Commentaire de xavdr
sur Déjà trois générations de Cubains sacrifiés en vain


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

xavdr 2 mars 2010 04:39

@ JP ALLARD


Vous dites que la véractié de Sicko n’aurait été mise en doute par personne. C’est bien évidemment faux. On trouve même à ce sujet une section entière dans l’article Wikipedia version anglaise sur le film.

Evidemment venant de vous, troll boiteux communiste qui hante les fils de Rue 89, une telle occultation n’est pas surprenante.

Pour les lecteurs honnêtes : Sicko est justement décrié pour l’image totalement fausse que ce film rend notamment sur la médecine cubaine qui en réalité vit une situation d’apartheid extrême. 

A Cuba, la population manque de médicaments et dispose d’hôpitaux insalubres. La nomenklatura et les touristes médicaux disposent d’hopitaux ultra modernes.

Durant la guerre froide Cuba fut lourdement subventionnée par l’URSS qui suventionnait un tiers du PNB cubain sous forme de ventes de pétrole à bas prix, d’achat de sucre au prix fort, etc. Lors de cette période Cuba prétendument « non alignée » développa grâce aux subventions soviétiques une vitrine du communisme incluant notamment des médecins envoyé dans le tiers monde qu’il s’agissait de séduire. Après la Chute du Mur Cuba connu une période « spéciale en temps de paix », en d’autres terme une disette. La médecine fut reconvertie en source de devise pour touristes médicaux. Accessoirement cette technicité biologique donne à Cuba les moyens de remplacer le parapluie nucléaire soviétique.


Avec la propagande gauchiste de Sicko le régime castriste a simplement fait un pied de nez aux USA en soignant à l’oeil la poignée de patients de Mickael MOORE. Ce que le film de dit pas c’est que d’autres patients contactés par Mickael MOORE et son équipe ont été refusées. Ce geste des autorités cubaines est une sorte de publicité : le régime cubain soignait quelques personnes amenées par Mickael MOORE, se faisait de la publicité sur ses équipement ultra modernes à destination des touristes médicaux, faisait un pied de nez à son voisin états-unien, et Mickale MOORE en échange faisait de la publicité pour la médecine socialiste chère à ses gauchistes américains qui souhaitaient la mettre en oeuvre aux USA.



Voir ce commentaire dans son contexte