Commentaire de Lucilio
sur Déjà trois générations de Cubains sacrifiés en vain


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Lucilio Lucilio 25 février 2010 16:07

« Ils ne commercent que pour les produits alimentaires et médicaux.
Pour le reste, ils s’exposent à de lourdes sanctions. »


Les États-Unis ne commercent que pour les produits agricoles, alimentaires, médicaux, et deux ou trois autres bricoles. C’est déjà pas mal : les Amerloques sont déjà les premiers les premiers fournisseurs de Cuba. Pour le reste, les sanctions, très théoriques, ne s’attachent à ce qui concernerait des anciennes entreprises américaines nationalisées sans indemnisation par le régime castriste.

Sinon, les autres pays du monde commercent le plus simplement du monde avec Cuba. Le problème, c’est que pour commercer, ils faut bien avoir quelque chose à proposer en échange. Or l’économie planifiée socialiste a été un tel succès que le pays est complètement ruiné et n’a rien à offrir. Et c’est comme ça que dans le paradis socialiste, on n’a plus de savon ni de papier hygiénique.

Et encore une fois, où est le problème dans le fait que l’immonde Amérique capitaliste ne veuille pas commercer avec Cuba ?

Voir ce commentaire dans son contexte