mercredi 18 janvier - par CHALOT

Il faut tout casser !

Il y a un peu plus de deux ans, les militants du CDAFAL 77 (Conseil Départemental des Associations Familiales Laïques) ont contacté la Ville de Melun afin d’organiser une distribution alimentaire régulière en direction des SDF et d’autres personnes en difficulté.

La discussion a été longue avec les représentants de la Municipalité qui nous ont mis des bâtons dans les roues : il ne fallait pas aller toujours dans le même quartier pour ne pas stigmatiser un quartier….

C’était une objection suivie d’autres.

La discussion a duré plusieurs mois….

Las d’attendre, nous avons décidé de monter avec le Sentier un autre projet : l’organisation de repas partagé deux fois par mois à Vaux-le-Pénil.

Il valait mieux un projet moins ambitieux mais réalisé.

Nous aurions bien voulu nous inspirer de l’action menée par le 115 du particulier et passer outre des « objections » de la Ville mais développant déjà de nombreuses actions nous avons préféré organiser ces repas du mercredi.

Des jeunes adultes ont spontanément décidé, eux de préparer et de distribuer chaque soir des repas aux SDF.

Ils ont agi spontanément sans s’imposer de cadre, comme ça….

Cela a pris et a duré.

D’autres personnes les ont aidés et c’est ainsi qu’est né le collectif-association « Je suis Charclo ».

Vous pouvez les rencontrer tous les soirs de la semaine vers 19 heures à la place Saint Jean : ils servent et des discussions spontanées ont leu entre convives.

Ils distribuent aussi, entre autres des couvertures.

IL FAUT TOUT CASSER ! C’est-à-dire briser les barrières, braver les interdictions et ne pas demander la permission.

Voici là des jeunes qui tracent des pistes aux aînés car ils n’hésitent pas, ils osent et agissent.

Nos actions sont complémentaires et il faudra chercher des complémentarités.

C’est l’un des objectifs du CDAFAL, cela entre dans l’orientation du réseau local de solidarité que nous voulons consolider sur cette agglomération.

Le DAL et le CDAFAL luttent contre les expulsions locatives et accompagnent les familles en difficulté, ils prennent leur responsabilité dans un des champs de la solidarité.

« Je suis Charclo » recherche des lieux de stockage, les associations de solidarité bien implantées peuvent leur en trouver.

Les uns et les autres-chaque association gardant son indépendance- peuvent agir de concert.

Aujourd’hui le plan de grand froid a été, enfin – c’est pas trop tôt !- déclenché….

Nous n’acceptons pas que des femmes et des hommes dorment dehors, dans des caves ou dans leurs voitures quand ils en ont, nous demandons l’ouverture et l’aménagement de centres d’hébergement et que le logement de ces personnes soit assuré !

ALORS ENSEMBLE, NOUS AVISERONS ET OSERONS !

Jean-François Chalot



16 réactions


  • « Toute idée de grandeur, d’intelligence, de dévouement au service de la Cité est remplacée par l’horizon du mélange général, de la diversité heureuse, du métissage universel. »
     
    « L’anti-racisme ainsi compris va être la pointe émergée d’un phénomène de mentalité beaucoup plus diffus, beaucoup plus large, où toute une série de valeurs libérales acquièrent une identité de gôôôche [...] Il fait être ouvert sur tous les plans [...] Le repoussoir par excellence, c’est la fermeture, aussi bien économique, que politique où migratoire. »
     
    « La greffe s’effectue sur fond d’internationalisme [p... NPA], lequel se recycle à merveille dans la cause européenne, puis dans le cosmopolitisme multiculturel [BHL-Bergé], en pleine affinité avec le climat de globalisation économique en train de s’installer. Le libertarisme [libéral-libertaire] fournit le moyen d’entrer dans le libéralisme en gardant sa bonne conscience [Kohn le tripoté de l’UE anti-raciste]. »  
     

    Marcel Gauchet,


  • cétacose2 18 janvier 10:49

    Aujourd’hui, jour de grand froid ( - 9°) dehors ;dans ma modeste demeure ,il fait 5,6 ° ,mais si j’étais un gentil migrant ,je serais grace à l’action généreuse de ces c... de français, logé dans un château ....surchauffé .Mais je ne me plains pas....(je n’en ai pas le droit ).


    • bourrico 7 18 janvier 10:59

      @cétacose2

       logé dans un château ....surchauffé .


      Avec un tel discours de déficient mental, t’as pas l’impression de faire le jeu de ceux que tu prétends dénoncer ?

      Site poubelle, contributeurs merdeux, on est bien sur AV.

      Oui je me fous de ta gueule, mais « y a pas de mal à se moquer des cons, ils sont la pour ça non ? » smiley

    • cétacose2 18 janvier 13:42

      @bourrico 7
      Monsieur Bourricocette ,on décèle nettement chez vous l’atrophie mentale que vous imaginez chez les autres .La propagande socialiste a encore frappé.....


  • ZenZoe ZenZoe 18 janvier 11:11

    Pourquoi ne pas faire appel au talent d’un informaticien pour créer une plateforme où ceux qui ont un endroit d’accueil pour les SDF pourraient s’inscrire (une sorte du Airbnb du pauvre, hum).


    • sleeping-zombie 19 janvier 20:22

      @ZenZoe
      Parce que c’est justement ce qu’est Airbnb. Rien ne t’empêche de l’utiliser pour loger gratuitement les nécessiteux :)
      Pas de la faute d’Airbnb si les propriétaires préfèrent loger des gens qui payent...


  • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 11:24

    Distribution de caviar-champagne a la rue Solférino mais il faut montrer son salaire les pauvres a moins de 5000€ n’y ont pas droit ..... encore une injustice ....


    • baldis30 18 janvier 13:53

      @zygzornifle
      caviar ? comment vous y allez ! vous souhaitez creuser encore plus le déficit de nos échanges avec la Russie !

      remplacez le caviar par du foie gras français !


  • alain_àààé 18 janvier 13:45

    je suis d acord avec l auteur de article mais je vais profité de l article pour écrire sur un autre article qui est apparu hier et dont on a encore une fois éffacé mais sur cet article qui parlait du revenu universel et dont nos politiciens veulent que le peuple touchent entre 750e a 1000e mais qu il travaille ou pas pendant ce temps nos politiciens toucheraient entre leur salaire et indemnité13000e.j avraisécri que puisque l on avait des gens sont travaillent on pourrait en faire des combattants pour faire une révolution


  • mollard lionel mollard lionel 18 janvier 14:24

    Belle initiative, sans compromis et calcul, la jeunesse il faut y croire, eux veulent avancer, laissons les faire, encourageons simplement !

    Laissons les politiques de coté, leur seul intérêt est que cela dure aussi longtemps que possible, une espèce de décharge pour eux... leur volonté n’est plus là depuis longtemps, leur devise « marche ou crève ».

  • eau-du-robinet eau-du-robinet 19 janvier 07:55

    Bonjour,
    .
    « IL FAUT TOUT CASSER ! C’est-à-dire briser les barrières, braver les interdictions et ne pas demander la permission. »
    .
    Nos représentants politiques devroait, ils ont été élu pour cela, représenter les intérêts des citoyens, l’intérêt général ! Nous savons que ce n’est plus les cas depuis des dizaines d’années.
    .
    Nous assistons impuissant au démantèlement de la république française à travers des GOPÉ’s (Grandes Orientations Politiques et Économiques) qui nous sont imposé par la commission européenne !
    .
    DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN
    Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
    .
    Les injustices sociales sont de plus en plus nombreuses, la pauvreté est croissante, pourtant le PIB brille. Le problème de la répartition des richesses est grandissante et nous hommes ont cédé la souveraineté et la démocratie de la France, c’est l’oligarchie financière qui se frotte le mains, elle ne veut rien savoir des souffrances de la population !
    .
    IL faut changer le cap !
    .
    L’UPR propose aux français de restaurer la démocratie et la souveraineté de la France.
    Nous voulons rendre le pouvoir aux Français, qui nous à été spolié par l’oligarchie financière.
    Il est grand temps de mettre un terme à la mondialisation, un projet cher aux néo-conservateurs, qui ont transformé la France en serviteur du monde de la finance.
    .
    Le programme de l’UPR regorge de mesures pour restaurer la justice sociale, restaurer les services publics, restaurer la pluralité médiatique, etc., normal car notre programme est inspire sur celui du CNR (Comite National de la Résistance).
    https://www.upr.fr/wp-content/uploads/docs/Programme%20Presidentiel%20-%20Livret%20V10.pdf
    .
    Oui il faut casser la spirale infernale qui même systématiquement au pouvoir les partis politiques traditionnelles (droite, gauche) qui représentants les intérêts du monde de la finance et pas l’intérêt général !
    .


  • Ruut Ruut 19 janvier 09:20

    Attendre quelque chose de l’état c’est ignorer que la misère et la pauvreté est sont fond de commerce.

    Rien n’interdit aux particulier de faire un barbecue et d’inviter qui il veux :)
    En tant que propriétaire tu as aussi le droit de loger qui tu veux gratuitement.

    C’est juste le fait de faire payer qui est interdit en France, tout ce qui est gratuit est légal.
    La Fraternité, c’est ça, aider l’autre sans attendre de retour.
    L’opportunisme c’est demander aux autres de payer pour nos actions.


    • sleeping-zombie 19 janvier 20:25

      @Ruut
      tout ce qui est gratuit est légal.

      ... mais n’essaie pas de faire pousser tes plants de beuh dans ta cours d’entrée si le commissariat est juste en face.


    • Ruut Ruut 20 janvier 07:51

      @sleeping-zombie
      Non dans ce cas tu le fait pousser dans la cour du commissariat.
      Le plus difficile étant la Récolte.

      Mais trêve de plaisanterie le cannabis c’est mauvais pour le cerveau.


  • rocla+ rocla+ 19 janvier 09:27

    En cliquant  «  derniers commentaires  » ça n’ aboutit pas .


  • soi même 20 janvier 01:41
    Il faut tout casser !

    Encore une chalomade d’un massique en mal de révolution.

    Et gros père ton monde est cuit bouillie rôtie et pourquoi quand il avait encore la possibilité de dialogue et bien vous et les gros cons vous avez tous fait pour que cela foire.et bien maintenant manger se que vous avez senne empaffés de merdeux syndicalistes de merde.


Réagir