Commentaire de Lorenzo extremeño
sur Le crépuscule des slogans


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Lorenzo extremeño 9 février 2010 11:07

@ Sandro

merci de votre texte telle une ode désenchantée au pouvoir
de subversion des mots qui s’exprimait dans ces slogans.

Les aspirations de la jeunesse visent maintenant á rentrer
dans le moule bien sagement, et á se préocuper de :

« savoir si les MP3 sont moins chers á Auchan ou Leclerc »

Que reste te t’il de nos slogans ?

ce trés Orwellien, dans l’air du temps, que j’ai relevé
il y a peu en me baladant,
dans une suburb de Manchester :

CONSUME

CONFORM

AND OBEY

Bien á vous.


Voir ce commentaire dans son contexte