Estelle Floriani

Spectatrice engagée, pour reprendre (en toute modestie) la formule de Raymond Aron, frottée d'un peu de philosophie, je tente de jeter un regard critique sur les réalités politiques et sociétales. Lorsqu'un discours me fait bondir, il m'arrive de sauter sur mon clavier et de proposer mes réflexions, un peu longues, c'est vrai. J'espère toutefois aider ainsi ceux qui ont la bonté de me lire jusqu'au bout à faire une chose, aussi rare que nécessaire : penser.