Commentaire de chapoutier
sur La fin des haricots


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

chapoutier 5 septembre 2011 18:19

cevennevive
je vous trouve désabusé et je suis optimiste sur le genre humain, vous avez écrit qu’autour de vous les gens sont insensible et peu perméable à la vérité, je l’ai aussi observé chez les gens qui ne sont pas encore confronté à la vérité des prix. mais chez la grande majorité des gens il y a une immense colère et un énorme dégout des politiques de salon.
Mais j’ai aussi observé que les gens « normaux » n’osent pas dire le fond de leurs pensées car ils ne veulent pas se singulariser, ils pensent ne pas être dans la norme donc ils se taisent et ne disent pas leur colère.
Il y a 2 mois, j’ai discuté avec une dame de 65 ans qui m’a dit qu’elle à toujours voté à droite, mais que aujourd’hui elle se sent d’attaque pour aller manifester contre sarkozy, que les francais devraient se mettre en gréve générale et qu’elle ne comprends pas pourquoi les syndicats sont aussi timoré.
donc je pense que le problème ce n’est pas le peuple, mais que c’est les dirigeants des syndicats et des partis de gauche. qu’attendent-ils pour proposer aux français d’organiser la riposte face aux agressions que collectivement nous subissons tous les jours.


Voir ce commentaire dans son contexte