Commentaire de sisyphe
sur Un autre monde est possible


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

sisyphe sisyphe 18 mars 2010 08:54

En novembre 1996 les chefs d’État et
de gouvernement de plus de 180 pays
participant au Sommet mondial de
l’alimentation (SMA) ont déclaré leur intention
d’éradiquer la faim. En vue de réaliser
ce noble objectif, trop longtemps différé, les
dirigeants de la planète se sont engagés à
atteindre ce qu’ils ont considéré comme une
étape intermédiaire, ambitieuse certes, mais
réalisable : réduire de moitié, en 2015 au plus
tard, le nombre de personnes sous-alimentées
au niveau mondial, en prenant pour base
le niveau de 1990.
Dix ans après, le nombre de personnes
sous-alimentées dans le monde demeure
obstinément élevé. En 2001-03, selon les
estimations de la FAO, ce nombre s’élevait
encore à 854 millions de par le monde, dont
820 millions dans les pays en développement,
25 millions dans les pays en transition et 9
millions dans les pays industrialisés.
Malgré quelques progrès dans certains
pays, pratiquement aucun progrès n’a été
accompli en ce qui concerne l’objectif du SMA
au niveau mondial. Depuis 1990-92, période
de référence pour l’objectif du SMA, la population
sous-alimentée des pays en développement
n’a diminué que de 3 millions de personnes,
autrement dit de 823 à 820 millions.
Du fait de la croissance démographique,
le très léger déclin du nombre de personnes
sous-alimentées s’est traduit néanmoins
par une réduction de la proportion de personnes
sous-alimentées dans les pays en
développement de 3 points de pourcentage
– de 20 pour cent en 1990-92 à 17 pour cent
en 2001-03. Ainsi donc, des progrès ont été
faits dans la réalisation de l’objectif du Millénaire
pour le développement (OMD 1), à
savoir réduire de moitié le pourcentage de
personnes sous-alimentées avant 2015.
La réalisation effective de l’objectif du SMA
exigera une inversion des tendances récentes
en ce qui concerne le nombre de personnes
victimes de la faim et une accélération du taux
de réduction de la proportion de personnes
Éradiquer la faim dans le monde - bilan
10 ans après le Sommet mondial de l’alimentation
L’objectif du SMA pour 2015 est-il réalisable ?
La réponse est un « oui » franc et massif, à
condition que des mesures concrètes et
concertées, donnant suite au Plan d’action
du SMA, soient prises et appliquées immédiatement.
Nous sommes aujourd’hui convaincus
que la course contre la faim peut encore
être gagnée, à condition que les ressources
nécessaires, la volonté politique et des politiques
adaptées soient au rendez-vous. Nous
sommes d’accord avec la principale conclusion
du Groupe de travail contre la faim du
Projet du Millénaire : l’objectif peut être
atteint.
Extrait de l’Avant-propos
du Directeur général
sous-alimentées. En fait, même si la cible de
l’OMD devait être atteinte avant 2015, l’objectif
du SMA sera loin de l’être. En effet, pour
que soit atteint l’objectif du SMA dans les pays
en développement, il faudrait que le nombre
de personnes sous-alimentées diminue de
31 millions par an entre 2001-03 et 2015.


Voir ce commentaire dans son contexte