Commentaire de AtomicBoy44
sur De la transition énergétique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

AtomicBoy44 15 juillet 2013 19:57

« on a pas de mines d’uranium en france. »

C’est faux et archi faux. Vous devriez plutot ecrire, nous n’avons pas de mines EN EXPLOITATION ACTUELLEMENT en france. Ce qui ne signifie absolument pas que nous n’en auront jamais ...

Toutefois, si c’est pour dire que nous ne sommes pas plus indépendant, je vous laisse faire des maths pour mieux comprendre pourquoi la fission nucléaire nous apporte plus d"indépendance que les éoliennes et les cellules solaires fabriquées dans l’atelier du monde : la chine !
Quand vous aurez compris le facteur 100 000 avec un litre de pétrole (lui même d’un facteur 50 (jambes) a 100 (bras) par rapport a la force musculaire humaine) et que vous vous serez renseigné sur nos 4 ans de stock d’uranium sur notre sol rien que pour la fission actuelle, vous comprendrez pourquoi ces machines, pure produit du génie humain et de la compréhension de la nature a travers la matière par l’homme seront inévitables et même indispensables. Pas que pour la France, non pour l’humanité toute entière !

Parlons maintenant de prix : Lesantinucléaires sont assez illogiques dans leur raisonnement : Ils voudraient que le prix de l’uranium monte alors qu’ils pensent que le monde va sortir de cette énergie ...Ou est la logique ? Dans quel monde vivent-ils ? Ont-ils oublié que nous vivons dans une économie de marché ou la loi de l’offre et de la demande est la règle de gestion du prix de la ressource ?
Si vous voulez voir par vous même  : U3O8 Prices

« les déchets couteront cher sur des siècles »

Faux, encore une fois ...La cours des comptes a démontré avec l’ANDRA et leurs homologues dans d’autres pays que le cout sur le MWH est minime. Car oui, c’est le cout au KWh qu’il faut compter cher Mr foufouille antinucléaire. mais ça, ça vous échappe avec votre lavage de cerveau qui ne vérifie pas par lui même !
Alors évidement si nous ne cherchons pas de solutions pour réduire a la fois, leur toxicité, ; leur volume et leur durée de vie, là, oui ça coute cher !
Mais au fait qui sont les énergumènes qui ne veulent pas que nous cherchions ds solutions ? Les antinucléaires pardi ! C’EST TROP RISQUE qu’ils disent... Trop risqué pour eux de perdre une argument a mon avis !

C’est aussi pour ça, a mon avis, qu’ils veulent faire arrêter les EPR, alors même que ceux ci permettraient de réduire le volume de plutonium stocké en l’utilisant comme combustible MOX a 100% dans les réacteurs. La encore, une économie de combustible énorme et une réduction du risque de prolifération (par simple réduction de volume stocké) tout en produisant de l’électricité !

Les antinucléaires ne veulent pas trouver de solution, c’est leur choix, mais il me semble que ce point de vue est tout a fait paradoxal par rapport a la doctrine qui devrait être la leur quand on veut protéger l’environnement.

Voila un article qui résume bien la situation :
« Nucléaire ou biologie de synthèse : débats impossibles ?

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2013/05/nucl%C3%A9aire-ou-biologie-de-synth%C3%A8se-d%C3%A9bats-impossibles-.html

 » L’annulation d’une de ses réunions, voire de toutes celles qui sont prévues si les opposants à la tenue de ces débats s’y déplacent et y font obstacle physiquement, serait le signe de ce que ces opposants ne souhaitent pas l’échange d’opinions sur le sujet. Que ce soit par crainte de ne pas emporter la conviction des participants ou par tactique rhétorique - empêcher un débat de se tenir pour pouvoir continuer à dire qu’ils ne sont pas écoutés.« 

 »Enfin, le discours opposé à l’électro-nucléaire souhaite répéter l’argument « il n’y a pas de solution de gestion pour les déchets, donc il faut arrêter d’en produire ». Toute participation à un débat sur une éventuelle solution affaiblit l’argument, il faut donc l’éviter."

Quand une autre solution moins chère et plus sûre est proposée (Déchets HA VL dans du verre, le tout dans un conteneur en INOX), lesquels conteneurs seront stocké en profondeur avec un accès unique et sous contrôle. C’est une avancée par rapport a la surveillance humaine, mais les antinucléaires bornés et obscurantistes font tout pour que ce projet soit abandonné, alors même que les français sont a plus de 54% POUR la préservation du parc actuel , soit 75% d’électronucléaire ! Ce n’est pas ça la démocratie ! Ce ne peut etre une minorité fanatique et régressioniste qui force les représentants a décider selon le bon vouloir de ces gens, bien plus par pure idéologie que par logique et raison.
Autre article sur le sujet :
http://www.sauvonsleclimat.org/articles-selectionneshtml/les-dechets-radioactifs-une-raison-pour-sopposer-au-nucleaire/35-fparticles/1352-les-dechets-radioactifs-une-raison-pour-sopposer-au-nucleaire.html

Et pourtant :
Synthése du projet ASTRID

Réacteurs nucléaires de 4ème génération : produire de l’hydrogène avec le nucléaire

Le projet MYRRHA : l’avenir de l’humanité passe par la transmutation des déchets nucléaires

Réacteur Myrrha : réduire la toxicité des déchets radioactifs !

MYRRHA home - SCK•CEN

L’accélérateur de type ADS pour le projet MYRRHA (PDF)

N’oubliez pas, la parc électronucléaire Français a déjà produit plus de 22 000 milliards de KWh, et en produira encore autant , sinon plus ...

Ce qui vous empêche de chercher par vous et de réfléchir, c’est la peur. Elle est utilisée par les antinucléaires dans les mass-médias complices, car ces derniers font de l’audience grâce aux émotions.
Apprenez donc a maitriser vos peurs en allant chercher par vous même au lieu de réciter vos leçons antinucléaires produites par des ONG plus qu’opaques dans leur financement.

Pourquoi les antinucléaires sont dangereux ?
ou du même auteur :
Le discours de la méthode (XII) : remettre les ONG à leur place !


Voir ce commentaire dans son contexte