lundi 28 août - par Laurent Herblay

Natacha Polony décrypte les racines de Charlie

Dans « Nous sommes la France  », Natacha Polony se fait procureur. Mais ce livre va bien au-delà et propose une analyse essentielle des raisons qui font que nos sociétés produisent de telles horreurs, refusant l’angélisme des uns et les dérives xénophobes des autres  : une analyse qu’il faut avoir lu !

 

Le vide de nos sociétés, rempli par le djihadisme ?
 
Elle revient sur les incidents qui ont émaillé la minute de silence dans les écoles, qui n’étaient pas que des simples provocations. Elle voit dans l’attaque contre Charlie Hebdo « une attaque contre le patrimoine, contre la culture française, en plus d’une atroce tuerie », contre notre identité. Contrairement à la lecture de ceux qui incriminent la France, elle rappelle que le Pew Research Center souligne qu’ « il n’y a pas eu de réaction violente contre les musulmans dans l’opinion publique française (…) en réalité, les attitudes envers les musulmans se sont légèrement améliorées ». Mais Natacha Polony souligne aussi qu’« il existe une différence majeure entre le fait de dire que les musulmans n’ont pas à se justifier de ces crimes et celui de prétendre que ces crimes n’auraient rien à voir avec l’islam  ».
 
Elle reprend la critique de Caroline Fourest à l’égard des pays anglo-saxons : « au temps de Guantanamo et de la guerre préventive en Irak, les Américains accusent des dessinateurs danois et des journalistes européens de mettre de l’huile sur le feu ». Elle souligne que « rien ne serait pire en effet de voir la peur décider du visage de notre démocratie » et dénonce le fait de « gommer le passé de certains pour accueillir les autres, qui sont invités, eux, à préserver avec ferveur leur ‘double culture’  » et l’état de notre école : « on a réussi ce miracle de transformer un des meilleurs systèmes scolaires du monde en garderie géante où peuvent s’épanouir les pires préjugés (…) à force de mettre sur le même plan savoirs et opinions (…) on a dévalorisé la parole du professeur et interdit toute véritable transmission ».
 
Pour elle, « les djihadistes sont nos monstres. Non pas au sens où l’entend Edwy Plenel. Ce n’est pas notre supposé racisme qui les a enfantés. Mais ils sont les purs enfants de nos sociétés contemporaines (…) La jeunesse qui bascule est tout sauf nihiliste. Elle cherche un sens à son existence et le trouve dans un engagement à la fois exaltant et réparateur (…) Nous n’avons pas limité l’élevage hors sol aux tomates et aux bovins (…) Armée, églises, syndicats, partis politiques, mouvements de jeunesse, corporations… Toutes ces institutions ont perdu peu à peu de leur influence sous l’effet d’une déconstruction promue au nom de l’émancipation des individus (…) L’identité est pourtant invoquée de façon quasi obsessionnelle en une époque où les frontières se brouillent entre affirmation de l’individu et mise en scène narcissique de soi  ».
 
Elle poursuit en évoquant Renan : « une nation, est une âme, un principe spirituel. Deux choses qui, à vrai dire, n’en font qu’une, constituent cette âme, ce principe spirituel. L’une est dans le passé, l’autre dans le présent. L’une est la possession en commun d’un riche legs de souvenirs ; l’autre est le consentement actuel, le désir de vivre ensemble, la volonté de continuer à faire valoir l’héritage qu’on a reçu indivis ». La France est multiethnique et diverse mais pas multiculturelle : « ce qui a constitué la Nation française, c’est au contraire, la fusion de ces diversités ethniques dans un creuset culturel commun (…) A partir du moment où l’on considère que l’école (…) n’a plus pour objet de transmettre l’héritage mais d’épanouir des individus et de développer leurs compétences pour en faire de futurs consommateurs-producteurs, il ne reste plus aucune possibilité de forger à partir d’individus divers une entité collective ».
 
Pour elle, certains évoquent le respect pour faire taire : « sortir de l’engrenage qui consiste à limiter peu à peu le champ du débat démocratique au nom d’une nouvelle forme de sacralité, celle qui protège l’individu et ses droits devenus illimités (…) la toute-puissance de l’individu est devenue le premier ennemi de la liberté (…) La Nation reste le seul cadre effectif d’exercice de la démocratie (…) Dans le modèle républicain, l’équilibre entre l’individuel et le collectif est sensiblement différent. La puissance publique impose, au nom du bien commun, des limites au déploiement des droits individuels », quand ces derniers peuvent être utilisés pour « faire accepter en France des comportements contraires aux valeurs communes ». Sur la burka, « l’argument n’est pas qu’elles seraient ou non forcées, mais qu’elles n’acceptent pas les règles minimales de respect de l’autre qui permettent la vie en commun  » Et « le voile est parfaitement contraire à toute l’histoire des pratiques religieuses en France, et contraire à certaines des valeurs qui fondent ce pays ». Pour elle, la laïcité, c’est aussi le droit au blasphème.
 
Natacha Polony livre probablement une des meilleures analyses de ces attentats, dont je ne peux donner qu’un aperçu, que seule la lecture du livre permet de vraiment bien appréhender. Dans le prochain papier, je reviendrai sur sa vision de la France après Charlie.
 

 

Source : « Nous sommes la France  », Natacha Polony, Plon


22 réactions


  • Mélusine7 Mélusine7 28 août 10:18

    J’ai lu votre site et tout en appréciant votre humour, je ne vous suis pas sur la question de l’Oedipe,...Ma définition de la civilistion est celle traditionnaliste de la capacité à transmettre à la génération quit suit. Mon diagnostic : avec le mariage homosexuel, la GPA, la PMA qui sont le contraire de l’esprit de la transmission et de la filiation, la civilisation occidentale n’a plus rien à transmettre,... et est donc vouée à disparaître,... A moins que grâce à chers djihadistes (pour citer Murray), l’occidental amolli (lire la société liqudid de Bauman) poussent les roseaux, l’occidental amolli (lire la société liqudid de Bauman), les moutons, les Etats limites (ni névrotiques, oedipiens, pas encore tout à fait psychotiques mais en voie de sombrer dans la paranoïa comme les populistes de gauche et de droite,...) à reprendre le chemins des librairies pour relever la tête et combattre le véritable ennemi intérieur : notre bêtise et nos lâchetés intellectuelles,.......


  • Mélusine7 Mélusine7 28 août 10:24

    Simplement pour dire que le patrimoine culturel de l’Occident, se trouve dans les musées, les librairies, pas dans les rues de vacanciers, au Bataclan (Rock : Death métal,...) et dans un stade de football,... Bon, vous me direz, il y a Palmyre. N’est-ce pas justement une manière de dire aux occidentaux. Pourquoi ne pas détruire Palyme, de toute façon, cela n’intéresse plus qu’une élite, les autres vont à Torremolinos,...


  • Mélusine7 Mélusine7 28 août 10:35

    Pourquoi je n’aime pas tout à fait Charlie. Charlie, c’est le choc des images, comme la publicité. Ayant voyagé sur Atlantico, je peux vous dire qu’à la lecture des commentaires, ceux qui louent le Pen adorent Charlie et dépenseront l’argent qu’ils réservaiten à leur pinard préféré pour l’acheter. Mais combien d’entre-eux achètero un livre pour comprendre l’origine du déclin occidental,... ? Je suis censurée sur Atlantico ;....pour propos subversifs et dandereux qui n’ont pa plus à Benot Rayski, qui comme nous le savons, hait les musulmans,... pour des raisons certes personnelles,...¨mais qui ne justifie sa vulgarité. Et pourtant je l’apprécie par ailleurs,...La haine hélas, aveugle le meilleur homme...


  • Mélusine7 Mélusine7 28 août 10:44

    Si je n’adore pas la Burka, je n’adore pas non plus l’affichage public en image de nos convictions. Dans la bible, les représentations imagées sont condamnées. Comme la pornogragraphie, elle doit rester acciessible, mais avec le carré blanc de la censure....Polony veut le beurre et l’argent du beurre,.. Nous sommes dans l’ère du voyeurisme et de la transparence. Avant, les livres ou revues tendancieuses (style : l’aAsiette au beurre,..) n’étaient pas tout à fait accessibles au grand public. Il fallait demander ou se faire comprendre par certains propos ou attitudes aux libraires,... Alors, ne vous étonnez si les burquas aussi se promènent en toutes liberté,... Logique,...


    • mmbbb 28 août 20:53

      @Mélusine7 L Assiete au Beurre est un journal satirique La satire a toujours existe en France et certain s l ont paye il n y a que dans les campagnes tres cathos ou cette presse n etait pas accessible. Le cure préferait endormir le peuple ! Je connais cette mentalite rassie et ne vous etonnez point que vos eglises soient vides ! Idem pour la sexualité il y a avait un abime entre la province profonde le Creuse par exemple et PARIS Le bourgeois catho s amusait tout de meme tres bien pendant les annees folles D ou le dejeuner sur l herbe de Manet denoncant cette hypocrisie sous le second empire deja Quant a la Burka Mme Badinter le dit, c est le fruit de notre reniement a nos valeurs notamment la laicite Il est etonnant que cette tenue n ’est point provoquée l ire de la gauche des feministes simplement parce que cette gauche est immigrationniste Si un mouvement catho integriste avait ete a l origine d une tenue vestimentaire ostentatoire, la reaction aurait ete différente ! Votre analyse n est guere pertinente La Bible la periode a change Les Borgias faisaient des parties fines le cardinal Bernis assistait pas un oilleton aux ébats fougueux de Casanova La revolution est passe par la Staline ancien seminariste n aimat pas les religieux . Votre primat des Gaulles Barbarin devra se presenter au tribunal en 2018 pour une affaire de pedophilie Il est vrai qu il plus honorable de s enfiler un mioche que de regarder une image porno . La morale catho je ris vraiment


  • Crab2 28 août 11:42

    La politique et le mode de « penser » de confort

    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/08/allah-est-un-dieu-raciste.html


  • Yvance77 Yvance77 28 août 12:14

    Bon allez je m’y colle à la synthèse la plus réaliste possible et proche du ressenti de chacun, avec un peu d’histoire à la clef :


    1) On colonise (France, Angleterre, Espagne, Portugal ...)
    2) Vient sur le territoire national de la viande importée des colonies (à contre-cœur souvent)
    3) Décolonisation
    4) Cette viande importée se multiple (à juste titre)
    5) Cette même viande s’est retrouvée cantonnée à la périphérie des villes (on ne voulait pas trop la voir)
    6) Quelques générations plus tard, non acceptation vs non assimilations (ghettos)
    7) Constat logique « tensions »
    8) On se raccroche de moins en mois en un avenir prometteur, car il ne vient jamais
    9) De tensions on passe aux affrontements.

    Les erreurs fondamentales sont : le déracinement, la non acceptation et la volonté farouche de ne pas s’assimiler

  • kalachnikov kalachnikov 28 août 17:11

    Je ne suis pas Polony. Cette dame n’a toujours rien découvert de ce qui se déroule hors de France. Ne sait-elle pas que la majorité des victimes d’attentats terroristes sont musulmanes et issues de pays où le contexte est très différent, sinon antithétique à celui de la France ou de l’Occident ?

    Elle me fait penser à ce brave Mélenchon qui réussit toujours le tour de force de ne jamais incriminer cette saloperie d’Ue et a ne jamais donner les clefs à la populace. Et une prétendue insoumise, évidemment, mais qui comme le Mélenchon doit tout à ce système pourri qu’elle maudit en tête de gondole du captage de perception/modelage d’opinion mais auquel elle ne fait pas grand tort - bien au contraire - et auquel elle doit tout.


    • Jonas 28 août 20:01

      @kalachnikov « Ne sait-elle pas que la majorité des victimes d’attentats terroristes sont musulmanes »


      L’Islam est une menace tout d’abord et avant tout pour les musulmans eux mêmes !


    • mmbbb 28 août 21:47

      @kalachnikov Les sujets d etudes de Mme Polony est la France . Il est etonnant ce type de reaction qui consiste toujours a dévie du sujet. A l instar du Film Dunkerque ou un commentateur ecrivit un arricle a charge sur la memoire selective du realisateur en nous rappelant Mers el kebir Si je vous parle de Waterloo ne me dites pas que je fais l impasse sur la bataille d aboukir


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 août 22:11

      @Jonas
      .
      « L’Islam est une menace tout d’abord et avant tout pour les musulmans eux mêmes ! »
      — fin de citation —
      .
      Ce n’est pas l’Islam qui est une menace pour la paix dans le monde mais l’intégrisme et la politique de l’OTAN !
      .
      L’intégrisme musulman est l’ennemi de sa propre religion : il nourrit la phobie de l’Islam.
      .
      Ce sont les pays de l’OTAN qui ont durant les dernières décennies alimenté (en armes...) et financé les terroristes et ainsi alimenté l’intégrisme musulman !!!

      https://www.youtube.com/watch?v=TAhpacLjiXY
      .
      Le plan US post 11/9 : envahir 7 pays du proche et moten orient, selon le général US Wesley
      https://www.youtube.com/watch?v=vE4DgsCqP8U
      .
      D’arrière ce plan de rémodelisation « US » du proche et moyen orient on trouve des nombreux sionistes !
      .
      Le « Plan Yinon » (analyste du ministère israélien des Affaires étrangères) a pour objectif de créer des mini-Etats antagonistes au sein du monde arabe. Ce plan fut présenté dans un article intitulé « Stratégie pour Israël dans les années 80 » par Oded Yinon, fonctionnaire du ministère israélien des Affaires étrangères – quelques mois après la première guerre israélo-libanaise. Il s’agit d’une théorie géopolitique devant modifier l’équilibre des forces au Moyen Orient en faveur d’Israël. Théorie (**) reprise et développée par Richard Perle et le groupe néoconservateur de l’Institute for Advanced Strategic and Political Studies dans un mémorandum destiné au premier ministre israélien Netanyahou datant de 2006.
      http://arretsurinfo.ch/israel-une-strategie-perseverante-de-dislocation-du-monde-arabe-par-oded-yinon/
      .
      Le plan Oded Yinon invite Israël à « agir directement ou indirectement pour reprendre le Sinaï en tant que réserve stratégique, économique et énergétique », Yinon conclut : «  La décomposition du Liban en cinq provinces préfigure le sort qui attend le monde arabe tout entier, y compris l’Egypte, la Syrie, l’Irak et toute la péninsule arabe.
      .
      C’est Israel Shahak (1933-2001), professeur de chimie et président de la ligue israélienne des droits de l’homme de 1970 à 1990, qui a levé le lièvre en traduisant en anglais le texte d’origine d’Oded Yinon paru en hébreu dans la revue « Kivunim ». Nous avons la chance de posséder un exemplaire de la traduction anglaise paru dans le cadre de « The Association of arab-american University Graduates » (AAUG) publié en juin 1982. Se présentant sous la forme d’un livret de 26 pages – sans compter une présentation par l’AAUG de la politique sioniste et d’un avant-propos sous la plume d’Israel Shahak -, ce précieux document intitulé « The zionist plan for the Middle East  » relate précisément la politique prônée par Oded Yinon dans le cadre de la stratégie sioniste. Ce livret précise les références parues à l’origine en hébreu qui sont : « This essay originally appeared in hebrew in KIVUNIM (Directions), A journal for Judaism and Zionism ; Issue N°14 – Winter, 5742, February 1982. Editor : Yoram Beck. Editorial Committee : Eli Eyal, Yoram Beck, Amnon Hadari, Yohanan Manor, Elieser Schweid. Published by the Department of Publicity/The World Zionist Organization, Jerusalem”.
      http://www.alterinfo.net/Un-plan-sioniste-contre-le-monde-arabe_a85956.html
      .
      Le plan de balkanisation à été également appuyé par Moshe Yaalon, le ministre de la Défense israélien, ainsi par Brzezinski, politologue américain et conseiller à la sécurité nationale US de 1977 à 1981, qui s’est inspiré de la théorie « ARC DE CRISE » du britannique Bernard Lewis conseiller au département d’État des États-Unis entre 1977 et 1981.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_de_l%27arc_de_crise
      .
      Après la chute du bloc soviétique, Zbigniew Brzezinski réactualise la théorie en s’inspirant du principe de « l’arc de crise » (zone géopolitique allant de l’Egypte au Pakistan) de l’islamologue britannique Bernard Lewis. Il préconise une stratégie « islamiste » dans la zone d’influence russe allant de la Turquie à l’Afghanistan, proposant de « balkaniser » le Moyen-Orient en vue d’aboutir à la création de mini Etats pétroliers faciles à contrôler. De la même manière, établir des régimes islamistes en Afrique du Nord permettrait d’ériger un autre rempart entre l’Europe et l’Afrique-Asie ;
      http://www.leaders.com.tn/article/17197-balkanisation-du-moyen-orient-arabes-reveillez-vous
      .
      Bernard Lewis
      Né en 1916 à Londres, Lewis est un historien, professeur émérite des études sur le Moyen-Orient à l’université de Princeton, spécialiste de la Turquie, du monde musulman et des interactions entre l’Occident et l’Islam. De citoyenneté britannique à sa naissance, il a aujourd’hui la double nationalité américaine et israélienne.
      .
      Lors de la Seconde guerre mondiale, il a d’abord travaillé pour l’Arab Bureau des services secrets britanniques. En tant qu’expert, il s’est ensuite joint au Conseil de sécurité des États-Unis et a été conseiller auprès de Benjamin Netanyahou lorsque ce dernier fut ambassadeur d’Israël à l’ONU. Il a fini par se lier avec la plupart des néo-conservateurs américains et israéliens les plus belliqueux.
      .
      Le Plan Bernard Lewis
      Pour empêcher la montée du nationalisme arabe qui mettrait potentiellement en danger les intérêts pétroliers anglo-américains, Lewis envisage toutes les possibilités : changement de régime, balkanisation des États, réduction de leur population et, si nécessaire, la guerre.
      .
      De 1977 à 1981, Bernard Lewis sera le conseiller du Conseil national de sécurité américain que préside alors Zbigniew Brzezinski
      http://www.solidariteetprogres.org/bernard-lewis-choc-des-civilisations-pegida.html
      .
      Nathan Sharansky, auteur de l’ouvrage « The case for democracy, the Power of freedom to overcometyranny and terror » paru en 2006, concevait le monde arabe non point comme un ensemble de nations et d’États, mais sous le prisme d’un patchwork d’ethnies, de tribus et de confessions artificiellement réunies. Il préconisait, par conséquent, l’exploitation de ces lignes de faille dans une stratégie baptisée « déstabilisation constructive ». Aux côtés de Bernard Lewis et de Samuel Huntington(8) , Nathan Sharansky est l’un des principaux théoriciens du Grand Moyen-Orient. C’est ainsi que la stratégie américaine visant à remodeler le monde arabo-musulman a reçu pour nom de code celui de « Chaos créatif » (Fawdhâkhallâqa) ;
      http://www.leaders.com.tn/article/17197-balkanisation-du-moyen-orient-arabes-reveillez-vous
      .
      Samuel Huntington
      C’est dans le contexte de l’affaire Rushdie que Bernard Lewis reprend donc de nouveau, en septembre 1990, sa formule choc de « choc des civilisations », dans un article intitulé « Les racines de la rage musulmane » publié par l’Atlantic Monthly. Il laissera à son élève Samuel Huntington (1927-2008) le soin de la populariser dans son article « Le choc des civilisations », publié en 1993 dans Foreign Affairs. Il s’agit de la revue du Council on Foreign Relations (CFR) de New York, un think-tank où l’oligarchie financière mondiale peaufine ses politiques. La thèse sera publiée sous forme de livre en 1996 et traduite en 37 langues.
      .
      Après l’effondrement du système soviétique en 1991, Lewis et Huntington savent bien que le complexe financiaro-militaire a urgemment besoin d’un nouvel ennemi global. Ils vont donc doubler leurs efforts pour diaboliser l’Islam.
      http://www.solidariteetprogres.org/bernard-lewis-choc-des-civilisations-pegida.html
      .
      Durant le voyage de cinq jours qu’il a effectué aux États-Unis, Moshe Yaalon, le ministre de la Défense israélien, a affirmé à Steve Inskeep, l’animateur de l’émission Morning Edition de NPR que « les frontières au Moyen-Orient étaient destinées à changer définitivement  »
      http://www.npr.org/sections/parallels/2014/10/23/358115298/israels-defense-minister-mideast-borders-absolutely-will-change?utm_medium=RSS&utm_campaign=morningedition
      .
      Les théoriciens sionistes du projet de balkanisation du proche et moyen orient ont contribué avec les États-Unis et d’autres pays de membre de l’OTAN, dont la France, à la ré-modélisation du proche et moyen orient en « instrumentalisent les terroristes » et en alimentent l’islamophobie.
      https://www.youtube.com/watch?v=TAhpacLjiXY
      .
      Libye : quand BHL engageait la France sans l’aval de Sarkozy
      http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-monde/20120407.RUE9095/libye-quand-bhl-engageait-la-france-sans-l-aval-de-sarkozy.html
      .
      Alain Juppé vs Eric Zemmour DPDA sur Kadhafi et la Libye
      https://www.youtube.com/watch?v=8dEqLugaLyI
      .
      Voila, pour terminer je vous invité à lire mon article
      Attentats de Paris - Conséquences du double jeu des pays occidentaux !
      http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/attentats-de-paris-consequences-du-174049


    • kalachnikov kalachnikov 28 août 23:22

      @ mmbbb

      Ce n’est pas un sujet d’étude, c’est de la vulgaire propagande où on fait passer les effets pour des causes.

      Rien sur l’amitié France-Qatar ; rien sur l’amitié France-Arabie Saoudite. Etc, etc.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Wahhabisme

      Lire l’onglet ’attentat suicides’.

      Mais bon, une petite pétasse qui joue la Narcisse dans des émissions de géopolitiques pointues du type ’on n’est pas couché’, c’est plus crédible que la parole du juge Trévidic, de mr Conesa ou de l’ancien vice-président américain de la commission d’enquête sur le 11 septembre.

      https://blogs.mediapart.fr/hedy-belhassine/blog/190916/pierre-conesa-dr-saoud-et-mr-djidad

      Je cite : "À l’avenir, nul diplomate, nul élève de l’ENA ou de Sciences Po, nul commis de l’Etat nul candidat au suffrage universel ne pourront dire qu’il ne savait pas.À l’avenir, nul diplomate, nul élève de l’ENA ou de Sciences Po, nul commis de l’Etat nul candidat au suffrage universel ne pourront dire qu’il ne savait pas."

      Mme Polony ne sait pas !


    • troletbuse troletbuse 29 août 09:53

      @eau-du-robinet
      Tout à fait exact. Quel est le journaleux qui dira cela ? Sûrement pas Joffrin !  smiley


  • Jonas 28 août 20:00

     « le voile est parfaitement contraire à toute l’histoire des pratiques religieuses en France, et contraire à certaines des valeurs qui fondent ce pays »


    C’est effectivement un problème civilisationnel.
    Dans les sociétés islamiques, Le corps de la femme est considéré comme une vulgaire obscénité, ses cheveux et son corps sont une tentation perpétuelle qu’il faut cacher car ils détournent le Musulman du chemin d’Allah et son Prophète.

    Musulmans et musulmanes ne prient pas ensemble dans une Mosquée par exemple (les femmes sont reléguées à l’arrière de la salle de prière, derrière un rideau, ou en sous-sol), car la femme par sa présence tourmente l’Esprit du Croyant. Pour ces Imams, les musulmanes doivent donc porter le voile Islamique, qui couvre les cheveux, symbole de féminité, ou mieux, un voile qui couvre toutes les courbes du corps féminin, (cheveux, taille, hanches, fesses, décolleté, jambes), le hijab.

    Dans l’Islam rigoriste le plus traditionnel, cela n’est pas suffisant, le visage et le regard de la Femme sont également sources de Séduction, de Tentation, de Charme, de Féminité, pouvant attirer le Malin, et il a été décidé qu’il fallait bâcher le tout : la Burqa ou le Niqab.
    Ce comportement déviant doit sans cesse être sous contrôle des hommes.
    Dans la sourate « les femmes » (An_nisan 4:34) du Coran, le Prophète Mohamed ordonne :
    « Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. »

    L’imam Al-Bukhari (1/583) a dit : « [...] Usamah rapporte du Prophète -sal Allahou ’alayhi wa salam- qu’il a dit : “ Je me suis posté à la porte du Paradis et j’ai vu que la majorité de ceux qui y entraient étaient des pauvres. Quant aux personnes opulentes, elles furent empêchées d’entrer [et devaient attendre que tous les pauvres s’y introduisent]. Lorsque les gens de l’enfer furent jetés dans le feu, je vis que la majorité d’entre eux étaient des femmes. ”
    Rapporté aussi par Muslim (4/2236)

    On voit que la majorité des habitants qui peuplent l’Enfer sont des femmes, qui par leur comportement déviant, incitent l’homme à la débauche.
    C’est pour cela qu’elles doivent se couvrir.

    « Le hijab c’est la pudeur de la femme, et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur, et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là, la néglige, et l’utilisent comme un objet, ne lui donnent aucune importance, et ne la veulent pas pour sa religion, pour sa bonne moralité, mais simplement pour son corps, pour son visage qui attire. Malheureusement, elle a oublié que Allah parle de visages qui iront dans le feu de l’Enfer. »
    Rachid Houdeyfa, imam de la mosquée de Brest

    « une femme qui se montre et s’embellit est de la chair humaine, une femme d’un soir pour assouvir le plaisir des loups »
    [10:38]
    Youssef Abou Anas, imam de la mosquée d’Ecquevilly

    Toute manifestation de féminité, de beauté, de charme, de séduction, de sensualité est strictement et formellement interdit par les préceptes islamiques, et permet à la femme musulmane de se protéger et de se préserver des souillures du monde Occidental.
    Le voile Islamique, la Burqa et le Niqab représentent donc des symboles totalement contraires à nos valeurs occidentales pouvant amener des troubles à l’ordre public, discriminatoires, puisqu’il oppose et sépare la femme voilée, pure, chaste, soumise aux préceptes de l’Islam, et la femme non voilée, incitant au vice, à la débauche, à la perversion et à la fornication, influencée par le Diable (Sheïtan).



  • FreeDemocracy 28 août 20:21
    Bonsoir,

    Juste une question car c’est fatiguant, vous allez continuer encore longtemps avec Polony ?
    Elle a un discours novateur auprès de qui ? Elle apprend quoi à qui ? Elle a inventé quoi ? Elle a théorisé quoi ?

    RIEN



    • mmbbb 28 août 21:50

      @FreeDemocracy Elle a ecrit des essais Faites de meme La critique est toujours aiséee


    • arthes arthes 29 août 09:16

      @mmbbb

      Essais qu on lira ou non...Elle a pas trop d autre choix que de surfer sur sa vague de popularite tant qu elle n est pas oubliee.
      Des essayistes ca manque pas, ca pullule meme, je suppose qu ils grattent a cote pour vivre ou qu ils ont des rentes, parce que ca doit pas gagner beaucoup ce job.


      Maintenant, evoquer Charlie comme un genre de chantre du patrimoine et de la culture francais ...Je partage pas, l ironie fait que l attentat a fait de Charlie un martyre, et partant de la lui confere une sorte d aura d intouchable ainsi que l epaisseur qu il n a pas.

      Ceci etant l avis d une provinciale bien entendue, frustre et chretienne, on est un peu arrieres dans les campagnes, c est bien connu, cong !!! smiley


    • FreeDemocracy 29 août 21:13
      @mmbbb

      bonsoir,

      très modestement, vraiment, j’en fais tout autant comme tant d’autres, pourtant je n’ai aucune formation allons bon... 

      lire des poncifs ou la reprise d’analyse de ceux qui ont nourri nos réflexions, est ce que ça vaut la peine de la hisser au panthéon de la réflexion ? de la théologie ?

      moi qui pratique le même sport que polony, je présente une différence, je n’invente rien, je n’affabule pas et je n’appartiens à aucun courant politique ou de pensée. Je le répète je ne suis pas seul au monde.

      alors polonyl little pony ça va 5 minutes la chérie...comme le onfray ça va 5 minutes

      il y en a un que je cite toujours car il est connu de tous c’est NOAM CHOMSKY car il a l’esprit, l’expérience pour mettre en perspective l’Histoire et surtout il s’appuie sur de la DOCUMENTATION officielle puisque ce sont des documents émanant du gouvernement américain donc ils parlent de sujet géopolitique en s’appuyant sur de la matière brute.

      ou je pourrai vous citer les travaux d’anthony SUTTON en tant qu’historien, des travaux basés sur de la documentation du gouvernement US pas de la forfanterie et qui démontre que le régime nazi, leur réarmement puis pdt la guerre, a été soutenu par les USA comme personne d’autre... etc

      puis il y a polony qui va s’appuyer sur celui qui s’est appuyé sur CHOMSKY c’est dire... pour exposer ces idées. bref c’est transcendant ça ? 



  • troletbuse troletbuse 29 août 09:46

    Cela fait 2 ans que ce livre est paru. J’aime bien Polony mais quand j’ai vu son analyse des attentats, je me suis arrêté de lire. Les attentats sont cousus de fils blancs et certainement des gens très intelligents sont les commanditaires de ces tueries. Seuls JM Le Pen a dit alors qu’il était à Moscou : « ceci est un montage des services secrets ». Rappelez vous les Brigades Rouges ; eux avaient des cibles bien précises. Pour le Bataclan, la comédie des kamikazes près du stade de France et l’exfiltration de nos guignols. Les seuls qui en tirent profit sont nos politicards. L’islam envahit l’europe de façon beaucoup plus sournoise et nos politiques le savent mais ne font rien et en plus y participent par soumission à l’OTAN. Et la supercherie de la mort du petit Eylan sur les côtes turques ? Et les ONG qui vont « sauver » les envahisseurs appelés « migrants » sur les côtes libyennes ?. Il fallait aller guerroyer au moyen orient ou en Afrique pour justifier celà, non ? Il faudrait dégager toute la chienlit qui nous gouverne pour commencer à résoudre ce problème. Mais avec nos 2 derniers PR, on a pris le chemin inverse..


  • FreeDemocracy 29 août 21:04
    bonsoir,

    encore polony.... jusqu’au dégout... elle ne m’a rien fait mais ça m’a écoeuré de voir autant de sujets pour un modique livre que je n’ai pas lu et que je n’ai pas du tout envie de lire au demeurant, rien à apprendre de cette personne qui, il est vrai, ne dit pas nécessairement de sottises.

    mais pourquoi ne pas produire le même effort sur des intellectuels des historiens, c’est dommage je trouve, c’est natacha quoi ? mais encore ?

    quant à charlie hebdo même veine, provocation gratuite souvent les mêmes cibles et le scandale <val font> (condamné) qui me dégoutent tout autant, vous savez, la pédophilie...

  • microf 30 août 10:40

    Pauvre France, l´homme malade de l´Europe.


Réagir