Commentaire de Abou Antoun
sur La mort des madeleines


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Abou Antoun Abou Antoun 18 juin 2012 12:01

On ne pleure jamais que sur soi-même.


Voir ce commentaire dans son contexte