Commentaire de Diogene86
sur Dette et générations : ce sordide « générationisme » ultra-libéraliste


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Diogene86 Diogene86 14 septembre 2011 02:34

Mon cher confrère, il m’est arrivé bien souvent, et parfois sur agoravox, d’exprimer mon désaccord avec certains de vos propos………..

Le propre du débat démocratique étant de confronter sereinement des points de vue différents, il n’y a, finalement, la, rien de bien grave….

Par contre, le sujet que vous abordez aujourd’hui me semble d’une importance majeure, et qu’il me soit permis de manifester ici mon accord complet avec vos propos.

J’ai connu la France dévastée par les bombardements (alliés parfois, comme au Havre ou a Rouen) ses usines en ruines, ses populations hésitant à se rendre chez le médecin pour des raisons d’économie... Les comités d’entreprise n’existaient pas, et la sécurité sociale non plus. ………… Grand merci aux anonymes du conseil de la résistance de la France libre à qui nous devons ces acquis.

Mon grand-père est mort au chemin des dames à 27 ans comme des millions de Français de sa génération, (j’ai toujours de la peine à imaginer ce jeune homme décédé dans la fleur de l’âge, moi qui serai bientôt arrière-grand-père) et je suis persuadé que pour lui, le mot « France » signifiait quelque chose, …… Au final, je commence à me révolter sérieusement contre ces « Tanguy » de service » qui, comme certains nobliaux, se sont tout juste de donnés la peine de naître, et réclament aujourd’hui des droits qu’ils n’ont rien fait pour obtenir.

Germinal ou l’assommoir, cela se passait il y a bien longtemps, mais ce n’est pas une raison pour les oublier, et je me refuse à laisser passer à la trappe de l’oubli des jeunes Français comme Guy Moquet qui, visiblement, n’a guère de descendants dans la génération de consommateurs actuels plus ou moins abrutis par le foot et ses succédanés télévisuels.

La duplicité des syndicats d’aujourd’hui n’arrangera rien , et il suffit d’observer que ce « brave » François Cherèque compte parmi les habitués du du dîner du « siècle » (qui se tient régulièrement dans les locaux du Touring club de France à Paris) pour comprendre qu’il y a, aujourd’hui, dans notre pays, des « félons » auprès desquels Ganelon passerait tout simplement pour un enfant de choeur.

Personnellement, je rêve que ces « nouveaux collabos » soient un jour traduits devant un tribunal du peuple avec, à la clé, la sentence qu’ils méritent…….
(Durandal, le retour !....)

Devant l’arrogance de l’oligarchie en place, et compte tenu du fait que la vraie démocratie a été complètement dévoyée par nos élites (ou supposés telles), je commence à penser que la solution se trouve dans une autre voie, et j’invite un maximum de personnes à cliquer sur le lien ci-dessous :

que chacun y reflechisse sérieusement avant de formuler un avis définitif. 

amicalement.

http://www.youtube.com/watch?v=WeZh2Pl3wXw




Voir ce commentaire dans son contexte