Commentaire de Stof
sur Du refus des évidences


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Stof Stof 28 novembre 2012 16:55

Un simple partage des bénéfices, déjà, ce serait pas mal.

Après impôt :
1/3 pour les salariés.
2/3 pour les actionnaires et/ou pour l’investissement.

Ceci étant, il est très très facile de camoufler des bénéfices pour une entreprise internationale.


Voir ce commentaire dans son contexte