Commentaire de torr-ben
sur Toujours plus de fonctionnaires, toujours plus de taxes...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

torr-ben 13 mars 2008 21:55

Sarkozy, soi-disant grand libéral devant l’éternel, fut, il n’y pas si longtemps Président du Conseil général des Hauts-de-Seine. Ce département, le plus riche de France, draine un effectif pléthorique de fonctionnaires. Si il y avait une vraie réforme à faire, ce serait de supprimer les départements, au moins dans un premier temps, dans la la 1ère couronne parisienne et à Paris, à la fois ville et département. Ceci afin d’être en mesure d’élaborer des vraies politiques d’action sociale et de logement au niveau d’une vaste agglomération comme çà se fait partout.

Que fait donc le Sarko ? cédant au lobby des élus à vie et cumulards de mandats, il refuse d’emblée cette réforme qui aurait témoigné de sa fameuse rupture avec la France ancienne. Pire, le fiston, encore boutonneux, se voit octroyer le canton de Neuilly-sud. Il n’a jamais travaillé, pas même terminé ses études. Il ne sait rien à rien à part bavasser et hop un mandat de 6 ans. C’eût été à Aubervilliers encore....

Donc, le fifils va se lever tôt pour se rendre à son bureau, trajet de 10 mn de Neuilly à Nanterre, voiture avec chauffeur. Arrivé au bureau vers 9h ,9h30 comme il ne sait rien faire, on ne pourra donc lui confier aucun dossier. Il pourra surfer sur le web, les doigts de pied en éventail, café à volonté et courbettes des sbires en tant que "fils de". A midi restau, tous frais payés par le contribuable et le soir paré pour la Jet-set et les nuits blanches. De temps en temps, il pourra aller inaugurer les chrysanthèmes ou embrasser des petites vieilles en extase dans les maisons de retraite.

Pas belle la vie ? La rupture, c’est pour qui ? pour la gueusaille , allez hop au boulot tas de feignasses et autres salauds de pauvres !

Faut être demeuré pour croire en tous ces pipoliticards ! et çà ne choque visiblement pas grand monde ? C’est vrai que ce ne sont plus des couleuvres qu’il faut avaler mais des boas ...


Voir ce commentaire dans son contexte