lundi 11 septembre - par C’est Nabum

Le dérèglement n’est pas que climatique

Les éléments se déchaînement.

Deux malheureuses îles ballotées par la furie de la nature vivent le chaos et l’effroi. Le ciel tombe sur la tête des habitants. Ils se calfeutrent, cherchent refuge partout où c’est possible. Ils sont là, impuissants, tremblants, espérant que l’ouragan les épargnera. C’est l’effroi et la désolation, une destruction totale, monstrueuse, bouleversante. Des maisons, des souvenirs, parfois des vies à jamais disparues …

Quand le calme revient, que les survivants se réveillent de ce terrible cauchemar, ils ouvrent les yeux sur le plus redoutable spectacle qui s’offre à eux. Leur Paradis a été rayé de la carte ou peu s’en faut. Ils ne reconnaissent plus rien, ils sont là, hébétés par la violence intolérable du spectacle de la désolation. Ils n’ont que leur courage pour se retrousser les manches et tenter de remettre debout ce qui peut l’être encore.

C’est du moins ce qu’ils pensaient mais le pire ne vient jamais de la nature, fut-elle dans la plus abominable de ses colères. L’enfer soudain s’ouvre à leurs yeux dans l'incompréhension et l'indignation. Des hordes se lèvent, des hommes et des femmes qui comme eux, il y a encore quelques instants étaient tremblant de peur, cherchant un refuge illusoire pour échapper au désastre climatique, ces individus qui eux aussi ont tout perdu, perdent plus encore : la dignité et leur humanité. Ils se font bêtes féroces et impitoyables, partent piller, voler, s’accaparer par la force et la violence, la menace et la terreur.

L’ouragan est passé, une nouvelle tornade survient ! Elle est humaine car du moins c’est ainsi qu’il convient encore de désigner des monstres cupides et avides qui profitent de la misère ambiante pour se faire brigands de grands chemins. Honte à eux qui pourtant sont aussi des victimes, honte à ce penchant qui les pousse vers le pire de ce qu’un humain est capable de faire.

Ils s’arment, ils sont disposés à tuer pour un peu de confort, quelques richesses qui auraient échappé au cataclysme naturel. Ils deviennent ainsi le fléau des fléaux, celui qu’il n’est pas possible de comprendre, qu’il est impossible de pardonner et encore moins d’expliquer. Qu’espèrent-ils en agissant ainsi ? Est-ce le penchant naturel de notre espèce qui les pousse à agir de la sorte ?

Si tel est le cas, il y a tout lieu de désespérer de cette engeance. Les actes de pillage, point n’est besoin de les voir sur nos écrans voyeurs et indignes pour se rendre compte de l’extraordinaire brutalité de ces scènes pour ceux qui en sont les nouvelles victimes. Ce sont leurs voisins qui mutent ainsi, qui plongent dans une bestialité sans nom.

Dans l’œil du cyclone, des hommes et des femmes sont tombés dans l’abjection. Ils attestent que le dérèglement n’est pas que climatique et que cette société engendre des avatars calamiteux, des êtres qui viennent tout droit des confins de l’enfer. Il y a là un phénomène qui atteste du plus parfait dysfonctionnement d’une partie de l’humanité pour laquelle, les biens matériels sont supérieurs à toute autre considération.

Ne pensez pas que ce soit le privilège des peuples lointains. En mai et juin 2016, dans notre paisible Loiret, des individus ne valant pas mieux que ces suppôts de Satan, ont sillonné les villages inondés et désertés de leurs habitants pour eux aussi, piller et s’accaparer ce qui pouvait encore être exploitable.

Le dérèglement a donc atteint un point de non retour. Pour une minorité certes mais une minorité à la dangerosité de plus en plus grande, les valeurs de solidarité et d’entre-aide, de compassion et de respect n’ont plus cours. Nous avons nourri dans notre sein des êtres qui ne sont plus nos semblables, qui attendent tapis dans l’ombre le malheur et la désolation pour surgir et se servir. Ils ne sont que le pendant des prédateurs de la finance qui n’agissent pas mieux et cela en toute légalité. Notre siècle est celui des prédateurs, des accapareurs, des jouisseurs de la pire espèce. Les uns comme les autres sont les enfants de la peste de l’avidité.

Mes pensées, ma compassion vont vers leurs victimes et ma colère se tourne contre ceux-là qui n’en ont cure ; aucun raisonnement, aucune morale ne peut les atteindre. Ils vénèrent ce maudit dieu Argent à la fréquentation odieusement maléfique. Nous en avons hélas la preuve en cette terrible occasion .

Abjectionnement leur.



73 réactions


  • juluch juluch 11 septembre 10:13

    Il y a pas que des voisins mais surtout des gens qui sont habitués à voler.....les voisins les vrais seront solidaires vu qu’ils sont dans la meme galère.


    les pillages ont toujours existé quand il y a des catastrophes, des guerres.....des fois ils sont pendus sans autre forme de procès......

    merci Nabum

  • chapoutier 11 septembre 10:20

    tous les bien-pensants vont nous chier leur morale à 2 balles


    • baldis30 11 septembre 10:49

      @chapoutier
      bonjour,

      ce n’est pas la morale ç deux balles qu’il faut mettre en cause mais l’absence de prévention alors que la situation était à la fois prévisible, c’est du très facile, et prédictible (là cela été correctement fait) ( voir article sur la définition du risque la Houille Blanche n°2/2001, et sur l’exemple donné en matière de prédiction et de prévision).

      Qui n’a pas prévu au moins le raz-de-marée dans une zone où déjà il y a risque de submersion en raison des conséquences d’un séisme majeur (plaque des caraïbes) .. à moins qu’il n’y ait une grandiose différence entre les deux types de raz(de-marée selon l’origine cyclonique ou sismique ( elle existe malgré tout dans le domaine du prédictible ) .

      Quant à la prévisibilité d’un cyclone de catégorie 5 frappant à cet endroit ... il n’y en aurait jamais eu ... jamais ... jamais ... donc la prévisibilité est en cause .... ! ... partant la prévention qui consiste avant tout en cas de crise de l’existence de qui commande, et à partit d’où et qui protège.

       Quand il n’y a plus de gendarmerie, de caserne de pompiers , de secours médicaux d’urgence il y a bien quelqu’un qui n’a pas fait son travail .... Quand les normes de prise en compte des éléments (règles Neige et Vent - N.V. par exemple dans l’hexagone, mais d’autres en d’autres lieux, règles parasismiques P.S. ) ne sont pas appliquées par les maîtres d’oeuvre qu’en dites vous les bien-pensants ?

      Si je n’avais trop d’exemples concrets à présenter je devrais me taire, mais j’en ai trop vu et entendu tant du côté des cassandres, des éternels optimistes angéliques aptes Ô combien à la tenue de propos de café du Commerce ou de Bar des sports ... ou des invectives de telle ou telle personne toujours prête à mettre en avant le génial petit inventeur écrasé par les autres ...

      la morale à deux balles..... elle est facile lorsqu’il n’y a ni mort ni blessé ni perte matérielle..... le reste du temps .....


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 12:15

      @chapoutier

      faites vos dons


    • oncle archibald 11 septembre 15:16

      @chapoutier : « morale à 2 balles » dites vous ????

      Bien plus grave que ça, et C’est Nabum a très justement mis le doigt sur le fond du problème. Une société sans foi ni lois ou la célèbre devise de mai 68 « il est interdit d’interdire » remplace ce qui faisait encore le fond de notre humanité.

      Oui, je partage totalement l’avis de C’est Nabum lorsqu’il écrit : "Ils ne sont que le pendant des prédateurs de la finance qui n’agissent pas mieux et cela en toute légalité. Notre siècle est celui des prédateurs, des accapareurs, des jouisseurs de la pire espèce. Les uns comme les autres sont les enfants de la peste de l’avidité.«  

      Posséder et paraitre remplaceront-ils un jour prochain partager et aimer ? J’espère bien que non et comme en toutes circonstances quand le balancier est parti trop loin d’un coté il revient avec d’autant plus de force vers l’autre. Espérons que ça ne soient pas les amis de Madame Le Pen qui soient portés par »le peuple" pour entreprendre une absolument nécessaire re-moralisation de la société.


  • Mélusine7 Mélusine7 11 septembre 11:00

    Je me suis fait traitée de sorcière hier par un certain Onesime.Parce que je vois clair avant les autres. Comme dans les années 30 on traitait de « fou ou folle » les personnes qui osaient dire : En Allemagne, vous savez, on construit des camps de concentration. La folle : emmenez-la chez un exorciste. Relisez : Rhinocéros de Ionesco ou regardez le film : LA VAGUE. http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18857292&cfilm=134390.html.Au dernier acte, tout le monde devient rhinocéros, même Daisy et Dudard. Bérenger est le seul à réagir humainement et à ne pas trouver cela normal. Il s’affole et se révolte contre la « rhinocérite ». Dudard minimise la chose puis devient rhinocéros car son devoir est « de suivre ses chefs et ses camarades, pour le meilleur et pour le pire » (camaraderie enseignée dans les jeunesses hitlériennes et communistes). Et Daisy refuse de sauver le monde pour finalement suivre les rhinocéros qu’elle trouve soudainement beaux, dont elle admire l’ardeur et l’énergie. Néanmoins, après beaucoup d’hésitations, Bérenger décide de ne pas capituler : « Je suis le dernier homme, je le resterai jusqu’au bout ! Je ne capitule pas ! ».


  • Mélusine7 Mélusine7 11 septembre 11:03

    Signé non pas Birette, mais Bérangère.


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 12:16

      @Mélusine7

      Ce sera donc Bérangère préférée


    • Mélusine7 Mélusine7 11 septembre 13:56

      @C’est Nabum
      Je vous aime Nabum. Chuuuuut, n’en dite rien à mon Olivier. Il regarde bien Petra Verkaik quand il crôît que je ne dors que d’un oeil.... :smiley). Si cela vous intéresse : Jean dit beacoup sur le site de Pierre Bergé. J’avance,... Le beau-père de mon beau-père (deuxième mari de ma mère, le peintre GEorges BALTHUS était ami de Péladan). Je n’en dis pas plus. Mais je remonte à la source,..(Manon des sources,...j’y étais au moment du tournage). L’actrice habite maintenant en Belgique. Because : botox aux lèvres,...


    • Mélusine7 Mélusine7 11 septembre 14:10

      @Mélusine7
      Nabum, j’ai un petit service à vous demander. Je n’arrive pas à aller sur le site de Rosemar et Taverbe. Blacage, style : bad machin,..Vous connaissez des personnes qui gère AGORA ?  Moi personne,.. J’ai justement des choses à dire (entre les lignes : sur Mânes, Saumânes...La Forge de Lourmarin est exposée au Musée de mânes,...Ce qui me relie à René Char et le livre d’une certaine Yvette S:Un diamant brut. Vézelay-Paris 1938-1950 est une autobiographie d’Yvette Szczupak-Thomas publié en 2008


    • Abou Antoun Abou Antoun 11 septembre 18:45

      Je vous aime Nabum
      L’amour est un oiseau rebelle. Prends garde à toi Nabum !


  • HELIOS HELIOS 11 septembre 12:06

    ... vous savez, Nabum, l’humanité s’apprend a la maison avec des parents qui ont des valeurs et qui vivent dans une communauté -nationale.

     Les valeurs aussi s’apprennent, et c’est souvent a l’école que cela se passe.


    Vu l’etat de la Famille, de celles qui n’ont de valeurs qu’a travers la force, qui portent une histoire qui n’est liée a aucune communauté nationale... et qui ne veulent surtout pas avoir un avenir dans cette communauté nationale.... 
    Vu l’etat de l’école, de ce qu’elle transmet....
    Vu les modèle que portent les moyens de communications actuels, comme et par exemple, cette habitante de Saint Martin qui vient a la télé expliquer qu’elle pille un magasin de vetements, parce qu’elle n’a plus rien - alors qu’il y a aide et distribution a quelques centaines de metres - ...


    Comment pouvez vous parler de dérèglement ?
    Il s’agit d’une pourriture à la base de notre société, celle qui, outre les points cités ci-dessus, est provoquée par un laxisme généralisé de tous les citoyens qui ont la moindre parcelle de pouvoir, de la presse, les marchands, les responsables-mais-pas-coupable etc. Il ne s’agit pas de contraindre, il s’agit de remettre des valeurs qui disparaissent et dont les exemples de déviances se font au quotidien et sont loués par des irresponsables.

    Lorsque le plus haut magistrat de France se permet de traiter ses concitoyens de fainéant... comment voulez vous que les populations fassent preuve de respect ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 12:17

      @HELIOS

      Vous avez cruellement raison et ce ne sont pas les tablettes qui feront l’éducation des générations à venir


    • Aristide Aristide 11 septembre 13:15

      @C’est Nabum


      Que viennent donc faire les tablettes dans cette histoire de morale et de valeurs. Faut-il donc honnir ces instruments pour être honnête ? Est-ce donc impossible d’apprendre la vie et le respect des autres quand on est une génération à venir avec tablette ?

    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 18:50

      @Aristide

      C’est une obsession qui doit vous échapper


  • Aristide Aristide 11 septembre 13:05

    Cette manière de généraliser à toute une population le comportement d’une ultra minorité devient de plus en plus détestable. Voilà maintenant pour en rajouter à l’ignominie, la mise en cause des générations à venir.


    Il n’y a que dans votre esprit malade que les jeunes sont tous des ignares, sauvages et profiteurs. Cela devient une plaie de agoravox de voir comment cette généralisation devient un mode de pensée ...

    Non, vos concitoyens, les jeunes et les vieux, les autres aussi sont des personnes honnêtes et responsables, des gens qui malgré les difficultés font face, vous devriez avoir honte d’essayer de vous poser en exception de la civilisation face à une horde de sauvages. 

    Détestable ...



  • Aristide Aristide 11 septembre 13:13

    . Notre siècle est celui des prédateurs, des accapareurs, des jouisseurs de la pire espèce. Les uns comme les autres sont les enfants de la peste de l’avidité.


    Ah bon, pas de généralisation ? Voilà votre conclusion sur l’état de notre siècle. 

    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 13:15

      @Aristide

      La formule précise que les maîtres du monde ceux de cette espèce


    • Aristide Aristide 11 septembre 13:36

      @C’est Nabum


      Que les maitres du monde soient de cette espèce ne justifie en rien que vous accusiez la société entière d’une sorte de contamination irrémédiable. LA société n’est pas dans cette état et notre siècle non plus, à vous entendre seule la loi des puissants est comprise et serait imitée par tous et à tous les niveaux de la société.

      C’est cela qui est détestable, laissez croire que nous serions des loups prêts à nous dévorer aux moindres difficultés. Non, il existe encore des valeurs et elles sont bien comprises par la quasi totalité de la population. 





    • oncle archibald 11 septembre 15:36

      @Aristide : il serait tout de même indispensable de savoir de quoi l’on parle à propos de ces pillages et le « téléspectateur moyen » ne peut rien deviner.

      Le citoyen lamba que je suis observe cependant que notre ministre de l’intérieur affirmait hier soir dans l’étrange lucarne que les gendarmes sont sur place et que les pillages ont cessé, tout en précisant qu’il en envoyait deux escadrons de gendarmerie mobile en renfort .... A mon avis c’est l’un ou l’autre. Ou les pillages ont cessé ou on envoie des gendarmes en renfort pour les faire cesser.

      Je veux bien croire que les pilleurs soient une « toute petite minorité » mais quand même. Les quelques images que nous avons tous vus montrent des bandes de pilleurs qui agissent très librement comme s’ils étaient les maîtres de la ville et pas du tout comme s’ils craignaient l’intervention prochaine des forces de l’ordre. Impression confirmée par Madame Girardin Ministre des Outre mers dont la présence n’a pas davantage indisposé les pilleurs qu’elle a pu voir à l’œuvre du haut de son hélicoptère.

      Il est impossible de minimiser le problème comme certains tentent de le faire très connement. Cette partie de territoire Français semble ne plus être soumise à la loi ordinaire et j’imagine la détresse de ceux qui ont tout perdu et qui constatent qu’ils ne récupèreront même pas la partie de leurs biens que l’ouragan a épargné. Y a t-il encore un pilote dans l’avion ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 18:51

      @Aristide

      Fermons le ban


  • fatallah 11 septembre 13:17

    https://insolentiae.com/le-cas-saint-martin-si-tout-seffondre-vous-serez-seul-desesperement-seul-ledito-de-charles-sannat/  en parle aussi. Et n’oublions pas que sur ces iles, les inégalités sont extremes. Aussi.


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 11 septembre 13:36

    Et si on donne à chacun le droit d’abattre sur place les pillards, notre Nabum dans un vertueux élan d’indignation criera au fascisme ....


    • Aristide Aristide 11 septembre 13:39

      @Sharpshooter - Snoopy86


      Et si on donne à chacun le droit d’abattre 

      Je ne sais ce que dirais Nabum, mais pour moi ce serait le retour à la barbarie.

    • Aristide Aristide 11 septembre 13:44

      @Aristide

      Oups, pas vu le précédent message de Nabum. D’accord pour une fois, je vais jouer au loto ...

    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 13:45

      @Sharpshooter - Snoopy86

      La présence préventive de l’armée eut suffit comme sur l’autre moitié de l’île


    • baldis30 11 septembre 14:38

      @C’est Nabum
      bonjour,

      « La présence préventive de l’armée eut suffit »

       Lorsqu’à Nîmes en 1988 le colonel commandant la légion l’a mis en place à tous les carrefours des quartiers les plus proches et malgré les dégâts causés à la caserne cela évita bien des choses ! Mais il le fit de sa propre initiative car privé de toutes liaisons avec des pouvoirs qui de toute façon n’étaient pas là ... Il a fait ce qu’il a pu !

      Evidemment son initiative salutaire repose un problème dans le sens du « Prince de Hombourg » ,


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 17:22

      @baldis30

      La question se pose de l’esprit d’initiative das une armée sous pression permanente


  • hervepasgrave hervepasgrave 11 septembre 13:52

    Bonjour ,

    • Pour une fois ce bonjour, je le fais par politesse et convenance mais pas par respect.
    • Je viens de déposer un commentaire qui j’espère au dire des habitués de la maison ne fera pas un bug ou exploser la maquine. Va donc le lire triste sire !
    • L’article  « Après Saint martin la métropole ? » « ah !, M.. cela vient de ton ennemie préféré »
    • Franchement tu déconnes ! tu disais que tu ne savais pas ce que tu faisais là ,limite demain je m’en vais. Mais dans la réalité tu es comme les politiques que tu penses critiquer.
    • Indéboulonnable ,« tu cr..ici et les jeunes attendrons cette fin s’ils ne sont pas mort avant pour espérer avoir de la place. »
    • Que tu joues les c.. par intéressement ,par corporatisme et autres conneries c’est devenu normal et usuel dans notre société que tu as le culot de faire semblant de critiquer
    • Alors que tu la défend a fond les ballons cette société
    • Zéro pointé et direct la prison en te soustrayant 20000 pesets et quelques claques au passage.
    • Il faut d’urgence que face un bain pour les yeux,mets des gouttes dans les oreilles,il y a non plus une anguille de Loire mais un calamar géant
    • cesttregrave ! de vendre de la haine.


    • baldis30 11 septembre 14:48

      @hervepasgrave
      bonjour, je ne partage pas toujopurs les idées et pensées de l’auteur, quelquefois il y a des divergences mais dans le cas d’IRMA, les critiques viennent de partout et à mon sens, avec certaines connaissances en matière de risques, je me permets de défendre aussi bien des interventions de Nabum que de Ciotti car elles sont justifiées par les faits tels qu’ils sont rapportés. Evidemment aurais-je été sur place pendant Gard 2002 j’y étais photos à l’appui) ou après (pour examiner ce qui parle j’airais probablement une analyse technique plus parlante, pour ne pas écrire plus « hurlante » Mais je pense beaucoup à ce dernier adjectif ..... .

      Espérons qu’on mettra en place un commission interministérielle d’enquête comme ce fut le cas après Eloy-Giromagny ( territoire de Belfort) ou Nîmes 2005 , et deux publications ASSASSINES sur les responsabilités administratives publiées à la Documentation française donc accessibles sur le net ou pouvant être achetées..... Là vous lirez de choses assez incroyables dont j’ai rapporté quelques extraits dans d’autres réponses sur AVX ... ( et ailleurs aussi) .


    • hervepasgrave hervepasgrave 11 septembre 16:48

      @baldis30
      Bonjour,

      • Ce qui est intolérable c’est cette précipitation ,sans autres formes de jugement.
      • Que pour ce qui est du combat pour la vie et la survie de castes aussi petites soit-elle .Ce n’est pas nouveau,mais là c’est cette poussée de haine qui est incroyable a notre époque.Alors que le citoyen ordinaire dans sa bêtise et son comportement de suiveur la tête baissée soit critiqué et moqué,Ce n’est qu’un juste retour pour un trop grand nombre d’ailleurs.
      Mais quand on veux se démarquer par une quelquonque supériorité intellectuel et que cela en arrive là !
      Non, c’est impardonnable. Il suffit de voir Combien de gens étaient ravi de cette première guerre d’Irak
      et de voir aujourd’hui le résultat.Les erreurs et mensonges.Les victimes.
      c’est tristement pitoyable.Le pire c’est qu’en commençant comme cela ,les faits suivent comme un aimant attiré par le métal.Derrière cela ne peux que donner un sentiment d’impunité ,« une descente aux enfers »

    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 17:24

      @hervepasgrave

      Je n’ai pas d’ennemi
      je l’ignore

      Merci quand même


  • karim 11 septembre 14:00

    L’attachement aux biens terrestres,

    N’engendre que mal et désastre.

    Et la peur des lendemains difficiles,

    Rend l’âme perverse et vile.


  • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 11 septembre 14:45

    De plus, les pillards sont cons, ils piquent des frigos, des télés et de l’électroménager alors qu’il n’y a plus de courant, ni de maisons !!! smiley



  • zygzornifle zygzornifle 11 septembre 15:28

    Accuser a tord ou a raison le climat met de l’eau dans le moulin des écolos hystériques et radicalisés qui rêvent de nous renvoyer a l’ère des cavernes et nous faire crouler sous de nouvelles taxes prélèvement et autres augmentations qui rendront les pauvres encore plus pauvres et qui n’arrangeront certainement pas le devenir de l’humanité ......


  • zygzornifle zygzornifle 11 septembre 15:35

    on est capable de mettre des radars tous les Km de déployer des centaines de flics pour traquer un gus de faire chier avec la ceinture le téléphone le pinard et le cannabis et on n’est pas foutu de créer des abris et des réserves de nourritures et de carburants et des militaires ou gendarmes mobiles formés a ces situations et prêts a intervenir dans des véhicules spéciaux dans ces Iles qui sont soumises régulièrement au déchaînement de la nature ? ...... On ne veut pas le faire parce que cela coûte du pognon c’est tout ..... 

    Si cela arrivait sur le continent on pourrait craindre le pire .....

  • Saka20 Saka20 11 septembre 16:13

    Pour moi franchement piller un hypermarché, je ne trouve pas ça si honteux.


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 17:26

      @Saka20

      L’humour mal compris pousse certains à l’action


    • Abou Antoun Abou Antoun 11 septembre 17:33

      @Saka20
      Ah oui, j’aime cette position de ceux qui trouvent que tout est normal aussi longtemps qu’on ne s’attaque pas à leurs biens propres.
      IL y a quand même deux choses que vous ne prenez pas en compte.
      Quand les magasins seront vides les pillards s’en prendront à votre domicile. C’est ce qui s’est passé à St Martin.
      De toutes façons les dommages causés aux biens ’collectifs’ sont en définitive payés par la communauté dans son ensemble par le biais de l’augmentation des impôts ou des primes d’assurance. En outre le calcul des marges de la distribution inclut un % pour les vols qui ne fera qu’augmenter avec l’augmentation de la délinquance.
      Si on peut comprendre, sans les justifier, les vols de nourriture, qu’en est-il pour les articles d’électronique ?


  • L'enfoiré L’enfoiré 11 septembre 16:36

    Bonjour Nabum,
     Pour comprendre un peu ce que sont les Caraïbes, il faut y aller
     J n’ai pas été à St Martin, ni à St Barth, mais sur les grandes Antilles.
     Qu’y trouve-t-on une énorme richesse d’un côté et une extrême pauvreté de l’autre.
     Touristiques bien sûr quand on n’y vient pas en fin de saison quand l’océan a emmagasiné une chaleur exceptionnelle.
     Mon dernier billet en parle avec un peu moins d’emphase.
    Extrait :

    Aujourd’hui, on estime que 80% des touristes ne quittent pas leur hôtel à Punta Cana, perdu au milieu des cocotiers.

    La République Dominique compte 10 millions d’habitants et 50.000 touristes prisonniers de leur transats qui s’aventurent peu à l’intérieur du pays.

    Perle des Caraïbes, elle est un des pays les plus pauvres de la planète. Elle tire profit de ses plages de rêves pour touristes en quête de sable fin et de mer chaude sous un ciel bleu garanti, 30°C toute l’année et des cocotiers qui prennent la pause sur des kilomètres avec une mer turquoise.

    Une soixantaine d’hôtels ont poussé comme des champignons avec 40.000 chambres avec animations avec toutes les dérives potentielles avec des boissons à volonté. Plaisirs à gogo et pour gogos qui assistent à des danses de locaux, payés 200 euros par mois. Gogos reconnaissables par le bracelet en couleur différentes au poignet qui permet d’avoir accès aux services compris.

    Cela permet au pays de surfer sur 7% de croissance annuelle. 

    Les touristes seront heureux de revenir chez eux pour présenter photos et vidéos sensés montrer comment on vit de danses aux Caraïbes et des expériences magiques du 3ème type à la rencontre des requins.

    Business is business même si la part de gâteau que chacun veut partager contre du plaisir frôle parfois l’indigestion.

    Tout est permis de nuit. La prostitution est légale et le sexe rapporte bien plus en une nuit que le salaire moyen des habitants dans les boîtes de nuits qui fleurissent à Punta Cana. S’offrir une seconde jeunesse à peu de frais est tentant pour les couguars ou de blancs en quête d’exotisme sexuels.

    Le jour, tous reprennent leurs transats du côté touriste, leurs costumes de travailleurs pour la construction de nouveaux hôtels de l’autre.  
     


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 17:27

      @L’enfoiré

      L’injustice n’excuse pas de voler aussi malheureux que soi

      Robin des bois avait de la classe, lui  !


  • Abou Antoun Abou Antoun 11 septembre 17:00

    Il s’agit bien de l’effondrement prophétique de l’État Français. Voir cette vidéo.


    • Abou Antoun Abou Antoun 11 septembre 17:23

      Le truc est un peu long, je résume :
      Impréparation totale pour un phénomène attendu depuis une semaine.
      Inconscience totale de l’exécutif, occupé comme d’hab. à engloutir des petits fours.
      Désertion des pouvoirs publics (la préfète se sauve).
      Manque total de moyens et de consignes des forces de l’ordre en sous-effectif.
      Abandon total de la population à son sort.
      Moyens alloués trop tardivement et nettement insuffisants. Bref on n’a pas pris la mesure de l’événement, on n’a pas su anticiper, on n’a pas compris ce qui se passait, on n’a pas voulu secourir les populations.
      L’État n’est plus bon aujourd’hui qu’à lever l’impôt, la sécurité des citoyens n’est plus en mesure d’être assurée. Cela est vrai pour Saint-Martin comme pour la plupart des DOM-TOM (Les Guyanais l’ont compris avec le collectif des 500 frères). Cela est vrai pour la plupart des zones de non-droit qui recouvrent le territoire. Cela sera bientôt vrai pour l’intégralité du territoire.
      Il va de soi que la citation de ce lien ne signifie pas que je cautionne les prises de position de l’auteur, mais pour ce qui concerne l’analyse de ce qui vient de se passer, il a complètement raison. C’est un révélateur de l’incurie actuelle qui ne fait que s’étendre.


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 17:27

      @Abou Antoun

      NOus n’en doutons guère


    • Abou Antoun Abou Antoun 11 septembre 17:46

      @C’est Nabum
      Actuellement l’Immonde essaie de récupérer la situation et de traiter toutes les vidéos en provenance de Saint-Martin de désinformation, d’affabulation, qui sont comme d’habitude le fait de conspirationnistes.
      La vérité est toute autre. Les événements de Saint-Martin doivent être interprétés comme un révélateur.
      Préparez vous à défiler « Nous sommes tous des Saint-Martinois ».
      Que se passerait-il en cas de grave incident lié à une centrale nucléaire ???
      Le gouvernement accepte une commission d’enquête parlementaire (mais les députés sont tous des godillots, alors ...)


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 17:56

      @Abou Antoun

      Le freluquet va y faire une petite virée histoire de complaire à Brigitte et semer un peu plus la pagaille

      Quelle connerie la politique  !


  • marmor 11 septembre 17:34

    J’ai remarqué, et vous aussi sans doute, que les pilleurs avaient tous un point commun .....


  • Le421 Le421 11 septembre 18:37

    Si tout se dérègle en ce bas monde, il y en a une qui est revenue sur les fondamentaux de la bêtise de son parti.
    Elle est blonde, je sais, c’est peut-être une excuse.
    Signé : un islamo-marxiste gauchiste à la con...  smiley


  • pipiou 11 septembre 19:29

    Touchant comme les gens découvrent la vie ; ça a toujours existé et ça existera toujours.

    Mais qui sommes-nous pour juger le comportement des gens après un tel cataclysme ?
    C’est sûr c’est pas Jhonny Hallyday qui va aller dévaliser le leader price ou même les boutiques de luxe.

    Le même phénomène se produit à Miami.
    Pas à Cuba : là-bas y a rien à voler.


  • sicome 12 septembre 07:28

    oiurquoi ne parlez vous pas du Systeme PX ie NEMESIS /NIBIRU


  • Mélusine7 Mélusine7 12 septembre 11:12

    Google Chrome ne navigue qu’à vapeur et se brise sur les rochers de la Rose. La voie est plus franche sur Microsoft Edge Light (feu de bordure) et nous permet enfin de pénétrer dans le Castel de sieur Sade, Marquis de l’Amertume. 


Réagir