Commentaire de nemosophie
sur Affaire Bourgi : Sarkozy également arrosé


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

nemosophie 13 septembre 2011 22:11

@ Peachy Carnehan :

" J’ai toujours pensé que Sarkozy prenait du plaisir à faire souffrir. C’est toute la différence entre le simple manipulateur et le grand pervers narcissique.« 

C’est très exactement cela : le simple manipulateur ou le narcissique diffère du pervers narcissique dans le fait que ce dernier prend plaisir à la souffrance d’autrui. Il est constamment dans la destructivité et entrainement dans sa déchéance tous ses proches. Les »têtes« que font nos dirigeants lorsqu’ils interviennent dans les médias depuis le début de cette crise que l’on commence à peine à évoquer dans les médias français (alors qu’elle ne nous a jamais quitté), témoignent de l’état de tension qui règne au sein du gouvernement. J’ai l’impression de voir des zombies totalement décervelés qui ont perdu toutes capacités de raisonnement. C’est la conséquence directe des agissements d’un pervers narcissique sur son entourage et c’est la raison pour laquelle rien de bon ne sortira de ce gouvernement.

L’affaire que vous évoquez est un signe de plus (après les témoignages apportés par le livre »Sarko m’a tué« et les nombreux faits divers qui lui sont relatifs) de »l’enflure narcissique« de son »moi« mégalomaniaque qui se prend pour »immortel« . Aussi terrifiant que cela puisse paraître, c’est une réalité qui concerne bien plus de gens que l’on ne saurait le concevoir.

Carl Gustav JUNG disait : »Lorsque tout va bien, les fous sont dans les asiles. En temps de crise, ils nous gouvernent".

On appréciera à sa juste valeur la pertinence de son propos.


Voir ce commentaire dans son contexte