Commentaire de tanguy
sur Dette et générations : ce sordide « générationisme » ultra-libéraliste


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

tanguy 13 septembre 2011 16:18

Ces histoires de dettes ne sont que des transferts entre différentes classes sociales : nous consommons des biens qui sont produits par le système productif, pas de l’argent !!! Rien n’empêchera les générations futures de consommer les biens produits par le système productif qu’elles auront à leur disposition (si l’on pense à elles, il faut arrêter de désindustrialiser et protéger les ressources naturelles indispensables à la production).

Une chose est sure, les classes dominantes espèrent bien retirer énormément de l’endettement des états. Il faut se rappeler que si il y a débiteur il y a créancier !!!!

La créance néo-libérale est un mécanisme par lequel des gens échappant à l’imposition avancent sous forme de prêts à l’État les impôts que cet État s’est interdit à lui-même de prélever.


Voir ce commentaire dans son contexte