-tous-russie-vs-otan/

    https://odysee.com/@STRATPOL:d/118y:f?src=embed&t=148.410272


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 janvier 2023 09:23

    Arrête ton char Macron. Ton Karma est déjà assez chargé comme cela. 


  • Voilà en voulant publier ce genre d’article ,https://reseauinternational.net/ukraine-otan-la-rehabilitation-du-bataillon-neonazi-azov-en-marche/

    Où l’on y voit le symbole du régiment AZOV . Face Book(meta) a bloqué sa publication sous le prétexte que cette photo représentant le symbole du régiment AZOV participait à faire de la propagande Nazi, Terroriste .


    La réaction de meta disqualifie les propos et l’aide à l’Ukraine pratiqué par Macron, Biden, la commission européenne et plus largement les pays européens .

    Avec patience on peut facilement trouver des couilles dans le potage occidental, dans la propagande Occidentale et réduire ses dirigeants au statut d’imbécile .

    Ursula la Hyène des bécasses ....

     


  • zygzornifle zygzornifle 29 janvier 2023 11:04

    Poutine veut imposer la retraite a 60 ans et les allocs chômage non dégressives au reste du monde, c’est pour cela qu’il se lance dans cette guerre sainte .....


  • https://reseauinternational.net/avec-ou-sans-chars-abrams-et-leopard-loccident-envoie-lukraine-droit-dans-le-piege-russe/

    par Valentin Vasilescu

    L’armée russe a pris deux mesures importantes pour modifier l’équilibre des forces en Ukraine. Le premier fut le retrait de la région de Kherson, au sud du Dniepr (sur une ligne qui ne peut être franchie par les Ukrainiens) et la stabilisation de la ligne de défense sur l’axe Kupyansk-Kreminna.

    Dans un deuxième temps, le PMC Wagner a pris l’initiative de lancer une offensive de moyenne envergure dans la région de Bakhmout. Peu après, des offensives plus modestes des forces opérationnelles russes « Sud » et « Est » ont eu lieu au sud de Bakhmut dans 5 directions entre Donetsk et Ouglidar1.


  • https://lecourrierdesstrateges.fr/2023/01/31/signaux-faibles-mais-inquietants-dun-embrasement-generalise/

    Alors que le feu couve et croît doucement en France, avec une grève largement suivie et une lutte visiblement sans compromis possible sur la réforme des retraites, c’est l’ensemble de la situation mondiale qui se dégrade dangereusement. Dans les différentes séries historiques qui se croisent en ce moment (dettes publiques, concurrence industrielle au sein de l’Occident, rivalité autour de l’imperium américain), chaque « segment » semble pris d’une effervescence de moins en moins contrôlable. Les ingrédients d’un embrasement généralisé prennent forme. Le « passage à l’acte » n’est pas acquis, mais le Nouvel Ordre Mondial ne devrait pas se mettre en place dans une parfaite fluidité…


  • https://lecourrierdesstrateges.fr/2023/01/30/le-vaisseau-amiral-gorchkov-equipe-de-zircons-sest-approche-des-etats-unis-a-distance-de-tir-par-oleg-isaichenko/

    La frégate du nom de l’Amiral de la flotte de l’Union soviétique Gorshkov, opérant dans la partie ouest de l’océan Atlantique, a mené un exercice utilisant des armes de missiles hypersoniques en utilisant la simulation informatique. C’est ce qu’a annoncé mercredi le ministère de la Défense. La frégate a effectué une frappe avec un missile Zircon sur une cible marine imitant un faux navire ennemi et située à une distance de plus de 900 kilomètres. Le département militaire a souligné qu’au cours des exercices, l’équipage du navire a fait preuve d’une grande coordination d’actions. Selon le commandant du navire, le capitaine de 1er rang Igor Krokhmal, l’efficacité du lancement était a été en conformité totale avec les attentes. Les exercices, selon lui, ont confirmé toutes les caractéristiques énoncées dans le projet.


Réagir