Commentaire de titi
sur Dette et générations : ce sordide « générationisme » ultra-libéraliste


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

titi titi 19 septembre 2011 00:03

Bravo kerjean...

Vous ne voulez pas être solidaire de ça...

Bah moi je ne veux être solidaire ni de ça, ni du reste, et surtout pas de vous...

La solidarité n’est voulu que par ceux qui en bénéficient à condition qu’elle soit financée par les autres.

Elle n’existe pas, et tout système que se voudrait solidaire n’est qu’une vaste fumisterie.

 

 


Voir ce commentaire dans son contexte