dimanche 3 février 2019 - par LATOUILLE

Loi anticasseurs, répression et brutalités policières : où va mon pays

 

 D’ordinaire un article de blog est une construction textuelle argumentée à propos d’un sujet de réflexion. Aujourd’hui, dans le climat de révolte ou d’insurrection que vit la France où l’Etat semble ne rien entendre de ce que disent les citoyens et n’a plus qu’une politique : la force, la coercition et la brutalité policière, aujourd’hui où mon beau pays risque de connaître à nouveau des heures sombres où les libertés s’éteindront sous le joug d’un Pouvoir autoritaire, narcissique et sans respect, aujourd’hui j’ai décidé de publier la lettre que j’ai envoyée à une quinzaine de député-es. Faute de pouvoir aller manifester en raison de mes difficultés à me déplacer je signe ici ma maigre contribution au mouvement des Gilets Jaunes que je connais bien. Je ne pouvais pas me taire, ni faire moins, alors que durant 50 ans (j’ai créé ma première association : un club UNESCO, j’avais 13 ans) j’ai consacré la majeure partie du temps de ma vie à aider les autres.

 

 Madame la députée, Monsieur le député,

 

 J’avais l’intention de vous écrire une longue lettre dans laquelle j’aurais développé un argumentaire fondé sur l’histoire, la philosophie et le droit pour vous parler du « peuple » et de ses libertés comme de ses désirs de bien-être. A quoi bon, vous allez voter la loi anticasseurs proposée par le Gouvernement ; à peine maquillée vous pensez qu’elle sera admissible alors que le fond demeurera et qu’au moindre incident le fard dégoulinera ouvrant la voie à toutes les exactions d’Etat. Alors, je me limite à mettre un article[1] en pièce jointe, vous l’apprécierez peu puisqu’il émane d’un journal guère apprécié par votre mouvement. Mais, au-delà de votre mandat de député, mère, père, grand-mère, grand-père, plus simplement Femme ou Homme que suscite en vous la photo de cette très jeune fille ?

 

 Comme le Ministre de l’Intérieur vous m’expliquerez que cela n’est que la conséquence de l’inconséquence et de l'irresponsabilité des Gilets Jaunes. Les finiront par disparaître soit qu’ils auront été envoyés à l’hôpital victimes des armes de la police voire mort comme cette dame de 80 ans tuée chez elle par une grenade envoyée (par erreur) à travers sa fenêtre, soit ils se tairont parce que vos juges les auront envoyés en prison. C’est comme ça depuis toujours, l’usage de la force finit toujours par éteindre les révoltes. Le plus et mieux pourvu en armes gagne mais pour autant a-t-il réglé le problème ? En somme pensez-vous que la fin justifie n’importe quel moyen ? 

 

 Là, j’avais envie de vous rappeler quelques morts sous les coups de la police : Vital Michalon, 31 ans, le 31 juillet 1977, Malik Oussekine, 22 ans, mort en octobre 1988, Rémi Fraisse, 21 ans, tué à Sivens en 2014… A quoi bon, vous approuvez une stratégie et vous votez une loi qui nous ramènent aux pires époques de notre histoire, pourtant on peut maintenir l’ordre différemment comme le montre cette belle lettre du Préfet Maurice Grimaud, Préfet de Police de Paris en 1968, adressée à chacun des policiers chargés du « maintien de l’ordre » dans la capitale : « Je m’adresse aujourd’hui à toute la Maison : aux gardiens comme aux gradés, aux officiers comme aux patrons, et je veux leur parler d’un sujet que nous n’avons pas le droit de passer sous silence : c’est celui des excès dans l’emploi de la force.

Si nous ne nous expliquons pas très clairement et très franchement sur ce point, nous gagnerons peut-être la bataille sur ce point, nous gagnerons peut-être la bataille dans la rue, mais nous perdrons quelque chose de beaucoup plus précieux et à quoi vous tenez comme moi : c’est notre réputation.

Je sais, pour en avoir parlé avec beaucoup d’entre vous, que, dans votre immense majorité, vous condamnez certaines méthodes. Je sais aussi, et vous le savez avec moi, que des faits se sont produits que personne ne peut accepter. Bien entendu, il est déplorable que, trop souvent, la presse fasse le procès de la police en citant ces faits séparés de leur contexte et ne dise pas, dans le même temps, tout ce que la même police a subi d’outrages et de coups en gardant son calme et en faisant simplement son devoir… »

 

 Pour Maurice Grimaud : “ Frapper un manifestant à terre, c’est se frapper soi-même.”

 

 Je vous remercie de l’attention que vous aurez porté à ce trop long message et, bien qu’il semble que ce soit trop tard, à votre disposition pour toute discussion : je ne suis pas en Gilet Jaune, je marche à l’aide d’une canne et avec des chaussures orthopédiques, mais je suis allé sur certaines manifestations : alors j’ai vu et entendu.

Je vous assure de mes salutations les meilleures.



28 réactions


  • pipiou 3 février 2019 11:59

    Dans combien de pays a-t-on des manifestations aussi violentes qu’en France ?


    • Dom66 Dom66 3 février 2019 20:31

      @pipiou

      Dans combien de pays on laisse les casseurs (bien souvent aidés par une certaine police) sans intervenir, pour discréditer les manifestants. ???

      Exemple à la pelle.

      Je n’ai pas vu autant de violences policières en Mai 68, et jamais vu les forces de l’ordre taper aussi fort dans les quartiers dits de non droit.


    • pipiou 3 février 2019 21:24

      @Dom66
      Tu as donc répondu à ma question : aucun.
      Et c’est bien de ta part de préciser qu’en 68 les manifestants étaient beaucoup moins violents.

      Deuxième question : pourquoi il n’y a de casseurs qu’en France ?


    • files_walQer files_walQer 3 février 2019 23:05

      @Dom66

      Regardez ou va notre pays. En France aucune loi ne leur permet de faire cela. Il ne faut pas obeir.

      https://twitter.com/leGneral2/status/1092127996385873920


    • Dom66 Dom66 4 février 2019 01:37

      @pipiou
      « étaient beaucoup moins violents » ??? Ho ! que non tout aussi violents, mais je n’ai jamais vu des policiers attaquer et taper des manifestants non violents, comme en ce moment. Ni vu de LBD.
      Tu m’excusera mais je suis GJ et j’ai assisté à des actions intolérable de la part de la police/gendarmerie, digne des force de l’ordre de Pinochet.


    • Ruut Ruut 4 février 2019 05:59

      @pipiou
      Peut être parce que ces derniers ne sont jamais condamnés par la JUSTICE, où jugés si tard qu’ils se sentent impunissables.

      Pourquoi y as il des zones de non droit en France ?
      parce que la justice ne fait pas son travail faute probablement de moyens et de consignes précises.

      Pour le coup il est a se demander si certains casseurs ne sont pas politisés a gauche et protégés politiquement.


    • Le421... Refuznik !! Le421 4 février 2019 09:30

      @Ruut
      Les casseurs servent de façon indirecte le gouvernement en discréditant les manifestants.
      Ils sont donc classés « d’utilité gouvernementale » par la police.
      Donc, les consignes sont claires : Ne pas toucher, laisser faire, appeler les caméras de BFMTV et France Télé...


    • zygzornifle zygzornifle 4 février 2019 09:33

      @Le421

       Castaner et sa police de racaille auraient fait des ravage a l’époque de Pétain ....


    • Dom66 Dom66 4 février 2019 11:56

      @Le421
      Salut le 421,
      Oui t’as raison, c’est exactement ça. amic’ smiley


    • Dom66 Dom66 4 février 2019 11:57

      @zygzornifle

      ++ pour moi..ami smiley


    • pipiou 4 février 2019 16:08

      @Dom66
      Et on a tous assisté, dès le début, à des actions intolérables des GJs. Et en plus vous les passez sous silence, quelle honnêteté citoyenne !

      Toutes vos manifestations en tant que GJ étaient-elles autorisées ?

      Mais surtout on est « digne de Pinochet » ; vraiment ? Vous y étiez au Chili ?
      Sous Pinochet plus de 3 200 morts et « disparus », autour de 38 000 personnes torturées

      .

      Quand on est à ce point de dire n’importe quoi ça montre que certains GJs, pas tous je suppose, ont de la bouillie entre les 2 oreilles.
      Mensonge, maquillage, manipulation, méconnaissance de l’histoire : y a de quoi avoir mal à son pays effectivement.


    • JulietFox 4 février 2019 16:42

      @files_walQer
      Il y a pas mal de fachos chez les flics, mais comme il est dit plus haut, dans les ciiiiiiiiités, ils ne font pas tant les malins.


  • Étirév 3 février 2019 12:16

    « Où va mon pays ? » s’interroge l’auteur de cet article.
    Voyons cela d’un point de vue Universel, car notre pays ne pourra se porter mieux que lorsque le monde, dans son intégralité commencera lui aussi à aller mieux.
    En effet, à moins d’être le dernier des égoïstes, comment pourrions-nous être heureux dans notre vie individuelle si, autour de nous, nos proches, nos amis, déjà, ne le sont pas et souffrent ?
    Le bonheur des autres est donc une condition impérative, « sine qua non », à notre propre bonheur.
    Les Temps sont en train de changer, les idées doivent évoluer, être repensées intellectuellement, spirituellement, voire même religieusement.
    Certains ont dit : «  le 21ème siècle sera religieux ou ne sera pas. », « sera mystique ou ne sera pas. », « sera spirituel ou ne sera pas. ».
    Peu importe les mots, l’important c’est l’Esprit et le bon, enfin.


  • baldis30 3 février 2019 13:07

    bonjour,

     Comment ne pas se rappeler cette intervention du Préfet Grimaud, suivie d’une création linguistique par une autre personne « dépaponiser  »

     La suite mit en évidence la carrière antérieure du sieur « papon » et la justice se prononça enfin ....

    Croiriez-vous un seul instant que la succession des pouvoirs au cours des trois lustres derniers ait contribué à cette dépaponisation ou au contraire l’ait arrêté pour la mettre.... en marche... arrière.

    Y a-t-il un différence entre certains présidents et la politique douteuse qu’ils ont inspirée, notamment via des insultes à la personne ( casse toi rien sans dents ! n’étant qu’un épiphénomène en un seul raccourci !) ou entre un autre président et le dernier président de la troisième république ... tout aussi normal l’un que l’autre ...

     Il paraîtrait ( dois-je croire les merdias ) qu’un ancien ministre* vinsse de se faire recaler à l’Académie Française.... cela évitera t’il d’avoir à procéder à des révocations comme on en connut quelques unes pour des raisons paraissant encore futiles à certains.... 

    * est-ce celui qui distribua les titres d’expert en éducation ? grave question ....


  • McGurk McGurk 3 février 2019 19:45

    Ce message n’atteindra même pas leur boîte aux lettres (aussi bien électroniquement que physiquement).

    De toute manière, ils s’en moquent éperdument. Leur fonction au sein du groupe EM n’est même plus de réfléchir et de proposer, il s’agit de faire acte de présence et de voter pour voter. Des robots téléguidés seraient sans doute moins coûteux et feraient probablement un meilleur travail.

    Car il s’agit de cela justement, l’ « automatisation » de la politique. Diriger un parti majoritaire ne signifie pas pour autant voter ce que l’on veut et agir comme bon nous semble.

    Contrairement à ce que je vois écrit sur AV, l’ « ancienne politique » n’a jamais consisté à imposer sa force comme le gouvernement actuel. Cela passait déjà par un compromis avant d’être éventuellement imposé plus ou moins de force.

    Effectivement, cela a commencé dare-dare avec le gouvernement Sarkozy, se croyant meilleur que celui de Chirac avec un nombre d’ordonnances montant en flèche , puis celles de Hollande (encore plus) et probablement de Macron si on regardait les chiffres.

    C’est bien ce qu’on appelle, en France, la « politique moderne » : imposer par tous les moyens possibles ce que l’on souhaite sans tenir compte des autres partis et encore moins des Français. Ajoutons également cette violence verbale, sans masque, passant par des attaques grossières et déclarations mensongères. Au moins, l’ « ancienne » politique avait plus d’élégance...

    La violence physique n’est que le fruit de l’inexpérience de ce parti, de cette hâte d’accomplir sa sinistre besogne, de croire à tort qu’ils vont pouvoir « réformer la France » car le peuple les a choisis. Vu le nombre de personnes ayant voté par défaut, je me demande toujours ce qui se serait passé si on avait voté pour la blonde...


  • VvvZzz 3 février 2019 20:56

    C’est une bonne idée l’envoie d’une lettre aux députés. C’est sur eux qu’il faut exercer la pression maintenant et puisque l’autre est autiste.


  • redcap 3 février 2019 22:41

    Bonjour,

    J’ai pas trouvé

    "la photo de cette très jeune fille ?

    "


  • germon germon 4 février 2019 09:20

    Bonjour,

    On cherche un président AUTOPROCLAMÉ

    et si sa ce fait

    comme au Venezuela si les pro US sont contre ils n’ont qua adresser un ULTIMATUM à la France.

    Mais pour qui se prennent ils tous ces C...... qui s’ingèrent dans les affaires d’un pays ?

    Maduros devrait renvoyer M..... et T.... dans leur poubelle, non ?


    • JulietFox 4 février 2019 16:53

      @germon
      Je pense à la tronche que feraient certains, si un de ces matins un général que Macron a fichu dehors, se proclamait président.


  • zygzornifle zygzornifle 4 février 2019 09:31

    Après les sans dents d’Hollande voila les sans yeux de Macron ....


  • Axelle Hamilton 4 février 2019 19:20

    La violence répressive de l’oligarchie en place n’a d’égal que sa peur panique que les Français ne se soumettent plus docilement.

    S’il pouvait y avoir un Acte XIII pour la restauration d’une #BanqueNationale et remettre l’argent au service de tous et du développement économique, l’oligarchie ne tiendrait plus le peuple par la dette ! ==> https://www.change.org/p/un-ric-pour-une-banque-nationale-et-se-lib%C3%A9rer-de-la-dette


  • zygzornifle zygzornifle 5 février 2019 16:27

    Sur le site gouv il y a une rubrique CRS , tu laisses tes coordonnées et on te convoque a la caserne la plus proche pour te crever un œil ou directement a domicile si tu ne peux pas te déplacer voire même au boulot ce qui t’évite de trainer dans les manifs ....


    • McGurk McGurk 5 février 2019 21:50

      @zygzornifle

      Ou on te fait traverser la rue pour trouver un boulot au même moment qu’un poids lourd passe. Ca fait un chômeur en moins dans les statistiques...


Réagir