mardi 19 mai - par Alexis Toulet

France - La moyenne mobile du nombre des décès Covid-19 repart à la hausse

Alors que le déconfinement en France n’a commencé que depuis une semaine, la question de l’arrivée plus ou moins tôt d’une deuxième vague de l’épidémie - sous quelques semaines, ou plutôt à l’automne  ? - est ouverte, sachant que le virus n’ayant pas été combattu en France avec la même détermination qu’en Chine, il circule encore largement et le scénario d’une résurgence rapide ne peut être écarté.

Les données des derniers jours ne sont pas rassurantes.

Qu’est-ce que la moyenne du nombre de morts du nombre quotidien des morts sur les 14 derniers jours  ?

Il s’agit d’un outil statistique qui permet de mieux dégager la tendance de moyen terme de l’épidémie. L’intérêt est de "gommer" les variations d’un jour sur l’autre, non seulement parce qu’elles sont chaotiques mais surtout parce qu’elles n’ont guère de sens : les décalages dans telle ou telle mise à jour ou remontée d’information influent le nombre quotidien rapporté par Santé Publique. En somme, il s’agit de distinguer le phénomène (l’évolution de l’épidémie) du "bruit" (les variations de très court terme).

La moyenne mobile du nombre quotidien de morts a augmenté sans discontinuer entre début mars et le 15 avril, de 0 jusqu’à environ 900 morts par jour. Elle a ensuite diminué continûment jusqu’à se stabiliser en milieu de semaine dernière aux environs de 210 morts par jour.

Publicité

Dimanche 17 mai, elle a recommencé à augmenter à 230.

La moyenne mobile du nombre de morts a arrêté de baisser trois jours après le déconfinement

S’agit-il déjà du début d’un nouveau cycle de hausse, ce qu’on appelle une "deuxième vague"  ?

C’est à voir. Un scénario plus optimiste pourrait être une stabilisation autour de 200 morts par jour, avec de petites oscillations. Cette version relativement optimiste... supposerait quand même de l’ordre de 70 000 morts par an en rythme permanent  ! C’est-à-dire jusqu’à ce qu’un vaccin ou un traitement efficace soit mis au point - ou jusqu’à ce qu’environ 70% de la population française ait eu le virus permettant d’atteindre l’immunité de groupe, ce qui prendrait plusieurs années, avec plusieurs centaines de milliers de morts dans l’intervalle.

Publicité

Ou bien la deuxième vague n’aura vraiment pas tardé  ! Ceci naturellement du fait d’un déconfinement trop précipité, conçu en fonction de la facilité politique plus que des nécessités épidémiques.

Le scénario le plus optimiste, c’est-à-dire la poursuite de la diminution du nombre de morts quotidiens en dépit du déconfinement, paraît quant à lui malheureusement compromis, vu la stabilisation sur une période de plusieurs jours à partir de mercredi 13 mai.

Les mises à jour des prochains jours seront à surveiller de près.



100 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 19 mai 08:13

    Pour la deuxième vague, tout dépendra du résultat des élections présidentielles aux Etats-Unis et, ce qui est la même chose, des perspectives de maintien du développement de la Chine.

    Une fois que toutes les PME seront ruinées, ceux qui paraîtront encore solvables pourront emprunter de l’argent aux banques privées, avec une garantie d’état. c’est-à-dire l’assurance pour les banques que les contribuables paieront d’éventuelles défaillances. Le confinement aura permis de dégonfler la bulle sans faire de guerre, ce qui pour les financiers revient au même, ce qui explique la métaphore (que dis-je ? l’allégorie) de Choupinou sur la situation de catastrophe.


  • leypanou 19 mai 08:37

    supposerait quand même de l’ordre de 70 000 morts par an en rythme permanent  ! C’est-à-dire jusqu’à ce qu’un vaccin ou un traitement efficace soit mis au point

     : vous pouvez l’attendre longtemps votre traitement efficace, les milliers de gens qui ont été soignés efficacement ainsi que leurs médecins traitants n’en ont que faire.


  • révolQé révolQé 19 mai 08:46

    De 10 000 morts/an en moyenne de la grippe saisonnière, nous en sommes à moins de 100 cette année .

    Où sont les autres ? Par contre la majeure partie des décès dues à ds maladies de ces 3 derniers mois ont été imputés au COVID .

    Le moindre soucis pulmonaire ou respiratoire, allez hop...COVID, sans autopsie ni test, c’est un peu facile à mon goût et ça entretient bien la psychose.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 19 mai 09:11

      @révolQé

      Le problème de cette psychose provoquée, c’est que ceux qui l’entretiennent sont les plus atteints.
      Ça me fait penser à une question que je me posais quand j’étais petit : je me demandais si les curés croyaient en dieu.
      Maintenant je pense que c’est le cas pour la plupart d’entre eux. Ça fonctionne comme un effet « Larsen » (feedback en anglais), c’est-à-dire rétroaction, réaction, action en retour ou bouclage.


    • doctorix doctorix 20 mai 10:58

      @Séraphin Lampion
      La dictature d’Orwell est en marche :

      Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, veut supprimer les fausses déclarations et les prétendues théories de conspiration concernant le coronavirus sur la plateforme Internet Facebook. Le géant d’Internet Google soutient également ce type d’efforts avec un nouveau programme de soutien de plus de 6,5 millions de dollars pour les organismes de vérification des faits. Par ce comportement, les deux géants d’internet, Google et Facebook, démontrent qu’ils promeuvent activement une dictature de l’opinion de plus en plus répandue.
      http://www.wikistrike.com/2020/05/coronavirus-facebook-et-google-revendiquent-le-monopole-de-l-opinion.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail


    • logan 20 mai 10:59

      @révolQé
      Bonjour,
      ce qu’on appelle la grippe saisonnière ce sont différents virus bénins qui ne tuent personne. S’il y a des morts dus à la grippe c’est en raison de souches de grippes beaucoup plus dangereuses qui continuent de circuler mais que fort heureusement on ne se paye pas tous les ans. Aussi les 10000 morts dont vous parlez, c’était il y a 2 ans, et ils ont été causés essentiellement par une épidémie de H3N2 appelée grippe de Hong-Kong qui avait déjà fait des milliers de morts en 1969 et dans une moindre mesure de H1N1 appelée grippe aviaire qu’on s’est payé en 2008 et qui avait conduit Roselyne Bachelot à acheter des millions de vaccins pour rien.
      Pour votre information, le virus H1N1 est une version qui a muté depuis le virus de la grippe espagnole dont l’épidémie a eu lieu en 1918 et qui aurait fait 50 à 100 millions de morts.


  • devphil30 devphil30 19 mai 09:08

    Les morts de la route ont il déjà été intégré au décès par le virus ?

    Par encore ...

    Alors la vague va s’amplifier encore , estimation 3.000 morts supplémentaires

    Peut être un peu moins de morts car nous avons constaté que les Français bien disciplinés portent des masques dans leur voiture et s’astreignent à être bien seul dans leur voiture.

    C’est pathétique ce traitement du virus , une telle mystification laisse pantois de la capacité d’analyse de la majorité


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 19 mai 09:13

      @devphil30

      La bonne nouvelle, c’est que toutes les autres causes de mortalité vont trouver une amélioration, par effet de vases communicants dans les statistiques. On va pouvoir rouler à 90 sur les routes départementales et fumer comme des pompiers.


    • gaijin gaijin 19 mai 09:22

      @devphil30
      « une telle mystification laisse pantois de la capacité d’analyse de la majorité »
      oui mais face a une telle avalanche de propos mensongers ( comme l’article ) ils se trouvent bloqués comme un lapin devant une voiture


    • doctorix doctorix 19 mai 10:17

      @Séraphin Lampion
      Voilà comment je vois les choses.
      Il y a incontestablement un excès de mortalité sur Mars-Avril.
      On s’en sert comme référence, mais Janvier Février étaient moins mortifères que les autres années, ce qui relativise un peu.
      https://blog.insee.fr/statistiques-sur-les-deces-le-mode-demploi-des-donnees-de-linsee-en-7-questions-reponses/  (ligne rouge)
      Mais voilà ce qui n’est pas dit : comme la plupart des décès concernent les plus de 80 ans, et qu’ils ne vont pas mourir deux fois, on ne les retrouvera pas sur la ligne rouge jusqu’à la fin de l’année, et cette ligne va se retrouver largement sous-décalée.
      Quand on fera le bilan annuel (et il faudra le faire nous-mêmes, car il n’aura pas de publicité), on s’apercevra que le nombre de morts sera pratiquement équivalent à ce qu’il est habituellement, sinon sur une année, mais certainement sur deux.
      Petit point de rigolade : on nous dit que si aujourd’hui la mortalité journalière est inférieure à celle de l’année dernière, c’est grâce à la baisse des morts en voiture.. 
      Mais la baisse porte sur dix morts par jour..., soit 2 ou 3 de moins...


    • Alexis Toulet Alexis Toulet 19 mai 10:46

      @doctorix
      « comme la plupart des décès concernent les plus de 80 ans, et qu’ils ne vont pas mourir deux fois, on ne les retrouvera pas sur la ligne rouge jusqu’à la fin de l’année, et cette ligne va se retrouver largement sous-décalée.
      Quand on fera le bilan annuel (et il faudra le faire nous-mêmes, car il n’aura pas de publicité), on s’apercevra que le nombre de morts sera pratiquement équivalent à ce qu’il est habituellement, sinon sur une année, mais certainement sur deux
       »

      Les chercheurs de l’Université de Glasgow ont estimé combien de temps les morts du coronavirus auraient pu vivre sans cette maladie. La moyenne est de douze ans de vie perdus.

      le nombre moyen d’années de vie perdues pour un échantillon de patients atteints de coronavirus en Italie, après contrôle d’un ensemble d’affections sous-jacentes communes, était de 13 ans pour les hommes et de 11 ans pour les femmes

      Cela inclut évidemment des gens qui seraient probablement morts un ou deux ans plus tard, et d’autres qui pouvaient attendre dix, vingt ou trente ans de vie supplémentaires.

      Le chiffre peut être un peu imprécis, par exemple ce sont des morts italiens qui ont été étudiés et on peut imaginer qu’il y ait des différences d’un pays à l’autre. Mais l’ordre de grandeur est celui-là, pas « ils seraient de toute façon morts cette année ou l’année prochaine au plus tard ».


    • doctorix doctorix 19 mai 12:19

      @Alexis Toulet
      Le calcul et l’estimation sont spécieux.
      Certes l’espérance de vie d’un homme de 75 ans est de 12 ans (oui, c’est différent de l’espérance de vie globalement : plus longtemps on a survécu un certain âge, plus l’espérance de vie s’éloigne).
      Mais parmi ceux-ci, il y en a qui ont une espérance de vie de 1 an et d’autres qui vont vivre jusqu’à 99 ans (moins nombreux, évidemment) .
      Les premiers sont en mauvaise santé et les seconds en très bonne santé.
      Il est légitime de penses que le covid19 va toucher les premiers plutôt que les seconds, à une écrasante majorité, ce qui infirme vos propos.
      Et que donc le raccourcissement de leur vie est peu important. Mais je pense que vous en aurez confirmation quand on pourra faire le bilan des décès annuels.
      En attendant, voici les espérances de vie quand on a atteint tel ou tel âge, pour le calcul des viagers : très intéressant (moi c’est 13 ans d’EDV, je vais tâcher d’en faire encore quelque chose : mais je peux aussi mourir demain, comme vous) :
      https://www.viager-rentable.com/esperance-de-vie-statistique-calcul-viager/


    • doctorix doctorix 19 mai 12:22

      On y apprend que l’espérance de vie d’un homme ou d’une femme de 99 ans est encore supérieure à deux ans : surprenant....


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 mai 13:13

      @doctorix. Voir la longévité de Rita Levi-Montalcini, 1909-2012. A 92 ans, elle couvrait l’Italie de conférences pour démontrer que la vieillesse n’existait pas.


    • Alexis Toulet Alexis Toulet 19 mai 14:11

      @doctorix
      « Mais parmi ceux-ci, il y en a qui ont une espérance de vie de 1 an et d’autres qui vont vivre jusqu’à 99 ans (moins nombreux, évidemment) .
      Les premiers sont en mauvaise santé et les seconds en très bonne santé. »

      L’étude tient justement compte de l’état de santé préalable des personnes décédées. Il ne s’agit pas d’un simple calcul sur la base de l’âge et du sexe.

      Voir le texte de l’étude ici.


    • doctorix doctorix 19 mai 14:22

      @Alexis Toulet
      Je n’ai pas envie de traduire, mais...
      L’étude ne tient pas compte des pathologies préexistantes, puisqu’elle donne une espérance de vie qui est la même que notre moyenne en France à un âge donné, à un an près (13 ans).
      C’est du tout venant, la statistique que j’ai donnée le prouve.
      Donc l’espérance de vie des poly-pathologies n’est pas pris en compte.
      Or ce sont celles-là qui meurent, bien évidemment. Et plus les pathologies pré-existantes sont nombreuses et cognées, plus on va mourir tôt, le coronavirus n’étant que la goutte d’eau qui va faire déborder le vase un poil trop tôt.
      Mais c’est pareil : rendez-vous le 31 décembre, et on comptera les bouses..


    • Alexis Toulet Alexis Toulet 19 mai 14:38

      @doctorix
      « L’étude ne tient pas compte des pathologies préexistantes »

      Ben si. Le nombre d’années perdues n’est réduit par exemple s’agissant des hommes que de 14,4 à 13,1 lorsqu’on prend en compte les pathologies préexistantes  c’est parce que les variables « âge » et « pathologies préexistantes » ne sont clairement pas indépendantes  mais ces pathologies sont bien prises en compte.

      Voir le paragraphe « Long-term condition prevalence and correlation models » dans l’étude, et la suite.


    • doctorix doctorix 19 mai 16:09

      @Alexis Toulet
      Parce que vous croyez sérieusement que quand on a un diabète ou qu’on a fait un infarctus, l’espérance de vie n’est réduite que de 1,3 ans ?
      Dites ça aux diabétiques et aux cardiaques : pour gagner 10% d’espérance de vie, ça ne vaut pas le coup de s’emmerder avec un traitement.
      Quand on souffre d’une de ces pathologies, un rhume peut vous tuer, et pas dans 13 ans. Ca s’appelle une décompensation.
      Votre calcul est une projection mathématique, aussi conne que peut être une projection mathématique avec des variables ajustables selon les caprices de l’expert.
      Et on pense aux calculs du GIEC et aux délires d’Al Gore, qui prédisait en 2008 la fonte totale de la banquise en 2020. Tiens au fait, on est en 2020...
      Encore un de ces prophètes de malheur !!!


    • foufouille foufouille 19 mai 16:20

      @doctorix

      20 ans ou 40 ans pour un type 1, c’est 10% ?

      tu es vraiment sénile.


    • JulietFox 19 mai 18:41

      @doctorix
      "Certes l’espérance de vie d’un homme de 75 ans est de 12 ans

      "
      Youpiiiiiiiiiiiiiii, je vais battre mes 2 grand-pères.
      C’est vrai, qu’eux, ils avaient joyeusement participé à la grande fête 14/18.


    • doctorix doctorix 19 mai 20:49

      @foufouille
      Foufouille, on vient de sortir une loi contre la haine sur internet.
      Elle a été presque faite pour vous, qui suintez la haine par tous les pores de votre peau.
      Malheureusement elle ne concerne que les haines raciales, homophobes et religieuses, et les haines des imbéciles pour ceux qu’ils jalousent ne sont pas spécifiquement incluses dans le texte. Les harcèlements ne sont pas mentionnés formellement non plus.
      Il va falloir lui faire des amendements dans ce sens, et on l’appellera alors la loi foufouille.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Proposition_de_loi_contre_les_contenus_haineux _sur_Internet


    • doctorix doctorix 19 mai 20:52

      @JulietFox
      Et encore, vous avez un net avantage, de près de trois ans :
      L’espérance de vie d’un homme de 75 ans est de 12 ans et 0 mois (12,01).
      L’espérance de vie d’une femme de 75 ans est de 14 ans et 8 mois


    • xana 19 mai 21:50

      @doctorix
      Wahouu ! Doctorix, là vous lui avez bien mis la fessée !


    • xana 19 mai 21:51

      @doctorix
      Wahouuu ! Doc torix, là vous lui avez bien mis la fessée !


    • doctorix doctorix 19 mai 23:11

      @xana
      Je crois qu’il adore ça : il en réclame à chaque fois.
      Et ça fait dix ans que ça dure, qu’il traîne ses minables injures répétitives, et que je lui en fous plein la gueule.
      C’est un maso.


    • Roubachoff 20 mai 02:17

      @Alexis Toulet
      Avec un âge médian des décès de 84 ans ?
      Et sans tenir compte des comorbidités ?
      Savez-vous une chose ? Tous les jours, même hors pandémie, d’innombrables « études » sortent un peu partout dans le monde et affirment à peu près tout et n’importe quoi. Intéressez-vous à l’actualité, et vous verrez où sont les fausses nouvelles.


    • Alexis Toulet Alexis Toulet 20 mai 09:38

      @Roubachoff
      « Avec un âge médian des décès de 84 ans ? »

      Non, l’âge médian des décès est de l’ordre de 77 ans pour les hommes et 81 pour les femmes.

      Voir l’étude que j’ai citée en référence un peu plus haut.

      « Et sans tenir compte des comorbidités ? »

      Si. Voir l’étude.


    • doctorix doctorix 20 mai 10:22

      @Alexis Toulet
      Ici, un article comparant la Suède et le Danemark, qui remet sérieusement en doute l’intérêt du confinement.
      https://lesakerfrancophone.fr/lhistoire-de-deux-pays
      Par ailleurs :
      France confinée : 27428 décès pour 67 millions. 408/million.
      Suède non confinée (écoles, restaurants, cinémas ouverts depuis deux mois) : 3529 pour 10 millions. 352/million.
      Soit 16% de plus en France.


    • doctorix doctorix 20 mai 10:42

      @Alexis Toulet

       mais ces pathologies sont bien prises en compte.
      Ecoutez : si l’espérance de vie des hommes de 75 ans quelle que soit leur état de santé (et une grande majorité est en bonne santé) est de 14,4 ans, on ne peut pas affirmer qu’il ne se réduit qu’à 13,1 ans si on considère les poly-pathologiques.
      Ca ne tient pas debout.
      Or c’est parmi ces derniers que la maladie va tuer.
       S’il y a un homme qui va mourir à 75 + 14 +14= 103 ans, il y en a un autre qui va mourir demain (75+ 14- 14).
      Et c’est justement ceux qui devaient mourir demain qui sont morts.
      Enfin c’est ce que je crois... Les statistiques sont un art difficile.

      "il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques.
      “Les statistiques, c’est comme le bikini : ça donne des idées mais ça cache l’essentiel !” Coluche.


    • doctorix doctorix 20 mai 10:49

      @doctorix
      Ecoutez notre frapadingue :
      https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=VJhSt1kWbLk&feature=emb_logo
      Fait-il allusion à l’apocalypse de St Jean ?
      On est mal barrés...
      Aîe ! aïe ! aîe !, on a élu un prophète en mission transcendentale :
      https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=tMpXAW7Kb34&feature=emb_logo


    • foufouille foufouille 20 mai 13:34

      @doctorix

      il faut ajouter ceux qui ont trop de tension qui n’ont pas que 10% de vie en plus sauf dans ta tête de sénile.


  • gaijin gaijin 19 mai 09:20

    sauf que pour interpréter le rapport d’un courbe au réel il faut intégrer tous les paramètres ....

    par exemple le temps d’incubation ...ce qui nous permet de dire que ce que l’on voit n’est pas une deuxième vague mais toujours les morts de la première ....


  • Zolko Zolko 19 mai 10:33

    ça se dit « analyste des systèmes » et ça ne définit même pas de quoi il parle quand il dit « nombre quotidien de morts covid19 » : crétin ! Ca gobe la propagande officielle et ça se permet d’écrire des articles sur AV, pfffffff...

     

    C’est quoi un « mort covid19 » ?


    • spearit 19 mai 14:17

      @Zolko
      Moi je sais, c’est quand juste avant de mourir on avait la goutte au nez ou la gorge qui gratte ou un cancer, une leucémie, une grippe, une affection respiratoire, des problèmes cardiaques... j’hésite encore avec les chutes et les accidents de voiture mais sûr qu’il y en a aussi...


    • doctorix doctorix 19 mai 23:42

      @Zolko
      C’est quoi un « mort covid19 » ?

      C’est majoritairement un vieux qu’on laisse crever et qui va laisser sa place à un autre vieux dans un ehpad.
      C’était ce week-end : 483 morts dont 408 en ehpad.
      85% des morts pour 0,9% de la population.
      Ou alors, on nous aurait menti à l’insu de notre plein gré ? Ils seraient morts d’autre chose, peut-être même de leur belle mort ou faute de soins ? Morts par confinement ? Morts pour la cause du gros chiffre de 28.000 qui justifiera le vaccin ?


  • troletbuse troletbuse 19 mai 12:51

    C’est quoi un « mort covid19 » ?

    Tous ceux qui sont morts chez eux, de vieillesse ou d’un infarctus ou autre parce qu’ils n’ont pu être soignés à cause du confinement.


    • doctorix doctorix 19 mai 14:27

      @troletbuse
      Ca restera certainement une des grandes causes de la surmortalité.
      C’est réconfortant de savoir qu’on sert à quelque chose...
      Mais sur ce coup, on n’aura servi strictement à rien : on aura négligé les pathologies courantes, et on nous aura coupé les pattes quand on pouvait proposer un traitement efficace contre le covid 19..


  • touriste 19 mai 13:52

    C’est trop court 3 jours pour juger !

    Je suis sur que si l’on fait une régression sur les dernières semaines on trouvera une pente descendante.

    Cela dit vu la multiplication des grappes de contagion, dans les entreprises qui font la protection minimum, on peut être inquiet ...


    • Alexis Toulet Alexis Toulet 19 mai 14:16

      @touriste
      « C’est trop court 3 jours pour juger ! »

      C’est trop court pour juger définitivement vous avez raison. C’est la raison pour laquelle j’invite à regarder de près les chiffres des prochains jours.

      Cela dit, voilà déjà 5 jours que la courbe a arrêté de baisser. Difficile d’imaginer qu’il s’agisse seulement d’une série de hasards. Il semble bien que nous soyons en train de sortir de la fameuse « courbe en cloche ».

      Pour entrer dans un régime « permanent » à 200 morts par jour ? Ou parce qu’une deuxième vague nous arrive direct dessus ? C’est cela qu’il est encore trop tôt pour dire.


    • spearit 19 mai 14:22

      @Alexis Toulet
      "Pour entrer dans un régime « permanent » à 200 morts par jour ? Ou parce qu’une deuxième vague nous arrive direct dessus ? C’est cela qu’il est encore trop tôt pour dire.

      "
      Ben taisez vous alors !!
      Je suis toujours admiratif devant ces personnes qui nous pondent des analyses avec des chiffres faux... de vrai Nostradamus


    • doctorix doctorix 19 mai 14:33

      @Alexis Toulet
      Il y a une notion qui vous échappe : ce gouvernement, soutenu par les media, a tout fait depuis deux mois pour diaboliser cette grippe saisonnière (je maintiens). Plus il y a de morts, et plus ils peuvent justifier le confinement, leur gestion débile, leurs attaques aux libertés, et l’inéluctabilité du phénomène (si c’est inéluctable, ils ne sont coupables de rien).
      Il n’y aura évidemment pas de deuxième vague, juste un ou deux soubresauts attendus, car une courbe n’est jamais régulière.
      Mais l’épidémie est terminée.


    • doctorix doctorix 19 mai 15:19

      @Alexis Toulet

      Cela dit, voilà déjà 5 jours que la courbe a arrêté de baisser. 
      Ce qui est tout à fait providentiel pour faire craindre ( ou espérer ?) une deuxième vague.Toute la stratégie imbécile de ce gouvernement repose sur cette deuxième vague, puis une troisième et plus, pourquoi pas...
      Avec une deuxième vague, pas questions de manifestations, ni de mise au ban de ce gouvernement fantoche. Mais de deuxième vague, il n’y en a jamais eu depuis cents ans.
      La fin de l’épidémie, c’est la fin de macron et de sa clique.
      Alors on repousse tant qu’on peut. On pioche des morts dans les ehpads, à tout hasard, et partout où on peut. L’ennui, c’est qu’en dehors des ehpads, ils se font rares. Alors on découvre des clusters, on les monte en épingle.


  • xana 19 mai 15:13

    Il y a encore un aspect que vous ne prenez pas en compte : Vous considérez le confinement comme absolu, et vous imaginez que du jour au lendemain les gens vont recommencer à s’infecter mutuellement.

    Mais ce n’est pas vrai.

    Lors du « confinement » des tas de gens circulaient. Et faisaient circuler leurs virus : A commencer par les flics, le nombre impressionnant de PV pour non-respect du confinement, et le nombre plus grand encore de ceux qui ne se sont pas fait verbaliser tout en circulant. Les gens des cités à problème, où les flics n’entrent pas. Plus tous ceux qui sont allés dans les magasins pour acheter à manger, etc, etc. OK, on a commencé à imposer des gestes barrière, mais il a fallu du temps. Et tout ca sans masque ! Alors qu’un postillon peut suffire...

    Bref, il est certain que le confinement a empêché de vivre des millions de personnes, mais on peut être tout aussi sûr que le virus a continué de se propager gaillardement.

    Inversement, de nos jours il y a encore des milliers de gens qui restent terrés chez eux. La peur, évidemment, mais aussi la perte de leur travail, la crainte de se faire amender si votre « motif » de déplacement ne convient pas aux flics, etc, etc. Dans quelques mois on retrouvera encore des vieux morts de faim entre leurs quatre murs.

    Les gens ne sont pas des soldats de plomb qu’on peut placer où on veut. Le virus pouvait être partout, la seule chose sûre est que les locataires d’un appartement ont tous été infectés en deux mois s’il y avait un seul porteur de virus parmi eux. Ces gens ont été sacrifiés pour qu’on n’aille pas dire que les économies sur la santé étaient une belle connerie.

    Et suivre les chiffres au jour le jour quand tant d’inconnues restent inexplorées, c’est faire ce que font les médias : De la propagande.


    • doctorix doctorix 19 mai 15:28

      @xana
      S’infecter mutuellement était la meilleure chose à faire.
      Toutes les épidémies virales reposent sur le même principe : un virus s’épuise à passer de personne à personne. 
      Tout se passe comme si chaque passage l’affaiblissait un petit poil, jusqu’à ce qu’au final il devienne inoffensif.
      C’est ainsi d’ailleurs qu’on affaiblit les virus pour faire des vaccins : par repiquages successifs.
      En le sachant ou pas, les suédois et ceux qui n’ont pas confiné ont appliqué ce principe.
      En France, faute de répétition des passages à cause du confinement, cet affaiblissement sera juste plus long à obtenir.
      La victoire sur un virus a toujours un coût : on paye cash ou à crédit, mais on finit toujours par payer.


    • xana 19 mai 22:03

      @doctorix
      En fait, il fallait faire exactement comme pour la grippe.
      Je ne me fais jamais vacciner pour la grippe, je ne sais pas pourquoi mais je n’ai pas confiance. Pourtant j’ai eu, étant jeune, des vaccins comme tout le monde, mais en ce temps là on avait vraiment confiance... Qu’est-ce qui a changé ? Big Pharma, sans doute.
      Je me souviens, quand ils ont essayé de nous faire croire à l’épidémie H1N1. Déjà je n’y croyais pas. Peut-être la tête des gens qui recommandaient de se faire vacciner, je ne sais pas.
      Pourtant ça pourrait exister, un virus dangereux ? Mais je crois que je préfère mourir que de leur faire confiance...


    • doctorix doctorix 20 mai 00:05

      @xana
      44 ans d’exercice, et pas un vaccin depuis 40 ans, ni la grippe ni un autre.
      Obligation légale ou pas.
      Jamais eu la grippe.
      Les vaccins sont de dangereuses foutaises, et je me passe des coquetteries de ceux qui disent « qu’ils ne sont pas contre les vaccins », qu’il y en a qui sont utiles, mais qu’il faut éviter tel ou tel, selon l’humeur du moment.
      Le meilleur vaccin, c’est celui qu’on ne reçoit pas.
      Les vaccins, non seulement ils n’ont sauvé aucune vie (et pas trois millions par an, comme on se plait à le répéter dans les milieux zautorisés), mais ils ont bousillé nos enfants dans des proportions hallucinantes :
      https://web.archive.org/web/20150323123915im_/http://www.vaccineinjury.info/images/stories/comparison%20vaccinated-unvaccinated.jpg
      Lire absolument Michel Georget :
      https://www.amazon.fr/Vaccinations-v%C3%A9rit%C3%A9s-ind%C3%A9sirables-Michel-Georget/dp/2703307217
      Et Françoise Berthoud (surtout si on a des enfants !!!)
      https://www.amazon.fr/bonne-sant%C3%A9-enfants-non-vaccin%C3%A9s/dp/2889113477
      Et surtout, refuser le prochain !!!


    • doctorix doctorix 20 mai 00:24

      @xana

      Mais je crois que je préfère mourir que de leur faire confiance...

      C’est pire : vous pourriez mourir de leur faire confiance, au mieux attraper l’Alzheimer, le Parkinson, le Guillain Barré, la sclérose en plaque, l’autisme, la myofasciite à macrophages, le diabète par destruction auto-immune des ilots de Langherans, ou la destruction thyroïdienne : le choix est large, et je suis loin d’être exhaustif.


    • doctorix doctorix 20 mai 00:37

      @xana
      Une étude que j’aimerais qu’on fasse, c’est de voir la proportion de morts par coronavirus qui avaient été vaccinés contre la grippe cet automne.
      En effet, cela expliquerait l’effroyable proportion de morts dans les ehpads, où on vaccine systématiquement à tour de bras contre la grippe. Cela expliquerait aussi l’âge des décès, la vaccination grippale étant chaudement recommandée chez les plus de 75 ans, et plutôt négligée chez les jeunes.
      Un indice réside dans l’épidémie covid 19 qui a débuté au Nord de l’Italie, région où on venait de faire une énorme campagne de vaccination contre la méningite dans les semaines précédentes à la suite de trois ou quatre cas, et d’une première campagne de peur bien ficelée.


    • Iris Iris 20 mai 00:44

      @doctorix D’apres vous le covid 19 tuerait les personnes agées parce qu’elles sont vaccinées contre la grippe ?


    • doctorix doctorix 20 mai 09:11

      @Iris
      C’est juste une hypothèse qu’il faudrait vérifier.
      On sait que la plupart des vaccins peuvent provoquer des maladies auto-immunes, et que c’est un de leurs dangers principaux.
      Or on constate dans le Covid 19 un orage de cytokines au sein du parenchyme pulmonaire, typique d’une réaction auto-immune, qui obstrue les capillaires et provoque l’asphyxie mortelle (ça n’a donc rien d’une pneumonie classique).
      L’hypothèse est que le vaccin grippal aurait pu sensibiliser le système immunitaire par une stimulation anormale (comme le font tous les vaccins), et qu’il aurait pu réagir violemment lors de l’attaque ultérieure du coronavirus en se retournant contre l’hôte.
      Evidemment je n’affirme rien, et ce n’est donc pas une fake-new. Mais si c’est réel, il vaudrait mieux le savoir...Et me donner le Nobel qui va avec...
      Il suffit de vérifier quelle proportion de vaccinés il y a parmi les morts.
      J’avoue que cette mise à mort des vaccins comblerait mes espérances....


    • pemile pemile 20 mai 09:19

      @doctorix « J’avoue que cette mise à mort des vaccins comblerait mes espérances. »

      Sans nuance, c’est pas l’abus de vaccins ou certains vaccins qui sont dénoncés, c’est le principe de vaccination smiley


    • doctorix doctorix 20 mai 09:51

      @pemile
      Bien sur que oui.
      Et si vous aviez fait quelques lectures sur le sujet, comme celles que j’ai citées, vous en conviendriez.
      Mais voilà : les adeptes de la secte vaccinale ne lisent rien que de la pub, et se croient informés.
      Ils répètent les mêmes âneries depuis 50 ans, et crient à la fake-new dès qu’on remet en question leur religion, qui est pourtant tout aussi stupide que n’importe quelle religion.


    • pemile pemile 20 mai 11:04

      @doctorix « Et si vous aviez fait quelques lectures sur le sujet, comme celles que j’ai citées, vous en conviendriez. »

      Convenir de quoi ? Que aucun vaccin n’a jamais fonctionné ? Que le principe d’apprentissage du système immunitaire n’a jamais fonctionné ?


    • logan 20 mai 11:08

      @doctorix
      Merci pour les nombreux morts. Faudrait peut-être arrêter avec vos statistiques et prendre conscience qu’on parle de vies qui sont détruites derrière ces chiffres. Donc non la meilleure chose à faire était d’éradiquer l’épidémie et certainement pas de laisser les gens se faire infecter.


    • glenco01 20 mai 11:17

      @doctorix
      Merci pour tous vos commentaires très instructifs.
      Pourriez vous en dire un peu plus sur Parkinson, (une connaissance de 70 ans l’a attrapé alors qu’elle mange sainement, ne fume pas ni ne boit pas d’alcool et habite à la campagne) ?
      Maintenant elle est bourrée de médicament avec des effets secondaires sévères comme le bavement, la fatigue, perte de mémoire, douleurs notamment aux jambes, difficultés à s’exprimer et comprendre des simples.
      Merci


    • Iris Iris 20 mai 13:47

      @doctorix
      Bonjour,
       « ...les adeptes de la secte vaccinale  ... »
      Sur ce sujet c’est secte contre secte.
      Je suis certain qu’une position intermédiaire est défendable, et surtout plus réaliste.


    • doctorix doctorix 20 mai 14:07

      @pemile

      Que le principe d’apprentissage du système immunitaire n’a jamais fonctionné ?

      Il fonctionne façon démonstration de foire.
      Il provoque l’apparition d’anticorps, (immunité humorale), ce qui n’est en rien un gage d’immunité.
      La seule immunité efficace est l’immunité cellulaire, que seule la maladie procure.
      On pourrait théoriquement espérer qu’un jour un vaccin pourrait provoquer cette immunité définitive, mais ce n’est pour l’instant pas le cas.
      Actuellement, les vaccins sont des gadgets aussi coûteux qu’inutiles.
      En revanche, ils sont dangereux à cause de leurs constituants, parmi lesquels une somme invraisemblable de poisons (plus de 80), dont l’aluminium.
      Leur rapport bénéfice risque est donc largement inférieur à 1, et très proche de zéro.
      Mais les maladies qu’ils provoquent pour la vie sont légion.
      Ils blessent tous les enfants, mais comme maintenant ils sont tous vaccinés ou presque, il n’y a plus de point de comparaison.
      Par exemple, on trouve maintenant normal que 10% des enfants soient diabétiques ou pré-diabétique.
      Dans les années 50, c’était 1%. Le diabète est devenu une maladie « normale », tout comme l’asthme et les allergies.
      C’est d’autant plus stupide que toutes les maladies épidémiques disparaissent spontanément avec un peu de temps : les vaccins en tirent bénéfice, mais ils n’y sont pour rien.
      Si vous voulez en savoir davantage sur les vaccins, interrogez donc le Professeur Patrick Cohen, c’est un vrai spécialiste selon votre coeur, qui en remontre au Pr. Raoult :
      https://twitter.com/anoriant92/status/1240260990941495298?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1242013050774880256&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.a-droite-fierement.fr%2Fquand-un-petit-journaliste-fait-la-lecon-a-un-grand-professeur%2F


    • pemile pemile 20 mai 14:15

      @doctorix « Il provoque l’apparition d’anticorps, (immunité humorale), ce qui n’est en rien un gage d’immunité. »

      La variole, elle avait aussi sa « saisonnalité », elle est partie en vacances toute seule ?


    • foufouille foufouille 20 mai 14:21

      @doctorix

      sans vaccin et rappel, on peut avoir plusieurs fois la coqueluche.

      une maladie que je te souhaite vu que je l’ai eu.

      évidement je suis vacciné.

      « Dans les années 50, c’était 1%. Le diabète est devenu une maladie « normale », tout comme l’asthme et les allergies. »

      moi expliquer toi : glycémie normalheu en 96 = 1.40 à jeunheu. maintenant 1.24 ou 1.0 suivant les labos, aux USA 1.0

      toi comprendrheu ?

      DONK AVANT NOUS AVOIR AUTANT DE MALADEU.

      le lecteur de glycémie vaut aussi 20€ en promo et sans ordonnance.


    • foufouille foufouille 20 mai 14:23

      @pemile

      réponse antivaxx débile du herr doktor x : oui elle est partie toute seule par sélection naturelle.


    • doctorix doctorix 20 mai 14:24

      @pemile
      On répéte pour les cancres.
      Selon l’OMS, ce n’est pas la vaccination qui a débarrassé le monde de la variole.

      « Les campagnes d’éradication reposant entièrement sur la vaccination de masse furent couronnées de succès dans QUELQUES pays mais échouèrent dans LA PLUPART DES CAS ».

      Seule la stratégie dite de « surveillance-endiguement », c’est-à-dire d’isolement des malades, a permis en quelques années de « triompher » de la maladie « en interrompant la chaîne des transmissions ».


    • foufouille foufouille 20 mai 14:29

      @doctorix

      réponse conne car tu n’as pas lu la totalité du texte comme tous les tordus antivaxx.


    • doctorix doctorix 20 mai 14:34

      @foufouille
      Le neuneu tient absolument à nous faire part de ses multiples bobos (comme au bistro du coin les concierges), dont la plupart sont provoqués par les nombreux médicaments dont il se nourrit.
      Mais il est hors sujet : je parlais des diabètes de l’enfant, qui sont tout sauf inéluctables, et qui sont provoqués à 90% par les vaccins précoces, par destruction des ilots de Langherans auto-immune.

      sans vaccin et rappel, on peut avoir plusieurs fois la coqueluche.
      Avec vaccination, tout pareil.
       « La protection qu’elle procure est partielle, elle diminue dans le temps. »

      Les nourrissons, autrefois protégés pendant au moins six mois par les anticorps maternels, et même plus en cas d’allaitement maternel prolongé, sont plus souvent atteints, avec le risque de complications parfois graves si un traitement n’est pas rapidement mis en place.

      D’autre part, une proportion croissante d’adultes contractent la coqueluche, en raison de la faible durée de l’immunité vaccinale et de la perte de réactivation de l’immunité naturelle."

      https://www.infovaccin.fr/zoom_coqueluche.html



    • doctorix doctorix 20 mai 14:50

      @logan

      Donc non la meilleure chose à faire était d’éradiquer l’épidémie et certainement pas de laisser les gens se faire infecter.
      Parce que vous trouvez qu’on a éradiqué ’épidémie ?
      Elle a suivi son cours, et provoqué les morts qu’elle devait provoquer.
      Les survivants s’en trouveront plus forts, comme c’est le cas depuis des millions d’années, et notre médecine n’a sauvé quasiment personne (elle aurait du d’ailleurs faire beaucoup mieux, mais l’incompétence gouvernementale a joué à fond).


    • Iris Iris 20 mai 14:52

      @doctorix
      Pensez-vous donc que le bénéfice/risque global, et non individuel, a été défavorable pour tous les vaccins et de tout temps ?


    • pemile pemile 20 mai 15:03

      @doctorix « Les campagnes d’éradication reposant entièrement sur la vaccination de masse furent couronnées de succès dans QUELQUES pays mais échouèrent dans LA PLUPART DES CAS »

      C’est pas malin de donner un extrait sans donner la suite, où est expliqué pourquoi la vaccination de masse échouait :

      En effet, la pauvreté des infrastructures sanitaires et routières d’Éthiopie et de Somalie rendaient très difficile la vaccination de masse qui avait été un succès ailleurs. S’y ajoutaient les conflits armés, les famines et les migrations de réfugiés qui compliquaient encore la tâche


    • foufouille foufouille 20 mai 15:08

      @doctorix

      le neuneu, c’est toi vu que je ne prenais aucun médoc enfant donc la coqueluche a duré plus de 3 mois. le vaccin est efficace entre 85 et 100%. bouffon.

      je n’en prend pas non plus si pas besoin, comme maintenant.

      bouffonnerie habituelle du herr doktor x.

      le diabète type 1 ou 2 existait il y a des milliers d’années. en plus le 1 a été soigné assez récement sans tes trucs de neuneu.

      bouffon.

      le seul truc que tu peux lire, ce sont des histoires pour neuneu


    • doctorix doctorix 20 mai 16:58

      @Iris

      Je suis certain qu’une position intermédiaire est défendable,

      Attention : vous commencez à faire une concession.
      Un pas de plus et vous allez finir par étudier les vaccins...
      Et vous finirez comme moi, qui ai vacciné pendant trente ans : en iconoclaste et blasphémateur...


    • foufouille foufouille 20 mai 17:10

      @doctorix

      comme sénile, personne ne peut faire mieux que toi.


    • doctorix doctorix 20 mai 17:10

      @pemile
      S’y ajoutaient les conflits armés, les famines et les migrations de réfugiés qui compliquaient encore la tâche
      En effet, ce n’est pas facile d’isoler les malades dans ces conditions, ni de leur donner une alimentation saine.
      Ca n’apporte rien au caractère miraculeux du vaccin, qui a par ailleurs fait d’immenses dégâts. Y compris répandre l’épidémie.
      « En Inde, cinq ans après une campagne nationale d’éradication entreprise en 1962 (55 595 cas ), le nombre de notifications était plus grand (84 902 cas) qu’il ne l’avait jamais été depuis 1958.
      https://www.infovaccin.fr/l-eradication-de-la-variole.html
      Pas de réfugiés à l’époque, il me semble.
      Mais un vaccin parfaitement inefficace.


    • foufouille foufouille 20 mai 17:15

      @doctorix

      juste des débiles qui se torchaient le cul avec la main gauche.

      bouffon.


    • doctorix doctorix 20 mai 17:36

      @glenco01
      Pourriez vous en dire un peu plus sur Parkinson
      Je vais essayer.
      Le traitement officiel, c’est la L-DOPA : une inimaginable saloperie, véritable machine à gatifier. Mieux vaut s’abstenir.
      Il semble que l’aluminium vaccinal soit la source des dégâts, comme dans l’alzheimer, deux maladies qui explosent depuis qu’on donne à tout les vieux leur petite dose d’alu chaque année avec le vaccin grippal.
      Vous pourriez vous tourner vers les travaux du Professeur Jean-Bernard Fourtillan, qui semble détenir la solution.
      J’avais fait deux articles sur lui, qui de voisin est devenu mon ami.
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-hormone-du-sommeil-suite-de-l-218752
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/nouvel-article-sur-les-travaux-du-218185
      Son traitement semble marcher sur ces deux maladies.
      Il faut aussi essayer de chélater l’alu avec la spiruline, mais ce n’est pas gagné.
      Egalement, enlever tous les plombages, avec d’infinies précautions : le mercure des amalgames est très volatil. Il a un rôle certain aussi, comme tous ces métaux toxiques qui n’ont rien à faire dans le corps et qui sont de puissants neurotoxiques.


    • Iris Iris 20 mai 18:06

      @doctorix
      Merci de votre attention, mais il n’y a aucun risque que j’arrive à une position aussi tranchée que la vôtre, au point d’insulter mes camarades de forum à tour de bras.
      Vous n’avez pas répondu à ma dernière question, mais je sais bien que d’une manière général il est très difficile de mesurer le bénéfice/risque global des campagnes de vaccinations. J’aimerai me faire une meilleure idée sur les différents vaccins sans être obligé de me farcir des centaines de papiers, mais je n’ai pas l’impression que c’est ici que je vais y arriver, les avis sont trop tranchés.


    • foufouille foufouille 20 mai 18:17

      @Iris

      soit tu es vax ou antivaxx, une autre option n’existe pas avec les antivaxx.


    • doctorix doctorix 20 mai 18:22

      @Iris
      Oui, enfin, les insultes, c’est moi qui me les prends dans la tronche.
      C’est vrai j’ai dit du mal de Claire, mais faut dire qu’elle a fait fort avec ses chinois grillés vifs.
      Le mieux pour vous, c’est de lire les deux livres que j’ai déjà nommés :
      Michel Georget (vaccinations les vérités indésirables) et Françoise Berthoud (la bonne santé des enfants vaccinés).
      Ils ne sont pas polémiques (pas tant que moi...), mais ils vous diront tout ce qu’il faut savoir.
      Ah oui, votre question : je pense que oui, et qu’ils n’ont jamais rien évité.
      C’est une intoxication massive, une croyance religieuses.
      Parce que les anticorps, ce n’est rien qu’un gadget.


    • pemile pemile 20 mai 18:29

      @doctorix « je pense que oui, et qu’ils n’ont jamais rien évité. C’est une intoxication massive, une croyance religieuses. »

      Du grand doctorix ! smiley

      « Parce que les anticorps, ce n’est rien qu’un gadget. »

      En vente aux caisses ou au rayon gadgets utiles ?


    • doctorix doctorix 20 mai 21:10

      @Iris
      On hésite quand on ne connait pas.
      Comme tous ceux qui me contestent.
      Quand on connait, on n’hésite plus.
      Vous savez, mon renoncement fut douloureux.
      Et coûteux...
      Réputation , pertes financières, risques professionnels... Il a fallu que je sois bien sur de mon fait pour assumer tout ça.


    • glenco01 21 mai 00:29

      @doctorix
      Merci beaucoup. 
      Ne changez rien, je vous lis comme Captain Marlo et Legestr glaz très régulièrement. 


    • Alcyon 24 mai 04:20

      @Iris
      c’est normal. C’est comme l’homéopathie, d’un côté tu as la science et les maths avec des tests, de l’autre les fanatiques religieux. Lesquels n’ont pas peur d’ajouter deux couches de mensonges et de se référencer les uns les autres.

      Mais comme les stats ont la légère tendance de montrer un « léger » lien de corrélation entre la vaccination et la disparition de maladies, il faut bien inventer quelque chose.

      Si vous ne voulez pas vacciner vos enfants j’ai la solution : n’en faites pas.


    • Iris Iris 24 mai 10:58

      @Alcyon En plus, ne pas faire d’enfant est un très bon remède aux maux de notre planète smiley. Pour ma part le mal est déjà fait, j’ai un fils vacciné, mais c’était ya pas mal de temps il y avait pas autant de vaccins et la polémique n’était pas aussi forte. L’homéopathie je l’ai utilisé un peu, croyez moi ceux qui m’ont orienté vers ça n’avait rien de fanatiques religieux, il me semble que c’est grâce à elle que je me suis debarassé d’angines récurentes. Effet placebo ? Peut-être, mais si cela a permis à mon organisme d’apprendre à mieux se défendre je prends. Je n’ai pas forcemment besoin d’explications scientifiques pour être convaincu, car au bout du compte je sais qu’on ne sait pas grand chose du fonctionnent intime de la vie. Et c’est pas près de changer meme si ne voulez pas mon avis smiley


    • Alcyon 24 mai 12:45

      @Iris
      Angine récurrente ....
      Quand j’étais ado, je ratais pas mal l’école avec des angines assez régulièrement. Puis un jour, c’est parti sans que je ne le remarque. Mais l’homéopathie, ils vendent du sucre et de l’eau aromatisée hors de pris.


    • doctorix doctorix 25 mai 09:57

      @Alcyon
      Répète, coco, t’auras un sucre.


  • ZXSpect ZXSpect 19 mai 18:26

    Philippe Huysmans, la vedette belge sur le sujet, joue du commentaire « ping pong » pour assurer le buzz sur ses articles, mais se garde bien d’échanger avec d’autres auteurs qui traitent sérieusement de la pandémie.
    .
    Ecouter les autres avis et les discuter serait pourtant enrichissant.


  • Esprit Critique 19 mai 23:55

    Le nombre des morts est régulé par le nombre des debranchements en Réa !

    C’est inutile de faire des élucubrations !


    • doctorix doctorix 20 mai 00:15

      @Esprit Critique
      régulé par le nombre des debranchements en Réa !

      J’ai bien peur que ce soit par les branchements en réa : il parait qu’aux USA, on meurt à 85% sous respirateur.
      La pression positive achèverait de détruire le parenchyme pulmonaire déjà abimé par le virus.


  • Copain 20 mai 02:17
    Crise financière mondiale de 2007-2008 Grippe A (H1N1) de 2009

  • nono le simplet nono le simplet 20 mai 02:34

    je me demande si ça intéresse quelqu’un mais je remarque que pour la deuxième fois en 3 semaines le nombre de décès diminue en France en ESMS hier -342 le 19/05 ...

    une variable d’ajustement ? du coup les sites de comptage réagissent différemment mais la plupart attribuent une baisse ... ça doit rigoler une fois l’erreur de saisie éliminée ... je vis dans un pays formidable ...


    • doctorix doctorix 20 mai 10:01

      @nono le simplet
      On en a parlé ce matin : on a( très légèrement) réévalué les décès en ehpad, qui devenaient délirants d’invraisemblance...
      Ils le sont d’ailleurs encore.
      Selon moi, la louche n’est pas un bon instrument de mesure statistique.


    • nono le simplet nono le simplet 22 mai 13:53

      @Tall
      salut Tall
      en Iran aussi ça repart à la hausse ... en nouveaux cas depuis 2-3 semaines et en hospitalisations et décès depuis 3-4 jours ...
      en France tout est merveilleux ... on peut faire 100 000 tests par jour (en théorie) mais on n’a pratiquement pas de nouveaux cas (en théorie aussi) ... de petits clusters un peu partout ... mais rien d’alarmant (encore en théorie) ... rv dans 10 j


    • doctorix doctorix 25 mai 10:04

      @Tall
      Mais c’est qu’ils y tiennent, les croquemorts, à leurs morts...
      Cette épidémie est terminée, comme toutes les épidémies saisonnières.


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 20 mai 10:40

    Tout ça pour un virus FABRIQUÉ ! ^^


    • doctorix doctorix 20 mai 11:15

      @bouffon(s) du roi
      Le virus a été trouvé initialement le 17 Novembre au marché aux poissons de Wuhan.
      Mais la veille, le virus était présent à l’hopital Albert Schweitzer de Colmar
      https://www.lefigaro.fr/sciences/colmar-des-traces-du-coronavirus-detectees-sur-un-scanner-des-le-16-novembre-20200519
      La piste chinoise n’est pas si évidente.


    • logan 20 mai 12:35

      @doctorix
      On ne connait toujours pas l’origine de l’épidémie. Le virus n’a ni été trouvé initialement au marché aux poissons ni à Colmar. Initialement tout ce qu’on sait c’est que des médecins chinois ont essayé d’alerter sur une nouvelle épidémie en novembre et que les autorités chinoises ont eu pour réaction d’essayer de les faire taire. Ce qui constitue un scandale en Chine, car ces médecins sont morts depuis à cause du virus. Et on ne connaitra pas grand chose de plus sur l’origine du virus, car la Chine n’est pas vraiment prête à jouer la transparence et la coopération sur le sujet.


    • doctorix doctorix 20 mai 14:19

      @logan
       car la Chine n’est pas vraiment prête à jouer la transparence et la coopération sur le sujet.
      Ce n’est pas l’opinion du Pr. Raoult, qui travaille depuis longtemps avec les chinois.
      https://www.bfmtv.com/sante/pour-didier-raoult-les-chinois-ne-mentent-pas-plus-que-les-francais-1905123.html
      Vous êtes intoxiqué par cette stupide propagande anti-chinoise que les media vous assènent jour après jour.
      Elargissez votre champs de vision, et vous aurez une vision plus réaliste des choses.


    • logan 20 mai 14:35

      @doctorix
      Ce que je vous ai expliqué est de notoriété publique. Alors vous êtes dans le déni.


    • doctorix doctorix 20 mai 21:16

      @logan

      Ce que je vous ai expliqué est de notoriété publique.
      Un raisonnement qui vaut autant que « tout le monde sait bien que... »
      C’est peanuts.
      Ce raisonnement est très en vigueur chez les vaccinalistes, par exemple.
      Eh bien non : tout le monde ne sait rien, sauf ceux qui cherchent à savoir au delà des apparences et de la propagande.
      La seule chose valable : « tout le monde croit que... »


    • logan 21 mai 03:16

      @doctorix
      Ce que je voulais dire par c’est de notoriété publique, c’est qu’il y a de nombreuses sources qui en parlent, accessibles à chacun sans difficulté sur internet et il n’y a aucune raison de douter de leur véracité vu qu’on a le nom et le visage des personnes, les images, les vidéos et de nombreux documents ou témoignages de personnes qui en parlent et qui n’ont pas de lien entre elles.
      Des médecins comme celui dont on parle dans l’article que j’ai mis en lien ont alerté en premier sur la présence d’une épidémie, et la première réaction des autorités chinoises est d’avoir tenté de les faire taire.
      Alors peut-être que le virus courait ailleurs, en tout cas c’est bien à Wuhan en Chine qu’il y a la première crise épidémique avec des hôpitaux surchargés et des morts par milliers.


Réagir