lundi 22 mai 2023 - par Décoder l’éco

COVID-19 : Le Parisien commence enfin le débat !

Un nouvel article a été publié dans le journal le Parisien « Mortalité du Covid-19 : ce best-seller qui joue avec les chiffres ». Cela fait suite aux deux articles  : « En tête des ventes et des fakenews, le business des livres classés antivax » et « Effets indésirables, ARN messager…On a vérifié 7 affirmations de deux livres jugés antivax » qui avait été publiés par ce même journal. Dans une démarche d’écoute et d’échanges d’arguments pour participer au débat public, et avec l’ami Pierre-Yves Covid, chercheur travaillant sous pseudonyme et contributeur de mon livre, nous y avions répondu dans une vidéo : Covid 19 : le Parisien garde les yeux grand fermés. Nous y avions au passage découvert l’intéressant travail réalisé par Elsa Mari, qui a publié un travail similaire au nôtre sur le sujet de la chirurgie esthétique : « Génération Bistouri - Enquête sur les ravages de la chirurgie esthétique chez les jeunes ». Nous nous étonnions qu’aucune connexion ne soit faite par la journaliste entre ce sujet pour lequel l’industrie pharmaceutique s’enrichit sur le dos des patients, en utilisant des influenceurs et des médecins grassement payés, et en niant les effets indésirables de cette pratique, avec ce qui s’est passé pendant la crise Covid-19 que je dénonce dans mon livre.

Aujourd’hui nous nous félicitons qu’un début de débat contradictoire puisse enfin avoir lieu. Chacun doit pouvoir faire part de ses potentiels désaccords sur l’interprétation des données. Dans la lignée du travail précédemment réalisé, nous vous proposons une réponse à ce nouvel article, et bonne nouvelle, on parle de plus en plus du fond !

 

Lien vers la vidéo : https://youtu.be/gx1_XKk_hFU

Retour sur la genèse de l’article

C’est mon éditeur qui m’a appris la sortie d’un nouvel article du Parisien sur mon livre. Vu son titre : « Mortalité du Covid-19 : ce best-seller qui joue avec les chiffres », j’ai pensé faire face à un nouvel article de propagande sans débat, comme je l’ai vécu trop souvent. Nicolas Berrod ne m’a pas envoyé de message au moment de la publication de son article, pour que je sois au courant, ou même que je puisse en être un des premiers lecteurs. J’ai été choqué et déçu, car j’ai passé beaucoup de temps à répondre à Nicolas Berrod pour l’écriture de ces articles. J’ai donc publié un tweet faisant part de mon agacement quant à cette pratique. Nicolas Berrod m’a contacté par mail dans la foulée pour me prévenir que son article reprenait bien des éléments d’une discussion que nous avions eu au mois de mars. En attendant de pouvoir lire son article, j’ai immédiatement supprimé mon tweet et lui ai rappelé que la loi m’autorise à lire tout article qui me concerne. C’est la deuxième fois que les articles de Nicolas Berrod sont diffusés sans m’en envoyer une copie ni même me prévenir de la diffusion. Je m’en suis déjà plaint la dernière fois. Je ne demande même pas un droit de relecture, juste d’être prévenu, sachant que je passe beaucoup de temps à répondre bénévolement.

Après lecture de l’article, j’ai constaté que Nicolas Berrod a fait son travail de journaliste. Son article se base sur un écrit que lui a envoyé l’Insee qui prétend que mon ouvrage aurait plusieurs « biais, erreurs ou arguments de mauvaise foi ». Je n’ai jamais vu cet écrit et ne sais pas qui en est l’auteur. Mais il est vrai qu’au mois de mars, j’avais répondu à différentes questions techniques de Nicolas Berrod. Je ne savais pas qu’elles venaient de cet écrit. Même si je ne suis pas d’accord avec les conclusions, il a bien lu et tenté de comprendre et de retranscrire les arguments de chaque partie. Il n’a pas le bagage scientifique pour donner raison à l’une ou l’autre partie, et devrait neutraliser un peu plus son propos, mais l’essentiel est là. J’ai donc présenté mes excuses en privé auprès de lui et publiquement sur mon compte Twitter.

Je trouve un peu dommage son thread qui a suivi sur Twitter qui prend nettement parti contre mes propos alors que son article est plus nuancé que ça. Chacun jugera de qui a finalement le comportement le plus respectueux.

Jouer avec les chiffres ?

L’article s’intitule « Mortalité du Covid-19 : ce best-seller qui joue avec les chiffres ». Le but de l’expression utilisée est clairement de décrédibiliser le travail fourni. Je tiens à rappeler qu’il ne s’agit pas d’un jeu. En effet, on parle de personnes décédées, c’est donc un sujet sérieux, et que derrière ces données se cachent des vies humaines et potentiellement des familles endeuillées. Au passage, notons que les décès ne représentent que la partie émergée de l’iceberg. Un grand nombre de personnes souffrent de conséquences de mesures politico-sanitaire durant la crise COVID, que nous jugeons, raisonnement à l’appui, hasardeuses et contreproductives : les personnels suspendus évidemment, toutes les personnes qui se sont senties mal du fait des contraintes, les enfants, masqués, confinés, interdits de sortie, les victimes des effets indésirables de la vaccinations etc. L’objectif de tout ce travail n’est pas de vendre des livres, puisque je n’en touche aucun revenu, et que mes vidéos ne sont pas monétisées, mais que la lumière puisse être faite sur la période que nous avons traversée. L’objectif est que la parole des victimes puisse être libérée et que nous puissions, à l’avenir, ne plus céder à la psychose, revenir ou aller vers un consentement libre et éclairé, pas seulement sur les vaccins COVID, ou les vaccins, mais pour l’ensemble des actes médicaux, opérations de chirurgies esthétiques comprises !

Surmortalité ou pas ?

L’article de Nicolas Berrod me donne raison sur le fait que, lorsque l’on parle de décès, il faut prendre en compte la taille de la population et l’âge des gens.

  • S’il y a plus de décès chaque année en Allemagne qu’au Liechtenstein, ce n’est pas parce que l’Allemagne c’est dangereux et que le Liechtenstein c’est sûr. C’est parce qu’il y a 2000 fois plus d’habitants en Allemagne qu’au Liechtenstein.

  • S’il y a plus de décès chaque année dans un Ehpad de 200 personnes que dans une école maternelle de 200 enfants, ce n’est pas parce que l’Ehpad c’est dangereux et que l’école maternelle c’est sûr. C’est parce que les résidents d’un Ehpad sont très âgés alors que ceux d’une école maternelle sont jeunes.

Or, si on prend en compte l’âge des gens et la population, on se rend compte que la mortalité de 2020 en France, est la même que celle de 2015. Difficile alors de parler d’hécatombe. Mais Nicolas Berrod reprend l’argument de l’Insee qui dit que la hausse de décès entre 2019 et 2020 est exceptionnelle. L’affirmation de l’Insee est parfaitement juste. Pour apporter l’information complète il faut donc donner les deux aspects. Il faut dire : « En 2020, la France a connu un record de hausse de mortalité par rapport à 2019, mais l’année 2020 reste l’une des années les moins mortelles de toute l’Histoire ». Je souligne donc qu’il manque la moitié de l’information et ce n’est pas neutre. 

Imaginons qu’un enfant batte un record de croissance, en gagnant 10% de sa taille en une année. Si ce record a été battu par un enfant qui faisait 1m et est passé à 1m10, ce n’est pas la même chose que s’il faisait déjà 2m et fait désormais 2m20. Comme l’année 2019 est l’année la moins mortelle de toute l’histoire, il est facile d’avoir un gros taux d’augmentation. Plus on est bas au départ et plus la part d’augmentation peut être grande. Il est facile de doubler sa fortune quand on ne possède qu’un euro. C’est plus dur quand on en a 100 000.

Ne donner qu’un des aspects des statistiques, ce n’est pas rester neutre et faire avancer le débat public. C’est avoir un parti pris.

Ensuite Nicolas Berrod rappelle que mon livre critique le modèle retenu par l’Insee pour annoncer 95 000 décès excédentaires. D’abord, l’article relate ma critique du choix de la fenêtre temporelle retenue pour comparer la mortalité. L’institut, qui a retenu 22 mois, indique qu’il n’y a aucun problème de ce côté-là, puisque les durées sont les mêmes. Il manquerait plus que ça que de comparer sur des durées différentes. Mais je maintiens que c’est un problème, et une limite importante, de comparer la mortalité sur une période qui n’est pas un multiple de 12 et n'inclut pas le début de l’année 2020, donc l’hiver où se concentrent les décès. La mortalité augmente quand il fait très chaud ou très froid. Il suffit qu’une vague de froid se soit produite juste en dehors de la période retenue pour biaiser complètement les résultats. D’ailleurs, l’Insee admet que l’hiver 2019-2020 a été très doux et donc que l’année 2020 a démarré avec très peu de décès. Comme les humains ne sont pas éternels, il est normal d’observer un effet de rattrapage un peu plus tard dans l’année. Tronquer la période d’observation pour maximiser la surmortalité ce n’est pas neutre, c’est un parti-pris.

Ensuite, Nicolas Berrod relate les explications de l’Insee concernant le modèle qu’ils ont choisi pour calculer une “mortalité attendue en 2020” et ainsi en déduire une surmortalité qui est la différence entre la mortalité attendue par le modèle et la mortalité observée.

Dans son article, l'Insee prolonge la baisse observée ces dernières années sur 2020. Ce que j’ai appelé “ne pas lever le nez de sa copie”. En effet, en prolongeant les dernières années, le modèle de prévision de l’Insee ne prend pas en compte l’existence des années moissons et donc de fluctuations habituelles de la mortalité. D’ailleurs parmi les différents scénarios, l’Insee choisit celui qui va minimiser la mortalité attendue et donc maximiser la surmortalité.

JPEG

Mais ce n’est même pas le plus gros problème. En effet, ce que je critique, c’est qu’en prolongeant une tendance de baisse de la mortalité, les calculs de l’Insee prévoient une mortalité de 2020 plus faible que ce qui n’a jamais existé dans l’histoire. Ce n’est pas raisonnable, ni scientifique. Faire un modèle qui prévoit en 2020, moins de mort que ce qui n’a jamais été observé, pour ensuite pousser des cris d'orfraie lorsqu’on constate que ce n’est pas arrivé, n’est pas raisonnable. Dans le livre, je prolonge le raisonnement jusqu’à l’absurde en disant que si on continue, on va même trouver des taux de mortalité qui tombent à 0 et en déduire que les humains vont devenir immortels, voire ressusciter à partir de 2068 !

JPEG

Nicolas Berrod reprend alors les arguments de l’institut : “Un tel raisonnement fait tiquer l’Insee. Et pour cause : ce n’est pas ce que font ses statisticiens. « Si les quotients de mortalité ont baissé en moyenne de 1 % par an à un âge donné entre 2010 et 2019, on suppose qu’ils vont à nouveau baisser de 1 % par an à cet âge de 2020 à 2022 », explique l’institut. Avec cette méthode, on se rapproche peu à peu de la valeur 0… mais on ne l’atteint jamais. Pierre Chaillot fait donc dire à l’Insee ce que l’organisme ne dit pas. Il se défend en reprochant « un oubli méthodologique » dans la publication, voire « de la mauvaise foi ».”

A la lecture de ce paragraphe, Nicolas Berrod donne l’impression que j’ai fait une erreur et que je n’ai pas de contre-argument à répondre. C’est faux et ce n’est pas très classe de sa part sachant que je lui ai fait une réponse assez détaillée le 20 mars 2023 que voici :

Il n'y a aucune référence à un logarithme, ni dans l'étude, ni dans sa méthodologie, ni dans le billet de blog qui l'accompagne. L'étude fait uniquement mention de la projection d'une tendance. Sans plus de détail, cela signifie "linéaire". C'est donc un oubli méthodologique de la part de l'auteur, ou de la mauvaise foi de la part de la personne qui vous a donné cette information. Quoi qu'il en soit, même si on appliquait une tendance logarithmique, la projection serait toujours parfaitement incohérente puisqu'elle prévoit en 2020 des taux de mortalité plus faibles que ce qui n'a jamais existé dans toute l'histoire. Facile alors de prétendre observer une surmortalité, et c'est bien le reproche que j'adresse à cette méthode.

JPEG

Pour comprendre le problème du calcul de surmortalité à l’aide d’une projection, faisons une analogie. Imaginons un enfant qui mesure 1 m 50. Cet enfant a grandi de 5 cm par an. Il y a 10 ans, il ne mesurait qu’un mètre. Selon la théorie de la croissance attendue, historiquement vérifiée sur la dernière décennie, l’enfant devrait mesurer 2 m dans 10 ans. Si dans 10 ans il ne mesure qu’ 1m80, d’après la méthode de la croissance attendue, doit-on conclure que l’on a affaire à une « sous croissance » record de 20 cm ? Ou que l’enfant a rétréci de 20 cm ? Évidemment non. On peut seulement conclure que la tendance ne s’est pas poursuivie au rythme précédent, et que le modèle n’est pas valable, ou si l’on veut que l’enfant a moins grandi que s’il avait plus grandi. Il en est de même pour les données de mortalités. On a eu plus de morts que si l’on avait eu moins de morts, on ne peut guère aller plus loin.

Dans tous les cas, les chiffres présentés par l’Insee sont justes, d’ailleurs j’utilise les mêmes, les calculs sont exacts, mais c’est la manière de présenter qui n’est pas neutre. Il faut toujours donner tous les aspects d’une analyse et ne rien cacher. C’est ce que j’essaye de faire dans mon livre et qui aurait dû être fait depuis 3 ans.

Quid des 69 000 décès “directement dus au Covid” en 2020 ?

A la lecture de cette nouvelle section de l’article, on se demande s’il font exprès ou s’ils n’ont vraiment rien compris à mon livre. J’y explique par a+b pourquoi les données estampillées “Covid-19” ne tiennent pas la route et sont entièrement biaisées. C’est pourquoi il est plus pertinent, et même nécessaire, de travailler sur les données de mortalité toute causes confondues.

Voici la question que m’a posé Nicolas Berrod :

L’analyse des certificats de décès a permis d’établir que « l'épidémie de Covid-19 a directement causé le décès de 69 000 personnes en France » en 2020. En quoi ce bilan ne permet-il pas de dire que le Covid a eu un lourd impact ?

Et voici ma réponse du 20 mars 2020 :

Vous commencerez par noter que l'Inserm est entièrement d'accord avec moi concernant la mortalité générale sur l'année 2020. Le tableau 3 montre une différence de moins de 1% entre les niveaux de mortalité standardisée de 2015 et de 2020.

Ensuite, je note que vous faites une omission lourde de conséquence dans le titre de l'étude. La deuxième partie est "quand les autres grandes causes de décès baissent". L'Inserm avoue par son étude que les "morts du Covid" sont des récupérations des autres causes de mortalité : "par rapport à la période 2015-2017, la mortalité par tumeurs, maladies cardio-neurovasculaires, maladies du système nerveux, troubles mentaux et du comportement a diminué, notamment chez les personnes âgées de 85 ans ou plus." Les statistiques de "mort du Covid-19" sont avant tout un transfert de codage. Des personnes âgées, en fin de vie, souffrant de maladies graves, ont été "codifiées" en tant que mort du Covid-19. Nous ne mesurons pas l'impact d'un virus, mais celui de l'arrivée d'un nouveau code, qui va récupérer les morts des autres.

Le Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de Décès (CépiDc) de l’Inserm, travaille à partir des “causes de décès” remplis par les médecins sur les certificats de décès. En 2020, 77535 certificats de décès portaient la mention “Covid-19”. Parmi ces derniers, il a été décidé d’attribuer le Covid-19 comme cause principale pour 69238. Ce n’est pas une preuve définitive de causalité. Pour arriver à cette statistique, des informations prises sur des documents administratifs ont été suivies de choix qui doivent être discutés, tout particulièrement lorsque les résultats montrent des incohérences aussi flagrantes.

Il est extrêmement rare qu’une autopsie soit réalisée sur les personnes âgées découvertes décédées chez elles. La cause principale de décès est donc parfaitement inconnue dans une grande partie des cas et renseignée arbitrairement par le médecin constatant le décès. Il est évident que dans une période de psychose où le discours dominant est d’accuser le Covid-19 de tuer les personnes âgées, on voit apparaître des Covid-19 dans les certificats de décès, et donc dans les statistiques. Ce n’est pas une preuve et encore moins une estimation fiable de la “mortalité due au virus”. 

Concernant les personnes décédées à l’hôpital, la situation est encore plus nette. Le site scansanté nous permet de connaître les hospitalisations selon le groupe homogène de malades (GHM). On observe ainsi qu’en 2020 les hospitalisations enregistrées comme Covid-19 (se trouvant dans les GHM Infections et inflammations respiratoires) sont un simple transfert des hospitalisations autrefois enregistrées dans d’autres maladies (notamment les bronchites, bronchiolites, bronchopneumopathies, et grippes). C’est la création du code d’urgence “U07.X Covid-19” par l’OMS en janvier 2020 qui a généré le début de son utilisation par les hôpitaux. La consigne a d’ailleurs été passée par l’ATIH de déclarer tous les patients comme “COVID-19, virus identifié”, même lorsqu’aucun test n’avait été effectué sur le patient. Les statistiques d'hospitalisation et de décès à l'hôpital enregistrées en tant que "Covid-19" sont la conséquence d'une décision administrative. Cela n'a rien de scientifique et est, par conséquent, parfaitement inexploitable, sauf pour montrer son incohérence totale.

Concernant les Ehpad enfin, je montre dans le livre que sur la période du premier confinement, pratiquement tous les décès ont été déclarés en tant que "Covid-19". Cela n'a absolument aucun sens et ne fait que renforcer toutes ces preuves d'une supercherie de comptage.

Ajoutons quand même que c’est assez délicieux de voir l’INSERM se défendre derrière l’OMS à propos de cette méthode de classification : « Cette méthode de classification répond pourtant à une méthodologie très précise. « Les 69 000 décès dus au Covid en cause initiale s’appuient sur une base exhaustive et l’application des règles définies internationalement par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) », explique Élise Coudin, directrice du CépiDc ». Je suis prêt à faire des efforts de pédagogie pour aider les journalistes à suivre, mais je ne peux pas non plus lire le livre à leur place. Déjà que je l’ai écrit pour leur permettre de comprendre sans avoir à faire toutes les investigations qui incombent au travail de journaliste. Et ce n’est pas parce que l’OMS à écrit des règles que les données n’en sont pas moins biaisées. Les arguments d’autorité cela suffit. L’OMS est loin d’être une référence scientifique,était déjà pointée du doigt par le Sénat il y a 10 ans pour ses nombreux conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique dans le cadre du rapport sur l’escroquerie H1N1. 

L’article du Parisien insiste : « En France, le travail de codage en 2020 « a été entièrement réalisé par l’équipe de nosologistes spécialistes de la classification internationale des maladies et des règles de l’OMS », détaille Élise Coudin ». J’explique exactement dans mon livre en quoi c’est un problème… Donc à ce stade, soit ils n’ont pas lu le livre, soit ils ne veulent pas comprendre. Je sais que le livre est long, mais pour prétendre en faire un décryptage, il faut se mettre au boulot !

Des pics épidémiques bien visibles chez les personnes âgées

L’article me cite : « La tranche d’âge des plus de 65 ans connaît des périodes de hausse de mortalité visibles chaque année » (Pierre Chaillot).

Nicolas Berrod confirme mon propos, et victoire, écrit noir sur blanc : « En revanche, on n’observe pas vraiment de surmortalité chez les moins de 65 ans en 2020. ». Donc commençons par célébrer ce point, argument encore catégorisé comme complotiste il y a peu. Les données sont têtues et le narratif ne tient plus… Le « rien d’étonnant » évoqué dans l’article mériterait un oscar de la mauvaise fois après toutes les informations que vous avez relayées laissant entendre le contraire. Oscar du meilleur retournement de veste !!

On peut lire ensuite : “Pierre Chaillot laisse ensuite entendre que la surmortalité chez les plus de 65 ans pourrait s’expliquer par les mesures prises au printemps et à l’automne, en premier lieu le confinement, plutôt que par l’épidémie de Covid-19”. Et plus bas “En effet, sans mesures visant à limiter la circulation du SARS-CoV2, la surmortalité aurait peut-être été encore plus élevée.” Comme je l’ai signalé à Nicolas Berrod, son raisonnement est problématique car il présuppose une efficacité des mesures de distanciations sociales pour freiner l’épidémie. Or, il n’a aucune source scientifique permettant de justifier la prétendue efficacité des mesures prises. Et pour cause, il n’existait rien avant la crise, et après la crise les seules qui ont servi de caution à ces pratiques sont des modèles mathématiques basés sur des raisonnements circulaires. Comme je le montre dans le livre, ces articles supposent que le confinement est efficace, font ensuite une modélisation mathématique compliquée pour noyer le poisson, puis retombent sur le résultat que le confinement est efficace et font semblant d’avoir prouvé quelque chose. On remarque d’ailleurs que la littérature scientifique regorge de plus en plus d’articles remettant en cause l’efficacité de ces mesures, sans même aborder les dommages collatéraux qu’elles engendrent.

Enfin, le meilleur pour la fin, avec la question :

La vaccination à l’origine d’une forte surmortalité chez les jeunes ?

L’article me cite : « « Les pics de mortalité sont trop souvent proches des pics vaccinaux pour que cela soit dû au hasard » (Pierre Chaillot) ».

Il m’accuse ensuite de ne montrer que les graphiques qui m'arrangent, de « cherry-picking » , pour notre spécialiste anglophone Tristan Mendès France.

Premièrement, je rappelle que cette situation ne m’arrange pas du tout. Je préfèrerai de loin me tromper, et que l’état de santé des populations, peu importe leur nombre de doses injectées, soit le meilleur possible. Comme évoqué précédemment, nous parlons ici de données de mortalité, et donc de vie humaines. Deuxièmement, je ne peux effectivement pas mettre tous les graphiques dans mon livre déjà long. Comme je l’ai dit à Nicolas Berrod, il y a 20 pays fois 6 tranches d’âge, soit 120 graphiques. J’en ai mis 12, je me suis fixé comme contrainte de représenter 2 graphiques par tranche d’âge avec uniquement des pays différents partout. Je ne pouvais pas faire plus. J’ajoute que mon code en accès libre pour que quiconque puisse aller vérifier par lui-même que je n’ai pas fait d’erreur, ou aller voir les données du pays de son choix. Et pourquoi pas observer des éléments qui m'auraient échappé. Je n’ai pas de dogme, et aucun problème à évoluer si l’on m’apporte une preuve d’erreur dans un calcul ou une interprétation. C’est assez amusant que tous les journalistes et fact-checkers oublient de mentionner ce point…

L’article enchaîne sur un « Corrélation n’est pas causalité ». Merci beaucoup ! Je suis statisticien de métier depuis 15 ans, et c’est le sujet principal de mon livre. Mais c’est tout particulièrement délicieux car, juste après avoir dit ça, Nicolas Berrod enchaîne sur une corrélation des données de surmortalité toutes causes chez les jeunes, avec celles des données de décès COVID tous âges, en sous-entendant une causalité. On vient tout juste de dire, corrélation n’est pas causalité, mais là c’est plus le cas ? En fait c’est quand ça vous arrange, c’est ça ? J’ai bon ? La causalité on l’admet pour les statistiques Covid et on la refuse pour la vaccination. C’est pratique.

Les statistiques ne peuvent pas et ne pourront jamais montrer plus qu’une corrélation. En revanche, cette corrélation est un signal inquiétant, qui par ailleurs se combine avec d’autres signaux alarmants notamment issues de la pharmacovigilance passive, et qui mériterait une enquête sérieuse et transparente sur la question. Une fois n’est pas coutume, la publication de données de mortalités par statut vaccinal, ainsi que les statistiques de délais entre date de décès et vaccination apporteraient de précieux éléments pour faire la lumière. Cela permettrait ainsi d’infirmer ou de renforcer l’hypothèse de causalité. On comprend très bien qu’un certain nombre d’acteurs politiques ayant incité et presque obligé cette vaccination, et les acteurs pharmaceutiques soient réticents à faire la transparence, mais la santé de nos jeunes vaut bien cela, non ? Encore un effort cher Nicolas Berrod, la lumière est juste au-delà des œillères.



97 réactions


  • leypanou 22 mai 2023 12:53

    En plus de cet article très instructif, écouter le statisticien Vincent Pavan parler de la mortalité toutes causes en France lors de l’International Covid Summit III à Bruxelles les 2 au 4 mai 2023 apprend beaucoup de choses.

    A ma connaissance, aucun media n’en a parlé.

    Le lien est , çà dure 20mn Partie II, à partir de 2:26:15.


  • Giordano Bruno - Non vacciné Giordano Bruno - Non vacciné 22 mai 2023 12:54

    Merci pour votre travail !


  • charlyposte charlyposte 22 mai 2023 13:17

    S.O.S ! un coup d’avance sur la doxa car j’ai toujours une seringue pleine sous l’oreiller smiley une seule contrainte, me lever pour mettre deux glaçons dans mon petit jaune nocturne ! smiley


  • charlyposte charlyposte 22 mai 2023 13:26

    PFIZER ET MODERNA me souffle à l’oreille que la prochaine plandémie c’est sans vaseline, mais avec des couches-culottes sans modération et surtout à prix d’or ....évidemment smiley


  • Adèle Coupechoux 22 mai 2023 13:32

    Merci pour cet article. Seul élément que je conteste, « On comprend très bien qu’un certain nombre d’acteurs politiques ayant incité et presque obligé cette vaccination.. »

    La vaccination a été rendue obligatoire et pas presque, non seulement pour les soignants mais aussi les pompiers, pour circuler, pour participer à des évènements, certains comme le distributeur Leclerc était prêt à restreindre l’accès de ses magasins aux titulaires d’un passe vaccinal.

    La pression et les multiples incitations à la haine ont été tels qu’il n’est pas possible de dire que la vaccination n’a pas été forcée.

    Fabius, le nom de récidivistes à ne plus jamais oublier.


    • charlyposte charlyposte 22 mai 2023 13:49

      @Adèle Coupechoux
      Que dire du clown aux manettes clamer haut et fort * NOUS SOMMES EN GUERRE * !!! visiblement les veaux adorent tout ce qui fait peur, pour preuve, ils z’ont reveautés les yeux fermés pour le fantôme de l’opéra  smiley


  • Pauline pas Bismutée 22 mai 2023 14:04

    Sauf qu’on ne peut « de-vacciner » les « naïfs », ou ceux qui n’ont vraiment pas eu le choix (ceux qui devaient garder leur boulot pour payer le loyer et faire bouffer les enfants), et les gamins ?????

    Les gamins qui ont été vaccinés ????

     smiley


    • charlyposte charlyposte 22 mai 2023 14:10

      @Pauline pas Bismutée
      Y compris l’obligation vaccinale pour boire un café en terrasse smiley c’est dire la puissance de L.OMS, DE BIG-PHARMA ET DE LA FINANCE ! smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 mai 2023 14:41

      @charlyposte
       
       ’’Y compris l’obligation vaccinale pour boire un café en terrasse  c’est dire la puissance de L.OMS, DE BIG-PHARMA ET DE LA FINANCE ! ’’
      >
       Et aussi la bêtise de certains.


    • charlyposte charlyposte 22 mai 2023 14:49

      @Francis, agnotologue
      Tu veux dire la bêtise des chefs d’états !


    • Adèle Coupechoux 22 mai 2023 15:06

      @charlyposte

      la bêtise des chefs d’états, ou plutôt leur malveillance, celle des médecins, des laboratoires, des médias...


    • charlyposte charlyposte 22 mai 2023 15:23

      @Adèle Coupechoux
      Il est vrai que tous ses médecins de plateaux TV et leurs pitreries en direct devant des millions de gens smiley comme quoi, la gamelle sera toujours bonne, pourvu que le mensonge entre dans le cerveau du lambda de gré ou de force smiley je n’ai pas succombé à cette arnaque et je dis OUF.... mon cerveau est totalement sain et sauf smiley cette bande de pirates ne passera pas dans mon logiciel, jamais jamais smiley


    • Pauline pas Bismutée 22 mai 2023 16:07

      @charlyposte

      Et y’a quelqu’un qui trouve ça bien qu’on ait vacciné les mômes !

      Un actionnaire de big pharma sans doute…

       smiley

    • Xenozoid Xenozoid 22 mai 2023 16:19

      @Pauline pas Bismutée

      tu sais pauline a ce niveau, je pense que ce qui est est important dans cette histoire covidchock, ce n’est pas le vaccin, c’est la confirmation qu’on faire tout avec une population appeuré, divisée, et absolument consentante, si le pouvoir corrompt alors l’esclavage le valide absolument


    • charlyposte charlyposte 22 mai 2023 16:23

      @Xenozoid
      Bientôt la plume dans le fion obligatoire pour marcher sur un trottoir qu’il soit à gauche ou à droite ! smiley


    • Pauline pas Bismutée 22 mai 2023 18:50

      @Xenozoid

      Bien sur ! Et pour certains d’entre nous, ils ont tout coupé : boulot, revenus, accès aux soins, a la bouffe, déplacements, tout....et il a fallu tenir !


    • Xenozoid Xenozoid 22 mai 2023 18:52

      @Pauline pas Bismutée

      yep


    • rogal 23 mai 2023 11:25

      @Adèle Coupechoux
      Ni oubli, ni pardon !


  • beo111 beo111 22 mai 2023 15:03

    Le grand débat au aussi commencé autour des apprentis sorciers d’Henrion Caude. D’après les apprentis journalistes de L’Express, il ne faut pas lire ce livre, car il tue. smiley


  • Yann Esteveny 22 mai 2023 15:32

    Message à tous,

    Je cite l’auteur : « Aujourd’hui nous nous félicitons qu’un début de débat contradictoire puisse enfin avoir lieu. »

    Certains ont le culot d’essayer de faire croire à la possibilité d’un quelconque débat alors que la censure règne en maître sur le sujet de la plandémie depuis le début et que cela continue ! Il faut être sacrément possédé pour croire que « Le Parisien » est train d’ouvrir le débat !

    Voici les titres des cinq articles que je n’ai jamais pu faire publier sur Agoravox depuis trois années et le dernier est toujours en « modération » :
    - Epidémie - Vivre et mourir
    - Covid-19 et virus du mensonge
    - Quels sont les bons gestes barrières au terrorisme sanitaire ?
    - Ils ne mouraient pas tous, mais tous en suffoquaient
    - DES ORIGINES DU MONDIALISME A LA GRANDE REINITIALISATION

    Quant au débat sur la censure sur Agoravox, un excellent article de Madame Nicole Cheverney qui faisait la quasi unanimité n’a jamais pu être publié ici.

    Ouvrir le débat ! Il s’agirait surtout que chacun ouvre son intelligence sur des menteurs qui mènent la danse.


  • Xenozoid Xenozoid 22 mai 2023 16:08

    lol... too late, le mal est fait


  • pipiou 22 mai 2023 16:16

    La tendance à la baisse de mortalité se maintient depuis plus de 50 ans, donc dire que une hypothèse de baisse de la mortalité est « incohérente » ce n’est carrément pas honnête du tout, ni scientifique.

    Pareil, concernant le doute sur l’effet des mesures sanitaires, ce n’est vraiment pas étayé.

    Donc l’auteur ne fournit pas beaucoup de preuves de ce qu’il avance et il utilise un peu trop facilement les accusations de « supercherie ».


    • troletbuse troletbuse 22 mai 2023 19:12

      @pipiou

      Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.

      Audiard aurait pu te prendre comme exemple !  smiley


    • Joséphine Joséphine 22 mai 2023 20:07

      @troletbuse

      Ces vaccins sont une catastrophe pour les moins de 40 ans, et encore pire pour les moins de 25 ans ! Il n’y a jamais eu autant de sportifs et d’athlètes, jeunes et en bonne santé, qui sont tombés. Ils étaient pourtant minces, musclés, mais quintuple injectés. 

      Ami médecin adorateur de la piqure, te souviens du code de Nuremberg ?


    • troletbuse troletbuse 22 mai 2023 21:05

      @Joséphine
      Je sais, je sais
      Mais les moutons sont dans le déni et ils ne veulent pas que ce soit vrai.
      Comme pour Bakhmoumoute smiley


    • troletbuse troletbuse 22 mai 2023 21:17

      @Joséphine
      Samedi manif dénonçant les effets secondaires et les décès avec photos des décédés, nom, âge.
      Il y a 2 mois personne n’y faisait attention mais samedi de nombreuses personnes s’intéressent.
      Une dame : J’ai pris 5 doses et depuis, je suis toujours mal foutue. Terminé le waxxin.
      On lui conseille le NAK etc mais elle répond
      Il est trop tard, leur saloperie est dans tout mon corps.


    • Joséphine Joséphine 22 mai 2023 22:12

      @troletbuse

      J’ai constaté sur Twitter que la chaine franco-ukrainienne LCI était en PLS ! Les pro-Zelinsky Aile-Jet-Thé-Baie vont bientôt faire des grand-écarts dans tous les sens pour nous expilquer qu’il ne se passe rien à Bakhmout ! De même que le Vaxxin ne tue pas....


    • Legestr glaz Legestr glaz 23 mai 2023 09:33

      @pipiou

      copié-collé : « La tendance à la baisse de mortalité se maintient depuis plus de 50 ans »

      Faudrait simplement se tenir au courant pipiou au lieu d’écrire n’importe quoi. Cette stabilité remarquable, dont vous faîtes état, n’était pas faite pour durer, selon les études développées par l’INED. 

      Février 2007

      ... « Les pays du baby-boom se distinguent dans ce domaine des autres pays d’Europe, comme l’illustre l’évolution observée et projetée du nombre de décès en France et en Italie ( figure 4). Dans ces deux pays, le nombre de décès va augmenter d’environ 40% d’ici 2050, mais en France, cette augmentation fait suite à une stabilité remarquable, alors qu’en Italie, elle prolonge une tendance à l’augmentation déjà en cours.

      Au total, dans tous les pays occidentaux de l’Union, et à un moindre degré parmi les nouveaux accédants, les prochaines décennies vont être marquées par une augmentation très forte du nombre de décès ( figure 5). Celle-ci atteindra en moyenne 40% dans le premier groupe de pays, moins de 20 % dans le second. »

      INED : Institut National d’Etudes Démographiques

      https://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/19099/431.fr.pdf


    • rogal 23 mai 2023 11:29

      @troletbuse
      Manif à Port-Royal, 14 heures.


    • troletbuse troletbuse 23 mai 2023 11:36

      @rogal
      Désolé mais je suis à 350 bornes de Paris.


    • pipiou 23 mai 2023 14:25

      @Legestr glaz
      Mais, mais,... tu oublies la standardisation chère à l’auteur.
      On ne parle pas décès bruts ici. En fait tu ne comprends au sujet !

      Donc cette tendance sur les décès standardisés se maintient depuis 50 ans et personne ne dit qu’elle ne va pas durer ... à part Décoder-l’Eco qui est un vrai rebelle : il conteste même les faits .  smiley


    • Décoder l'éco Décoder l’éco 24 mai 2023 09:07

      @pipiou
      Oui d’ailleurs ça va continuer jusqu’à ce qu’on soit immortel et qu’on ressuscite. Aucune raison que ça s’arrête.
      Retournez devant votre télé regarder Laurent Alexandre, Attali et tonton Bill. La réalité pourrait finir par vous sauter aux yeux sinon.


    • pipiou 24 mai 2023 15:01

      @Décoder l’éco
      Sophisme de base : personne n’a dit que cela va continuer éternellement.

      En 1900 l’espérance de vie est de 45 ans.
      Si on vous avait dit à l’époque : « l’espérance de vie va augmenter continuellement pendant plus d’un siècle » vous auriez répondu : « pauvre abruti, on ne va pas devenir immortels ! » .

      Votre approche n’est pas scientifique et vous n’êtes pas ouvert au débat, vous vous bornez à dénigrer vos contradicteurs.


    • Legestr glaz Legestr glaz 24 mai 2023 15:05

      @pipiou

      Vous devriez arrêter de faire des impasses sur les liens qui prouvent que vous dites des conneries, d’(immenses conneries.

      Rapport de l’INED de l’année 2007. Seriez vous capable de contester ce rapport pour énoncer vos conneries ? Votre connerie est scientifique ? 

      Faudrait simplement se tenir au courant pipiou au lieu d’écrire n’importe quoi. Cette stabilité remarquable, dont vous faîtes état, n’était pas faite pour durer, selon les études développées par l’INED. 

      Février 2007

      ... « Les pays du baby-boom se distinguent dans ce domaine des autres pays d’Europe, comme l’illustre l’évolution observée et projetée du nombre de décès en France et en Italie ( figure 4). Dans ces deux pays, le nombre de décès va augmenter d’environ 40% d’ici 2050, mais en France, cette augmentation fait suite à une stabilité remarquable, alors qu’en Italie, elle prolonge une tendance à l’augmentation déjà en cours.

      Au total, dans tous les pays occidentaux de l’Union, et à un moindre degré parmi les nouveaux accédants, les prochaines décennies vont être marquées par une augmentation très forte du nombre de décès ( figure 5). Celle-ci atteindra en moyenne 40% dans le premier groupe de pays, moins de 20 % dans le second. »

      INED : Institut National d’Etudes Démographiques

      https://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/19099/431.fr.pdf


    • ETIENNE 28 mai 2023 16:18

      @pipiou
      Personne ne vouq denigre petite fiotte


  • Nicolas36 22 mai 2023 16:51

    @l’auteur

    Article intéressant. 

    Ceci étant, les dirigeants impliqués dans cette histoire ainsi que la corruption pharaonique qui l’a entouré va rendre très ardue la vérité sur cette histoire. 

    Deux exemples : 

    Il est impossible d’obtenir les SMS échangés entre le patron de Pfizer et Mme Van der Leyen malgré toutes les injonctions des parlementaires Européens. 

    Les suspicions sur l’origine artificielle du covid19 ont été largement tournées en ridicule jusqu’à maltraiter de grand scientifiques comme le Professeur Montanier , père de la découverte du Sida. Quelques articles prudents ont rappelés que la fabrication de virus en laboratoire est possible et des accidents d’échappement sont déjà intervenus. Bien évidement on s’est ingénié à étouffer l’hypothèse (Chine en tête aidée par l’OMS) . 

    Cette option revient doucement par la bande maintenant que le virus est érodé mais il reste des millions de doses à absorber donc cela freine toujours. 

    Personne ne risque rien pénalement en fait. Trop de gens sont mouillés et les industriels sont couverts du point de vue juridique. 

    Il est possible qu’a un moment donné il y ait quelques têtes qui tombent pour corruption et aussi que les mensonges éhontés au sujet de l’efficacité des vaccins finissent par revenir dans la figure de Pfizer and Co. 

    Sur ces point là personne n’est couvert et cela pourrait sortir. 

    En ce qui concerne tout les dégâts humains et économiques consécutifs à cette histoire, malheureusement rien à espérer . 

    C’est comme les guerres , personne n’est réellement appelé en responsabilité sinon un nombre limité loin de tous les profiteurs. 

    Pour mémoire et info j’ai été vacciné et rappelle au total 4 fois. Ce qui ne m’a pas empêché de choper le virus 3 semaines après la quatrième injection.

    On dira que grâce à la vaccination j’ai survécu . Restons correct. 

    On va pas se plaindre . 


    • charlyposte charlyposte 22 mai 2023 16:58

      @Nicolas36
      La 5ème dose sera la bonne ! smiley hum.


    • Joséphine Joséphine 22 mai 2023 19:57

      @charlyposte

      Le plus important c’est que les médias mainstream en parlent enfin ! Il suffisait de s’asseoir et d’attendre, je l’ai toujours dit. Nous sur nos sites dissidents n’avons aucun poids , mais le Parisien s’en mêle , c’est une victoire pour nous tous ! Même au Figaro, les plus féroces des vaccinés commencent à changer de discours dans leurs commentaires. Finalement, les vaccinés d’hier sont devenus les non-vaccinés d’aujourd’hui. A part quelques radicalisés, très peu de gens sont allés au delà de la quatrième dose. Nous avons tenus , nous sommes à zéro dose, et nous avions raison de ne pas nous injecter une substance inconnue dans le corps (faut-il être con !) 

      Fière d’être sang pur. 


    • Yann Esteveny 23 mai 2023 11:00

      Message à Joséphine,

      Je vous cite : « Le plus important c’est que les médias mainstream en parlent enfin ! Il suffisait de s’asseoir et d’attendre, je l’ai toujours dit. Nous sur nos sites dissidents n’avons aucun poids , mais le Parisien s’en mêle , c’est une victoire pour nous tous ! »

      Négatif. Les médias mainstream en parle uniquement pour que les dissidents s’asseyent et attendent. C’est un procédé classique de manipulation. Un dissident ne s’assoie et n’attend jamais. Il tient un discours vrai et oeuvre pour le Bien Commun quelque soit les gesticulations de ses adversaires.

      Respectueusement


    • Hector Hector 23 mai 2023 11:03

      @Joséphine
      Je me suis même laissé dire que notre sang vaudrait bientôt de l’or...


    • Joséphine Joséphine 23 mai 2023 13:48

      @Hector

      Je connais déjà des jeunes (hommes et femmes) qui ne recherchent que des non-vaccinés pour fonder un couple, un foyer, une famille. Un jour notre sang sera recherché , mais il sera sans doute trop tard. 


    • Joséphine Joséphine 23 mai 2023 13:58

      @Yann Esteveny

      Je réitère, dans cette ambiance de panique et d’errements sanitaire, il suffisait de s’asseoir et d’attendre. Attendre que la Vérité triomphe, et elle va triompher. 

      Par contre je n’oublierai jamais ce que les vaccinés ont dit de nous et encore moins la façon dont ils nous ont traités. En parai ! IAvec l’assentiment des médias ils nous ont traités d’assassins (ici même sur Agoravox), d’allumés, de complotistes qui parlent de la Terre creuse et de fachos. Jamais je n’oublierai ça et je ne vais pas me gêner avec eux. 

      Ce sont eux qui seront la risée de l’Histoire, et certainement pas les « non vaccinés ».

       


    • charlyposte charlyposte 23 mai 2023 14:22

      @Joséphine
      Les vaccinés me soufflent à l’oreille qu’ils ont un plan B et C ! de la vaseline et des couches-culottes plein le salon en prévision via une prochaine alerte de la * COVIDMANIA-DÉPRESSIVE * ! smiley


    • Yann Esteveny 23 mai 2023 14:57

      Message à Joséphine,

      Nous sommes en désaccord complet mais ce n’est pas grave.
      C’est le Mensonge qui règne en maître en France et cela s’aggrave de jour en jour. La Vérité triomphe par elle-même mais elle ne triomphe pas dans le coeur des hommes qui la fuient ni dans le pays qui la renie.
      Les vainqueurs matériels écrivent des histoires frauduleuses et l’appellent l’Histoire. La masse accepte cette bouillie et n’a que faire de l’Histoire.

      Respectueusement


    • véronique 23 mai 2023 17:29

      @Joséphine

      Oui il suffit d’attendre pour que la vérité éclate au grand jour. Ne désespérons pas, un jour elle éclatera.
      Parce qu’ actuellement c’est loin, très loin d’être le cas.
      Le discours officiel n’a pas changé d’un iota, et ce n’est pas quelques initiatives de débats ici ou là ou quelques doutes publiés ou diffusés par les médias qui y changeront quelque chose. Le pouvoir en place n’a surtout pas envie que la supercherie soit dévoilée, il maintiendra ses mensonges au-delà du possible s’il le faut. Les petits propagandistes de la toile, volontaires ou non, évitent pour le moment le sujet tant qu’ils peuvent, sinon ils tentent de semer la confusion, et si un jour la vérité apparaît, jamais ils ne reconnaîtront leur erreur. Au mieux, ils convoqueront le principe de précaution pour s’excuser eux-mêmes d’avoir été de si mauvais citoyens.


    • Joséphine Joséphine 23 mai 2023 20:31

      @véronique

      Oui Véronique , la vérité triomphera et elle ne viendra pas forcément de ces foules imbéciles qui ont fait joyeusement la file devant leurs abattoirs en prenant des selfies avant de se faire piquer . Elle viendra d’ailleurs, je suis confiante, le monstre ne gagnera pas à la fin. C’est écrit. 


  • Joséphine Joséphine 22 mai 2023 20:01

    Une bonne fois pour toutes chers amis vaccinés , sachez que les vaccins ne sont bons que pour ceux qui les vendent ! 


  • Lynwec 22 mai 2023 20:02

    En attendant, l’épidémie de « coïncidences » continue avec une partie visible (et difficile à dissimuler quand les gens sont connus) et une partie dont personne ne souhaite parler dans les médias...

    https://www.ladepeche.fr/2023/05/19/ju-jitsu-terrible-nouvelle-sandra-badie-vice-championne-du-monde-et-triple-championne-de-france-meurt-brutalement-a-seulement-31-ans-11206787.php

    "Si les causes de décès ne sont, pour l’heure, pas clairement établies, le message de l’équipe de France explique que la sportive a subi un arrêt cardiaque soudain.« nous dit le journal en question, tout en se gardant bien de préciser que chez les sportifs, à moins d’être un numéro un mondial type Djokovic, il est pratiquement impossible d’avoir évité la piqouze »sure et efficace" (méthode de dépopulation)...

    Après un certain nombre de « coïncidences », le lien de causalité devient incontestable, sauf à souhaiter être pris pour une andouille...


    • Joséphine Joséphine 22 mai 2023 20:19

      @Lynwec

      Le vaccin contre la Dengue en 2017 aux Philippines a été arrêté après de multiples décès d’enfants. Pour le vaccin anti-covid nous en sommes officiellement à plus de 25000 décès. Beaucoup plus en réalité à en juger les potins du web qui nous annoncent tous les jours la mort d’actrices jeunes , de rappeurs, de sportifs , de caméramans, de tik-tokeurs  de moins de 35 ans. 

      Voir les enfants des provax décéder pour sauver leurs grands-parents est absolument hallucinant.


    • troletbuse troletbuse 22 mai 2023 21:20

      @Lynwec
      Et les andouilles d’AV, on les connaît parfaitement. smiley


    • troletbuse troletbuse 22 mai 2023 21:23

      @troletbuse
      D’ailleurs, on n’en voit guère sur cet article. Ils préfèrent les sujets sans importance. Mais crue ou cuite, j"aime pas l’andouille ! smiley


    • Joséphine Joséphine 22 mai 2023 22:23

      @troletbuse

      Les enjeux financiers de ce vaccin sont énormes ; seuls les aveugles ne pouvaient pas le voir et leur cécité est impardonnable. Y zont pas l’air cons avec leurs 4, 5 doses

      Fière d’être sang pur !

      Qu’ils crèvent. 


    • charlyposte charlyposte 23 mai 2023 13:32

      @troletbuse
      On a pourtant vécu 5 ans avec une andouille en scooter smiley imaginons le pire en 2027 avec un scooter et une éolienne dans le fion gesticulant sur le port du Havre  ! smiley


  • VDob 22 mai 2023 22:51

    Si le pouvoir en place demandait aux gens, en leur disant que c’est pour leur bien,

    de danser nu sur un tabouret avec un serpentin dans le derrière en chantant au clair de la lune, la grande majorité le ferait sans se poser de questions. Certains se battraient même, peut être, pour chanter plus fort que les autres.


  • Jean Keim Jean Keim 23 mai 2023 08:12

    Quand j’étais au lycée technique pour apprendre le métier d’électricien, on pratiquait des essais de machines (électriques), on relevait des mesures de tension, d’intensité, de vitesse, de couples, etc., et il y avait parfois des résultats qui ne correspondaient pas avec ce qui était normalement attendu, ils étaient en dehors des clous.

    Je peine toujours à lire des graphiques, un graphique c’est un peu comme un symbole religieux, on oublie qu’il n’est qu’une représentation, un instantané, mais grand merci pour cet article.


  • Joséphine Joséphine 23 mai 2023 14:02

    Ils sont où les sextuple-injectés de ce site qui nous ont traités de tous les noms pendant des mois ? Ils ont perdu leur langue ? 


    • charlyposte charlyposte 23 mai 2023 14:07

      @Joséphine
      LOL smiley selon mes sources ils sont tous morts à partir de la troisième dose ! hum smiley


    • pacifico 23 mai 2023 14:14

      @Joséphine
      Allons allons Joséphine ....
      Cessez de vous alarmer
      Vous et vos amis avez réussi à chasser les pro vaccin de ce forum
      Ce qui est une grande réussite commerciale
      N’est-il pas ?


    • charlyposte charlyposte 23 mai 2023 14:34

      @pacifico
      De quel vaccin parles-tu ???


    • Lynwec 23 mai 2023 18:02

      @charlyposte

      Il parle assurément des produits qui ne sont ni surs, ni efficaces, mais sont très chers, vendus sans garanties ni recours possibles via un système de corruption des décisionnaires et administrés sous chantage, menace ou contrainte aux destinataires, en particulier ceux qui n’ont pas la capacité de juger de ce qu’on leur fait...

      En gros, aucun rapport avec le sens communément admis depuis toujours pour le mot « vaccin » .

      C’est le modernisme , les mots changent de définition au bon vouloir des spécialistes en entourloupes...

      Ceci dit, chacun fait ce qu’il veut avec sa peau, et celui qui veut s’injecter de l’huile de vidange, sure et efficace, c’est son droit le plus strict, mais qu’il nous reconnaisse le droit de refuser si ça nous chante...


    • @pacifico
      Ah je vois qu’un d’ici crois encore au narratif de la vaccination protege de la transmission(*), et des formes graves..
      Certains coins doivent etrent sous dotés concernant les informations scientifiques, peut etre un coin reculé de l’Afghanistan et de ses freres talibans, ou un pote de Veran autre option, ou Big Pharma avec V Der Layen 

      A cette époque, quelques chiffres officiels, cad du GVT
      92% de la population en age d’etre vaccinée l’etais
      Ici ce n’est (les 500.000) QUe les gens qui se sonts testés ET déclarés,donc bien plus si l’on compte tout le monde
      Le neuneu sait il faire une simple fraction , et regarder ce que donne le reste des 92% cad les 8% en % de population
      Derniere question si le proto protégeais contre la transmission, comme des tas de neuneus lobotomisés nous le reptent encore ici, comment expliquerai t’il ces chiffres
       
      Comment le neuneu talibanisé explique t’il que en Suede ou aucune mesure coercitive n’a étée prise ni d’obligation de toutes sortes que le nombre de dcs par millions d’habitants soint inférieur au notre ?
      Que vivi le virus est raciste ?
      Et pour le Tchad ou la c’est vaccination quazi égale à zero, comment explique t’il qu’il y ai le chiffre le plus petit question morts ?
      Ce n’est pas mes chiffres ni délires, ce sonts ceux de l’OMS de l’epoque 
      Ou alors l’OMS est complotiste ???


    • @charlyposte
      @pacifico
      De quel vaccin parles-tu ???

      Absolument ce n’est pas un vaccin mais un proto qui etais en phase 3
      Et qui de plus le labo n’assumais aucune dans un contrat particulierement opaque, ni la reussite du proto et le pire n’assumais pas ls formes graves
      Les gouvernements non plus, tres malins et connaissant eux conbtrairement aux geuux (et aux idiots utles talibanisés) n’ont jamais fixé à l’ensemble de la population une vaccination obligatoire de maniere juridique cad texte de loi, decret etc.. car dans ce cas ils devenaient penalement responsables des effets secondaires, d’ou le stratageme mis en place et ou certains talibans adherent encore a ce jour à ce discours nauséabond anti science ...
      Confondant vaccin (Materiel éprouvé) et prototype plus ou moins foireux


    • Joséphine Joséphine 23 mai 2023 19:31

      @Ouam (Paria statutaire non vacciné)

      LOL même pour la bronchiolite il n existe pas de vaccin ! Tout virologue digne de ce nom sait qu’aucun vaccin efficace et durable contre un corona virus existera un jour !

      Ce qui est plus que rassurant, c’est que très peu de gens ont été au delà de la troisième dose. Véran et Salomon vont rester avec tous leurs stocks, ils n’auront plus qu’à les bruler ou à les refourguer à quelques vieillards naïfs.

      Aujourd’hui j’en connais même qui ont désormais honte de dire qu’ils se se sont faits piquer. La fin des vaccinolâtres est également visible sur tous les forums confondus, du Figaro au Telegraph , de l’Immonde à l’Aberration. 


    • Joséphine Joséphine 23 mai 2023 19:34

      @charlyposte

      Je viens de voir que nos camarades injectés sont en train de se battre comme des chiffonnières, Pémile est mêmes convoqué en duel au Trocadéro, vois son historique. Lol....Je nous prends deux places ? T’amènes les Pop Corn !


    • Joséphine Joséphine 23 mai 2023 19:37

      @pacifico

      Pour votre gouverne, je ne suis pas anti-vax et tous mes vaccins sont en ordre. Tous sauf un. Je me souviens de pressions et harcèlements particulièrement féroces de la part de votre clique sur ce site . Perso je n’ai pas d’amis ici et je me moque bien de votre présence ou de votre absence , ce n’était qu’une plaisanterie. Par contre, cessez de qualifier ce produit de « vaccin » car il n’a rien d’un vaccin. 


    • pemile pemile 23 mai 2023 19:48

      @Joséphine « Pémile est mêmes convoqué en duel au Trocadéro »

      Ne fantasme pas, il ne devrait s’agir que d’un duel de philo à propos d’une soi-disant antinomie Tocqueville/Popper ! smiley


    • leypanou 23 mai 2023 19:49

      @Joséphine 19:31
      Aujourd’hui j’en connais même qui ont désormais honte de dire qu’ils se se sont faits piquer  : on ne meurt pas de honte, par contre, on peut mourir de piquouze même à un âge très jeune ou pire une vie dévastée.
      Un petit rappel pour ceux qui ne savent pas grand-chose encore : c’est horrible car les criminels derrière tout çà ont toutes les chances de ne rien avoir.


    • @Joséphine
      Salut à toi puisque tu es présente.
      "La fin des vaccinolâtres est également visible sur tous les forums confondus, du Figaro au Telegraph , de l’Immonde à l’Aberration.

      « 
       
      Cépasfo smiley
      M’enfin il reste les »cocus de l’histoire« comme l’exemplaire d’ici et d’autres qui comme pretetede s’etre fait cocufier voudraient que les autres sombrent aussi dans leur aveuglement / hypnose..

      C’est vrai que ca dois etre difficile de reconnaitre de s »etre fais enfumer à ce point, c’est le syndrome du type qui s’est fais enfler sur le net par un broiuteur africain et qui ne va pas porter plainte par peur de passer pour le nanar de service et prefere contnuer à etre dans la negation..
      Ou celui qui se fais massacrer par une bande de chances pour la france et qui explique ensuite que non ca n’existe pas, nous voyons de superbes specimenes ici  smiley

      Et meme chez des ongs genre le DAL ou la LDH qui arrivent a expliquer aux Mahorais su’ils sonts d’affreux xénophobes islamophobes reactionnaire qui détestent l’autre...
      avec ces gens la tout est possible dans leur monde virtualisé smiley

      Donc vois tu plus rien ne m’étonne(ra) vu que apres avoir été embastillé de maniere arbitraire, sans aucune forme de proces chez eux, avec EN MEME TEMPS les frontieres ouvertes pour leurs potes oligarches (ben tiens..), bref un egime et des pratiques n’ayant plus grand chose à envier à la Corée du Nord, car meme l’affreux Poutine qui mange des petits enfants Ukrainiens n’a pas été aussi lon que notre gvt, ou celui ci garant de notre constitution de 1789 et son article 5 à été precisément jusqu’a se toorcher avec, alors qu’il est censé en faire valoir droit ET le proteger...
      Et ces gens ensuite ré-élisent ce type, en ecxpliquant ensuite que le RN c’est la negation des droits de l’homme et de l’arbitraire le plus absolu..
       
      Non mais je suis ptdr, enfin non lucidement certains ont vraiment besoin d’aller consulter, et vite et vu comment et dans l’etat qu’est la psychiatrie dans ce pays, meme ceci est en ruine comme le reste et les gens ben..ils sonts contents et surs que c’est bien , il suffit de leur repeter matin midi et soir et enbsuite ca annonne joyeusement le narratif officiel, comme en corée du nord en fait ...


    • @Joséphine
      Vu sa grande gueule , la place du trocadéro me semble un tantinet legere question place au vu de l’immensité de ses mythponneries étalées ici,
      Il faut prevoir plus grand, le champ de mars et avecxle frangin pro au 600mm qui trotte dans sa caboche avec son velosolex de serie en 25CC validé à la BNF ..
      lol on s’comprend  smiley smiley


    • @Joséphine
      "Je viens de voir que nos camarades injectés sont en train de se battre comme des chiffonnières, Pémile est mêmes convoqué en duel au Trocadéro, vois son historique. Lol....Je nous prends deux places ? T’amènes les Pop Corn !

      « 

      Bah vu qu’il va de degonfler commle la beaudruche mythomane qu’il est
      Envisagez la soirée pop corn sans lui,
      par contre si vous croyez au destin hazardeux
      sortez avec le panneau ou la banderolle de ralliment 
       »moi moi moi je je je" siglé Lacoste
      Si un se pointe c’est quazi sur que c’est lui


    • Joséphine Joséphine 23 mai 2023 20:35

      @pemile

      Oh comme c’est dommage, moi qui me préparais à venir voir le grand Show au Trocadéro. Je me demande tout de même si les gens ne prennent pas les choses trop à coeur sur ce site. 


    • Joséphine Joséphine 23 mai 2023 22:30

      @Ouam (Paria statutaire non vacciné)

      Il faut prevoir plus grand, le champ de mars

      Tu crois qu’il y aura tant de monde que ça ? Tu t’occupes de la billetterie, je veux une place en V.I/P avec Charly. Va lire par curiosité ce que Pémile raconte sur les contributeurs de ce site sur Médisons, le summum du mépris et de l’arrogance. On se demande juste pourquoi ces gens parlent tout le temps de nous si ils nous trouvent si stupides, on leur fait quand même beaucoup d’effets. C’est drôle....


  • I.A. 23 mai 2023 14:17

    Les responsables de la catastrophe covid sont de 3 professions :

    • Les journalistes, qui dès le départ ont monté les blancs en neige,
    • Les médecins (experts de plateaux télé et autres chefs de services), qui ont immédiatement saisi l’occasion de se faire mousser et de régler leurs comptes,
    • Les politiques (essentiellement Macron), qui en ont profité pour adopter des décrets liberticides.

    Malgré, mais surtout à cause du nombre extraordinaire de décès provoqués ou évitables, directement liés à leur folie - ces gens-là ont décidé de se soutenir les uns les autres sans jamais capituler, ni face aux dégâts ni face aux réfractaires.

    On a vu ce que ça a donné. Et on voit ce que ça donne aujourd’hui.

    Ceci pour vous rappeler que ce Nicolas Berrod est juste en mission commandée : son travail est de vous décrédibiliser en évitant le ton hystérique ou grossier, précisément pour rester plausible.

    Depuis Covid, ces 3 professions sont liées par les liens du crime, elles se tiennent par les coudes.

    Au pire, ça donne des journalistes qui dénigrent ou cachent la vérité, des médecins qui provoquent la mort ou favorisent l’administration de poisons, des politiques qui insultent, maltraitent et tyrannisent.

    Au mieux, ça donne des autruches gardant obstinément la tête dans le sable.

    Votre bouquin occupe une place de choix dans nos bibliothèques.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 23 mai 2023 18:41

      @I.A.

      Salut, ça peut intéresser
       https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/a ttachment_data/file/1027511/Vaccine-surveillance-report-week-42.pdf

      La fête commence « Booooommmmm ».

      Le gouvernement britannique admet que les vaccins ont endommagé le système immunitaire naturel des personnes doublement vaccinées.
      Le gouvernement britannique a admis qu’une fois que vous avez été doublement vacciné, vous ne serez plus jamais en mesure d’acquérir une immunité naturelle complète contre les variantes de Covid - ou éventuellement contre tout autre virus. Regardons donc la « vraie » pandémie commencer maintenant !

      Dans son rapport de surveillance du vaccin COVID-19 de la semaine 42, le ministère britannique de la santé admet à la page 23 que "les niveaux d’anticorps N semblent être plus faibles chez les personnes qui deviennent infectées après deux doses de vaccination". Il ajoute que cette baisse des anticorps est pratiquement permanente. Qu’est-ce que cela signifie ?
      Nous savons que les vaccins n’empêchent pas l’infection ou la transmission du virus (en effet, le rapport montre par ailleurs que les adultes vaccinés sont désormais beaucoup plus susceptibles d’être infectés que les adultes non vaccinés).

      Les Britanniques constatent aujourd’hui que le vaccin interfère avec la capacité de l’organisme à produire des anticorps après l’infection, non seulement contre la protéine de spike, mais aussi contre d’autres parties du virus. En particulier, les personnes vaccinées ne semblent pas former d’anticorps contre la protéine de la nucléocapside, l’enveloppe du virus, qui est un élément crucial de la réponse chez les personnes non vaccinées.

      À long terme, les personnes vaccinées sont beaucoup plus sensibles aux éventuelles mutations de la protéine spike, même si elles ont déjà été infectées et guéries une ou plusieurs fois. Les personnes non vaccinées, en revanche, acquièrent une immunité durable, voire permanente, contre toutes les souches du prétendu virus après avoir été infectées naturellement, ne serait-ce qu’une seule fois.

      Source : https://assets.publishing.service.gov.uk/government/u..

      Les premières compagnies d’assurance font marche arrière car une énorme vague de demandes d’indemnisation se profile à l’horizon. Anthony Fauci confirme que le test PCR ne peut pas détecter les virus vivants. Anthony Fauci confirme que ni le test antigénique ni le test PCR ne peuvent nous dire si une personne est contagieuse ou non !

      Cela invalide tous les fondements de la soi-disant pandémie.

      Le test PCR était la seule indication d’une pandémie. Sans test PCR, pas de pandémie.

      Pour tous les journalistes, médecins, avocats, procureurs, etc., CECI est la clé finale, la preuve ultime que les mesures doivent être levées immédiatement et que les personnes doivent être tenues responsables de manière permanente.

      Veuillez copier et coller ceci dans autant de commentaires que possible, et n’essayez pas de poster ceci sur votre page principale LifeLog/Fraudbook ou TWINKER, car il sera supprimé.


    • Pauline pas Bismutée 23 mai 2023 18:49

      @Géronimo howakhan
      Bonjour,

      Ah parlons en des tests PCR ! Le fric que ce sont fait les labos et gouvernements !

      En Nouvelle Zélande, on a été pris à la gorge, test PCR, OBLIGATOIRE : 400 dollars et plus (230 EUROS , UN test !), pour s’échapper du pays !

      PS je ne vais même pas aborder le reste, hein, et pourtant la liste serait longue !


    • Lynwec 24 mai 2023 08:05

      @Géronimo howakhan

      C’est bien la raison pour laquelle les traîtres au pouvoir ont tout fait pour promouvoir les campagnes de tests, ils ne disposaient pas des morts en quantité suffisante pour pouvoir terroriser la ménagère de moins de cinquante ans et le bœuf moyen scotchés devant BFM, mais un bandeau défilant avec 500 000 « cas » (pas des malades, des mourants ou des morts, hein, vu qu’il n’y en avait pas...), ça jette un froid...
      Une pandémie de « cas »...« asymptomatiques »...
      Une maladie si grave qu’on doit vous tester pour que vous sachiez que vous êtes malade, et un vaccin si sur qu’on doit vous menacer pour que vous l’acceptiez... J’avais lu ça quelque part ... Tellement vrai...


  • Montdragon Montdragon 23 mai 2023 14:56

    "Or, si on prend en compte l’âge des gens et la population, on se rend compte que la mortalité de 2020 en France, est la même que celle de 2015.

    "

    Ce que le quidam ne comprends pas..si les taux de mortalité par âge ne varient pas dans une population vieillissante, la mortalité est identique mais le nombre de décès augmente.

    La faute à l’EN qui ne sait pas parler stats et aux journalistes qui bavent des conneries.


  • leypanou 23 mai 2023 15:10

    @tous

    Aujourd’hui le 23 mai 2023, s’ouvre en Allemagne le procès du professeur Sucharit Bhakdi . Il a été accusé d’avoir minimisé l’holocauste pour avoir dit que la « vaccination » covid est une 2ème holocauste lors d’une interview avec une journaliste. Le lobby qui n’existe pas n’a pas accepté cela comme étant une minimisation de ce qui s’est passé en 39-45.

    Le docteur Vladimir Zelenko¹ ,malheureusement mort maintenant à 38 ans, et que peu connaissent, avait utilisé une qualification identique.

    L’information est ici.

    ¹ : il a participé à une émission de l’IHM de Marseille si je ne me trompe et est connu pour le protocole Zelenko pour soigner le covid.


  • christophe nicolas christophe nicolas 23 mai 2023 18:14

    Vous avez du mal à saisir la faute des gestionnaires du Covid, complot ou pas complot... qu’en est-il vraiment ? Comment ont-ils pu s’emmêler les pédales ainsi ? C’est à peine croyable...

    Leur faute est celle ci :

    Jésus dit dans l’Evangile : « Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus ; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux. Lors donc que tu fais l’aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes.

    https://www.madredelleucaristia.it/root/fra/jou/page/ART_024.php

    Ils pratiquent la »bonté par intérêt« or cette bonté par intérêt ne questionne pas le vrai, elle s’en fiche car c’est l’image qui la motive, elle ignore la bonté pour l’esprit qu’est le vrai qui reflète l’intégrité de l’âme qu’ils ont jeté aux orties depuis longtemps. Ils foncent défendre la bonté pour le corps qui se vend bien auprès des badauds incrédules.

    Est ce que vous comprenez que ce sont des hypocrites de la bonté qui se piègent eux mêmes pour frimer dans les médias puis deviennent tyrans parce qu’ils agissent pour leurs propres intérêts en réalité et que le repentir qui s’accompagne d’une forme d’expiation leur fait horreur. »La bonté qui rapporte, oui, mais la bonté par bonté donc intégrant l’esprit véridique qui ne prend pas les gens pour des imbéciles, non, ce n’est pas leurs oignons", telle est leur façon de voir et, au final, leur bonté par intérêt apporte la mort puis le harcèlement de ceux qui voient bien que ça cloche. C’est pour cette raison que vous retrouvez beaucoup d’adeptes de la synagogue dans cette lamentable affaire de vaccination anti-covid, c’est historiquement la faute des pharisiens qui complotèrent contre le Christ.

    En fait, ils se mettent à comploter lorsque leur position est menacée par le vrai, c’est à dire lorsqu’il apparaît qu’ils violent les protocoles d’homologation et font n’importe quoi qui rapporte beaucoup d’argent, l’hypocrisie ne supportant pas d’être mise à jour.

    Ils ont voulu s’améliorer après la crise H1N1 mais comme c’est par intérêt, ils ont amélioré la cooptation ce qui veut dire qu’ils ont corrompu le système et qu’ils ont contourné les garde-fous. Au lieu de faire une erreur qui perd ils ont fait une erreur qui gagne, donc le fiasco H1N1 est devenu un méga fiasco, un scandale planétaire. 


  • Olivier142 24 mai 2023 11:24

    Merci pour cet article. Sur les médias, mis à part des imbéciles incurables (mais ça fait beaucoup de monde), qui croit encore ce qu’ils racontent ?

    L’épisode du COVID a été beaucoup plus politique que sanitaire  : il a montré la puissance internationale d’une certaine clique à inventer littéralement une épidémie, et à imposer toute sorte de mesures coercitives aux médias et aux gouvernements. Cela montre ce qu’est la structure réelle du pouvoir mondial.

    Maintenant cette structure est toujours là et a toujours les moyens d’agir. Ce que je crains c’est la fabrication dans un laboratoire militaire d’un « super-COVID » qui serait pour le coup réellement mortel. Cela leur permettrait d’imposer définitivement une forme de dictature mondiale, sous prétexte sanitaire.


  • SilentArrow 24 mai 2023 15:50

    @Décoder l’écho

    Merci pour cet excellent article.

    Bon, je crois que la meilleure façon de vous remercier pour tout ce travail serait d’acheter votre livre, ce que je vais faire.


  • tashrin 24 mai 2023 16:57

    C’est pas comme si c’etait absolument évident depuis le départ... ;)

    Malheureusement, vous prechez des convertis, surtout ici

    Et les autres, ceux qui ont été si rapides à s’injecter n’importe quoi, obeir, preserver leur petit confort perso, quitte à insulter leurs amis de la veille ou refuser de s’asseoir à coté de leur cousin non vax à noel, voire appeler à ce qu’il soit mis en prison ou laissé pour mort en cas d’hospitalisation, ceux là s’accrochent comme des tiques au narratif officiel alors même que la réalité est cruelle et fait apparaitre au grand jour ce qui n’etait qu’une honteuse manipulation politique. Assez grossière de surcroit

    Arrivé à un certain stade, leur cerveau ne peut accepter l’evidence et le degré de connerie congenitale qui est le leur, ya un blocage...

    Mais bon, de toute façon, stress test concluant : 

      avec un bon matraquage on peut faire faire n’importe quoi à 80 % de la population, y compris les retourner contre les 20 % restants

      Corollaire : 80 % de la population est bêeeeeeete à manger du foin, mais ca c’est pas surprenant, ce qui facilite les opérations à venir

      On a bien engraissé les potos pour au moins 12 generations, ce qui laisse augurer de juteux retours d’ascenseurs

      On a littéralement essoré les finances publiques, ce qui prepare les manipulations suivantes, à commencer par les retraites

    Et bien entendu, les neuneu vont revoter pour ces gens pis aller manifester ensuite et gueuler qd leurs mioches n’ont pas de profs, qu’on leur fera passer la retraite à 67 ans, et qu’on deremboursera certains soins faute de finances...

    Et les shaddocks pompaient, pompaient


  • https://ladictatureinvisible.wordpress.com/2023/05/17/les-collabos-de-la-repression-haarp/
    Les collabos de la répression Haarp

    Des milliers de VIP, d’élus, d’acteurs, d’intellectuels, de médecins, d’écrivains, de journalistes, sont parfaitement informés de la répression Haarp mais refusent d’en informer les citoyens et de faire libérer les victimes principales de cette répression, les personnes ciblées ou Targeted Individuals. Ces TI ne représentent que la partie émergée de l’iceberg de la répression électromagnétique. C’est tout un chacun qui est visé par la surveillance, qui filme à travers les murs et lit dans les pensées. Le silence de ceux qui savent et ne disent rien est inadimissible.

    Mais ces gens ne se contentent pas de se taire. Ils vont eux-mêmes espionner les gens, les insulter par V2K, voire les torturer pour ceux qui le peuvent. Les collabos peuvent accéder aux ciblés et à l’ensemble de la population en se connectant sur certains sites spécialisés. Les hommes de l’Etat on réussi ainsi à faire participer un grand nombre de personnes de droite comme de gauche à la répression, rendant ainsi l’Etat totalitaire en formation de plus en plus solide.

    La répression secrète est de plus en plus violente et puissante. Elle utilise des milliers de satellites pour espionner et harceler la population. Ne pas dénoncer la mise en place de cette pieuvre totalitaire est un crime. A cause de ceux qui ne disent rien, la vie de l’humanité devient un enfer. Les satellites de surveillance peuvent torturer, assassiner et tuer à distance, ceux qui ne sont protégés par personne.

    Il faut que la loi du silence cesse.


  • Eric F Eric F 25 mai 2023 11:21

    Il apparait que le ’’biais’’ est d’avoir voulu transposer une année particulière (en l’occurrence 2015) pour comparer avec 2020.

    Si l’on observe la figure 1 présentée dans l’article, la tendance doit prendre en compte la totalité de la période 2011-2019, donc intégrant des années de rattrapage, pour établir la mortalité prévisionnelle de 2020.

    Cette année là, la grippe hivernale (2019-2020) a été faible, sans aucun rapport avec le covid qui n’était pas encore répandu, c’est purement un hasard (en fin 2022 par exemple, les deux maladies ont cohabité). Mais si on regarde ensuite la courbe quotidienne 2020, il y a clairement un pic très marqué en avril et une forte bosse en fin d’année : par rapport au profil des autres années, la résultante annuelle apparait bien comme étant nettement supérieure (le covid a été bien au delà de simplement rattraper le déficit de décès de début d’année).

    En résumé, le bon sens élémentaire doit intervenir pour interpréter les chiffres, et non pas des formules à aveuglettes, ou plutôt des formules sélectionnées pour ce que l’on cherche à prouver.

    PS : on s’aperçoit que les ’’marches’’ de 2012 et 2015 suivent une année avec régression de mortalité, là le rattrapage est évident. Mais considérons cependant l’hypothèse qu’il y avait retard cumulé sur la période 2015-2019, la marche de rattrapage aurait été de l’ordre de 20 000 comme les précédentes (l’IFRAP a retenu un delta attendu de 13 000 dans son analyse sur 2020), non pas >50 000


    • Eric F Eric F 25 mai 2023 11:31

      A propos des 69 000 décès liés au covid en 2020 affichés officiellement, alors oui cela est trop supérieur à la surmortalité de 2020 (53 000 net, environ 40 000 par rapport à la mortalité attendue) pour être plausible. Donc on peut retenir rationnellement de l’ordre de 40 000 max c’est à dire de niveau comparable à la surmortalité corrigée, en considérant que les autres causes se sont compensées (les analyse officielles poussent loin la sous-mortalité ’’grace’’ aux mesures prises, sans prendre en compte notamment que l’engorgement hospitalier, a conduit à des effets inverses). 


    • pipiou 25 mai 2023 13:44

      @Eric F
      L’auteur lui retient zero morts du covid, c’est vous dire si il a un biais.


    • Eric F Eric F 26 mai 2023 09:57

      @pipiou
      C’est le problème du tout ou rien, les maximalistes prévoyaient 400 000 victimes en France, les négationnistes n’en voient aucun (ou plutôt les attribuent aux soins palliatifs pour détresses respiratoires)


    • eau-mission eau-mission 26 mai 2023 10:13

      @Eric F

      Quel sens donnez-vous au mot « maximaliste » ? L’intention était-elle de se préparer au pire ? Pour mémo, les modèles d’où sortaient ce nombre avaient déjà été récusés par la réalité dans d’autres circonstances.


    • Eric F Eric F 26 mai 2023 13:35

      @eau-mission
      Je pense que les annonces ’’catastrophistes’’ en début d’épidémie et lors de son déroulement, de la part de certains experts médicaux relayés par les média et ayant influencé les gouvernements, étaient surtout dues à la volonté de convaincre la population d’accepter des mesures contraignantes pour réduire la propagation et la gravité de l’épidémie. On a assisté à une sorte de ’’grande peur’’ comme à l’époque de la peste. La crainte du pire existait, mais elle pouvait être ’’surjouée’’ pour accentuer l’effet ; on voit la même chose pour les questions climatiques.
      Par la suite, on a vu l’instrumentalisation par des ’’affairistes’’ (vente par internet, livraison, et évidemment big pharma)


    • eau-mission eau-mission 26 mai 2023 14:11

      @Eric F

      Symétriquement, les annonces catastrophistes sur les effets secondaires des injections sont dues à la volonté de certains de réduire le nombre de victimes. Y’a que le salaire et l’écho médiatique qui change.


    • troletbuse troletbuse 26 mai 2023 23:22

      @Eric F
      Les moutons comme toi trouvent eux-mêmes des excuses à ceux qui exécutaient un plan parfaitement huilé.
      Tu exonères ces assassins et tu fais de la propagande pour eux comme un bon macronard.


    • eau-mission eau-mission 27 mai 2023 09:23

      @troletbuse

      Salut

      Je sors d’une petite séance de Pujadas, que je me suis infligée comme on prend une douche écossaise. Dans son petit théâtre aux ordres d’un metteur en scène invisible (« le président Zélenski par ci, le président Macron par là, Poutine en enfer »), ils chatouillent l’Ours Russe à tout va. Ça fait peur.
      Et dire que certains sont rassurés par les paroles de ces pantins !


    • Eric F Eric F 28 mai 2023 18:43

      @troletbuse
      Cette histoire de ’’plan huilé’’ est une vaste fumisterie (tout comme les chemtrails ou les nanoprocesseurs dans le vaccin, activés par la 5G), ce genre d’absurdité fait justement le jeu des macronistes et consorts, en discréditant ceux qui les critiquent.


  • leypanou 25 mai 2023 11:58

    @tous

    Extraordinaire : le Sénat australien a décidé de ne pas enquêter sur la surmortalité en Australie depuis l’introduction du « vaccin ».

    Pour ceux qui ne le savent pas encore, l’Australie fait partie des pays où les règles de confinement ont été les plus dures ainsi que les obligations « vaccinales ». L’Australie fait aussi partie où le taux de « vaccination » est parmi les plus élevés.

    Plus d’information ici.


Réagir