Commentaire de krolik
sur Détecter un essai nucléaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

krolik krolik 19 septembre 2008 14:33

Dans les débuts de la force de frappe française, le Pr Yves Rocard (le Père de l’ex-Premier Ministre) a suscité de grands développements dans l’identification des essais nucléaires.
A ce titre il a fait installé des sismographes dans toutes les ambassades de France dans le monde.
Des sismographes ont été installés en Iran, zone "occidentale à l’époque du Shah" la plus proche du champ de tir de Semipalatinsk.
De même le développement de "microbaroscopes" permettant d’évaluer le déplacement de masses d’air lors des essais atmosphériques.
Lors de l’essai de la Tsar Bomba de Sakharov à 56MT cela a été parfaitement détecté au microbaroscope, la quantité d’air déplacée. Un heure après la détection de l’explosion Yves Rocard était dans le bureau de De Gaulle avec le papier de la mesure enregistrée. Se rappeler que l’onde de choc a fait trois fois lz tour de la Terre, passages détectés à chaque fois...

Je vous mets ici un lien pour charger le fichier extension .kmz qui permettra aux utilisateurs de Google Earth de localiser toutes les explosions militaires et civiles réalisées dans le monde, pays par pays, année par année, avec indication des dates, des puissances etc.. Vous chargez le fichier vous cliquez dessus , votrte Google Earth s’ouvrira et vous aurez toute la liste. Sont indiqués également les essais Israélo-Sud Africains.
Vous pourrez constater que le nombre de tirs "civils" est très grand spécialement en URSS pour détourner le cours des fleuves, pour fracturer des gisements de gaz et de pétrole, pour des travaux protuaires etc.. En URSS ils ont tirés directement dans la population. C’est un fichier assez instructif à mon sens si l’on s’intéresse à l’histoire de ces bazars.

Seul le dernier essai Nord Coréen est manquant. Mais il a été estimé à 1kT en étant "large" en fait il était plus près des 500T. Ce qui au passage montre bien la difficulté de réaliser une bombe efficace quand l’on dispose de la matière fissile mais pas de la technologie de pointe associée. Toutes les "forces vives" de la Corée du Nord se sont impliquées et la réussite n’a pas été franchement au rendez-vous, une réussite médiatique...
Bon article.
@+


Voir ce commentaire dans son contexte