Commentaire de Olivier Laurelli
sur La contribution créative doit-elle être progressive ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Olivier Laurelli Olivier Laurelli 30 novembre 2009 01:08

"si je comprends bien pour vous si on n’est ni technos ou juristes nous n’avons pas le droit de défendre nos libertés ,et surtout on n’a rien à faire sur le net« .

Ah désolé j’ai cru que tu avais avalé la LCEN et le code pénal pour tenter de me donner des leçons de droit des nouvelles technologies en parlant »d’appel au piratage« ... ou que tu t’étais tapé la doc d’Apache afin de comprendre ce dont tu m’accuse sans savoir de quoi tu parle. Un conseil de toi à moi, avant de défendre tes libertés et de prétendre défendre celle des autres, commence par savoir de quoi tu cause, ça ne fait jamais de mal.

Tu as raison de prendre les lecteurs d’Agoravox à témoin, ils apprécieront ta constance à être incapable de te documenter et de lire les concepts auxquels tu prétends t’opposer... toujours sans rien proposer d’ailleurs. Je ne vais même pas te demander si tu as lu le bouquin de Philippe Aigrin ou le texte d’HADOPI 2 (pour HADOPI 1 t’es excusé, tu n’étais pas encore dans la bataille)... et pour ça pas besoin de faire partie d’une élite. Ni pour comprendre que »on ne fait pas partie de la Quadrature« , ce n’est pas une association, ni une secte, ni un gang, ni »cercle" ... ça c’est dans ton imagination et c’est juste lié à ton incapacité à comprendre de quoi tu cause.

 Je m’excuse auprés d’agora et des lecteurs d’avoir participer à un règlement de comptes avec vous et d’avoir pollué le débat sur cet article. 

Attention, ça c’est un début de « syndrôme Ségolène. »


Voir ce commentaire dans son contexte