jeudi 12 octobre - par olivier cabanel

Riche et bien portant...

C’est à Francis Blanche que l’on doit cette phrase non dénuée d’humour : « vaut mieux être riche et bien portant que pauvre et malade »...

Pourtant aujourd’hui, que l’on soit riche ou pauvre, il ne fait pas bon être malade, même si les premiers sont souvent privilégiés.

Le 9 octobre 2017, le professeur Israël Nisand était vent debout sur l’antenne de France Inter, s’en prenant aux « mauvais prophètes qui disent des choses fausses sur les vaccins », s’indignant contre la fronde citoyenne actuelle, allant jusqu’à parler de « désinformation  », argumentant : « si vous ne voulez pas les vaccins, essayez donc les maladies ». lien

En effet, la récente décision du gouvernement Macron 1er d’imposer la vaccination obligatoire de 11 vaccins successifs dès le 1er janvier, ne fait pas l’unanimité, loin s’en faut. lien

Le 1er ministre affirme qu’il n’y aurait pas de sanction pour ceux qui refuseraient la vaccination, sauf que les enfants non vaccinés seront interdits d’école... lien

On se souvient encore de la bourde de l’ancienne ministre de la santé, Roselyne Bachelot, lançant une campagne de vaccination contre la grippe, en exagérant volontairement le risque, campagne qui avait couté au pays une petite fortune.

Selon Virginie Le Guay, dans les colonnes de Paris Match, et s’appuyant sur un rapport de la Cour des Comptes, la grippe H1N1 aurait fini en une « couteuse fumée » chiffrée à 382, 7 millions d’euros. lien

On serait en droit de s’interroger sur cette somme, laquelle parait bien optimiste, quand on se souvient que le ministre du budget de l’époque, un certain Éric Woerth, tablait sur une dépense de 1,5 milliards d’euros (dont la moitié pour les vaccins), alors que la commission des finances évoquait de son côté un montant compris entre 1,8 et 2,2 milliards...lien

Même si l’on y enlève la revente à l’Égypte et au Qatar de 2 à 3 millions de doses de vaccins, les comptes ne sont pas bons.

Pour d’autres, les dommages seraient encore plus conséquents, affirmant que tout cela faisait partie d’un plan machiavélique concerté, et qu’il ne s’agissait pas d’une accumulation de maladroites bévues. lien

Quoi qu’il en soit, n’est-ce pas tout d’abord ce système de santé qui est malade ?

Il n’y a pas si longtemps le professeur Rath dénonçait avec virulence : « les causes réelles de ces maladies (diabète, cancer...) ont été délibérément obscurcies ou même dissimulées à des millions de malades dans un seul et unique but : l’avidité insatiable du commerce pharmaceutique avec la maladie ». lien

Mais revenons aux vaccins, et aux conflits d’intérêt jamais très loin.

On se souvient que Roselyne Bachelot avait longtemps fréquenté les labos de « big pharma », or Agnès Buzyn est l’épouse d’un certain Yves Lévy, président directeur général de l’INSERM (institut national de la santé et de la recherche médicale).

Au mois de mai dernier, le ministère de la santé affirmait : « le problème est identifié et va être traité »... l’a-t-il été à ce jour ?

Ajoutons pour la bonne bouche que la nouvelle ministre a été rémunérée par les labos pendant au moins 14 ans... il s’agissait entre autre des laboratoires Genzyme, filiale de Sanofi...

On pourrait aussi noter qu’elle a été membre du conseil supérieur des programmes de l’éducation nationale entre 2013 et 2016, en remarquant que les étudiants en médecine semblent fortement sous l’influence des labos au cours de leur cursus. lien

Alors que de nombreux professionnels de la santé dénoncent les effets secondaires neurologiques et musculaires mal mesurés et parfois irréversibles, on peut légitimement s’interroger sur les choix de cette imposition de vaccins. lien

Dans une étude jamais rendue publique, les équipes de l’hôpital de Créteil avaient alerté l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) sur la toxicité neurologique de l’aluminium présent dans les vaccins. lien

Pour se faire une idée plus objective sur ces sacrés vaccins, il faut prendre des distances avec le discours officiel, qui préfère pratiquer la communication, s’épargnant d’une véritable analyse, et enquêter.

On peut par exemple écouter le court document proposé par René Bickel sur ce lien.

Il rappelle le livre de Simone et Fernand Delarue édité par la ligue nationale pour la liberté des vaccinations en 1985, lequel ouvrage démolit sans complaisances des affirmations qui ont encore pourtant la vie dure...lien

Preuves à l’appui, les auteurs démontrent que les vaccinations n’ont pas fait reculer les épidémies...

On y apprend qu’en Grande-Bretagne, la décroissance des décès a précédé la mise en place des vaccinations... qu’au Danemark le nombre de cas de polio avait nettement régressé avant la diffusion de la vaccination...et encore mieux que la décroissance de la mortalité a de loin précédé la vaccination antipolio, et a été interrompue par l’usage des vaccins antidiphtérique et anticoquelucheux. lien

Toujours est-il qu’il ne fait pas bon tomber malade par les temps qui courent, car s’il est indéniable que des progrès marquants ont été faits en matière de technologie médicale, il n’en reste pas moins qu’au niveau humain, bien des progrès restent à faire, et les patients sont de plus en plus légitimement impatients de voir ceux-ci se réaliser, d’autant qu’ils ne sont pas inaccessibles.

Ceux qui ont fait l’expérience d’un séjour à l’hôpital n’ont pas oublié la misère culinaire qui y règne : des purées ignobles où l’on cherche en vain le gout de la pomme de terre, du poisson bouilli et insipide, pour finir par un dessert en forme de flanc, ou de yaourt industriel, destinés probablement à vous dégouter de la vie...alors qu’il serait si simple de proposer un simple fruit...bio de préférence....

Interrogés les responsables répondent généralement qu’ils n’y sont pour rien, puisque la gestion des repas est souvent confiée à des prestataires extérieurs...mais n’est-ce pas une forme d’hypocrisie, car on se doute que la direction de l’hôpital serait en mesure d’intervenir afin de faire cesser ce scandale ?

 « Nous sommes, et devenons, ce que nous mangeons et buvons » déclarait l’écrivain québécois Daniel Desbiens.

Que couterait-il à l’hôpital de remplacer les tristes yaourts industriels par de vrais fruits ?...et coute-t-il plus cher de proposer un filet de poisson cuit avec amour, qu’un ignoble bout de poisson bouilli et sans gout ?

Quand on songe aux prix faramineux des derniers, mais indispensables, développements techniques, ne faut-il pas aussi consacrer un budget raisonnable à la nourriture du malade ?

Un scanner dernier modèle demande un investissement minimum d’un million d’euros...(lien) alors que le prix moyen d’un repas de patient hospitalier revient à moins de 3 euros. lien

Du coté des patients, certains témoignages sont accablants, tel celui de Charles Cousina, médecin généraliste lyonnais, devenu patient à la suite d’un grave problème cardiaque, qui raconte son « horrible séjour à l’hôpital public » dénonçant dans sa lettre les ennemis que sont « l’austérité, la bureaucratisation, la financiarisation et la standardisation des soins, via notamment l’informatisation (...) nos patients ont besoin d’avoir des êtres humains qui les soignent, pas des machines chronométrées à la tâche et taylorisées faisant les mêmes gestes, les mêmes paroles quelle que soit la pathologie du malade ». lien

Aujourd’hui, les hôpitaux, soumis à l’austérité budgétaire et au management néolibéral cher à Macron, sont au bord du burn-out. lien

Mais allons un peu plus loin...

Ne faut-il pas s’étonner des agissements de ceux qui font la chasse aux herboristes, lesquels proposent de se soigner autrement.

Jean-Pierre Raveneau, le grand herboriste de la Place Clichy à Paris, vient d’écoper d’un an de prison avec sursis, assorti d’une amende...

Le diplôme d’herboriste ayant été supprimé en 1941 pour on ne sait quelle obscure raison, tous ceux qui veulent exercer cette belle profession se trouvent dans une situation juridique périlleuse...lien

« Big Pharma » trouvant probablement cette concurrence peu souhaitable ne se gêne pas de lancer des procédures chaque fois que l’occasion se présente.

Pourtant les plantes médicinales font depuis des lustres les preuves de leur efficacité...que ce soit sous forme d’huiles essentielles, de feuilles, de sommités fleuries, de racines...mais voilà, il est beaucoup moins cher de soigner un rhume par du jus de citron au miel, une infusion de thym... de se donner du tonus en prenant du gingembre, voire du ginseng, de la gentiane, de l’ortie et tant d’autres plantes à la portée de toutes les bourses, même si il n’y a pas de remboursement par la sécurité sociale...lien

L’occasion de tester l’une des recettes « spécial tonus » proposée par le blog « allodocteurs  » : velouté d’ortie, accompagné de courgette et d’oignon, quiche au curcuma, et tisane d’ortie pour arroser le tout.

Mais voilà, l’industrie pharmaceutique veille au grain, et préfère nous proposer ses très chères pilules.

Comme dit souvent mon vieil ami africain : «  la pluie ne peut pas effacer les taches du léopard  ».

L’image illustrant l’article vient de rustyjames.canalblog.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Pandemigate, les dessous de la corruption

H1N1 une affaire juteuse

Ces plantes qui font trembler Big-Pharma

Le message de l’arbre

Dites oui à l’oignon

Plus fort que Champignac

Guérir ou mourir en mangeant

Prenons-en de la graine !

Des racines et des arbres

Finissez vos assiettes

Main verte pour tomate rouge

L’huile de l’arbre

La drogue ce tabou

A table avec les sauvages

A l’oreille des feuilles

Au bois de mon cœur

Les dessous du chou

Un article à la noix

Le jardin extraordinaire

Des piquants qui protègent

Ces plantes qui tuent les virus

L’amarante, plante espiègle

Des pommes, des poires, mais pas n’importe quoi

Aimer la Terre

Les avancées de l’immobile

A l’aide d’iode

Jamais déçu par le chou

Sauvé par l’écorce

Les vilains secrets du terroir



61 réactions


  • gaijin gaijin 12 octobre 09:28

    salut olivier
    je passe avant l’escadre de trolls stipendiés qui vont venir défendre le Dogme ...

    « Un scanner dernier modèle demande un investissement minimum d’un million d’euros...(lien) alors que le prix moyen d’un repas de patient hospitalier revient à moins de 3 euros. lien »
    sauf que précisément un scanner rapporte : on va a l’hôpital passer un scanner et pas pour manger des pommes ( a part chirac bien entendu ) .......l’ hopital étant une entreprise comme les autres ( merci sarko ) la santé des clients est contre productive ......logique ..........

    une petite vidéo sympa :
    https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/scandale-chez-merck-une-ancienne-74749


  • foufouille foufouille 12 octobre 09:36

    Matthias Rath, né en 1955 à Stuttgart, en Allemagne, est un médecin allemand aux pratiques controversées et un chef d’entreprise qui produit des suppléments vitaminiques à vocation curative1. Selon son site internet, son entreprise de suppléments vitaminiques reverse la totalité de ses bénéfices à une fondation d’utilité publique intitulée Dr Rath Health Foundation2.

    Matthias Rath est une personnalité extrêmement controversée, notamment pour ses positions concernant la lutte contre le SIDA, proches des thèmes abordés dans le documentaire The House Of Numbers de Brent Leung ; son action a fait plusieurs fois l’objet de procès en Afrique du Sud : il a été accusé d’avoir mené des essais cliniques non autorisés, utilisant des vitamines comme thérapie anti-HIV et entraînant la mort de malades. La Haute Cour d’Afrique du Sud a jugé les essais illégaux et a interdit à Rath et à sa fondation de mener des essais cliniques non autorisés, de faire de la publicité pour leur produit et a demandé des enquêtes sur ces essais. Sa fondation a été condamnée par un communiqué du programme des Nations unies contre le sida (UNAIDS), l’OMS et l’Unicef qui lui reprochent de pratiquer une publicité mensongère et de mener une communication irresponsable. L’organisation sud-africaine de lutte contre le sida Treatment Action Campaign, que Rath avait critiquée, et qui a gagné en justice contre lui, le qualifie de charlatan3.


  • foufouille foufouille 12 octobre 09:38

    Dans une étude jamais rendue publique, les équipes de l’hôpital de Créteil avaient alerté l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) sur la toxicité neurologique de l’aluminium présent dans les vaccins. lien
    donc elle apparue par magie ?


  • nono le simplet nono le simplet 12 octobre 09:42

    bonjour Olivier,

    mon expérience personnelle et récente va à l’encontre de certains aspects de ton article mais je me garderai bien d’en faire une généralité ...
    concernant les vaccins, je n’étais pas à jour de grand chose en 2014 quand j’ai contracté une leptospirose due vraisemblablement aux rongeurs fréquentant mon poulailler ... la souche la plus grave avec atteinte musculaire, hépatique et rénale ... ayant quelques connaissances médicales j’ai pris très tôt de l’amoxicilline devant ces symptômes bizarres, ce qui m’a sûrement sauvé ...
    au bout d’une semaine à la maison j’ai cédé et fait appel au Samu ... état critique ... diagnostic fait dans la journée ... pas de dialyse ... une semaine d’hosto ( le toubib rigolait quand je lui ai dit que je voulais sortir au bout d’une semaine) ... plus d’un an à m’en remettre vraiment ...
    avec cette expérience je peux tirer 2 conclusions personnelles :
    - j’ai été très bien accueilli et les repas étaient tout à fait corrects à ma grande surprise ...
    - il existe un vaccin contre la leptospirose et si j’avais su à quel point j’étais exposé et à quel point cela pouvait être grave je me serais fait vacciner sans hésitation !


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 09:55

      @nono le simplet
      merci de ton témoignage qui prouve qu’heureusement, ce que je décris dans mon article n’est pas tout le temps le cas, et qu’il y a des exceptions...

      bah, au sujet des vaccins, je respecte ta position, même si je la partage pas complètement.

    • Dr Mengele 12 octobre 15:37

      @nono le simplet

      Un vaccin probablement inefficace

    • nono le simplet nono le simplet 12 octobre 17:02

      @Dr Mengele
      Un vaccin probablement inefficace

      les égoutiers, les travailleurs des zoo et d’autres sont vaccinés et ne développent plus cette maladie ... un effet placebo sûrement smiley
      moi, de toutes façons, je suis immunisé maintenant smiley


  • foufouille foufouille 12 octobre 09:45

    "Que couterait-il à l’hôpital de remplacer les tristes yaourts industriels par de vrais fruits ?...et coute-t-il plus cher de proposer un filet de poisson cuit avec amour, qu’un ignoble bout de poisson bouilli et sans gout ?« 
    c’est juste deux à trois plus cher mais c’est rien pour un bourgeois comme toi.
     » Quand on songe aux prix faramineux des derniers, mais indispensables, développements techniques, ne faut-il pas aussi consacrer un budget raisonnable à la nourriture du malade ?« 
    personne n’a encore trouvé la baguette d’horus qui guérit tout avec un générateur à patates.
     »Mais voilà, l’industrie pharmaceutique veille au grain, et préfère nous proposer ses très chères pilules."
    comme le labo boiron et tous les vendeurs de soins verts.

    certains vendent des maladies aux USA pour faire des rougeoles party.


  • foufouille foufouille 12 octobre 09:49

    http://www.ouvertures.net/herboristerie-le-cas-raveneau-embarrasse-ses-confreres/
    RAS dans la fameuse herboristerie de la place Clichy à Paris, où les clients défilent toujours aussi nombreux. Cependant, on peut entendre certaines personnes demander discrètement au comptoir : « Vous allez devoir fermer ? » Le 17 février dernier, les responsables de l’établissement étaient en effet condamnés pour « exercice illégal de la pharmacie ». Jean-Pierre Raveneau et Nicole Sabardeil, pharmaciens diplômés, n’étaient pas inscrits à l’ordre de cette profession. Ils ont écopé de lourdes sanctions  : l’herboriste est condamné à un an de prison avec sursis, tandis que la société Pharma Concept, actuellement dirigée par Nicole Sabardeil, propriétaire de l’herboristerie de la place Clichy ainsi que de celle de la rue Saint-André-des-Arts dans le 6ème arrondissement de Paris,  devra s’acquitter d’une amende de 50 000 €.
    Il faut souligner que cette nouvelle sanction très sévère vise un mélange de plantes bien particulier formulé par Jean-Pierre Raveneau : le Viralgic. Créé à la fin des années 1990, il portait originellement la mention d’« antiviral spécifique des virus HIV 1 et 2 » et était destiné aux personnes séropositives. C’est pourquoi cette récente condamnation a fait les gros titres de nombreux médias reprenant la même formule assassine : « L’herboriste qui prétendait savoir guérir le sida  ».


  • foufouille foufouille 12 octobre 09:52

    Leur livre, « Médecines douces : info ou intox ? » (éd. Cassini), compte 400 pages qui renvoient aux documents leur permettant de tirer ce bilan général : « Sur la base des meilleures preuves disponibles, nous pouvons dire que la plupart des formes de médecines alternatives ne procurent, pour la plupart des maladies ou affections, aucun bénéfice thérapeutique [nous soulignons, ndlr] prouvé ou bien apparaissent de façon démontrable comme inefficaces ; de plus, un certain nombre de thérapies alternatives peuvent présenter des risques pour les patients », [par exemple, en raison de leur « hostilité aux vaccinations »].


  • covadonga*722 covadonga*722 12 octobre 09:57

     yep , moi je suis qu’un gros con hein , mais tous les 7 mois quand je vais faire vérifier que la bestiole qui me ronge n’a pas grossie , je m’en branle du yaourt limite j’amènerais mon casse croute  ce que je veux c’est que le scanner fonctionne 

    aucune formule de politesse ne me venant a l’esprit 

  • rugueux 12 octobre 10:13

    Papy cabanon est au moins aussi gâteux que mamie zinzin...et c’est un menteur...Raveneau a été condamné sur plainte de l’ordre de pharmaciens pas de SANOFI ni de PFIZER...Il vendait des poudres de perlimpimpim affublée d’un nom qui sonnait « médicament » comme le célèbre VIRALGIC dont l’emballage portait des « indications » comme un vrai médicament, et dans ce cas précis l’indication laissait entendre que sa soupe soignait le SIDA...

    Il ne s’agit donc pas d’un complot des bigs pharmas contre le pauvre petit herboriste écolo mais de la répression de publicité mensongère, e tromperie sur la marchandise, d’exercice illégal de la pharmacie...en bref d’une escroquerie...


  • bob14 bob14 12 octobre 10:29

    Roselyne Vache-lot pour son incompétence fut récompensée à faire don d’elle même à la télé...Paris capitale des « BOBOS »


  • rugueux 12 octobre 11:15

    @foufouille

    que l’on soit inscrit ou pas à l’ordre des pharmaciens l’on peut-être condamnée pour exercice illégal de la pharmacie...quand, par exemple, on présente comme médicament des produits qui n’en sont pas...


    • foufouille foufouille 12 octobre 11:26

      @rugueux
      oui, mais dans son cas c’était le motif. il a été condamné une première fois pour la raison que tu donnes.


  • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 11:20

    @ tous

    un complément d’info en ce qui concerne l’herboristerie
    En France, le métier de l’herboristerie a été supprimé depuis 1941. Dans le même temps les ordres des médecins et de la pharmacie sont créés. Pourtant les métiers de l’herboristerie et de producteurs de plantes médicinales et aromatiques reposent sur des savoirs colossaux et une diversité immense de plantes et d’usages. Les qualités d’une plante dépende du milieu où elle se trouve et du stade précis où elle est cueillie. De plus, pour une même plante, les parties de celles-ci peuvent avoir des vertus différentes. Ainsi la bourrache est à la fois un légume couramment consommé en Espagne et une plante médicinale aux vertus reconnues, qui sont différentes selon son stade de croissance et la partie de la plante utilisée : adoucissante, sudorifique, fébrifuge, diurétique,…. Tous les actes du producteur – cueilleur demandent donc une bonne connaissance du fonctionnement de la plante dans son milieu, et de l’être humain ou de l’animal qui va s’en servir. Or, il n’existe plus de formation reconnue en France. Les seuls vrais diplômés en herboristerie sont 80 en France et ont plus de 80 ans... La botanique quant à elle, n’est plus enseignée. En Allemagne et en Italie, il existe des formations mais pas de diplôme. Pourtant sur la planète, 80% de la population se soigne encore avec des plantes médicinales, tout comme plus de 90% de paysans utilisent des semences paysannes… Le résultat : les quelques producteurs de plantes médicinales en circuits courts sont maintenant les relais de ces savoirs, traditions et savoirs-faire liés à l’utilisation des plantes, malheureusement en voie de disparition rapide
    sur ce lien la suite...

  • sarcastelle sarcastelle 12 octobre 14:26

    Voici deux ans on m’a soupçonnée de cacher un cancer du pancréas : hop, scanner.

    Au scanner on n’a pas trouvé de cancer du pancréas, mais une panniculite mésentérique : hop, IRM, plus précise que le scanner, parce que la panniculite est une fois sur deux la compagne de quelque autre tumeur. 
    A l’IRM on n’a rien trouvé : zut, rien de visible, ça pourrait être un lymphome. Hop, un PET scan pour débusquer des ganglions douteux. Négatif, sauf une belle hyperfixation à l’épaule. Lymphome osseux de l’humérus ? Non pas, mais confirmation de la tendinite qu’on me kinésithérapiait précisément en même temps et que j’avais sans PET scan diagnostiquée en observant que mon bras douloureux ne voulait plus se lever. 
    Et tout cela sans la moindre vaccination superflue !!!

  • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 octobre 15:27

    Bonjour Olivier,
    .
    Mensonges sur les vaccins
    « Il existe trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges, et les statistiques » (Mark Twain)
    .
    30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour
    http://reseauinternational.net/30-ans-camouflage-mensonges-les-vaccins-viennent-detre-mis-au-grand-jour/
    .
    Le « Freedom of Information Act 2000 » (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni auquel a eu recours un médecin, a permis de révéler le contenu de 30 années de documents officiels secrets montrant que les experts gouvernementaux.

    1. savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas
    2. savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu’ils étaient sensés prévenir.
    3. savaient que les vaccins présentaient des dangers pour les enfants
    4. se sont entendus pour mentir au public
    5. se sont attelés à empêcher les études de sécurité.
    .
    Ce sont ces mêmes vaccins qui sont rendus obligatoires pour les enfants américains.
    .
    Les parents peuvent soit épargner tout ce mal à leurs enfants, soit continuer à s’incliner devant l’un des plus affreux mensonges de l’histoire, ce mensonge qui veut faire croire que des vaccins – remplis de métaux lourds, de maladies virales, de mycoplasme , de matières fécales, de fragments d’ADN d’autres espèces, de formaldéhyde, de polysorbate 80 (Agent stérilisant) – sont un miracle de la médecine moderne.
    .
    Les vaccins contiennent des l’hydroxyde d’aluminium à des doses 30 fois supérieurs au seuil toxique, du sérum de veau, des cellules cancérisée, et des dérivés du mercure. Ils sont responsables de milliers de maladies neurologiques graves, sclérose en plaques, encéphalites, morts subites du nourrisson... Le personnel des hôpitaux, les rares fois où il fait la relation de cause à effet entre le vaccin et la maladie, aurait la consigne de ne rien dire aux familles.
    http://www.amessi.org/Vaccins-mais-alors-on-nous-aurait-menti
    .
    Depuis 1994 les substances d’origine bovines sont interdites dans les produits pharmaceutiques. Or, le B.C.G. est fabriqué à partir de la bile de bœuf. Ainsi la Loi nous oblige à administrer à nos enfants des produits qu’elle interdit par ailleurs !...
    .
    Le vaccin contre la grippe, « c’est l’arnaque des laboratoires », selon le professeur Henri Joyeux
    Henri Joyeux, lui, n’encourage pas les Français à aller se faire vacciner demain. « Comme l’a très bien dit mon collègue on n’est pas du tout sûr de l’efficacité. On sait que l’an dernier c’était 20 à 25% (d’efficacité) en étant gentil. Encore récemment, un de mes collègues qui m’appelle en me disant : ’J’ai fait le vaccin, j’ai eu une catastrophe après pendant trois mois. J’étais pas bien, je suis sûr que c’était ça, parce que ça a commencé le lendemain matin etc.’ ; et je lui demande pourquoi vous vous faites vacciner ? Il me répond que c’est ’parce qu’il a 75 ans et qu’on lui a dit qu’à partir de 60 ans il fallait se faire vacciner’. »
    .
    Recommandée par les autorités, la vaccination des jeunes filles au Gardasil, qui doit prévenir le cancer du col de l’utérus, fait polémique. Des familles évoquent des effets secondaires graves et mal mesurés. Et c’est l’ensemble des vaccins contenant des sels d’aluminium qui sont pointés du doigt.
    https://www.humanite.fr/des-vaccins-qui-rendent-malades-impossible-552091
    .
    Des vaccins qui rendent malades, provoquant aussi scléroses en plaques et autres inflammations du système nerveux ?
    Impossible, répondent en chœur une grande partie de la communauté médicale, les laboratoires, l’œil rivé sur leur chiffre d’affaires, et – jusqu’ici – les autorités politiques et sanitaires françaises.
    .
    Pourtant, depuis quelques mois, ce haut mur se lézarde un peu.
    .
    Après une première plainte déposée en novembre 2013, à l’initiative de l’avocat Jean-Christophe Coubris, par la famille de Marie-Océane Bourguignon, dix-huit ans, victime d’une sclérose en plaques consécutive à plusieurs injections de Gardasil (Sanofi-Pasteur MSD), plusieurs dizaines d’autres dossiers ont été transmis au pôle santé du tribunal de grande instance de Paris.
    .
    Le laboratoire (codétenu par l’américain Merck) mais aussi l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) y sont accusés de « blessures involontaires, violation d’une obligation manifeste de sécurité et méconnaissance des principes de précaution et de prévention ».
    .
    Les 10 plus gros mensonges sur la vaccination
    http://www.sylviesimonrevelations.com/article-les-10-plus-gros-mensonges-sur-la-vaccination-60832676.html
    .
    Les vaccins ne sont pas des médicaments et sont destinés à des êtres en bonne santé dans le but de prévenir une maladie hypothétique. Aussi, il serait normal que tout candidat aux vaccins reçoive une information honnête, précise et complète, sur les risques de la maladie dont il veut se protéger, mais aussi sur les risques qu’il court en se faisant vacciner. Or non seulement l’information, quand elle existe est tronquée et falsifiée, mais souvent elle est parfaitement mensongère.
    .
    Mais un récent rapport d’enquête rédigé par le Dr Lucija Tomljenovic, dévoile des documents confidentiels du gouvernement restés confidentiels pendant plus de 30 ans et qui décrivent ces calendriers de vaccination comme un canular complet, sans parler du mensonge des vaccins eux-mêmes, censés assurer une réelle protection contre les maladies.
    http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/2012-2013/Tomljenovic—2011—JCVI—Uk.pdf
    .
    Bien que son étude se concentre principalement sur le système élaboré de dissimulation du système de santé britannique concernant la triste vérité de son propre programme de vaccination national, les conclusions fondamentales de l’étude s’appliquent toujours aux calendriers de vaccination en général, qui sont généralement conçus dans le but de servir les intérêts des entreprises plutôt que la santé publique. Il s’avère que les autorités gouvernementales, qui tentent actuellement de satisfaire les objectifs privés de l’industrie du vaccin, ont délibérément dissimulé aux parents des informations pertinentes sur les dangers et l’inefficacité des vaccins afin de maintenir un taux élevé d’acceptation de la vaccination. Et dans le processus, ils ont risqué des effets secondaires graves et des décès pour des millions d’enfants.
    http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/2012-2013/Tomljenovic—2011—JCVI—Uk.pdf
    .
    Vous pouvez accéder à l’article complet du Dr Tomljenovic ici (en anglais).
    http://www.vaxchoicevt.com/wp-content/uploads/2012/04/Lucija-Tomljenovic-PhD-letter.pdf
    .
    Puis un autre document fort intéressant de 45 pages sur les méfaits de la vaccination de Lucija Tomljenovic, (toujours en anglais)
    https://www.nsnbc.me/wp-content/uploads/2013/05/BSEM-2011.pdf
    .
    A lire aussi (toujours en anglais)
    https://childhealthsafety.wordpress.com/2012/03/14/government-experts-cover-up-vaccine-hazards/


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 16:09

      @eau-du-robinet
      merci de ton commentaire...ça va faire grincer quelques dents, notamment celles des trolls coutumiers qui viennent parsemer les articles.

      j’ai vu avec plaisir qu’il était maintenant possible de bloquer des commentateurs.
      l’un deux m’a insulté... et j’ai sévi.
       smiley

    • Le Comtois 12 octobre 16:48

      @eau-du-robinet


      Les vaccins actuels, bourrés de saloperies, sont comme les pesticides, passible de crime contre l’humanité...

  • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 15:49

    le jour ou le Cannabis sera légalisé le métier d’herboriste reviendra a la mode et Macron fera des stages de culture hydroponique de cette merveilleuse plante qui est un bienfait de la nature pour certains qui se tordent de douleurs ou qui rêvent d’un monde meilleur .....


  • Le Comtois 12 octobre 16:46

    Un malade qui guérit n’intéresse personne ! Il ne rapporte plus....


    • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 17:45

      @Le Comtois
      je partage.

      merci

    • jmdest62 jmdest62 13 octobre 08:58

      @Le Comtois
      Salut
      eh oui ! La médecine est là pour soigner pas pour guérir
      Je garde toujours en mémoire le cas de mon père , cloué au lit par une bronchite chronique , chaque hiver, pendant plus d’une semaine « bourré » d’antalgiques et d’anti-biotiques prescrits par le « médecin de famille »
      Cela a duré plusieurs dizaines d’années , jusqu’au jour ou quelqu’un , par hasard , a suggéré à mon père d’essayer l’acupuncture ....3 petites aiguilles plus tard et pfft... la bronchite chronique a disparu définitivement ...magique n’est-il pas ?
      @+


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 09:14

      @jmdest62
      merci d’avoir évoqué l’acupuncture

      a mon tour d’apporter un témoignage
      j’ai rencontré il y a quelques temps un acupuncteur, lors d’une fête
      je lui parlais du cas d’un ami, touché par le diabète.
      il m’expliquait qu’aujourd’hui, la médecine « traditionnelle » ayant compris que le diabète est du à un pancréas fonctionnant mal, prescrit de l’insuline...
      or le message que comprend le pancréas, c’est qu’on préfère de se passer de lui, puisqu’il fonctionne mal, et du coup, il se met « en panne » totale...
      alors que l’acupuncture choisit une autre voie : elle stimule le pancréas pour qu’il se remette à fonctionner...
      en fait, la médecine classique organise une dépendance.
      ça parait tellement simple !

    • covadonga*722 covadonga*722 13 octobre 09:39


      yep perso j’ai déjà rencontré un acupuncteur apiculteur non seulement il ne payait pas ses employées mais en plus leur rackettait leur miel , comme disait leur reine nous a fait un beau discours sur une coopérative autogéré mais on c’est fait mettre par ce pote a Cabanel 

    • foufouille foufouille 13 octobre 11:58

      @olivier cabanel
      mdr.
      il fait repousser les organes et membres aussi.


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 13:22

      @covadonga*722
      votre pratique de la langue française laisse mal augurer du reste.

      yep.
       smiley

    • covadonga*722 covadonga*722 13 octobre 13:26

      @olivier cabanel
      pas besoin de convoquer les augures , pour constater que vos pratiques ne sont pas en restes



    • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 22:13

      @covadonga*722
      amusant

      Pfff

  • olivier cabanel olivier cabanel 12 octobre 18:34

    @ tous

    pour ceux qui auraient encore quelques doutes sur le danger des vaccins, et les mensonges véhiculés :
    merci eau-du-robinet

  • pipiou 12 octobre 20:58

    Je soupçonne un conflit d’intérêts entre Cabanel et Rika Zaraï.


  • soi même 13 octobre 00:07

    Comme dit souvent mon vieil ami Isèroie  : « Il est plus facile de se laver les dents dans un verre à pied que de se laver les pieds dans un verre à dents »


    • jmdest62 jmdest62 13 octobre 13:29

      @soi même
      Vous mettez vos dents dans le verre pour les laver ?!!!!!
      Moi , comme beaucoup , je les laisse là où elles sont et j’utilise une brosse ...essayez , vous verrez c’est facile .
      @+


  • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 09:26

    @ tous

    passionnant témoignage d’une infirmière, ici

  • Pauline pas Bismutée 13 octobre 11:28

    Il y a même des pays dans lesquels les infirmier(ères) eux(elles) mêmes ne sont pas soigné(e)s quand ils (elles) tombent malades (sauf urgences) ...


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 13:25

      @Pauline pas Bismutée
      hélas, c’est la triste vérité.


    • LADY75 LADY75 13 octobre 13:33

      @olivier cabanel

      Et le malthusianisme derrière tout celà, qui en parle ?
      Rendre les gens malades, ne pas soigner les soignants.. Un seul but derrière tout celà : réguler la population de la planète qui, sans celà, exploserait.
      Poutine l’avait bien compris quand il bombardait les hôpitaux.


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 octobre 22:05

      @LADY75
      oui, on ne l’a pas oublié !


  • Self con troll Self con troll 13 octobre 22:17

    Et la purge anti-troll, qu’en pensez-vous, Olivier ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 octobre 07:53

      @Self con troll
      bah, les trolls, ça ne me gène pas tant qu’ils restent polis...

      le fait de pouvoir bloquer un commentateur est une bonne chose, lorsqu’il y a insulte, ou diffamation...mais ce n’est que mon humble avis.

    • Self con troll Self con troll 14 octobre 10:44

      @olivier cabanel
      Je voulais parler de la procédure de licenciement des trolls.
      Virer Shawford sans préavis me parait parfaitement inadmissible.

      J’ai beaucoup causé technique par-ci par-là, pour expliquer qu’il ne serait pas si difficile, par de petites améliorations fonctionnelles du site, de permettre un filtrage subtil des abus.

      J’ai fait un post à vous parce que vous étiez là au bon-mauvais moment.

      Je sais que vos capteurs parfois loufoques sont attentifs à l’humanité des échanges.

      Continuez vos bagarres de cour d’école avec Sarcastelle. Invitez-moi au mariage. Je suis un peu jaloux du temps qu’elle vous consacre, mais je me tiendrai bien.


    • Self con troll Self con troll 14 octobre 10:46

      @Self con troll
      Je reviendrai lundi voir si la maison AV est redevenue ouverte.


    • olivier cabanel olivier cabanel 14 octobre 11:57

      @Self con troll
      je ne savais pas que shawford avait été viré... c’est dommage.

      perso, j’ai décidé de sévir lorsqu’il y a injure, ou diffamation, sinon, je ne réagit pas.
      mais c’est vrai que parfois les trolls envahissent l’espace rendant souvent la lecture des commentaires ardue...

    • troletbuse troletbuse 14 octobre 12:02

      @Self con troll
      C’est le clone de Morice qui est revenu à moins qu’il ait transmis son virus aux modérateurs d’AV ?. Malheureusement, il n’y a pas encore de vaccin pour cela.


    • pemile pemile 14 octobre 12:09

      @olivier cabanel « je ne savais pas que shawford avait été viré... c’est dommage »

      Virer Shawford ?


    • troletbuse troletbuse 14 octobre 12:55

      @Self con troll
       smiley


Réagir