lundi 14 décembre 2020 - par Bernard Dugué

Le 21ème siècle sera le siècle de la virologie : Une révolution scientifique nous est promise

 

 1) Le gène aura marqué les sciences du vivant

 … depuis les contributions de l’embryologiste Morgan qui au début du XXe siècle élabora le concept de « gène », laissé en friche pendant des décennies, avant qu’il ne trouve le support moléculaire permettant d’en faire le concept central de la biologie à partir de la décennie 1960. Un concept dont la puissance provient aussi de la découverte du code génétique reliant un codon de trois nucléotides aux acides aminés qui sont les briques élémentaires assurant les fonctionnalités des cellules. Ces deux révolutions se sont combinées à la fois sur le plan théorique et technologique. Des milliards de gènes sont maintenant enregistrés dans les banques de données, permettant de connaître la séquence des protéines et d’effectuer des recherches in silico. Sans les technologies de séquençage génétique, la séquence des protéines aurait été inaccessible. L’historienne des sciences Evelyn Fox-Keller a construit l’idée d’un siècle du gène traversant le XXe siècle, non sans souligner l’équivoque de cette avancée scientifique qui au final, se révèle être une victoire à la Pyrrhus. Les colossales datas sur les gènes n’ont pas abouti à une explication du vivant. Il ne s’est pratiquement rien passé depuis des décennies. Deux courants se sont dessinés, l’un centré sur l’idée d’un déterminisme génétique à élucider, avec ses mécanismes algorithmiques, l’autre sur les processus d’auto-organisation jouant sur les lois physiques régissant l’interaction complexe des composants moléculaires (J. Maynard-Smith, La construction du vivant, Casini, 2000).

 Le champ théorique reste ouvert, comme le confirme Evelyn Fox Keller qui : « montre que les succès mêmes qui ont emporté notre imagination ont aussi radicalement miné le caractère central du gène en tant que concept explicatif de l'hérédité et du développement, même s'il continue d'être utilisé et n'est pas près d'être abandonné. Avec le séquençage complet du génome humain, les biologistes en sont venus à se rendre compte qu'ils n'avaient pas atteint la fin de la biologie, mais qu'ils étaient au commencement d'une nouvelle époque. Non seulement ils n'avaient pas trouvé le « secret de la vie », mais cet aboutissement révélait plus encore la complexité de l'ordre du vivant et les limites de la vision qui fut à l'origine de la génétique. Il restait cette fois à comprendre la manière dont les composants élémentaires s'assemblent et « fonctionnent » ensemble, ce qui rend leur assemblage robuste, fiable et apte à évoluer. » (Le siècle du gène, Gallimard, 2005, 4ème couv’)

 La biologie est loin de l’explication finale du vivant. Le XXe siècle a aussi été le siècle de la physique quantique, une aventure commencée il y a presque cent ans, sans que les secrets de la matière n’aient été percés faute de perspicacité spéculative. La physique quantique dit quelque chose sur la matière que ne veulent pas voir les physiciens parce qu’ils en sont encore à la séparation objet sujet. Les théories de l’auto-organisation ont façonné une première systémique qui ne permit pas d’élucider la conjecture centrale de l’émergence du tout avec les parties, sans doute parce que les parties sont une fiction cartésienne. Les systémiciens se sont séparés sur un constat d’échec après le colloque de Cerisy tenu en 1980. Les théories du chaos ont amusé le grand public dans les années 1980, avec les fractales, les attracteurs étranges et le mythe de l’effet papillon.

 

 2) 2020, année apocalyptique au sens philosophique, l’apocalypse signifiant révélation.

 Le SARS-CoV-2 est une malédiction pour la plupart alors que ce virus s’avère salutaire si l’on admet qu’il nous a révélé l’état du monde, ce que sont les régimes et surtout les hommes. Chacun s’est un peu révélé, face à lui-même et face aux autres. Nous avons constaté que des personnalités que l’on croyait ancrées dans les valeurs et les vertus placer leur âme sous la gouverne de la peur et de l’ignorance. Ce Covid-19 invite surtout la science à revoir ses fondamentaux. Cette science biomédicale, fondée sur la connaissance inachevée sur vivant, a montré ses limites face à cette infection virale, comme elle peine à avancer dans d’autres secteurs, cancérologie, Alzheimer et bien d’autres pathologies. La biologie est face à un mur gnoséologique qu’elle ne parvient pas à franchir. L’avènement du SARS-CoV-2 a façonné un monde inédit, mobilisé des chercheurs comme jamais, avec à la clé un nombre colossal de publications consacrées à un seul virus et pourtant, aucun traitement efficace n’est disponible. L’infectiologie est comme la cancérologie ou la neurologie ; face au mur. Il ne faut rien espérer d’un vaccin ni d’un traitement antiviral magique, il n’y en aura pas, cela fait des décennies que l’on en cherche (le cas de la trithérapie est particulier). De plus, il n’est pas exclu qu’un nouveau virus apparaisse, avec les processus de recombinaison au sein du réservoir des sarbecovirus.

 Mettre des milliards dans la recherche sur les vaccins ou les antiviraux ne résoudra pas le problème. Il faut changer de regard sur le « virus ». Trop de publications sont orientées vers la recherche de cibles thérapeutiques, de mécanismes, alors qu’il faudrait employer une approche systémique. Quelques millions dépensés en recherches théoriques peuvent générer des avancées scientifiques majeures. La virologie est peut-être dans la situation de la physique à l’époque de Lord Kelvin, autrement dit, avant les deux révolutions relativistes et la révolution quantique.

 

 3) Comment la virologie pourrait-elle basculer ?

 a) En quittant l’emprise épistémologique de la génétique, autrement dit, en mettant l’accent sur le jeu des protéines. Autrement dit, il s’agira de prendre l’alternative physique, dynamique, de l’auto-organisation, suggérée par Maynard-Smith et prendre comme maxime ; les protéines mènent le jeu. Mais quel est donc ce jeu ? Il faut placer l’angle d’attaque non plus sur la biologie du développement mais les émergences, le darwinisme sémantique et la seconde systémique que j’ai esquissée. Mon éditeur m’avait suggérer d’étudier la morphogenèse après mon premier livre sur l’information et la scène du monde. Ce sont les émergences que j’ai analysées (voir références), enjeu plus difficile et bien évidemment, plus passionnant. Un scientifique qui veut faire des découvertes doit faire sienne cette maxime ; les choses faciles sont ennuyeuses. Et puis aussi, la plus belle des parties est celle que personne ne peut gagner, comme aurait dit sans doute Nietzsche. Et pour la gagner, il faut suivre Miles Davis et jouer plus loin que ses possibilités.

Publicité

 b) Le jeu sur la morphogenèse et les émergences n’est pas uniquement physique, lié aux mécanismes, aux forces électromotrices, aux cascades d’actions, aux chaînes électrochimiques produisant l’ATP. Ce jeu est sémantique, il utilise des codes, des systèmes d’interprétation. La seconde systémique repose sur la sémantique, les codes, reconnaissant la division du monde entre dispositions et communications, prolongée en division entre sources et champs. Cette dualité sources et champs fut à l’origine de la révolution électromagnétique propulsée par Faraday et Maxwell, puis de la révolution cosmologique menée par Einstein dont la théorie est axée sur le principe sources (masses) et champ (géométrodynamique de l’espace). Dans le domaine du vivant, le champ est celui des signes et signaux, et les sources sont les entités vivantes ayant réussi à se constituer comme noyaux capables d’utiliser le champ et de pouvoir acquérir une sorte d’émancipation, d’abord moléculaire, puis cellulaire et enfin, pluricellulaire. Quelle est la place et le rôle des virus dans ce jeu ? Nous le saurons peut-être, ou peut-être pas.

 

 3) La compréhension des virus reste l’aventure la plus fascinante de notre siècle. Si nous comprenons les virus, nous parviendrons à percer quelques secrets de la vie qui pour l’instant restent cachés. Si j’ai du nouveau, je publierai un prochain papier, qui fera une cinquantaine de pages. Il n’est pas facile de pénétrer les codes moléculaires. La révolution est à notre portée mais sommes-nous à la portée d’une Révolution ?

 

 

Références

 

 L’information et la scène du monde, Iste éditions, 2017

 https://iste-editions.fr/products/linformation-et-la-scene-du-monde

 

 

 Temps, émergences et communications, Iste éditions, 2017

Publicité

 https://iste-editions.fr/products/temps-emergences-et-communications

 

 Sommaires

 https://www.istegroup.com/wp-content/uploads/2017/07/242_L%E2%80%99information_et_la_sc%C3%A8ne_du_monde_tdm.pdf

 

 https://www.istegroup.com/wp-content/uploads/2018/03/349_Temps-%C3%A9mergences-et-communications_TDM.pdf

 

 

 Traduction anglaise

 http://www.iste.co.uk/book.php?id=1199

 http://www.iste.co.uk/book.php?id=1332

 



31 réactions


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 14 décembre 2020 09:47

    Salut,mon père disait : as t’on déjà vu un âne chauve ?


  • Francis, agnotologue Francis 14 décembre 2020 09:47

    Tout le monde cherche à expliquer le pourquoi du comment sous le seul lampadaire encore allumé.
     
    Le problème c’est que ce lampadaire c’est celui de BigPharma, qui avec ses gros sous a éteint tous les autres.
     
    Autres lieux, autres dégâts. Étonnant, non ?
     
    Hypothèse : et si tous ces symptômes avaient pour origines, d’autres causes ? et si le virus n’était qu’un bouc émissaire designé dans le but de lui faire endosser tous les dégâts sur notre santé, de la pollution de l’air, de l’eau, des sols,

    des plantes et des organismes vivants ?


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 14 décembre 2020 10:16

      @Francis

      Salut Francis, je viens juste de voir ta question sur un autre fil à propos de mort , j’y souscris à ce que tu dis...
      notre connaissance est une goutte d’eau comparée au réel infini..et ta question n’a même pas besoin de réponse, car une bonne question inclut la réponse...
      pour moi un des principes de la pensée humaine, de la pensée tout court, est de diviser, elle ne peut aborder l’ensemble, limité et relative par nature, ce qui en soi au départ n’est pas un problème ! ceci le fait entre bien , correct et pas bien du tout déjà là où c’est son seul rôle, pour moi, de la survie physique et de son organisation, puis comme nous avons perdu l’usage de nos autres capacités qui elles ne sont pas analytiques donc non centrées sur MA mémoire et MES désirs peurs, par choix, nous déraillons constamment..long sujet...pour aller sur ce que tu dis question : l’ensemble de la hum hum hum, ah ça fait mal, " médecine symptomatique a t’il définitivement condamné l’usage de produits chimiques dangereux et toxiques dans la nourriture....entre autre...là non plus pas besoin de réponse...bonne journée..alors..


    • Francis, agnotologue Francis 14 décembre 2020 11:43

      @Géronimo howakhan
      salut,
       
      ’’ l’ensemble de la hum hum hum, ah ça fait mal, " médecine symptomatique a t’il définitivement condamné l’usage de produits chimiques dangereux et toxiques dans la nourriture.’’
       
      Cette question est taboue. C’est ce que je désigne par « les lampadaires éteints » sous l’article de Dugué, qui n’y réagira même pas.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 14 décembre 2020 12:01

      @Francis

      Oui , juste. Oui j’ai vu ton post chez « l’excellent Bernard... »


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 décembre 2020 18:28

      @Francis Ce n’est pas Big Pharma qui éteint les lumières
      Ce n’est pas le capitalisme qui pose problème mais l’Etat
      c’est quand même Sarkollandomacron qui ont transformé le CNRS en agence de moyens. Les scientifiques ont leur part de responsabilité, il ne sont plus curieux et les jeunes générations se contentent d’obéir au patron de recherche. Je ne suis plus vraiment disposé à partager les découvertes étonnantes que je viens de faire. 


    • Francis, agnotologue Francis 14 décembre 2020 18:52

      @Bernard Dugué
       
       ’’Ce n’est pas Big Pharma qui éteint les lumières

      ... c’est quand même Sarkollandomacron qui ont transformé le CNRS en agence de moyens.’’
       
      Une agence de moyens au service de ... BigPharma. Vous savez bien comme moi que les chercheurs n’ont de crédits que si leurs projets sont acceptés par des commissions ad’hoc.
       
       Et ces commissions, elles sont composées comment et par qui, au CNRS ?


  • nono le simplet nono le simplet 14 décembre 2020 10:38

    Il ne faut rien espérer d’un vaccin ni d’un traitement antiviral magique, il n’y en aura pas, cela fait des décennies que l’on en cherche

    toujours dans le déni concernant les vaccins ... vaccins contre la rage, la fièvre jaune, la coqueluche, la poliomyélite, la rougeole, la grippe, l’hépatite B...

    qui évitent la mort de dizaines de millions de personnes chaque année


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 14 décembre 2020 10:54

      @nono le simplet

      Salut, il n’y a pas une preuve absolue de cela, or nous sommes dans la matière donc il y a preuve absolue ou pas...des mots oui, des chiffres non prouvés oui etc...mais comment d’un coté peut on être eugéniste, vouloir l’euthanasie des vieux voir Attila sur le sujet entre autre et faire croire que ces gens eux voudraient sauver des vies.. pourquoi ne pas faire un vrai « coming out » et arrêter de mentir et dire : notre groupe veut éliminer une majorité d’humains car nous sommes les meilleurs à nos yeux et là l’irrationnel total entre en jeu:Dieu l’a voulu ainsi...., la vie des autres à nos yeux ne vaut rien sauf pour les exploiter..éliminer bien sur par divers moyens tous criminels..des lors vous serez en « harmonie » avec ce que vous êtes réellement et voulez,pourquoi cette lâcheté ?? vous n’avez réellement pas la notion de l’absurde criminel intégral que vous prônez pour les autres ? ou c’est juste un boulot..ou alors ça ne va pas bien là haut, déprime, peur de mourir demain enfin etc .. ?


    • nono le simplet nono le simplet 14 décembre 2020 11:06

      @Géronimo howakhan
      il n’y a pas une preuve absolue de cela

      comment prouver que quelqu’un n’est pas mort d’une maladie qu’il n’a pas contracté ? ... vu sous cet angle, il n’y a pas de preuve absolue c’est certain ...
      mais vu sous l’angle de la mortalité de la polio en France dans les années 50 par exemple et maintenant la preuve est étincelante ...


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 14 décembre 2020 11:10

      @nono le simplet

      encore des mots....tu n’as rien comme cacahuètes...rien...


    • nono le simplet nono le simplet 14 décembre 2020 11:14

      @Géronimo howakhan
      encore des mots

      pas des mots ... des faits ... vérifiables et vérifiés ... pas des incantations de déni ...


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 14 décembre 2020 11:18

      @Géronimo howakhan

      pourquoi ce livre de 2009 n’a t’il pas été attaqué sur le fond et son auteur condamné ? https://www.amazon.ca/Vaccins-g%C3%A9nocide-plan%C3%A9taire-criminelle-Einstein/dp/2874610623

      nul doute que aujourd’hui en une sorte d’urss européenne et en faitquasi mondiale cela pourra se faire bien sur...mais comme ces gens qui écrivent sur ce sujet se basent sur les chiffres même de L’OMS et sur les résultats d’études de labo, JAMAIS publiés, le livre sur le fond est inattaquable, sauf de dire que ce que disent les labos et l’oms est faux...le dire c’est bien mais le faire c’est mieux ..bon tu sais probablement tout ça de toutes façons..le drame ce n’est pas le maître qui est à la hauteur de son crime vaccinateur et autres saloperies , c’est la masse...qui a créé ce maitre..


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 14 décembre 2020 11:20

      @nono le simplet

      non , des mots encore des mots toujours des mots...et des milliards de dollars bien sur..mais tu sais cela, ça doit pas être facile de mentir tout le temps non ? Ou alors on s’y habitue ?


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 décembre 2020 11:25

      @nono le simplet
      Ne rien espérer du vaccin, c’est un peu ce qu’a dit l’OMS il y a peu, suggérant qu’il ne faut pas trop compter sur la vaccination pour résoudre la pandémie, du moins dans les deux ans qui courent. Mais au fait, avez-vous noté que mon article ne parle pas du vaccin mais de la nécessité d’avoir une approche théorique sur les virus ?


    • nono le simplet nono le simplet 14 décembre 2020 13:05

      @Bernard Dugué
      la nécessité d’avoir une approche théorique sur les virus ?

      oui, sûrement ... mais aussi sur les bactéries, les parasites, les insectes ... sur la vie ... humaine, animale, végétale ... les virus et la biologie c’est l’actualité mais l’humanité a aussi plein d’autres soucis à régler à plus ou moins longue échéance ... et certains bien plus graves par leur caractère peu réversible, au moins à court terme ... et la liste est longue ...


    • PASCAL LE PRO PASCAL LE PRO 14 décembre 2020 16:22

      @nono le simplet

      il existe un vaccin contre la grippe , mais celle-ci réapparait tous les ans , ce sera pareil pour le covid .

      Le premier foyer de grippe connu dans l’histoire remonte au règne d’Akhenaton, Pharaon de l’Egypte ancienne, mort en 1320 av. J.C. Une épidémie a frappé la ville d’Amarna, puis s’est étendue au Proche-Orient.


    • PASCAL LE PRO PASCAL LE PRO 14 décembre 2020 16:31

      @PASCAL LE PRO

      Ne nous faisons pas intoxiquer par la pensée dominante qui fait croire qu’en vaccinant à tout va l’épidémie va disparaitre : FAUX

      Le sars covid 2 a de grande chance de devenir un virus saisonnier , comme la grippe , le rhume qui sont des coronavirus

      https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/le-covid-19-pourrait-devenir-saisonnier-comme-la-grippe-6973988


    • nono le simplet nono le simplet 14 décembre 2020 16:43

      @PASCAL LE PRO
      il existe un vaccin contre la grippe , mais celle-ci réapparait tous les ans

      contre les grippes ! il y a une bonne dizaine de souches différentes ... sinon, c’est vrai mais si plus de gens se vaccinaient elles seraient moins violentes ... en moyenne c’est 4500-5000 morts en France par an et de temps en temps un peu plus ...
      pour le Cov-2 il n’y a qu’une seule souche pour le moment et il semble qu’il mute très peu ... et si le vaccin ARN m tient ses promesses un nouveau vaccin pourra être très rapidement mis au point s’il mute ... on ne connaitra plus jamais la même situation avec un coronavirus ...


    • PASCAL LE PRO PASCAL LE PRO 14 décembre 2020 17:25

      @nono le simplet

      Mon cher Nono , comme je vous l’ai indiqué dans mon précédent post , la grippe sévit depuis plus de trois mille ans et donc on connait très bien le virus et les vaccins , résultat trois mille ans après le virus est toujours là tous les ans et les labos se font des couilles en or !

      Vous pensez que face à un coronavirus nouveau plus vicieux et meurtrier dont on ne connait pratiquement rien à part le génome et des vaccins testés sur 20 000 personnes avec un recul dérisoire (quelques mois ) , vous croyez que c’est bingo , on a trouvé le remède .

      Vous êtes bien naïf


    • nono le simplet nono le simplet 14 décembre 2020 17:42

      @PASCAL LE PRO
       smiley
      en gros on en fait des caisses pour un virus aussi banal que la grippe mais on va le supporter pendant des millénaires ? en résumé c’est pas grave mais c’est grave ...
      la contradiction est un art qui m’échappe ...
      et pour ce qui est de bien connaître le virus de la grippe et ses vaccins, cette science remonte à moins de 60 ans ... et pour le séquençage c’est encore plus récent ... pas beaucoup pour 3000 ans d’existence ... et le vaccin n’est efficace qu’à moins de 30 % ... je suis sûr qu’on a plus publié sur le Cov-2 en 10 mois qu’en 50 ans sur la grippe ...


    • PASCAL LE PRO PASCAL LE PRO 14 décembre 2020 18:12

      @nono le simplet

      Ma chère mère 95 ans en fauteuil roulant ayant eu un œdème pulmonaire , en insuffisance cardiaque et insuffisance rénale (9 médicaments par jour) , admis en gériatrie suite à chute répétée de son fauteuil et fracture du col du fémur au bout de 15 jours en gériatrie , il lui ont refilé le covid 19 malgré les visites interdites , résultat prolongation de 14 jours , corticoïdes scanner des poumons , toux grasse et ma brave mère s’en est sorti sans oxygénothérapie .
      Moi même son fils comorbidités diverses + de 65 ans , j’ai eu le covid 19 , je suis toujours là .
      Arrêtons avec cette paranoïa médiatique oui c’est trois fois plus dangereux que la grippe et alors , c’est comme le cancer il y en a qui l’attrape , d’autres non , certains en meurent d’autres pas , on ne paralyse pas tout un pays pour çà .

      Arrêtons toutes ces mesures absurdes .
        


    • nono le simplet nono le simplet 15 décembre 2020 02:52

      @PASCAL LE PRO
      Arrêtons avec cette paranoïa médiatique oui c’est trois fois plus dangereux que la grippe et alors , c’est comme le cancer

      pas 3 fois ... 10 fois plus qu’une année moyenne ... pour le moment ... 5 fois plus qu’en 2017 ... malgré des mesures exceptionnelles jamais vues auparavant ... la Covid-19 est de très loin la deuxième pandémie connue par la France depuis un siècle ... la grippe asiatique de 1955-56 est une grippette à côté ...
      et pour les cancers qui sont un vrai fléau, ce n’est pas contagieux ...
      Arrêtons les analyses absurdes.


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 15 décembre 2020 13:11

      @nono le simplet
      Réévaluation 
      L’épidémie de 57 ou 68 était de niveau 2 sur l’échelle PSI
      Le Covid est de niveau 3, 90 000 à 180 000 décès. 


  • Durand Durand 14 décembre 2020 11:27

    ..

    On abat bien les visons, les vaches, les canards, etc,... mais avec plus de 7 miliards et demi d’individus, l’Humanité, spécialement par ses zones de concentration urbaine, ne finit-elle pas par présenter le même risque que les élevages concentrationnaires vis-à-vis des maladies contagieuses ?...

    Ne cherche-t-on pas à éluder cette évidence en déplorant les retards – bien réels, cependant – de la médecine, de la science et de la recherche en général ?

    ..


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 14 décembre 2020 11:59

    Sinon sur le fond de l’article, je lis ceci en conclusion : La compréhension des virus reste l’aventure la plus fascinante de notre siècle. Si nous comprenons les virus, nous parviendrons à percer quelques secrets de la vie qui pour l’instant restent cachés. Si j’ai du nouveau, je publierai un prochain papier, qui fera une cinquantaine de pages. Il n’est pas facile de pénétrer les codes moléculaires. La révolution est à notre portée mais sommes-nous à la portée d’une Révolution ?

    Pour moi, en clair, nous allons nous enfoncer encore plus, yeah baby yeah.. ..la dégénérescence rapide depuis le 16em siècle mais déjà amorcée depuis des millénaires , celle du cerveau humain et est le seul sujet profond qui vaille la peine, POUR MOI, dit autrement qui puisse nous sauver du pire qui arrive au galop, une bonne partie de ce pire est déjà là, Mr Dugué la science depuis le siècle des lumières éteintes est simplement totalement folle dans son fondement de remplacer Dieu ou L’Origine ultime que même une logique simple, hyper rapide genre en deux secondes vous voyez cela, bien menée montre que elle est ultime et absolue, non née , immortelle et et et surtout inconnue à jamais de la mesure pseudo scientifique, voila le drame de cette science qui est mauvaise..elle nie ce qu’elle ne pourra jamais voir.. .. car maman je refuse de mourir...ce refus est de la schizophrénie point !! , elle a des buts de contrôle absolu des masses, point, c’est en fait je le vois un suicide.. !!! , car les hommes qui s’y attachent le sont aussi....Hiroshima et sa science nous a définitivement fait basculer dans l’horreur absolue, du coté obscur des guerres de l’étoile, oui les guerres de l’étoile car même la traduction de ce titre de film en français est fausse, sûrement à dessein !! ..enfin cela s’est vu même pour les aveugles, mais l’aveugle a aussitôt refermé ses yeux car c’était loin..nous y sommes toujours dans cette démence. hélas le sujet dégénéré ne sait pas qu’il l’est , ceci peut s’appliquer à moi aussi bien sur, d’où les drames à répétition. Je parle de dégénération par rapport à la perte de capacité humaines innées....que la science va nier car elle ne peut rien faire avec, on ne peut les dompter, ni les étudier enfin etc ..ma foi si il n’y avait pas tous ces crimes par millions, je ne serais sûrement pas ici en train de perdre mon temps mais voila...bonne route à vous..


  • agent ananas agent ananas 14 décembre 2020 12:59

    Là où il y a d’la gène, il y a du profit ...


  • Old Dan Old Dan 14 décembre 2020 13:16

    « ... 21e siècle de la virologie... »

    ... et des nanoparticules incontrôlées, du plastique micronisé, des OGM ensauvagés, des sols stérilisés, du « commerce » déréglementé, etc...

    .

    [ C’est une des conclusions de la « convention citoyenne » d’Auckland en 2019 ]


  • LUNATIC LUNATIC 14 décembre 2020 17:19

    « De virus illustribus ».


  • Soizic 14 décembre 2020 22:40

    Monsieur Dugué,

    Pourriez-vous me dire ce que vous pensez du tratement de la covid par l’ivermectine. J’ai vu cette video avant hier.

    (399) Dr Pierre Kory : « nous avons un traitement qui marche ! » - YouTube

    J’ai constaté aussi qu’apparemment certains hôpitaux l’utilisent en France et qu’il y a un très grand nombre d’études de par le monde, cependant en France c’est l’omerta.

    Merci de votre avis.


  • DACH 15 décembre 2020 11:07

    Pour tenter de faire sourire ?

    Pour sourire de l’impéritie de nos acteurs politiques ! « Les Shadocks sont de retour sous le pseudo des Machrondocks. Ils ont envahi cette fois notre réalité. Leur chef est un certain mister Beantex. Il a démontré en conf de presse que quand il cherche quelque chose qui lui manque il le trouve sur son nez....Il s’agissait de ses lunettes.... Ce qui expliquerait qu’il ait confondu la jauge de 30 personnes dans les lieux de culte avec la jauge des 30%. Bref on regarde passer le cortège des incohérences en se demandant si on rêve ou si on hallucine ! Le chef de Beantex c’est ’’le président de la Réplique des com’’ sous le pseudo de Macronel. Un camaléondock qui parle plus vite qu’il ne pense ? Il commente parfaitement ce qu’il n’améliore pas obscurément. Mais est en même temps, il est toujours prêt à vous faire plaisir pour vous affirmer en souriant ce qu’au fond il ne pense pas vraiment ! Il nous vante en même temps que le soleil a rendez-vous avec la lune ! Il a pour médecinchef des Machrondocks un certain docteur Varan KNock qui considère que tout asymptomatique est un porteur de ’’coranovirus’’ qui s’ignore. Il se vampirise quotidiennement de certitudes masquées mais implacables. Elles dévorent tous les traitements en Quine qu’il n’a jamais étudiés par lui. Mais il recommande les traitements en Vir, même quand d’autres autorités compétentes virent de bord sur ce sujet...Bref avant de sauver des vies humaines il faut sauver des lits d’hôpitaux, grâce aux aussweis. Plus les Machronsdocks ont peur de leurs incompétences, plus leur credocompulsif confusionnel et celui de leurs 2 chefs s’emballent. Sur le rythme de la vache à 1000 frans de Jean Poiret. Alors que dire du sommeil qui chante un lendemain auquel le président de la Réplique nous invite ? Il est temps que les Schtroumpfs viennent nous empêcher de nous endormir !!! Mais où sont-ils ? Ah j’ai l’impression d’avoir écrit dans ma crise de somnambulisme quelque chose que j’ai du mal à comprendre... La tête me tourne. Les mots n’ont plus d’odeur. Leurs paroles compulsives n’ont plus de saveur. Je deviens sourd ? Je n’entends plus parler que de sauver obscurément des vies. En pleine lumière du manque de revenus pour vivre et survivre ! Plus de restaurants et de cafés bar. Mais les cantines et ceux des 2 assemblées restent ouverts ! La Réplique des passes-droits pour des protégés à vie ? Prendre l’air à la montagne sur un tire fesse est plus dangereux que de faire la queue au supermarché ou de prendre le métro ! partie de tennis à 2 ou 4 sur 600m² de plein aire ? Dangereux donc interdit !!!! Réveillez-moi ! Je vis déjà un cauchemar depuis des siècles avec une maladie incurable, constamment mortelle et sexuellement transmissible. On se la transmet tous inconsidérément à presque tous les âges. Ah au fait cette maladie s’appelle la VIE ! Et cette épidémie est très contagieuse. Elle a déjà produit plus de 7 milliards d’habitants ! Alors pourriez-vous me dire ce qu’est la covid-19 ? Comment vivre avec puisque nous vivons déjà avec la VIE ? Est-elle plus redoutable que la VIE ? Alors de quoi s’agit-il  vraiment ? » D A.


Réagir